Nous avons 1478 invités et 17 inscrits en ligne

LPV Oslo : Première rencontre de l'année

  • Messages : 2592
  • Remerciements reçus 910

bertou a créé le sujet : LPV Oslo : Première rencontre de l'année

Nous nous réunissons plus souvent que le nombre de crs que je laisse sur LPV et il va falloir que je corrige le tir. Je m’attaque donc à la tache.

Comme d'habitude, nous sommes une dizaine autour de la table pour partager de bonnes bouteilles à l'aveugle, sans thème précis pour cette soirée. La bonne humeur est obligatoire et les estomacs vides de rigueur pour pouvoir rester 6 heures à ripailler.

Nous débutons avec :
CR: Lilbert-Fils - Blanc de Blancs Cramant 2006 Brut
Nez assez expressif sur le citron, pomme jaune, crème pâtissière, brioche, pointe de fumé. C'est pas des plus profonds mais facile à lire et il y a du plaisir.
Bouche moyennement puissante, fine avec une acidité mûre. La texture est crémeuse avec une bulle fine. La finale manque un peu de volume malgré une touche salivante. Longueur bonne.
Bien mais un peu déçu.

CR: A.D. Coutelas - Cuvée Rebel Extra Brut
Nez intense avec de la richesse sur la crème, fruit blanc mûr, citron mûr, toasté, touche de mirabelle, levure de boulanger. De l'amplitude mais un manque de finesse.
Bouche puissante et riche en attaque avec un fruit mûr, c'est presque rond et puis l'acidité violente balaie tout ceci et donne de l'austérité. Finale serrée d'une très bonne longueur.
Très bien - mais il faut attendre, c'est violent à l'heure actuelle.

Sur les coquilles Saint Jacques, crème de chou fleur, épinard sauce soja :
CR: Immich-Batterieberg - Enkircher Zeppwingert Riesling 2013
Nez expressif, assez simple mais pur, précis sur la pomme verte, pêche blanche, notes de pétrole, fines notes florales.
Bouche avec un léger sucre résiduel, fraîche et délicate. Intensité bonne en bouche avec encore de la simplicité mais c'est très net. Finale assez longue avec une pointe saline.
Bien.

CR: Mullineux - Swartland Granite Chenin Blanc 2014
Nez moyennement puissant sur un mélange de fruit blanc, touche d'ananas, citron confit, beurre, notes de pierre humide, pierre à fusil, on retrouve des notes de cire d'abeille aussi. C'est pas très intense mais il y a plein de choses qui s'échappent de ce verre. Très intéressant.
Bouche moyennement puissante, crémeuse avec un léger gras. C'est peu démonstratif et cela reste en finesse. Acidité assez importante dans la matière. La finale s'ouvre avec de fines notes salines. Sensations tactiles. Longueur très bonne.
Très bien.

CR: Egon Müller - Scharzhofberger Riesling Kabinett 2007
Superbe nez intense, très précis, profond. On se fait plaisir sur du citron, pomme verte, pêche blanche, mandarine, fumé, abricot, touche de pétrole, fleurs blanches, touche d'épices douces. Un joli festival !
Bouche fine et délicate avec un équilibre superbe entre le sucre qui se fond et l'acidité mûre. Plein d'énergie avec un seconde bouche qui passe à la vitesse supérieure avec une excellente intensité aromatique, une sensation saline marquée, un volume superbe et une longueur tout aussi superbe.
Excellent +

Sur l'énorme Osso Bucco, gnocchi :
CR: Boeckel - Pinot Noir Les Terres Rouges 2008
Nez de moyenne intensité, un peu diffus sur la mûre, cerise burlat, framboise, des notes d'humus, animales aussi. Profondeur ok.
Bouche assez délicate avec une acidité assez importante dans le jus. La fin de bouche est un serrée avec un manque d'amplitude, touche salivante. La longueur est bonne.
Bien.

CR: Ghislaine Barthod - Chambolle Musigny 1er Cru Les Véroilles 2011
Nez net et précis d'une profondeur bonne sur les fruits rouges acidulés, humus, cassis, touche florale avec un boisé sensible sur le bous scié mais bien intégré. Par contre une odeur de petit pois, végétal, trop importante gâche le nez.
Bouche fine et délicate avec de la tension et une belle énergie. Les tanins sont peu présents et glissants avec une bonne longueur sur les fruits rouges. Le végétal est certes présent mais moins dominant.
Bien -.

CR: Marquis d'Angerville - Volnay 1er Cru Caillerets 2004
Nez évolué sur un joli mélange de fruits rouges secs, feuille d'automne, humus, notes de fruits rouges acidulés. Une jolie profondeur dans ce nez parfumé.
Bouche fine et délicate assez similaire au précédent avec de la fraîcheur, beau volume, les tanins sont assez présents mais polis. La longueur est très bonne.
Très bien -.

CR: Comte Georges de Vogüé - Chambolle Musigny 1er Cru 2001
Nez délicat, pas très intense mais tout en finesse avec de la rose, rose séchée, feuille d'automne, framboise, cerise, fines notes d'épices. Un joli tapis de fleur.
Bouche fine, délicate, tout en longueur avec une acidité fine. Belles sensations tactiles et salines. Pas très puissant avec néanmoins une excellente intensité aromatique sur les fruits rouges, humus. Tanins peu marqués, très fins. Excellent longueur.
Excellent et toute en finesse.
Certains ont trouvé le fin trop fluet.

CR: Il Poggione - Brunello di Montalcino Vigna Paganelli Riserva 2010
Nez intense avec un mélange de fruits rouges mûrs, fruits de la forêts murs, cerise burlat, touche de fruits à l'eau de vie, tabac, thé noir, épices. Cela ne fait pas dans la dentelle mais c'est doté d'une belle profondeur.
Bouche puissante, chaleureuse mais avec une grosse structure (acidité mûre, tanins aux grain fin) qui rend le vin masculin. Belle intensité du fruit. Longueur très bonne. Un vin très bien fait mais un peu too much pour moi.
Très bien + dans son style.

CR: Château Canon la Gaffelière 1964
Bouteille un peu défectueuse avec de l'oxydation qui gêne la dégustation.
La bouche est jolie, pleine et soyeuse avec une matière charnue. Les tanins sont superbes, fins, polis. Belle harmonie. Par contre, au niveau de l'aromatique cela ne suit pas.
Paix à son âme.

CR: Château Trotanoy 2003
Nez de bonne intensité sur un fruit rouge mûr sur la confiture de framboise, cerise, confiture de vieux garçon, humus, tabac brun, boisé très fin. C'est très net et il y a une bonne maturité.
Bouche puissante, ronde avec de la mâche mais uniquement dans l'attaque car il y a une belle acidité sous-jacente, des tanins fins, beau soyeux. La bouche reste sur un profil chaud mais il y a un excellent équilibre. On peut lui reprocher un manque d'énergie. La longueur est très bonne.
Très bien.
Je ne l'avais pas situé à Pomerol, le voyant sur un super Toscan à base de Merlot.

CR: Domaine de Montille - Vosne Romanée 1er Cru Les Malconsorts 2006
Superbe nez intense fin et délicat sur les fruits rouges, épices, cerise, touche de poivre blanc, notes florales, tabac blond. Un superbe volume et une excellente profondeur.
Bouche moyennement puissante avec une matière fine. Un vin construit sur la fraîcheur avec un toucher des tanins soyeux avec un grain très fin. Excellente amplitude et un superbe panier de fruits rouges. La longueur est salivante, fraîche et d'une excellente persistance.
Excellent + et mon plus beau vin du millésime 2006 pour l'instant.

CR: François Parent - Volnay 1er Cru Frémiets 2002
Nez un peu compact et pas très évolué sur la fraise mûre, cerise, pointe de sirop de framboise. Quelques notes de sous bois et de tabac blond. Il y a une belle profondeur même si on sent que le vin ne lâche pas tout.
Moyennement puissant en bouche avec de la chair, un beau toucher soyeux. La bouche est sphérique d'une belle unité avec des tanins polis dans le jus. La longueur est de bonne amplitude sur la fraise mûre.
Très bien.

Sur les deux gros plateaux de fromage :
CR: Maximin Grünhauser - Abtsberg Riesling Auslese 75 1976
Superbe nez intense qui explose du verre avec de superbes arômes de fruits confits : abricot, mirabelle, citron. Il y a aussi de la confiture d'orange, miel, fumé, un peu de pétrole. De fines notes de fleur d’acacia survolent tout cela. Complexe et un vrai régal !
Superbe bouche avec un équilibre génial avec pas mal de sucre mais l'acidité balance le tout. Grande harmonie. Superbe intensité en bouche avec le confit et la marmelade qui dominent. La finale est saline, à peine phénolique, d'une excellente longueur. Un vin qui prend de l'amplitude en finale.
Grand vin.

Et pour la galette des rois :
CR: Heidi Schröck - Ruster Ausbruch "auf den flügeln der morgenröte" 2006
Nez intense sur la marmelade d'abricot, purée de mangue, compote, cire d'abeille, pâte d'amande, grillé, épices douces. Un joli festival d'arômes d'une belle précision avec une bonne profondeur.
Bouche avec du sucre qui donne une attaque ronde, avec une acidité qui reste sous la matière sans être saillante. Sensation de vin plein sans aucune lourdeur. On finit sur une bouche fraîche sans sucre et un très long fruit de belle intensité.


On a bien bu, bien mangé, merci à toutes les convives pour un excellent moment de bonne humeur.
Par contre, au niveau bouffe, il faut pas lésiner sur les quantités, les bougres ont tendance à se resservir 3 fois sur chaque plat. Plus de restes pour mon casse-croûte du lendemain !

Anders a prévu le thème de la fin du mois de février : Champagne et Bourgogne Grand Cru. On va vérifier si les étiquettes tiennent leurs promesses ! Bien sûr ce sera à l'aveugle comme d'habitude ici :)

Cordialement.
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Thierry Debaisieux, oliv, LADIDE78, Frisette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21548
  • Remerciements reçus 49

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : LPV Oslo : Première rencontre de l'année

Un grand merci.
J'ai eu beaucoup de plaisir à lire ce compte-rendu très détaillé.
#2
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bertou

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck