Nous avons 975 invités et 7 inscrits en ligne

Soirée off LPV 2 Rives

  • Vaudésir
  • Portrait de Vaudésir Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 4914
  • Remerciements reçus 2403

Soirée off LPV 2 Rives a été créé par Vaudésir

Une invitation d’un LPVien bien connu ne se refuse pas et nous nous retrouvons entre différents gentils membres d’autres groupes Parisiens pour la plupart.

Encore un repas ou nous ne sommes pas mort de faim surtout avec les superbes fromages.

A l’énoncé des vins je pense que certains reconnaitront le gentil organisateur de cette soirée ( il a fourni tous les vins sauf 2 bulles), quelques notes succinctes car nous étions déjà plutôt prêt à partir en vacances (certains en revenaient), d’autres enfin presque, mais au boulot aux aurores demain matin.

2 Bulles pour commencer

CR: René Rutat - Champagne 1er Cru (Vertus) - Blanc de blancs Brut Nature

La robe est claire, au nez un peu de réduc, note oxydative, fruits murs, en bouche de la rodeur mais une bonne tension ravive l’équilibre , ça finit assez tendu mais pas sec toujours sur une pointe oxydative, un style pas désagréable.


CR: Pol Roger - Champagne - Extra Cuvée de Réserve - Vintage 1998

Le deuxième présente une robe plus évoluée, nez toujours légèrement oxydatif, une mode ? de la noix ,dans un panier de fruit à maturité, en bouche de la densité, de la matière , belle tension, un style ressemblant avec de tout en beaucoup +

1 ere paire de blancs

CR: Weingut Langwerth von Simmern - Rheingau - Hattenheimer Wisselbrunnen - Riesling Spätlese trocken 1999

La robe est claire, fruit assez mur, un peu de carburant, plutôt brut raffiné, début de bouche grasse mais tout de suite c’est tendu et la matière s’amoindrit , ca devient filiforme, plat, médicinale, je trouve que ça manque de matière en gros pour que ce soit équilibré.

Des vignes de la mer du nord, exploité par BP sans doute en cours de raffinement

CR: Weingut Schloss Reinhartshausen - Rheingau - Erbacher Marcobrunn - Riesling Spätlese trocken 1996

Robe plus dorée, fruit plus murs, citronné, du brut pas raffiné, fuel, en bouche idem du gras et une matière qui s’effiloche , trop fin par rapport au nez, c’est le même style mais quand même avec un peu plus de volume et ça garde une bonne tension.

La on est plutôt dans le golf du Gabon, du brut exploité par ELF du temps de Loïc Le Floch Prigent
1 er paire de rouges

CR: Domaine Faiveley - Beaune 1er Cru - Clos de L’Écu - Monopole 2006

Robe sombre, semble extrait, on nez au moins on est dans une bonne région, ça pinote agréablement, en bouche on retrouve ces fruits à belle maturité, tanins fondus, c’est assez gourmand, un peu rond, j’aurai bien vu un PC de Maranges ou Santenay, c’était plus au nord

CR: Domaine Philippe Alliet - Chinon - Coteau de Noiré 2006

Robe plus claire qui fait plus évoluée, au nez on retourne dans un des régions de cœur du GO, certains n’aiment pas ce coté végétal , une bonne matière , tanins encore bien présents mais digeste, plus de structure niveau squelette mais des muscles en longueur, un coureur de fond, longue distance.

2 ème paire(trio) de rouge

CR: Château L'Arrosée - Saint-Emilion grand cru classé 1989

Robe légèrement évolué, nez sois bois, cassis léger ,un peu floral, en bouche de la légèreté sans manquer de fond, de la finesse , belle évolution, c’est très agréable.

CR: Château Grand-Puy-Lacoste - Pauillac 5ème cru classé 1986

La premier nez, bouchon :roll: , poussière, vieille cave, dommage :oops:

Un remplaçant au pied lever

CR: Château La Tour Carnet - Haut-Médoc 4ème cru classé 2000

Robe sombre , extraite, fruit noir mur, en bouche c’est dense, de la matière, ça manque un peu de fraicheur (de cabernet ? )majorité de merlot pour moi même si assez équilibré, comparé au premier au n’est pas sur le même style, c’est plus opulent, plus musculeux mais très abordable quand même.

Une petite douceur pour coupure avant les sucres

CR: Jacques Selosse - Champagne - Exquise - Sec (dégorgement 29 octobre 2015)

Robe dorée, nez mur, bulle agréable, en bouche c’est rond, beurré et un poil sucré, ça doit bien plaire aux dames un truc pareil, rien à redire c’est très bien fait et pas lourd malgré le dosage.

Pour les sucres, désolé, j’ai zappé comme d’habitude, m’en veut pas mon GO mais ils étaient plus à mon gout que les 2 premiers blancs pétroleux.

Pas de commentaires donc...........désolé

Domaine Paul Blanck - Alsace Grand Cru Furstentum - Gewurztraminer Vendanges Tardives 1995
Schloss Halbturn - Burgenland - Riesling Auslese lange Goldkapsel 2002

Mes préférés sans hésitation le Huet et le Chidaine.

Bonnes vacances à tous ceux qui ne sont pas encore partis comme moi, aux autres bons retours.

Les photos si j'y pense.

Stéphane
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LADIDE78, TIMO, Atmosphere, vivienladuche
27 Juil 2017 21:29 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3615
  • Remerciements reçus 1085

Réponse de didierv sur le sujet Soirée off LPV 2 Rives

Des Vouvray, des vins teutons.
Je me demande qui a apporté ces vins .Hum!!!!!

Didier
27 Juil 2017 21:38 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1329
  • Remerciements reçus 1614

Réponse de vivienladuche sur le sujet Soirée off LPV 2 Rives

Merci beaucoup à toi Stéphane d'avoir su rester sérieux pour prendre des notes!!!

Pas de notes prises mais quelques sentiments.

Le Pol Roger 98 est un vin de superbe densité, un superbe Champagne de profondeur et de gastronomie. Il a éteint le Rutat Blanc de blancs Nature...
La paire de teutons est pour moi remarquable, le Langwerth von Simmern 99 est d'une grande droiture, avec une colonne vertébrale de grande intensité et une vivacité redoutable, très jeune encore. Le Reinhartshausen 96 est un pur vin de gastronomie, de grand équilibre, entre acidité et gras, de belle évolution. Deux vins qui auraient pu tenir 10 à 20 ans de plus sans problème (il doit d'ailleurs me rester du 82, 83 et 88 pour Langwerth von Simmern, ça me donne envie de goûter prochainement). Et surtout deux grands terroirs de la Rheingau (Wisselbrunnen à Hattenheim et Marcobrunn à Erbach) qui mettent en avant la pureté de ces vins vinifiés par deux très bons domaines. Si j'ai largement préféré le 96 hier, c'est le 99 qui a largement gagné en profondeur ce soir et qui éclipse le 96 qui s'est un peu éteint.
Les deux Vouvray 2007 avaient été ouverts 10 heures avant. J'ai beaucoup aimé les deux styles, grand corps et minéralité pour le Mont, profondeur et délicatesse pour le Clos Baudoin, les deux archi secs de chez secs!!!
Pour la paire de rouge 2006, j'ai beaucoup aimé le Beaune Clos de l’Écu de Faiveley, de belle extraction et délicatement élevé. Il a dominé le Coteau de Noiré d'Alliet qui l'emportait sur l'attaque mais qui perdait vite de son éclat sur la longueur et qui bien que de jolie matière, semblait un peu plus rustique, sans rien renier à son joli fruit.
Énorme déception pour le GPL 86 dans lequel je mettais de beaux espoirs. L'Arrosée 89 est un vin délicat, très fin, avec de la fraîcheur pour un 89, subtil en arômes mais on peut lui reprocher un léger manque de profondeur, bien qu'en l'état il soit absolument délicieux. Il est à mon sens à ne plus attendre (cette bouteille possédait un niveau parfait et un bouchon à peine imbibé). Le La Tour Carnet 2000 fait le job, c'est un beau (Haut-)Médoc de grand classicisme, c'est certes bon, mais ne m'émeut pas du tout, c'est juste une bonne bouteille qui ne restera pas dans les mémoires.
J'ai été absolument émerveillé par l'Exquise de Selosse. Je n'ai pas eu beaucoup d'occasions de déguster des vins de Selosse dans ma vie, mais je n'ai jamais été transcendé. Et bien pour le coup, voici une magnifique bouteille (qui a grandement divisé la tablée). Cet équilibre de vin demi-sec voire presque moelleux en a dérouté plus d'un. Mais tout de suite l'équilibre, la pureté des arômes, un immense fruit (confit, raisins secs, de Corinthe, de Smyrne), cette tension, cette immense longueur m'ont impressionné. Grand vin pour moi (encore un immense merci à son généreux donateur qui se reconnaîtra).
Je voulais tenter le gewurztraminer VT 95 Furstentum de Blanck avec un colonel (Livarot pour un normand). Superbe accord. Le vin est d'une grande jeunesse, de belle fraîcheur, avec une superbe aromatique d'essence de rose, de fruits de la passion tout en délicatesse, avec un sucre relativement léger. Très beau.
La LGK 2002 riesling d'Halbturn est un superbe vin en dentelle, où l'acidité (9,5 grammes) intense relance le vin en continu (mais sans être mordante) et où l'on ne sent pas les 140 grammes de SR, avec une déclinaison de cédrat, de bergamote et de citron vert, avec un très fin botrytis. Très très beau également.

Ce fut un grand plaisir de vous retrouver avant les vacances. Au plaisir de vous revoir après les vacances

Edit : faire la vaisselle et faire tomber un plat sur les verres en train de sécher, où comment péter 10 9 verres d'un coup... Il est temps de partir en vacances!!! :X 8-x :(
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vaudésir
27 Juil 2017 22:09 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 377
  • Remerciements reçus 472

Réponse de Atmosphere sur le sujet Soirée off LPV 2 Rives

Un grand merci à Vivien pour cette soirée.
Je ne reviens pas sur le CR de Stephane avec lequel je suis en accord, sauf sur les 2 allemands.
Pour mes coups de coeurs de la soirée, je dirais Pol Roger 1998, Chidaine 2007 et l'Arrosée 1989 ! J'ai aussi beaucoup apprécié les deux sucres pour leur équilibre.

Antoine
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vaudésir, vivienladuche
27 Juil 2017 22:15 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Vaudésir
  • Portrait de Vaudésir Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 4914
  • Remerciements reçus 2403

Réponse de Vaudésir sur le sujet Soirée off LPV 2 Rives

Oui Antoine je suis un peu sévère avec les vins teutoniques de ce soir mais Vivien m'en a déjà fait gouter certains qui m'ont bien plus impressionnés.
Stéphane
27 Juil 2017 22:28 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 805
  • Remerciements reçus 136

Réponse de MB sur le sujet Soirée off LPV 2 Rives

CR: Merci à Vivien pour cette dégustation à l'aveugle même si, le connaissant, on savait que l'on aurait des vins allemands. Donc on va dire : dégustation en 3/4 aveugle.

Pour ma part, et sans forcément hiérarchiser, je retiens surtout 3 vins :

- le Pol Roger 1998, d'une teinte, qui marque l'âge et un nez sur la levure. En bouche c'est brioché, long, large et d'une bonne intensité.

- le clos Baudoin 2007 Chidaine avec plus de tension et de vibration que le Mont de Huet.

- le riesling Auslese lange Goldkapsel 2002 Schloss Halbturn. Un vin du Burgenland. Y a pas : les Autrichiens savent faire du vin. Une fois de plus, un vin autrichien qui me plaît bien (après un pinot noir, notamment, il y a quelques semaines !). De la douceur, de la souplesse, de la légèreté pour ce vin qui affiche 9% d'alcool. Pour ma part, j'ai trouvé ce vin dangereusement buvable.

Je retiendrais également 1 autre vin en place d'honneur : le beaune 1er Cru Clos de L’Écu 2006 Faiveley. Un vin marqué par ce que j'appelle la "touche sudiste en Bourgogne". Qu'est-ce donc ? Une légère aromatique sur l'olive noire. Pour moi cela signe Pommard. J'annonce donc Pommard. Pas loin mais ce n'était pas cela non plus. Autrement, c'est fruité, gourmand et donc quelque peu charpenté.

Amicalement. Maxime (LPV Lyon 2 - Les Avinturiers)
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Atmosphere, vivienladuche
28 Juil 2017 09:44 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck