Nous avons 1180 invités et 9 inscrits en ligne

LPV 2 Rives en semi-aveugle

  • Vaudésir
  • Portrait de Vaudésir Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 4914
  • Remerciements reçus 2403

LPV 2 Rives en semi-aveugle a été créé par Vaudésir

Nous voici réunis en petit comité pour une soirée en semi- aveugle qui était à l'origine prévue fin d'année dernière, puis janvier pour finalement se tenir fin février.
Sont présents Vivien, Antoine, Martin, Emmanuel l'organisateur, Florent, Sébastien et moi-moi-même.

Cela commence à l'arrache pour moi Emmanuel me dit début d'après-midi qu'il apportera un blanc pour démarrer et me sollicite pour faire la paire, pas de problème pour moi sauf le timing et l'impossibilité de mise à température, on fera avec.

Tout le monde est la à l'heure et nous pouvons commencer.

Paire de blanc pour la mise en bouche totale aveugle sauf pour Emmanuel et moi.

Le premier vin présente une robe jaune paille, nez fumé et citronné, en bouche c'est gras, pommadé, un peu visqueux, légère tension mais ca manque d'allonge sur fond beurré, citronné, fumé, jeune mais un élevage un peu trop omniprésent à mon gout, manquant de légèreté et de finesse. Connaissant le millésime et le niveau d'appellation je suis un peu surpris et j'aurai été plus au sud sur un village. Bien mais à revoir.
Emmanuel qui l'a goûté le lundi l'avait bien apprécié me semble t'il.
Déjà gouté leur 2010 sur cote de Jouan et de Cussy que j'avais trouvé plus effilés et plus tendus.

CR: Chablis Premier Cru Cote de Jouan 2011 Domaine de La Tour.

Le deuxième vin, peu rafraîchit est toujours sur cette robe jaune paille, le nez impose de suite un dynamisme, légère note fumée mais en fond d'un fruit citronné très pur et de sensation crayeuse, pas de réduction type iode ou croute de saint nectaire, la bouche moins fraîche dégage pourtant d'emblée une intensité, une dynamique sur des notes caillouteuse, citrons givrés mur, de la matière, chaque gorgée dégage une intensité et une relance permanente , beaucoup partent sur un GC , moins je suis impressionné par son énergie débordante, un équilibre mémorable, une finale sapide et salivante
Rebu a la fin du repas le vin à pris plus d'ampleur au réchauffement mais a conservé cette relance continuelle.
MAGISTRAL.

D'un niveau supérieur à pas mal de GC Chablisien.

CR: Chablis Premier Cru Montée de Tonnerre 2011 Samuel Billaud

Rarement bu un Montée de Tonnerre de cette envergure, seul le 96 de Raveneau m’avait marqué par cette relance dynamique mais sur une aromatique bien différente.

Pour situer Montée de Tonnerre faut s’accrocher, le Grand Cru auquel j'aurai pu l'assimiler est Blanchot par son petit coté austère, cailloteux et peut-être Preuses 2010/2014 dans le style de G et N.Fevre par son équilibre mais certainement pas sur un Grenouilles de Droin ou de la Chablisienne.



On part sur les rouges:

1 er paire Bourgogne

Vin N°1 à trouver parmi:
Pommard 2006 La Pousse d'Or PC Les Jarollières
Pommard 2007 Comte Armand PC Clos des Epeneaux
Pommard 2008 Bouchard PC Rugiens

Robe sombre, nez fruits noirs, cassis, épicé, bouche dense, structuré, de la densité, puissante mais pas dure, pas de sensation boisée, je trouve les tanins mur et assez fins, une bonne acidité couplée à une bonne longueur, très bon, un vin jeune avec du potentiel de 5 à 10 ans. TB+ à ++ ,plus tard EXC.
Etant mon apport je suis agréablement surpris, pas hésitation pour mes comparses on n'est pas sur 2008.

CR: Pommard 2007 Comte Armand PC Clos des Epeneaux

Vin N°2 à trouver parmi:
Pommard 2009 Domaine A.F.Gros PC Les Pezerolles
Volnay 2007 Marquis d'Angerville PC Taillepieds
Pommard 2005 Domaine de Courcel PC Rugiens

Robe identique, nez plus fin, plus fruits rouges murs, la bouche présente une belle matière moins dense que la précédente, plus fine mais plus équilibrée, belle maturité associé à une bonne fraicheur, quelques notes épicées complètent le tableau., très beau vin. TB++
Pour ma part je pars sur le Volnay du même millésime que précédent.

CR: Pommard 2009 Domaine A.F.Gros PC Les Pezerolles



2 eme Paire Bourgogne

Vin N°1 à trouver parmi:
Vougeot Domaine de la Vougerai PC Les Cras 2002
Bonnes Mares Moine Hudelot 1999
Mazis-Chambertin Tortochot 1999

Robe trouble, dépigmentation, en bouche je le trouve évolué, déjà d'une apogée limite, des fruits mais un peu passés même s'il y a de la densité et de l'acidité, il y a eu du vin mais semble plutôt sur le déclin. Bien
Je pars sur le Bonnes Mares 1999 de Moine-Hudelot

CR: Mazis-Chambertin Tortochot 1999

Vin N°2 à trouver parmi:
Clos Vougeot GC 1999 Bouchard
Nuits Saint Georges PC Les Pruliers 2002 Gouges
Chambolle Musigny Les Amoureuses 1998 Drouhin

Robe sombre, beau nez fin, fruits noirs , en bouche bon équilibre, touché de bouche agréable, peu marqué par les tannins, pas d'une grande amplitude agréable mais pas un monstre. B++
J'hésite entre les 2 premiers.

CR: Nuits Saint Georges PC Les Pruliers 2002 Gouges

Bon rien d'extraordinaire sauf que c'est le meilleur PC de Gouges que je viens de boire (après des 98/2003/2004)



Lalala une triplette de Rhone Nord ou d'ailleurs

Vin N°1 à trouver parmi:
Cote Rôtie 2010 La Vialliere J.M.Guerin
Hermitage 2007¨Petite Chapelle Jaboulet
Châteauneuf du Pape La Nerte 2007Cuvée des Cadettes

Robe sombre, nez mur, cassis, de la densité en bouche , c'est mur , pas de notes lardées, un peu de fraicheur, j'ai bien aimé, c'est équilibré ,TB et je vois plus la Cote Rotie.

CR: Hermitage 2007¨Petite Chapelle Jaboulet

Vin N°2 à trouver parmi:
Châteauneuf du Pape Pignan 2005
Grange des Pères 2004
Chateau d'Ampuis 2006 Guigal

Robe sombre, nez un peu lardé, quelques notes épicées, en bouche de la fraîcheur, de l'intensité, bel équilibre ce n'est pas lourd, fraicheur végétal mais rien de péjoratif la dedans, bon ce n'est pas Reynaud et je ne reconnais pas le Chateau d'Ampuis donc Grange des Pères. TB++

CR: Grange des Pères 2004

Vin N°3 à trouver parmi:
Châteauneuf du Pape Beaucastel 1998
Châteauneuf du Pape Pignan 2005
Châteauneuf du Pape La Font du Loup Le puy Rolland 1999

Robe plus claire, nez plus fin, note kirschée, chocolaté, bel équilibre, finesse, acidité, un poil évolué. Très bon, Très bien
C'est pas Pignan encore, Beaucatel 98 je l'ai bu mais il était flingué et Le puy Rolland aussi il y a 2 ans mais celui la avait une autre envergure, un des 2 sans certitudes.

CR: Châteauneuf du Pape La Font du Loup Le puy Rolland 1999



Casque à pointe pour finir:

La pas la peine d'aveugle impossible à trouver sauf pour Vivien qui en est friand.

CR: Weingut Erben von Beulwitz - Mosel Saar Ruwer - Kaseler Nies 'chen - Riesling Auslese * 1999 Goldkapsel AP10-00 (issu de la vente aux enchères de Bernkastel)

Robe dorée, au nez des fruits bien murs, bouche dense mais pas sucrayeuse , une bel équilibre aussi , de la fraicheur de l'allonge, très , très bon. TB/EXC

CR: Weingut Balthasar Ress - Rheingau - Hattenheimer Wisselbrunnen - Riesling Auslese 1994 Goldkapsel AP017-95 (issu de la vente aux enchères de Kloster Eberbach)

Robe dorée, au nez c'est un peu moins intense mais mur quand même, en bouche c'est mois dense , plus léger, les sucres sont un peu mangés, plus d'acidité, très agréable quand même. TB

Merci Vivien pour ces beaux casques à pointe.



Un porto pour la fin, c'est dense , riche, très , trop mur, notes chocolatées mais je ne le trouve pas des plus digeste surtout après les 2 Riesling, à revoir dans d'autres conditions.

CR: Porto Taylor's LBV 1989



A la prochaine.

Stéphane
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, Atmosphere
24 Fév 2017 18:45 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 377
  • Remerciements reçus 472

Réponse de Atmosphere sur le sujet LPV 2 Rives en semi-aveugle

Merci Stéphane pour le compte rendu !
Soirée très sympathique, sans aucune bouteille déféctueuse.

Beaucoup aimé la Montée de Tonnerre de Billaud, dommage pour la température. Le côte de Jouan 2011 du Domaine de la Tour m'a bien plus avec un côté mielleux très agréable.

Sur la 1ere paire de rouge j'ai pour ma part préféré la facilité et le fruit du Pommard 2009 de chez AF Gros, le Comte Armand 2007 étant encore un poil austère en bouche, mais il y a clairement du vin !

La deuxième paire de Bourgogne a été un peu difficile, effectivement le Mazy Chambertin 1999 Tortochot un peu sur le déclin mais très charmeur, tandis que le NSG 2002 Gouge paraissait tout de même assez strict...

Pour la triplette de sud, pas trop emballé par la Petite Chapelle 2007, j'ai eu du mal à la placé en Rhône Nord. Agréablement surpris par la GDP 2004 acheté pour l'occasion, j'avais quelques craintes, mais le vin s'est bien comporté et donne un plaisir fou. Le Châteauneuf du Pape La Font du Loup Le puy Rolland 1999 fut très élégant dans son style, j'ai bien aimé aussi !

Pour les deux sucres, je me souviens en avoir préféré l'un comparé l'autre ( le plus pétrolé !) mais impossible de mettre le doigt dessus...En tout cas ce fut très beau, merci beaucoup Vivien pour ces découvertes !!

Pour le Porto LBV Taylor's 1989 (mon année de naissance !!), je suis bien d'accord avec toi, difficile à apprécié dans ces conditions et du coup pas très emballé non plus...

Antoine
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vaudésir
24 Fév 2017 19:19 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19741
  • Remerciements reçus 3327

Réponse de mgtusi sur le sujet LPV 2 Rives en semi-aveugle

Belle dégustation ; à mon humble avis, c'est un peu tard pour un LBV, 1989 de surcroît (pas un grand millésime non déclaré par la majorité)

Michel
24 Fév 2017 19:44 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck