Nous avons 1591 invités et 87 inscrits en ligne

CR: Allô la centrale ? - LPV Lutèce

  • Messages : 2212
  • Remerciements reçus 1246

jd-krasaki a créé le sujet : CR: Allô la centrale ? - LPV Lutèce

Pour une séance LPV Lutèce festive, quel thème plus énergique, plus rayonnant, plus vibrant et, finalement, plus évident, qu'une séance fusionnelle intitulée...

"Allo la Centrale? "

Non pas celle des particuliers, ni le central téléphonique, ni l'Ecole d'ingés, il s'agit bien des centrales nucléaires.

En effet, le lien est fort et ancien entre vignoble et nucléaire. Enfin, admettons que, dans certains cas particuliers, le vignoble était quand même là avant la centrale, même si celles ci sont arrivées à la même époque que certaines créations d'AOC. D'aucuns suggèrent (persiflent ?) même que certaines centrales ne sont pas vraiment placées au sein du vignoble, ou en tout cas pas dans la commune éponyme, mais en utiliserait la dénomination pour capter le capital sympathie de ses vins auprès du grand public (le Bugey ? Beaudoin et Lefort, 2017). Il n'en reste pas moins que centrales et vignoble partagent certains points communs, comme l'importance de la proximité de fleuves ou cours d'eau importants.

Pour les centrales, le fleuve remplit le rôle d'un apport d'eau, utilisée pour sa capacité de transfert d'énergie (thermique vers mécanique) afin d'actionner une turbine. Un réacteur peut prélever jusqu'à 50 m3 d'eau par seconde (wikipedia: Centrale nucléaire), qui sera vaporisée puis condensera avant rejet dans le cours d'eau. Une partie de l'eau sera perdue pour le fleuve, ce sont ces jolis panaches blancs, composés de micro gouttelettes, qui émanent des tours autoréfrigérantes. Cute.

Dans le cas du vignoble, la proximité des fleuves aura des raisons géomorphologiques et historico-commerciales. La capacité d'érosion du fleuve aux échelles de temps géologiques a pu façonner les paysages en terrasses de graviers bien drainantes déposés par les évolutions des méandres successifs (Loire, Lot, ...), sculpter des falaises (Blaye), ... La formation de rifts (fossé rhénan en Alsace à l'oligocène, plaine de la Saône plus récente) explique probablement d'autres cas de proximités vignoble/fleuve, mais cette fois ci à travers une cause commune. Ces "écartements" de quelques dizaines de km, sont comblés par des plaines alluviales parcourues de fleuves, et ont parfois laissé des escarpements qui ont pu s'effondrer sous l'effet de l'érosion, redistribuant des couches géologiques autrefois superposées (on pense aux combes en Côte de Nuits), formant ainsi plus généralement des flancs de côtes propices à la viticulture (voir Wilson, 1999).

Historiquement, le vignoble avait également besoin d'exporter ses vins rapidement (la conservation des vins non mutés était souvent mauvaise il y a quelques siècles) quand la consommation locale n'était pas "suffisante", et les fleuves, à chaque fois que c'était possible, étaient utilisés pour la distribution du vin (Dion, 1959) . Ainsi la Loire évacuait une partie de la production vers l'embouchure du fleuve où les négociants anglais et hollandais s'activaient. La Seine avec ses affluents comme l'Yonne distribuaient le vin à Paris, Ceci a pu s'avérer pénible historiquement par exemple pour les vignerons loin de Bordeaux en amont sur la Garonne, Bordeaux étant en position de contrôler le trafic, et au delà d'Ingrandes (pas Ingrandes de Touraine, l'autre) à une certaine époque, avec une frontière douanière importante. C'est ce qui a différencié les pratiques viticulturales entre la zone muscadet et l'Anjou notamment.

Bon assez de blabla (ami lecteur : corrections, suggestions et opinions bienvenues), et notons que malheureusement pour les burgondophiles du groupe, EDF n'a pas jugé bon d'équiper la Saône de centrales.

Afin de guider un peu les préparatifs, j'ai assemblé délimitation des vignobles et distribution des réacteurs en activités sur une carte et soumis l'ensemble au groupe (voir la carte ci dessous). Chaque proposition d'apport a été vérifiée individuellement, le vin devant être produit à moins de 50km d'une centrale en activité (cercles rouges sur la carte). Merci Google Earth et KML. Nous nous retrouvons au Bistrot Montsouris à Paris 14e, restaurant agréable, calme et dont la personnalité de la patronne nous avait favorablement marqués la dernière fois.


Vignobles et centrales en France.




On parlait du Bugey, commençons avec:

CR: Lingot Martin, Cerdon Méthode Ancestrale Classic
Matthieu : Nez simple un peu discret sur les fruits rouges, fraise, framboise,. Bouche légère, fuitée, sucrosité un peu grossière type sirop de grenadine mais l’ensemble est plutôt agréable
JC : rosée soutenue, bulle fine nez discret, légere note grillée bouche hyper agréable, douce,légèrement sucrée sur la cerise, légère acidité. Du plaisir en douceur 14
JD : Jolie robe de grenadine diluée. Le nez démarre à fond sur la fraise et le bonbon acidulé, la bouche est tendre, la bulle plutôt grosse. Il y a une tension fraiche en finale, Le vin est simple, sympa, doucereux. Tenter de changer l'étiquette pour celle du Champomy à l'anniversaire du petit, ça plaira plus et ça amusera tout le monde.

CR: Philippe Alliet, Chinon L'huisserie 2014
Matthieu : Nez un peu alcooleux, légèrement terreux. Bouche chaude. Belle matière mais l’acidité me gêne.
JC : Robe rouge pourpre nez sur le poivron, léger menthol bouche chaleureuse, un peu austère, tanins présents mais bien intégrés, acidité en finale. Vin à attendre avec un bon potentiel 12
JD : Très beau nez sur le charbon, graphite, fruits noirs, cerise confites. La bouche est sévère en première approche, acide, amère, stricte, mais elle sait être également puissante et juteuse. J'ai aimé et c'est bien trop jeune quand même.

CR: Château des Tours, Vacqueyras 2009
Matthieu : Nez classique Reynaud, fondu sur la fraise, presque en surmaturité dans un second temps. Bouche décevante, de l’acidité et un côté terreux à nouveau.
JC : Robe rouge légère orangé Nez sur les fruits confits, discret Bouche un peu déséquilibrée sur l'acidité, des tanins un peu terreux. 40 min + tard le vin s'améliore dans le verre mais c'est toujours pas ça. 11
JD : nez de fruits candy, prune noire, chocolat, bouche sucrée, fruitée, alcooleuse, pas sur-puissante comme pourrait le laisser penser le nez, le vin offre beaucoup de présence, avec le soyeux d'un vieux rivesaltes. Belle finale chocolatée



CR: Guillaume Gilles, Les Peyrouses VdF 2015
Matthieu : Nez chocolaté, mentholé. Beaucoup de matière
JC : Robe rouge sombre. Nez sur la colle, le menthol. La bouche présente une acidité importante et des tanins un peu asséchants mais pas rugueux. Longueur portée par l'acidité pas très agréable, vin avec potentiel à attendre (infanticide) 11
JD : Menthol, floral, tanins vigoureux mais pas trop séchants, énergiques mais pas serrés ; un peu de sucroisté, finale fruitée. Bien !

CR: Couly-Dutheil, Chinon Clos de l'écho 1996
Matthieu : Nez évolué, sur le poivron confit. En bouche c’est un peu mou mais relativement équilibré.
JC : Robe à peine tuilée. Nez qui dégage un léger poivron, assez terreux (débouché 1h à peine). Attaque en bouche assez douce, tanins soyeux, belle fluidité avec un fruit rouge léger, ça descend tout seul, Joli vin 13,5
JD : Robe trouble, nez poivron, boisé, poussiéreux, mature, cassis, bouche surprenante et bien pimpante sur le cassis, belle fraicheur, fondue, bon vin à point. Le fond de bouteille 2h plus tard sera un peu déclinant, déjà.

CR: Clos du Tue-boeuf, Le P'tit blanc du Tue-boeuf VdF 2016
Matthieu : Nez légèrement oxydatif sur le foin, bouche sur les fruits jaunes . Bof
JC : Robe or clair nez sur les fruits blancs, pas trop exhubérant, fleurs blanches, tilleul Attaque légère, bon équilibre en acidité et amertume, longueur corercte. Vin correct 12
JD : poire, coing et autres fruits du verger, pierre mouillée, tilleul, rond, plaisant et plutôt long en bouche.

CR: Clos du Tue-boeuf, Touraine Le Petit buisson 2016
Matthieu : Nez calcaire, la bouche est très marquée sur les fruits jaunes, pétillante, finale asséchante, je ne suis pas conquis
JC : Robe or clair nez sur les fruits jaunes, un peu plus démonstartif que le précédent La bouche est légèrement perlante, là aussi, un bon équilibre acidité amer, du fruit blanc en bouche. Vin agréable, un peu mieux que le précédent malgré le perlant 12,5
JD : Plus fruité que le précédent, perlant très nettement, minéral, tendu, très typé nature avec cette petite aromatique pomme blette sympathique.



CR: Alain Voge, Saint Peray Terres boisées 2012
Matthieu : Nez chenin très agréable, accord superbe sur le poisson au beurre, très beau vin et très surpris à la vue de l’étiquette… rien à voir avec du chenin.
JC : Robe or clair Le nez est expressif sur des notes boisées, fumées, m'évoque de suite la taille aux loups, cuvée Remus ou Remus + Attaque fraiche, bel équilibre en bouche, joli agrumes, léger amer qui porte une finale correte… Je suis sur que c'est une cuvée de Jacky Blot, et boum raté ! Trop drôle… Joli vin ! 14,5
JD : Allumette, zeste d'agrume, vanillé, bouche ronde, puissante, la densité est là mais le vin manque un peu de peps par rapport aux promesses du nez.
Ce fut le vin le plus intéressant de la séance dans la mesure où toute la tablée a cherché avec difficulté à localiser ce vin. Ayant préparé les ordre de passage, j'ai pu éviter de démontrer mon incompétence crasse pour cette fois-ci.

CR: Bernard Gripa, Saint Peray Les Pins 2015
Matthieu : Nez discret, bouche fine et élégante que je n’arrive pas bien à décrire si ce n’est que c’est un bien joli vin
JC : Robe or clair nez plus discret sur les fruits jaunes, légèrement épicé La bouche ne fait aucun doute our moi, nous sommes en Rhone… plutôt nord. Bouche plus légère que le précédent, mais bien équilibrée, vin très agréable 14
JD : floral, plus étriqué, jolie bouche précise, nette, ciselée sur de beau amers

CR: Weingut Keller, Rheinhessen Riesling von der Fels 2012
Matthieu : Pas de notes pour ce Riesling assez classique
JC : Robe jaune clair Nez qui pétrole, on dit iresling de suite Léger perlant, des fruits jaunes, peu d'alcool, un a table lance "Allemagne", je suis d'accord. Pas mal mais le perlant et le manque de matière ne me séduisent pas plus que ça. Probablement son placement après les St Peray ne le sert pas 12
JD : Mon apport. d'accord avec JC, le placement est malheureux, mea culpa. Nez herbacé, diesel, fruits blanch, citron, coquille d'huitre, bouche très légèrement perlante, équilibre tendre, fin, longueur décente en finale. J'aime bien à nouveau même si le vin se présente de manière un peu stricte. (Centrale de Philippsburg. Si, si.)




CR: Vincent Pinard, Sancerre Clémence 2016
Matthieu : Nez suavignon minéral et sur les fleurs blanches, déjà très agréable
JC : Robe or clair nez sur les fruits jaunes, un peu plus démonstratif que le précédent Jli attaque en bouche, bel équlibvre amer/aciditité, le vin développe une belle sapidité en fin de bouche. Beau vin 14,5
JD : pamplemousse, fleurs blanches, touché fruité, fin, j'aime beaucoup ce vin immédiat

CR: Vincent Pinard, Sancerre Harmonie 2015
Matthieu : Trop jeune assurément mais débordant d’energie et qui présage un très beau vin. Sur les agrumes
JC : Robe or clair nez très similaire au précédent, même famille ? Jolie acicité en bouche, plus prononcée que le précédent, ce qui à mon gout ne joue pazs en sa faveur, bel amer en finale qui porte la longueur en bouche. Bien mais j'ai préféré le précédent 14
JD : boisé vanillé léger, lila, bouche stricte. Ce vin semble à attendre quelques temps, il est beau et sérieux.

CR: Michel Redde, Pouilly fumé Les Cornets 2007
Matthieu : ED
JC : Robe or nez sur agrumes et fruits jaunes La bouche est très déséquilibrée, la bouteille a un pét' ED
JD : nez miellé et beurré, bouche décharnée, amer et sec. ED



CR: Ermitage du Pic Saint Loup Guilhem Gaucelm 2014
Matthieu : Fin, fruité, vraiment bien
JC : Robe rubis sombre Nez sur la lavande, la garrigue, les fruits noirs Superbe attaque en bouche, un vin qui prend toute sa place, des tanins présents mais bien intégrés, belle mache, fruits noirs, et une jolie acidité qui porte la finale. J'aime ! 15
JD : fourrure, fruit, fin, texture douce, finesse du toucher et du grain. Celui là est sorti au dernier moment par Benoit, remercié soit-il, mais je ne sais pas ce que c'est... un beau morgon un peu nature ? ... Perdu, pas du tout.

CR: Château de Bellevue, Côteaux du Layon Chaume 1995
Matthieu : un peu moi, certains parlerons de déviance je penche plutôt vers un vin en fin de vin mais qui clôt une belle séance sur une touche sucrée finalement agréable.
JC : Robe or Nez sur les champignons, touche de miel, le coing, un coté caoutchouc me ferait penser à une VT alsacienne.. Bouche équilibrée en sucre et acidité, en bouche on n'est pas sur de l'Alsace… Mais je donne ma langue au chat, c'est la fin de la soirée et mon palais est fatigué.. Joli vin néanmoins 13,5
JD : miel, champignon de Paris, abricot, fumée. C'est dommage le vin parait un peu passé, il s'était bien exprimé à l'ouverture mais n'a pas supporté l'air. Et puis là j'ai triché, c'était à 60km d'une centrale...






En résumé, le thème de cette séance était à aborder de manière plutôt humoristique, aucune conclusion n'a été tirée en terme de caractéristique commune aux vins produits aux abords des centrales nucléaires. La difficulté de la variété des apports se combinait avec celle de l'ordre des vins sur une entrée viande et un plat poisson, ce qui explique les rouges avant les blancs...

Ironiquement, également, le Guilhem Gaucelm a été largement apprécié alors qu'il ne rentre pas dans le thème et qu'il a été dégainé au dernier moment par un Benoit super motivé. Chienne de vie. Magnifique performance et grosse surprise autour de la table sur le Saint Peray Terres boisées d'Alain Voge. Je découvrais la cuvée, je n'en avait rien lu de bien attirant sur ce forum, ce fut une belle petite bombe.

Déceptions hélas sur le vacqueyras du Château des Tours et sur le chaume 1995, pas mauvais du tout mais ne réalisant pas ici leur plein potentiel.

Enfin, après la séance sur le thème "Les Clos" et celui-ci, LPV Lutèce s'attèle à un projet plus vaste, celui des thèmes de dégustations farfelus. Le concours est lancé.






References
  • Jérôme Baudouin et Corinne Lefort, "Vignoble et nucléaire : les atomes de la discorde", La RVF n°602, Publié sur internet le 08/06/2017, www.larvf.com/vin-vi...
  • R. Dion, "Histoire de la vigne et du vin en France : des origines au XIXesiècle", Paris, Clavreuil, 1959, 770 p. (réédition, Paris, Flammarion, 1991 - réédition, Paris, CNRS, 2010).
  • J. E. Wilson, "Terroir, The Role of Geology, Climate, and Culture in the Making of French Wines", Univ. of California Press, 1999, 336pp.
  • Wikipedia, Centrale nucléaire: fr.wikipedia.org/wik...

JD | Lutèce
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, PBAES, Vougeot, Julien Ko, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, Cédric42120, Vaudésir, Agnès C, Frisette, GAET, jclqu, the_ej, Teumoche

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4524
  • Remerciements reçus 1694

Vaudésir a répondu au sujet : Allô la centrale ? - LPV Lutèce

Le bistrot montsouris, c'est vrai qu'on a pas faim en sortant et très sympa.
Stéphane
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5713
  • Remerciements reçus 2710

Frisette a répondu au sujet : Allô la centrale ? - LPV Lutèce

Superbe compte-rendu, pour un thème que j'attendais avec impatience, l'idée ayant été lancée lors de la soirée des "Clos".

Flo (Florian) LPV Forez
#3
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jclqu

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2212
  • Remerciements reçus 1246

jd-krasaki a répondu au sujet : Allô la centrale ? - LPV Lutèce

l'idée ayant été lancée lors de la soirée des "Clos".


Oui, après ça il a fallu assumer la bonne vanne lancée à la tablée et le transformer en séance de dégustation... :)

JD | Lutèce
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1401
  • Remerciements reçus 249

jclqu a répondu au sujet : Allô la centrale ? - LPV Lutèce

Superbe CR JD, bravo ! (tu)

C'est vrai qu'à la soirée "Clos" les idées ont bien fusées. Lien de cause à effet avec la présence de Flo ?? :D

Néanmoins, on a dit, on a fait ! Et on s'est bien marré à nouveau

JC
LPV Lutèce
#5
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2756
  • Remerciements reçus 404

Cédric42120 a répondu au sujet : Allô la centrale ? - LPV Lutèce

Merci pour le CR !(tu)

Concernant le vacqueras, quelles ont été les conditions d'ouverture ?
Il m'a fallu un jour d'ouverture, des heures d'épaulâge et deux heures de carafage pour ouvrir le 2007 bu il y a deux mois... :whistle:

Sinon, J'ai récupéré pour la science ce matin, du Cerdon Lingot martin cuvée Alexandre Valet à la foire aux vins de leclerc, c'est d'ailleurs mon seul achat...je suppose que c'est une mise gd, car j'ai pas trouvé cette cuvée sur leur site..à voir ?

Cédric - LPV FOREZ
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1401
  • Remerciements reçus 249

jclqu a répondu au sujet : Allô la centrale ? - LPV Lutèce

Cédric, pour te répondre sur le vacqueyras puisque c'était mon apport, il a été ouvert 48h à l'avance.

JC
LPV Lutèce
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2756
  • Remerciements reçus 404

Cédric42120 a répondu au sujet : Allô la centrale ? - LPV Lutèce

A oui....quand même !

Cédric - LPV FOREZ
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1401
  • Remerciements reçus 249

jclqu a répondu au sujet : Allô la centrale ? - LPV Lutèce

Préconisation du Maître.. ;)
Le fonsalettte 97 à eu le même traitement il était splendide.

JC
LPV Lutèce
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 128
  • Remerciements reçus 17

Teumoche a répondu au sujet : Allô la centrale ? - LPV Lutèce

Belle dégustation en tout cas, à noter que l'hétérogénéité des bouteilles ne facilite pas les accords mets-vin.
JD a dû se creuser les méninges, j'ai trouvé assez sympa la subtilité de commencer par les rouges sur le coup, je me pose plus de questions à posteriori...

Mentions spéciales pour le VOGE qui était vraiment très bien et pour Pinard dont les cuvées bien que jeunes démontrent un bien beau potentiel.

Matthieu
#10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 613
  • Remerciements reçus 233

the_ej a répondu au sujet : Allô la centrale ? - LPV Lutèce

Thème original, jolie dégustation, même si les vins n'ont dans l'ensemble pas eu l'air particulièrement emballants.
Par contre, il manque l'appellation Grignan-les-Adhémar, c'est tout de même la seule qui a été (re)baptisée à cause d'une centrale !

Jérôme
#11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2212
  • Remerciements reçus 1246

jd-krasaki a répondu au sujet : Allô la centrale ? - LPV Lutèce

Effectivement le tricastin était absent comme appelation.
Plusieurs centrales n'ont pas été représentées du tout : Fessenheim (sud Alsace), Golfech (fronton), Blaye (médoc et blaye), Saint Laurent des eaux (heverny) et Nogent (champagnes de la côte de Sézanne uniquement, avec la règle des 50km, pas facile à trouver...).

JD | Lutèce
#12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1079
  • Remerciements reçus 331

DaGau a répondu au sujet : Allô la centrale ? - LPV Lutèce

Et Buzet / Golfech

Tout ça c'est un coup d'amour vache. Pour les vins de Chinon et autres, les commandes et clients se comptent plus parmis les ingenieurs que parmis les activistes.

Esperons que sabotages militants ou criminels, crues du siècle (les fleuves pas le pinard), mars attack et autres catas ne provoqueront jamais d'"incident majeur".
#13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 249
  • Remerciements reçus 32

YS a répondu au sujet : CR: Allô la centrale ? - LPV Lutèce

Mes très succinctes notes sur cette soirée:

CR: Lingot Martin, Cerdon Méthode Ancestrale Classic

C’est frais, malgré une sucrosité évidente. Pas mal. 12

CR: Philippe Alliet, Chinon L'huisserie 2014

Nez épicé. Bouche un peu acide. Un peu d’amertume. Finale asséchante. 11

CR: Château des Tours, Vacqueyras 2009

Nez fruité. Bouche un peu végétale. Un peu trop d’acidité. 10

CR: Guillaume Gilles, Les Peyrouses VdF 2015

Robe Ruby. Nez un peu caoutchouteux, mentholé. En bouche, je retrouve ce côté « caoutchouc ». La finale est bien mieux, sur le fruit. 12

CR: Couly-Dutheil, Chinon Clos de l'écho 1996

Nez qui évoque le sous-bois. L’attaque est souple. Belle finale. Un vin « délicat » qui manque toutefois un peu de fond. 14

CR: Clos du Tue-boeuf, Le P'tit blanc du Tue-boeuf VdF 2016

Nez sur la pomme, la poire. Belle fraicheur, acidité structurante. Finale un peu courte. 13

CR: Clos du Tue-boeuf, Touraine Le Petit buisson 2016

Un peu de perlant et une finale un peu asséchante… 11

CR: Alain Voge, Saint Peray Terres boisées 2012

Nez boisé (élevage ?). Bouche vive et structurée par l’acidité. Vraiment bien. 15

CR: Bernard Gripa, Saint Peray Les Pins 2015

Nez un peu « chablisien ». Pas mal de gras en bouche (assez rond). Belle finale élégante. 15

CR: Weingut Keller, Rheinhessen Riesling von der Fels 2012

J’ai juste relevé le perlant… 11

CR: Vincent Pinard, Sancerre Clémence 2016

Nez minéral, puis un peu de fruits exotiques. La bouche est un peu décevante par rapport au joli nez. 11

CR: Vincent Pinard, Sancerre Harmonie 2015

Nez discret, difficile à saisir. Du gras en bouche. Belle structure. 14

CR: Michel Redde, Pouilly fumé Les Cornets 2007

ED

CR: Ermitage du Pic Saint Loup Guilhem Gaucelm 2014

Plus de notes (oups), si ce n’est un beau 15.
Le souvenir d’un beau vin en devenir.

CR: Château de Bellevue, Côteaux du Layon Chaume 1995

Plus de notes (hé, hé…).

Yann
#14
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LADIDE78, jd-krasaki, jclqu

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18565
  • Remerciements reçus 2135

mgtusi a répondu au sujet : Allô la centrale ? - LPV Lutèce

Sans volonté de polémiquer ni de critiquer mais c'est tout de même ballot de faire des dégustations avec tant de vins qui fait qu'à la fin, on en a apprécié que les deux tiers. A nous de nous discipliner !

Michel
#15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8003
  • Remerciements reçus 883

hyllos a répondu au sujet : Allô la centrale ? - LPV Lutèce

mgtusi écrit: Sans volonté de polémiquer ni de critiquer mais c'est tout de même ballot de faire des dégustations avec tant de vins qui fait qu'à la fin, on en a apprécié que les deux tiers. A nous de nous discipliner !


Je suis assez d’accord avec ça parce que beaucoup de ces vins sont normalement plutôt bons... le Guilhem Gaucem goûté comme un Gamay révèle à lui seul la fatigue des palais.

J’ai aussi une toute petite réserve sur l’ordre de service également. Apprécier chaque vin quand on fait un grand écart du type Gripa-Keller, c’est un exercice difficile (pas impossible, certes, mais on a plus de chance de passer à côté).

Sinon c’était une sélection originale et intéressante :)
#16
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: cozzano

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2212
  • Remerciements reçus 1246

jd-krasaki a répondu au sujet : Allô la centrale ? - LPV Lutèce

Beaucoup de vins effectivement, et la variété du thème était un challenge.
L'ordre des vins était compliqué par le menu (entrée plutôt viande et plat de poisson sauce au beurre blanc) et le Gaucelm ouvert sur un coup de tête au dernier moment.
Le placement des 2 blancs du Rhône nord aurait du être différent pour la dégustation pure, mais ils se sont accordés merveilleusement bien avec le poisson tout juste servi.

JD | Lutèce
#17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 249
  • Remerciements reçus 32

YS a répondu au sujet : Allô la centrale ? - LPV Lutèce

mgtusi écrit: Sans volonté de polémiquer ni de critiquer mais c'est tout de même ballot de faire des dégustations avec tant de vins qui fait qu'à la fin, on en a apprécié que les deux tiers. A nous de nous discipliner !


Bonjour Michel,

Le caractère extrêmement succinct de mon CR n'est pas forcément représentatif de la manière dont les vins ont pu être appréciés à leur juste valeur par la tablée.
J'avoue ne pas être toujours très disserte dans mes notes, étant plutôt à l'écoute de mes expérimentés camarades de table.
Par ailleurs, pas mal de subtilités doivent également m'échapper...
Mais bon, à tort ou à raison, je préfère "tenter" un CR lacunaire (afin de faire - au moins - un clin d’œil aux GO de LPV de Lutèce).

Bien à toi

Yann
#18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8003
  • Remerciements reçus 883

hyllos a répondu au sujet : Allô la centrale ? - LPV Lutèce

Ceci dit, Yann, sans aucune volonté d'être déplaisant, c'est vrai que j'ai du mal à comprendre les dégustation de plus de 15 vins (hors liquoreux final) avec des choses qui ramassent le palais. Pour moi, une bonne mesure se trouve vers 12 (quand on a des séries à faire ou qu'on se lâche un peu), sachant que 8 me semble l'optimum.

Il faut une réelle habitude pour encaisser plus de 10 vins et quand je vois que vous avez en plus attaqué sur Huisserie 14 et Vaqueyras des Tours 09, ça flingue forcément. Le fait que globalement les notes soient basses tend à confirmer que les vins en ont souffert des séquences et du nombre.
#19
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: cozzano

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18565
  • Remerciements reçus 2135

mgtusi a répondu au sujet : Allô la centrale ? - LPV Lutèce

Yann
Ma remarque ne visait pas ton CR ; simplement, comme dit Matthieu, au delà d'un certain nombre de vins, le surplus est gâché car le palais est saturé.
Un peu comme lorsqu'on remplit un carter, l'huile versé en trop brûle et est gaspillé.

Ceci dit, la multiplication des bouteilles est une tendance que nous avons tous !

Michel
#20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1401
  • Remerciements reçus 249

jclqu a répondu au sujet : Allô la centrale ? - LPV Lutèce

mgtusi écrit: Sans volonté de polémiquer ni de critiquer mais c'est tout de même ballot de faire des dégustations avec tant de vins qui fait qu'à la fin, on en a apprécié que les deux tiers. A nous de nous discipliner !


Michel, rares sont les soirées ou tous les vins se présentent bien.

Pour etre constructif, je pense que cela n'a aucun rapport avec le nombre de bouteilles, on gère bien nos palais, on gère bien les doses (il reste souvet du vin dans les bouteilles sauf quand cette dernière est très très bonne) d'ailleurs on revient souvent sur ces dernières en fin de dégustation pour voir comme,t le vin à pu évoluer.

Enfin,. Et sans polemiquer, j'aime rappeler qu'on fait encore ce qu'on veut :)
(Tu peux egalement demander par exemple à nos amis belges sur des dégustations à thème et leur faire part de ta remarque)

Ce n.est pas parce que l'un de nous prend un GG pour un morgon que c'est parce qu'il est mort, qu'il a trop bu ou le palais flingué. Il s'exprimera sur ce point s'il en a envie.

Bien à vous

JC
LPV Lutèce
#21
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1401
  • Remerciements reçus 249

jclqu a répondu au sujet : Allô la centrale ? - LPV Lutèce

mgtusi écrit: Yann
Ma remarque ne visait pas ton CR ; simplement, comme dit Matthieu, au delà d'un certain nombre de vins, le surplus est gâché car le palais est saturé.
Un peu comme lorsqu'on remplit un carter, l'huile versé en trop brûle et est gaspillé.

Ceci dit, la multiplication des bouteilles est une tendance que nous avons tous !


Carter toi même !

Le nombre de vins au delà duquel le palais est flingué est, à mon avis, au delà des 19 vins goûtés, il n'y a qu'à en débattre (dans un fil dedié si cela n'a pas,déjà été fait) avec tous les,lpviens qui arpentent les salons, enchaînent les,dégustations chez différents vignerons dans la journée etc etc.

JC
LPV Lutèce
#22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18565
  • Remerciements reçus 2135

mgtusi a répondu au sujet : Allô la centrale ? - LPV Lutèce

Quand on crache je ne dis pas (et encore)

Michel
#23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1401
  • Remerciements reçus 249

jclqu a répondu au sujet : Allô la centrale ? - LPV Lutèce

Michel, ok on est sur un forum et tu dis ce que tu veux, mais ça, c'est notre problème, pas le tien.

JC
LPV Lutèce
#24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8003
  • Remerciements reçus 883

hyllos a répondu au sujet : Allô la centrale ? - LPV Lutèce

jclqu écrit: Le nombre de vins au delà duquel le palais est flingué est, à mon avis, au delà des 19 vins goûtés, il n'y a qu'à en débattre (dans un fil dedié si cela n'a pas,déjà été fait) avec tous les,lpviens qui arpentent les salons, enchaînent les,dégustations chez différents vignerons dans la journée etc etc.


Je dirais qu'il ne faut pas tout mélanger. La dégustation sur table entre amateur pour apprécier les vins pleinement et la dégustation en salon, ça n'a pas grand chose à voir. La dégustation de salon doit être un exercice discipliné et intellectuel pour avoir un intérêt au delà du repérage. Je peux dire d'expérience que c'est en effet difficile et je connais bien peu de personnes qui sachent enchaîner ces dégustation sans avoir d'étranges surprises en regoûtant les vins plus tard. Quant à la dégustation au domaine, c'est encore un autre exercice qui sauf très rares cas où c'est bien organisé, je dois dire que c'est le type de dégustation le plus soumis à caution : mauvais environnement (la cave souvent), énormes facteurs influençants... certainement PAS le lieu où on peut spontanément penser que le vin est le mieux évalué pour lui-même.

Et la dégustation sur table entre ami, c'est un cadre encore bien différent. D'un part, on y crache beaucoup moins (moi le premier, sur table, je n'ai pas envie de passer mon temps à cracher, surtout quand on mange) et je trouve que c'est un cadre parfait pour donner plus sa place au vin.

Ceci dit, il est tout à fait vrai que chacun est quand même libre de faire tel qu'il veut :) Tu conviendras que partager un CR, c'est aussi en attente d'échange... donc claquer la porte comme ça, c'est un peu paradoxal.

Ma remarque et probablement celle de Michel proviennent du même constat. Globalement, les vins se sont très mal présentés et pour en connaître plusieurs, présentés de manière assez méconnaissable. Ca interroge, forcément. Quantité et ordre semble clairement à prendre en compte (et par exemple, il est clair que le Riesling de Rheinhessen ne pouvait pas bien passer ici et aurait dû être préparé autrement pour réduire l'effet de perlant qui me semble toujours étrangement rédhibitoire pour beaucoup en France).

Tu parles très justement du cercle Belgique, pas habitué aux petites séries... mais si d'un côté je leur reprocherais bien aussi d'en ouvrir vraiment beaucoup ;), je relève quand même quelques petites différences, non négligeables... les ordres de service sont toujours réfléchis en faveur du vin. Leur procédure est précise et vise à évaluer les vins (avec une distinction très nette entre la thématique et l'after). Et je note que les vins sont toujours commentés de manière précise et d'une manière où je retrouve les vins que je connais (modulo différences ponctuelle d'appréciation).

Mais je suis tout à fait d'accord que la quantité de vin est une question importante et ce de manière générale. Et c'est d'autant plus important et difficile à étalonner que tous les dégustateurs ne se valent pas en terme d'appréciation et d'endurance.

Après et ultimement, je ne t'ôte pas ta liberté ;) effectivement, ce que vous ouvrez ne regarde que vous et au delà du vin, une soirée comme ça, c'est aussi un super moment entre potes !

EDIT : erreur, oubli de négation (corrigé en majuscule) dans le premier paragraphe :)
#25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9605
  • Remerciements reçus 1156

claudius a répondu au sujet : Allô la centrale ? - LPV Lutèce

dégustation super intéressante, bravo et merci !

à quand 1986, le 1er millésime radioactif
;)
#26
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jd-krasaki

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2212
  • Remerciements reçus 1246

jd-krasaki a répondu au sujet : Allô la centrale ? - LPV Lutèce

Sur un repas le rouge en premier est une expérience intéressante et déconcertante, que je referais avec plaisir, le palais étant encore frais (il m'arrive de passer à côté de rouges sudistes en fin de repas).

Il y a eu des vins qui se sont mal présentés indépendamment du placement et de la fatigue (Vacqueyras des Tours) et d'autres qui ont créé une énorme surprise malgré un placement qui ne les favorisait pas particulièrement (Voge). Les Sancerre de Pinard se sont super bien exprimés en bout de chaine. Donc je ne mettrai pas sur le dos de l'agencement original ou de la quantité le mauvais jour sous lequel certains vins se sont présentés.
A part le Keller (tombé au champs d'honneur).

JD | Lutèce
#27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2212
  • Remerciements reçus 1246

jd-krasaki a répondu au sujet : Allô la centrale ? - LPV Lutèce

claudius écrit: à quand 1986, le 1er millésime radioactif
;)


Merci pour l'idée :)
On gardera le choix sur plusieurs millésimes: 2011, 1979, 1986

JD | Lutèce
#28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18565
  • Remerciements reçus 2135

mgtusi a répondu au sujet : Allô la centrale ? - LPV Lutèce

jclqu écrit: Michel, ok on est sur un forum et tu dis ce que tu veux, mais ça, c'est notre problème, pas le tien.


Drôle de remarque.

Michel
#29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26062
  • Remerciements reçus 916

Luc Javaux a répondu au sujet : Allô la centrale ? - LPV Lutèce

Pourquoi, c'est beaucoup 15 vins ?
Si on est tout seul, sans doute, mais à partir de trois, pas de souci, du moins pour un Belge (ou plutôt pour trois Belges)...::dance:: %tchin
Merci pour le CR.

Luc
#30
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jclqu

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck