Nous avons 1625 invités et 19 inscrits en ligne

CR:LPV 2 Rives en prend plein de C..

  • Vaudésir
  • Portrait de Vaudésir Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 4917
  • Remerciements reçus 2405

CR:LPV 2 Rives en prend plein de C.. a été créé par Vaudésir

Petite soirée conviviale sous le signes des appellations commençant par la lettre C.., de mon coté je m'attendais à d'autres cuvées, j'ai eu beau chercher le pinot, point de pinot, pas pinot, point de salut pour ce soir.

Bon il y a quand eu de beaux trucs et mais d'autres bien bizarres..........

Notes très succinctes, retenues de tête surtout pour la fin.

Mise en bouche:

Robe dorée, nez mielleux, mur, floral, jasmin un peu entêtant, en bouche c'est riche, gras un peu d'alcool, manque de nerf ou de tension même si assez complexe, tout le monde voit que ce n'est pas ma came, aucun avis de plus en apéro pas évident.

CR:Chateau des Tours 2011

[/URL][/img]

Une paire de blanc:

a)Robe claire, nez mur, belle finesse, en bouche c'est délicat, équilibré, légèrement crayeux, fond citronnée, une bonne relance de tension en finale, assez en longueur, j'ai beaucoup aimé .TB

Merci Arnaud je n'avais jamais gouté ces cuvées.

CR:Chablis Mont de Milieu 2009 Domaine Grossot

[img]http:// http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=525014MdM2009.jpg][IMG]http://img15.hostingpics.net/pics/525014MdM2009.jpg[/img][/URL][/img]

b)Robe un poil plus dorée mais guère plus, a l'ouverture(2h avant ) j'avais noté, silex, pierre à fusil , la malgré sa fraicheur (trop), des fruits à maturité, en se réchauffant le vin prend plus de volume en bouche, du gras mais de l'énergie sans être trop tendu (peut être ce qu'il lui manque) , très équilibré, sensation crayeuse aussi, note citronnée, léger abricot, du volume et de la longueur, pas dans une phase mielleuse, le connaissant c'est le meilleur que j'ai pu boire actuellement. TB+

CR:Chablis Vaudésir 2006 Domaine Guy Robin

[/URL][/img]

A remplacé haut la main un Preuses 2008 de Fèvre ( bouchonné, odeur de carton) , le deuxième après un oxydé, décidément pas de chance avec cette cuvée dans ce millésime.

1 er paire de rouge

a)Robe sombre, nez mur, en bouche fruits noirs, fraicheur quand même, note poivrées, c'est bon, millésime chaud, on patauge, Crozes ? Une belle surprise de Martin.TB

CR:Chenas Quartz 2009 Domaine Piron-Lameloise

[/URL][/img]

b)Robe sombre aussi, fruits noirs, c'est mur aussi, plus sudiste, un peu garrigue, mais ça semble bien jeune et flatteur , plus sudiste, je crois qu'on arrive dans le Roussillon. B mais à suivre, Sébastien nous refait le coup.

CR:Collioure Domaine de La Casa Blanca 2010

[/URL][/img]

2 eme paire de rouge

a)Robe mi-sombre, nez mur mais frais, bouche sur les fruits noirs, du végétal, avec de la légèreté , de la rafle? on part sur un cabernet du Languedoc? agréable, pas une grosse matière mais digèste. B

CR:Cotes du Rhone Khayyäm Mas du Libian 2014

[/URL][/img]

b) Robe plus sombre et dense, nez mur, bouche avec du volume, de la densité sur les fruits murs, de la richesse mais un fond de fraicheur, très surpris par cette bouteille ayant bu 2011 et 2012 qui étaient plutôt serré , tannique, acidité marquée. B++

CR:Crozes Hermitage Alain Graillot 2014

[/URL][/img]

3 eme paire de rouge

a)Robe sombre, mur, bouche un peu végétal, terreux, crayeux, ils partent sur un cabernet de Loire , Chinon, j'ai eu du mal mais regouté à la fin du repas , il avait pris du volume, de l'équilibre, le coté végétal moins présent en gardant de la fraicheur, beaucoup aimé en fin de compte .TB

CR:Chinon Coteau du Noiré 2009

[/URL][/img]

b)Robe plus sombre, c'est dense, profond, senteur de fruits noirs, un peu lardé, en bouche du volume, de la matière, richesse, assez équilibré tout de même mais ça semble bien jeune avec un beau potentiel, très différent du premier, difficile de les associer, en voyant la forme de la bouteille je pars sur Gauby 2005. TB voir plus dans l'avenir

CR:Cotes du Roussillon VV Gauby 2005

[/URL][/img]

4 eme paire de rouge

a) Robe trouble, nez bizarre, bouche acétique, vieux porto, rien à dire de plus, c'est bizarre de bizarre, pas net

CR:Cornas la Patronne 2008 M.Barret

[/URL][/img]

b) Robe sombre, réduit, une odeur au nez que je n'arrive pas à identifier qui me dérange (c'est perso), en bouche je retrouve ce gout qui me gène dans un panel de fruit à maturité pourtant, je ne comprend pas mon ressenti, d'ailleurs beaucoup l'on aimé.

CR:Chateauneuf du Pape Reine des Bois Domaine de la Mordorée 2006

[/URL][/img]

5 eme paire de rouge

a) Robe sombre, nez dense , profond, bouche riche, maturité, cerises, chocolat mais ça manque de fraicheur, encore perturbé pour identifier l'appellation

CR:Cote Rotie 2013 Domaine Burgaud

b) Robe un peu trouble, bizarre, comme le cornas plus haut, bien évoluée, fait bien vieux, passé sous une chaudière, bof...que dire?

CR:Cote Rotie 2010 Domaine Burgaud

[/URL][/img]

Pour terminer 3 vins pour lesquels je n'ai que peu de souvenirs et d'atomes crochus.

CR:Chateau Chalon Auguste Piriou 1992: Classique d' un vin jaune, de la noix, de l'alcool, des épices, pas ma tasse de thé, je passe

CR:Cerdon du Bugey Redardat Fache: c'est pétillant, rosé, rouge, fruit mur, un peu de sucre, sur un dessert fruit rouge ça devrait passer

CR:Cadillac Chateau Perronin 2003: Classique vin liquoreux, bien équilibré, avec un carpacio d'ananas ça le fait, j'aurai au moins trouvé l'appellation

Soirée sympathique, de bonne rigolade, ça manquait juste de Chambolle, Chassagne ou Corton tout de même, un peu trop sudiste tout cela , heureusement il ne faisait que 27°, c'était à la limite.

Merci à tous.

A+Stéphane
26 Juil 2016 19:13 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5944
  • Remerciements reçus 1281

Réponse de Jean-Bernard sur le sujet LPV 2 Rives en prend plein de C..

Hello Vaudesir, merci pour le cr! (tu)

Juste par respect pour les juraddicts et les vignerons qui font du bon: Si tu pouvais ajouter "mauvais" entre "classique d'un" et "vin jaune" :)

JB
26 Juil 2016 19:21 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Vaudésir
  • Portrait de Vaudésir Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 4917
  • Remerciements reçus 2405

Réponse de Vaudésir sur le sujet Re: LPV 2 Rives en prend plein de C..

Salut Jean Bernard,

Bonne remarque mais je serai bien incapable de juger un bon d'un mauvais :?

Stéphane
26 Juil 2016 19:29 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5944
  • Remerciements reçus 1281

Réponse de Jean-Bernard sur le sujet Re: LPV 2 Rives en prend plein de C..

Je comprends, sans comprendre :P

JB
26 Juil 2016 20:43 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 377
  • Remerciements reçus 472

Réponse de Atmosphere sur le sujet LPV 2 Rives en prend plein de C..

Pas grand chose à dire de plus que Stephane sur ce CR. A part que je fais partie des dégustateurs ayant beaucoup apprécié Reine des Bois Domaine de la Mordorée 2006. Un très beau C9P, une sorte de consensus de l'appellation, parfaitement équilibré.
Sinon beaucoup apprécié aussi les deux Chablis, le Quartz 2009, le Coteau de Noiré 2009 et Gauby VV 2005.

Vraiment décontenancé par les deux Côte-Rotie de Burgaud...

Antoine
26 Juil 2016 22:25 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4399
  • Remerciements reçus 2129

Réponse de LADIDE78 sur le sujet Re: LPV 2 Rives en prend plein de C..

Merci Stéphane pour ton CR et tout ces C

didier

Mal- voyant depuis 29 ans et passionné de vins comme vous tous
27 Juil 2016 06:41 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 568
  • Remerciements reçus 61

Réponse de Jon1 sur le sujet LPV 2 Rives en prend plein de C..

J'ai juste eu à passer le périph' pour participer à cette dégustation sympathique autour d'un thème très éclectique et avec une chaleur qui a peut-être aidé à faire évoluer rapidement certains vins.

CR: Chateau des Tours 2011

Robe évoluée. Le premier nez est sur le pétard qui disparaît dans le verre, laissant la place à des notes de grillé, krisprolls, quelques notes florales. En bouche, belle complexité avec des notes anisées (fenouil?) et une belle amertume en finale. En se réchauffant le vin laisse apparaître une légère chaleur en finale qui n'est pas très agréable. a servir frais et de préférence en mangeant. Je pars sur Fonsalette blanc.++(+)

CR: Chablis Mont de Milieu 2009 Domaine Grossot

Servi un poil chaud mais qu'est ce que les vins se réchauffent vite dans les verres ce soir! Le nez est peu expressif, légèrement floral. En bouche, on retrouve ces arômes floraux, abricot et minéralité sans pourtant partir sur de la coquille d'huitre. Légère notes miellées en finale. Je l'aurais plus vu sur un plateau de fromage que sur un plateau de fruits de mer. Bel équilibre pour un millésime que j'aime moyen en Chablis (manque de tension). ++(+)

CR: Chablis Vaudésir 2006 Domaine Guy Robin

Robe légèrement plus évoluée que le Grossot. Le nez est peu expressif car le vin est un poil froid (décidément pas facile de maîtriser la température de service ce soir!). En se réchauffant, le vin va propose un beau volume en bouche et une très belle longueur. Encore une fois plus marqué par l'agrume et la pierre à fusil que par le côté iodé. Très belle découverte! +++

Les vins rouges ont été servis par paire. Du coup je me suis bien planté pour trouver à l'aveugle puisque je cherchais le dénominateur commun (appelation) alors qu'il n'y en avait en général pas. Cela a été flagrant sur les deux premières paires.

CR: Chenas Quartz 2009 Domaine Piron

Nez peu expressif, légèrement épicé (poivre). La bouche est sur la finesse avec une légère astringence (vendage entière?). C'est bon mais cela maque de longueur et de compléxité. Je pars sur la vallée du Rhône. +(+)

CR: Collioure Mas de La Casa Blanca 2010

Robe très sombre. Nez très sudiste: olive noire, tapenade. En bouche on sent de l'élevage, des épices avec une belle longueur qui se finit par une petite pointe d'acidité. C'est un peu trop riche pour moi. ++

CR: Cotes du Rhone Khayyäm Mas du Libian 2014

Robe sombre. Nez sur la réglisse, le lard fumé. En bouche je trouve une pointe végétale (menthol) et quelques notes de réglisses. Cela me fait penser à un Coteaux du Languedoc avec de vendange entière. J'aime beaucoup. +++

CR: Crozes Hermitage Alain Graillot 2014

Voici un vin sur le fruit aussi bien sur le nez qu'en bouche: framboises, groseilles, fraise. Cela me paraît encore sur la réserve. Longueur moyenne. ++(+)

CR: Chinon Coteau du Noiré 2009

Au nez, on trouve du poivron mûr, des fruits noirs. Légère pointe de caramel en bouche (année chaude ou élevage). Finale légèrement végétale qui apporte de la fraicheur. Je pense à Chinon sur un millésime frais (2008?). Légère déception à la découverte de l'étiquette. J'avais trouvé les 2006 ou 2008 plus profonds et complexes. Peut-être un peu jeune. ++

CR: Cotes du Roussillon VV Gauby 2005

Le nez est sur les fruits noirs. La bouche est riche, il y a beaucoup de matière. des notes de café, léger vernis en attaque. On sent encore l'élevage et un vin de garde. Très belle longueur et super accord avec le bœuf. Je pars sur un Côte de Castillon (peut-être à cause de la forme de la bouteille). +++(+)

CR: Cornas la Patronne 2008 M.Barret

Robe très trouble. Au nez, ça passe encore mais en bouche, il y a clairement un problème sur cette bouteille. NN

CR: Chateauneuf du Pape Reine des Bois Domaine de la Mordorée 2006

Nez légèrement réduit (écurie) sans que cela soit dérangeant. En bouche il y a beaucoup de matière, de la réglisse, du chocolat, de la fraise mûre. Très bel équilibre. très bon vin à point. je connaissais leur Lirac, mais ce Châteauneuf est une belle découverte. +++

CR: Cote Rotie 2013 Domaine Burgaud

Nez discret. Peu de choses à raconter sur ce vin plutôt fermé. +(+)

CR: Cote Rotie 2010 Domaine Burgaud

Robe trouble. nez réduit et dérangeant. un vin un peu déséquilibré (marqué par l'alcool) malgré de la matière. Manque de finesse et grosse surprise à la découverte de l'étiquette. J'ai gouté plusieurs fois des côtes rôties de Burgaud sur des millésimes antérieurs mais jamais comme ce soir. +

CR: Chateau Chalon Auguste Piriou 1992

Servi avec le plateau de fromage (snif, il n'y avait pas de comté :( ). Robe très évolué je pars sur le milieu des années 90 pour ce vin jaune. Noix et curry mais peu de finesse et longueur correcte sans plus. +(+)

CR: Cerdon du Bugey Redardat Fache

La bulle est bien venue après cette longue série. La couleur est rose bonbon. D'ailleurs, en bouche c'est un vrai bonbon: acidulé, grenade, pêche de vigne. Un poil trop sucré pour moi, mais vraiment très agréable (j'imagine un bel accord avec une tarte aux fruits rouges). ++(+)

CR: Cadillac Chateau Perronin 2003

La robe est légèrement évoluée. la bouche est assez classique, pas trop marqué par le botrytis. longueur moyenne et sucres déjà largement digérés. Quelques notes exotiques relevées par l'accord avec le carpaccio d'ananas. +(+)

Merci encore à LPV 2 Rives pour cette invitation estivale et à maxime pour l'organisation de la soirée et pour l'ordre de service qui n'a pas du être simple!

J'on / Arnaud "LPV92 - Les ptits crachoirs"
27 Juil 2016 11:27 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 512
  • Remerciements reçus 167

Réponse de Oyaji-sama sur le sujet Re: LPV 2 Rives en prend plein de C..

CR: Merci à Maxime d'avoir organisé cette soirée sur les appellations en C.
Comme souvent ces derniers temps, la prise de notes est très largement perfectible:

1er blanc:
Robe or clair, nez sur les fruits jaunes mûrs et quelques notes florales. La bouche reste fraîche avec une amertume équilibrée.
Meilleur que dans mes souvenirs mais il aurait mérité d'accompagner une entrée.
Le côté abricoté fait partir certains en Rhône nord (Crozes et Condrieu sont évoqués) puis sur Châteauneuf.

Côtes du Rhône 2011 Château des Tours: B-

Une paire de blancs:

Robe pâle, le nez assez riche me fait partir en sud bourgogne (mais il n'y a pas d'appellation en c et Maxime nous a dit qu'il n'y avait pas de pirate ce soir). Du beurre frais et des notes minérales en bouche. Un bel équilibre, dommage qu'il ait été servi un poil chaud.

Chablis 1er cru Mont de Milieu 2009 Domaine Grossot: B+

Robe assez proche du précédent, on repart sur un chardonnay au nez. Celui-ci est en revanche un poil frais pour s'exprimer pleinement mais c'est très beau: fruits blancs, notes briochées, un peu de pierre à fusil.
C'est l'apport de Stéphane, c'est forcément chablis et sans aucun doute confronté à un autre chablis.

Chablis Grand Cru Vaudésir 2006 Domaine Guy Robin: TB

Les huîtres arrivent pour certains et on va pouvoir passer aux rouges ;-) avec une première paire:

Robe sombre, le nez est élégant sur les fruits rouges. La bouche est souple et fraîche. Une jolie matière sur un joli grain, ça manque juste d'un peu de longueur.
On part sur une syrah à gauche, sur un pinot à droite mais personne n'y voit du gamay.

Chénas Quartz 2009 Domaine Piron: TB

Robe noire, le nez est sur les fruits noirs d'un rouge sudiste (bon Seb a lâché Banyuls juste avant). En bouche, c'est riche. Peut-être bien mais l'appariement avec le beaujolais ne le met pas en valeur.

Collioure 2010 Mas de La Casa Blanca

2e paire:

Robe grenat, léger poivre au nez, on nous annonce que les deux vins sont sur la même région viticole, je pars sur une syrah du Languedoc : c'est frais en bouche, très souple et assez long.

Crozes Hermitage Alain Graillot 2014: B+

La robe est moins dense, nez sur la cerise, la bouche est plus simple avec un trait végétal mais ça reste un poil chaleureux. Pas vraiment accroché.

Cotes du Rhone Khayyäm Mas du Libian 2014: AB

3e paire:

Robe foncée, le nez m'évoque le cabernet de Loire réduit avec des arômes terreux, la bouche est aussi réduite et n'aura pas le temps de s'ouvrir dommage…

Chinon Coteau de Noiré 2009

Nez ouvert sur les fruits noirs, grosse matière en bouche, ça demande à s'assagir: too much en l'état mais certainement un beau potentiel.

Côtes du Roussillon Vieilles Vignes Gauby 2005: B-

Mes notes s'obscurcissent à partir de là, succinctement: pas de défaut mais je n'ai pas apprécié la Mordorée (nez assez fin mais bouche concentrée et trop puissante), la Patronne 2008 était déviante. La paire de Burgaud était curieuse avec une 2010 réduite et une 2013 très expressive au nez et en bouche (cassis) ; un mélange 50/50 permettant de retrouver la typicité d'une côte rôtie. Les trois derniers vins sont sans défaut pour moi mais sans génie non plus.

Martin / Oyaji-sama
27 Juil 2016 15:44 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 805
  • Remerciements reçus 136

Réponse de MB sur le sujet CR:LPV 2 Rives en prend plein de C..

Soirée organisée ce lundi soir au Congrès d'Auteuil, boulevard Exelmans, qui devient décidément le lieu de rencontre des groupes parisiens. Le thème éclectique se voulait toutefois une belle soirée puisque il y a quelques belles appellations commençant par C.

Heureusement que j'avais demandé à chacun de n'apporter qu'une seule bouteille sinon on aurait été submergé puisque 4 sur 12 en ont apporté une seconde. Comme toujours dégustation à l'aveugle pour tous, sauf pour moi qui organisais.

Chateau des Tours blanc 2011.

Première fois que je buvais un blanc de Reynaud. J'ai trouvé un vin plein, rond, légèrement gras sur une aromatique plutôt sudiste avec un poil trop d'alcool. Mais ce qui m'a surpris, même il est vrai que je savais ce que je buvais, c'est le côté orange sanguine de ce blanc. Je pense que c'est une déformation liée au vinificateur car personne d'autre n'a trouvé d'orange sanguine dans ce blanc. Pour une première expérience en blanc avec ce domaine, j'ai trouvé le vin intéressant mais, à mon avis, aurait mérité un peu plus de fraîcheur avant d'être servi.

Ensuite, une paire de blanc avec un chablis 1er cru Mont de Milieu 2009 Domaine Grossot et un chablis grand cru Vaudésir 2006 Domaine Guy Robin.

J'ai trouvé le Grossot un peu pataud (en raison sans doute de la température de service) et sur une aromatique classique crayeuse, dérangeante pour moi. Ce n'est pas ce que je recherche. Moyen.

Le chablis de Guy Robin a eu ma préférence (la température de service était plus adaptée). J'ai apprécié l'acidité et l'allonge de ce Vaudésir avec une aromatique orientée agrumes ; un vin non dénué de distinction. Le vin blanc de la soirée.

Première paire de rouges avec un chenas Quartz 2009 Domaine Piron et un collioure 2010 Mas de La Casa Blanca.

Le chenas de Piron est, pour moi, vraiment un beau beaujolais. Pourtant, j'avoue aimer les beaujolais faciles, pleins de fruits rouges, fluides ; ceux que l'on boit sur le coin du zinc avec du saucisson. Là, on a un beaujolais qui a de la structure, une trame épicée et une amertume qui invitent plutôt à boire ce vin à table. Malgré ses qualités, cela reste toutefois un beaujolais. Donc il ne faut pas non plus y chercher, par exemple, une complexité extravagante.

Franchement, impossible pour moi de situer le collioure si je n'avais su ce que c'était. Je n'ai trouvé aucun marqueur me permettant de remettre le vin dans sa région. En même temps, des collioures, je dois en boire 1 tous les 10 ans. J'ai donc trouvé un vin sans personnalité. Ce n'est ni bon ni mauvais, ni du nord ni du sud, ni de plaine ni d'altitude. Bref, mon impression est neutre.

La paire suivante était constituée du côtes du Rhone Khayyäm 2014 Mas du Libian et d'un Crozes-Hermitage 2014 Alain Graillot

En propos liminaire, je souligne que j'ai dû inverser dans mon souvenir les vins car j'ai des commentaires plutôt inversés par rapport à mes camarades de dégustation.

Pour le côtes du Rhône, il s'agit d'un vin très fruité, avec de la corpulence mais tout en restant digeste. J'ai trouvé un bon vin.

Pour le Graillot, toutes les caractéristiques d'une syrah sont là : olives, épices, poivre. J'ai trouvé des tannins asséchants, un bouche stricte pour un vin, certes expressif (trop même), mais en l'état trop fougueux. A attendre.

Pour la suite, voilà que se présentent chinon Coteau du Noiré 2009 Alliet et côtes du Roussillon vieilles vignes 2005 Gauby

J'avoue avoir eu un peu peur pour le Chinon. Je me demandais si ouvrir Coteau du Noiré 2009 ne seriat pas un poil trop jeune. et bien...non. Pour ma part, j'ai y trouvé plutôt du fruit (fruits rouges bien mûrs) avec un trait de végétal et une belle fraîcheur. Grande buvabilité.

Quant au côtes du Roussillon vieilles vignes 2005 Gauby, ceux qui me connaissent ne seront pas étonnés de lire que la matière, la corpulence et l'aromatique de ce vin ne m'ont pas enthousiasmé. Par contre, pour ceux qui aiment la fougue, ils trouveront à n'en pas douter du plaisir avec ce vin. Moyen.

La paire suivante était constituée d'un cornas la Patronne 2008 M.Barret et d'un châteauneuf-du-Pape Reine des Bois 2006 Domaine de la Mordorée.

J'ai apprécié ce cornas. Je me trouve en décalage avec les camarades puisque je ne souscris pas aux commentaires sur le côté déviant de ce vin ; je suis sans doute moins sensible aux déviances. J'ai trouvé un vin typique de son appellation avec de la personnalité ; un vin qui répondait bien au châteauneuf qui suivait. Bon vin.

Beau châteauneuf qui a su allier présence, identité et fluidité. Un vin très équilibré qui, pour ma part, en a imposé à tous les rouges. Très bien. Le vin rouge de la soirée.

Pour finir avec les rouges, un attelage composé d'une côte rotie 2013 Domaine Burgaud et d'une côte rotie 2010 Domaine Burgaud.

J'étais l'apporteur du millésime 2013 et anticipais sa confrontation avec le millésime 2010. Avant de goûter le 2010, je trempe mes lèvres dans le 2013. Je suis quelque peu rassuré (enfin sous réserve de ce qu'il y aura juste à côté) car j'ai trouvé une côte rotie comme je les aime, c'est-à-dire une côte rotie distinguée qui ne surjoue pas les côtés viandé, lardé ou épicé. C'est au contraire le fruit frais qui s'exprime pour donner de la gourmandise. Beau vin.

Vient ensuite le millésime 2010. C'est...différent. Ca assèche, c'est granuleux, c'est austère. Hum ! Hum !

Pour les fromages, j'avais prévu le château Chalon 1992 Auguste Pirou.

Pour moi qui ne suis ni amateur ni expert de ce type de vin, je ne pourrais vous dire si c'était, ou non, un bon château Chalon. Ce que, par contre, je peux écrire, c'est que j'y ai retrouvé les marqueurs de l'appellation avec son aromatique sur la noix et le curry. J'ai quand même réussi à la boire. C'est donc, que ça devait être pas mal.

Pour le carpaccio à l'ananas, a été servi un cerdon du Bugey 2010 Redardat Fache.

Il s'agit d'une bulle rosée demi-sec composée de gamay et de poulsard. Ca me fait penser, comme Arnaud, à un bonbon acidulé très marqué par le fruit (groseille, mûres). Pas mon truc.

Et, pour finir, un cadillac 2003 Château Perronin.

Un vin dont on pouvait craindre la puissance compte-tenu du millésime. Mais que nenni. Fraîcheur, aromatique qui a perdu quelque peu son fruit pour commencer sa mue vers des arômes secondaires, fluidité, légèreté. Contrepartie, manque, à mon sens, un peu de personnalité qui aurait été de bon aloi quand on arrive en 16ème position. Bien.

En conclusion, plutôt une belle soirée. Je suis, comme Stéphane, étonné de l'absence de bourguignons et constate que, lorsque le thème est vaste, ce sont les rouges qui sont présents en plus grand nombre.

Amicalement. Maxime (LPV Lyon 2 - Les Avinturiers)
27 Juil 2016 16:33 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20123
  • Remerciements reçus 1135

Réponse de enzo daviolo sur le sujet LPV 2 Rives en prend plein de C..

Malgré ses qualités, cela reste toutefois un beaujolais. Donc il ne faut pas non plus y chercher, par exemple, une complexité extravagante.

franchement ce genre de cliché! 8-)
27 Juil 2016 17:05 #10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4409
  • Remerciements reçus 1438

Réponse de HERBEY 99 sur le sujet Re: LPV 2 Rives en prend plein de C..

Il fut un temps aussi où les marchands, tous des ânes comme chacun sait, vendaient le Moulin à Vent le même prix et parfois plus que le Chambertin!! Autres temps autres moeurs.....

R
27 Juil 2016 18:56 #11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6206
  • Remerciements reçus 3920

Réponse de Frisette sur le sujet LPV 2 Rives en prend plein de C..

Idée reçue, ni plus ni moins!!!

Flo (Florian) LPV Forez
27 Juil 2016 19:41 #12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet LPV 2 Rives en prend plein de C..

J'ai bu, une fois de plus, une Preuses 2008 du Domaine Fèvre, lundi soir.
La bouteille était excellente comme les précédentes.
Vous n'avez pas de chance.
27 Juil 2016 20:41 #13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Vaudésir
  • Portrait de Vaudésir Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 4917
  • Remerciements reçus 2405

Réponse de Vaudésir sur le sujet Re: LPV 2 Rives en prend plein de C..

Et oui Thierry j'aurai bien aimé en boire une sans soucis, j'espère que mes 2007/2009 sur autres GC n'auront pas ses soucis car jamais rencontré sur les autres cuvées.

Tu aurais du être avec nous comme c'était lundi.

Stéphane
27 Juil 2016 20:46 #14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 805
  • Remerciements reçus 136

Réponse de MB sur le sujet LPV 2 Rives en prend plein de C..

Originaire de Lyon et élevé aux beaujolais et aux bourgognes depuis 20 ans, je pense pouvoir considérer que même un beau beaujolais n'a pas une complexité extravagante. Je renvoie à la définition de l'extravagance. Par ailleurs, j'attends les commentaires sur la cuvée considérée de ceux qui alignent les poncifs qu'un excellent dégustateur se doit d'aligner : à savoir qu'évidemment quand on est un dégustateur patenté un beaujolais a une complexité à faire frémir et apte à enterrer un bon chambertin.

Amicalement. Maxime (LPV Lyon 2 - Les Avinturiers)
28 Juil 2016 10:52 #15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20123
  • Remerciements reçus 1135

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Re: LPV 2 Rives en prend plein de C..

ola, monsieur est monté sur ses grands chevaux mais avant de balancer de telles enormités, il faut un peu plus de billes que le simple argument d'autorité qui consiste à se considérer comme élevé au beaujolais, surtout quand on avoue "aimer les beaujolais faciles, pleins de fruits rouges, fluides", pas étonnant dans ceux là d'y trouver peu de complexité!
si tu avais bu des beaujolais évolués de garde (evidemment 09, millésime très riche, est encore bien jeune pour développer de la complexité), ton jugement abrupt serait surement un peu moins péremptoire....
28 Juil 2016 11:25 #16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 805
  • Remerciements reçus 136

Réponse de MB sur le sujet LPV 2 Rives en prend plein de C..

Merci Enzo pour cette réponse encore plus péremptoire puisqu'absolument pas argumentée par ton commentaire du vin en question.

Amicalement. Maxime (LPV Lyon 2 - Les Avinturiers)
28 Juil 2016 11:47 #17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20123
  • Remerciements reçus 1135

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Re: LPV 2 Rives en prend plein de C..

je ne fais pas partie des gens qui commentent les vins qu'il n'ont pas bu, chacun son truc.
en l'occurrence c'est sur ta généralisation erronée que j'ai rebondis, pas sur le commentaire de ton vin.
par contre, je peux argumenter en quoi elle est fausse, j'ai au moins 20 CR sur le forum qui démontrent le contraire.
28 Juil 2016 13:52 #18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4409
  • Remerciements reçus 1438

Réponse de HERBEY 99 sur le sujet Re: LPV 2 Rives en prend plein de C..

Maxime
Aucun souci polémique pour ce qui me concerne et pour Enzo je suis sûr qu'il en va de même. Je goute des Beaujolais depuis longtemps mais je leur accorde une attention plus aiguë depuis plus récemment. En parcourant de vieux tarifs de Nicolas j'ai pu constater ce que j'ai écrit plus haut. Les Beaujolais avaient un prix aussi soutenu que le Chambertin et la région a sombré dans un marasme avec justement des vins vers la facilité et le primeur bu et pissé illico. Dans ces conditions .... On connait la suite. Toutefois il existe des vins susceptibles de tenir à l' aveugle la dragée haute à des bourgognes vendus plus cher et censément plus "nobles". Il faut simplement mettre des chaussettes. J' ai dû faire aussi quelques révisions déchirantes . La bonne nouvelle c'est que je peux maintenant économiser un peu d' argent!!

Bonne journée

R
28 Juil 2016 14:20 #19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 805
  • Remerciements reçus 136

Réponse de MB sur le sujet LPV 2 Rives en prend plein de C..

Rachid,

Comme indiqué plus haut, je suis d'accord pour dire qu'il y a en effet de très bons beaujolais (j'en ai suffisamment bus depuis 20 ans pour avoir un avis). D'ailleurs, mon commentaire, comme celui des copains, démontrent que ce chénas avait du corps, de la matière et nécessitait à l'évidence un service à table pour exprimer toutes ses qualités. Toutefois, à l'instar des camarades, je ne lui ai pas trouvé une complexité "extravagante". Or, les mots ont un sens.

Quant aux copains, ils l'ont bus à l'aveugle (comme indiqué au début de mon post). Relis leur commentaire et tu verras qu'ils sont dans la même veine que le mien.

Amicalement. Maxime (LPV Lyon 2 - Les Avinturiers)
28 Juil 2016 15:29 #20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20123
  • Remerciements reçus 1135

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Re: LPV 2 Rives en prend plein de C..

Toutefois, à l'instar des camarades, je ne lui ai pas trouvé une complexité "extravagante". Or, les mots ont un sens.

tout à fait d'accord, les mots ont un sens, raison pour laquelle on peut pas balancer des sentences du type "Malgré ses qualités, cela reste toutefois un beaujolais. Donc il ne faut pas non plus y chercher, par exemple, une complexité extravagante." car tu ne parles pas du vin que tu bois (personne ne remet en cause le fait que ce piron ne fut pas complexe) mais en fait une généralisation erronée sur toute une région.
28 Juil 2016 16:17 #21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6206
  • Remerciements reçus 3920

Réponse de Frisette sur le sujet LPV 2 Rives en prend plein de C..

Je l'ai également interprété comme Enzo. Comme si, parce que c'était un beaujolais, il y avait un effet plafond sur cette région, qui ne pourrait pas être dépassé, et qu'elle devrait se contenter d'être un simple outsider.

Flo (Florian) LPV Forez
28 Juil 2016 16:27 #22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck