Nous avons 1394 invités et 77 inscrits en ligne

LPV B.A.C online à Montauban avec un guest !

  • Messages : 2919
  • Remerciements reçus 1169

tonioaja a créé le sujet : LPV B.A.C online à Montauban avec un guest !

Après une petite période d’inactivité vinique, liée à la période estivale et aux occupations de chacun, c’est reparti pour une nouvelle saison de notre petit groupe !

Comme à notre habitude, nous essayons de nous canaliser au départ, en essayant de limiter les apports de chacun pour pouvoir profiter au mieux du repas et des vins … Et comme d’habitude, on se retrouve avec une quinzaine de bouteilles.
Moi, franchement, à partir de 5 vins, je commence à saturer. Autant vous dire que mes commentaires sont succincts ;)

Une nouvelle fois, Dominique nous reçoit au restaurant l’Atelier du goût et des saveurs, avec un repas très joli, quasiment sur-mesure ! Merci à lui pour le côté pratique et l'élaboration des plats.

Cette reprise signe également l’aboutissement d’une cohésion et réflexion de groupe sans précédent pour finalement caler une date où tout le monde était disponible, profitant de la présence exceptionnelle de Mr Icetayer, se voyant intronisé dans la confrérie des amateurs de :

- Petits Bourgognes de cave coop
- Vins italiens achetés à l’unité
- Liquoreux à plus de 850 g/l de résiduels
- Rouges effervescents du Roussillon
- Champagnes aux étiquettes d’Alsace des années 70.

Petit apport symbolique personnel pour débuter.
Un CR: BSA non dégorgé datant d’avant ma naissance, à une époque où les pupitres des caves personnels servaient encore !


CR: Bérèche & Fils – Champagne Brut Réserve Non millésimé
Nez plus végétal que le précédent, sucre roux. La bouche est plus ronde, on perçoit le dosage en milieu de bouche, avec une finale qui revient sur l’acidité salivante de l’attaque. Personnellement, je trouve que le dosage est bien pensé car si le sucre avait été moins présent, mes gencives auraient eu des soucis d’irritation…
Bien +



CR: Domaine Françoise Bedel – Entre Ciel et Terre- Champagne 2004
Nez crayeux, teintes de noix, belle fraicheur citronnée.
Bouche salivante, bel équilibre, aérien et mousse souple. L’ensemble est fondu, mature mais très agréable.
Très bien.



Pour l'entrée, carpaccio de boeuf au parmesan, très bon !


Pour le poisson (sans photo...) saumon et poisson blanc au beurre blanc, cuisson parfaite.


CR: Domaine Henri Germain et Fils – Bourgogne Blanc 2014.
Nez un poil mutique au départ, légèrement végétal, genièvre, poivré, fumé, grillé, beurré.
Bonne gourmandise en bouche, du gras et de la fraicheur, un côté enrobé très fin et une finale honorable pour un village.
Bien +



CR: Domaine du Clos Naudin – Vouvray Sec 2011
Nez très parfumé mais assez amylique, bonbon arlequin, pointe sureau.
Bouche gourmande, pâtissière, avec une finale un poil alcooleuse.
Au final, c’est plutôt une belle découverte mais j’avoue que le nez m’a beaucoup déstabilisé et laisse une impression mitigée.
Bien.




CR: Château Montus – Pachrenc du Vic Bilh 2010
Belle robe jaune paille foncée. Nez superbe, type Bourgogne, quasi Meursault pour moi, grillé, fumé, nougat, pointe beurrée. Bouche tendue, pointe de gras, et légèrement alcooleuse, mais restons objectifs, j’aurais été incapable de placer ce vin.
Très bien pour la découverte !



On attaque la viande. Filet de boeuf, cuisson parfaite, purée maison.



Photo pompée sur LPV, j'ai zappé d'en prendre une ... L'émotion probablement !
CR: La Pialade – Côtes du Rhône Rouge 2011
Ouverture 12h à l’avance.
Nez absolument fabuleux. Je crois que si je n’avais pas bu le vin, ma déception aurait été à demi atténuée par ce nez.
On retrouve les codes Reynaud, mais avec plus d’intensité, et de complexité. Du fumé, de la cendre, des notes de confiture de cerise, de fraise écrasée, pot-pourri et pointe réglissée.
La bouche est d’un superbe équilibre, rien n’est agressif, ca glisse fabuleusement bien, avec cette touche sudiste et ce côté presque bourguignon dans le toucher de bouche.
Comme dirait Juju, ‘’ ca fait quand même chier de devoir cracher ! ‘’ J’avoue, c’est les boules…
Superbe pour moi.



CR: Domaine Jean Foillard – Cuvée Corcelette – Morgon 2014
Je trouve le nez hyper amylique, j’ai l’impression de sentir du vernis à ongle. Grosse volatile.
La bouche est assez déséquilibrée, les tannins sont fins mais cette putin d’acidité me dérange et rend l’ensemble manquant cruellement de gourmandise …
Moyen



CR: Domaine d’Alzipratu – Pumonte – Calvi Rouge 2013
Joli nez, pas hyper intense mais belle aromatique, fruits noirs et pointe lactée.
En bouche, belle matière, tannins souples mais amertume en avant en finale.
A attendre pour moi car potentiel mais clairement sur la réserve.
Bien



CR: Clos Saint Joseph – Villars-sur-Var - Côtes de Provence Rouge 2001.
Robe claire, reflets tuilés. Belle intensité au nez, c’est plaisant, fruits noirs, cassis mûr, pointe fumée, bacon grillé.
Bouche légère, ben construite, joli fruit, pas agressif, et l’ensemble est très agréable.
Je penchais pour un Bordeaux à Maturité/pinot noir. Très belle découverte !
Très bien -



CR: Château de Pommard – Pommard 2004
Nez un peu trop austère pour moi (un Bourgogne ? ;) ) Fumée, suie, goudronnée, et cassis froid.
En bouche, jolie fraicheur mais je n’accroche pas, c’est trop classique, froid et assez austère et les tannins accrochent en finale, j’ai du mal avec ce type d’astringence.
Bien



CR: Domaine Confuron Cotetidot – Vosne Romanée 1er Les Suchots 2001
Nez de cassis sec, pointe végétale (ronce) et notes d’élevage finement perceptibles sur le bâton de reglisse. La bouche est ronde, suave, il y a du fruit mais le boisé n’est pas enrobé et se détache du reste, marquant le vin, avec cette astringence et cette sensation asséchante en finale.
Au final, c’est bien fait, et je reconnais que j’y ai pris plus de plaisir que sur le Pommard précédent.



CR: Mas del Périé – Les Acacias – Cahors 2015
Christophe ayant eu quelques soucis de déviances considérables sur ses 3 bouteilles de K’Or 2015 de chez Trotteligote, j’avais initialement décidé de replacer cette cuvée à l’aveugle sur le nouveau millésime 2016. Finalement, une fois chez le caviste, j’ai changé d’avis et j’ai finalement choisi ce milieu de gamme de Mas del Périé.
Bien mal m’en a pris, car au delà d’un prix assez élevé, cette cuvée s’est révélée cadenassée, et manquant de gourmandise, probablement une mauvaise conservation.
Débouché plusieurs heures et carafé quasiment 2h avec secouage intense … Au départ, c’est vraiment réduit et cette aromatique met énormément de temps à s’ouvrir.

Une fois bien ouvert, le nez est fidèle au domaine, frais, sanguin, ferreux. Raphael nous demande si le vin est brut de cuve, avec cette aromatique particulière. Perso j’aime beaucoup.
En bouche, la matière est conséquente, et les tannins sont enrobés, mais je trouve que l’ensemble est assez simple pour un vin vendu 25€ … Je prends d’avantage de plaisir sur les Escures 2016.
Je suis curieux de regouter sur une bouteille qui se présente bien car ça m'étonne du domaine.



On se refait les rouges et les blancs sur le fromage. Joli plateau !



Nous passons au dessert, accompagné de quelques douceurs !
Mousse au chocolat au whisky, très bonne.



CR: Les Vignerons Ardéchois – Vendanges d’Octobre Viognier 2012
Le nez m’oriente immédiatement sur un riversaltes, type muscat, avec ces notes de fleur d’oranger, de sureau et d’orange confite. La bouche est ronde, muscatée, bel équilibre par rapport au sucre. L’aromatique reste un poil intense mais ca passe.
Bien +



CR: Château Rabaud-Promis – Sauternes 1995.
Bouteille ouverte 24h à l’avance. Nez sur un très beau botrytis, abricot sec et orange confite, très belle finesse.
Bouche bien tendue et fraiche, les sucres commencent à être digérés et la minéralité ressort en bouche avec cette sensation métallique salivante. Finale légèrement amère. Joli plateau de maturité !

Reprise en fanfare pour cette première d'octobre ! Des plats qui nous ont permis de joli accords et de belles bouteilles découvertes. Petit bémol pour Cristobal, qui n'a même pas daigné sortir les Grands Crus, ne s'attendant pas à un tel niveau pour la soirée de reprise ! :kiss:

Merci à tous pour la bonne humeur ! J'éspère que tout le monde sera dispo pour la prochaine, Icetayer compris !
A la prochaine.
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, PBAES, Vougeot, lucas_mir, LADIDE78, Raboso del Piave DOC, Agnès C, Frisette, starbuck, leteckel, jclqu, the_ej, Pins, SOK

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82817
  • Remerciements reçus 8287

oliv a répondu au sujet : LPV B.A.C online à Montauban avec un guest !

Superbe sélection ! (tu)
#2
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: lucas_mir, tonioaja

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2410
  • Remerciements reçus 621

Nathenri a répondu au sujet : LPV B.A.C online à Montauban avec un guest !

Super Cr Antoine comme d'habitude et certainement une excellente soirée.

Alors, comme ça, on n'a pas trop apprécié le "Domaine Confuron Cotetidot – Vosne Romanée 1er Les Suchots 2001" :? :? parce que celui qu'avait amené Christophe, lors de sa venue à Clermont-Ferrand, était somptueux.

Boire trop de sucre déforme ton palais, tu devrais faire attention !!!!

Nathenri
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2919
  • Remerciements reçus 1169

tonioaja a répondu au sujet : LPV B.A.C online à Montauban avec un guest !

J'ai quand même dit que je l'avait mieux apprécié que le Pommard ! B)

Mais tu as raison, je n'ai pas été emballé comme une pialade !
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2410
  • Remerciements reçus 621

Nathenri a répondu au sujet : LPV B.A.C online à Montauban avec un guest !

Connaissant un peu ta façon de commenter un vin que tu apprécies, je ne retrouve pas cette joie et ce plaisir dans le commentaire de ce vin.

Voilà pourquoi cette toute petite remarque sur ton commentaire.

Nathenri
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3893
  • Remerciements reçus 1925

Vougeot a répondu au sujet : LPV B.A.C online à Montauban avec un guest !

Belle soirée, beaux vins (Aaaahhh ! Un bon Château de Pommard 2004, hein Michel !) et joli compte-rendu qui témoigne bien du bon moment que vous avez vécu ! (tu)

Si l'on peut, je pense, se piquer joyeusement nos photos respectives pour illustrer nos comptes rendus, attention toutefois à ne pas emprunter celles issues d'un célèbre site de vente aux enchères.
Ces photos sont frappées du copyright. Même si elles n'ont rien de franchement folichon, elles sont tout de même une oeuvre d'artiste et, à ce titre, ne peuvent être reproduites sans l'accord de leur auteur ou de leur propriétaire.

En savoir plus sur le site "Profession Photographe".

Vincent, parti découvrir d'autres horizons.
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2919
  • Remerciements reçus 1169

tonioaja a répondu au sujet : LPV B.A.C online à Montauban avec un guest !

C'est rectifié, j'ai pris une autre photo sur un célèbre blog !
#7
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vougeot

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3368
  • Remerciements reçus 796

didierv a répondu au sujet : LPV B.A.C online à Montauban avec un guest !

Cette reprise signe également l’aboutissement d’une cohésion et réflexion de groupe sans précédent pour finalement caler une date où tout le monde était disponible, profitant de la présence exceptionnelle de Mr Icetayer, se voyant intronisé dans la confrérie des amateurs de :

Maintenant je comprends mieux les MMS envoyés dimanche par notre buveur de thé à la pêche.
Julien le globe Trotter d'LPV.

Didier
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1400
  • Remerciements reçus 245

jclqu a répondu au sujet : LPV B.A.C online à Montauban avec un guest !

Belle sélection (tu)


Dans le séquencement la Pialade embaume tellement (c'est souvent le cas des Reynaud) que c'est toujours difficile de passer juste après. Mais dans le cas de votre enchainement avec le Foillard, je suis étonné par le rendu du Corcelette, la bouteille devait avoir un pêt car sur 2014 car pète le fruit nomalement et l'enchainement aurait dû etre facile.

JC
LPV Lutèce
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3295
  • Remerciements reçus 309

iceteayer a répondu au sujet : LPV B.A.C online à Montauban avec un guest !

CR:
Merci à tous pour l'accueil, la soirée était vraiment super sympa. Décontraction et découvertes, au top! Étant maintenant à moitié albigeois, j'espère qu'il y en aura d'autres ;)
Je n'ai pris aucunes notes, commentaires donc succincts.


Bérèche & Fils – Champagne Brut Réserve Non millésimé
Un champagne que j'ai trouvé très bon, assez dosé mais bien équilibré malgré tout. Parfait pour commencer!

Domaine Françoise Bedel – Entre Ciel et Terre- Champagne 2004
Ca c'était vraiment excellent, un nez ouvert et complexe avec des fruits mûrs, de l'amande.
Bouche à la matière riche, bulle fine, belle tension finale qui donne de l'allonge.
Top!

Domaine Henri Germain et Fils – Bourgogne Blanc 2014
Je ne serais sûrement pas objectif sur cette bouteille mais on est quand même dans le grandiose!
Tout le monde est parti sur un puligny ou un meursault, mais il s'agit bien d'un générique.
Nez qui s'ouvre avec une fine réduction mais beaucoup de pureté derrière, bouche équilibrée, élégante, belle fraicheur.
Au top!


Domaine du Clos Naudin – Vouvray Sec 2011
J'ai trouvé le vin assez alcooleux, peu de plaisir.

Château Montus – Pachrenc du Vic Bilh 2010
Robe bien dorée, nez ouvert et expressif sur des fruits jaunes, plutôt murs, un fin boisé mais bien intégré. Très sympa.
La bouche est en revanche assez puissante, avec une finale un poil alcooleuse pour moi. Un vin qui appelle la table, clairement.

La Pialade – Côtes du Rhône Rouge 2011
Certains adorent, je trouve ça assez écoeurant pour ma part. Mais c'est vraiment une question de goût.
Le vin est malgré tout bien fait, juste l'aromatique que j'ai du mal à occulter.


Domaine Jean Foillard – Cuvée Corcelette – Morgon 2014
J'ai beaucoup aimé, beaucoup de fruits noirs frais au nez comme la myrtille, le cassis et un peu de poivre en fond.
Bouche lisse, tanins fondus, du fruit encore.
Très bon et du plaisir!

Clos Saint Joseph – Villars-sur-Var - Côtes de Provence Rouge 2001.

Un vin qui fait bien son âge, nez complexe et avec une belle pureté de fruit, sans trop de tertiaire.
Bouche bien équilibrée, fruitée en finale.


Château de Pommard – Pommard 2004
Vraiment le pinot que je n'aime pas.
Le nez est simple: on est au petit déjeuner avec une tartine trop grillée.
Bouche riche, dominée par le bois et manquant cruellement d'élégance.


Domaine Confuron Cotetidot – Vosne Romanée 1er Les Suchots 2001
Nez vraiment superbe de complexité et d'élégance, avec de le confiture de fruits rouges, un peu d'orange sanguine, un trait de ronce qui apporte de la complexité!
Bouche dans un registre un peu tendu, matière fondue, tanins fins, très belle longueur!
Le lendemain le vin avait gagné en rondeur et en gourmandise.
Excellent!


Château Rabaud-Promis – Sauternes 1995.
J'ai beaucoup aimé pour finir, un côté chocolat blanc/pralin mais pas lourd du tout.
Bouche gourmande et fraiche, même si le palais commence à méchamment fatiguer.


Merci encore à tous pour cette bien sympathique soirée!
A+
Julien
#10
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: lucas_mir, LADIDE78, leteckel, jclqu, the_ej, Pins

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18249
  • Remerciements reçus 3174

Eric B a répondu au sujet : LPV B.A.C online à Montauban avec un guest !

j'ai choisi ce haut de gamme de Mas del Périé.

Ce n'est pas le haut de gamme du domaine ( la Pièce) qui monte au double de prix. Plutôt milieu de gamme supérieur. Ceci dit, je suis d'accord qu'on est en droit d'en attendre plus vu le prix payé.

Eric
Mon blog
#11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18453
  • Remerciements reçus 2058

mgtusi a répondu au sujet : LPV B.A.C online à Montauban avec un guest !

Belle dégustation, éclectique à souhait.
Château de Pommard 2004 a été vinifié par Charlopin...Pour Mas del Périé (que Julien a zappé ?), ce sont les Escures qui se goûte bien jeune.

Michel
#12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1400
  • Remerciements reçus 245

jclqu a répondu au sujet : LPV B.A.C online à Montauban avec un guest !

Ah, Julien ton CR sur Corcelette est presque opposé à celui d:Antoine mais la je retrouve ce que j'aime chez Foillard
(tu)

JC
LPV Lutèce
#13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 775
  • Remerciements reçus 615

Pins a répondu au sujet : LPV B.A.C online à Montauban avec un guest !

Effectivement belle soirée, je prendrais le temps de faire mon CR car j'ai l'impression de ne pas avoir dégusté les mêmes vins qu'Antoine.
Corcelette, hyper gourmand, floral, avec des notes de pivoine.
Château de Pommard, rien ne dépassé vs le millésime. (et effectivement, franche rigolade, quand on a parlé de Michel sur cette cuvée) :D
Le Suchot était grand.

CR à venir donc.

Christophe
#14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2919
  • Remerciements reçus 1169

tonioaja a répondu au sujet : LPV B.A.C online à Montauban avec un guest !

Effectivement, je suis également surpris de voir un ressenti si éloigné de mes collègues concernant certaines cuvées.

Pour Mas del Perié, j'avais effectivement perdu de vue la cuvée au dessus.
Mais ça reste très clairement un vin au rapport qualité prix désastreux sur cette bouteille.
#15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1771
  • Remerciements reçus 1639

leteckel a répondu au sujet : LPV B.A.C online à Montauban avec un guest !

Jolie sélection (tu)
Déjà bu une fois Montus Blanc à l'aveugle (me rappelle plus le millésime) mais effectivement difficile à situer et surtout pas aussi loin de la Bourgogne.

Par contre, l'étiquette du Champagne de Françoise Bedel.....burk 8-x

ArnoulD avec un D comme Dusse
#16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18453
  • Remerciements reçus 2058

mgtusi a répondu au sujet : LPV B.A.C online à Montauban avec un guest !

tonioaja écrit: Pour Mas del Perié, j'avais effectivement perdu de vue la cuvée au dessus.
Mais ça reste très clairement un vin au rapport qualité prix désastreux sur cette bouteille.


Mais arrêtez avec ça ! Les cahors jeunes ça goûte très mal que ça soit Triguedina, Chambert ou Lagrezette !

Michel
#17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2919
  • Remerciements reçus 1169

tonioaja a répondu au sujet : LPV B.A.C online à Montauban avec un guest !

Bonsoir Michel,
Il y a bon nombre de cuvées new age sur Cahors, qui se goûtent superbement bien, pour des millésimes jeunes comme 2015 et 2016.

Citons à la volée Trotteligote, Combel la Serre, les Croisille, Ponzac, Clos de Gamot, la Coustarelle, et le clos d'un Jour.

J'ai également pris beaucoup de plaisir avec Mas del Périé sur la Roque et les Escures en 2016, avec des tarifs bien plus proches de la qualité du vin, selon moi.

Sur les cuvées de grande garde, assez concentrées et extraites, il peut y avoir une certaine austérité et fermeture en jeunesse mais tu devrais venir faire un tour par ici pour constater le changement de profil des Cahors.
#18
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: mgtusi, Raboso del Piave DOC, Frisette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 611
  • Remerciements reçus 233

the_ej a répondu au sujet : LPV B.A.C online à Montauban avec un guest !

Michel, faut pas brancher le petit sur les Cahors, il trempe ses tartines dedans tous les matins !

Jérôme
#19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 611
  • Remerciements reçus 233

the_ej a répondu au sujet : CR: LPV B.A.C online à Montauban avec un guest !

Allez, à mon tour, et je vais essayer de me mettre au CR illustré (droits d'auteur sains et saufs...)

Plus de 3 mois depuis notre dernière session, cela commençait à faire un peu long.
Mais cette fois-ci, en plus d'être au grand complet, nous avons la chance d'accueillir un nouveau membre voyageur, le sieur Julien alias Icetayer.
Une fois de plus rendez-vous donné à Montauban à l’Atelier du gout et des saveurs. Dominique a eu la gentillesse de modifier son menu afin de faciliter l'accord avec les vins. On a ainsi pu se lâcher un peu sur les rouges. Enfin, un peu ça veut dire 7 bouteilles sur 1 plat :)
Thème toujours libre, et c'est très bien comme ça, permettant de découvrir plein d'horizons ! Et évidemment, le tout à l'aveugle.

Champagne de Papy Toniaja
Antoine attaque avec une bouteille sans étiquette.
Robe paille, trouble, légèrement terne, avec une bulle très fine.
Nez fin d'amande/noisette, avec de la pomme granny.
En bouche on retrouve la pomme granny, avec un peu de citron. La bulle est fine, presque évanescente. L'équilibre est "léger", dans le sens où le vin est plutôt sur la retenue, mais une acidité bien dosée. Finale relativement courte et simple.
Par contre, grosse surprise en apprenant que ça doit avoir pas loin de 30 ans !!! Il semble plus jeune que les suivants !

CR: Bérêche et Fils - Champagne Brut Réserve
Dosage 7g/L, dégorgé en sept-16, base 2013-2014
Robe paille + claire, mais limpide et brillante.
Nez de pierre à fusil, qui va s'ouvrir avec l'aération et la montée en température.
La bulle est plus présente, l'aromatique + briochée, l'acidité plus mordante. En bouche aussi réchauffement et aération font du bien, le vin s'arrondit, se complexifie (champignonne).
La finale est longue, sur une acidité citrique, presque métallique, sans le côté désagréable que cela peut sous-entendre.
Joli, a vraiment besoin de s'ouvrir.


CR: Françoise Bedel - Entre ciel et Terre - Champagne Brut
80% pinot meunier, 20% pinot noir, elevé 6 ans sur lies
Robe idem.
Nez musqué, épicé.
Acidité ici aussi mordante, mais aussi asséchante. Bulle très fine, touche oxydative.
Pas tout à fait emballé
(photo manquante)

CR: Henri Germain et fils - Bourgogne blanc 2014
Couleur citron clair, à reflets verts.
Nez frais, subtil de fruits blancs mûrs, avec un léger silex.
On sent une touche de gras, mais qui est largement contrebalancé par une nette fraîcheur qui le rend aérien. On retrouve du fruit (pêche blanche), du minéral, avec une jolie longueur.
C'est vraiment très beau, splendide même pour un générique, et l'accord avec le saumon et la fondue de poireaux à la crème lui convient très bien.


CR: Domaine du Clos Naudin - Vouvray sec 2011
Robe encore citron.
Nez à fond sur la poire fraîche, sans être pour autant exubérant. Une touche terpénique vient par la suite.
En bouche, c'est un tout autre registre : on attaque sur de l'eau de vie (me fait penser à de la grappa), en puissance et rondeur, qui laisse la place à une nette tension puis de l'amertume réglissée.
Tout cet ensemble me laisse perplexe, encore plus à la vue de l'étiquette, .


CR: Château Montus - Pacherench du Vic-Bilh sec 2010
Changement de registre, avec un or soutenu, un nez beurré, boisé, légèrement terpénique (moins que le Foreau, et ça s'atténue).
Bouche riche, grasse, et pourtant il y a une acidité marquée qui porte la finale longtemps, relayée par une amertume un peu forte.
Sur le plat, l'amertume me gêne un peu, mais sur les fromages (avec un peu plus d'aération et là encore une température supérieure), il a un goût de reviens-y ! Du coup, je ramène chez moi... Le lendemain, le côté boisé/toasté/vanillé est trop prégnant, le vin trop riche pour accompagner une tarte flambée et des pâtes à la carbo, mais c'est beaucoup mieux avec du beaufort... Je n'ai pas testé le foie gras, la volaille truffée ni le caviar comme suggéré par la contre-étiquette...


CR: La Pialade - Côtes du Rhône 2011
Robe rubis clair, légèrement trouble. 1er indice.
Nez de rose, fraise écrasée, touche épicée. On crie Reynaud ! Quel nez, c'est vraiment enjôleur, je suis resté loooongtemps dessus.
Par contre, la bouche m'a nettement moins marqué, alliance de finesse et de puissance, de fruit et d'amertume, presque de verdeur.
Plus un vin de nez pour moi, donc...

A noter toutefois, ce fut la seule bouteille totalement vidée, je ne dirais pas qui en a gardé un fond de verre jusqu'à la fin, ni qui en a repris 2 fois en fin de repas...


CR: Jean Foillard - Cuvée Corcelette - Morgon 2014
On commence à monter en intensité côté couleur, c'est franchement pourpre.
Nez jeune de fruits noirs, léger balsamique, touche volatile.
Léger perlant rafraîchissant, une chouette alliance de densité et de fluidité (beaux tanins !), de la cerise noire juteuse, un je-ne-sais quoi d'encre qui après avoir vu l'étiquette me dit que j'aurais dû partir sur un Beaujo.
La finale est puissante sur la cerise, le poivre, encore un peu piquante.
Future bombe à l'horizon !


CR: Alzipratu - Pumonte - Calvi 2013
Pourpre foncé.
Nez un peu animal, poivré.
Bouche florale, fruit noir, poivre et... je ne sais pas, j'ai passé trop de temps sur les prédécesseurs et du coup zappé les notes !


CR: Clos St Joseph - Côtes de Provence rouge 2001
Un des vins qui m'a fait tilt dans ma jeunesse, un des très beaux 2001 bus il y a plus de 10 ans. Je voulais le faire découvrir au groupe, et ça tombe bien : tout le monde est là, et le plat s'y prête mieux que filet mignon - crème à l'estragon.
La robe est claire, et fait âgée, sur le bordeaux bruni
Nez d'humus, de poivron, d'épices, complexe et évolué. Tout le monde aura vu venir le cabernet sauvignon, beaucoup moins le grenache, la syrah, le mourvèdre qui envoient beaucoup plus à l'est que Bordeaux.
La bouche reste sur cet élan bordelais, avec un équilibre sur le fil entre puissance, fraîcheur, finesse (étonnament plus qu'à mon souvenir, le vin ayant nettement évolué). Je pense qu'on approche de la fin du plateau de maturité, je n'attendrai pas trop la dernière qu'il me reste.
A mon goût le meilleur accord avec le boeuf et son jus poivré.


CR: Château de Pommard - Grand vin - Pommard 2004
Grenat foncé, bruni
Nez de fumée, sous-bois, grillé, on sent poindre l'alcool.
La bouche est plutôt cacaotée, viandeuse, avec une touche de verdeur. Masse tannique et puissance accompagnent agréablement la viande. Je trouve la longue finale un peu verte et austère, mais paradoxalement classieuse.
Contrairement à mes comparses, ce vin m'a bien plu sur le moment, peut-être l'accord avec le plat.
Regoûté 2 jours plus tard sur une viandre moins puissante, l'austérité a un peu pris le dessus, et le vin commence à être passé.


CR: Domaine Confuron-Cotetidot - Vosne-Romanée 1er cru Les Suchots 2001
Robe sombre, qui fait nettement plus jeune. Nez pur de jus de cerise.
Peu de notes sur la bouche, j'ai noté la densité de la matière et les tannins franchement astringents. Gloablement, je partais sur un vin un peu trop jeune qui avait besoin de se fondre. Quelle ne fut pas ma surprise à la vue du millésime !!! En l'état, moins de plaisir que le prédécesseur.


CR: Mas del Périé - Les Acacias - Cahors 2015
La couleur violacée, le nez de raisin à peine fermenté, la bouche accrocheuse, fruitée et verte ne m'ont pas vraiment séduit. Vin pas en place ? En tout cas, on a vu venir le malbec, mais on pensait franchement à un vin pas encore mis en bouteilles !


CR: Les Vignerons Ardéchois - Viognier Vendanges d'Octobre - IGP Ardèche 2012
Doré clair.
Nez très aromatique, fruité, floral (orange, miel), herbe. Bel équilibre en bouche entre de la fraîcheur (mais pas trop), de la rondeur (mais modérée), bref moins démonstratif que le nez aurait pu le laisser supposer.


CR: Château Rabaud-Promis - Sauternes 1995
On change de catégorie, que ce soit l'âge (robe nettement ambrée) ou le type de vin : safrané, orange confite, nettement plus riche, mais en même temps tellement bien équilibré qu'il flotte en bouche


Et la photo de groupe :

Encore une belle soirée, d'un très bon niveau d'ensemble, avec surtout le plaisir de revoir la troupe. Comme d'hab, vivement la prochaine, avec le souhait de faire un peu plus connaissance de ce petit nouveau venu qui en connaît bien plus long que moi sur le raisin fermenté B)

On pourra constater que nous n'avons pas tous la même appréciation des bouteilles, et ce n'est pas plus mal ainsi, puisqu'on arrive à se faire plaisir en faisant des découvertes !

Jérôme
#20
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vougeot, lucas_mir, Frisette, Pins

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18453
  • Remerciements reçus 2058

mgtusi a répondu au sujet : LPV B.A.C online à Montauban avec un guest !

tonioaja écrit: Bonsoir Michel,
Il y a bon nombre de cuvées new age sur Cahors, qui se goûtent superbement bien, pour des millésimes jeunes comme 2015 et 2016.

Citons à la volée Trotteligote, Combel la Serre, les Croisille, Ponzac, Clos de Gamot, la Coustarelle, et le clos d'un Jour.

J'ai également pris beaucoup de plaisir avec Mas del Périé sur la Roque et les Escures en 2016, avec des tarifs bien plus proches de la qualité du vin, selon moi.

Sur les cuvées de grande garde, assez concentrées et extraites, il peut y avoir une certaine austérité et fermeture en jeunesse mais tu devrais venir faire un tour par ici pour constater le changement de profil des Cahors.


Je note, je note. Mais pour avoir goûté en parallèle Acacias et Escures sur le millésime 2013, il y avait une énorme différence d'ouverture entre ces deux vins.
D'autre part, je ne sais pas si c'est un bien de "faire" des cahors accessibles jeunes car on va sûrement restreindre la durée de vie du vin. Personnellement, je me régale avec les vieux cahors "old age" :)

Michel
#21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2640
  • Remerciements reçus 293

Raboso del Piave DOC a répondu au sujet : LPV B.A.C online à Montauban avec un guest !

Je partage tes doutes Michel, si les premières fois ce style m'a séduit aujourd'hui il m'ennuie profondément : je n'y retrouve que trop rarement la gourmandise du malbec, beaucoup de marqueurs en sont absents et les vins sont trop souvent marqués par une très forte acidité. Bref cela ressemble plus à mes yeux à un exercice de style...

Avec les Cahors traditionnels même des cuvées peu onéreuses pouvaient vieillir très gracieusement, ici l'avenir nous le dira mais je laisse d'autres mettre leurs billets dessus...
#22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2355
  • Remerciements reçus 1020

GILT a répondu au sujet : LPV B.A.C online à Montauban avec un guest !

Je partage également vos réflexions;cela va dans le sens du marché mais j'avoue apprécié les cahors que j'ai longuement attendus.
Avez-vous des retours sur la cuvée La pièce?

Cordialement.

Gilles
#23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 508
  • Remerciements reçus 315

Med a répondu au sujet : LPV B.A.C online à Montauban avec un guest !

Je ne vois pas pourquoi vous opposez les différents styles sur Cahors.

J'adore les vins sur le fruit de la nouvelle génération (les derniers Pur fruit du Causse de Combel la Serre ou Silice des Croisille sont des petites bombes) comme j'apprécie énormément les vieux Cahors plus traditionnels (comme Clos de Gamot que j'aurais mis plutôt dans la liste "old school").
On ne boira juste pas les 2 styles dans les mêmes circonstances et avec les mêmes plats (et encore moins au même âge), comme c'est le cas pour plein d'appellations.

Les jeunes pousses ont permis de relancer une AOC bien éteinte ou du moins un peu endormie... Même si ce n'est évidemment pas une raison pour enterrer les "historiques" !

Médéric
#24
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: mgtusi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18453
  • Remerciements reçus 2058

mgtusi a répondu au sujet : LPV B.A.C online à Montauban avec un guest !

Tu as tout à fait raison ; il y a de la place pour les deux styles de vin.
Egalement d'accord pour classer Clos de Gamot dans les traditionnels.

Michel
#25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 444
  • Remerciements reçus 254

lucas_mir a répondu au sujet : LPV B.A.C online à Montauban avec un guest !

De retour à l'Atelier des goûts et saveurs pour une soirée sans thème défini. Ce qui du coup donne envie d'amener un peu de tout! Après de longs échanges de mails sur le contenu du menu et le nombre d'apports, on finit par décider de se limiter à une quinzaine de bouteilles maxi! Je rencontre pour la première fois Julien (un voisin albigeois!) et Raphaël, nous étions d'ailleurs les premiers sur place! Tout le monde finit par arriver, on peut commencer, il y a du boulot en perspective...

Champagne d’Antoine !
Beaucoup de mousse, un peu d’amertume en finale. Cela me rappelle un chasselas pet’nat’ élaboré en Grésigne. En tout cas, ne fait pas son âge ! (contrairement à Antoine que la présence de Julien a fait vieillir un peu :D )

Bérèche & Fils – Champagne Brut Réserve Non millésimé
Un champagne très apéritif dont le dosage est équilibré par une acidité certaine. J’aime bien !

Domaine Françoise Bedel – Entre Ciel et Terre- Champagne 2004
Un de mes apports, je ne serai donc peut-être pas objectif. J’avais goûté ce vin il y presque 6 ans sur un salon à Onet, et je l’avais adoré. Les notes crayeuses se sont estompées, tandis qu’une touche oxydative (pomme) est présente mais agréablement contrebalancée par une jolie acidité. Il y a de la richesse, du volume. J’aime beaucoup ! Bien sûr, l’étiquette …

Domaine Henri Germain et Fils – Bourgogne Blanc 2014
Le nez plutôt grillé m'évoque un Talion de Laougué, la bouche un Pouilly de chez Thibert. Je pars plutôt sur la Bourgogne. En tout cas, c’est beau et bon ! Pour l’instant, on est pas mal…

Domaine du Clos Naudin – Vouvray Sec 2011
Passer après le bourgogne ne l’a pas aidé : sensations plus lourdes, alcooleuses, sur la poire… C’est complexe. Je pars sur la Loire, Vouvray peut-être (sans savoir vraiment pourquoi, car cela me semble assez atypique). A regoûter plus tard, sur d’autres plats peut-être.

Château Montus – Pacherenc du Vic Bilh 2010
Mon deuxième apport. Bien que je connaisse l’étiquette sous l’alu, le magnifique nez m’oriente directement vers la Bourgogne, plutôt bien élevée… C’est le cas de pas mal de mes voisins. La bouche, exubérante, riche, et tendue me ramène dans le Sud-Ouest. Julien y est déjà et parie sur un Madiran : je ne suis pas très sympa et lui dis que ce n’est pas ça :evil: . C’était ma dernière, la première avait été bue sur un belle côte de veau aux morilles, mais n’avait pas été assez aérée. Celle-ci se présentait bien (mieux préparée) mais l’accord n’était pas optimal. Dommage que je n’aie pas une troisième pour faire la synthèse. Très bon quand même !

La Pialade – Côtes du Rhône Rouge 2011
Nez et robe qui ne trompent pas. C’est du Reynaud ! Floral, fraise, agrumes, épices douces. Bouche tout en finesse. Cela descend tout seul, c’est très bon. Mais mon pdb(ourrin) m’empêche de m’extasier vraiment. Je ne suis pas sûr d’apprécier vraiment, suffisamment, l’écart entre cette Pialade et un domaine ou château des Tours. Dans tous les cas, je me régale (c’est incontestable !), mais il me manque quelque chose. J’ai ressenti la même chose avec le Pradel de Braujou (auquel je préfère l’Enclos). Très bon quand même.

Domaine Jean Foillard – Cuvée Corcelette – Morgon 2014
Une impression de prune au départ, qui m’envoie vers le Sud… en fait plutôt noyau de cerise, je remonte en Bourgogne. Mais cela me parle trop, et puis la robe est assez intense. Et puis, il y a ce poivre, cette belle acidité. Pourquoi pas un Beaujo de belle origine ? Un Thivin ? Non. Un Foillard dont c’est ma première rencontre avec Corcelette, alors que je me suis déjà régalé avec le « simple » Morgon et la côte du Py. Cette cuvée me semble plus austère (effet de séquence après Pialade peut-être, Antoine !) et à attendre, mais le potentiel est là.

Domaine Alzipratu – Cuvée Pumonte – Calvi 2013
Mon dernier apport. Un domaine que j’adore et suis depuis de longues années. Découvert sur place au salon de Luri, et jamais déçu : son Fiumeseccu et son Pumonte m’ont toujours emballé, dans les trois couleurs ! Je n’avais pas bu celui-là depuis deux ans. Malheureusement, la bouteille manquait de préparation. La fraise et les épices douces (que je ressens d’habitude) s’effacent derrière des fruits noirs et des notes poivrées. Bref, je ne retrouve pas tout le charme habituel, et me prends à regretter de ne pas avoir apporté un Fiumeseccu 2016 qui pète le fruit actuellement… La bouche est agréable, pleine mais souple. Aération insuffisante, phase ingrate ? Le fond de bouteille du lendemain était en tout cas bien meilleur et n’a pas fait un pli. Bien +, Très bien à J+1.

Clos Saint Joseph – Villars-sur-Var - Côtes de Provence Rouge 2001.
Ca poivronne un peu et m’envoie sur un cabernet. La finesse de la bouche m’orient sur un jus ligérien. Tout faux ! C’était une belle découverte, plutôt sympa.

Château de Pommard – Pommard 2004
C’est austère ! Un peu de fruit (noir), de boisé. Les tanins sont encore saillants. A attendre peut-être ? En l’état, pas convaincu !

Domaine Confuron Cotetidot – Vosne Romanée 1er Les Suchots 2001
C’est mieux ! Nez plus avenant, moins monolithique. Bouche tendue, étirée mais un peu pénalisée par un boisé pas tout à fait fondu. Bien +.

Mas Del Périé – Les Acacias – Cahors 2015
Peu de souvenirs, sinon celui de ne pas avoir été conquis.

Les vignerons ardéchois – Viognier Vendanges d’Octobre – IGP Ardèche 2012
Très fleur d’oranger, cela évoque un VDN à base de muscat. Bouche pas écoeurante en dépit d’une aromatique pas hyper complexe, grâce à un bel équilibre. Jolie découverte ! Bien +

Château Rabaud-Promis – Sauternes 1995.
Safran, orange confite, une robe qui annonce un âge certain. Bouche très agréable, les sucres se sont fondus, il y a une jolie tension qui me fait penser à Barsac. Très bon ! A tenu sans ciller sur trois jours et a convaincu des becs pourtant peu sucrés…

Une soirée très sympa, encore une fois ! Merci à vous tous..
#26
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: the_ej, Pins

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2640
  • Remerciements reçus 293

Raboso del Piave DOC a répondu au sujet : LPV B.A.C online à Montauban avec un guest !

Dernière soirée à Montauban, préparation à l'arrache comme d'habitude ;-)

Champagne d’Antoine je n'avais pas compris, Antoine, qu'il s'agissait du Champagne de ton grand-père
Nez sur la pomme, la poire, bouche sur la pomme verte, le miel.
D'une étonnante jeunesse pour son âge!

Bérèche & Fils, Champagne Brut Réserve Non millésimé
Nez boisé et iodé, bouche qui claque - trop pour moi - et très asséchante. Je n'accroche pas.

Domaine Françoise Bedel, Entre Ciel et Terre- Champagne 2004
Plus rond que le précédent, d'un grand classicisme. Sympa.

Domaine Henri Germain et Fils, Bourgogne Blanc 2014
Nez et bouche grillés, sur le sésame, pétard +++
C'est monolithique, je n'accroche pas du tout.

Domaine du Clos Naudin, Vouvray Sec 2011
Cailloux humide au nez, quelques terpènes, bouche très eau de roche, finale citronnée et fleur d'oranger.
J'aime bien, de la personnalité, mais j'aurais bien du mal à l'accorder à table.

Château Montus, Pacherenc du Vic Bilh sec 2010
Fait très chardonnay, rond et puissant, très large, très boisé mais cela ne me dérange pas. J'aime.

La Pialade, Côtes du Rhône Rouge 2011
Très cendré, fumé, fraise, beaucoup d'harmonie, un régal.

Domaine Jean Foillard, Morgon "Corcelette" 2014
Bel équilibre, tannins assez glissants, je le trouve gourmand, fin. J'aime.

Domaine Alzipratu, Calvi "Cuvée Pumonte" 2013
Nez réduit, puissant. Bouche dominée par l'amertume, austère en l'état.

Clos Saint Joseph, Villars-sur-Var, Côtes de Provence Rouge 2001
Très herbacé, poivron et eucalyptus, bel équilibre et beau toucher de bouche, délicat et fondu. J'aime beaucoup.

Château de Pommard, Pommard 2004
Gourmand, jolis tannins, personnellement je ne perçois pas tant de bois que ça. Jolie bouteille.

Domaine Confuron Cotetidot, Vosne Romanée 1er Cru "Les Suchots" 2001
Davantage de notes végétales, bien détendu, je lui trouve moins de gourmandise que le précédent.

Mas Del Périé, Cahors "Les Acacias" 2015
L"archétype du vin "brut de cuve" pour moi, je n'accroche pas du tout.

Les vignerons ardéchois, Igp Ardèche "Viognier Vendanges d’Octobre"
Floral, fleur d'oranger, je ne reconnais cette cuvée déjà bue auparavant. Sympa.

Château Rabaud-Promis, Sauternes 1995
Belle liqueur, concentrée, j'apprécie la bouteille qui pour moi n'appelle pas de dessert et se suffit à elle-même.

Belle soirée, étonnant de voir combien nos commentaires partent dans des directions et des perceptions différentes et parfois diamétralement opposées...!
#27
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: lucas_mir, the_ej, Pins

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 775
  • Remerciements reçus 615

Pins a répondu au sujet : LPV B.A.C online à Montauban avec un guest !

Voici mes notes de cette belle soirée, thème libre comme d’habitude qui permet à chacun de faire découvrir de beau vin aux membres de notre cercle.
Et ce soir-là, il y avait du niveau.
Je suis surpris tout de même de voir la différence de sensation sur les vins dégustés.
Les gouts et les couleurs…des palais jeunes, des moins jeunes.

CR: Champagne du Grand-père de Tonioaja 1988 environ:
Bulle fine. Nez sur l’amande fraiche et la pomme.
En bouche j’y trouve des notes miellées, avec une belle amertume en finale.

CR: Bérèche & Fils, Champagne Brut Réserve:
Vif, 1er nez assez dur qui s’ouvre à l’aération.
Acidité plus prononcé que le précédent avec des notes de silex, c’est frais et tendu. Pas mal.

CR: Domaine Françoise Bedel, Champagne Entre Ciel et Terre:
Champagne des plus classique avec de belles notes de champignon. J’aime aussi.

CR: Domaine Henri Germain et Fils, Bourgogne Blanc 2014:
Je pars sur un Chassagne ou Puligny village. C’est frais, net, tendu sur les agrumes. Très joli.
Je suis bien curieux de connaitre l’emplacement de la parcelle.

CR: Domaine du Clos Naudin, Vouvray Sec 2011:
Je ne ressens pas le chenin. Nez et bouche sur la poire réglissé. L’amertume en finale me dérange.
Vin regoutté 48h après, il s’est vraiment ouvert sur des notes de foin avec une belle finale citroné. Bien.

CR: Château Montus, Pacherenc du Vic-Bilh sec 2010:
Nez sur les agrumes, je pars sur un chardonnay, mais sans savoir ou le placer. Un vin puissant, large avec un boisé perceptible pas assez intégrer pour moi. Moyen.
Il finit sa course à Cornebarrieu menottes aux poignets. :oops:

CR: La Pialade, Côtes du Rhône Rouge 2011:
A la couleur, et au premier nez, l’auteur est démasqué.
Les marqueurs de ce vin ne trompent pas. Fraise écrasé, agrumes, cendré, poivré. J’adore. oo,

CR: Domaine Jean Foillard, Morgon "Corcelette" 2014:
Superbe vin sur des notes de cerise et son noyau.
Tannins fondu, gouleyant, très gourmand. C’est floral, sur la pivoine, la violette.
J’ai vraiment aimé. Coup de oo,

CR: Domaine Alzipratu, Calvi "Cuvée Pumonte" 2013:
Ça sent le cul de la crémière, mais d’une noble famille. C’est puissant et serré en bouche avec des épices douces.
Finale asséchante et dure. Moyen.

CR: Clos Saint Joseph, Villars-sur-Var, Côtes de Provence 2001:
Vin assez évolué, très fondu, je pars sur un pinot.
Des notes de foin, de menthol, les tannins sont beaux. Très bien.

CR: Château de Pommard, Pommard 2004:
Spécial dédicasse pour Michel. :whistle:
Rien ne dépasse, c’est bien fait. Surement la patte du vinificateur sur ce millésime car déjà goutté l’ancien vinificateur, et on avait du jus de Laplanche. Elevage totalement fondu, c’est digeste avec des fruits noirs cassis, mûres qui s’expriment joliment. J’aime.

CR: Domaine Confuron-Cotetidot, Vosne Romanée 1er Cru "Les Suchots" 2001:
Bouteille ouverte le matin pour le soir, j’aurai du l’ouvrir la veille.
C’est tout de même joli. Sous-bois, terre humide, menthol qui provient de la vendange entière.
C’est floral sur les fruits rouges avec un boisé bien intégré. Belle longueur.
Toujours autant de plaisir sur ce vin.

CR: Mas Del Périé, Cahors "Les Acacias" 2015:
Le malbec est identifié, c’est jeune, beaucoup trop jeune.
Aucune aromatique, c’est plat autant au nez qu’en bouche. Pas mon truc.

CR: Les vignerons ardéchois, Igp Ardèche "Viognier Vendanges d’Octobre":
Joli nez sur la bergamote, la fleur d'oranger, en bouche c’est salivant avec des notes marqués sur une amertume noble.
Pas mal.

CR: Château Rabaud-Promis, Sauternes 1995:
C’est bien fait avec des notes d’orange amère et une belle concentration.
Les sucres commencent à se fondre, c’est hyper digeste. Joli douceur.

Encore une belle soirée très conviviale, avec de belles quilles. Bravo et merci à tous.
A bientôt les copains.

Christophe
#28
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: lucas_mir, Raboso del Piave DOC, Frisette, the_ej

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck