Nous avons 1690 invités et 52 inscrits en ligne

Les amis, c'est la vie !

  • Messages : 19979
  • Remerciements reçus 741

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

j'voulais pas, mais il a insisté, oliv sait être très persuasif.:)
Comme je trouve ses textes en général, et celui-ci en particulier, particulièrement poétiques, imagés et drôles, je me disais que le retour sur terre avec le cartésien que je suis allait provoquer un choc.
Bienvenue dans un monde analytique...mais j'voulais pas....:D:

Pouilly Fuissé « Le Clos » 2004
Nez de beurre frais, de crème, de yaourt à la fraise, bref c’est très marqué par l’élevage et devient plus épicé et résineux à l’aération.
La bouche est grasse, toujours marqué par des notes de yaourt assez usantes, c’est chaleureux et de belle ampleur avec une bonne longueur finale mais pourquoi un tel élevage appuyé ? Assez Bien.

Chablis 1er Cru Domaine Dauvissat « Séchet » 2004
Le nez développe des arômes d’agrumes, de fruits exotiques, c’est pur mais peu exubérant, un peu sur la retenue. L’aération amènera quelques notes de croûte de fromage.
La bouche possède un bel équilibre, grasse et tendue à la fois même si le volume n’est pas immense, le vin est salivant et la finale acidulée rafraîchi la bouche. J’ai aimé ce chablis même si Forest du même millésime me semble au dessus à ce stade. Bien +.

Meursault Domaine des Comtes Lafon « Clos de la Barre » 2004
Nez profond de citron, d’iode, d’agrumes le tout avec beaucoup d’intensité et de pureté.
La bouche et très grasse, ample, riche, très mûre avec un gros volume. L’équilibre est tel que je les aime avec une belle acidité salivante compensant la richesse du vin à tel point que je l’ai pris pour un très beau chablis. Un remarquable meursault que ce simple village. Très Bien +.

Puligny-Montrachet 1er Cru Domaine Leflaive « Clavoillon » 2002
Le nez est très élevé avec des notes de bonbon, de sucre vanillé, de caramel, d’amande, de guimauve, en moins intense que le précédent.
La bouche possède de la densité, toujours sur la vanille trop présente à mon goût avec des notes de pastis prégnantes à l’aération et au réchauffement. C’est ample, à l’acidité moins perceptible. Belle longueur finale avec toutefois une amertume marquée. Un vin décevant sur cette bouteille. Moyen +.

Meursault 1er Cru Domaine Coche-Dury « Perrière » 1999
Nez typique du domaine de cacahuète grillée, d’amande grillée avec quelques notes d’agrumes dans un ensemble monolithique et qui peut fatiguer.
La bouche est puissante, droite et ample, citronnée, l’équilibre est majeur et la bouche traçante. En bouche c’est super bon et encore très jeune. Très Bien.

Meursault 1er Cru Domaine des Comtes Lafon « Charme » 1990
Nez marqué par le caramel, la pomme trop mûre, compôté, avec une fraîcheur mentholée.
La bouche est à l’unisson, trop mûre, compôtée, ça manque de fraîcheur et de ressort avec des notes tourbées. Seule la finale restitue une acidité bienvenue mais cette bouteille a clairement passé son apogée à notre grande déception même si elle apporte encore un peu de plaisir. L’aération lui fera d’ailleurs du mal, signe de son déclin. Assez Bien +.

Chambolle-Musigny Domaine Confuron Cotetidot 2002
Le nez est très frais avec ses notes mentholées, iodées, d’agrumes, conjugués à une pointe végétale et de viande dans un ensemble très fin.
On retrouve la même fraîcheur en bouche avec une belle matière assez dense sur des arômes de cerise, de lard. C’est très long en finale et assez tendu sans manquer de fond surtout pour un village. J’ai vraiment aimé ce Chambolle. Très Bien +.

Chateauneuf du Pape Domaine Henri Bonneau « Réserve des Célestins » 2001
Nez de bonbon, de fruits noirs sucrés, note végétale de vendange entière, d’épices douces avec un côté mentholé.
La bouche est riche et puissante, de très gros volume, les tanins sont soyeux et veloutés et les arômes viandard et la sensation sanguine me plait particulièrement contrairement à certains de mes amis:P. La finale me fait saliver, l’alcool est très bien intégré et le vin est très persistant. J’adore ce vin singulier. Excellent.

Romanée Saint-Vivant Domaine de la Romanée Conti 2001
[size=x-small]Carafé 3 heures avant.[/size]
Evidemment, quand j’ai mis le nez dans le verre je ne savais pas qu’il s’agissait de ma première DRC pensant à une très grande syrah évoluée, et n’imaginant pas y rester un quart d’heure par verre.
La subtilité, la complexité infinie et le caractère évolutif du nez furent une merveille inconnue jusqu’alors, à tel point que le passage en bouche fût presque redouté. J’ajoute que l’aromatique olfactive proposée par ce vin ne correspondait à aucun autre pinot dégusté jusqu’alors et ce fût une énorme surprise lors de la découverte de l’étiquette.
Ce mélange fluctuant et évanescent d’agrumes, de menthe fraîche, d’épices douces ultra fines, de figue fraîche puis plus tard plus floral notamment avec le fond de verre sur la rose, fût un enchantement.
Le pire est que la bouche est aussi démente, salivante, le soyeux est immense et tapisse le palais avec un côté aérien à part et une très grande persistance. Les mots me manquent. Comment noter ce qui se rapproche de la perfection ? Exceptionnel.

[size=small]Alain et Monique..comment oublier ça?[/size]

CR:
#61

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82765
  • Remerciements reçus 8237

oliv a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

J'ai sacrément bien fait d'insister, vous trouvez pas ? ;)

Oliv, qu'a pas vu le bonbon dans le Bonneau
#62

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5140
  • Remerciements reçus 1499

Olivier Mottard a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

J'ai sacrément bien fait d'insister, vous trouvez pas ? ;)

Je veux mon neveu ! (:D

Olivier
#63

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19979
  • Remerciements reçus 741

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

"Oliv, qu'a pas vu le bonbon dans le Bonnaud"

un bonbon charcutier , ça te parle?(:D
#64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1597
  • Remerciements reçus 3

bernardo a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

Laurent, tes derniers mots sonts particulièrement juste ( les autres aussi ! ) sur le véritable trou noir que laisse a la dégustation un vin du DRC. Un monde a part c'est certain !

Super cr bravo les gars .!

Bernardaud
#65

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4648
  • Remerciements reçus 247

aquablue a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

Laurent, je savais déja que t'étais un buveur d'étiquette, maintenant j'en suis sur B). Plaisanterie mise à part, magnifique moment décrit par oliv. Et j'adore votre différence d'appréciation sur le Bonneau (vous devez vous douter de quelle opinion j'aurai été le plus proche ;)).

Bon par contre pour le Romanée, ça donnerait presque envie de boire du pinot ... :S Vous m'aidez pas, vous...

Arnaud.
#66

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1597
  • Remerciements reçus 3

bernardo a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

Arnaud, rappel toi l'Echezeaux au tourne aux verres !!!

Bernardaud
#67

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3116
  • Remerciements reçus 3

DidierT a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

Olivier, bravo pour ce superbe CR! Intéressant sur plus d'un plan pour moi ayant quelques unes des bouteilles dégustées notamment RSV2001. c'est plutôt osé de faire suivre Célestins et RSV. Deux domaines que j'apprécie particulièrement dans des styles bien différent. Je n'ai pas encore ouvert ces bouteilles.

Je lis ce CR en dégustant un Vosne 2004 de Leroy plutôt exceptionnel qui contient justement de la RSV puisque Lalou Bize Leroy a assemblé plusieurs terroirs en 2004. Nez et bouche exceptionnels, envoutant même!

Pour en revenir à RSV 2001 du domaine de la Romanée-conti, pour Allen Meadows 2001 est l'année du renouveau de cette RSV.

Peut être un jour sur Boston.
Amitiés,
Didier
#68

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1027
  • Remerciements reçus 41

apoitou a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

enzo d'aviolo écrivait:
> j'voulais pas, mais il a insisté, oliv sait être
> très persuasif.:)
> Comme je trouve ses textes en général, et celui-ci
> en particulier, particulièrement poétiques, imagés
> et drôles, je me disais que le retour sur terre
> avec le cartésien que je suis allait provoquer un
> choc.
> Bienvenue dans un monde analytique...mais
> j'voulais pas....:D:

Mais c'est justement pour ça que LPV est un forum, c'est pour l'échange et la différence (d'appréciation comme de style épistolaire) sinon cela fait longtemps que toi et Oliv ne posteraient plus que sur leur ... "blog"

Merci à tous, une vrai gourmandise de lecture.

[size=x-small]PS: Laurent tu ne nous ferais pas un peu ta starlette ?;-)[/size]

PS2: Bernard, moi cette bouteille je ne peux l'oublier. Encore un grand merci à qui tu sais et si tu le croises, transmet lui mes plus grandes amitiés.
#69

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19979
  • Remerciements reçus 741

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

"c'est plutôt osé de faire suivre Célestins et RSV"

C'est vrai mais ils n'ont pas été servi immédiatement à la suite, notre hôte a laissé un moment entre les deux.

"PS: Laurent tu ne nous ferais pas un peu ta starlette ?;-) "

Faut savoir se faire désirer...:D non en fait je voulais poster uniquement dans les rubriques respectives

"Laurent, je savais déja que t'étais un buveur d'étiquette, maintenant j'en suis sur"

j'y travaille, j'y travaille....;)

"Bon par contre pour le Romanée, ça donnerait presque envie de boire du pinot"

impossible que tu n'aimes pas Arnaud.

"Un monde a part c'est certain ! "

Exact Bernard, une totale découverte pour moi, une chance incroyable d'avoir pu toucher ce monde à part.
#70

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4648
  • Remerciements reçus 247

aquablue a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

Bernard, je n'ai absolument pas oublié l'échezeaux, c'est d'ailleurs bien ce qui m'inquiète ..
#71

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82765
  • Remerciements reçus 8237

oliv a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

Les amis, c'est la vie !

ÉPISODE 4 : Chez Monique et Alain, lubies rondes en Lubéron, épilogue et émotion !


C'est encore tout ébaubi par l'exceptionnel repas de la veille que je me lève pour retrouver Alain et partager un moment d'intimité lors de ce petit déjeuner à la fraîche.
Mes comparses me rejoignent au fur et à mesure des réveils respectifs et nous entamons une discussion, groupés et attentifs aux anecdotes de notre ami toujours prompt à transmettre ses connaissances avec une incroyable modestie.
Les mystères de la truffe et des olives, des champignons et des grenouilles auront dorénavant moins de secret pour nous.
Merveilleux moment de transmission du savoir ! Une génération nous sépare, une passion nous anime, l'amitié nous réunit.

Il y a les amis des bons moments, ceux qui sont prêts à recevoir votre chaleur et vos sourires quand l'horizon est grand ouvert et le ciel rayonnant, ceux avec qui vous pouvez partager de délicieux instants mais qui parfois vous trouvent moins attirants quand les vicissitudes de l'existence alourdissent vos cernes et éteignent vos éclats de rires.
Et puis il y a les amis, ces parts de vous qui savent vous réconforter de leur présence immatérielle et être simplement là d'un mot ou d'un coup de fil quand la vie brutalement se tend et vous fait sentir au plus profond de votre être que ceux que vous aimez tant peuvent un jour venir à vous manquer.


Ne ratez jamais une occasion de dire à ceux qui vous sont chers que vous les aimez, la vie est si courte...





Azienda Agricola G.D. Vajra - Langhe Bianco - 2008


La robe est sur un beau doré profond.
Le nez est très solaire, sur des notes de fruits jaunes (mirabelle) et de miel.
La bouche est assez large en l'état, avec une petite perception de douceur et un alcool bien présent.
L'aromatique est un peu exubérante et je ne retrouve pas l'équilibre succulent et droit du 2002 amené par Alfonso à Amiens.
Effet millésime sans aucun doute. L'ensemble s'équilibrera-t-il ?

Domaine Buisson Charles - Meursault Premier Cru - Les Cras - 2005


Le nez attaque massif, sur le beurre frais, une pointe de noisette et de fruits jaunes.
La bouche est grasse, alanguie, tapissant le palais au point de provoquer une sensation curieuse de quasi anesthésie.
L'alcool est perceptible sur la finale. J'ai pensé à un Rhône Nord.
Manque d'acidité et de fraîcheur pour mon palais.

Clos Floridène - Graves - 1998


Ouch, ça sauvignonne pas bien mûr à tous les étages !
Aucun doute, on est direct sur le buisson de buis et c'est à se demander si un félidé n'y aurait pas épanché un besoin pressant.
La bouche est terriblement acide avec un creux abyssal en milieu de bouche.
Très difficile de trouver des qualités à cette bouteille.

Domaine de Montcalmès - Côteaux du Languedoc - 2005


La robe est sombre, sur de beaux reflets bleutés.
Le nez est puissant, presque trop. Il attaque sur des notes de violette et de réglisse très puissantes avec un boisé un peu dissocié.
En l'état, c'est exubérant et un chouia vulgaire à mon goût.
La bouche confirme cette impression. Le vin parait manquer un peu de naturel et de simplicité, maquillé qu'il est par un élevage que je perçois comme tonitruant.
Pas mal mais loin de l'élégance et de la fraîcheur du millésime 2007 !

Château Mouton Rothschild - Pauillac 1er grand cru classé - 1985


Ouch ! Dès l'entrée en bouche, je dis "yaouh, quelle bouche!"
Angoisse autour de la table, ils ont entendu "bouchon" ! Pax, zen, les amis, tout va bien, c'est juste pour vous dire que là, y'a du vin !
Le nez est fin, sur des notes de mine de crayon, d'humus avec encore un joli fruit.
La bouche est superbe sur son attaque, déliée, fraiche et superbement construite mais malheureusement, le vin semble refuser de prendre véritablement son envol.
A compter du milieu de bouche, l'altitude de croisière reste intermédiaire et n'atteint pas les sommets espérés. La finale n'est pas celle que l'attaque pouvait laisser entrevoir.
Je prononce alors ces paroles : "c'est très bon mais ce n'est pas grand !"
Alain me regarde avec un air tendre et paisible et me dis : "je note" !
La chaussette tombe : mon premier Mouton !
J'en suis bouche béééééééééé ! :D




Monique, Alain,
Du fond du cœur et la gorge serrée...
Pour ce week-end merveilleux de simplicité et de générosité, pour la tendresse avec laquelle vous nous avez entourés, pour la leçon de vie que je n'oublierai jamais, merci...
Toutes mes pensées vous accompagnent.

A suivre...

Oliv


Crédit photos www.images-en-somme....
#72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1565
  • Remerciements reçus 9

alfonso a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

Azienda Agricola G.D. Vajra - Langhe Bianco - 2008
La robe est sur un beau doré profond.
Le nez est très solaire, sur des notes de fruits jaunes (mirabelle) et de miel.
La bouche est assez large en l'état, avec une petite perception de douceur et un alcool bien présent.
L'aromatique est un peu exubérante et je ne retrouve pas l'équilibre succulent et droit du 2002 amené par Alfonso à Amiens.
Effet millésime sans aucun doute. L'ensemble s'équilibrera-t-il ?


Oui, laisse le temps au temps mon brave!
mail il est vrai que 2002 était admirable! Hélas, je n'en ai plus :-((((

Par ailleurs, je ne me bats pas pour avoir raison, puisque j'ai raison...;) L.J.
#73

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8439
  • Remerciements reçus 24

Anthony a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

Oliv,

ton message (et la photo) m'ont donné la chaire de poule ...

Anthony
#74

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5140
  • Remerciements reçus 1499

Olivier Mottard a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

ton message (et la photo) m'ont donné la chaire de poule ...

Tout est dit ...;)

Olivier
#75

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 425
  • Remerciements reçus 0

Arboussas a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

Merci Oliv


Nicolas Bon - www.vin-terre-net.com
#76

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82765
  • Remerciements reçus 8237

oliv a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

Les amis, c'est la vie !

Affinités électives en Lubéron


C'est avec une joie non dissimulée et une pointe d'émotion que je retrouve mes amis Monique et Alain pour un de ces moments privilégiés qui permettent de se réchauffer le coeur à la douce et paisible chaleur de l'amitié.
Car force est de reconnaître que si le monde du vin peut vite devenir exclusif, isolant, parfois même humiliant pour celui qui n'est pas à même de justifier d'une expérience, d'un pédigrée ou encore de finances à même de répondre aux prix délirants atteints ces dernières années, il est aussi régulièrement parcouru par des personnalités attachantes, discrètes et sages et dont la modestie et la générosité sont des qualités aussi développées que leurs connaissances sont pointues.

Ces amateurs sont l'honneur du monde du vin et pour moi, un horizon indépassable.
Ils sont ceux qui ont usé leurs semelles aux graviers humides des caves sombres, affûtés leurs palais aux déceptions des mauvais choix et aux joies des découvertes éblouissantes, affinés leur sélection au fil des ans jusqu'à instaurer un rapport humain fidèle et vrai avec les vignerons de leurs domaines favoris.
Leur goût est fait, assumé, affirmé et défendu.

Je suis toujours frappé par la sagesse de ces amateurs qui peuvent parfois justifier de plusieurs décennies de recul sur la production de domaines parfois prestigieux, de centaines de repas où les vins sont mis en scène et en valeur pour être jugés pour ce qu'ils sont, pour le plaisir qu'ils apportent et non pour le statut social ou les cabotinages qu'ils permettent trop souvent. Et pourtant, rarement sort de leur bouche des jugements à l'emporte pièce.

On dit parfois que le vin est une école de modestie, je peux témoigner qu'il n'y a pas de vérité plus juste !
Ah si, peut être une ! Son incroyable capacité à tisser les amitiés !
Le merveilleux moment passé avec les amis de mes amis incarnent idéalement combien le vin possède cette incroyable force motrice génératrice de convivialité.
Des gens qui vous sont inconnus vous deviennent familiers avec une évidence troublante comme seule la table sait le provoquer.
Les affinités de l'âme et des passions communes transmutent les différences présumées en moments d'exception.

Les parfums magnifiques du Lubéron ensoleillé attisent mes sens et les senteurs délicieuses qui s'échappent de la cuisine les affolent.
Le maitre des lieux appelle les convives à passer à table.
En route pour un beau moment de gastronomie et d'amitié !

Oliv





Domaine Arena - Patrimonio - Carco - 2006



La robe du vin est sur un jaune paille assez peu teinté.
Le nez est simple, sur des notes de pommes granny avec une mince petite pointe anisée.
La bouche est solaire, limite ardente, sur une perception massive et lourde qui manque de fraicheur et de tension pour mon palais.
Je ne suis pas convaincu par l'équilibre de ce vin.


Domaine Coche Dury - Meursault Perrières 1er cru - 1999



La robe est sur un beau doré sans trace d'évolution notable.
Le nez est sur une belle réduction complexe (noisette grillée) qui ne laisse que peu de doutes sur son origine. A l'aération apparaissent de très belles notes d'écorces d'orange.
La bouche attaque à son rythme, sur un équilibre paisible entre une matière concentrée et une acidité idéale pour étirer le vin.
Puis vient le milieu de bouche...
Et là, c'est littéralement un décollage façon Ignition à la Nasa ou Catapultage sur le Nimitz, il y a du 10G dans ma bouche !
Le vin prend une ampleur incroyable, il impacte littéralement le palais par une concentration phénoménale incroyablement bien contenue et qui s'exprime dans une longueur remarquable du milieu de bouche à la finale.
Le gras est parfaitement bien tenu par une acidité idéale et longiligne qui laisse la bouche fraiche et disponible au ballet d'arômes qui s'y joue de manière interminable.
Pour filer la métaphore aéronautique, ce vin, c'est le Concorde, une technique implacable au service d'une esthétique parfaite, une puissance fuselée à l'équilibre à se damner.
Et cette fois, pas de sauvageons en vue pour lâcher une lamelle de métal sur la piste... ;)

Un très grand vin, comme la précédente bouteille bue cet été et décrite plus haut dans cette rubrique. (tu)


Domaine Coche Dury - Meursault Côte de Beaune - 2005



La robe est d'une belle concentration, sur des reflets sombres sans verser dans la surextraction.
Le nez est et restera très fermé, s'exprimant nettement sur le boisé.
La bouche confirme qu'il faut attendre ce vin. L'ensemble est en effet bien construit, sans dureté tannique ni déséquilibre mais la bouche n'offre en l'état que peu de plaisir.
Le vin refuse catégoriquement de livrer une aromatique et ne s'exprime que sur sa structure.
C'est le premier rouge du domaine que je bois et qui ne présente pas un vin gourmand, élégant, d'une tendresse qu'on capte goulument.
2005 est décidément un millésime à part.
Patience !


Domaine Henri Bonneau - Châteauneuf du Pape - Réserve des Célestins - 1989



La robe est plus évoluée, présentant quelques reflets roussis et un extérieur de disque clair mais les couleurs sont encore bien franches.
Le nez est puissant, sur des notes épicées avec une légère pointe qui m'évoque le vieux bois.
La bouche est suave, d'une grande douceur, notamment par une qualité de tanins remarquablement fondus. Je ressens des goûts de cerise à l'eau de vie et plus encore d'épices douces.
En revanche, je ressens une pointe de rondeur qui me semble alourdir le vin mais plus encore une finale trop chaleureuse pour mon palais de fillette nordiste.
Un vin qui ne renie pas son soleil !
[size=x-small]Je sens que je vais encore me faire conspuer par Laurent, Manu et Arnaud... :)o[/size]



Un délicieux repas du soir

Domaine Coche Dury - Puligny Montrachet Les Enseignères - 2006



La robe est jaune paille, peu teintée.
Le nez est un petit bijou d'évidence et de pureté !
Aucune réduction ne travaille le nez de ce vin qui s'exprime sur un ensemble pur et gourmand de fruits et de fleurs blanches.
L'ensemble réussit l'exploit d'être fin et élégant sans jamais verser dans l'excès. C'est le printemps mis en bouteille !
La bouche est extraordinaire d'équilibre ! Une acidité parfaite élance une matière idéalement structurée pour former un ensemble élégant d'une évidence remarquable.
Le vin est apéritif à l’extrême et s'il ne possède pas la réserve de puissance du Perrières bu la veille, je me plais à penser qu'il est dans une forme de perfection du plaisir.
J'ai du énumérer tous les millésimes des 10 dernières années en commençant par 2008 sans jamais imaginer une seconde que cet équilibre cristallin en bouche eut pu être issu du si souvent replet millésime 2006 !
Ce vin est incroyablement sensuel, il y a en lui tout ce qu'on souhaite sur un blanc bourguignon : fruit, fleur, équilibre, générosité, matière élancée et droite, gourmandise et fraicheur.
Une telle bouteille ouverte est une bouteille bue !

Magnifique bu seul, parfait sur une délicieuse aumônière de lotte. (tu)


Domaine de la Verrière - Côtes du Ventoux - Le Haut de la Jacotte - 2005



La robe est sombre et encore très jeune par ses reflets bleutés.
Le nez est superbe, parfaitement pur, sur des notes gourmandes de fruits des bois et de bâton de réglisse.
La bouche est plus simple, attaquant sur un joli corps avec une fraicheur notable mais manquant un peu de rebond et d'allonge à compter du milieu de bouche.
Une jolie bouteille pour profiter d'un paisible repas du soir et de grillades délicieuses.

Savoir être en phase avec le moment vécu est peut être le grand talent des vrais gastronomes !




C'est lesté d'anecdotes sur un temps dont les moins de vingt ans ne savent peut être plus complètement apprécier les valeurs simples et le coffre chargé des senteurs du sud que je rentre sur Paris.
Mon cœur est empli de la tendresse et de la gentillesse discrète et vraie avec laquelle mes amis m'ont reçu.
Il y a des plaisirs simples qui sont souvent ceux de donner mais il est des leçons de vie qu'il est parfois fondateur de recevoir.

Alain, Monique, pour le courage qui est le vôtre face à l'épreuve, pour continuer à être ceux que vous êtes dans ces conditions difficiles, pour votre accueil, votre gentillesse et votre amitié...
Du fond du cœur et le plus simplement du monde : merci !

Que les olives mûrissent vite ! :)

Oliv CR:


Crédit photos :
www.provence-panoram...
passion-patrimoine.l...
#77

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8059
  • Remerciements reçus 390

FGsuperfred a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

tout simplement (tu)
l'archétype même du CR relatant autant du technique et de l'émotionnel
ne change rien ! :)

frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
#78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 425
  • Remerciements reçus 0

Arboussas a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

oliv écrivait:
> Et cette fois, pas de sauvageons en vue pour
> lâcher une lamelle de métal sur la piste... ;)
>

Profite ! profite, tant qu'on est pas là... (:D


Nicolas Bon - www.vin-terre-net.com
#79

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19979
  • Remerciements reçus 741

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

y a pas à dire, sais écrire l'olive, euhh l'oliv, enfin bref, vivement qu'on les cueille (sans les savageons (:D )
on passera pour cette fois pour le bonneau (comment chui jaloux)....faut que tu travailles encore :D
#80

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3452
  • Remerciements reçus 734

PtitPhilou a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

Je n'ai pas le plaisir de connaître Alain (seulement ses écrits passionnants et généreux sur un autre forum) ni Monique, mais voir - lire certes mais surtout de visu - l'émotion d'Olivier en racontant son passage chez ces deux esthètes, c'est ce qui donne le prix et le sens véritable de notre passion et qui construit et renforce notre humanité.
Alain et Monique, je vous adresse toutes mes pensées les plus positives, courage !
Oliv, tu es devenu un grand dégustateur, ton talent est inestimable. Bravo (tu)

Phil
#81

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • milleret jean luc
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Messages : 3980
  • Remerciements reçus 2

milleret jean luc a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

""Oliv, tu es devenu un grand dégustateur, ton talent est inestimable. Bravo

Phil ......il est devenu un " GRAND " buveur d'étiquettes !! Il est grand temps que son maître Galinsky le reprenne en mains !! :)-D

Comme toi , j'ai été touché par ce magnifique reportage et très certainement pour ceux qui connaissent le " client oliv " ....nous avons évoqué hier , ce superbe reportage avec un ami client qui m'invitait à partager une journée en altitude sur les hauteurs de Conflans ( Alberville )...le tout en dégustant un magnifique Cornas 2007 de Guillaume Gilles .
#82

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19979
  • Remerciements reçus 741

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

"Phil ......il est devenu un " GRAND " buveur d'étiquettes !! Il est grand temps que son maître Galinsky le reprenne en mains !!"

t'inquiète, on lui prépare une cure de gamay, faut qu'il s'adapte à ça aussi.

"le tout en dégustant un magnifique Cornas 2007 de Guillaume Gilles"

je plussoie et le 08 est tout aussi beau.
#83

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 648
  • Remerciements reçus 48

A42T a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

Superbe CR, Oliv, avec une belle série de Meursault ! (tu)

Quentin
#84

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82765
  • Remerciements reçus 8237

oliv a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

Les amis, c'est la vie !

Une partie de pêche à la campagne




Face à un monde du vin qui verse de plus en plus dans celui du luxe, avec ses dérives tarifaires et un faste parfois indécent pour un produit à l'histoire aussi paysanne, savoir rester en phase avec les moments simples de la vie, avec vérité et justesse est un talent qui se fait rare.

Taquiner la friture en se dorant la couenne au bord de l'eau, relever les filets posés la veille et remonter dans la brume du petit matin naissant sandres et blackbass, ouvrir des bouteilles sur la si belle cuisine bressane avec des amis qui vous sont chers et boire le vin pour ce qu'il est en l'isolant de sa valeur marchande, c'est pour moi une certaine idée du bonheur !

On n'insistera jamais assez sur la beauté de la campagne française, sur la diversité de ses paysages et de ses architectures, où le moindre petit village perdu possède une église qui mérite sa visite. Et comme les beautés visuelles s'accompagnent souvent de bonheurs gustatifs, la qualité de produits simples et frais est l'occasion de plaisirs gourmands comme je les aime tant, sans paraître inutile ou sophistication déplacée.

Ajoutez à l'ambiance de ce petit paradis les anecdotes aussi délectables qu'innombrables de mon ami Alain et vous comprendrez que j'ai eu un peu de mal à reprendre la route pour rentrer vers Paris...



Oliv, un enfant du marais , heureux :)





Domaine Coche Dury - Bourgogne Pinot Noir- 2005



La robe est splendide, profonde et brillante.
Le nez est ouvert, parlant, sur un beau fruit pur avec un boisé un peu insistant.
La bouche est pleine, avec beaucoup de fond tout en restant délicieusement gourmande.
L'ensemble est diabolique de douceur, d'équilibre et de buvabilité.
Et mince, encore un rouge du domaine qui m'emballe... (:D

Accord grivois et délicieux avec une andouillette extraordinaire de qualité dont le souvenir va me poursuivre longtemps.
Alain est vraiment un champion pour dégoter les meilleurs produits !



Tenuta delle Terre Nerre - Etna Bianco - 2010



La robe est jeune, sur de légers reflets gris verts.
Le nez est appétissant, sur de belles notes de muscat bien mûr et des arômes floraux presque entêtants.
La bouche est simple voir simplette, sur un côté jus de raisin fermenté et un équilibre un peu lourd qui ne me convainc pas tout à fait.
Un vin un peu trop saturant pour mon palais.

Pas si mal même avec ce léger manque de nerf à mon goût sur une friture de gardons qui frétillaient encore l'heure précédente !





Domaine Coche Dury - Bourgogne Pinot Noir- 2008



La robe est d'une belle extraction, à peine inférieure à celle du 2005 bu la veille.
Le nez est frais, sur les fruits rouges acidulés avec une pointe végétale qui lui apporte un côté épicé.
La bouche est stricte, acérée, avec une tension et une fermeté de tanins assez nette.
Plus de structure, moins de tendresse que le 2005.
Nous terminons le fond de bouteille le lendemain et là, incroyable, le nez a évolué comme je ne l'ai jamais ressenti avant !
Il a gagné en densité, en puissance, les fruits rouges se sont noircis et l'ensemble produit est en l'état celui d'un grand vin !
Incroyable transformation ! La bouche restera en revanche fidèle à mes impressions de la veille, construite sur une acidité et une fermeté en l'état.
Mais mazette, quelle transmutation pour ce nez somptueux !


Domaine Marc Colin - St Aubin 1er cru - En Rémilly - 2008



La robe est sur un joli jaune paille.
Le nez, discret à l'ouverture, s'ouvre au réchauffement sur de superbes notes florales et de fruits blancs sacrément appétissantes.
La bouche est splendide, sur un magnifique équilibre frétillant apporté par une acidité parfaitement intégrée.
Le vin est floral, diaboliquement frais et franc, d'une saveur délicieuse qui pousse à se reservir.
J'ai adoré ce vin !

Très bon sur un blackbass au court bouillon, splendide sur de remarquables chèvres secs achetés par Monique à la chèvrerie du coin de l'étang.


Domaine Coche Dury - Meursault - Les Chevalières - 2007



La robe est cristalline, assez peu teintée.
Le nez est assez fermé, attaquant sur des notes de noisettes grillées pour s'ouvrir sur de légers arômes floraux au réchauffement.
La bouche est construite sur une acidité forte qu'une jolie matière parvient à équilibrer.
On reste néanmoins sur le fil du rasoir ! Le vin prend ainsi un peu le dessus sur de délicieuses cuisses de grenouilles à la provençale mais trouve sa place sur la chair fondante d'une volaille de Bresse à la crème et aux morilles.
Un vin strict, ciselé, manquant peut être un peu de chair en l'état.






Monique, Alain,
Pour ces deux jours de bonheur parfait, tout simplement mais du fond du coeur, merci !

Vivement que les olives soient mûres...(:D
Oliv
#85

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9066
  • Remerciements reçus 313

RaymondM a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

Ah qu'ils sont bons ces Bourgogne rouges de JFCD !:)o

Raymond
#86

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 220
  • Remerciements reçus 0

flor3nt a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

Merci Oliv,

J'avais l'intention de me procurer l'Etna Bianco 2010 mais cela n'a pas l'air top!

J'ai également hâte d'avoir l'occasion de goûter aux rouges, et même au blancs, du Domaine Coche Dury...

Florent
#87

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82765
  • Remerciements reçus 8237

oliv a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

Pour le vin sicilien, il faut essayer !
Mon palais est impitoyablement balancé au nord.
Son équilibre sudiste peut plaire aux amateurs de vins ronds et fruités.

Oliv
#88

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1759
  • Remerciements reçus 0

mathieu.gp a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

J'aime beaucoup cette description de la campagne Francaise de ces simples tradition et de sa beaute desarmante pour peu que l'on souhaite aller chercher les tresors qui s'y cachent.

Immerge dans cette environnement les Francais ont parfois tendance a oublier qu'ils vivent dans l'un des plus beau pays du monde entierement construit autour de l'idee du plaisir.

Je boirai a ta sante Oliv ... la prochaine fois que j'aurai un verre de vin dans les mains...c'est pas pour demain :-(

Le vin c'est bon pour la santé mangeons en !!!!
#89

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82765
  • Remerciements reçus 8237

oliv a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

La récolte des olives: Épisode 1

Le casse croûte bressan


Nous voilà de retour en cette terre d'amitié, de tendresse et de grands moments gastronomiques qu'est la maison de Monique & Alain !

Notre petite troupe, constituée il y a maintenant plusieurs années aux hasards d'échanges virtuels bien vite matérialisés, est toute à la joie de se retrouver pour profiter de ce que la vie a de plus beau à nous offrir, le partage ! :)

Les bonheurs individuels, des naissances chez les uns, des évolutions professionnelles chez les autres, le plaisir simple et vrai d'être ensemble permettent à nos cœurs de constituer des parenthèses sacrées, des bulles de douceur et de paix et d'espérer ainsi éloigner quelques heures, le temps d'un week-end, les soucis du quotidien et les affres des luttes courageuses contre les injustices du temps qui passe !

Alain avait prévenu cet été qu'il avait besoin de paires de bras motivés afin de récolter le fruit de dizaines d'arbres patiemment plantés et entretenus depuis des décennies ! Les olives appelaient cueilleurs, je n'étais pas le moins bien positionné pour répondre à cet appel ! B)
En fin connaisseur des métiers de la terre et en grand gourmand au sérieux coup de fourchette, si notre Alain pouvait craindre quelques lumbagos et autres courbatures chez les plus mous de l'effort, il n'avait aucune illusion sur nos insondables capacités à faire honneur à sa table une fois la noble tâche de la récolte accomplie.

J'essaierai tout au long de ces quatre modestes témoignages de retranscrire au mieux l'atmosphère merveilleuse de tendresse et de joie qui nous a nourri pendant tout ce week-end au moins autant qu'une table extraordinaire de maitrise et de qualité !
Savoir évacuer le superflu du paraître pour être en phase avec la simplicité du moment est l'art des grands amateurs, ceux dont le parcours les mènent vers l'épure des bonheurs vrais !

Monique, Alain, Laurent.
Pour votre accueil, pour votre table, pour vous et tout ce que vous représentez pour nous, tout simplement mais du fond du coeur...


Merci

Oliv



Domaine Coche Dury - Meursault (Vireuils) - 2009
Amuses bouche

La robe est très claire, à peine teintée.
Le nez est élégant, floral et fruité, sur de jolies notes de fleurs blanches et de poire.
Aucun grillé perceptible, les cadors qui ne ratent jamais le coche sont perdus ! Alain sourit... (:P)
La bouche est bien construite, pleine, avec un côté légèrement solaire bien en phase avec le millésime.
Le vin est ouvert et très apéritif et à ce titre, parfaitement bien placé !
Une bouteille savoureuse et sur le fruit.


Domaine Buisson Charles - Meursault Goutte d'Or - 2006 & Domaine Coche Dury - Meursault Chevalières - 1996
Andouillette bressanne
La robe du premier vin est sur un joli jaune paille.
Son nez est très discret, presque terne, ne s'exhale du verre que de vagues vapeurs alcooleuses qui m'évoquent le menthol.
La bouche est malheureusement à l'avenant, creuse et d'une mollesse sans relief.
Le vin semble prématurément usé. A moins qu'il soit cadenassé à triple tour...
Son partenaire de table présente une robe plus évoluée, sur un beau doré.
Le nez est marqué par une réduction peu élégante et tenace, sur des notes puissamment végétales qui m'évoquent le lierre ou encore le gaz de ville.
La bouche en revanche est superbement concentrée, structurée autour d'une acidité tranchante qui élance une matière sans faiblesse.
Si le vin n'est pas véritablement très complexe, il est traçant, élégant et claque littéralement sur le palais.
J'adore !

Et ce que j'adore encore plus, c'est la gourmandise de l'accord canaille que forme ce Meursault de Coche avec l'extraordinaire andouillette dégotée par Alain et qui m'obséde littéralement depuis notre partie de pèche de cet été ! Rien que son montage est une œuvre d'art et même les plus sceptiques des convives au bonheur de la tripaille se sont régalés ([size=x-small]mince, moi qui comptais finir certaines assiettes... [/size]).

Un superbe moment de plaisir d'un week-end qui en comptera beaucoup ! (:D

Domaine Jean Luc Joillot - Pommard Les Charmots - 2002 & Domaine Coche Dury - Pommard Les Vaumuriens - 2004
Poulet de Bresse rôti

La robe du premier vin est de demie teinte, sans trace d'évolution notable.
Son nez semble éteint, ne semblent plus subsister que les notes d'un élevage pas très élégant.
La bouche confirme que le vin manque de matière, il semble décharné et finit redoutablement sèchement.
Je ne vois pas ce vin revenir à la vie mais je peux me tromper.

La robe du second est un peu plus clair mais semble plus jeune, sur un joli rubis foncé.
Le nez est superbe, sur un compromis petits fruits rouges, trait végétal que nous attribuons tous à un beau vin vinifié en vendange entière.
Alain ne moufte pas, seul un très léger sourire taquin me laisse percevoir que nous risquons bien de faire fausse route...
La bouche est délicieuse, sur un équilibre tendre et frais d'une incroyable gourmandise.
Les tanins sont imperceptibles et les notes végétales apportent une très belle fraicheur épicée à la finale.
Ce vin me remémore le plaisir pris sur La Pialade 2005, le genre de bouteille dont on sait qu'elle ne peut passer la soirée !
Confirmation une nouvelle fois que les rouges de Jean François Coche Dury sont des petits bijoux de douceur et de buvabilité, construit sur des matières tendres et sans faiblesse de corps comme on rêverait d'en rencontrer plus souvent.
Des vins dont la modestie noble provoque tout simplement un plaisir irrésistible !
Et zut, je me suis encore fait avoir ! Jean Luc a raison, même à l'aveugle, je suis un buveur d'étiquettes !

Il faut que je vous dise un mot du Poulet de Bresse ! (:P)
On s'interroge parfois sur les effets des modes culinaires, celles qui veulent que la truffe noire du Périgord soit plus réputée que celle du Vaucluse, celles qui font qu'on ne mange plus des carottes sans y adosser le nom de leur cultivateur Machin ou une côte de bœuf sans qu'elle vienne de chez Bidule.
Ben les amis, pour le poulet bressan, remballez vos flons flons inutiles, vos cuisines complexes ou vos signatures personnifiées...
Nul besoin d'artifices, le produit parle seul ! Cette bestiole là tout simplement rôtie par une main experte justifierait presque à elle seule le classement de la gastronomie française au patrimoine mondial !
La chair est d'une tendreté impressionnante, sans aucune sécheresse. Soit !
Vous allez me dire que j'en fais des caisses, qu'un bon poulet de ferme, c'est tout aussi bon !
Ayant quelques années de recul sur des poulets de ferme normands tués le matin même ([size=x-small]qui connait la sanguette ?[/size]), jamais je n'ai ressenti un goût aussi extraordinaire dans une volaille que dans le jus gras de ce poulet, corsé et noisetté à s'en croquer les doigts.
Alain m'a compris sans parole, la saucière mise de côté a fait mon délice le lendemain sur des petits croutons.
Oui, je sais, c'est honteux mais si vous saviez comme j'assume bien ce genre de petits moments égoïstes...... B)


Château l'Etoile - Cuvée des Ceps d'Or - 2005
Fromages Franc Comtois
[/center]
Un moment très important !
Non, parce que le vin c'est sympa, on cause, on aère, on déguste machin tout ça... Mais le fromage, c'est sérieux ! :P
Notre Nico nous a encore prévu un plateau d'anthologie avec un Comté vieux absolument extraordinaire de puissance et d'équilibre et un Morbier de compétition (un des fromages, avec le reblochon, les plus difficiles à trouver bien affiné, je ne sais pourquoi?) .
Jamais le fromage ne verse dans le piquant, le trop salé ou la sécheresse. Une merveille de douceur, le genre de rareté où l'on doit se raisonner pour ne pas faire un sort à la part entière...
Quoi ça ? Ah mince, z'aimez ça aussi, vous ? Pffffff, c'est vraiment que j'vous aime... :D

Ah oui, pardon, le vin... On est sur LPV, faudrait voir à pas l'oublier !
La robe est sur un beau doré.
Son nez est fin, plutôt élégant, sur la pomme verte et une pointe de curry.
La bouche est facile, déliée, agréable par une jolie matière mais elle manque un peu de fond et d'une acidité plus traçante pour lui apporter trame et structure.
Pas mal mais un peu trop léger pour former un accord totalement satisfaisant avec les fromages selon moi.




Bon les jeunes, il est temps d'aller ronquer !
Y'a les olives qui nous attendent ! Demain, c'est réveil au chant du coq pour dépenser ses calories de luxe accumulées !
Z'alliez tout de même pas croire que le patron remplit la panse de ses vendangeurs pour les voir faire du gras.(:P)

A suivre...


[size=x-small]Crédit photos :
recettessimples.fr/n... [/size]
#90

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck