Nous avons 1233 invités et 71 inscrits en ligne

Quelques "off" de LPV Franche Comté

  • Messages : 847
  • Remerciements reçus 1041

LoneWD a créé le sujet : Quelques "off" de LPV Franche Comté

La pause estivale du groupe LPV Franche Comté aura été de courte durée. Je vais donc relater ici les dégustations faites avec trois membres du groupe ; Adrien, Arnould (leteckel) et Christophe.
Pas de prise de note pour moi, il a fallu que je pioche dans mes souvenirs, vous m'excuserez donc les descriptions parfois sommaires :dry:


ACTE 1 : Déjeuner chez Arnould

Jeudi 10 août ma compagne et moi étions donc conviées à un déjeuner chez Arnould, comme convenu j'apporte le dessert et la dégustation se fera à l'aveugle.

Vin n°1:
Champagne bue étiquette découverte, accompagné d'excellentes gougère au fromage.
Le nez expressif, citronné, quelques notes de noisette.
En bouche la bulle est puissante, on retrouve les arômes perçus au nez. La matière se concentre surtout en milieu de bouche. Elle s'estompe rapidement.
Bien.
CR: Champagne Besserat de Bellefon - Cuvée des Moines


Vin n°2:
Nez complexe, citronné, un poil d'exotisme, pierre à fusil. viennent ensuite des arômes que j'ai eu du mal à caractériser mais qui me faisaient penser à du sous-bois.
La bouche est belle, avec une acidité marquée qui porte joliment le vin. C'est citronné, mais je trouve que ça manque un poil de matière tout de même. Je trouve globalement que l'ensemble ne se livre pas complètement.
Arnould me dit que j'ai cela en cave... Ah bon ? Et que j'en ai posté un CR il n'y a pas si longtemps... Bah mince alors...
Bien +
CR: Domaine Droin - Chablis 1er Cru Montée de Tonnerre 2013
Je n'ai pas du tout reconnu ce vin, qui dans mes souvenirs avait un profil plus gourmand, complexe. La bouteille fut ouverte 24h avant le service, peut-être y a t-il là une explication ?


Vin n°3 et 4:
Bues en parallèle.
Au nez ça envoie du lourd pour le vin n°3 qui possède une légère réduction et un léger fumé qui, avec ses arômes de noisette, de beurre frais et de fruits jaunes mures surclasse le nez de son voisin paraissant lui moins expressif et en retenue.
Il en sera de même pour la bouche dense, structurée, précise, avec ce qu'il faut de tension, de gras et de fraîcheur. Longue finale faisant durer le plaisir. C'est excellent !
CR: Domaine Marc Colin - Saint Aubin 1er Cru "La Chatenière" 2005
En bouche le vin n°4 campe sur sa légèreté mais possède tout de même un beau jus, cela reste un beau vin mais qui a assurément du mal à tenir la comparaison avec le Saint Aubin. A revoir donc :)
CR: Domaine Morey-Coffinet - Chassagne-Montrachet 1er Cru "Les Caillerets" 2012
Au petit jeu des devinettes je me vautre lamentablement et évoque dans un premier temps l'Alsace pour le 3 pour revenir sur la Bourgogne et Meursault et pour le 4 je ne m'en souviens plus (et ce n'est peut-être pas plus mal :D )


Vin n°5:
Bue avec une très savoureuse crêpe au saumon.
Superbe nez qui pétrole légèrement, fruits jaunes bien mures, belle intensité.
La bouche possède une attaque franche avec un grosse intensité, elle exhale les fruits jaunes bien mure avec un côté exotique savoureux. L'impression d'un vin à tiroirs, avec des relances tantôt sur une impression de sucres résiduels du plus bel effet, tantôt sur une minéralité marquée.
La complexité du vin fait qu'on y revient très facilement avec la sensation de découvrir de nouveaux arômes. Excellent !
CR: Domaine Zind Humbrecht - Riesling "Clos Windsbuhl" 2008


Vin n°6:
Accompagné d'un plateau de fromage.
Le nez parait légèrement réduit, puis viennent le citron confit, les fruits jaunes et la noisette.
La bouche est belle, sur la finesse je trouve avec une beau jus bien concentré et une longueur impressionnante.
Très bien, mais le poids des bouteilles passées rend mes souvenirs un peu... Flous :)
CR: Domaine Ganevat - Chalasses Vieilles Vignes 2010


Vin n°7:
Tarte au fraise et gâteau mangue/passion/ananas.
Beau nez sur les fruits confits, le coing et le miel.
Bouche compacte, d'une jolie fraîcheur mais qui ne possédait pas une longueur énorme. Bien.
CR: Domaine Berrere - Jurançon "Cancaillaü" 2007

Je viendrai compléter ce sujet des deux dernières dégustations restantes dans les jours qui viennent mais je tenais tout de même à remercier chaleureusement Arnould et sa famille pour leur gentillesse et leur générosité, ce fut une beau moment et les mets étaient tous à la hauteur des bouteilles bues ensemble !


Vous aurez remarqué la bouteille de Chassagne Montrachet 1er cru Morgeot (1992) du domaine Olivier Leflaive : bouchonnée de chez bouchonnée :/

Rémy
#1
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Vougeot, mgtusi, sideway, Julien Ko, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, Vaudésir, Agnès C, Frisette, leteckel, AgrippA

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5072
  • Remerciements reçus 314

ols a répondu au sujet : Quelques "off" de LPV Franche Comté

Domaine Droin - Chablis 1er Cru Montée de Tonnerre 2013
Je n'ai pas du tout reconnu ce vin, qui dans mes souvenirs avait un profil plus gourmand, complexe. La bouteille fut ouverte 24h avant le service, peut-être y a t-il là une explication ?


Une ouverture de 24 h me parait assez longue. En ce qui concerne les blancs j'ai toujours la crainte de voir apparaitre des "défauts" du genre, comme toi, un effet de ramollissement du vin (cela m'est déjà arrivé sur une ouverture la veille au soir pour midi du landemain), ou pire, de l'oxydation.
Maintenant j'ai une préférence de plus en plus grandissante pour le carafage qui me semble plus adapté aux blancs. :)
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1832
  • Remerciements reçus 1915

leteckel a répondu au sujet : Quelques "off" de LPV Franche Comté

ols écrit: Domaine Droin - Chablis 1er Cru Montée de Tonnerre 2013
Je n'ai pas du tout reconnu ce vin, qui dans mes souvenirs avait un profil plus gourmand, complexe. La bouteille fut ouverte 24h avant le service, peut-être y a t-il là une explication ?


Une ouverture de 24 h me parait assez longue. En ce qui concerne les blancs j'ai toujours la crainte de voir apparaitre des "défauts" du genre, comme toi, un effet de ramollissement du vin (cela m'est déjà arrivé sur une ouverture la veille au soir pour midi du landemain), ou pire, de l'oxydation.
Maintenant j'ai une préférence de plus en plus grandissante pour le carafage qui me semble plus adapté aux blancs. :)


J'ai procédé ainsi car sur Montmains 2013, l'ouverture du matin pour le soir avait été très bénéfique. Pour le Montée de Tonnerre, de mémoire (qui peut me faire défaut après quelques excès), l'ouverture s'est faite la veille au soir pour le midi, donc - de 24 heures, c'était mieux au nez et en bouche, sans être extra. Vu que la bouteille a été juste débouchée et très légèrement épaulée et reposée en cave, je suis effectivement surpris de l'évolution : impossible de reconnaitre Chablis à l'aveugle me semble t'il. Le vin semblait complètement fermé. Va comprendre...
Pour l'oxydation, sur un Chablis 2013 de Droin....y a pas de sujet, aucun risque à mon avis.

ArnoulD avec un D comme Dusse
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1832
  • Remerciements reçus 1915

leteckel a répondu au sujet : Quelques "off" de LPV Franche Comté

Sinon, le Morey-Coffinet dont j'ai fini la bouteille plus d'une semaine après ouverture m'a semblé s'être nettement amélioré, comme s'il avait pris de la matière et le nez était nettement plus parlant. Cela dit, je ne saurais dire s'il s'est réellement amélioré ou si la confrontation avec le superbe St Aubin de Marc Colin l'a méchamment desservi...surement un peu des deux.
Moralité, un vin probablement à attendre ou à aérer longuement (car je l'avais pourtant carafé au moins 2 bonnes heures).

Le Ganevat jouait dans un registre assez "habituel" du domaine me semble t'il et qu'a très bien décrit Rémy : disons un profil assez bourguignon.

ArnoulD avec un D comme Dusse
#4
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LoneWD

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 847
  • Remerciements reçus 1041

LoneWD a répondu au sujet : Quelques "off" de LPV Franche Comté

Le lendemain de la dégustation relatée plus haut était prévu un déjeuner dans mon humble demeure avec Adrien (un membre du groupe LPV Franche Comté) et sa compagne.

ACTE 2: Déjeuner à la maison
Bien sûr, la dégustation ne se fera pas à l'aveugle pour moi ;)

Vin n°1:
Petites tartelettes salées au fromage puis velouté de courgette cœur de laitue ciboulette
Le nez est subtilement citronné avec quelques notes beurées.
La bulle est très fine, élégante et le vin se livre sur une ossature plus horizontale que verticale. C'est bon, long, classieux.
L'effervescence s'estompe rapidemment et laisse en fin de dégustation un vin plutôt plat, moins interessant.
Très sympa en tout cas.
CR: Champagne Drappier - Blanc de Blancs Brut


Vin n°2:
Terrine de chevre frais, olives vertes ciboulette et olives noires tomates, pain de seigle
Très jolie nez, beurre frais intense, fruits jaunes (pêche notamment).
La bouche est surtout sur la finesse, c'est frais, long, avec une acidité millimétrée. Belle longueur. Très bien, très classe.
CR: Domaine Jacqueson - Rully 1er Cru "Gresigny" 2014


Vin n°3:
Un nez superbe, fumé et puissant. Pas une trace de fruits.
La bouche est franche, pleine d'énergie et de relances, le côté fumé est toujours là, des notes de fruits secs apparaissent en milieu de bouche. La finale est correcte, salivante.
Très bien, après il faut aimer le style. Les femmes préféraient largement l'élégance du Rully.
CR: Domaine Bénédicte et Stéphane Tissot - Les Graviers 2014

Les deux rouges on été bues sur un tajine de bœuf aux abricots.

Vin n°4:
Nez superbe, expressif, sur la mure, le cassis, un peu de boisé aussi. Belle intensité.
La bouche est un peu plus austère à ce stade ; la mâche est de qualité mais les tanins demandent à s'arrondir, sans qu'ils soient astreignants ni dérangeants. Bien seulement maintenant mais avec une bel avenir !
CR: Clos Troteligotte - Cahors "K-Lys" 2012

Vin n°5:
Nez tout de suite beaucoup plus évolué avec notamment des odeurs de cuir, d'épices, d'humus mais on distingue quand même un chouïa de fruis (mure) et un côté kirsché. Super agréable.
La bouche est un régal, c'est soyeux avec une acidité que je qualifirais de "délicate". Belle finale pleine de fraicheur. Un vin qui peut encore tenir longtemps. Excellent.
CR: Domaine E. Guigal - Côte Rotie Brune et Blonde 2001

Vin n°6:
Avec une excellente tarte au citron maison (merci Adrien et Aude)
Festival de coing et fruits confits au nez, très beau, cela fait un peu vin de paille
La bouche est légèrement en deçà ; elle possède une grosse sucrosité, sans lourdeur, avec une densité de matière impressionnante malheureusement la finale est courte voire inexistante, dommage ! Cela reste un bon vin ;)
CR: Château Bellerive - Quarts de Chaume "Quintessence" 2001

Merci à Adrien et à Aude :)


Cette semaine de dégustation se terminera quelques jours plus tard avec une sacrée soirée, de nouveau organisée par et chez Arnould ! A suivre...

Rémy
#5
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Vaudésir, leteckel, jclqu

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83271
  • Remerciements reçus 8858

oliv a répondu au sujet : Quelques "off" de LPV Franche Comté

Très beau choix de vins ! (tu)
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1410
  • Remerciements reçus 316

jclqu a répondu au sujet : Quelques "off" de LPV Franche Comté

Jolie sélection

JC
LPV Lutèce
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 847
  • Remerciements reçus 1041

LoneWD a répondu au sujet : Quelques "off" de LPV Franche Comté

Dernier "Off" du groupe en compagnie de Christophe et d'Arnould qui m'a de nouveau convié chez lui pour une sacrée dégustation, voyez un peu :

ACTE 3 :
J'ai apporté le seul rouge de la soirée, le reste sera donc à l'aveugle.


Vin n°1:

Beau nez, vif sur la noisette et le citron.
La bouche est gourmande, avec une bulle très fine. L'ensemble est complexe et procure beaucoup de plaisir.
Très bon ! Et belle découverte.
CR: Champagne Cyrille David - Millésime 2012



Vin n°2:
Ça "sauvignonne" énormément au nez, buis et agrumes (pamplemousse) sont au rendez-vous.
La bouche est tendu, avec surtout de jolies amers en fin de bouche mais ce n'est pas le style de vin que j'affectionne, ça manque un peu de matière et de gourmandise.
On annonce un sauvignon. Perdu...
CR: Domaine Murennes - Côtes de Provence 2016 (100% rolle)



Vin n°3:
Foie gras poêlé, asperges vertes
Nez un poil soufré, grillé avec des notes mentholées.
La bouche est un très tendue avec une matière qui peine à se faire une place du coup. Finale salivante, citronnée. Cela reste un très beau vin.
CR: Domaine Coche-Dury - Meursault 2007



Vin n°4:
Excellentes noix de Saint Jacques snackées
La claque de la dégustation pour moi, qui a éclipsé le Meursault de Coche (d'où mes souvenirs succincts sur ce vin).
Nez superbe, fumé intense, enjôleur qui laissera apparaitre quelques notes de fruits jaunes au fur et à mesure.
La bouche est un modèle d'équilibre ; énorme tension mais qui sert à transporter une matière tout aussi impressionnante de fruits jaunes bien mures et d'agrumes, très léger gras et quelle longueur ! Magnifique...
Le nez mailloche à fond mais la bouche raconte autre chose, on se demande bien ce que cela peut être.
Nous sommes perdus mais assurément conquis par ce vin (tu)
CR: Domaine Richard Leroy - Les Noëls de Montbenault (chenin) 2011

Je n'ai pas une énorme d'expérience en chenin mais je n'avais jamais goûté ce cépage comme cela... Incroyable.


Vin n°5:
Bue sur des ris de veau à la crème
Joli nez intense sur la cerise noire.
La bouche est d'abord très agréable, présentant un beau jus concentré, touché de bouche soyeux. Par contre cela se ressert en milieu de bouche et les tanins sont trop agressifs, rugueux. C'est dommage, la promesse semblait belle d'autant que la finale possède une belle longueur.
Bien
CR: Domaine Hubert Lignier - Morey Saint Denis 2013



Vin n°6:
Un vin apparemment ouvert au débotté par notre hôte (il me semble Anourld, n'est ce pas ?)
Nez légèrement fumé, avec quelques notes timides de fruits secs.
Belle bouche avec une jolie concentration (fruits secs, fruits jaunes) mais qui manque de relief et de complexité. Cela reste tout de même bon mais lorsque la chaussette tombe, on est forcément un poil déçu par ce que manque de personnalité.
Où quand le Richard Leroy mailloche plus que la cuvée du même nom...
CR: Domaine Stéphane Tissot - La Mailloche 2012




Au risque de me répéter... Arnould nous a encore sorti de sacrées quilles et, il faut le signaler, s'est occupé avec brio de la cuisine : cuissons parfaites et plaisir maximum. Un grand , très grand merci à toi et bien sûr à ta femme.

Rémy
#8
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Vougeot, Vaudésir, leteckel, jclqu

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1832
  • Remerciements reçus 1915

leteckel a répondu au sujet : Quelques "off" de LPV Franche Comté

Merci à toi Rémy , une nouvelle fois, pour ce CR juste.
Feignant que je suis, je m'étais contenté de commenter les 2 plus beaux vins de la soirée dans les rubriques idoines : Coche Dury et surtout le superbe Leroy, le vin de la soirée pour nous 3 je pense.
J'ai découvert le Domaine Murennes cet été, et il faut reconnaitre que je l'avais plus apprécié au bord de la mer, mais ça reste un bon vin du Sud, expressif et frais comme il n'y en a pas tant que ça dans le coin.
Je confirme que La Mailloche 2012 a été ouvert à l'arrache, histoire de le mettre en face du Leroy que vous auriez bien vu, assez logiquement pour le nez, chez Steph Tissot. Après, les autres années que j'ai pu goûter se sont toujours exprimées immédiatement, sans besoin de longue aération. Peut-être une bouteille en dessous, bue trop jeune, ou un millésime moins réussi par le domaine (m'en reste d'autres, donc on saura B) )
Et pour finir, toujours plaisir à te (vous) recevoir et partager de jolies bouteilles (et en ce moment, ce qu'on ouvre se goûte plutôt bien, profitons en :woohoo: ).
Et j'ai comme dans l'idée que tu vas bientôt venir nous reparler de Coche Dury, tu vas devenir un spécialiste du domaine (attention à l'addiction) :whistle:

ArnoulD avec un D comme Dusse
#9
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LoneWD

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 847
  • Remerciements reçus 1041

LoneWD a répondu au sujet : Quelques "off" de LPV Franche Comté

Comment refuser une nouvelle invitation à venir déjeuner chez Arnould ? Il se trouvait que j'étais disponible toute la journée. Ni une, ni deux, j'accepta en sachant qu'à chaque fois que j'y suis allé (voir CRs ci dessus) j'ai toujours pris une voire plusieurs claques viniques. Et ce n'est pas cette nouvelle rencontre qui me contredira...

Vin n°1:
Petite bulle pour se mettre en jambe, le nez est sur un très léger grillé, fruits jaunes.
La bulle est vive, la matière discrète et le vin possède une belle longueur. Bien pour commencer.
CR: Champagne GH. Mumm Brut


Vin n°2:
Pour le plaisir de partager ce qu'il lui restait d'une bouteille ouverte il y a plusieurs jours.
Joli nez, avec un gras prononcé et du fruit.
La bouche est à l'image du nez avec peut-être une légère sensation d'élevage en fin de bouche mais c'est beau, le vin a du répondant, une belle mâche, c'est bien équilibré. A l'aveugle, on partait tous en côte de Beaune. Perdu. En tout cas, c'est une bien belle bouteille, peu conforme à ce que j'ai bu sur Chablis en grand cru.
CR: La Chablisienne - Chablis Grand Cru "Les Preuses" 2012


Vin n°3:
Nez intense, sur la pêche et la poire, les fruits exotiques.
En bouche, le vin est chaleureux mais sans aucune lourdeur, c'est même assez tendu, sans grosse complexité. Finale correcte sur de jolies amers. Aucune idée de la provenance du vin, on patauge même pas mal. Beau vin, même si c'est pas forcément ma came.
CR: Clos Floridène - Graves Blancs 2010


Vin n°4:
Très bon accord avec du foie gras.
Là on repart en bourgogne avec un nez superbe, fruits jaunes intenses avec un élevage discret bien "enrobé".
La bouche est ambitieuse, très large avec toujours cette intensité de fruits jaunes, fruits secs également. Beaucoup de nervosité dans ce vin on ressent l'élevage mais c'est subtil et absolument pas dérangeant. Longue finale salivante, saline et citronné (++). Superbe bouteille qui a tout, le moteur et la carrosserie (tu)
Au petit jeu des devinettes, après qu'Anrould efface d'un revers de main la côte de Beaune, je me dit que du côté de Rully chez Dureuil-Janthial on peut faire ce genre de vin très ambitieux ; je tente donc Rully 1er "Le Meix Cadot", pour le millésime je passe mon tour même si cela fait assez jeune.
CR: Domaine Dureuil-Janthial - Rully 1er Cru "Le Meix Cadot Vieilles Vignes" 2013


Vin n°5:
Un rouge pour aller avec une excellente terrine de lièvre.
Nez évolué, kirsché, sur le cuir, belle intensité.
La bouche est très puissante, voire trop puissante avec des tanins bien présents presque asséchants, le fruit est clairement en retrait. Beaucoup de dépôts dans le verre. Correct.
CR: Château Montus - Madiran 2005 en 1/2 bouteille
Nous avions beaucoup mieux goûté ce vin il y a quelques mois avec le groupe mais le format n'était pas le même (bouteille). L'évolution est clairement en défaveur de la 1/2 bouteille.


Vin n°6:
Sur les ris de veau à la crème
LE vin du déjeuner. Nez absolument magnifique, d'une complexité folle avec des fruits jaunes intenses et un beurré léger irrésistible.
La bouche est somptueuse, glycérinée, huileuse avec une intensité jamais rencontrée jusqu'à maintenant. C'est un vin tout en dentelle qui se livre généreusement possédant un équilibre magistral ou rien ne dépasse, une acidité millimétrée qui enveloppe une matière et une mâche d'une grande ampleur. finale interminable avec une rétro qui invite à la méditation. Rien que cela. L'impression de n'arriver à déceler qu'une infime partie du vin tant le nez et la bouche sont complexes mais ce n'est pas bien grave puisque nous vivions là un moment de partage unique. C'est donc cela un Grand Cru bourguignon à maturité ? :o
Exceptionnel (tu)
CR: Domaine Leflaive - Bienvenues-Bâtard-Montrachet 2001


Vin n°7:
Autour d'un plateau de fromage.
Qu'est ce que c'est dur de passer après cela...
Nez très d'un beurré intense, grillé, sur le sésame. Ça me fait penser assez rapidement à un Coche.
La bouche est tout en rondeur avec un gros coffre et une acidité bien marquée mais également un léger côté grillé/fumé comme au nez. C'est bon ça ! très bon même. Superbe finale citronnée. Très bon !
Je reste sur un vin du domaine Coche-Dury, un meursault ? Perdu.
CR: Domaine Pierre Boisson - Auxey-Duresses 1er Cru "En Reugne" 2010


Pour la science, Arnould nous fait goûter ce qu'il restait de son Chalasses Vieilles Vignes 2010 de chez Ganevat. Effectivement, le nez est très/trop évolué et sent le vinaigre avec une bouche totalement dissociée.

Une nouvelle fois, un immense merci à Arnould pour son invitation et sa générosité, j'aurai goûté mes plus beaux blancs bourguignons chez toi. Merci également à LPV de m'avoir permis de rencontré un autre passionné avec qui le vin et son partage prend tout son sens. Rendez vous au mois de février pour un dîner à la maison (je n'ai pas du tout la pression hein :D )



Rémy
#10
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Vougeot, sideway, LADIDE78, Vaudésir, Frisette, starbuck, leteckel, Damien72, Jullux

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1832
  • Remerciements reçus 1915

leteckel a répondu au sujet : Quelques "off" de LPV Franche Comté

Une fois de plus, pas grand chose à ajouter aux notes de l'ami Rémy (qui pour une fois n'en a pas prises. Je balance :evil: )

J'ai laissé un CR du Chablis GC Preuses sur le fil dédié ( www.lapassionduvin.c... ). Pour moi, ça manquait quand même un peu de peps, surtout pour un chablis et en plus sur 2012. Cela dit, c'est bon mais ça fait pas Chablis.

J'ai vraiment bien aimé le Clos Floridène. Moi qui boit beaucoup de chardonnay, ça me change. En fait, j'avais prévu ce vin sur le foie gras, car lorsque j'avais ouvert la première bouteille il y environ 18 mois, c'était assez boisé et plutôt riche. Là, je trouve que ça a gagné en finesse. En tout cas, quand je l'ai ouvert et gouté, j'ai bien compris qu'il fallait ouvrir autre chose (personne ne s'en est plaint, même pas moi :) ). Très bon vin, et l'assemblage Sauvignon / Sémillon est très sympa (et complique la tâche pour situer le vin).

Le Dureuil_Janthial était très bon également. Mais j'ai trouvé, au moins au début, le boisé un peu trop présent pour la matière. Il faut encore attendre ce vin je pense même si c'est déjà bon.

Le Montus, vraiment bof bof, rien à voir avec celui bu récemment. L'effet demie bouteille joue probablement sur l'évolution...et les dépôts vraiment pas agréables, pffffff

Toujours un petit pincement au cœur au moment d'ouvrir un chardo bourguignon de cet âge... Cette fois, l'étiquette confirmera le rang du vin. Le BBM de Leflaive était vraiment top, sur un plateau de maturité idéal pour un blanc bourguignon. Mais vu la robe peu évoluée et l'acidité sous-jacente, j'ai dans l'idée que ce vin n'est pas près de décliner. Excellent. (tu)
Je me "devais" de faire ce petit plaisir à l'un des hôtes qui nous avait généreusement ouvert ce Montrachet 2001 de Vincent Girardin il y a peu ( www.lapassionduvin.c... ). Si je devais comparer ces 2 magnifiques vins du même millésime, je mettrais le Montrachet un peu devant. Il jouait dans un registre plus puissant et plus ample, par contre avec sans doute un potentiel de garde un peu moins important que le BBM.

Enfin, l'Auxey de Pierre Boisson qui avait la difficile tâche de passer après le monstre BBM. Et bien, il s'en est bien sorti, grâce à ce très joli nez grillé, légèrement mentholé. Cette bouteille s'est bien améliorée avec le temps et a perdue ces notes trop souffrées qui le rendait presque difficile à boire il y a 2 ans. Ce n'est plus le cas, ça se boit tout seul...

Pour le Ganevat, c'était la version savagnin Marnes Bleues et non chardonnay Vieilles Vignes, mais à ce niveau d' oxydation, ce n'est pas très important ;)

Belle journée effectivement, et il y aura d'autres. Pourvu que ça goûte tout le temps aussi bien...

ArnoulD avec un D comme Dusse
#11
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LoneWD

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 847
  • Remerciements reçus 1041

LoneWD a répondu au sujet : Quelques "off" de LPV Franche Comté

Déjeuner éclectique chez Adrien et Aude


Dimanche 3 décembre, ma compagne est moi étions invités chez un membre du groupe LPV Franche Comté, à savoir Adrien. Une seule consigne m'a été donnée ; apporter un vin pour aller avec un fondant au chocolat maison.
Pas de prise de notes, vous me pardonnerez les commentaires succincts...

Au programme :
En apéritif : roulés avec génoise tomate/paprika et tartines de thoionade
Pré-entrée : verrines de caviar d'aubergine, chèvre frais et crumble salé oo,
Entrée : Cassolettes de fruits de mer (tu)
Plat : Epaule de chevreuil, gratin de pomme de terre et haricots verts (tu)
Dessert : fondant au chocolat, une tuerie. (tu)

Vin n°1:
Une bulle pour commencer ce repas.
Nez pâtissier, beurré très agréable.
En bouche je lui ai trouvé une certaine finesse ainsi qu'un côté nerveux en final avec quelques amers bienvenus.
Très beau.



CR: Champagne Laherte Frères - Blanc de Blancs Brut Nature


Vin n°2 :
Un nez exubérant sur les fruits jaunes bien murs avec un léger côté exotique.
La bouche est dans le même registre avec une jolie trame acide qui supporte bien toute cette richesse. Ça tombe un peu court mais cela reste un beau vin de plaisir immédiat. Bien. Pas facile à l'aveugle de trouver... J'ai voyagé ;)



CR: Cusumano - Terre Siciliane "Angimbé" 2016


Vin n°3:
Très beau nez, dans un registre assez similaire au vin précédent mais avec plus de finesse, abricot/pêche également.
La bouche est superbe, traçante avec un équilibre gras/amer totalement maitrisé, longue finale. Très bon.
Le genre de bouteille qui me réconcilie avec le viognier. Très bel accord avec l'excellente cassolette de fruits de mer.



CR: Domaine François Villard - Condrieu "Les terrasses du Palat" 2014


Vin n°4:
Nez magnifique, très évolué, ça pinote encore pas mal avec du fruit mais également du cuir, sous-bois, torréfaction.
La bouche est large, pleine d'énergie, sur la cerise, le kirsch et possède une très belle longueur. Ça se boit trèès facilement, et c'est vraiment très bon.



CR: Domaine Louis Jadot - Corton-Pougets Grand Cru 2000


Vin n°5:
Un joli nez sur la mure, le cassis, intense.
La bouche est épaisse, avec des tannins encore bien perceptibles, un poil trop peut-être mais avec le chevreuil, ça passe bien mieux. Finale tannique mais longueur intéressante. Un vin bien fait, avec une belle mâche qui promet après quelques années en cave. Bien.



CR: Domaine Pique-Basse - Côtes du Rhône Villages Roaix "Au coeur du Ventabren" 2015


Vin n°6:
Nez profond sur le cassis, la mure avec en fond une certaine verdeur tout de même.
La bouche est charnue et possède une belle concentration, un jus délicat, presque soyeux mais cela se ressert assez rapidement sans pour autour que ce soit tannique/désagréable. Une certaine classe se dégage de la bouteille. J'ai beaucoup aimé ce bordeaux qui peut donner une très jolie bouteille d'ici quelques années. Bien ++



CR: Château Talbot - Saint-Julien 2011


Vin n°7:
Superbe nez qui exhale le cassis, les fruits secs, le cacao.
En bouche, c'est tout d'abord très délicat avec une belle finesse ainsi qu'un bon équilibre, au fur et à mesure que le vin se déploie, il laisse apparaitre des arômes de cerise, d'épice et de chocolat. Cela se ressert légèrement en final, sans que ce soit dérangeant, comme évoqué plus haut, la finesse est très appréciable. Très bon, et même excellent avec le fondant, qui l'était tout autant également ;)
CR: Domaine de la Rectorie - Banyuls "Cuvée Léon Parcé" 2006


Un énorme merci à Adrien et à Aude pour leur accueil ainsi que pour leur cuisine, un beau moment de partage qui en appelle d'autres :)



Rémy
#12
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Vougeot, mgtusi, Vaudésir, Frisette, leteckel, jclqu, Damien72, Jullux, éricH

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1832
  • Remerciements reçus 1915

leteckel a répondu au sujet : CR: Quelques "off" de LPV Franche Comté

Une fois n'est pas coutume, je vais dégainer avant Rémy. Et pour cause, il nous invitait chez lui avec Adrien, autre éminent membre de LPV Franche-Comté.
Nous étions un chouille en retard, la faute au GPS (oui bon je sais, faut bien quelqu'un qui le programme B) ) vu que nous étions bien à l'heure dite dans la rue Charles NODIER....mais pas dans le bon village. Du coup, ça nous a permis de savoir qui était Charles NODIER et pourquoi il avait sa rue dans tous les patelins du coin.
Je sais que Rémy préparait ce repas de longue date. Et je dois dire que ce fut une réussite à tout point de vue (tu).

Passons aux choses sérieuses. Les vins sont bus à l'aveugle comme il se doit entre gens de bonne compagnie.

Vin n° 1 : Domaine des Marnes Blanches - Savagnin En Jensillard 2016

Nez que je trouve exotique (bon ça sera récurent pour moi, et j'ai persisté toute la soirée malgré les moqueries) et floral. Adrien et moi nous demandons quel est cet arome que nous connaissons bien mais qu'on est incapable d'identifier ce soir. La bouche est expressive, avec pour moi un léger sucre résiduel. C'est frais, ça se boit tout seul, aucune sensation d'alcool, avec une jolie longueur. Parfait pour débuter.
En fait, ce que nous cherchions en vain, c'est le "muscat". Bref, un vin absolument introuvable à l'aveugle.

Vin n° 2 : Thomas Morey - Chassagne-Montrachet 1er cru Morgeot 2008.

Nez que je trouve également exotique :DD , mais dans un registre plus mûr. Ca sent le chardo, un peu élevé.
La bouche présente un gros volume, avec du gras. C'était plutôt rond.
C'est bien bon ça.
Le côté exotique que je ressens me laisse penser que nous pourrions être dans le sud de la Bourgogne, et sur une année chaude. Raté...sur tout !

Les 2 vins suivants sont bus en parallèle sur un excellent carpaccio de St Jacques au jus d'agrumes.

Vin n° 3 : Domaine Trimbach - Cuvée Frédéric Emile 2008
(Manque photo)

Nez terpénique, puissant, qui ne laisse aucune doute sur le cépage.
En bouche, toujours du pétrole mais c'est très frais et la longueur est énorme.
Très bon même si au final un peu trop classique / monolithique.
Peut attendre encore longtemps...

Vin n° 4 : Domaine Vincent Dauvissat - Chablis 1er Cru La Forest 2005 (non à l'aveugle pour moi).

Nez....exotique :DD , sur les agrumes également.
Bouche assez grasse avec une certaine rondeur. Gros volume en bouche tenu par une acidité sous jacente. Longueur +++
Très bon et très loin de son apogée !
Les amis finissent par arriver à Chablis / Raveneau à cause de la capsule cirée (après avoir immédiatement éliminé le Jura).

Belle série de blancs (tu)
Avec l'arrivée des rouges, mes notes sont de plus en plus succinctes.

Deux rouges sont proposés en parallèle pour accompagner un excellent bourguignon de joues de bœuf.
Rémy nous sert les 2 vins, et là c'est le drame de la soirée pour moi. Ma femme qui jusque là nous écoute tranquillement déblatérer nos idioties d'amateurs non éclairés se voit proposer les vins, mais comme elle veut absolument conduire, elle ne veut en gouter qu'un et me demande lequel lui plaira le plus.
- Moi à Rémy : Sert lui le plus puissant. Madame préfère la richesse à la finesse.
- Ma femme dans la seconde : Bah oui chéri, c'est bien pour ça que je t'ai épousé.

Et bim, après les fruits exotiques que je sens partout, c'est l'humiliation totale !

Vin n ° 5 : Domaine Jean Tardy - Nuits Saint Georges "Au bas de Combe" VV 2012

Autour de la table, on me demande si je ne sens pas les fruits exotiques :( ...pas là !
Robe claire évoquant le pinot.
Le nez confirme l'impression visuelle, sur la cerise, avec un soupçon d'évolution très agréable.
C'est très fin, les tannins sont parfaitement fondus, c'est d'une torchabilité extrême.
Excellent et une performance pour un simple village de ce domaine dont je n'avais jamais entendu parlé.
A boire maintenant, tellement c'est bon.

Vin n ° 6 : Domaine Chicotot - Nuits Saint Georges "Les Charmottes" 2012.

Robe plus foncée qui évoque moins le pinot. Le nez est beaucoup plus discret...et pourtant nous sommes sans le savoir sur la même appellation et le même millésime.
Bouche un peu dure, tannins un peu rugueux.
Le vin n'est pas mauvais mais souffre manifestement de la comparaison du soir.
Moyen pour moi.

Vin n ° 7 : Domaine Geneletti - Vin jaune (de l'Etoile) 1985.

Bon bah servi avec les fromages régionaux (comté, morbier,...), et vu la forme de la bouteille et les goûts de notre hôte, pas trop de questions sur l'origine de la bête.
D'autant que le nez entêtant sur la noix confirme le bon vieux Jaune.
La bouche m'a semblé également très marqué par la noix. C'est bon mais comme pour le riesling, un peu monolithique à mon goût.

Vin n ° 8 : Domaine Delesvaux - Coteaux du Layon - Sélection Grains Nobles VT 2011.
Plus de notes et plus de photo :oops:
Le nez est puissant sur le miel.
Bouche riche mais pas écœurante.
Le nez très "miel" m'emmène dans le sud ouest, ayant bu quelques Jurançons liquoreux avec le même arôme puissant. Encore raté, mais je ne suis plus à une conn....près !

Voili voilou, fin de la soirée à 2h00 !

Un grand merci à Rémy et Charlotte pour l'accueil, la cuisine et bien entendu les vins.
Sans oublier nos épouses respectives qui ont patiemment écoutées nos élucubrations viniques toute la soirée.

A tout bientôt. :kiss: :kiss:
Paraît qu'il y a une "spéciale" LPV Franche Comté la semaine prochaine :jump: :jump: :jump:


ArnoulD avec un D comme Dusse
#13
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, mgtusi, HERBEY 99, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, Frisette, starbuck, jclqu, LoneWD, Damien72, éricH

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83271
  • Remerciements reçus 8858

oliv a répondu au sujet : Quelques "off" de LPV Franche Comté

- Moi à Rémy : Sert lui le plus puissant. Madame préfère la richesse à la finesse.
- Ma femme dans la seconde : Bah oui chéri, c'est bien pour ça que je t'ai épousé.




Et biiiiiiiiiim ! :DD

Bravo à Rémy pour cette superbe sélection qui appelle la soif !
#14
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2941
  • Remerciements reçus 1217

tonioaja a répondu au sujet : Quelques "off" de LPV Franche Comté

Tu ne te souviens plus du domaine Delesvaux ?!
Qui plus est sur le SGN 2011 !

Antoine. Passionné tout court
#15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1832
  • Remerciements reçus 1915

leteckel a répondu au sujet : Quelques "off" de LPV Franche Comté

tonioaja écrit: Tu ne te souviens plus du domaine Delesvaux ?!
Qui plus est sur le SGN 2011 !


Bah si parfaitement, surtout depuis que Rémy me l'a glissé dans l' oreillette zX
C'était très bon d'ailleurs.

ArnoulD avec un D comme Dusse
#16
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tonioaja

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 847
  • Remerciements reçus 1041

LoneWD a répondu au sujet : Quelques "off" de LPV Franche Comté

Merci Arnould d'avoir ouvert le bal ;)
Je tiens, avant de commencer, à remercier Michel (mgtusi) et Oliv pour leurs bons conseils et leurs réponses à toutes mes interrogations sur les accords mets-vins ! Cela ne m'a pas empêcher de faire une petite fausse note sur un des plats m'enfin, c'est en forgeant qu'on devient forgeron :whistle:
Étant pris par l'organisation du repas je n'ai pas pris de notes mais je rejoins globalement Arnould sur ses commentaires.

En apéritif, le savagnin "En Jensillard" (ouillé) 2016 du domaine des Marnes Blanches est effectivement un piège énorme à l'aveugle ; des arômes de muscat au nez, assez intense qui m'aurait fait partir sur un vin sucré à l'aveugle. En bouche c'est tendu, avec une jolie matière mais contrairement à Arnould je n'ai pas ressenti de sucres résiduels, belle longueur et les bouteilles qui me restent attendront au moins une année pour suivre l'évolution de ce vin intéressant.

Pour la pré-entrée, j'ai quand même pas mal pataugé ; à la base je voulais servir des crevettes en persillades avec un Reuilly blanc mais au dernier moment j'ai voulu changé pour un plat froid ; des gambas à l'aneth. Et le moins que l'on puisse dire c'est que le Chassagne Montrachet 1er Cru "Morgeot" 2008 de chez Thomas Morey n'était pas le vin le plus adapté mais en tout cas il possède un très beau nez avec du gras, c'est légèrement citronné/grillé. En bouche le gras s'installe rapidement et possède une grosse matière qui s'étire sur une finale correcte et salivante. Un beau vin qui aurait mérité un plat adéquat.

Sur un carpaccio de Saint-Jacques au jus d'agrumes, le Trimbach cuvée "Frédéric Emile" 2008 fut parfait mais je l'ai trouvé très stéréotypé avec évidemment un nez pétrolé + +, une bouche traçante et salivante dotée d'une énorme longueur citronnée et pleine de fraicheur. Très bon.
En parallèle il y avait un magnifique Chablis 1er Cru "La Forest" 2005 de Dauvissat autrement plus complexe que son adversaire d'un soir : un nez sur les agrumes intenses, la bouche est magnifique avec un ping-pong entre une belle acidité et de subtils amers mais c'est surtout la longueur interminable qui m'a plu ou acidité et amertume se mêlent harmonieusement. Excellent !

J'ai voulu faire également un petit match de deux bouteilles de la même appellation, d'un même millésime et de deux vignerons différents sur un boeuf bourguignon. Le Nuits-Saint-George "En bas des Combes" Vieilles Vignes 2012 de Jean Tardy s'en est bien mieux sorti que "Les Charmottes" de chez Chicotot ; plus fin, autrement plus élégant avec une matière en dentelle et un nez magnifique de pureté et de délicatesse. Le Chicotot fut plus rustique mais et avec des tanins plus imposants. Regoûté à j+1 et j+2, ce dernier était beaucoup plus avenant et surtout gourmand. Je pense qu'il faut laisser dormir mon autre bouteille pour que l'ensemble se fonde davantage.

Avec les fromages régionaux ; un Vin Jaune 1985 du domaine Geneletti qui a bien joué son rôle, noix, champignon, sous-bois au nez, et très imposant en bouche, belle longueur mais disons qu'il ne procure pas non plus une grande émotion. En somme un vin bien fait qui a bien vieilli mais qui manque de complexité.

Enfin, sur une tarte aux pomme j'avais hâte de goûter ce Coteaux du Layon, Sélection Grains Nobles VT 2011 du Domaine Delesvaux : un magnifique nez entêtant sur la pêche, le coing, très miellé. La bouche est superbe d'intensité, de richesse mais également de fraîcheur, on ne tombe pas dans l’écœurant et on se ressert volontiers (enfin, c'est ce que j'ai fait :) ).

Vivement la prochaine, merci à Arnould, Jeremy leurs compagnes (qui ont supporté nos discussions viniques jusqu'à tard dans la nuit) et à Adrien d'être venus mais surtout merci à ma campagne sans qui ce repas n'aurait pas été aussi réussi ;)

Rémy
#17
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Super-Pingouin, mgtusi, Jean-Loup Guerrin, leteckel, jclqu, Damien72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1832
  • Remerciements reçus 1915

leteckel a répondu au sujet : Quelques "off" de LPV Franche Comté

mais surtout merci à ma campagne sans qui ce repas n'aurait pas été aussi réussi

Et pourtant, pas beaucoup de légumes dans les jardins en ce moment Rémy B)

A moins, qu'il ne soit question de Charlotte, qui n'a pas rien à voir avec une pomme de terre.::out::

Merci encore pour l'invit !

ArnoulD avec un D comme Dusse
#18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 847
  • Remerciements reçus 1041

LoneWD a répondu au sujet : Quelques "off" de LPV Franche Comté

Et merde ! :D je parlais de ma compagne bien entendu, je suis un peu... Dans les choux :)

Rémy
#19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 847
  • Remerciements reçus 1041

LoneWD a répondu au sujet : Quelques "off" de LPV Franche Comté

On ne change pas une équipe qui gagne, et qui surtout, s'entend bien : jeudi dernier Arnould m'a très gentillement invité chez lui pour ouvrir quelques bouteilles en compagnie de sa femme (qu'on ne remerciera jamais assez pour sa patience devant nos discussions viniques ;) ) et de Benjamin.

Au programme : foie gras, St Jacques snackées, Lièvre à la royale, tropézienne et tarte aux pommes.
J'étais chargé d'amener un blanc qui irait avec les Saint Jacques, bon, c'était pas l'extase mais la bouteille en elle-même valait le détour donc je pense qu'Arnould me pardonnera ;)
Bouteilles bues à l'aveugle, bien entendu.

Vin n°1 : Champagne Heidsieck and Co - Gold Top 2009
Nez assez plat même si un léger côté beurré se dégage.
La bouche est très vive, la bulle est puissante sans être grossière mais le tout manque de finesse et de longueur. Correct.

Vin n°2 : Domaine Louis Carillon et Fils - Puligny-Montrachet 2008
Nez surprenant, citronné d'abord puis "pipi de chat", végétal, ça sauvignone pas mal. C'est... Spécial.
En bouche le vin se mettre vif, citronné et très acide. Il manque un peut de matière et de longueur à ce vin je trouve pour le rendre plus équilibré. Cela reste bon bien sûr et ça fait bien le job sur le foie gras. Par contre, impossible de deviner que le vin a déjà 10ans.

Vin n°3 : Domaine Bénédicte et Stephane Tissot - La Tour de Curon 2010
Le genre de nez que j'adore et qui me fait furieusement penser à un savagnin ouillé du domaine de la Pinte bu ici , c'est ciré, huileux avec une pointe de miel. La bouche est traçante, avec une belle matière citronnée, c'est concentré, juteux, très beau et avec un potentiel de garde assez important.
Pour le savagnin ouillé, je repasserai (surtout que le nez a pas mal évolué dans le verre au fur et à mesure du repas).

Vin n°3 : Domaine Bénédicte et Stéphane Tissot - La Tour de Curon 2007
Mon apport.
Nez magnifique, finement beurré, fruits jaunes par la suite. Le genre de nez sur lequel on peut passer quelques minutes avant de le porter en bouche.
La bouche d'ailleurs n'est pas en reste puisqu'elle dégage une énergie folle, soutenue par une énoorme acidité mais la matière est là et équilibre parfaitement le tout, nous amenant sur une finale citronné puissante et concentrée. Belle claque...
Pour info : j'ai ouvert la bouteille vers 17h/17h30, au départ elle "maillochait" pas mal le nez était fumé, tourbé et la bouche était droite comme un "i" sans grande complexité, j'étais déçu. 5h plus tard c'était vraiment autre chose et j'aurais dû carafer ce vin à la dernière minute car la forme de la bouteille amène facilement dans le Jura alors que ce qu'il y a dans le verre fait carrément penser à un (très) beau Bourgogne.
Grand vin donc, mais je pense qu'il peut se garder encore quelques années.

2 Tour de Curon donc à l'aveugle, sans se concerter, avec deux profils différents mais un potentiel de garde assez impressionnant. Chapeau M. Tissot !

Vin n°4 : Jean-Louis Chave selection, Hermitage - Farconnet 2007
Magnifique nez très intense sur le mûre, le cassis et les épices.
La bouche est du même acabit ; c'est dense, concentré et surtout doté d'une belle fraîcheur et d'une sacrée longueur. Vraiment un très beau vin qui nous fait partir sur une Côte-Rôtie. Perdu ! Hermitage ? Gagné. Potentiel de garde encore important. Superbe accord sur un Lièvre à la Royale !

Vin n° 5 : Domaine de la Tournelle - Les Corvées sous Curon 2005
Le nez est assez changeant, tantôt agrumes, tantôt marqué par une amertume puissante.
La bouche est elle aussi dotée d'une amertume assez puissante mais pas dénuée de finesse et d'allant, on sent une belle matière toujours sur ces agrumes puis une belle finale citronnée, droite.
Arnould en dira certainement plus mais c'est une bouteille qui a été débouchée la veille il me semble.
Belle accord avec les fromages régionaux mais vu les mastodontes qui précédaient, l'effet de séquence n'est pas à négliger.

Je pense qu'on a fait notre cure de Curon ce soir là :D
Encore un énorme merci à Arnould et à Sabine pour ce beau moment de partage et de complicité et vivement la prochaine ;)


Rémy
#20
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, sideway, bulgalsa, Vaudésir, leteckel

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1832
  • Remerciements reçus 1915

leteckel a répondu au sujet : Quelques "off" de LPV Franche Comté

Merci Rémy pour le CR de cette bonne soirée entre potes.
Mes notes s'étant arrêtées...au premier vin, je ne donnerai que quelques éléments succincts, d'autant qu'il me semble que nous avons oublié de cracher cette fois :whistle:

Concernant le Puligny-Montrachet 2008 du Domaine Carillon, j'ai été très surpris par son profil particulièrement fermé et monolithique sur le citron voire même le paic citron. Je l'avais bu à plusieurs reprises et ne l'attendait pas comme cela. Une déception pour moi qui aime beaucoup ce domaine et dont le simple village est souvent un vrai régal après quelques années de garde.

La Tour de Curon 2010 de Tissot s'est présentée sous un registre très "mailloche" j'ai trouvé, avec des puissantes notes tourbées et fumées mais une puissance plus "maitrisée" que Mailloche, avec plus d'acidité et un bel équilibre.

Quelle surprise quand Rémy (et quelle poillade dans ma tête puisque le mien n'est pas dévoilé) lève la chaussette du vin qu'il a apporté...Tour de Curon 2007 du même Steph Tissot. Hormis la forme de la bouteille qui transparait un peu, rien ne m'évoque le Jura mais un grand chardonnay Bourguignon à parfaite maturité...plutôt grand que 1er cru au vu de la puissance et de la longueur que propose le vin. Excellent.

Le rouge de Jean-Louis Chave : sélection, Hermitage - Farconnet 2007 était vraiment d'un niveau ++ pour une cuvée négoce, puissant et concentré, parfait avec le lièvre à la royale. Ca donne envie de découvrir les cuvées "domaine" qu'il ne me semble pas encore avoir croisé.

Concernant le vin du Domaine de la Tournelle - Les Corvées sous Curon 2005 dont j'avais posté un CR le jour de son ouverture ( www.lapassionduvin.c... )
je pense qu'il a effectivement souffert de l'effet de séquence et de nos palais (pas les seuls d'ailleurs) bien fatigués car c'est un excellent vin.

Pas de vin du "Baron" Murisaltien, je les réserve à mes ennemis :evil: zX
Encore une bien belle soirée, et parait qu'il y en a déjà d'autres dans l'agenda (tu)

ArnoulD avec un D comme Dusse
#21
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: sideway

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 847
  • Remerciements reçus 1041

LoneWD a répondu au sujet : Quelques "off" de LPV Franche Comté

L'année dernière déjà, Frédéric (Sideway sur le forum) et Laetitia nous (Arnould et moi-même) ont très gentiment invité chez eux, à Besançon, pour déguster quelques bouteilles et bien évidemment partager un beau moment. Rebelote cette année :)
Dégustation à l'aveugle, of course.
Dîner chez Sideway


CR: Weingut Dönnhoff - Riesling Kabinett Oberhäuser Leistenberg 2005

Le nez est très beau, concentré, sur les fruits jaunes bien murs.
La bouche est du même acabit, la mâche est très concentrée en début de bouche, le vin possède une côté très frais/désaltérant et ça glisse tout seul d'autant qu'un légère acidité vient relever le tout. Seule minuscule bémol : la finale manque un peu de longueur mais c'est une superbe bouteille pour commencer ! Frédéric part assez rapidement sur un riesling, il m'a fallut plus de temps :P


CR: Domaine François Mikulski - Bourgogne Chardonnay 2015

Au nez, le vin est mutique et malgré le remuage de verre intense je peine à déceler quoi que ce soit si ce n'est un peu de fleurs blanches. En bouche le vin est comme serré, peu expressif sauf en finale avec des amers qui manquent de finesse je trouve. C'est correct. On part plus ou moins sur un côte du Rhône blanc.



CR: Domaine Morey-Coffinet - Puligny-Montrachet 1er Cru "Les Pucelles" 2012

C'est le grand écart avec cette bouteille qui sent l'élevage à plein nez, mais je trouve qu'il n'est pas "grossier" ou "outrancier", non c'est joliment boisé/vanillé. Grosse matière en bouche avec ces notes d'élevages mais également un côté citronné, c'est très agréable et j'aime ce style. Par contre, après un certain temps (et réchauffement ?) c'est tout de même lourd en bouche. Côte de Beaune, oui mais alors après... Difficile à dire... Très bien.



CR: Château Pradeaux - Bandol 2005

J'ai adoré le nez qui était très fruité : mure, cassis, très profond et généreux.
En bouche le vin est à la limite du soyeux, le touché de bouche est très doux et nous amène une matière concentrée et des tanins encore un poil présents mais qui relancent le tout. Très très beau vin, et qui a assurément encore un bel avenir :)



CR: Domaine du Clos des Fées - Côtes du Roussillon Villages "Vieilles Vignes" 2013

Un nez intriguant, sur l'olive, le boisé, les herbes de Provence ainsi que des notes kirschées. J'aime.
Le bouche en revanche est moins flatteuse, elle est au contraire encore fougueuse, avec des tanins trop durs mais je trouve qu'il y a un réelle promesse derrière malgré un début de bouche un peu "léger" la mâche est là et on retrouve les sensations perçues au nez avec les épices. Finale que j'ai trouvé assez longue et fraîche malgré, je me répète, des tanins qui accrochent encore pas mal. Bon, mais à laisser dormir en cave.



Encore un grand merci à Frédéric et à Laetitia pour votre invitation et votre générosité ! Et à une prochaine fois :)

Rémy
#22
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, mgtusi, sideway, Vaudésir, Frisette, leteckel, Yoannc

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1938
  • Remerciements reçus 643

sideway a répondu au sujet : Quelques "off" de LPV Franche Comté

Merci Rémy d'avoir relancé le sujet. Ce fut un plaisir de vous recevoir à nouveau avec Arnould. Madame était aux fourneaux, j'ai simplement mis les pieds sous la table. B)

Voici mes impressions sur les vins goûtés mardi soir, sachant qu'on a regoûté certains d'entre eux le lendemain.

CR: Weingut Dönnhof - Riesling Kabinett Oberhäuser Leistenberg 2005 :
Robe jaune paille.
Nez assez identifiable de riesling mais qui ne pétrole pas trop. C'est mûr, riche, j'y trouve une certaine opulence me faisant penser à un élevage sous bois.
La bouche est sur une attaque légèrement douce puis le vin est bien lancé par cette belle acidité. Le vin est franc, charmant, une sorte d'alliance entre rondeur et droiture. Et surtout, il y a du vin malgré le faible taux d'alcool.
Longueur correcte.

CR: Domaine Mikulski - Bourgogne chardonnay 2015 :
Robe pâle, voire translucide.
Nez muet, inexistant ou presque et ce sera pareil le lendemain.
La bouche est " cicstercienne ", raide comme un coup de trique. Le vin me fait penser à une autre déception (chablis 1er cru 2012 de Laurent Tribut). Il n'y a rien, c'est le désert. Et pourtant pas de défaut sur cette bouteille. Peut-être est-elle surprotégée ?
La longueur est correcte mais c'est une déception pour ce vigneron que je me réjouissais de découvrir et de faire découvrir à Arnould et Rémy.

CR: Domaine Morey-Coffinet - Puligny-Montrachet 1er cru 2012 " Les Pucelles " :
Robe jaune assez prononcé.
Nez de chardonnay facile à reconnaitre, sur une certaine opulence. C'est certes boisé mais très élégant et ça reste bien stable, ne versant pas dans le baroque.
La bouche est dans le même esprit : on est sur un côté plaisant, rond. Grosse matière mais bien droite. Le vin est vif, presque " tannique ". Belle longueur et persistance. Côte de Beaune sans trop hésiter. Je me lance et dis " meursault " ; pas de bol, c'est un puligny. Le lendemain, le vin s'est retendu et est devenu plus sérieux, ayant gagné en complexité et s'étant dépouillé de son élevage.

CR: Château Pradeaux - Bandol 2005 :
Robe rubis translucide.
Nez ouvert sur la cerise, avec également pour ma part des éléments d'évolution tels que le sous-bois.
La bouche est encore tannique mais je la vois arrivée à maturité. Le vin est ouvert, sur une matière légère mais ne faisant pas défaut.
Belle longueur. Bonne surprise alors que les 2 exemplaires précédents n'étaient pas top.

CR: Domaine du Clos des Fées - Côtes du Rousillon villages 2013 " Vieilles Vignes " :
Robe plus sombre et jeune que le précédent.
Nez qui me fait partir sur un Rhône sud style Rasteau avec le grenache mis en avant.
La bouche ne me paraît pas encore totalement en place, un peu dissociée et trop simple.
En revanche, le lendemain, le vin est transformé et même métamorphosé : la bouche est totalement cohérente, le vin est structuré, gainé, puissant, épicé mais reste hyper droit. On a de la complexité.

Donc si on enlève le bourgogne de Mikulski, tout s'est plutôt bien goûté et c'est ce que je retiens.
Merci à vous Arnould et Rémy pour cette petite visite et j'espère que le lendemain matin le réveil ne fut pas trop brutal (pour moi c'était vacances même si j'attendais de réceptionner une commande IDW) histoire de ne pas sortir du sujet. ::dance::

Frèdè
#23
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Frisette, leteckel

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1832
  • Remerciements reçus 1915

leteckel a répondu au sujet : Quelques "off" de LPV Franche Comté

Je ne sais pas à partir de quel moment on peut commencer à parler de "tradition" mais cela fait la troisième fois que nous nous retrouvons avec Rémy chez Fred' et Let' répondant volontiers à leur invitation à partager un "apéritif" en fin de journée avec quelques verres pour accompagner.
Bilan de l'opération : un repas quasi gargantuesque et néanmoins excellent (huuuum les lasagnes aux - mais pas que - légumes étaient une tuerie :woohoo: ) et 7 bouteilles plus tard, on repartira à 23h30 (sympa le p'tit apéro).
Tous les vins ont été bus à l'aveugle, sauf évidemment pour les apporteurs sur leurs bouteilles (me concernant, c'était de toutes façons la première fois que je goûtais les vins apportés).

Je sais que Fred est amateur de Champagne, donc je ne suis surpris de débuter par une bulle.
Bulles très fines, qui disparaissent presque totalement à l'aération.
Le nez est citronné mais également pâtissier (un signe d'élevage ?). La bouche est vineuse, il y a de la matière et de la rondeur. C'est vraiment très bon pour démarrer mais vu la structure du vin, ça supporterait assez facilement un plat.
Il s'agit d'un blanc de blanc : CR: Champagne Guiborat Fils 2009 Extra Brut Grand Cru.
Une très belle découverte.



Le deuxième vin présente un nez très ouvert sur les fruits jaunes, de jolies notes mentholées qui apportent de la fraicheur et une touche de grillé. L'ensemble amène assez naturellement vers la Côte de Beaune. En bouche, on ressent quelques notes d'élevage accompagnant les fruits jaunes, il y juste ce qu'il faut de gras et la longueur est plus qu'honnête ce qui nous ferait placer facilement ce vin en 1 er cru, ce qui n'est pas le cas car c'est un "simple" CR: Chassagne Montrachet "Vieilles Vignes" 2012 du Domaine Guy Amiot.



Le nez du vin suivant fait un peu débat entre nous. De mon côté je le trouve assez mutique alors que Fred y détecte une jolie complexité. A l'aération, ça devient nettement floral. C'est très fin (manière polie de dire que ça reste peu expressif). La bouche quant à elle ne manque pas de caractère, une touche exotique mais surtout un profil très agrumes / citronné. Y a du vin là, une belle matière tenue par une jolie acidité. Je note quand même une touche d'amertume un peu trop prononcée (surtout quand je recrache le vin d'ailleurs). Le plus marquant dans ce vin, c'est son équilibre quasi parfait mais il lui manque un peu de gourmandise et l'aromatique reste un peu trop discrète (surtout au nez).
C'est un très beau vin, mais j'attendais encore plus de ce CR: Saumur Blanc La Charpenterie 2013 du Domaine du Collier.



On passe aux rouges.

Nez que je trouve poivronné à mort. Je ne sens que ça alors même que Remy me confirmera rapidement que ce n'est pas du Cabernet mais je trouve ça assez monolithique. La bouche est veloutée mais en même temps il y a une certaine astringence.
Il parait que c'est du pinot...et maintenant qu'on me le dit, je sens un peu de cerise (comme c'est bizarre ! :) ). C'est correct mais pas inoubliable. Il s'agit d'un CR: Chambolle-Musigny (Les Echezeaux) 2012 du Domaine Hervé Murat (qui n'existe plus aujourd'hui me glisse t'on dans l'oreillette).



Lorsque Fred vient avec son troisième apport, mes yeux qui ne cherchent pourtant rien, voient un indice qui m'oriente vers l'Italie. En plus, comme je lis avec attention ses CR, je sais qu'il en boit pas mal en ce moment. Le nez explosif sur les fruits à noyaux, la cerise (et la fraise écrasée un peu plus tard) me parle beaucoup Nebbiolo. Ce sera le plus beau nez de la soirée pour moi (tu) . La première fois, le vin n'est pas servi assez frais et du coup la bouche fait un peu trop chaleureuse mais révèle de très jolis goût kirchés et fruités. Les tannins sont fondus.
Inutile de dire que j'ai beaucoup aimé ce CR: Langhe Nebbiolo Chiara Boshis 2016 de E.Pira & Figli . Encore une belle découverte dans ce cépage.



Comme j'ai vu que tout récemment Fred avait dégoupillé un Dolcetto d'Alba 2017 d'Elio Altare et qu'il semblait avoir bien apprécié, j'ai trouvé sympa d'apporter cette bouteille pour comparer avec son ressenti, mais du coup cette bouteille a fait voyager...beaucoup en France d'ailleurs.
Et quand Fred annonce une Syrah dès le nez plongé dans le verre, je me dis qu'à l'aveugle c'est parfaitement cohérent : c'est lardé mais aussi épicé et il y a plein de fruits derrières. C'est presque exubérant mais j'aime bien.
La bouche est charnue, riche, fruitée, c'est très "efficace". Jolie découverte pour moi aussi qui n'avait jamais bu de vins de ce domaine réputée pour ses barolo (sans doute jamais bu ce cépage non plus). C'est donc un CR: Dolcetto d'Alba 2017 de chez Giuseppe Mascarello.




On finira avec un sucre apporté par Rémy : entre Fred qui a pris le bouchon pour boucher une de ses bouteilles, et la capsule bleue électrique qui dépasse de la chaussette, le vin sera identifié avant même d'être servi. Pas pris de notes, mais il me semble que ce vin est un peu l'archétype du jurançon liquoreux, c'est à dire restant très digeste grâce à l'acidité sous jacente.
C'est donc un très bon vin du CR: Domaine Cauhapé : Noblesse du Temps 2010.



Ainsi s'achève cette nouvelle soirée d'amateurs qui se sont rencontrés grâce à LPV.
Merci à Fred et Laetitia pour leur accueil et les superbes plats qui ont accompagnés nos élucubrations viniques %tchin (tu)

ArnoulD avec un D comme Dusse
#24
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, sideway, LADIDE78, bibi64, Vaudésir, Frisette, starbuck, LoneWD, Pins, éricH, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1938
  • Remerciements reçus 643

sideway a répondu au sujet : Quelques "off" de LPV Franche Comté

Merci Arnould d'avoir initié le CR de cette nouvelle soirée qui s'est ma foi fort bien passée ! On n'a effectivement pas manqué de solide ni de liquide. MiaM! %tchin

Vin n°1: Champagne Guiborat - Extra-Brut Bdb 2009 :
Robe or pâle à reflets argentés.
Nez citronné, pâtissier mais pas lourd, encore assez jeune.
Bouche bien équilibrée, bulle fine. Le vin est dans un registre plutôt droit, on ne sent pas le côté solaire du millésime, ce qui n'est pas pour me déplaire. J'ai bien aimé.

Vin n°2 : Domaine Guy Amiot Fils - Chassagne-Montrachet V.V. 2012 :
Robe jaune prononcé .
Nez assez facilement identifiable de chardonnay de la côte de Beaune, sur les fruits jaunes, un fin boisé.
Bouche changeante où d'un côté le vin est rond et toujours sur les fruits jaunes et d'un autre côté où il montre des signes d'évolution.
Belle longueur.
À boire selon moi. Servi avec du saucisson sec hongrois à base de porc mangalica et paprika pas trop fort.

Vin n°3 : Domaine du Collier - Saumur blanc 2013 " La Charpentrie " :
Robe pâle à reflets argentés.
Nez séduisant sur les fruits blancs, l'ortie puis s'ouvrant sur la mangue mais de manière discrète.
Bouche exotique à l'ouverture puis se mettant en place sur le citron vert, une grosse acidité mûre. Le vin est fuselé, rien ne dépasse, une forte tension se fait sentir. Le vin est presque tannique.
Superbe longueur et finale hyper salivante.
Très très bon vin ! J'ai pensé à un vermentino. Servi avec un tartare de thon accompagné d'oignon nouveau, coriandre, citron vert, graines de sésame grillé, sauce shoyu.

Vin n°4 : Domaine Hervé Murat - Chambolle-Musigny 2012 " Les Echezeaux " :
Robe assez dense, un peu terne.
Nez strict et peu expressif où on décèle un peu de cerise.
Bouche similaire. La matière me semble un peu fluette et n'apporte que peu de plaisir en ce qui me concerne.

Vin n°5 : Azienda Agricola E. Pira & Figli (Chiara Boschis) - Langhe 2016 Nebbiolo :
Robe très légère.
Nez ultra fermé à l'ouverture qu'un carafage de 2h30 n'arrangera pas beaucoup. Paradoxalement, la remise en bouteille l'a rendu plus expressif. On a de la cerise, , des petits fruits rouges, de la réglisse.
La bouche est ample, sur une matière très tannique. On retrouve les éléments décrits au nez.
La longueur est au rendez-vous et la finale de bonne persistance laisse augurer l'avenir avec confiance.

Vin n°6 : Azienda Agricola Mascarello Giuseppe E Figlio - Dolcetto d'Alba 2017 " Vigna Bricco Mirasole " :
Robe dense d'un bel éclat à reflets violacés.
Nez exubérant dans un premier temps sur la violette, le lard puis partant un peu dans tous les sens. Nez d'un charme fou.
La bouche est nette, fruitée en diable, d'une grande fraîcheur. Le fruit se déploie par vagues.
On retrouve la fraîcheur en finale.
Superbe dolcetto, à l'opposé des Elio Altare bus récemment. Quelle personnalité dans ce vin !
J'ai d'abord pensé à une syrah du Rhône nord puis à une mondeuse. Ne voyant pas d'autre cépage français, j'ai pensé barbera avant dolcetto.

Ces 3 rouges ont été servis avec des lasagnes aux épinards (c'est la pâte qui est verte et non la farce, qui elle était un ragù avec boeuf, veau, carotte, oignon et céleri).

Vin n°7 : Domaine Cauhapé - Jurançon 2010 " Noblesse du Temps " :
Robe or soutenu.
Nez typique, sur le rôti, l'ananas puis avec l'aération des notes de truffe blanche.
Belle bouche riche et épicée mais d'un très bel équilibre.
Le vin fait encore jeune et semble parti pour une belle carrière.
Très très bon ! Malheureusement j'étais tombé sur le bouchon et donc je savais qu'il s'agissait d'un jurançon. Mais j'ai trouvé (coup de bol) le millésime. Servi sur deux desserts : tarte abricot/pistache topissime et une galette doloise tout aussi savoureuse.

Et voilà ! Un grand merci à vous Arnould et Rémy pour votre visite désormais " traditionnelle " et votre générosité et à la prochaine fois !

Frèdè
#25
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Moriendi, bibi64, starbuck, leteckel, Pins, éricH, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3478
  • Remerciements reçus 2832

starbuck a répondu au sujet : Quelques "off" de LPV Franche Comté

C'est de l'apéro de compète MiaM!
Sinon Arnould, n'oublies pas de ne pas mettre de CR 2 points dans les éclectiques et de réserver le tag pour les remontages dans la rubrique des domaines ;)

Sylvain
#26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 847
  • Remerciements reçus 1041

LoneWD a répondu au sujet : Quelques "off" de LPV Franche Comté

La saison ne permet pas vraiment à notre groupe de se réunir au complet mais Arnould et moi avons pu déjeuner ensemble la semaine passée. Voici donc les deux vins ouverts pour l'occasion ;)



Vin n°1 : Domaine Dureuil-Janthial - Rully 1er Cru "Les Meix Cadot Vieilles Vignes" 2012

Arnould : bu non à l'aveugle. Nez discret dans les Zalto, plus ouvert dans les Peugeot, sur les fruits jaunes mûrs et une pointe d'élevage.
Bouche assez large avec du gras mais pas lourd. C'est plutôt bien équilibré mais ça manque de pep's à mon goût. Un vin classique, assez consensuel, bien fait techniquement je pense, mais sans émotion me concernant. Un style qui me plait de moins en moins. A mon sens, c'est à point et je ne garderais pas trop longtemps ma dernière bouteille.

Moi : Nez assez timide, fruits jaunes, tilleul.
La bouche possède une belle structure, l'élevage est présent, peut-être un peu trop d'ailleurs car j'ai du mal à déceler autre chose. Jolie concentration en bouche, longueur moyenne. Cela reste élégant et bien fait mais il n'y a pas d'étincelles particulières, je ne pensais pas à un 1er Cru. Bien +




Vin n°2 : Clos des vignes du Maynes - Mâcon Rouge "Cuvée 910" 2017
(1/3 de gamay, 1/3 de gamay, 1/3 de pinot noir)

Arnould : Bu à l'aveugle. Nez super fruité, cerise, groseille, fraise...panier de fruits rouges quoi !
Bouche très souple, facile et peu tanique sur une aromatique "nature" mais d'une torchabilité optimum : ça glisse tout seul dans le gossier :-)Très léger perlant qui ajoute encore un cran à la sensation de buvabilité. A l'aération, les épices et la fraise écrasée viennent compléter le caractère "reynaudien" de la bête. Très jolie découverte. Merci Rémy. J'en veux !

Moi : Nez confituré sur le fraise, la framboise très intense. Ca sent le vin nature à plein nez. Ultra fruité et gourmand.
En bouche on est dans un style similaire avec un grande fraicheur et surtout, une grande gourmandise. Lecture très "facile", fraise écrasée, jolie trame acide qui tient le vin de bout en bout, finale salivante et concentrée avec quelques épices qui apportent un peu de complexité. Très bon !


Merci Arnould ;)




Rémy
#27
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Jean-Paul B., tht, mgtusi, Gibus, chrisdu74, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, leteckel, Fredimen, Kiravi, Garfield

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 847
  • Remerciements reçus 1041

LoneWD a répondu au sujet : Quelques "off" de LPV Franche Comté

C'est toujours un plaisir que de venir chez Frédéric (Sideway) et Laetitia, si mon compte est bon cela fait déjà quatre années que cette tradition vinique perdure. Le rendez-vous fut pris et jeudi 22 octobre à 18h30 Arnould (leteckel) et moi arrivons avec quelques canons ;)


Dîner chez Fédéric



Vin n°1 : Champagne Lombard - Grand Cru Brut Nature (dégorgement : 2017)



Nez beurré accompagné de notes pâtissières légères, fruits jaunes et fruits sec, c'est très jolie !
La bulle est évanescente, avec une belle structure centrée sur une acidité haute, c'est globalement moins complexe qu'au nez mais cela procure du plaisir. Finale un poil chaleureuse pour moi. Bien +




Vin n°2 : Domaine Maxime Magnon - Corbières "La Bégou" 2018



Alors là, autant dire que le nez m'a fait voyager, il y a un côté "végétal" et médicamenteux au départ et avec l'aération des arômes de poire intense prennent le pas. C'est très beau, belle sensation de pureté.
La bouche est assez différente ; très saline et impactante qui ferait presque Chablis (bonjour l'aveugle héhé). Seule l'amertume en finale tempère un peu mon impression globale mais j'ai beaucoup aimé.




Vin n°3 : Domaine Etienne Sauzet - Puligny-Montrachet 2011



Nez sur l'élevage, la vanille mais également le vernis. Ce dernier s'estompera assez vite, remplacé par les fruits jaunes et un côté mentholé.
Jolie bouche très concentrée, citronnée. L'élevage est toujours présent mais pas forcément dérangeant, je le trouve pas trop appuyé. Bel équilibre global même la fin de bouche se ressert. Très bien.




Vin n°4 : Domaine du Deffends - Champs de la Truffière 2016 (50% syrah / 50% cabernet sauvignon)



Nez d'un belle gourmandise : cassis, mûre... Du fruit et encore du fruit !
La bouche est puissante, les tannins restent vigoureux mais la matière est bien présente, portée par une grosse acidité. C'est frais, fruité, puissant, bien fait et cela peut vieillir sans aucun problème ! Très bon.




Vin n°5 : Domaine de Trévallon - Alpilles 2009 (50% syrah / 50% cabernet sauvignon)



Superbe nez sur les herbes de Provence, l'olive, et une sensation mentholée qui apporte de la fraîcheur.
La bouche est dans le même style ; c'est frais, très fruité mais ce que j'ai beaucoup aimé c'est l'élégance qui se dégage du vin. Les tannins ne sont pas parfaitement fondus mais c'est déjà excellent pour moi.




Vin n° 6 : Domaine Lemaire- Fournier - Vouvray moelleux 2003



Nez sur un mélange de pomme, fruits secs de caramel et de miel, j'aime bien.
Malheureusement le vin est servi un peu trop chaud, l'alcool et l'amertume ressort nettement et met de côté les arômes perçus au nez. Dommage.








Encore un grand merci Laetitia et Frédéric pour leur générosité et pour l'organisation de cette belle soirée !

Rémy
#28
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, sideway, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, bibi64, sly14, Vaudésir, Frisette, starbuck, leteckel, Pins, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1938
  • Remerciements reçus 643

sideway a répondu au sujet : Quelques "off" de LPV Franche Comté

Merci Rémy d'avoir initié le compte-rendu de notre dernière rencontre en date !

J'ai posé sur le papier mes impressions de la soirée dès votre départ afin d'y être le plus fidèle possible.

Champagne Lombard Grand Cru Brut Nature (chardonnay et pinot noir à part égales) :
- robe or avec une bulle presque imperceptible.
- nez floral, élégant, légèrement beurré, fruits jaunes.
- bouche avec une bulle très légère, caressante, on a une belle matière et le vin termine sur une belle longueur.
- à noter qu'à J+2, le vin n'a pas bougé.

Domaine Maxime Magnon - Corbières blanc 2018 " La Bégou " :
- robe or pâle.
- nez floral, citronné, que je qualifierais d'aérien et qui m'évoque la cuvée Florine de JF Ganevat.
- le vin est superbe en bouche : il est également aérien mais en même temps tellement présent ! Texture de taffetas qui se pose sur la langue.
- finale longue et salivante : c'est superbe !
- à J+2 simplement rebouché et placé au frais, non seulement il n'a pas baissé d'intensité mais encore a-t-il gagné en expressivité !

Domaine Etienne Sauzet - Puligny-Montrachet 2011 :
- robe tirant sur le fluo.
- nez pas très agréable avec une odeur de vernis, un élevage marqué puis s'estompant et partant vers les fleurs, le menthol.
- la bouche ne démérite pas mais malgré une matière correcte ne possède pas de complexité.
- un vin honorable que j'avais préféré il y a 4 ans quasi jour pour jour et que j'imaginais évoluer plus favorablement.

Le hasard, qui fait souvent bien les choses, a voulu que Rémy et moi ayons prévu deux rouges aux assemblages relativement peu courants et identiques.

Domaine du Deffends - Coteaux varois en Provence 2016 " Champs de la Truffière " :
- robe noire à reflets violets.
- nez juvénile avec des fruits noirs, de l'olive.
- la bouche est à la fois accessible et sur des tanins souples mais fuselée et promise à un bel avenir.
- finale bien droite et longue.
- accord tip top avec la daube d'agneau.

Domaine de Trévallon - IGP Alpilles 2009 :
- robe à peine moins dense que le Deffends.
- nez qui renarde au début et qui m'évoque un cabernet franc de Loire puis partant sur une belle fraîcheur mentholée.
- bouche serrée aux tanins très jeunes et ne faisant pas son âge.
- le vin est long et me semble à l'aube de sa carrière.

Domaine Lemaire-Fournier - Vouvray moelleux 2003 :
- robe topaze.
- nez évolué, sur l'encaustique.
- bouche donnant un vin fatigué et paraissant trop évolué.

Encore une belle soirée avec Rémy et Arnould (qui devait penser qu'Oliv serait des nôtres vu le plateau de fromage qu'il avait amené ! :woohoo:).

Merci pour votre générosité les amis et à la prochaine !
(et j'attends avec impatience votre CR sur votre réunion du samedi de LPV Franche-Comté...) MiaM!

Frèdè
#29
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, dfried, Gibus, Jean-Loup Guerrin, bibi64, sly14, Frisette, leteckel, LoneWD, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5710
  • Remerciements reçus 294

sly14 a répondu au sujet : Quelques "off" de LPV Franche Comté

J’adore Deffends pour son RQP et plaisir rendu mais peu disponible sur les ventes web (période oblige!) Et trop loin pour aller en chercher directement mais potentiellement l’été prochain car un petit séjour dans ce coin!
Bon à savoir pour Trevallon 2009!

Bien cordialement

Sylvain
#30
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LoneWD

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck