Nous avons 1711 invités et 14 inscrits en ligne

Après la Foire d'Empoigne à Ampuis, un merveilleux week end de découvertes entre amis !

  • Messages : 20064
  • Remerciements reçus 927

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Après la Foire d'Empoigne à Ampuis, un merveilleux week end de découvertes entre amis !

bon nimes/ampuis 6h30 c'est vrai que c'est pas brillant. pas beau de se moquer des mecano...8-)

merci d'avoir relaté ce néanmoins bon moment passé avec vous.;)
#31

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1547
  • Remerciements reçus 0

arelate a répondu au sujet : Re: Après la Foire d'Empoigne à Ampuis, un merveilleux week end de découvertes entre amis !

Décidément, Oliv a le génie pour éclairer mes dimanches matins.
Après son CR des "50 monomaniaques" que j'ai découvert un dimanche récent, voici un superbe reportage sur la foire d'Ampuis, avec de magnifiques photos.
Que dire de plus ? Oliv, tu peux continuer de nous régaler, et pas que le dimanche !!:)

Cordialement
Roger

Et de là nous sortîmes pour revoir les étoiles - William Styron
#32

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 425
  • Remerciements reçus 0

Arboussas a répondu au sujet : Re: Après la Foire d'Empoigne à Ampuis, un merveilleux week end de découvertes entre amis !

Oliv, heureusement que tu étais là, parce qu’avec une cuisinière à deux francs suisse qui ne mange que les jours impairs, un émigré helvète qui a oublié que l’on faisait encore du vin en France et un révolutionnaire populo-pantouflard qui roule en américaine… c’était pas gagné d’avance :D

Enfin, félicitation surtout à Brunette, qui nous a supporté tout un week end sans sourciller !

Merci pour ce beau texte et vivement la prochaine !

;)


Nicolas Bon - www.vin-terre-net.com
#33

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 819
  • Remerciements reçus 0

Rodolphe a répondu au sujet : Re: Après la Foire d'Empoigne à Ampuis, un merveilleux week end de découvertes entre amis !

J'ai l'eau à la bouche en regardant la poire de Simmental...(tu)
Elle est tranchée façon carpaccio avant d'être servie?
#34

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83710
  • Remerciements reçus 9542

oliv a répondu au sujet : Re: Après la Foire d'Empoigne à Ampuis, un merveilleux week end de découvertes entre amis !

La viande est juste snackée aller-retour et tranchée effectivement façon carpaccio.
On m'indique dans l'oreillette que le nom de la recette est Tagliata de boeuf.

Oliv
#35

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2502
  • Remerciements reçus 119

freemanu a répondu au sujet : Re: Après la Foire d'Empoigne à Ampuis, un merveilleux week end de découvertes entre amis !

Je comprends mieux le mal aux cheveux du samedi matin...:D

Manu

Manu LPV PACA
#36

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 819
  • Remerciements reçus 0

Rodolphe a répondu au sujet : Re: Après la Foire d'Empoigne à Ampuis, un merveilleux week end de découvertes entre amis !

oliv écrivait:
> La viande est juste snackée aller-retour et
> tranchée effectivement façon carpaccio.
> On m'indique dans l'oreillette que le nom de la
> recette est Tagliata de boeuf.
>
> Oliv

Merci de cette précision. Je teste ça dès que possible. J'ai un Brunello di Montalcino qui devrait parfaitement faire l'affaire. (:P)
#37

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83710
  • Remerciements reçus 9542

oliv a répondu au sujet : Re: Après la Foire d'Empoigne à Ampuis, un merveilleux week end de découvertes entre amis !

Pour les amateurs-connaisseurs, ne pas oublier le [size=x-small](ou les, ;) à Franck-Rzac23)[/size] poivres de qualité !
Exhausteur de goût remarquable lors de l'accord avec le vin.

Oliv
#38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1987
  • Remerciements reçus 69

Jéjé34 a répondu au sujet : Re: Après la Foire d'Empoigne à Ampuis, un merveilleux week end de découvertes entre amis !

CR toujours aussi drôles et agréables à lire, quel talent !

"Le cerveau n'est jamais bien sain que l'amour ou le vin n'abreuvent" RONSARD
#39

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83710
  • Remerciements reçus 9542

oliv a répondu au sujet : Foire d'Empoigne à Ampuis, Année 2012

[size=x-large]Foire d'Empoigne à Ampuis - 2012[/size]

[size=large]Il y a les habitudes qu'on aime, comme caresser le chien avant de partir au boulot, se tailler une lamelle de comté pour le goûter ou ne pas brancher son téléphone avant d'avoir pris son premier café du matin au boulot, tous ces petits rituels du quotidien qui vous protègent contre le monde extérieur, son brouhaha et ses malheurs.

Et il y a les événements récurrents, ces moments généreux qu'on aime à voir revenir d'une année sur l'autre !
Quoi de plus rassurant dans un calendrier que quelques dates préalablement biffées et qui vous rythment si agréablement une année en créant ces scansions magiques que sont les retrouvailles entre amis, la chaleur des rires et les joies de la table !

La descente à Ampuis est de ces dates là, celles que l'on attend !

La dinde de Noël à peine sifflée et le réveillon du 31 digéré, les pèlerins de la bonne bouffe et de la gaudriole reprennent la route vers Pélussin, charmant village située dans le parc régional du Pilat où nous commençons à avoir nos habitudes.
L'angoisse du moment, c'est la neige dont la menace toujours persistante en cette saison fait se gausser les helvètes et angoisser les parigo-vauclusiens !
Moi, l'histoire familiale m'a appris à respecter l'avis des ainés, qui plus est quand maître Al' est à la météo. Combien de fois suis-je rentré à la maison rincé à en essorer mon slip alors que ma sage maman m'avait conseillé de prendre mon pébroque !

Cette année, les consignes de notre DDE personnelle étaient aussi engageantes que d'un optimisme mesuré, "la limite pluie neige est à 800 mètres, le gîte est à 810 !"
Euh, Gui, t'as prévu les chaînes car hors de question de se la jouer Jean Claude Duss chantant Étoile des Neiges à 4 heures du mat' ! :D

Et ben, les amis, c'est qu'on a eu chaud car les routes dans le Pilat, ça vous ferait passer la montée de l'Alpes d'Huez pour une autoroute à 4 voies !
Après un charmant passage à Meursault, une pause casse croûte mémorablement Guntharde dans les Chevalier et une visite très intéressante chez Daniel Barraud à Vergisson, nous attaquons la descente vers le Sud !
Et là, c'est le sketch: plus on pousse au sud, plus ça drache ! Nan mais vous le croyez, ça ?!! :X

Coup de fil angoissé à Al', l'homme qui fait verdir de jalousie tous les fabricants de GPS, parti en éclaireur pour damer la route...
Bon, les enfants, il pleut comme vache qui pisse, ça caille à se tomber la zigounette mais pas d'neige à l'horizon.
Mouais, enfin, à 10 mètres d'altitude près, moi, je fais pas le barbeau !

Rien que d'imaginer la potentiel grimpette vers le gîte, la nuit et sur des chemins à faire serrer les fesses à un Ari Vatanen, je vous raconte pas comme on l'a échappé belle !
Mais mon chauffeur n'est pas un angoissé de la pédale, il a le coup de volant aussi sûr que sa descente de godets est endurante.
Le Gui, c'est pas un gars qui serine, les Côtes Rôties n'ont qu'à bien se tenir... B)

Nous arrivons au gîte, une superbe maison rustique comme la campagne française sait encore en compter et nous nous réchauffons au coin d'un âtre crépitant.
Les languedociens arrivent, suivis de nos helvètes. Tout le monde est à la joie de se revoir, nous pensons très fort à Laurent et Fiona qui n'ont pu nous rejoindre.

Mais bon, trêves d'accolades et de gouzigouzis, c'est pas tout ça mais moi, j'ai comme un peu faim !

Et cette année, y'a du Cusié ! (:D

En piste !

Oliv [/size]




img694.imageshack.us...
Jambon Persillé
1- Domaine Nicolas Maillet, Bourgogne Aligoté, 2010 & 2- Domaine Coche Dury, Bourgogne Aligoté, 2010

1- La robe est claire, à peine teintée jaune.
Le nez est très joli, sur des notes de poire et d'agrumes, ça sauvignonnerait presque.
La bouche est fine, tendue, salivante et avec une jolie structure.
Le vin est remarquablement apéritif, assez aromatique sans verser dans l'exubérance.
J'aime beaucoup son équilibre et sa légèreté friande en bouche.
Une bouteille parfaite pour ouvrir un repas, encore plus sur un persillé dont mon Bobosse connait bien la provenance !

2- La robe est cristalline, sur un léger gris vert.
Le nez est un peu éteint, sur des notes humides peu évidentes mais qui font craindre un bouchon.
Confirmation en bouche où le vin semble terne et abîmé.
Si le goût de liège n'est pas totalement évident, le manque de gniac de cette bouteille confirme le défaut.
ED

On a dû faire le tour du monde des cépages blancs avant d'évoquer l'Aligoté sur le vin de Nicolas Maillet.
Un domaine à découvrir !


img59.imageshack.us/...
Charcuteries valaisannes
1- Domaine Simon Maye, Petite Arvine, 2010 & 2- La Courtade, Côtes de Provence, 1996

1- La robe est sur un léger doré.
Le nez est puissant, sur de fortes notes aromatiques muscatées. Ça sent le raisin frais, le poivre blanc, les agrumes !
La bouche est pleine, sur une concentration assez importante et un effet de rondeur un peu trop large pour mon bec de fillette nordique.
Je retrouve la finale presque salée perçue sur la Petite Arvine de Cornulus bue il y a peu.
Une belle bouteille néanmoins, pas forcément à mon goût mais qui devrait plaire aux amateur de viognier, muscat ou autres cépages aromatiques.

2- La robe est plus évoluée.
Le nez sent la cave humide avec un côté salpêtre.
La bouche est à la fois acide et creuse, laissant une impression désagréable sur la langue.
Le vin est décharné et n'apporte aucun plaisir.

img638.imageshack.us...
Mont d'Or au four et saucisse de Morteau
1- Domaine Coche Dury, Auxey Duresse, 2006 & 2- Christophe Abbet, Gamay de Fully, Vieille Vigne, 2009

1- Le bouchon a le pourtour imbibé au 3/4.
La robe est assez évoluée et présente une importante turbidité.
Le nez laisse à penser que le vin n'est pas tout jeune, le fruit est un peu éteint de prime abord, les notes tertiaires ne cédant la place aux fruits rouges qu'avec une forte aération.
En bouche, le vin possède une jolie structure mais semble curieusement fatigué. L'aromatique est un peu usée et la bouche manque de ressort.
Je mise sur une bouteille ancienne mais rien qu'à la mine contrariée de son apporteur, je devine que je fais fausse route.
Mince, c'est pas le bon soir pour les Coche !

2- La robe est sombre sans être impénétrable.
Le nez est exubérant, rococo, à la limite de l'entêtant. Les senteurs sont complexes, massives, sur le coulis de fruits noirs et des notes de pêche de vigne.
La bouche est d'une suavité extrême, concentrée et pleine de sève, à la limite de la douceur.
L'ensemble est gourmand mais frôlant le trop pour moi.
La finale est en l'état un peu déséquilibrée par une amertume certaine.
Avis mitigé sur ce vin hors norme, enthousiasmant d'un côté mais également un peu fatigant.

img577.imageshack.us...
Mont d'Or au four et saucisse de Morteau
Clos du Mont Olivet, Châteauneuf du Pape, 1998

La robe est évoluée, sur des notes roussies avec une nette présence de dépôt.
Le nez sent le jus de viande et le céleri.
La bouche est molle et délavée, le vin est totalement passé.
Incompréhensible vu l'état du bouchon !

img202.imageshack.us...
Mont d'Or au four et saucisse de Morteau
Domaine Stéphane Tissot, Arbois, Le Clos de la Tour de Curon ,2007

La robe est jaune paille.
Le nez est muet à l'ouverture, plus ouvert après une heure de carafe.
Apparaissent des notes d'agrumes puis fumées et argileuses qui me rappellent furieusement la Mailloche.
La bouche attaque sur une acidité vive qu'une jolie matière parvient à compenser.
L'aromatique est assez fermée et si le vin est agréable, il semble manquer de puissance.
En l'état, il ne justifie pas la différence notable de prix avec un Bruyères ou une Mailloche.
Je n'exclue pas une phase de fermeture car ce vin goûté dans sa prime jeunesse m'avait semblé autrement caréné !
A revoir.

img194.imageshack.us...
Comté Vieux, Cusié tabac, Testun au Barolo et au foin, Tommes
Domaine Simon Maye, Paien, 2009

La robe est jaune paille.
Le nez est élégant, évident, sur des notes de fleurs blanches et de fruits à noyau avec des senteurs muscatées.
La bouche est gourmande et ronde. Seule, je la trouve un peu monolithique mais sur le fromage, l'accord se révèle remarquable.
Le sel et le gras des tommes et l'aromatique incroyable du testun au foin trouve un équilibre idéal et permettant au vin de prendre une allonge que je n'avais pas perçue en dégustation seule.
Belle bouteille, superbe partenaire pour un plateau de haut niveau.




[size=large]Une très jolie soirée où des vins parfois décevants ou entachés de défauts n'ont pas entamé notre bonne humeur toute Guntharde autour de plats et spécialités de première qualité.
Et puis, tant qu'y a du Cusié, y'a de l'espoir ! B)

Allez, au dodo, la journée de demain est annoncée comme longue !

Oliv[/size]

[size=x-small]Crédit photos :
www.bolliskitchen.co...
archives-lepost.huff...
[/size]
#40

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83710
  • Remerciements reçus 9542

oliv a répondu au sujet : Re: Foire d'Empoigne à Ampuis 2012, Domaine Georges Vernay

[size=x-large]Foire d'Empoigne à Ampuis 2012[/size]
Vue vertigineuse sur Condrieu

[size=large]Ah oui, un truc que je ne vous ai pas dit hier soir, c'est que la cuisinière avait piqué le Mont d'Or d'une quantité non négligeable de clous d'ail, un mitraillage à faire ressembler la boîte à un petit hérisson !
Souvenez vous de la sagesse populaire dont tous les dictons montagnards témoignent.
Version savoyarde: "Lendemain de raclette, caca qui fouette !"
Version jurassienne : "Boîte Chaude avant ton lit, toute la nuit t'as la pépie !"

C'est donc avec des haleines dignes d'une étable de yacks que chacun débarque au petit déjeuner ! :D

Une longue journée nous attend, avec un passage aux domaines Georges Vernay & René Rostaing et pour les plus courageux d'entre nous, un essai d'entrée dans la mêlée du marché d'Ampuis !

Parait même que les survivants auront droit le soir à une petite dégustation de syrah avec gniama gniama préparés par la chef pique assiette ! (:P)

Les bonnets sont bien vissés sur les têtes, les bas résilles sont en pilou pilou et les caleçons en moleton double épaisseur ?
Ben oui les jeunes, rappelez-vous que ça caille à en perdre un arpion chez René Rostaing !

Tout le monde est prêt ? Allez, en piste !
Oliv [/size]




[size=large]
Une visite au Domaine Georges Vernay
[/size]
Paul Amsellem et les terroirs de Condrieu

Nous sommes accueillis par le toujours sémillant et sympathique Paul Amsellem qui nous cornaquera jusqu'à l'arrivée de son épouse Christine Vernay.
La dégustation se déroulera dans une transparence totale et décontractée. Ce sont les 2010 nous sont présentés.
Nous démarrons la dégustation par les blancs.
Le Viognier, Le pied de Samson, Vin de Pays des Collines Rhodaniennes m'a semblé un peu léger, manquant de corps et de concentration et il faut attendre le Condrieu, Les Terrasses de l'Empire pour voir la gamme s'envoler. Le vin est bien équilibré, fin au nez, sur un texture assez élancée et sans aucun point de mollesse. La finale est d'une belle fraicheur. Un vin apéritif, bien équilibré, un chouia replet en texture pour moi.
En revanche, force est de constater que les Condrieu, Les Chaillées de l'Enfer et Coteau de Vernon sont deux grands vins !
Si les deux nez se ressemblent, remarquable de finesse, sur un léger grillé minéral d'une grande élégance, en bouche, Le Coteau de Vernon est un vin de masse, sans aucune lourdeur mais littéralement impactant sur le palais.
Les Chaillées s'exprime sur un registre plus fuselé (pour un Condrieu, j'entends), tapissant très bien le palais et appelant à se resservir.
Vernon marque véritablement la bouche de son empreinte. Le vin, d'une grande vinosité est d'une concentration parfaitement tenue.
L'équilibre produit est remarquable de puissance et de persistance.
Le Condrieu 1990 ne m'aura en revanche pas convaincu de l'intérêt de garder longtemps les vins de viognier.
Le nez est évolué mais reste net, sur des notes minérales et une pointe beurrée.
La bouche est large, grasse, toujours vivante mais je n'apprécie pas son équilibre manquant d'allant et de nervosité.
Désolé, j'ai rechuté ! ;)

2010 semble avoir permis de produire des vins épatants d'équilibre avec des balances matière/acidité très intéressantes.
Et je le dis avec d'autant plus de plaisir que c'est si rare pour mon palais nordiste sur le secteur des blancs rhodaniens !
Christine Vernay nous parle vinification

Nous passons aux rouges !
La Syrah , Vin de Pays des Collines Rhodaniennes est fine, sur un beau nez primaire, poivré et de fruits noirs élégants.
La bouche m'a en revanche semblé manquer un peu de corps et de puissance à la différence de l'excellent Côtes du Rhône, Sainte Agathe, 2010, bien plus charnu et finalement gourmand.
Le Saint Joseph assure une parfaite transition, jouant lui aussi sur un équilibre frais et gourmand, très franc dans sa simplicité et son immédiateté d'accès. Le Saint Joseph, La Dame Brune m'a semblé d'une grande concentration, présentant une mâche certaine et en l'état un boisé très imposant.
Le vin est fait pour la garde comme le sont les Côte Rôtie, Maison Rouge et Côte Rôtie, Blonde du Seigneur, construites autour de boisés puissants et de matières juteuses et encore tanniques sur les finales.

J'avoue que les élevages sur les hautes cuvées m'ont un peu perturbé en l'état. Mais les matières sont belles et semblent aptes à les intégrer.
Si un connaisseur du domaine peut m'en dire un peu plus ?

Un grand merci à Christine Vernay et à Paul Amsellem pour la qualité remarquable de leur accueil décontracté et franc, ce qui reste un bonheur dans un domaine de ce niveau. (tu)
#41

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83710
  • Remerciements reçus 9542

oliv a répondu au sujet : Foire d'Empoigne à Ampuis 2012, Domaine René Rostaing

[size=x-large]Foire d'Empoigne à Ampuis 2012[/size]
img717.imageshack.us...
La Côte Brune

[size=large]Alors que les jeunes papas assument leur dure condition d'hommes modernes en opérant un chronométré retour au stand pour remise à niveau des biberons et rechapage des couches culottes, Raphaël, Gui, Al' et moi nous dirigeons sous une pluie battante vers un charmant restaurant situé sur les rives immédiates du Rhône.

En regardant le ballet des bateaux fluviaux, nous aurons l'occasion de vérifier que les cuisses de grenouille sont meilleures en Bresse et qu'un St Véran d'un domaine inconnu reste une expérience mémorable comme on ne devrait jamais en rencontrer dans un pays dont la gastronomie postule au patrimoine mondial de l'humanité !

Ce splendide breuvage sans intérêt ne gâchera toutefois pas notre plaisir d'échanger entre amateurs et voir mon vieux Gui et Raphaël passer à la Question de mon bourguignon favori restera un moment de plaisir vicieux assez délectable ! :)-D

Oh mince, les gars, on jacasse mais c'est pas tout ça, René Rostaing nous attend !

Oliv [/size]



[size=large]Une visite au Domaine René Rostaing[/size]
René Rostaing, l'élégance vigneronne !

C'est toujours un grand moment dans mon année vigneronne que d'être reçu par René Rostaing.
Cet homme et ses vins incarnent une certaine idée de l'élégance, par un accueil aussi simple qu'ouvert et franc que par des cuvées aux élevages toujours millimétrés, aux matières infusées et à un usage magistral de la vendange entière qui convient, je crois, idéalement à mes goûts.

Les vins qui nous sont proposés sont les 2009, goûtés dans l'atmosphère glaciale de la cave du domaine, ce qui rend l'exercice d'autant plus exigeant et délicat.
Le Vin des Pays des Collines Rhodaniennes Les Lézardes a un nez friand, sur l'olive noir et le poivre vert. La bouche est peu extraite et m'a semblé un peu fluide et serrée. La Côte Rôtie Ampodium change immédiatement de registre, tant au nez qu'en bouche, offrant plus de concentration, de réserve de puissance tout en offrant un équilibre remarquable entre matière et acidité. Son aromatique est d'une grande pureté et d'une indéniable gourmandise !
La Côte Rôtie La Landonne gagne une petite marge de puissance, avec une touche végétale du plus bel effet et une persistance en finale notable.

Si la Blonde 2009 n'est plus disponible, René Rostaing nous fait le plaisir de nous proposer un petit assemblage de différents fûts de Blonde 2010 . Le vin est extraordinaire de plénitude, de complexité et de franchise de goût ainsi que d'élégance. Un moment de plaisir que l'on rêve de capturer en bouteilles ! Un futur grand vin !
Le Condrieu La Bonnette 2009 est puissant de nez, sur des notes d'abricot et de peaux d'agrumes. Sa bouche est ronde, puissante de fruit et de matière, sur une perception de légère sucrosité, peut être due à l'effet de séquence après les rouges.

Nous avons également l'opportunité de goûter les vins du domaine Puech Noble crée par M. Rostaing à Langlade.
Si le second vin Vassal de Puech Noble ne m'a pas convaincu, le Coteaux du Languedoc est un beau vin, puissant, juteux, sur des arômes de fruits noirs et une bouche massive aux tanins gras qui méritera un peu de garde pour s'équilibrer.

Les Côtes Rôties du domaine sont des vins remarquables d'équilibre, sur des extractions parfaitement maitrisées et des élevages bien intégrés !
Incroyable comme la maitrise du vigneron semble se retrouver dans ses vins. Aucune épate, rien de trop, une forme de droiture et d'élégance émanent de ces cuvées comme des échanges avec M. Rostaing.
Une visite éblouissante ! (tu)




[size=large]Je vois les comparses qui sautillent d'une jambe sur l'autre ! C'est vrai que c'est pas la Sibérie mais pas loin dans la cave de René Rostaing.

Et c'est là qu'on adopte la technique du sauna finlandais !
Vous connaissez pas ?
C'est tout simple, vous prenez une bande de dégustateurs aux pifs rougis (par le froid, hein, je vous vois venir ! B)), aux doigts glacés et aux pieds gelés sortant d'un grand moment de plénitude dans le calme de la cave d'un grand vigneron.
Et vous les plongez à peine 5 minutes plus tard dans le brouhaha moite et batailleur du marché d'Ampuis, ses 35°, ses bastons de charriots et de verres tendus !

Pendant ce temps là, z'allez avec votre Al' vous réchauffer peinards au café du coin en comptant combien de minutes nos plongeurs en Ampuisie tiendront le choc ! (:P)

Driiiiiiiiing !!
Quoi ? Déjà ? Ah mais c'est qu'ils vieillissent, nos jeunes sauvageons ! :D

Allez, tous au gîte, y'a quelques syrah et un petit frichti de compétition qui nous attend...

Oliv
[/size]
#42

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83710
  • Remerciements reçus 9542

oliv a répondu au sujet : Foire d'Empoigne à Ampuis 2012, Repas du soir autour de la Syrah

[size=x-large]Foire d'Empoigne à Ampuis 2012, Repas du soir autour de la Syrah[/size]
La Syrah

[size=large]Comme le chantait si finement l'inénarrable Elmer à Boire, la thématique, c'est fantastique !
Ça vous fout une ambiance de malades autour de la table entre les tenants de l'orthodoxie de l'aveugle à l'aveugle qui engueulent les garants de la chausse trappe de corsaire qui se frittent avec les thuriféraires du 100% monocépage !

En gros, ce soir, on fait pas dans le serein mais dans la serine, on fait honneur à la Syrah !

Mais moi, je l'avais dit que syrah avec un Châ à table, ça ne pouvait que partir en coups de griffes ... B)
Ajoutez que l'animal s'est armé d'un éminent complice, Raphaël Maye, charmant convive et homme de vignes valaisannes à qui la pente des vignobles rhodaniens ne fera même pas lever un cil !

Vous vous doutez donc qu'avec un couple Le Châ - Maye autour de la table, garder un peu de sérieux pour cette dégustation ne fut pas chose aisée... B)-

Bon, trêve de jeux de mots à deux balles et place aux vins et à la table,
Oliv

[/size]




img38.imageshack.us/...
Domaine des Grécaux, Coteaux du Languedoc Montpeyroux, Hemera, 2002

La robe est belle, d'une extraction pas trop importante.
Le nez est sur la fraise un peu blette et des notes dominantes de cassis.
La bouche est charnue, gourmande, avec une belle acidité même si son aromatique est un peu monopolisée par le cassis.
Le vin est équilibré et appétant et sa finale fraiche.
Le fond de verre sent délicieusement bon !
Belle découverte !

img854.imageshack.us...
Domaine Arlaud, Bonnes Mares, 2001

La robe est fine, sur des notes grenat clair.
Le nez est parasité par des notes grillées désagréables m'évoquant le bois vert humide.
La bouche est serrée, dure et manque de chair et d'allonge.
La finale est asséchante.
Déception !

img856.imageshack.us...
Domaine Simon Maye, Chamoson, Syrah Vieilles Vignes, 2005

La robe est violacée pourpre et d'une grande profondeur.
Le nez est superbe, sur la réglisse à la violette, des notes de poivre et de menthol avec un beau boisé.
La bouche est d'une absolue plénitude, alliant rondeur et une belle acidité sur un ensemble charnu et gourmand.
La finale est puissante et me laisse à croire que ce très beau vin a l'avenir pour lui.
Très beau !
Tagliatelles et Artichauts au Thym
[/i]

img99.imageshack.us/...
Domaine Robert Michel, Cornas, La Geynale, 2002

La robe est grenat tirant sur le rubis.
Le nez est d'une absolue fraicheur, sur les petits fruits rouges, des notes de rose et un beau trait végétal qui m'évoque un vin en vendange entière.
La bouche est magnifique de finesse et d'allonge. Le vin est sur un équilibre élégant et frais, une aromatique croquante et beaucoup de classe.
La finale est remarquable et me donne une sacrée envie de passer à table !
Superbe ! (tu)

A noter que les plus aguerris d'entre nous ont retrouvé ce vin ! (tu)

img841.imageshack.us...
Domaine Benoit Dorsaz, Syrah de Fully, Quintessence, 2008

La robe est sombre.
Le nez est puissant, sur l'orange sanguine, le poivre et des arômes de café.
La bouche est juteuse, sur une belle matière douce et concentrée, très réglissée, à la limite de la rondeur.
La finale est toutefois un peu perturbée par une amertume assez forte.
Belle bouteille mais un peu trop puissante pour moi en l'état.
[/center] [i][center]Tagliata de boeuf & roquette [/center][/i] http://img51.imageshack.us/img51/9061/164669.jpg [b]Domaine Allemand, Cornas, Chaillots, 1993[/b] La robe est évoluée, assez claire et sur des notes tuilées. Le nez est brouillon, végétal et sur des senteurs de jus de viande froid. La bouche est creuse, décharnée et sa finale est terriblement sèche. Le millésime 93 a frappé ! http://img707.imageshack.us/img707/7844/photo134a.jpg [b]Domaine Jean Michel Stéphan, Côte Rôtie, Coteaux de Tupin, 2005[/b] La robe est sombre. Le nez est giboyeux, viandard, avec des vapeurs de vernis. La bouche est déséquilibrée, d'une amertume excessive, sur des gouts d'encre désagréables. Stricto le même vin que [url=http://lapassionduvin.com/phorum/read.php?40,612841,612841#msg-612841]celui partagé avec les Gunthards[/url]. :( http://img714.imageshack.us/img714/9039/photo150v.jpg [b]Lustau, Manzanilla, Papirussa[/b] La robe est jaune paille. Le nez est peu avenant, sur des notes de colle, de citron et de brou de noix. La bouche est creuse, sans allant ni matière. Le vin est faiblard, dilué et ne m'apporte aucun plaisir. Vite, un Jura ! B) http://img190.imageshack.us/img190/5959/photo155o.jpg [b]Domaine Huet, Vouvray Moelleux, Le Haut Lieu, 1990[/b] La robe est sur un beau doré qui tire sur le bronze. Le nez est puissant, sur des notes de cire et de peau d'orange. La bouche est construite autour d'une acidité énorme que même une jolie liqueur peine à compenser. Je me demande si la fatigue de cette longue journée ne commence pas à se faire sentir car ce vin et son équilibre laser devrait normalement me plaire. L'accord avec la mangue et l'ananas fonctionne pourtant à plein. [hr] [size=large]Bon, c'est pas tout ça mais demain, enfin aujourd'hui puisque on est déjà demain, est un autre jour. Et qui dit autre jour dit nouveau repas, il faut voir à ne pas perdre le rythme. (:P) Zou, au lit, j'en vois déjà un qui ronfle ! Oliv [/size][img=http://img502.imageshack.us/img502/6240/p1020805.jpg]
Tagliata de boeuf & roquette
[/i]

img51.imageshack.us/...
Domaine Allemand, Cornas, Chaillots, 1993

La robe est évoluée, assez claire et sur des notes tuilées.
Le nez est brouillon, végétal et sur des senteurs de jus de viande froid.
La bouche est creuse, décharnée et sa finale est terriblement sèche.
Le millésime 93 a frappé !

img707.imageshack.us...
Domaine Jean Michel Stéphan, Côte Rôtie, Coteaux de Tupin, 2005

La robe est sombre.
Le nez est giboyeux, viandard, avec des vapeurs de vernis.
La bouche est déséquilibrée, d'une amertume excessive, sur des gouts d'encre désagréables.
Stricto le même vin que celui partagé avec les Gunthards . :(

img714.imageshack.us...
Lustau, Manzanilla, Papirussa

La robe est jaune paille.
Le nez est peu avenant, sur des notes de colle, de citron et de brou de noix.
La bouche est creuse, sans allant ni matière. Le vin est faiblard, dilué et ne m'apporte aucun plaisir.
Vite, un Jura ! B)

img190.imageshack.us...
Domaine Huet, Vouvray Moelleux, Le Haut Lieu, 1990

La robe est sur un beau doré qui tire sur le bronze.
Le nez est puissant, sur des notes de cire et de peau d'orange.
La bouche est construite autour d'une acidité énorme que même une jolie liqueur peine à compenser.
Je me demande si la fatigue de cette longue journée ne commence pas à se faire sentir car ce vin et son équilibre laser devrait normalement me plaire.
L'accord avec la mangue et l'ananas fonctionne pourtant à plein.




[size=large]Bon, c'est pas tout ça mais demain, enfin aujourd'hui puisque on est déjà demain, est un autre jour.
Et qui dit autre jour dit nouveau repas, il faut voir à ne pas perdre le rythme. (:P)

Zou, au lit, j'en vois déjà un qui ronfle !

Oliv [/size]
#43

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20064
  • Remerciements reçus 927

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Foire d'Empoigne à Ampuis 2012, Repas du soir autour de la Syrah

ahhh la geynale 02, content que tu te sois éclaté avec oliv. Un must dans ce millésime pour qui aime l’élégance conjuguée à la pureté des syrah un peu évoluées.

la CR de stéphan, y en a qui s’éclatent dessus chez mauss :), ah ces arômes brettés et d'acetate, un pur bonheur...:P
#44

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83710
  • Remerciements reçus 9542

oliv a répondu au sujet : Re: Foire d'Empoigne à Ampuis 2012, Repas du soir autour de la Syrah

La CR de stéphan, y en a qui s’éclatent dessus
Chacun ses vices... ;)
#45

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83710
  • Remerciements reçus 9542

oliv a répondu au sujet : Foire d'Empoigne à Ampuis 2012, Epilogue

[size=x-large]Foire d'Empoigne à Ampuis 2012, Épilogue[/size]
Le Château d'Ampuis
[/i]

[size=large]Et oui, c'est pas tout ça mais le week end se termine...
Encore une session emplie de souvenirs marquants, de belles bouteilles et de beaucoup d'amitié !

Après une petite douche salvatrice pour nous remettre les idées en place et les yeux en face des trous, chacun plie son paquetage et charge la voiture.
Mais on ne va tout de même pas se quitter le ventre vide !
C'est qu'il faut prendre quelques réserves, on ne sait jamais, un pneu crevé sur la route par exemple. A force de se fournir chez Michelin , c'est à croire que le Châ est devenu addictif au cric !

Un énorme merci à tous mes copains de lever de coude et de rigolade pour tous ces beaux moments passés ensemble.
A très vite pour relancer la machine à bonheur !

Oliv[/size]




img109.imageshack.us...
Domaine Marc Colin, St Aubin PC En Rémilly, 2002

La robe est sur un léger doré.
Le nez est un peu hésitant, sur des notes de beurre un peu rance, de cire d'abeille qui masquent des senteurs plus florales.
La bouche parait un peu usée, à la fois large mais flottante, sur des notes d'évolution incertaines.
L'acidité est bien là mais elle m'apparait trop dissociée de la matière pour parvenir à un point d'équilibre satisfaisant.
Curieuse bouteille...

img694.imageshack.us...
Domaine Simon Maye, Chamoson, Pinot Noir, Vieilles Vignes, 2000

La robe commence à présenter des traces d'évolution.
Le nez pinote mais sur des notes très mûres de petits fruits noirs avec une pointe épicée.
La bouche est très belle, pleine d'allant, construite autour d'un corps large mais bien élancée par une belle acidité.
Les tanins sont gras et bien intégrés et la finale reste fraiche malgré une indéniable puissance.
Une belle bouteille ! (tu)

img94.imageshack.us/...
Domaine Tempier, Bandol, Cuvée Spéciale, 1982 (magnum)

La robe est légèrement trouble, sur un grenat roussi.
Le nez est assez puissant, sur des notes giboyeuses, d'olive noire, de poivron rouge et d'épices.
Je pense Chateauneuf ou Bordeaux mais Gui plie l'affaire en deux coups d'pif en annonçant mourvèdre ! Je me fais tout petit...
La bouche est marquée par un très fort perlant qui parasite considérablement la dégustation car il raidit le vin.
Ni une ni deux, tout cela s'arrange après un énergique passage en carafe !
Le vin présente alors un équilibre très intéressant, reprenant de la matière et de la douceur.
Même si je pense qu'il a peut être été à son plein plateau de maturité il y a quelques années, j'aime beaucoup sa structure et sa tension.
La finale est puissante, sur des goûts de vieux vin ma foi fort agréables.
L'accord sur la délicieuse Agriade saint-gilloise préparée par Al' est vraiment superbe !
Le bandol est décidément un magnifique compagnon de table ! (tu)



[size=large]Allez, il est temps de rentrer...
Merci à mon vieux Gui de m'avoir servi de chauffeur pendant ces trois jours et à ma bande de copains pour leur légendaire bonne humeur.

Oliv[/size]
#46

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20064
  • Remerciements reçus 927

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Foire d'Empoigne à Ampuis 2012, Epilogue

Domaine Simon Maye, Chamoson, Pinot Noir, Vieilles Vignes, 2000
La robe commence à présenter des traces d'évolution.
Le nez pinote mais sur des notes très mûres de petits fruits noirs avec une pointe épicée.
La bouche est très belle, pleine d'allant, construite autour d'un corps large mais bien élancée par une belle acidité.
Les tanins sont gras et bien intégrés et la finale reste fraiche malgré une indéniable puissance.
Une belle bouteille !


aussi bien bue il y a 2 ans au même endroit :)

[size=x-small]Valais Domaine Simon Maye « Pinot Noir » 2000
Le nez est magnifique sur des notes d’orange sanguine, d’épices douces, une pointe de noix. C’est profond et élégant à la fois. Superbe nez qui m’emmène loin de l’expression bourguignonne du pinot.
La bouche est à l’unisson, somptueuse, pure, sensuelle, c’est à la fois gras et les tannins soyeux sont fondus. Très belle longueur finale. C’est très bon et une grosse découverte pour moi. Très Bien +.[/size]

si l'exilé vauclusien se met aussi à faire des spécialités gardoise (j'adore l'agrillade), mais où va-t-on l'arrêter?
#47

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 284
  • Remerciements reçus 0

HuguesG a répondu au sujet : Re: Foire d'Empoigne à Ampuis, Année 2012

Je lis seulement ce CR. Une seule chose valait a lui seul le déplacement
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
CA !!

img202.imageshack.us...
Mont d'Or au four et saucisse de Morteau

Hugues
#48

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 593
  • Remerciements reçus 1

Aladin0611 a répondu au sujet : Re: Après la Foire d'Empoigne à Ampuis, un merveilleux week end de découvertes entre amis !

Oliv écrivait...

Domaine Simon Maye, Chamoson, Pinot Noir, Vieilles Vignes, 2000

La robe commence à présenter des traces d'évolution.
Le nez pinote mais sur des notes très mûres de petits fruits noirs avec une pointe épicée.
La bouche est très belle, pleine d'allant, construite autour d'un corps large mais bien élancée par une belle acidité.
Les tanins sont gras et bien intégrés et la finale reste fraiche malgré une indéniable puissance.
Une belle bouteille !
Ce vin est remarquable par sa droiture et sa fraîcheur (en bleu)
Tout est bien en place

Beau vin et... beau CR...(tu)

Al
#49

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20064
  • Remerciements reçus 927

enzo daviolo a répondu au sujet : Ampuis 2013 CR:

Comme chaque année, nous nous retrouvons autour du marché au vins d'Ampuis CR: , l'occasion pour nous de visiter quelques domaines après un passage rapide au salon et une soirée pour partager quelques bouteilles dans un gite proche de notre Pelussin habituel, partiellement enneigé cette année, ce qui a évité quelques stress à notre Alain :)

Cette année le groupe est incomplet pour diverses raisons, il est certain qu'Oliv et Alain nous ont manqué, alors on a bu à leur santé et profité de quelques agapes dont un énorme plateau de fromage avec 4 Cusié différents tous meilleurs les uns que les autres (ça c'est juste attiser les regrets de la grande tige >:D< ).
Un rendez-vous d'amitié qui reste irremplaçable qui se prolongera heureusement en fin de semaine chez Alain. :)

Alsace Muscat Grand Cru Domaine Zind Humbrecht « Goldert » 2002
Nez riche de rose, de raisin, de fumé, de pêche.
La bouche est large et droite en même temps, gourmande, bien définie, se goutant sèche. La tension s’exprime dès le milieu de bouche dans un grand équilibre d’ensemble. Longue persistance finale acidulée sur l’orange. Fond de verre mentholé. Super bon. Très Bien +.

Navarra Domaine Laderas De Montejurra « San Martin » 2010
[size=x-small]Grenache majoritaire, tempranillo. Bu à l’aveugle.[/size]
Nez floral de violette, de bonbon de style nature.
La bouche est souple au fruit croquant. C’est toutefois quelque peu chaleureux et particulièrement court en finale. Rien de transcendant. Assez Bien +.

Navarra Domaine Laderas De Montejurra « Vina de Leonin » 2010
Vieux grenache et quelques tempranillo. Bu à l’aveugle.
Nez quelque peu élevé faisant très macération carbonique, gazeux, de fruits noirs, de bonbon.
La bouche est plus pleine, dense avec une belle matière. C’est plutôt gourmand avec des tannins qui serrent encore un peu et une finale plus persistante. Plutôt bon. Bien +(+).

Morgon Domaine Jean-Marc Burgaud « Cote de Py » 2005
[size=x-small]Bu à l’aveugle.[/size]
Nez floral, végétal, de chocolat, de menthe.
La bouche est gourmande, encore très jeune, de bon volume aux tanins serrés. C’est très pur, poivré et assez long en finale sur les fruits noirs et le poivre. Un vin d’une jeunesse insolente qui mérite de l’attente et qui démontre une fois de plus la patience nécessaire avec les vins du domaine. Bien ++/Très Bien.

Chateauneuf du Pape Domaine Bois de Boursan 2005
[size=x-small]Bu à l’aveugle.[/size]
Nez de vin nature, très fruit noir mais malheureusement aussi assez animal en s’accentuant à l’aération.
La bouche est ronde, lissée, de volume correct, assez courte et décevante. Je la pense touchée par une contamination sur cette bouteille. ED.

Barbaresco Domaine Sottimano « Cotta » 2004
[size=x-small]Bu à l’aveugle.[/size]
Nez complexe d’épices douces, d’herbes aromatiques, c’est profond. A l’aération des notes de bois de santal, de foin, d’encaustique et de cerise amarena se développent. Très beau nez.
La bouche est glycérinée, riche avec des tannins qui serrent encore et beaucoup de largeur. L’impression de jeunesse prime mais c’est équilibré et très long sur les épices. Très bon. Très Bien (+).

Vin de Table Domaine les Foulard Rouges « Zéro de conduite » 2010
[size=x-small]Bu à l’aveugle.[/size]
Nez de pêche et d’abricot au sirop, un côté lactique, de poire, de raisin.
La bouche possède un côté cidre, de pomme avec un peu de gaz. C’est chaleureux, plutôt gourmand avec une finale sur les fruits secs et un côté oxydatif. On sent un manque de caractère et d’identité lié à un manque de protection sans que ce soit mauvais pour autant. Bien.

Visite au Domaine Rostaing

Pour René Rostaing, le millésime 2011 est du niveau des millésimes 2001 ou 2004, nettement au dessus de 2002 et 2008 (millésime qui se gouterait d’après lui très bien en ce moment).

Côte Rôtie Domaine Rostaing « Ampodium » 2011
[size=x-small]Sur fût. Eraflé à 50%.[/size]
Nez poivré très fin, mentholé, très floral, très pur.
La bouche est grasse, pure, sur la framboise, super bien équilibrée et digeste. La finesse domine, c’est sapide, salivant et long en finale sur des notes de vendange entière, florales et poivrées. Superbe fond de verre sur le biscuit, le foin, la cerise. Vraiment très très bon. Un futur superbe vin.

Côte Rôtie Domaine Rostaing « La Landonne » 2011
[size=x-small]Sur fût. Eraflé à 10/15%.[/size]
Le nez est plus végétal, sur le tabac, plus vendange entière sur la rafle, la mine de crayon.
La bouche possède aussi un joli gras, on sent la rafle à ce stade, c’est plus droit et austère. Les tannins sont fins avec des notes de rouille, de fruits noirs et une bouche tout en longueur qui s’allonge sur la finale salivante. Fond de verre de roche, d’oxyde de fer, floral. C’est très bon mais va demander du temps, moins immédiat qu’ampodium.

Vin de Pays des Collines Rhodaniennes Domaine Rostaing « Les Lézardes » 2010
[size=x-small]Sur fût. Eraflé à 50%.[/size]
Nez très fruité (fruits noirs), floral, de cassis, une touche fumée et végétale.
La bouche plus simple est poivrée mais de beau volume, gourmande et assez pure. La belle persistance finale et un joli fond de verre sur le tabac en font un vin bien agréable. Bien ++.

Côte Rôtie Domaine Rostaing « Viallière » 1995
Nez intense d’épices douces, de coulis de framboise, de tabac, de fumé et floral.
La bouche est pleine, possède un joli gras sur des notes de tabac. La fraicheur est marquante dans un gros volume et beaucoup de jeunesse encore, la sensation salivante et des tannins imperceptibles confèrant à l’ensemble un très bel équilibre et un tactile très agréable. Très longue finale sur les fruits rouges et le tabac. Superbe vin. Très Bien +/Excellent.

Côte Rôtie Domaine Rostaing « Cuvée des Terroirs » 2002
Nez de viande crue, terreux, d’épices, de poivre. A l’aération des notes d’encens et florales sont perceptibles.
La bouche est déliée, gourmande avec un joli gras. C’est équilibré avec encore pas mal de fruit, pas très puissant, rond avec une longueur finale correcte. C’est bon, et même plus dans le contexte du milésime. Bien ++.

Côte Rôtie Domaine Rostaing 2003
Nez réglissé, mentholé et de tabac intense.
La bouche est riche, chaleureuse, large, ne joue pas dans la droiture dominée qu’elle est par le millésime. Les tanins sont plus durs qu’à l’habitude et la finale est assez longue avec un peu de sucrosité. Un vin non caricatural, qui ne chauffe pas, mais moins plaisant que le 02. Bien +.

Coteaux du Languedoc Domaine Puech Noble 2010
Nez floral et d’herbes aromatiques.
La bouche possède un gros volume, un superbe équilibre, c’est salivant, juteux, réglissé et long en finale avec beaucoup de fraicheur. Très beau vin. Très Bien (+).

Coteaux du Languedoc Domaine Puech Noble 2009
[size=x-small]Vermentino et grenache blanc en moitié/moitié, puis 15% viognier.[/size]
Nez mentholé, d’abricot, de fruits blancs, de crème patissière.
La bouche est un peu molle, manque d’energie avec toujours cette note patissière. C’est rond avec de fins amers en finale de bonne persistance. Bien.

Vin de Pays des Collines Rhodaniennes Domaine Rostaing « Les Lézardes » 2011
Nez de violette intense, une touche végétale et d’abricot.
La bouche est très variétale, grasse, manque de peps et c’est court en finale. Pas mon truc. Assez Bien +.

Condrieu Domaine Rostaing « La Bonnette » 2011
Nez d’abricot, de violette, de fruits exotiques.
La bouche est très riche, un peu molle et presque sucrée malgré un beau volume. Le côté variétal l’emporte trop et la finale n’est pas très longue. Fond de verre réglissé. Pas conquis par ce millésime. Assez Bien +/Bien.
#50

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 97
  • Remerciements reçus 1

Horacio a répondu au sujet : Re: Après la Foire d'Empoigne à Ampuis, un merveilleux week end de découvertes entre amis !

Morgon Domaine Jean-Marc Burgaud « Cote de Py » 2005

Ouvert deux bouteilles depuis le début de l'année, même cuvée même millésime, l'une et l'autre tout à fait délicieuses et peut-être plus "ouvertes" que celle que vous avez bue.
Cordialement,

Horacio
#51

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20064
  • Remerciements reçus 927

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Après la Foire d'Empoigne à Ampuis, un merveilleux week end de découvertes entre amis !

c'était assez ouvert Horacio, pas de soucis de ce côté là. beaucoup aimé ce vin aussi mais son potentiel de garde et d'amélioration me semble important.
#52

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20064
  • Remerciements reçus 927

enzo daviolo a répondu au sujet : CR:Ampuis 2014

CR: [size=small]
Le gîte du WE
[/size]

Le marché D'Ampuis, c'est une bonne excuse annuelle, celle qui permet de retrouver les amis autour d'un ou plusieurs bons repas, le tout avec un plateau de fromage légendaire de chez Michelin et surtout bien sûr ce qui nous préoccupe avant tout ici, de jolies bouteilles à partager.
Bon cette année, notre bouffeur de fromage en tout genre (y compris ceux qu'ont de la viande dedans ) s'est fait porter pâle pour cause de surmenage mondain, la police interne veillant à maintenir un certain niveau de forme à l'ex-handballeur qui couine, pour lui permettre de passer la quarantaine avec un taux de cholestérol adapté à la vie en société.
Partie remise, mais c'est qu'il nous a manqué le bestiau (sauf pour le plateau de frometon :P ). M'enfin, j'ai ouï dire qu'il avait eu une session de rattrapage avec la présence de la maréchaussée, il est malin le bougre, c'est qu'il a son paquet d'indic chez les gunthard! >:D<
Bien sûr, aussi une grosse pensée pour not' Alain forcément, lui qui est obligé de faire disette entre deux omelettes aux truffes du jardin, la vie (du sud) n'est pas toujours simple. ;)

C'est après un passage au salon le vendredi que nous avons débuté le séjour en compagnie de l'ami Raphael pour une très belle soirée emplie de superbes bouteilles et d'une daube goûteuse pour mettre en valeur les différents rouges de la soirée.
place aux vins:

Valais Fendant Domaine Chappaz « Président Troillet » 2012
[size=x-small]Bu à l’aveugle.[/size]
Nez assez en dedans d’amande, de fougère, de levure et un côté terre. Une aromatique non fermée mais assez austère visiblement habituelle sur ce cépage.
La bouche est assez grasse, de bon volume, plus avenante que le nez et assez gourmande. C’est équilibré même si l’équilibre est sudiste, manquant un peu de peps avec une richesse présente. Ça se boit quand même sans déplaisir. Bien +(+).

Gigondas Domaine la Bouissière 1991
Passé une légère réduction qui disparaît vite, un festival aromatique s’exprime sur la fraise, les épices douces, l’orange amère, un côté balsamique et d’oxyde de fer. Superbe nez.
La bouche possède une énergie de jeunesse encore impressionnante au regard du millésime car si les tannins sont fondus et la texture suave, le vin est encore riche, possède un gros volume et une énorme fraîcheur conjuguée. Un peu de volatile sur des notes balsamique ainsi qu’une acidité épatante rendent l’ensemble gourmand, salivant et très long en finale sur des notes épicées et de tomate séchées. Quel charme, quel équilibre, un vin magnifique, sûrement le plus beau Gigondas qu’il m’ait été donné de boire. Excellent.

Coste della Sesia Rosso Domaine Tenuta Sella « Casteltorto » 2010
[size=x-small]Bu à l’aveugle.[/size]
Nez de tabac, d’orange, très avenant et frais.
La bouche est assez ronde, super bien équilibrée, délicate avec des tannins enrobés. Le vin sans grande réserve de puissance est très harmonieux, aérien et sacrément digeste. Il est soutenu par une belle acidité et le côté acidulé sur la finale accroît le plaisir à le boire et sa gourmandise d’autant qu’il reste bien en bouche. Vraiment très bon. Très Bien.

Chianti Domaine Giacomo Mori 2011
[size=x-small]Bu à l’aveugle.[/size]
Nez d’épices, d’agrumes avec une touche beurrée. Ça reste assez pur.
La bouche est riche, plus dense que le Sella avec des tannins perceptibles et plus de fond. C’est frais, reste fin et large même si l’élevage beurrée le rend moins parfumé et salivant en bouche. Rien ne pèse pour autant malgré la belle matière et l’équilibre est impeccable. Encore un bien joli vin tout jeune qui se boit avec plaisir. Très Bien.

Aglianico Del Taburno Domaine Nifo Sarrapochiello 2009
[size=x-small]Bu à l’aveugle.[/size]
Nez fumé, de tabac, frais, un trait vert, délicat avec aussi les fruits noirs, l’orange, la ronce. Très jolie expression.
La bouche possède aussi une attaque sur le tabac, c’est riche, sudiste, salivant et frais aussi sur des notes mentholées. C’est très jeune, bien équilibré et assez long sur les fruits noirs et les épices avec un aspect particulièrement digeste. Fond de verre très fin sur le tabac, les épices. Et quel rapport Q/P ! Très Bien (+).

Cannonau di Sardegna Domaine Giuseppe Sedilesu "Mamuthone" 2011
[size=x-small]Bu à l’aveugle.[/size]
Nez ultra fin et intense sur les épices douces, l’orange sanguine, le tabac avec une touche d’élevage beurrée liée à la jeunesse du vin.
La bouche est salivante dès l’attaque et monte crescendo pour exprimer toute sa puissance et sa suavité. Les tannins sont encore sensibles mais de qualité car l’impression de finesse domine cette bouche ultra jeune et fraîche malgré la densité du vin. La finale salivante et persistante sur des notes d’amarena. Superbe vin bien mieux goûté que la première fois car très pur cette fois. Très Bien +.

Barolo Riserva Domaine Borgogno 1967
[size=x-small]Terroir de Cannubi. Bu à l’aveugle.[/size]
Le nez est frais et dominé par les agrumes (orange sanguine et amère), la groseille, les épices orientales, le coulis framboise, le tabac. Comment penser à un nez d’un vin de 47 ans ? Fabuleux.
La bouche est incroyable car si l’acidité est haute et l’évolution sensible, son énergie est palpable. Il est d’une suavité éblouissante tout en ne manquant pas de puissance sur l’orange amère et le tabac en rétro. La douceur de l’extrait sec est géniale, on salive beaucoup et la finale est interminable sur les agrumes. Fond de verre fabuleux sur la rose ancienne, les feuilles mortes, l’orange. Un vin impressionnant. Un grand plaisir historique. Merci Raph (et à ton grand père).

Visite au domaine Vernay
[size=small]
Paul Amsellem, toujours aussi jovial et sympa en pleine explication sur les terroir de Condrieu à des étudiants oeno de Montpellier
[/size]

IGP Vin de Pays des Collines Rhodanniennes Domaine Vernay "Pied de Samson" 2012
Nez fermentaire, d'abricot, fumé, assez fin mais classique et variétal.
La bouche est équilibrée, salivante, facile, à l'acidité présente avec une touche végétale et une longueur correcte. Ça manque un peu de volume mais c'est correct. Bien +.

Condrieu Domaine Vernay "Terrasses de l'Empire" 2012
Nez plus fin, floral, exotique aussi.
La bouche est assez cristalline malgré du gras, c'est de bon volume, équilibré et de bonne persistance finale avec de fins amers. C'est bon. Bien ++.

Condrieu Domaine Vernay "Les Chaillées de l'Enfer" 2012
Nez réglissé, fumé, puis d'agrumes à l'aération. C'est beaucoup moins variétal et élégant.
La bouche est grasse, assez riche, équilibrée mais manquant un poil de ressort à ce stade. Rien de variétal là non plus et une finale de persistance correcte. Joli fond de verre sur le sablé, les épices, les fruits jaunes. J'en attendais plus toutefois. Bien ++/Très Bien.

Condrieu Domaine Vernay "Coteaux de Vernon" 2012
Nez intense d'amande, d'abricot, de pêche (noyau) avec une sensation de forte maturité. Ça réglisse à l'aération. Joli nez.
La bouche est riche, ample, très grasse. On a une petite sensation de sucrosité en finale bien que cette dernière soit saline et fraiche. Très joli vin mais en dessous des deux millésime précédents pour moi. Très Bien.

IGP Vin de Pays des Collines Rhodanniennes Domaine Vernay "De Mirbaudie" 2012
Nez poivré très pur, de zan, ouvert et expressif qui fait penser à un gamay.
La bouche et salivante, fraîche au fruit croquant sur des notes poivrée avec de la pureté aromatique. Finale salivante et gourmande. UN beau vin de soif très réussi. Bien ++.

IGP Vin de Pays des Collines Rhodanniennes Domaine Vernay "Fleur de Mai" 2012
Nez très ouvert également, plus profond, réglissé (bâton)n vanillé, d'épices avec une touche amylique.
La bouche aux tannins enrobés est assez large, poivrée, et possède un super équilibre. Il y a un joli fruit, c'est salivant et la finale est de persistance correcte réglissée. Très bon. Bien ++/Très Bien.

Côte du Rhône Domaine Vernay "Sainte Agathe" 2012
Nez réglissé moins ouvert avec une touche d'élevage, de fumé.
La bouche est assez austère malgré le gras et le volume. Cette austérité est renforcée par une amertume finale prononcée. Le vin est équilibré mais moins à mon goût à ce stade. Bien +.

Saint-Joseph Domaine Vernay "Terre d'Encre" 2012
Nez plus ouvert et précis de cerise, de ronce, puis réglissé à l'aération. Joli nez.
La bouche possède une belle densité, la race des belles syrah jeunes. C'est ample, gourmand aux tannins de qualité et on salive pas mal, notamment en finale de belle persistance. Fond de verre superbe sur l'encens, les épices douces, le tabac. Très Bien (+).

Saint-Joseph Domaine Vernay "Dame Brune" 2011
Nez épicé, floral, séveux et assez pur et profond.
La bouche possède une superbe attaque gourmande et salivante dans un volume correct et un poil d'élevage. Puis on sent le vin un peu comprimé, moins délié que le précédent et une finale ferme avec une amertume présente qui casse l'allonge. Il faudra du temps sûrement. Bien ++.

Côte Rotie Domaine Vernay "Blonde du Seigneur" 2011
Nez de fruits noirs, épicé, d'agrumes, de fumé et quelques notes d'élevage.
La bouche est ronde, gourmande, pas très dense, facile, mais d'un charme fou. C'est suave, enrobé, salivant notamment dans la finale persistante toute en douceur et salivante. Très bon. Très Bien (+).

Côte Rotie Domaine Vernay "Maison Rouge" 2011
Nez épicé, fumé mais aussi marqué par l'élevage encore avec des notes de monoï, de noix de coco.
La bouche est dense, large, de gros volume, à l'opposition de blonde du seigneur et nettement moins marquée par son élevage. C'est salivant, aérien pour une telle matière et très long et digeste en finale. Un vrai vin de garde à l'équilibre souverain et qui promet. Très Bien (+).

Visite au domaine Rostaing
Le passage de témoin entre le père et le fils est prévu pour l'année prochaine

Chez Rostaing, j'ai juste profité sans prise de note pour gouter les 2011 qui sont de belle qualité sur les 3 cuvées de Côte Rotie. Ampodium se boit déjà très bien, La Landonne est très ferreuse, très terroir, quand la Blonde est particulièrement avenante, pleine et plus facile d'approche. Une landonne 07 très ouverte nous a démontré à quel point il fallait attendre ces vins et je me suis seulement astreint à ressortir mon carnet lorsque René Rostaing est parti au fond de la cave remonter ça:

Côte Rotie Domaine Rostaing "Côte Blonde" 1991
[size=x-small]13,1 degrés naturels.[/size]
Nez complexe qui bouge à l'aération en passant du tabac, des épices douces, de la cendre, de la viande crue, aux olives noires, à la peau d'agrumes grillée. C'est à la fois frais et particulièrement élégant. Superbe.
La bouche de très beau volume est particulièrement énergique avec des tannins très fins et fondus. La matière est salivante et veloutée, le vin monte crescendo de l'attaque à la finale pour finir en apothéose tant sa persistance est forte sur les épices douces et le tabac. Comme tous les grands vins, l'impression de jeunesse sur le fond de verre est étonnante. Un des grands 91 bus sur le Rhône Nord. Mon seul regret pour mieux profiter de ce moment privilégié est de l'avoir goûté un peu frais. Excellent.

3 grands vins dans un WE, du partage, des rires, de la vie, que demandez de plus si ce n'est vivement l'année prochaine, avec l'équipe au complet...
L'anniversaire de ma fille m'a contraint sans regret à laisser tout le monde poursuivre le WE sous peine de reproches familiaux totalement justifiés :)
merci à tous les amis.
#53

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • laurent saura
  • Portrait de laurent saura
  • Visiteur

laurent saura a répondu au sujet : Re: Ampuis 2014

Ça y est,Laurent,tu l'as bu enfin cette Blonde 91 de chez Rostaing;)

Content,Non?;)

C'est marrant,mais on a fait les mêmes producteurs!

Vous êtes passés quand chez Paul?

Et chez René?Nous,on a laissé la place à Pierre et ses copains de promo de viit-oeno de Montpellier....C'était ....Cosmique:)

Amitiés,

Laurent
#54

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20064
  • Remerciements reçus 927

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Ampuis 2014

Content,Non?winking smiley

faudrait être difficile non? :)
un des grands 91 de rhone nord assurément.
#55

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • laurent saura
  • Portrait de laurent saura
  • Visiteur

laurent saura a répondu au sujet : Re: Ampuis 2014

(tu)
Magnifique souvenir pour moi aussi;)
#56

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck