Nous avons 830 invités et 9 inscrits en ligne

CR:Superbe soirée de partage

  • Vaudésir
  • Portrait de Vaudésir Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 4914
  • Remerciements reçus 2403

CR:Superbe soirée de partage a été créé par Vaudésir

Bonjour,

Une invitation cela ne se refuse pas, encore fallait il que je sois à la hauteur de ce qui allait être servit.

Une bulle:

Robe jaune , bulle très fine et intense, nez évolué, champignon, mais aussi des fruits jaunes, en bouche intense, vineux, un assemblage sans doute, tendu mais avec de la matière, finale assez champignonneuse. Très bon mais pour moi plus un compagnon de table.

[/URL][/img]

CR:Cuvée William Deutz 1999

1 er blanc:

Robe jaune claire, nez citron,fruits jaune aussi,léger pétrole, bouche grasse, tendue, ciselée, mure ,élégante, longue persistance finale, je pars sur GC d'Orstertag, Boxler, c'est Magistral impossible à recracher.

[/URL][/img]

CR:Riesling Schoelhammer 2007 Hugel

2 ème blanc:

Robe plus jaune, larmes épaisses, nez peu expressif, coincé, bouche avec une bonne tension malgré le gras, réduit, fumé, champignonneux aussi, élevage important, se terminant sur des amers, assez secs, moyen pour ma part, je partais sur un Rhône nord.

[/URL][/img]

CR:William Fèvre Chablis GC Cotes de Bouguerots 1999, rien à voir avec ce que fait Séguier actuellement, des restes de l'ancien style de vinification.

1 er rouge:

Robe jeune,nez un peu réduit, fruité cerise, cassis, bouche en finesse, belle acidité qui prolonge le vin,beaux tanins très agréable, belle buvabilité, je pars sur Beaune un Volnay, pas loin un Pommard.

[/URL][/img]

CR:Coche Dury Pommard Les Vaumuriens 2007

2 ème rouge:

Robe plus sombre,nez intense, cassis, fruits noirs,réglisse, belle maturité, bouche beaucoup plus dense que le précèdent , plus terrien qu'aérien si je peux dire, intensité , maturité et belle acidité, charmeur, longueur et équilibre, on part sur un grand terroir à pinot.
Sublime encore impossible à recracher aussi.

[/URL][/img]

CR:Anne Gros Richebourg 1996

3 ème rouge mon apport:

Robe sombre peu évoluée, nez intense, cassis, mure, bois précieux, champignon, bouche veloutée et tendue, magnifique équilibre,finesse des tanins , superbe élégance. Mes camarades partent sur un Léoville Poyferré ou Las Cases
Excellentissime encore impossible à recracher et pourtant il en reste après.

[/URL][/img]

CR:Ducru Beaucaillou 1995

4 ème rouge:

Robe assez légère, reflets violet, on change d'époque, nez un peu réduit, floral puis sur la cerise, fruits rouges, bouche fraîche, équilibré, épicée en finale, très jeune sur le fruit mais très, très bon, on part sur la cote de nuits, un PC non encore plus un GC, comme quoi même jeune cela se boit avec grand plaisir.

[/URL][/img]

CR:Domaine de la Vougeraie Charmes-Chambertin Les Mazorières 2013

5 ème rouge:

Robe très sombre, très jeune, fruits noirs et rouges, bouche dense, mure, mais avec de la fraîcheur, des épices, eucalyptus,belle longueur. Encore un très bon mais très jeune. Je pars sur un Rhône Sud, d'autres plus Rhône Nord.

[/URL][/img]

CR:Eddie Feraud Châteauneuf du Pape Les Raisins Bleus 2012

6 ème rouge:

Robe évoluée, marronnasse, nez évolué, cuit, cerises amarena, figues, en bouche fait vieux porto dépassé, bouteille à défaut probable,

CR:Beaucastel Châteauneuf du Pape 1998

7 ème rouge:

Robe encore sombre, peu évolué, nez un peu sanguin, fruits noirs, cassis, un assemblage de cabernet sans doute, en bouche bonne finesse, équilibre, fraîcheur en finale, eucalyptus aussi, c'est très bon aussi. Un Bordeaux d'une dizaine d'année?

[/URL][/img]

CR:Sociando Mallet 2000

8 et 9 ème rouge pour le fun :

Peu de notes sur ceux-ci je commençais à fatiguer.

Le premier robe assez légère, un peu végétal, fruit en légèreté c'est bon mais pas pleinement convaincu.

CR:Domaine de La Vougeraie Chambolle Musigny 2013

Le deuxième ressemblant plus au Mazoyères , nez sur l'élevage, un peu réduit, du fruit, de la fraîcheur, du corps, du fond, à suivre.

CR:Domaine de la Vougeraie Vougeot Clos du Prieuré 2013

Un sucre pour finir:

Robe légèrement orangée, grasse, nez mur fruits jaunes, abricot, mirabelles, c'est très , très beau, bouche dense et fraîche, équilibre magistral, super digeste, des sucres oui mais d'une extrême finesse, longueur à n'en plus finir.
Magnifique.

[/URL][/img]

CR:Domaine Hugel Gewurztraminer SGN 2007 Spécial

Je suis rarement dithyrambique sur le vin mais la et surtout je remercie mes compagnons de ce magnifique moment de générosité et de partage.

Stéphane
10 Jan 2016 12:29 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 966
  • Remerciements reçus 37

Réponse de a spurs fan sur le sujet Re: Superbe soirée de partage

Bravo Stéphane , superbe dégustation et super cr !

Le domaine Hugel fait effectivement de superbes choses

frederic
10 Jan 2016 15:58 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12057
  • Remerciements reçus 2273

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet Re: Superbe soirée de partage

Merci.
Sûrement un problème avec ce Beaucastel 1998 ( en bouche fait vieux porto dépassé)

jlj
10 Jan 2016 16:20 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Superbe soirée de partage

Je pense effectivement que ce Beaucastel 1998 devait avoir un problème.
Les miens sont délicieux actuellement.
10 Jan 2016 18:38 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Vaudésir
  • Portrait de Vaudésir Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 4914
  • Remerciements reçus 2403

Réponse de Vaudésir sur le sujet Re: Superbe soirée de partage

C'est bien ce que j'ai écrit Jean Luc et Thierry (bouteille à défaut probable sans savoir de quoi il s'agissait) et mes compagnons de soirée qui en ont bu un certain nombre ( le 98 ) l'ont toujours trouvé excellent et la ont été encore plus surpris que moi.
Cdt
Stéphane
10 Jan 2016 18:45 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1077
  • Remerciements reçus 405

Réponse de yr sur le sujet CR: Superbe soirée de partage

Je complète avec un peu de retard il est vrai le message initial de Vaudésir, par mes impressions sur les flacons bus au cours de ce repas.

Chacun avait fait des efforts qualitatifs au sujet des apports, et ce fut une bonne soirée passé chez l’ami Ludovic qui nous recevait. Et évidemment le tout dans une ambiance de franche rigolade parfois.

Peu d’ajouts à faire au commentaire initial de Vaudésir qui a retranscrit le très bon niveau de la soirée en général, j’interviens sur quelques précisions et bouteilles qui m’ont marqué :

Le CR: Beaucastel 1998 : Robe louche, brunie et de très forte turbidité. Au nez comme en bouche on se rapproche d’un mauvais porto qui aurait passé 5 ans au pied de la chaudière..C’est un vin que nous avons bu 4 ou 5 fois, il est méconnaissable sur ce flacon qui est une bouteille qui a mal tourné.
PS : soirée de Vendredi dernier, nous avons regouté ce vin ! Rien à voir . C/R à suivre bientôt.

CR:Ducru Beaucaillou 1995 : Une belle robe sombre, et surtout un nez de très grande classe ne trompe personne à table. Bouche encore bien construite, divinement extrait. Je place ce vin en Pauillac de très bon millésime. Et à mon avis ce n’est pas Lynch Moussas ou Pedesclaux. Finale très longue, complexe . Grand. J’aime +++

Ducru Beaucaillou 1995 : Je n’avais jamais encore gouté de fameux flacon dont j’avais entendu parler ici ou là avec son homologue du millésime 1996. Il mérite sa très flatteuse réputation . Je m'etais lancé sur un Poyferré, dont j'apprécie les grands progrès ces dernières années.

CR:Richebourg 1996 Anne Gros

Il passe après mon Pommard Vaumurien 2007 (Coche Dury). Encore heureux pour moi car le nez (impériale complexité sur le tertiaire), n’aurait laissé aucune chance à ma bouteille.
La bouche confirme une structure de premier plan, très longue finale sur le fruit rouge , et des nuances plus avancées.
Là c’est du méga lourd..en très grand millésime. 1999 ou 90 ? Je penche pour 90, le vin paraissant encore jeune pour le millésime 1999 .

Ce Richebourg 1996 fait bien apparaitre le phénomène de la Bourgogne à deux vitesses sur certains millésimes : sur 1996, 90% des bouteilles de rouges sont mortes, trop acides, aigrelettes. Pourtant, certains ont réussi des cuvées fantastiques dont ce Richebourg . J’ai toujours défendu ce millésime dont j’ai eu quelques très bons échantillons, mais je dois reconnaitre qu’il est très irrégulier, qu’il convient si possible de gouter ce qu’on achète ..(ce que j’avais fait en 98/99)

NB : Pour le domaine Anne Gros, c’est plutôt la grande régularité que je constate, bien que je sois loin d’en boire tous les jours. Mais si vous pouvez déguster ce Richebourg sur le millésime 1999, soyez persuadé qu’il ne craindra personne. Et je dis bien personne.

Plus succinctement quelques bonnes surprises et découvertes

CR: Sociando Mallet 2000 : Encore très marqué par un fruité intense au nez et en bouche (cassis, mûre), ce vin est super concentré en bouche, mais très bien équilibré par des tanins onctueux. J’ai identifié un Bordeaux 2000, mais j’aurais misé sur un très grand cru classé !!!

Encore une foi à l’aveugle, Sociando Mallet remet les pendules à l’heure ! Attendre 10 ans de plus, tel est mon implacable verdict !

CR: Châteauneuf du pape 2012 Eddie Féraud cuvée « Les raisins bleus » :

Ce vin est noir de robe, et très concentré au nez comme en bouche. L’ensemble est néanmoins bien extrait, les tanins sont imposants (2/4 ans ?) mais bien gras. Je le place en Rhône Nord car je trouve que la syrah domine . Bon tout le monde peut se tromper..
Je trouve cette bouteille de très bon niveau, mais son jeune âge ne pouvait pas lui permettre d’aller plus haut ce soir . Mais le potentiel semble présent, j’aimerai bien gouter cette cuvée avec 15 ans de plus ! Une bonne découverte pour moi.

CR: Domaine de la Vougeraie 2013 :

J’ai beaucoup apprécié en premier lieu le Mazoyères-Chambertin, puis le Vougeot « Clos Prieur » sur ce millésime.

Le Chambolle m’a moins marqué, moins corpulent et marqué par une très forte réduction à l’ouverture il est vrai. A regouter pour mieux se faire une idée .

Domaine Hugel :

CR: Schoelhammer 2007 : Robe jaune paille encore claire, nez énorme de citron, touche fumée que l’on retrouve en bouche. Bouche très concentrée, bien seche !

Riesling de haut vol !! 5/7 ans. Sont cités pêle-mèle : Weinbach, Boxler, Leon Beyer. Tous en grand cru celà va sans dire.

Ce flacon met tout le monde ‘accord sur sa qualité exceptionnelle. C’est la première fois que je goute cette cuvée issue d’une parcelle isolée du de Schoenenbourg.

Le CR: Gewurztraminer Hugel SGN 2007 , avec ses parfums d’ananas, sa concentration parfaitement équilibrée par une juste acidité met également la tablée dans un état de félicité avancée pour bien finir ce repas. Belle bouteille là aussi.

Une fort jolie soirée , dans une atmosphère détendue. Que demander de plus ?

YR
19 Jan 2016 09:48 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck