Nous avons 954 invités et 7 inscrits en ligne

Ascenseur pour les Javaux. Quand Gunthard monte en Belgique !

  • Messages : 82972
  • Remerciements reçus 8528

oliv a créé le sujet : Ascenseur pour les Javaux. Quand Gunthard monte en Belgique !

Ascenseur pour les Javaux.

Quand Gunthard monte en Belgique !



Vue de France, la Belgique, c'est le petit cousin voisin dont on aime à se moquer.

Mais vu du monde du vin, c'est sans aucun doute l'un des pays les plus connaisseurs qui soit.
Si les arts de la table et du partage sont sur terre honorés d'une générosité fabuleuse, c'est ici !

La Belgique, c'est un monde où les patients du lundi disent spa plus que 33 à leur gentil docteur et ressortent tardivement de la consultation fortement requinqués.
La Belgique, c'est le continent des cavistes honnêtes, des belles mères heureuses et des barbecues joyeux savamment arrosés.
La Belgique, c'est l'univers des verticales qui peuvent vite mettre le visiteur à l'horizontale quand les indigènes sont en train de se rafraichir d'une bière avant d'attaquer les afters.

Après avoir enfin réussi à libérer une date commune dans nos agendas respectifs, c'est sous une pluie battante digne de la scène de Bienvenue chez les Chtis que je traverse le Noooord jusqu'à la banlieue bruxelloise pour rejoindre Jean-Luc Javaux qui nous accueille, l'ami Luc et le si discret Pierre ainsi que leurs compagnes.

Je suis heureux comme tout de pouvoir retrouver ce trio de connaisseurs à qui nous devons certaines des plus belles pages de l'histoire du forum.
J'ai juste un peu la trouille de ce qui peut m'attendre...
Ben oui, quand les dégustateurs d'un certain poids (en expérience, hein, me faites pas avoir des soucis avec la maréchaussée locale ) accueillent, les gamins comme Gunthard ne la ramènent pas trop !

Allez, en piste pour une soirée absolument somptueuse !





Olives confites, biscuits noisette et parmesan maison





Champagne Drappier, Brut, Grande Sendrée, 2004
Robe finement dorée et au train de bulles discret.
Très beau nez noble, sur des senteurs légèrement évoluées, sur des notes de fruits secs, de brioche et d'épices.
Belle bouche bien mûre, sur une matière crémeuse confortable et titillée par une bulle délicate très agréable.
L'arôme très finement oxydative donne une belle assise à cet ensemble confortable.
La finale est d'une belle tenue et persistance, sur une puissance bien contenue et de légers amers.
J'ai vraiment beaucoup aimé ce vin.
Très bien. (tu)



Bellota





Champagne Larmandier Bernier, Terre de Vertus, 2008
Robe jaune paille très claire.
Nez très serré, à la limite de l'austère, sur des notes minérales et un floral citronné, un peu trop strict à mon goût en l'état d'ailleurs, .
Bouche aux antipodes de la richesse bourgeoise du Drappier, tendue comme un arc, sur une densité de corps et une très grande acidité.
Le vin est à la fois concentré, sur une matière puissante mais aussi très tonique, sur un tranchant de jeunesse presque brutal et que l'on sent encore un peu dissocié.
Mais vu la qualité de la matière première, son amplitude de corps et la persistance de sa finale, aucun doute que l'avenir lui est grand ouvert.
Très bien mais en l'état, avantage au confort du Drappier à mon goût.



Blinis et saumon fumé maison

Un déliiiiiiiiiiice ! (tu)





Domaine Damien Laureau, Savennières, Le Bel Ouvrage, 2010
Robe vieil or, presque ambrée.
Nez opulent, compromis de puissantes notes boisées, sur le caramel au lait, de senteurs d'évolution sur les fruits secs et qui tirent sur le curry sans épuiser un très joli ensemble floral.
L'ensemble fait riche et élevé mais reste agréable malgré une certaine évolution.
Bouche à l'attaque riche et d'une certaine ampleur, sur un volume large marqué d'une petite sucrosité qu'une très belle acidité mobilise sans souci.
Les goûts sont là encore assez évolués, sur un ensemble très épicé et marqué d'un boisé lacté qui me dérange un peu.
Le vin déroule une présence certaine jusque dans une belle finale qui s'accorde très bien avec le beurre d'agrumes.
Bien à très bien en l'état.
Mais l'expression d'évolution précoce pour un vin si jeune est un peu inquiétante pour la garde peut-être.





Domaine Droin, Chablis Grand Cru, Vaudésir, 2013
Robe jaune paille.
Nez ultra classique et immédiatement reconnu par Luc, sur une petite réduction serrée, sur la croûte de fromage et de fines notes florales et citronnées.
Bouche délicieuse, sur une tension rythmée pleine de relance et de tonus, propulsant une matière sans faiblesse dans un ensemble frais et plein à la fois.
Ne lui manque qu'un peu de complexité aromatique, l'ensemble restant assez primaire et classique dans son expression.
Mais la finale longue et désaltérante apporte quand même beaucoup de plaisir.
Miam ! (tu)



Coquilles Saint Jacques au beurre d'agrumes

Photo non contractuelle, c'était trop bon... :oops:





Weingut Stadlmann, Mandel-Höh, Zierfandler, 2007
Robe vieil or.
Nez absolument somptueux et qui concilie la classe d'une expression qu'on rencontre sur les liquoreux, sur les fruits jaunes (pêche rôtie) avec une ampleur minérale de vieux riesling dans un ensemble envoûtant de classe et de complexité !
Bouche puissante, à l'attaque légèrement moelleuse de toucher mais sèche de perception, idéalement étirée et mobilisée par une magnifique acidité et par des amers somptueux qui lui donnent une tenue et une allonge remarquables.
Sa précision aromatique répond à sa puissance de constitution en évitant tout effet de lourdeur ou d'excès, s'envolant dans une finale interminable qui est celle des grands vins.
Et alors que je pense que le voyage va s'arrêter, l'accord avec le beurre d'agrumes devient littéralement fusionnel, de ces moments monumentaux comme on en lit plus souvent qu'on en vit !
Grand vin ! Et exceptionnel accord ! (tu) (tu)





Domaine Coche-Dury, Meursault, Les Rougeots, 2006
Robe jaune claire.
Nez qui me met immédiatement la banane, magnifique d'une réduction parfaitement travaillée, précis, fin, où les notes de léger grillé, entre la noisette, le sésame et le silex répondent à de belles senteurs florales. Le classicisme de la maison comme je l'aime !
Bouche absolument remarquable d'assise et de puissance de constitution à ce niveau d'appellation, d'une classe qui justifie totalement la réputation du domaine à mes yeux, offrant une matière pleine sans une once de lourdeur pourtant si commune sur ce millésime compliqué.
Le vin possède une énergie énorme à cœur apportée plus encore par ses extraits secs et sa concentration naturelle que par son acidité qui s'intègre parfaitement à un ensemble riche, d'une texture au toucher glycériné.
La finale concilie richesse et droiture dans un ensemble vraiment brillant, d'une structure fuselée et à l'impact certain.
Coup de cœur pour ce vin que je découvre ! (tu) (tu)
Et confirmation du talent de Jean François Coche à gérer à la perfection les excès des millésimes riches.



Salade de lentilles, foie gras maison et truffe noire

Le genre de plat d'apparence simple mais parfait comme partenaire des vins.
Et qui devient brillant quand le foie gras est du niveau de celui préparé par Jean-Luc ! oo, (tu)





Weingut Claus Preisinger, Burgenland, Pinot Noir, 2007
Robe grenat d'une grande profondeur.
Très beau nez, noble et ample mais sans une once d'excès ou de vulgarité, avec un côté droit et masculin, quand les fruits rouges partent vers les noirs et qu'un élevage très réussi enrobe l'ensemble de belles notes épicées et finement fumées.
Bouche remarquablement bien construite, toute en droiture et en concentration sans dureté, sur une matière dense mais sans fermeté et qui déroule sa puissance et une grande jeunesse d'expression dans un ensemble d'une grande maîtrise. L'aromatique est très agréable, en droite ligne des senteurs du nez, sur les petits fruits bien mûrs et la fumée mais doit pouvoir gagner encore en complexité et en fondu.
Finale d'une grande présence et persistance, avec un côté droit et ferme d'une classe certaine.
Superbe vin ! (tu)

Aucun doute qu'on est en Grand Cru en Côte de Nuits, là ?! Sur un millésime frais comme 2007 ?
Je vois l’œil de Pierre qui frise...
Tombe ton slibard, Gunthard ! Peterka a encore frappé ! :woohoo: :evil: :oops:






Domaine Dugat-Py, Charmes-Chambertin, 1997
Belle robe grenat pourpre bien brillante, sans aucune trace d'évolution.
Splendide nez encore très jeune, d'une grande noblesse et complexité par ses senteurs de fruits noirs frais bien mûrs, son élevage remarquablement réussi et enrobé, sur des notes fumées d'un grand classicisme.
Bouche absolument remarquable de constitution, d'une impressionnante concentration, sur une densité pleine de chair à cœur et qui ne sacrifie pas à son volume plein une texture séveuse et veloutée de toute grande classe.
Les goûts sont d'une grande élégance et la qualité des tanins absolument superlative porte une longue finale d'une concentration sans fermeté assez impressionnante.
Superbe !
Et grande surprise autour de la table d'apprendre que ce jeunot à l'avenir grand ouvert a déjà 20 ans.
Grand vin. (tu) (tu)





Azienda Agricola Falletto di Bruno Giacosa, Barbareco, Asili, 2007
Bouchon long et comme neuf.
Robe sur un pourpre claire sans trace d'évolution.
Beau nez plein où se répondent des notes de grenade fraîche, de pivoine, de menthol et d'épices dans un ensemble complexe du plus bel effet.
Bouche juteuse caractérisée par une matière charnue à la texture glycérinée parfaitement mobilisée par une acidité haute.
L'ensemble est très rythmé, à la fois gourmand et frais, sur de beau goûts de fruits rouges, presque de rose poivrée et une assise d'une certaine jeunesse encore.
Finale structurée, aux tanins bien intégrés mais présents, sur une petite amertume.
Très bien mais à attendre encore, en tout cas sur cette bouteille. (tu)





Domaine Armand Rousseau, Gevrey-Chambertin 1er cru, Clos Saint Jacques, 2006
Robe grenat claire sans trace d'évolution.
Magnifique nez plein de fruit, sur la framboise, les petits fruits de bois, une légère touche épicée dans un ensemble à la fois gourmand et d'une grande délicatesse.
Bouche à l'attaque immédiatement délicieuse par son équilibre parfait entre une belle matière bien mûre et une acidité parfaitement intégrée qui crée un effet de buvabilité rare. Les goûts croquants, sur les fruits rouges légèrement mentholés et les tanins de soie participent à ce plaisir génialement immédiat.
Finale tendre et facile, au fort goût de reviens-y !
Certains reprocheront peut-être à ce type de vin comme un manque de fond, par exemple comparé au Charmes de Dugat Py qui possède un tout autre volume de bouche.
Mais j'avoue qu'à ce niveau d'équilibre et d'évidence gourmande, j'ai le pdf en extase et ne cherche pas de comparaison qui pourrait minorer mon plaisir.
Excellent ! (tu) (tu)





Weingut Friedrich Becker, Pfalz, Steinwingert, 2012
Robe assez claire, sur un rubis qui tire sur le grenat.
Nez jeune, assez serré, où des notes de fruits rouges et de menthol répondent à un élevage très réussi.
Attaque en bouche juteuse et d'une grande élégance, sur une matière bien présente et une belle acidité structurelle.
A compter du milieu de bouche apparait toutefois un point de fermeté de jeunesse par la présence de tannins encore saillants et une certaine amertume qui appellent la table pour se gommer.
La finale est d'une grande présence et fraicheur mais mérite sans conteste d'être encore attendue pour gagner en fondu et en qualité de toucher.
Bien déjà mais à revoir dans quelques années.



Tajine d'agneau





Le Clos des Fées, La Petite Sibérie, 2002
Robe bordeaux violet, un peu éclaircie sur l'extérieur du disque.
Nez dense et mat, sur le chocolat noir, l'olive, des notes de fruits noirs et légèrement d'encre.
Bouche large et puissante, à la fois par sa matière concentrée, au jus doux résolument solaire mais aussi par son acidité très haute et tranchante qui évite tout effet de lourdeur.
L'ensemble reste néanmoins trop puissant à mon palais, sur une densité de structure tannique et une présence alcoolique qui déséquilibre la finale à l'excès pour mes fragilités.
Alors que j'espérais que le délicieux tajine enrobe cette puissance, sa douceur a comme effet d'accentuer encore ses angles, notamment son acidité et ses tanins.
Bien. Mais trop puissant pour moi (te marre pas, Luc :oops:).





Domaine de la Grange des Pères blanc, Vin de Pays de l'Hérault, 2007
Robe nettement dorée et d'une évolution certaine.
Nez complexe et bien construit, sur des notes de lait d'amande, de chocolat blanc et qui répondent à de jolies senteurs de citron confit, presque de fruits jaunes.
Belle attaque riche, sur un toucher moelleux et une légère sucrosité bien mobilisés par une bonne acidité qui tient bien le vin en tranchant dans sa largeur.
Finale un peu perturbée par une certaine charge alcoolique toutefois.
Bien.




Domaine Vincent Dauvissat, Chablis 1er cru, Vaillons, 2008
Robe sur un jaune délicatement doré.
Nez élégant, très classique, sur les notes typiquement chablisiennes de praliné, de fleurs blanches avec une petite touche de craie.
Bouche ample, d'une certaine rondeur presque riche que je n'aurais pas mis sur ce millésime mais sans mollesse grâce l'apport à une belle acidité.
L'ensemble est frais, d'une buvabilité certaine qui rend le vin très facile à boire.
La finale se resserre autour de son acidité dans un ensemble gourmand et désaltérant.
Très bien.



Fromages en deux services





Domaine Stéphane Tissot, Vin Jaune, 1998
Robe sur un beau doré.
Nez élégant, franc et précis, très classique mais sans excès, sur le curry, la tarte aux noix, la noix de pécan et de jolies notes florales qui rafraichissent l'ensemble.
Bouche là encore d'un irréprochable classicisme, à la fois d'un beau volume riche mais qui conserve fraicheur d'équilibre comme de goûts grâce à une belle acidité et son aromatique sans défauts.
Finale longue, d'une puissance bien contenue.
Joli vin, pas exceptionnel car très classique et qui m'a semblé à point.



Gâteau au chocolat





Mas Amiel, Maury, Prestige 15 ans d'âge
Acheté dans les années 1990
Robe assez claire, sur un rouge brique presque rouille.
Nez très épicé, sur la cannelle, le chocolat blanc, des notes de caramel brun.
Bouche assez simple, d'une sucrosité que je perçois comme un peu roborative, peut-être l'effet de cette si belle soirée où nous n'avons pas manqué, et des goûts épicés, presque médicinaux, qui semblent d'une grande jeunesse.
Finale chaude et sucrée, sur des vapeurs d'alcool.
A boire pour lui même, peut-être.





Quelle soirée extraordinaire !

Par l'accueil d'Annette et Jean-Luc, exceptionnels de gentillesse et de simplicité, par le plaisir de retrouver des connaisseurs de la trempe de Luc et Pierre et d'écouter ce trio mettre en perspective de leur expérience si riche des vins dans toute leur diversité.
Et c'est là que la soirée s'est révélée exceptionnelle à mes yeux, par la possibilité de goûter en aveugle totale des vins de toutes origines.
Jean-Luc ayant eu la géniale volonté de servir tous les vins en carafe, aucun biais n'était possible pour apprécier ces bouteilles que nos seuls goûts respectifs !
Si je dois dire qu'à mon portefeuille défendant, mes goûts de luxe semblent se confirmer, la mise en perspective par l'expertise de Pierre de vins étrangers qui m'étaient inconnus ouvre des possibilités d'achat et de plaisir et qui sont ceux que seul le partage avec de vrais connaisseurs permet.

Ces instants rares m'ont rappelé les moments vécus chez Alain, quand les vins les plus attendus sont simplement partagés autour de mets délicieux, en toute franchise et transparence, sans chichi ni fausse modestie.

Y'avait du triloulou dans l'air sur la route du retour... :unsure:

Vivement très vite de vous revoir, les copains.
Car en Belgique aussi, les amis, c'est la vie !

Oliv



Crédit photos
eladerezo.hola.com/l...
www.bistrodejenna.co...
www.vinsetmillesimes...
fr.pinterest.com/pin...
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Gildas, Sylv1, dt, legui, Vougeot, cmch, arelate, Galinsky, Marc C, denaire, sideway, bertou, LADIDE78, TIMO, o_g, MathiasB, Psylo, azerty27, ols, Max tuff, Frisette, starbuck, Raisin breton, leteckel, jclqu

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5145
  • Remerciements reçus 1502

Olivier Mottard a répondu au sujet : Ascenseur pour les Javaux. Quand Gunthard monte en Belgique !

Et bien mon cher Olivier, je constate que tu as été reçu aux petits oignons !
Je me suis laissé dire que l'ami Jean-Luc touchait sa bille en cuisine. zX
Ce n'est pas ce compte-rendu qui va faire taire la rumeur. ;)

Encore une fois, un superbe récit qui cale le lecteur et lui fait vivre chaque moment de ces instants précieux.

Merci,

Olivier
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2930
  • Remerciements reçus 1194

tonioaja a répondu au sujet : Ascenseur pour les Javaux. Quand Gunthard monte en Belgique !

(tu)
Splendide !

Antoine. Passionné tout court
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82972
  • Remerciements reçus 8528

oliv a répondu au sujet : Ascenseur pour les Javaux. Quand Gunthard monte en Belgique !

Alors là, oui, je peux confirmer que la rumeur est bien fondée !

Sacré talent en cuisine, le Jean-Luc. :woohoo:
Et tout est fait maison, du blini au saumon fumé, en passant par un foie gras exceptionnel comme j'en ai rarement mangé dans ma vie.

Les LPViens ont décidément tous les talents !
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5145
  • Remerciements reçus 1502

Olivier Mottard a répondu au sujet : Ascenseur pour les Javaux. Quand Gunthard monte en Belgique !

(tu) :)
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18557
  • Remerciements reçus 2129

mgtusi a répondu au sujet : Ascenseur pour les Javaux. Quand Gunthard monte en Belgique !

Superbes vins, superbes plats et superbe ambiance supposée. J'ai de très grands souvenirs de convivialité avec des natifs d'Outre-Quiévrain et je pense que mon humour souvent critiqué est mieux compris de l'autre côté de la frontière.

Michel
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3397
  • Remerciements reçus 2611

starbuck a répondu au sujet : Ascenseur pour les Javaux. Quand Gunthard monte en Belgique !

Certains grands crus de Bourgogne de 97 semblent tenir la route.

Sylvain
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5680
  • Remerciements reçus 268

sly14 a répondu au sujet : Ascenseur pour les Javaux. Quand Gunthard monte en Belgique !

La Belgique c'est Chic!
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11822
  • Remerciements reçus 1821

jean-luc javaux a répondu au sujet : Ascenseur pour les Javaux. Quand Gunthard monte en Belgique !

Allez allez Michel! Non! Tu n'es pas incompris!
Au fait, de quel côté c'est Outre-Quiévrain? :)

Merci Olivier pour ce beau CR qui correspond bien à mes souvenirs...
Pour les quelques fonds de bouteilles récupérés le dimanche :whistle: j'ajouterai:

- Le Stadlman, déjà magnifique la veille avait nettement pris le pas sur le "Bel Ouvrage" ; ce qui n'est pas très étonnant quand on voit que le second semblait déjà un peu "fatigué" à table, même si la matière était très intéressante.

- Pour ce qui est du Vaudesir qui complétait le trio servi avec les St Jacques, il était plus en forme encore le lendemain (normal) et me plaisait encore plus seul qu'avec la sauce au beurre et agrumes. Je comprenais mieux là ta préférence pour le Chablis plutôt que le Savenières.

- Le Barbaresco, resté en carafe toute la nuit, s'était magnifiquement assagi; les tanins souples, la bouche ronde et droite et la très belle finale sur le poivre blanc en faisait en excellent vin.

- Le reste de GDP blanc 07 terminé le soir (24h après ouverture) était lui aussi superbe, équilibré, gras.

- Pour le Steinwingert, il m'a semblé que la fin de bouche était marquée par des amers plus prononcés que la veille.

Merci à vous pour l'excellente compagnie et, en plus, à Olivier pour la route!

jlj
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6042
  • Remerciements reçus 1619

Marc C a répondu au sujet : Ascenseur pour les Javaux. Quand Gunthard monte en Belgique !

Quelle sélection et quelle cuisine, la mâchoire m'en tombe !

Marc
#10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18557
  • Remerciements reçus 2129

mgtusi a répondu au sujet : Ascenseur pour les Javaux. Quand Gunthard monte en Belgique !

Louons également la culture cinématographique d'Oliv !

Michel
#11
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1400
  • Remerciements reçus 245

jclqu a répondu au sujet : Ascenseur pour les Javaux. Quand Gunthard monte en Belgique !

Très belle dégustation et surtout superbes plats !
Je me demandais dans quel resto vous étiez allés ! :D Joli CR à nouveau.

JC
LPV Lutèce
#12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1113
  • Remerciements reçus 914

peterka a répondu au sujet : Ascenseur pour les Javaux. Quand Gunthard monte en Belgique !

Oliv, merci pour ce remarquable récit d'une soirée qui l'était tout autant, et quel talent de conteur...

Pierre

PS Je ne me souviens pas avoir entendu Miles durant la soirée... on m'aurait caché quelque chose ???
#13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 979
  • Remerciements reçus 155

mauss.th a répondu au sujet : Ascenseur pour les Javaux. Quand Gunthard monte en Belgique !

:o :o
Superbe!
#14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18297
  • Remerciements reçus 3201

Eric B a répondu au sujet : Ascenseur pour les Javaux. Quand Gunthard monte en Belgique !

Superbe de bout en bout (autant les vins que la cuisine ... et le compte-rendu) (tu)

Il semble y a voir des suprêmes de pomelo rose dans ton salade de lentille au foie gras ? Me trompe-je ?

Eric
Mon blog
#15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4223
  • Remerciements reçus 1620

LADIDE78 a répondu au sujet : Ascenseur pour les Javaux. Quand Gunthard monte en Belgique !

Merci Oliv pour le CR ( génial comme d habitude ;) ) , très belles agapes , magnifiques dégustations , rien ne manquait ( même les étiquettes sur les plateaux de fromages ) (tu)

didier

Mal- voyant depuis 29 ans et passionné de vins comme vous tous
#16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82972
  • Remerciements reçus 8528

oliv a répondu au sujet : Ascenseur pour les Javaux. Quand Gunthard monte en Belgique !

Il semble y a voir des suprêmes de pomelo rose dans ton salade de lentille au foie gras ? Me trompe-je ?

De petits dés de tomate qui rafraichissaient bien l'ensemble.

J'ai adoré ce plat, simple d'apparence mais absolument parfait pour soutenir les vins : lentilles justes croquantes, le fondant d'un foie gras maison d'une exceptionnelle qualité et bien entendu, le charme aromatique d'une très bonne mélano.

Mais le grand accord de la soirée, c'est l'incroyable fusion entre le beurre d'agrumes et le Zierfandler de Stadlmann !
Le genre de moment parfait après lequel on court souvent fort longtemps !
#17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 518
  • Remerciements reçus 331

Med a répondu au sujet : Ascenseur pour les Javaux. Quand Gunthard monte en Belgique !

9h et j'ai déjà une dalle de coyote, merci Oliv ! :)
Sacrée sélection et bravo pour le repas Jean-Luc (si c'est possible, j'aimerais bien avoir la recette du tajine...)

Médéric
#18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11822
  • Remerciements reçus 1821

jean-luc javaux a répondu au sujet : Ascenseur pour les Javaux. Quand Gunthard monte en Belgique !

Il semble y a voir des suprêmes de pomelo rose dans ton salade de lentille au foie gras

Salut Eric.
Comme Oliv l'a dit, il s'agit de dés de tomates (pelées et épépinées bien entendu) avec un peu de jus de citron, sel et poivre.
Les lentilles (vertes, du Puy et pas très cuites) sont assaisonnées avec de l'huile de noisette et du vinaigre balsamique.
Le poivre que j'utilise pour cette recette est du poivre (en fait baie) de Timut ( dont les saveurs sur les agrumes s'approchent pas mal du pamplemousse rose d'ailleurs...).
Un jour que je voulais servir avec un Meursault, j'ai réfléchi (un peu...) à cette recette; avec le citron et l'huile de noisette, l'accord avec le vin ne se fait pas trop mal je trouve.
Mais comme le dit également Oliv, l'accord des St Jacques au beurre d'agrumes, avec d'abord le Bel Ouvrage et surtout le Zierfandler de Stadlmann était plus impressionnant.
Je place une petite photo de groupe; à noter que les Clos 2006 de Dauvissat qui y figure n' a pas été servi pour cause de défaut de bouchon assez prononcé...

jlj
#19
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82972
  • Remerciements reçus 8528

oliv a répondu au sujet : Ascenseur pour les Javaux. Quand Gunthard monte en Belgique !

Ah ben voilà, vu comme ça, je comprends mieux pourquoi j'avais les yeux en trou d'zizi et le pic vert qui klaxonnait un peu en dedans le lendemain.
Nuit d'ivreeeesse, de tendreeeeeeeeesse ! :oops: :pinch: :whistle:

Bon, faut avouer que couché à 5h, levé à 8h ( toujours ce satané lobe gauche ! ), ça fragilise un peu son homme...
#20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2608
  • Remerciements reçus 107

Gastronomix a répondu au sujet : Ascenseur pour les Javaux. Quand Gunthard monte en Belgique !

Domaine de la Grange des Pères blanc, Vin de Pays de l'Hérault, 2007
[...] une bonne acidité qui tient bien le vin en tranchant dans sa largeur.

Humour ou bien tu as voulu dire autre chose?
#21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11822
  • Remerciements reçus 1821

jean-luc javaux a répondu au sujet : Ascenseur pour les Javaux. Quand Gunthard monte en Belgique !

Si tu ne dors pas bien hors de la maison, c'est parce que tu ne demandes pas un oreiller supplémentaire pour la nuit... :evil: :whistle:

jlj
#22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82972
  • Remerciements reçus 8528

oliv a répondu au sujet : Ascenseur pour les Javaux. Quand Gunthard monte en Belgique !

Domaine de la Grange des Pères blanc, Vin de Pays de l'Hérault, 2007
[...] une bonne acidité qui tient bien le vin en tranchant dans sa largeur.

Humour ou bien tu as voulu dire autre chose?


Vin large de matière mais tenu par une acidité qui tranche dans sa corpulence.
C'est plus clair ainsi ?
#23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1922
  • Remerciements reçus 572

sideway a répondu au sujet : Ascenseur pour les Javaux. Quand Gunthard monte en Belgique !

Encore un superbe récit comme on les aime. (tu) Et mention spéciale pour le titre, j'adore !!!

Frèdè
#24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26068
  • Remerciements reçus 916

Luc Javaux a répondu au sujet : Ascenseur pour les Javaux. Quand Gunthard monte en Belgique !

Merci oliv, c'est superbe comme d'habitude (j'adore le titre !).
Je reviendrai un peu plus tard sur l'un ou l'autre vin que j'ai goûté un peu différemment de toi, n'étant pas pour ma part affublé d'un PDF...:whistle:
Je m’aplatis respectueusement devant les talents culinaires de Jean-Luc, c'était impressionnant de virtuosité.
#25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11822
  • Remerciements reçus 1821

jean-luc javaux a répondu au sujet : Ascenseur pour les Javaux. Quand Gunthard monte en Belgique !

C'est bien gentil mais faites attention aux pots avec les fleurs... :unsure:
Pour le PDF, remarquez que j'avais fort orienté la dégustation vers le Noooord (chenin, chardonnay, pinot noir, ...).
J'avais aussi pensé au rieling pour les coquilles avec le beurre aux agrumes et les zestes mais on ne peut pas tout mettre.
Il faut savoir se limiter...

jlj
#26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3397
  • Remerciements reçus 2611

starbuck a répondu au sujet : Ascenseur pour les Javaux. Quand Gunthard monte en Belgique !

Pourtant sur la photo on voit qu'il reste de la place pour une bouteille de Riesling zX

Sylvain
#27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 657
  • Remerciements reçus 3

Thibaultmmm a répondu au sujet : Ascenseur pour les Javaux. Quand Gunthard monte en Belgique !

Superbe... Très joli...

Et Jean Luc au top niveau en cuisine...

Thibault
Un homme qui ne boit que de l'eau a un secret à cacher à ses semblables...
#28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6946
  • Remerciements reçus 4755

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : Ascenseur pour les Javaux. Quand Gunthard monte en Belgique !

Jean-Luc, je connaissais tes qualités de dégustateur mais pas celles de cuisinier !
Tu as dû y passer trois jours !
Je dois dire que ta vague évocation de cette soirée lors de notre rencontre samedi m'a donné envie d'aller rechercher le CR et je ne suis pas déçu...
Il faut dire qu'avec Oliv à l'écriture on ne peut être déçu.
Bravo à vous deux.

Jean-Loup
#29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11822
  • Remerciements reçus 1821

jean-luc javaux a répondu au sujet : Ascenseur pour les Javaux. Quand Gunthard monte en Belgique !

Oliv, il nous relaterait des repas au mess sous-off qu'il arriverait encore à nous faire rêver... B)

jlj
#30
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LoneWD

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck