Nous avons 1715 invités et 58 inscrits en ligne

Les amis, c'est la vie !

  • Messages : 82765
  • Remerciements reçus 8237

oliv a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

Pour le Cuilleron, ça sent le gros acte manqué, en effet !
Je l'ai trouvé si mou que j'ai dû inconsciemment l'associer à un 2003...

Cyril, tu me donnes des idées, toi... ;)
Il faut qu'il ait de l'âge le Vajra ?

Oliv
#31

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 425
  • Remerciements reçus 0

Arboussas a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

Enfin les gars, moi quand je lis, je lis toujours 2003, à moins que mon navigateur ai un souci :S

Le nez du 2003 est totalement marqué par un côté boisé et des notes beurrées peu agréables. Le 2005 est plus frais, avec plus de fruit mais néanmoins très marqué par l'élevage.
Les bouches des deux vins m'ont semblé affreusement molles, la finale du 2003


Nicolas Bon - www.vin-terre-net.com
#32

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19979
  • Remerciements reçus 741

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

ah bah oui, l'oliv ne corrige que ce qui claque, y a que le titre qui compte pour lui!:D
Pour certains c'est la note, chez lui c'est le titre!:D(:D
#33

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 434
  • Remerciements reçus 1

Alexdeparis a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

Oliv écrit: Je pense qu'on mésestime la solitude du passionné, cet isolement du titulaire d'une grande cave et qui n'a finalement pas tant de monde avec qui partager ses vins !
Qui peut revendiquer dans sa famille des membres intéressés par le vin, de ceux à propos desquels vous savez qu'un repas accompagné de belles bouteilles va faire briller les yeux, de ceux qui comprendront le geste de remonter de la cave cette bouteille qui partage les aléas de votre existence depuis tant d'années pour un jour être offerte ?
Sûrement bien peu de monde...
Quelle tristesse que de manquer de l'envie de partager une bouteille.
LPV est un formidable outil à initier les rencontres et à générer des amitiés.
Si la première soirée se fait toujours dans un esprit d'observation, dès les premiers liens d'amitié tissés, le plaisir en devient exponentiel et l'envie de monter en gamme peut parfois, souvent suivre !
On verse alors vite dans l'amitié pure, celle où les bas calculs n'ont plus droit de cité car insensés et où l'envie de mutualiser le plaisir pour le développer prend le pas sur tout !


Entièrement d'accord avec ça !!
Quoi de plus frustrant de partager une belle bouteille avec des amis et de se rendre compte que l'on est le seul à comprendre, apprécier, voire respecter ce qu'il y a dans le flacon.
Je me souvient d'un diner chez un ami, nous étions une 15ène, et après le dessert cet ami sort un magnum de Lafite 99 (qui lui avait été offert par le château), par défaut, car il n'avait plus que cela...
Un énorme scandale ! j'en ai presque regretté d'avoir participé à ce massacre ! De plus, le vin fut servi dans des verres à eau... PLUS JAMAIS !!!

Depuis ce jour, j'essaye d'adapter au mieux les bouteilles que je remonte de la cave aux personnes présentes.
C'est un peu triste, mais ça évite les déceptions à la fin de la soirée. Quoi de pire que de gâcher un superbe cru ... Heureusement maintenant il y a LPV >:D

Alexandre
#34

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 135
  • Remerciements reçus 2

cyra a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

le barolo était un 2004 et c'était délicieux avec cette rondeur et cette pointe d'acidité du vin qui se mariait avec ce fromage si particulier qui mélange fondant et croquant...une tuerie!!!!!!!!!!!! un bout de fromage, un canon, un canon, un bout de fromage..............

cyra
#35

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82765
  • Remerciements reçus 8237

oliv a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

Les amis, c'est la vie !

Et la vie ne nous fait pas toujours de cadeau...

Depuis un mémorable week-end bourguignon et un picnic sur le muret du Montrachet il y a quelques années, nous avons pris l'habitude de nous retrouver deux fois l'an, accueillis par un ami dont la gentillesse et la générosité n'ont d'égal que sa connaissance des vins et sa grande discrétion.
Il incarne l'image du grand amateur que je relaie souvent sur LPV, celle qui me fait dire que, dans le monde du vin, ceux qui savent sont rarement ceux qui causent et que la vision d'un domaine ou d'un vin sur la profondeur des années rend souvent d'une grande modestie.

Plantons le décor !

Millésime 2010, le président d'honneur du Gunthard Club, notre Minou des Alpages, bascule d'une petite dizaine pour entrer dans le monde forcément sérieux, rondouillard et chenu des trentenaires responsables (qui a dit "enfin !" B) ) !
Quel meilleur motif pour nous retrouver ?!

En avant pour 4 jours fantastiques !
Et c'est peu de dire que ce week end prolongé aura été riche en émotions. [/center]




ÉPISODE 1 : Un midi chez Fiona et Enzo ou quand la joie m'a Nîmes ! (:P)
[/size]


Château Grillet - 2002



La robe est très claire, peu teintée.
Le nez est somptueux, complexe. Le vin attaque sur des notes mi fruitées mi minérales qui m'évoquent le riesling. Au réchauffement, on passe totalement sur un équilibre chablisien de coquille d'huitre et de miel mille fleurs.
La bouche est extraordinaire d'équilibre ! Le vin est d'un ampleur qui sait éviter tout côté massif. L'acidité est parfaitement intégrée pour étirer cette matière grasse.
Les arômes sont complexes, sur de fines notes florales mais surtout minérales, la fraîcheur du vin est évident sans renier sa puissance.
Je suis parti sur un Chablis Grand Cru et ne comprends toujours pas comment on peut produire une telle merveille à partir de viognier.
Grand vin ! (tu)


Domaine Yves Gangloff - Côte Rôtie - La Barbarine - 2001


La robe est sombre, avec un tout début d'évolution (la bouteille est une 50 cl) .
Le nez, par ses belles senteurs de violette fûmée, ne laisse aucun doute, nous sommes en présence d'une syrah.
Je perçois également des notes boisées et épicées qui apportent de la complexité.
La bouche est pleine, juteuse ! Les tanins sont polis, les arômes épicés et le vin apportent beaucoup de plaisir !




Un grand merci à Fiona et Laurent pour ce superbe après midi en famille, sous le doux chant des cigales et l'éclat des assiettes vidées jusqu'à la dernière miette.

Le premier repas d'un week end fécond en grands vins, en belle cuisine et plus que tout en amitié et en richesse humaine partagés.

A bientôt pour l'épisode 2...


CR:
#36

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5140
  • Remerciements reçus 1499

Olivier Mottard a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

Vivement la suite ! ;)(tu)

Olivier
#37

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21542
  • Remerciements reçus 49

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

D'accord, avec toi, Olivier ;)

Bonne soirée,
Thierry
#38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5140
  • Remerciements reçus 1499

Olivier Mottard a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

Je ne sais pas pourquoi mais je devine un récit empreint d'émotion et de gourmandise.

Bonne soirée ;)

Olivier
#39

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4201
  • Remerciements reçus 3

cmch a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

C'est en effet une belle introduction, que nous réserve la suite...B)-
Salutations vineuses,

Christophe
#40

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2774
  • Remerciements reçus 6

Patrick Bottcher a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

Et moi donc ::o

Patrick Böttcher
VinsLibres.net
#41

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19979
  • Remerciements reçus 741

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

je connais un peu la suite mais ne dirai rien...:P
[size=x-small](je sais c'est salaud(td))[/size]
#42

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82765
  • Remerciements reçus 8237

oliv a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

Les amis, c'est la vie !

ÉPISODE 2 : Chez Sylvie et Nico, de belles retrouvailles en Pic St Loup !


Je suis impatient de retrouver la paire de Nico et leur famille respective, ces amis rares et fidèles que je ne vois que trop peu, distance kilométrique oblige mais qui savent pourtant rester présents dans ma vie.
Comme un aimant qui attire irrésistiblement les âmes généreuses, le magnétisme de l'amitié est un mystère sur lequel les séparations physiques sont souvent sans effet.
Loin des yeux, proches du cœur, les liens tissés s'étirent quand le temps passe trop vite mais ils ne rompent jamais.

Trêve de philosophie, il va falloir mériter nos agapes et donc faire un peu de sport ! (:P)

Nous partons découvrir les splendeurs d'un pays rude à la beauté sculptée par un climat sans concession, une terre paysanne de solitude, de rigueur et de travail si bien dépeinte par l'écrivain Jean Pierre Chabrol et merveilleusement chantée par le grand Jean Ferrat.

Faire les clowns à Navacelles et les vigoureux baigneurs dans la Vis , j'y verrais presque une prédisposition étymologique !
(Il parait même qu'un indigène aurait aperçu un Châ se prenant pour une truite de montagne...:D)[/i]
Il est temps de rentrer sur Corconnes, une belle soirée nous attend !




Domaine Jean Marc Roulot - Bourgogne Aligoté - 2008



Le nez est opulent, exubérant, à la limite du vulgaire par ces curieuses notes qui m'évoquent la guimauve.
La bouche est lourde et confirme le nez, je la trouve pataude et démonstrative.
Je n'ai pas aimé ce vin.


Domaine Laurent Tribut - Chablis PC Beauroy - 2002



Le nez est élégant, très typé chablis par ces belles notes miellées matinées de senteurs minérales.
La bouche est bien construite mais un peu monolithique.
Le vin ne décolle pas, me laissant une impression d'une légère mollesse.
A attendre ? Question de goût ?


Maison Chapoutier - Ermitage L'Orée - 1991



La robe est sur un bel or profond.
Le nez est superbe, sur des notes complexes d'évolution, on sent de la cire, une pointe épicée avec toujours un fruit net.
La bouche est d'une impressionnante ampleur, sur des notes de tabac.
Le vin se love sur la langue en jouant sur une matière grasse au toucher quasi huileux.
Le vin est serein, paisible et sans faiblesse mais mon goût pour l'acidité aurait souhaité un peu plus de gniac !
Très bon dans son registre indéniablement sudiste.


Domaine Robert Michel - Cornas - 1978
La robe est rouille, très évoluée.
Le nez est piquant, limite acescent.
La bouche décharnée confirme que ce vin a dépassé son âge de consommation.


Mauro Molino - Barolo Vigna Conca - 1997



Bon, la série est délicate...
Le vin est d'une acidité rébarbative et a perdu toute chair.
Défectueux.


Domaine Jean Michel Alquier - Faugères - Maison Jaune - 1992



La robe est claire, sur de nets reflets briques.
Le nez est sur le tabac, quelques notes animales.
La bouche est fluide, manquant de jus, le vin aurait dû être bu plus tôt à mon avis.


Clos des Roches - Chinon - 1990



Le nez est complexe, sur des notes animales enrobées de fruits cuits et d'une pointe végétale.
La bouche attaque sur des notes de paprika avec une pointe viandée.
Le vin est d'une belle fraicheur et je tombe des nues quand j'apprends qu'il a 20 ans !
Très jolie bouteille.


Domaine de la Grange des Pères - Vin de Pays de l'Hérault - 2001



Comment parler de ce vin génial ?!
J'ai rarement eu face à une bouteille ce sentiment d'un parfait compromis entre équilibre, puissance, gourmandise et complexité et d'un vrai manque quand la dernière goutte arrive.
Ce vin, on n'a pas envie de l'intellectualiser, d'y chercher le pourquoi du comment. On a envie de le boire, de rincer la bouteille, de s'y noyer !
Le nez est un bijou de senteurs multiples, j'y ressens des notes d'orange sanguine, des épices, une pointe animale géniale et bien plus encore...
La bouche est irrésistible, d'une douceur et d'une gourmandise incroyable.
Un vrai délice ! (tu)

Nico est en orbite, on ne le tient plus ! :D


Mas Jullien - Côteaux du Languedoc - Les Calloutis - 1990



La robe est d'une grande jeunesse !
Je ne me souviens pas vraiment du nez mais quelle bouche !!
Séveuse, juteuse, le vin est tout à fait différent de son prédécesseur, plus strict, plus austère, moins évident mais d'une ampleur et d'une puissance impressionnante.
Le vin est d'une jeunesse insolente, affiche beaucoup de panache par cette trame d'une impeccable tenue.
J'adore, plus encore sur la belle Côte de Boeuf à la braise ! (tu)




Il me tarde de rejoindre le Lubéron pour retrouver nos amis et être ( presque... :() tous enfin réunis !

A suivre...


CR:

Crédit photos :
www.gitechambredhote...
www.cavagogo.com/mic...
#43

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5140
  • Remerciements reçus 1499

Olivier Mottard a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

Oliv,

Superbe récit qui fleure bon tout ce qui est important ici et ailleurs ... (tu)(tu)(tu)
J'ai aussi le sentiment qu'il est dédié à un être cher.
Un magnifique et vibrant hommage porté par un texte juste et profondément humain. ;)

Amitiés,

Olivier
#44

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3452
  • Remerciements reçus 734

PtitPhilou a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

Oliv, pareil que tous tes fans : (tu) et encore (tu)

Je rêve de pouvoir goûter un jour les trois derniers vins que tu as magnifiquement décrits. L'amitié sur LPV et plus généralement entre passionnés trouve sa raison d'être dans de tels moments de bonheur et de partage. Ca fait tellement du bien face à la bêtise qu'on peut lire ailleurs. Merci.

Phil "Oliv's fan forever"
#45

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4648
  • Remerciements reçus 247

aquablue a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

Oliv, je rentre de WE et je peux que t'adresser mes félicitations pour ce récit !! Mais je te décerne également un carton rouge pour cette phrase: "Je suis parti sur un Chablis Grand Cru et ne comprends toujours pas comment on peut produire une telle merveille à partir de viognier. " Non mais dit donc, on ose écrire des chose pareilles sur un cépage que j'aime vraiment !!

Est ce que je dis, moi, que Sancerre en Rouge c'est une infamie !! ;)

A bientôt j'espère,

Arnaud.

PS: gouté Grange des Pères dans beaucoup de millésimes mais toujours pas en 2001.. Va falloir faire quelque chose ...
#46

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2495
  • Remerciements reçus 103

freemanu a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

Est ce que je dis, moi, que Sancerre en Rouge c'est une infamie

Bien sûr qu'il le dit! :D....[size=x-small]et je partage son point de vue....[/size]

Bravo Oliv' pour ce recit....la suite, la suite, la suite...

Manu

Manu LPV PACA
#47

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1547
  • Remerciements reçus 0

arelate a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

Décidément ce lundi est faste.
Après le récit des belles vacances de Patrick en Roussillon, celles d'Oliv, toutes aussi superbes
dans le Pic St Loup!
Oliv, félicitations pour ce beau récit.

Mais avec toutes ces magnifiques lectures je vais finir par louper la sieste ! :)

Cordialement
Roger

Et de là nous sortîmes pour revoir les étoiles - William Styron
#48

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82765
  • Remerciements reçus 8237

oliv a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

Les amis, c'est la vie !

ÉPISODE 3 : Chez Monique et Alain, lubies rondes en Lubéron, les amuses gueules !



Nous sommes vendredi soir.
Les randonneurs cévenols ont survécu aux paysages d'une beauté à couper le souffle, les parisiens n'ont pas raté leur train.
La joie se lit dans les regards, tout le monde est à l'heure pour retrouver ceux qui nous ouvrent les portes de leur cœur et de leur propriété, nos amis Monique et Alain.
Le soleil rasant de cette soirée d'été illumine de ses couleurs généreuses les oliviers en fruit, sur les visages point cette joie sereine et simple de ceux qui se retrouvent après s'être manqués et savent qu'ils vont passer un beau moment d'amitié partagée.


Je pense à celle qui n'a pu être avec nous...




Gulfi - Carjcanti - Sicile - 2006



La robe est jaune paille.
Le nez est discret, sur de fines notes de fruits blancs.
La bouteille est un petit bijou pour amateur de vins traçants. L'acidité est d'anthologie et parfaitement équilibrée par une matière riche et un alcool perceptible.
L'aromatique est discrète ce qui fait de ce vin une petite merveille apéritive.
Une superbe découverte ! J'adore !



Lotte et gambas poellées, sauce à l'américaine



Domaine Marc Colin - Chassagne Montrachet 1er cru Les Caillerets - 2006



Le nez est exubérant, sur des notes de fleurs blanches et une perception qui m'évoque le bubble gum.
La bouche m'a semblé grasse et surtout mollassonne et son aromatique façon frou frou m'a dérangé.
Trop d'opulence en l'état.


Domaine Jean François Coche Dury - Puligny Montrachet Les Enseignères - 1996



Le nez présente un léger grillé avec des notes que je n'arrive pas trop à définir (j'entends "boîte à sardines" dans le camp de détracteurs) mais qui, selon moi, présente un ensemble élégant.
La bouche est construite sur une belle trame acide qui donne une colonne vertébrale au vin qu'une matière grasse sait parfaitement équilibrer.
Ça débat dure autour de la table mais une fois de plus, à mon corps attaquant et mon banquier défendant, je crois que je suis fan des vins de JF Coche Dury !
Quel équilibre, quelle puissance !



Poulet de Bresse rôti, son jus et morilles



Domaine Jean François Coche Dury - Auxey Duresses (rouge) - 2002



La robe est très claire, sur un petit rubis.
Quel superbe nez ! Les petits fruits rouges sont complexifiés par une pointe mentholée-poivrée qui apportent une redoutable élégance.
La bouche est d'une superbe fraicheur, d'une honnêteté simple qui donne une gourmandise certaine au vin tout en sachant préserver une finesse et un équilibre en dentelle.
Un vin délicieux par sa simplicité et son évidence !
Mince, je suis fan des rouges aussi !


Domaine Armand Rousseau - Clos de la Roche - 2002



La robe est beaucoup plus sombre, sur de beaux reflets bleutés.
Le nez est puissant, complet, sur des notes de myrtilles et d'épices évidentes.
La bouche possède un jus et un soyeux impressionnant. Le vin ne donne pas son potentiel à plein mais ce qu'il accepte de montrer en l'état est déjà d'une gourmandise irrésistible.
La qualité des tanins déjà bien intégrés est évidente.
Très beau vin.


Domaine Joseph Roty - Charmes Chambertin - 1996



La robe présente des traces d'évolution.
Le nez est sur des notes tertiaires, un côté bois humide qui ne me satisfait pas complètement, qui plus après les deux merveilles précédentes.
La bouche est stricte, je la perçois comme virile. Les tanins sont encore saillants et l'ensemble me parait un peu rustique après l'Auxey et le Clos de la Roche.
Je pense être un peu passé à travers ce vin, emballé que j'étais par ses prédécesseurs.




Nos amis débutent le week end avec un repas magnifique de précision et de légèreté.
Les produits sont d'une qualité infaillible, les cuissons parfaites et les sauces et jus d'anthologie.
L'accord entre la magnifique volaille de Bresse et l'Auxey est un bijou de simplicité et d'évidence, un de ces accords géniaux hors de toute sophistication qui l'alourdirait.
Ce repas nous avait été annoncé comme un simple petit coince dalle du soir, pour ce qui nous attend samedi soir, j'ai peur... (:P)

A suivre...

Oliv


CR:
#49

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5140
  • Remerciements reçus 1499

Olivier Mottard a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

Merci Oliv pour la description des ces beaux moments !;)

Mince, je suis fan des rouges aussi !

Coïncidence, un Auxey-Duresses 2007 proposé hier par Alain Hinant à l'aveugle.
Un infanticide bien sûr mais j'ai été plus que convaincu par ce vin à l'équilibre abouti, avec une acidité millimétrée et un tanin très précis.
Longueur exceptionnelle.
Je n'ai pas un instant pensé à un vin de la côte de Beaune mais peu importe, je deviens fan des rouges aussi :)

Bon maintenant que tu nous a mis les crocs, vivement la suite. (tu)

Amitiés,

Olivier
#50

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1161
  • Remerciements reçus 38

Xtof a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

Oliv,

Merci pour ce beau CR.

Les Enseignères de JFCD sont un Puligny-Montrachet. Sur Chassagne-Montrachet il existe cependant un "Enceignères" (Marc Colin)

Amitiés
Christophe
#51

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1565
  • Remerciements reçus 9

alfonso a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

Super Oliv!

Je suis impressionné par le choix du vin sicilien!

Bravo pour l'éclectisme!

Pourle reste, je suis FAN aussi!

ps: Bon, je vois que du côté de Liège, on se laisse pas mourir....:D

Par ailleurs, je ne me bats pas pour avoir raison, puisque j'ai raison...;) L.J.
#52

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4347
  • Remerciements reçus 1

teddyteddy a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

Tout comme Olivier, j'ai adoré cet Auxey-Duresses 2007 de Coche-Dury, certes encore bien jeune et à l'élevage plutôt bavard, mais d'une précision chirurgicale et d'une finesse superlative...

Laurent
#53

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8439
  • Remerciements reçus 24

Anthony a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

Rien à voir vous me direz, mais le Monthélie 2005 (et non pas 1005) de Coche-Dury bu avec Oliv chez les Normands cet été était dans un même était d'esprit et de précision. J'espère ne pas devenir fan ;-)

J'attends la suite avec impatience, et j'attendrai.

Anthony
#54

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5140
  • Remerciements reçus 1499

Olivier Mottard a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

1005 ??? :D
T'ain il a bien vieilli ce vin :)

Olivier
#55

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8439
  • Remerciements reçus 24

Anthony a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

Tip top, y'a pas que FA qui peut trouver des vins de 1000 ans encore bons ;)

Bon, je corrige ...

Anthony
#56

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82765
  • Remerciements reçus 8237

oliv a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

Les amis, c'est la vie !

Chez Monique et Alain, lubies rondes en Lubéron, le repas !


Incroyable comme une cuisine de qualité magnifiquement proportionnée libère le corps et l'esprit et les rendent disponibles aux agapes ultérieures !
Éveillé tôt en ce beau matin paisible où la nature s'ébroue lentement, je profite de ce moment de calme et laisse mon esprit s'évader et suivre le bruit du vent dans la frondaison.
Un sentiment de plénitude m'envahit, ce doux cocon tissé par mes amis m'isole quelques instants des difficultés de la vie...

Les maîtres de maison ont laissé des consignes : pas d'enfants dans la maison avant la fin de l'après midi, ils ont de la cuisine à faire ! Les sauvageons, allez vous promener !
La petite colonie des toujours prêts du savoir vivre, pour une fois obéissante, décide de suivre la Chef Pique Assiette et l'Aspirant Minou pour une excursion dans les hauteurs du Grand Chauve régional, le Mont Ventoux !
Splendeur minérale d'une beauté à même de provoquer la sidération, paysages d'albâtre battus par un vent glacial, impression inouïe de quitter le monde biologique pour atteindre des hauteurs lunaires où la vie n'a pas de prix et peut être plus tout à fait droit de cité.
Je le dis bien haut : les types qui grimpent ça à la force de leur corps mérite notre respect ! Rien qu'en voiture, j'en avais presque pitié pour notre pauvre véhicule ahanant péniblement à chaque reprise d'épingle !

Bon, c'est pas tout ça mais nos hôtes nous attendent et il est hors de question de les faire attendre !
Passage rapide pour faire le plein à l'excellente Fromagerie du Comtat (très important, le fromage ! B)) et nous retrouvons nos amis pour nous lancer dans un repas exceptionnel, par sa qualité, par les vins qui nous sont offerts, par son atmosphère empreinte de générosité et de plaisir d'être ensemble.





Château Fuissé - Pouilly Fuissé - Le Clos - 2004



Le nez est sur le caramel au lait et un boisé presque grossier.
Confirmation en bouche de cet élevage surdimensionné pour un vin qui semble ne pas avoir suffisamment de fonds pour absorber tant de présence boisée.
L'ensemble est grassouillet et confine à l'écœurement !
Si je vous dis que c'est le seul vin du week end que j'ai en cave... B)-


Domaine Vincent Dauvissat - Chablis 1er cru - Séchet - 2004



Le nez est discret, sur quelques notes de fruits blancs avec une pointe miellée au réchauffement.
La bouche est de demi corps, bien construite sur un équilibre matière grasse / acidité droite d'une grande franchise.
Le vin semble ne pas posséder une grande réserve de puissance mais en l'état, j'aime beaucoup !


Jambon persillé
[/i]



Domaine des Comtes Lafon - Meursault Clos de la Barre - 2004



Superbe nez complexe et franc, sur des arômes de peaux d'agrumes et de fleurs blanches du plus bel effet !
La bouche est bien construite, d'une grande fraicheur due à une acidité parfaitement contrebalancée par une belle matière.
Un vin assurément délicieux et un accord simple et parfait sur le jambon persillé.


Domaine Étienne Sauzet - Puligny-Montrachet 1er cru Les Combettes - 2005



Le nez est nettement déviant, sur des notes puantes d'oeuf pourri.
La bouche est muette, creuse et d'une acidité rébarbative.
Une bouteille défectueuse... Damned !


Domaine Leflaive - Puligny Montrachet 1er cru - Clavoillon - 2002



Le mystère du week-end pour moi !
Le nez est quasiment muet, même laissé une heure dans un Riedel Bourgogne si profond que je connais des poissons rouges qui prépareraient bien le déménagement de leur bocal pour de si cossus appartements !
A peine quelques notes anisées me semblent émaner du verre.
La bouche est à l'avenant ! Je ne lui trouve ni déficit de corps ou d'acidité qui indiqueraient un défaut, juste une aromatique incroyablement discrète, quasi mutique !
Ce vin semble l'incarnation de "la phase de fermeture" ?
J'attends l'avis de mes comparses avec intérêt.


Saumon à l'oseille ([size=x-small]photo non contractuelle, le photographe était sûrement trop occupé à lécher son assiette :P)[/size]



Domaine Jean François Coche-Dury - Meursault Perrières 1er cru - 1999



A peine le temps de mettre mon nez dans le verre que la bande de sauvageons se met déjà à bramer : "on n'a pas râté le Coche !"
Quelle bande de canailles ceux-là, alors !!
Bon, la touche Coche sur le nez, c'est vrai qu'il est difficile de ne pas la renifler, ces senteurs de sésame, d'amandes grillées qui enrobent des notes de fruits jaunes et de tilleul.
Je concède que le nez est un peu monolithique en l'état mais mon Dieu, quelle bouche !
Un vrai laser, une merveille de trame et de texture ! Cette bouteille est extraordinaire de puissance magnifiquement contenue ; ce vin, c'est le Concorde au décollage !
Une esthétique fuselée qui concilie la finesse du trait avec une accélération exceptionnelle en bouche qui porte le vin dans des sphères où il a vraisemblablement peu de concurrence.
Un très grand vin, superlatif, marquant et que j'ai véritablement adoré ! (tu)(tu)


Domaine des Comtes Lafon - Meursault Premier Cru - Charmes - 1990



La robe est sur le vieil or, quasi foncée.
Le nez présente des traces d'évolution, sur des notes de caramel brun et de fruits cuits.
La bouche confirme que le vin a dépassé son apogée, la bouche est un peu pataude (effet accentué par l'équilibre du Perrières), sur des notes d'oxydation assez nettes.
Le réchauffement accentue ses défauts et le plaisir sur cette bouteille est somme toute très limité.
Mais c'est pas grave, il me reste du Perrières de Coche ! (:D
***
Le Coche était grand mais c'est peu de dire que le Saumon à l'Oseille lui fut un partenaire de table digne de sa qualité !
Exceptionnel plat à la réalisation parfaite ! La cuisson du poisson est extraordinaire, fondante et suave et la crème à l'oseille est fantastiquement dosée, évitant l'écueil de la lourdeur comme celui de l'excès d'acidité !
On n'insistera jamais assez sur la grandeur de cette cuisine classique qui a fait la réputation de la haute gastronomie française.
Et ne me parlez pas de ringardise en sortant les batterie de siphons, les discours de déconstruction ou les textures gélifiées pour édentés... ;)

Un grand moment ! A croire que nos amis ont fait un stage du côte de Roanne... (:P)
***


Escargots, sauce vin rouge et ratatouille maison



Domaine Confuron Cotetidot - Chambolle-Musigny - 2002



Très joli nez, d'une grande élégance par ses notes de menthe poivrée enrobant de beaux aromes de petits fruits rouges.
La bouche est très agréable, sur la cerise et toujours ce petit trait végétal qui apporte fraicheur et complexité.
La texture est stricte, tendue, avec des tanins encore saillants mais sur un bel équilibre.
Vraiment un très joli vin !


Domaine Henri Bonneau & Fils - Châteauneuf du Pape - Réserve des Célestins - 2001



Bon, là, je vais passer la plume à mon ami Laurent qui m'a soufflé par sa cohérence de goût !
Je précise que tous les vins décrits ici sont goutés en totale aveugle.
Le nez me semble totalement perclus de bretts, sur de terribles notes de gouache ou d'encre de Chine.
Difficile de juger la bouche que je trouve très viandée et presque douteuse.
Le vin reste dans mon verre...
Et là, je vois mon Lolo siroter le sien et prendre son pied à petites lampées et nous annoncer : "oh ça, c'est du grand Châteauneuf !"
Pour avoir vu nos goûts déjà se confronter lors de la verticale de Vieux Donjon, je peux affirmer que si nos palais divergent, ils restent néanmoins bien étalonnés !


Domaine de la Romanée Conti - Romanée Saint Vivant - 2001



La robe est profonde et jeune, sur un beau grenat luisant.
Ouch et ouf, ça, ça renifle fin ! Pfioooooou, quel parfum ! Je lui trouve immédiatement une petite parentée avec le Rousseau bu la veille : cette impression de belle maturité et d'élevage de grande classe.
La complexité et surtout la finesse perçues lui sont néanmoins supérieures. Les arômes sont impressionnants de puissance mais tout autant de douceur !
Mais c'est la bouche qui est une véritable claque, en filiation totale avec ce nez complexe et pourtant évident.
Le vin possède la gourmandise qu'apporte une texture d'une douceur incroyable et qui pourtant ne verse jamais dans la mollesse. Les tanins sont intégrés au corps du vin comme je ne l'ai jamais ressenti auparavant, ils apportent allonge et colonne vertébrale sans jamais tirer la couverture à eux. La maturité du vin est idéale, rien n'est en trop ou en manque...
Les arômes sont indéfinissables et m'évoquent la figue fraiche à peine cueillie de l'arbre, par sa douceur et son soyeux.
J'entends autour de la table ce commentaire qui finalement résume bien ce vin : "il y a de la poésie dans cette bouteille !"
La grandeur du vin devient encore plus évidente lorsque je regoûte le Chambolle. Il en devient dur, déséquilibré, presque acariâtre alors que je l'avais tant aimé quelques dizaines de minutes plus tôt...

Nos amis nous regardent avec tendresse et nous laissent profiter de ce très grand vin qui en aura égaré plus d'un avant de nous dévoiler l'étiquette !
Je crois que c'est le premier vin du Domaine de la Romanée Conti pour chacun d'entre nous !
Un grand nom qui confirme sa réputation, la générosité pure d'amis incroyables, une émotion intense.
Un ange passe...
***
Bon, bon, bon, bon, bon...
J'ai bien essayé d'échanger par la bande mon verre de Bonneau contre une lichette de St Vivant mais je ne vous étonnerai pas en signalant que je n'ai convaincu personne.
Encore une fois, il faut mentionner la qualité, la finesse et la totale pertinence dans le choix de ce plat d'escargot à la sauce diabolique.
A ce stade, l'émotion est si forte que j'en ai presque un coup de spleen...

Mais nos amis ont prévu le Requinqoliv, l'arme fatale contre les coups de blues ! Le Prozac au lait de vache et le Lexomil en clavelin sont posés sur la table !
***

Plateau de fromages (:D



Maison Henri Maire - Arbois - Vin Jaune - 1973



Le nez est assez monolithique, sur des notes de noix, de cuir, une pointe grillée et manque un peu de puissance et de complexité.
Confirmation en bouche où un côté douceureux a tendance à affadir les perceptions et à faire perdre en vinosité.
L'accord avec le Vieux Comté fonctionne néanmoins toujours aussi bien.
Un vin honorable, sans plus.


Le gâteau de notre tronche de cake ou Fraisier du Châ



Champagne Roses de Jeanne - Blanc de Noirs - Inflorescence



Il est temps de souffler les bougies et de faire péter les bouchons, notre Mi-nous entre chez les adultes ! :)o
Le nez de ce champagne est superbe, sur des notes florales qui tirent presque sur les fruits rouges.
La bulle est fine et le vin plein, d'une maturité perceptible. La bouche est puissante et vineuse, sur un prisme qui me semble apte à couvrir un repas de l'apéritif à des accords plus gastronomiques ! J'ai beaucoup aimé.
Jolie découverte.




Quel moment merveilleux !
L'atmosphère est à la joie et au bonheur simple de partager ce que l'existence a de plus beau à nous offrir : une table magnifique, de grands vin, l'amitié, les rires...
Ma jauge émotionnelle commence à sérieusement virer au rouge...

A suivre.

Oliv


Crédit photos
www.luberon-camping....
www.franceinfo.fr/em...
[/size]
#57

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9066
  • Remerciements reçus 313

RaymondM a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

Le saumon à l'oseille était LE plat emblèmatique en même temps que la création de la grande époque des frères Troisgros .

Je l'ai mangé tant de fois qu'à la fin j'étais un peu saturé . Maintenant , après de nombreuses années de privation ça me redonne envie :)

Raymond
#58

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14167
  • Remerciements reçus 9

François Audouze a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

La RSV DRC est un vin d'une rare subtilité. Je comprends que vous ayez adoré ce vin charmant.
Bravo pour tous ces récits vivants et truculents.


Cordialement,
François Audouze
#59

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5140
  • Remerciements reçus 1499

Olivier Mottard a répondu au sujet : Re: Les amis, c'est la vie !

Olivier,

Nothing lasts forever of that I'm sure.

Merci pour ce condensé de gourmandise et d'amitié ! (tu);)
#60

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck