Nous avons 674 invités et 11 inscrits en ligne

LPV PARIS 26 mars 2008 au DAUPHIN...soirée Rhône Nord versus rouge

  • Messages : 2371
  • Remerciements reçus 1

Fabien a créé le sujet : LPV PARIS 26 mars 2008 au DAUPHIN...soirée Rhône Nord versus rouge

Ce post rapide pour en fait mettre en ligne la liste des vins bus pour faciliter les CR avec des copier/coller

Je reprends les numéros donnés hier avec toutes mes excuses mais il y a des cas de figures...

Dégustation pure:
1- CÔTE RÔTIE Champin le Seigneur 2004 Gerin
2- CÔTE RÔTIE Brune et Blonde 2002 Guigal
3- HERMITAGE Les Bessards 2004 Delas
4- HERMITAGE Monnier de la Sizeranne 2000 Chapoutier
5- CORNAS 2000 Clape
6- CORNAS Les Reynards 1998 Allemand
7- HERMITAGE 1995 Guigal
8- SYRAH DU VALAIS Barrique 2002 Papilloud
8bis - CROZES HERMITAGE Clos des Grives 2006 Combier
8ter- CROZES HERMITAGE Mise en bouche 2006 Darnaud

Le repas arrive avec les vins blancs servis découverts
ERMITAGE Le reverdy 2004 Ferraton
SAINT JOSEPH Les Granits 2005 Chapoutier
HERMITAGE 2003 Tardieu Laurent

Suite des rouges
9- CÔTE RÔTIE 2004 Jamet
9bis- CÔTE RÔTIE 2000
10- CÔTE RÔTIE La Landonne 2004 Rostaing
11- CÔTE RÔTIE Château d'Ampuis 2001 Guigal
12- ERMITAGE Le Pavillon 1999 Chapoutier
13- HERMITAGE La Chapelle 1998 Jaboulet
14- AUSTRALIE BAROSSA VALLEY Brave Faces Shiraz/Grenache 2006 Two Hands

Puis les petites douceurs
MOSEL SAAR RUWER Wehlener Sonnenuhr Auslese 2006 J.J Prüm
CONDRIEU Quintessence 2000 Villard

Didier Oudill nous a servi un merveilleux repas, et dire qu'il ferme ses portes la semaine prochaine, c'est bien dommage

TXANGURRO DE CRABE AUX GROSSES CREVETTES TIGREES
TOURNEDOS FONDANT DE CANARD A LA BECASSINE
MARQUISE AU CHOCOLAT NOIR ET AUX GRIOTTES


Fabien
#1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4349
  • Remerciements reçus 1

teddyteddy a répondu au sujet : Re: LPV PARIS 26 mars 2008 au DAUPHIN...soirée Rhône Nord versus rouge

Alléchant programme...

Vivement les CR !

Laurent
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2371
  • Remerciements reçus 1

Fabien a répondu au sujet : Re: LPV PARIS 26 mars 2008 au DAUPHIN...soirée Rhône Nord versus rouge

Mes avis succints car je n'ai pas pris trop le temps de noter, fallait carafer et pas a l'aveugle pour moi ;), mes notes ne sont trop pas à prendre en compte car je suis généreux aujourd'hui.

1- CÔTE RÔTIE Champin le Seigneur 2004 Gerin: nez tout en finesse et élégance du fruit et quelques épices. Bouche aimable toute en gourmandise, assez simpliste sur le fruit mais j'aime bien. 2004 est un millésime qui me plaît beaucoup en ce moment car à fond dans le fruit. 16

2- CÔTE RÔTIE Brune et Blonde 2002 Guigal: nez sur la "poussière", un poil végétal, fin. Bouche avec une joli matière mais qui assez dur sur la longueur avec une pointe d'alcool. J'aime moins 12

3- HERMITAGE Les Bessards 2004 Delas : superbe puissance au nez, très expressif sur les fruits rouges, pointe animale et sur l'élevage presque trop présent. Bouche toute en rondeur et soyeuse, très gourmande, juteuse où l'élevage s'efface derrière le vin, petite pointe alcooleuse mais modérée. Très belle bouteille très facile d'abord, superbe travail en cave. 16

4- HERMITAGE Monnier de la Sizeranne 2000 Chapoutier : annoncé comme un 1999 il s'est révélé être un 200 en regardant l'étiquette en fin de soirée. Nez fin, avec une jolie profondeur mais pas très expressif, un peu de poivre, de fruit et de graphite. Bouche agréable mais sans plus, le vin n'est pas trop en place, la bouche se révèle être plus métallique que fruitée, légère amertume en fin de bouche, à encaver absolument, il restera un vin moyennement corsé mais qui donnera beaucoup plus dans 5/8 ans. (16)

5- CORNAS 2000 Clape: le premier nez de la soirée qui me parle vraiment, l'olive noire que j'adore version tapenade, cerise et graphite, j'adore. La bouche est riche, puissante, juteuse avec une finale un peu dure mais tellement de potentiel dans ce vin. Il est fidèle à son terroir. 17

6- CORNAS Les Reynards 1998 Allemand: nez animal, un peu viandé, huitre. La bouche est toute en finesse avec une jolie tension mais j'ai goûté ce vin dans de meilleures dispositions, il a l'air de s'être refermé, à encaver encore. (15)

7- HERMITAGE 1995 Guigal: joli nez très fin, élégant, de fruits mûrs, d'épices, on perçoit une belle évolution. La bouche est très équilibrée, toute en finesse avec une très belle longueur sur la douceur et l'élégance. A bien vieilli. 16,50

8- SYRAH DU VALAIS Barrique 2002 Papilloud: nez fin, fruits, épices, fumé, c'est un vin pirate qui transpire quand même un côté non français (mais comme je sais je suis influencé). La bouche est pleine avec une belle puissance mais ce vin mérite encore quelques années car il ne se goûte pas au mieux. (16)

2 Crozes qui se sont ajoutés en "hors programme" et qui nous "remettrons le palais en forme"
8bis - CROZES HERMITAGE Clos des Grives 2006 Combier: c'est superbe au nez, tout en fruit et épices avec beaucoup de fraîcheur (fraise, framboise) et joli boisé quoiqu'un peu trop perceptible à cause de la jeunesse du vin. La bouche est fidèle au nez, dans le même registre arômatique avec beaucoup de rondeur et de fraîcheur. Il a été perçu que nous avions changé d'appellation et certains ont même trouvé le vin. 16

8ter- CROZES HERMITAGE Mise en bouche 2006 Darnaud: nez fin et élégant sur le fruit (il souffre après le Combier) avec un petit poil de réduction. La bouche est franche et fine, facile presque trop fluide après le Combier mais superbe rapport car il vaut 3 fois moins cher. 14 brut --> 16 Q/P

suite au prochain numéro...;)


Fabien
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2452
  • Remerciements reçus 50

BARRET Philippe a répondu au sujet : Re: LPV PARIS 26 mars 2008 au DAUPHIN...soirée Rhône Nord versus rouge

Merci à Nicolas et à Fabien pour cette belle soirée et le choix du restaurant !

Mes commentaires rapides sur ces vins.

1- CÔTE RÔTIE Champin le Seigneur 2004 Gerin : fruité, assez pur, mais simple et un peu agressif en bouche. matière un peu fluette à mon goût. Globalement pâs le style de vin qui m'intéresse. (11,5/20)

2- CÔTE RÔTIE Brune et Blonde 2002 Guigal : Nez un peu plus complexe que le précédent. Matière plus riche, un peu plus dense. Un peu plus de profondeur que le précédent. Pas mal pour un 2002. (12/20)

3- HERMITAGE Les Bessards 2004 Delas : Nez assez racoleur, un peu alcooleux aussi. Très boisé. Bouche ronde et suave, mais pas très typée. Moderne mais bien fait. (13/20)

4- HERMITAGE Monnier de la Sizeranne 2000 Chapoutier : Vin qui paraît assez "travaillé", mais avec un peu de personnalité. Un peu plus de densité que le précédent mais un poil de végétal en finale. (13/20)

5- CORNAS 2000 Clape : Un vin un peu paradoxal et difficile à apprécier en l'état. Pas très causant, mais matière pleine, dense, mûre. On a la sensation d'un vin encore "en bourgeon" qui deviendra magnifique quand il s'épanouira avec les années. De beaux tannins nobles. Je fais confiance à ce vin, même si aujourd'hui il n'est pas très "sexy". (14/20)

6- CORNAS Les Reynards 1998 Thierry Allemand : Nez "difficile", bouche partie en oxydation, mais je ne suis pas certain qu'avec une bonne aération on se serait peut être aperçu que ce n'était pas si simple... J'ai regoûté le fond de bouteille en partant, 3 heures plus tard, et j'ai eu la sensation que le vin "revenait". Il m'en reste 5 bouteilles pour le vérifier ;). On sentait quand même une superbe matière tout en finesse et délicatesse. Sans le problème au moment de la dégustation, c'aurait été pour moi un très beau vin. (pas de note en l'état)

7- HERMITAGE 1995 Guigal : Joli nez évolué, bouche aux tannins fondus, fine , délicate, élégante. De la minéralité mais mais un léger manque de puissance et de densité pour en faire un très beau vin. Doit être très bon à table. (14/20)

8- SYRAH DU VALAIS Barrique 2002 Papilloud : Nez très réduit, notes fortes de caoutchouc. Bouche moderne, très écœurante, lourde, boisé outrancier. Un style que j'adore... ;) (10/20)

8bis - CROZES HERMITAGE Clos des Grives 2006 Combier : Nez de vin très jeune, outrageusement boisé, plutôt fermé. On ne sent aucune typicité, aucun terroir. Un vin reproductible n'importe où. Bien fait mais sans âme. Je ne comprends pas qu'on porte parfois ce vin aux nues. Rien à voir avec les Crozes de Graillot qui ont de la classe à côté de celui-ci. (12,5/20)

8ter- CROZES HERMITAGE Mise en bouche 2006 Darnaud : C'est assez sympatique mais simple et trop boisé pour la matière du vin. Sans le bois, ç'aurait pu être un agréable vin de comptoir. (12/20)

Le repas arrive avec les vins blancs servis découverts.

ERMITAGE Le Reverdy 2004 Ferraton : Sans intérêt. Outrageusement boisé sur une matière très moyenne.

SAINT JOSEPH Les Granits 2005 Chapoutier : Du fruit, pas désagréable, mais très technique. On attend mieux d'une sélection de ce type à ce prix.

HERMITAGE 2003 Tardieu Laurent Pour moi, une horreur, hyper lourd et très écœurant. Ridicule de prétention et d'élevage. Le verre vidé, j'ai mis un peu d'eau plate pour le rincer et l'eau sentait la planche fraîchement sciée à plein nez... !!!

Suite des rouges

9- CÔTE RÔTIE 2004 Jamet : Nez discret, très retenu mais pur et net. Bouche tendue mais très équilibrée. Vin assez austère et un peu dur en l'état mais on sent une belle densité de matière. Assez prometteur à mon avis pour dans 6 ans. (14/20)

9bis- CÔTE RÔTIE 2000 Jamet : Nez montrant une belle maturité de raisins. Bouche très pleine, ronde, fine, élégante, très soyeuse. Très équilibré, dense, profond, j'adore ce vin avec ses jolis tannins fourrés et ses promesses de complexité. Un très beau vin. (16/20)

10- CÔTE RÔTIE La Landonne 2004 Rostaing : Une matière pas énorme, un peu austère mais un bel équilibre. Vin assez fermé mais qui devrait gagner au vieillissement. Sans atteindre les sommets quand même. Un peu décevant en regard de l'appellation et du domaine. (13/20)

11- CÔTE RÔTIE Château d'Ampuis 2001 Guigal : Vin puissant mais équilibré, très belle matière, belle longueur. Finale minérale et élégante, très digeste. Moins de plénitude que le précédent mais beau vin quand même. (pour rappel le rapport du prix d'achat entre le Jamet 2000 et ce Guigal 200& devait quand même être de 1 à 3... (14,5/20)

12- ERMITAGE Le Pavillon 1999 Chapoutier : défectueux

13- HERMITAGE La Chapelle 1998 Jaboulet : Un vin clairement sur le déclin, matière fine et fatiguée. On croirait un vin de vingt ans, il n'en n'a que 10 ! Pas à la hauteur du prix et de la réputation de cette cuvée ! (12/20)

14- AUSTRALIE BAROSSA VALLEY Brave Faces Shiraz/Grenache 2006 Two Hands : Un style fruité exubérant pas totalement désagréable, mais pas très fin et élégant... Mais il y a un fruit mûr, des tannins, de la matière. C'est musculeux mais sans doute vite lassant. (13/20).

Puis les petites douceurs

MOSEL SAAR RUWER Wehlener Sonnenuhr Auslese 2006 J.J Prüm : je suis sans doute passé à côté. Trop fin, trop jeune, mais plaisant. Peut-être aussi ma bouche était-elle un peu fatiguée et moins sensible à la finesse de ce vin qui ne titrait que 7,5°.

CONDRIEU Quintessence 2000 Villard : tout ce que je n'aime pas dans un liquoreux. Lourd, mou, manquant de gniaque, d'acidité. Ça s'étale et ça vous laisse une bouche pâteuse... Quand on aime un Vouvray Huet Clos du Boug 1ère Trie 1996 ou un Coteaux du Layon de Richard Leroy, on ne peut pas aimer ce vin ;).

Ouf !

Philippe

Philippe
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20061
  • Remerciements reçus 924

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: LPV PARIS 26 mars 2008 au DAUPHIN...soirée Rhône Nord versus rouge

Philippe,

"(pour rappel le rapport du prix d'achat entre le Jamet 2000 et ce Guigal 200& devait quand même être de 1 à 3"

disons plutôt à peine 1 à 2 quand même. jamet 2000 vers 45 euros et ampuis 01 à 70 euros.

Une seule note supérieure à 15/20! laurentG est un "rigolo quand il critique négativement les vins à côté de toi!:D tu aimes les rhône nord habituellement!?
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1462
  • Remerciements reçus 5

NyGiants a répondu au sujet : Re: LPV PARIS 26 mars 2008 au DAUPHIN...soirée Rhône Nord versus rouge

je ferai mes commentaires un peu plus tard, mais disons d'ores et déjà que quand Philippe dit "outrageusement boisé", il faut grader à l'esprit que c'est Philippe qui l'écrit. Sa sensibilité au bois est connue et reconnue (c'est un constat et en aucun cas un reproche). ;)
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2452
  • Remerciements reçus 50

BARRET Philippe a répondu au sujet : Re: LPV PARIS 26 mars 2008 au DAUPHIN...soirée Rhône Nord versus rouge

Désolé Enzo mais j'ai payé cette Côte Rôtie 2000 de Jamet 26 euros au domaine. Il y a bien un rapport de 1 à 3 entre les prix de ces deux bouteilles.

Pour les notes je ne suis pas spécialement sévère. Pour moi un bon vin (que je peux boire, voire acheter), ça commence à 13/20. A 15 c'est déjà un très bon vin à mes yeux. Je n'arrive pas à comprendre ceux qui notent entre 14 et 18... Quand je note 10 ou 11, c'est pour moi un vin marchand, mais sans aucun intérêt selon mes critères. Quand je mets moins de 10, c'est qu'il y a à mon avis un défaut qui rend le vin quasiment non buvable (par exemple l'Hermitage 2003 de Tardieu-Laurent hier soir à qui je mettrais volontiers 8/20).

Je n'ai aucun problème avec le Rhône Nord. C'est tout simplement que ce soir là il n'y avait pas plus de vins que j'avais envie de très bien noter. Je pense que s'il y avait eu des Côtes Rôtie de Jasmin, de Stéphan, de Burgaud, ou de Stéphane Othéguy + des Cornas de Voge et des Allemend en pleine forme, j'aurais mis plus de 15 ou de 16 ! ;)

Philippe

Philippe
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26067
  • Remerciements reçus 918

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: LPV PARIS 26 mars 2008 au DAUPHIN...soirée Rhône Nord versus rouge

Désolé Enzo mais j'ai payé cette Côte Rôtie 2000 de Jamet 26 euros au domaine. Il y a bien un rapport de 1 à 3 entre les prix de ces deux bouteilles.

Ben non, parce qu'au Domaine, le prix du Château d'Ampuis 2001 n'était pas de 78 €, mais plutôt entre 50 et 55 € (il faudrait que je vérifie), soit effectivement un rapport de 1 à 2. ;)

Luc
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80
  • Remerciements reçus 0

emy41fr a répondu au sujet : Re: LPV PARIS 26 mars 2008 au DAUPHIN...soirée Rhône Nord versus rouge

Pour vous mettre d'accord et parce que c'est moi qui est acheté la bouteille
celle ci m'a couté exactement 51 € (Cash and carry) bouteille acheté en 2005

eric
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4349
  • Remerciements reçus 1

teddyteddy a répondu au sujet : Re: LPV PARIS 26 mars 2008 au DAUPHIN...soirée Rhône Nord versus rouge

Philippe,

Laisse tomber le Rhône Nord... ;)

Je peux comprendre qu'un style de vins ne plaise pas, mais il y a tout de même certaines cotes qui me paraissent fort sévères...

Laurent
#10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2683
  • Remerciements reçus 136

Gastronomix a répondu au sujet : Re: LPV PARIS 26 mars 2008 au DAUPHIN...soirée Rhône Nord versus rouge

Question à Philippe : pourquoi notes-tu uniquement les rouges (et donc pas les blancs)?

Pour comprendre ton système de notation perso, es-tu d'accord avec:
imbuvable (0 à 9/20 ),
buvable (10 à 13/20),
bien fait (14 à 15/20),
avec un supplément d'âme (16 à 20/20)?
#11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1462
  • Remerciements reçus 5

NyGiants a répondu au sujet : Re: LPV PARIS 26 mars 2008 au DAUPHIN...soirée Rhône Nord versus rouge

question à Fabien : pourquoi "soirée Rhône Nord versus rouge"?
#12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: LPV PARIS 26 mars 2008 au DAUPHIN...soirée Rhône Nord versus rouge

Philippe,

Jamet 2004 et Clape 2000 bien mieux appréciés par notre petit groupe.

Côté boisé et matière pas top, c'est Champin le Seigneur 1999 qui m'a particulièrement déçu !
#13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 533
  • Remerciements reçus 0

Dubonvin a répondu au sujet : Re: LPV PARIS 26 mars 2008 au DAUPHIN...soirée Rhône Nord versus rouge

Bonsoir,

Voilà une soirée à laquelle j'aurai bien volontier participé!

En tout cas, cela se poursuit de façon fort interessante par deux CR réalisant un grand écart facial...
J'attends avec d'autant plus d'impatience les CR des autres participants...

A bientôt,

Cordialement,

Karim
#14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2371
  • Remerciements reçus 1

Fabien a répondu au sujet : Re: LPV PARIS 26 mars 2008 au DAUPHIN...soirée Rhône Nord versus rouge

Philippe,

Merci pour tes commentaires un tant soit peu moins élogieux que les miens ;) mais comme je l'ai dit je suis généreux aujourd'hui et je vois que je suis presque même le Père Noël:D.

Je dois avouer ne pas trop te comprendre au demeurant sur Gerin mais il est vrai que quand on sait que c'est un Côte Rôtie on en veut un peu plus dans son verre.

Je ne suis pas inquiet pour tes autres Cornas d'Allemand.

Pour info le Crozes de Darnaud est vraiment un vin de comptoir, sans prétention avec cette cuvée qui ne voit pas ou peu le bois.


Fabien
#15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9104
  • Remerciements reçus 467

RaymondM a répondu au sujet : Re: LPV PARIS 26 mars 2008 au DAUPHIN...soirée Rhône Nord versus rouge

Philippe , c'est le père fouettard !
Il "te " leur a mis une véritable volée de bois (vert !) à tous ces CduR :D

Ah , il plaisante pas le Philippe ;)

Prochain coup : du Beaujolais ! et que de la cuve !

Raymond
#16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20061
  • Remerciements reçus 924

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: LPV PARIS 26 mars 2008 au DAUPHIN...soirée Rhône Nord versus rouge

Philippe,

effectivement sur les tarifs, il faut comparer ce qui est comparable. Luc a rectifié.
merci pour tes explications avec ton système de notation je comprends mieux. Il n'en reste pas moins que tu es sans compromission et sévère dans ton jugement et tes appréciations. mais tu le défends donc pas de soucis.
#17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1514
  • Remerciements reçus 1379

Super-Pingouin a répondu au sujet : Re: LPV PARIS 26 mars 2008 au DAUPHIN...soirée Rhône Nord versus rouge

Encore une soirée bien sympathique qui nous a permis madame et moi de nous perfectionner dans la région.

Un grand merci aux deux organisateurs et maîtres de cérémonie.

Je ne ferai pas la revue des tous les vins dégustés, quelques commentaires complémentaires cependant:

1- CÔTE RÔTIE Champin le Seigneur 2004 Gerin
Le premier de la liste, difficile en première gorgée, vif, amer. Du mieux à la seconde fois

2- CÔTE RÔTIE Brune et Blonde 2002 Guigal
On confirme le nez poussiéreux, un chouia de violette.

3- HERMITAGE Les Bessards 2004 Delas
Surprenant dans le sens où pas grand monde pariait sur un 2004. Le consensus était plutôt 2003.

5- CORNAS 2000 Clape
A laisser vieillir.

6- CORNAS Les Reynards 1998 Allemand
Un étrange nez qui fait presque "viandox". En allant un peu au delà de la première impression, une structure en bouche qui contraste, plus de finesse. Mais l'odeur demeure trop présente

7- HERMITAGE 1995 Guigal
fondu, fin, un brin épicé. Une des bouteilles du soir. Madame a beaucoup aimé.

8ter- CROZES HERMITAGE Mise en bouche 2006 Darnaud
Nez boisé, un peu alcooleux, du tabac humide. Vu le prix, pas trop de question à se poser.

HERMITAGE 2003 Tardieu Laurent
Philippe n'a pas aimé mais il se boit tout de même correctement. C'est sûr, le vin et l'odeur accrochent aux parois du verre.

9- CÔTE RÔTIE 2004 Jamet 9bis- CÔTE RÔTIE 2000
le premier est fin, d'une puissance à mon goût. Le second a un nez avec de l'humus, du fumé, du minéral. Très plaisant en bouche. Une belle longueur. L''autre vin de la soirée.

La saturation des papilles commence, beaucoup moins de notes prises par la suite.

Un très bon liquoreux Joh Jos Prüm Wehlener Sonnenuhr 2006 en fin de parcours amené dans la hôte du Père Noël. Très bien structuré et parfumé pour 7,5°.

HD
#18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • milleret jean luc
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Messages : 3978
  • Remerciements reçus 2

milleret jean luc a répondu au sujet : Re: LPV PARIS 26 mars 2008 au DAUPHIN...soirée Rhône Nord versus rouge

""Un très bon liquoreux Joh Jos Prüm Wehlener Sonnenuhr 2006 en fin de parcours amené dans la hôte du Père Noël. Très bien structuré et parfumé pour 7,5°.""

J'aimerais bien connaitre le nom du Père Noël...un certain David !! Attention cet individu est dangereux , il contamine LPV avec les petits vins de la Moselle Allemande :D.

Pour revenir sur les notes de Philippe : se reporter aux dégustations de la revue Le Rouge & Le Blanc pour mieux cerner ses notes .

Philippe , je suis très surpris pour le vin de Papilloud : " Bouche moderne, très écœurante, lourde, boisé outrancier. Un style que j'adore... (10/20) "" ...même si pour moi , j'ai une préférence pour son remarquable Cornalin .

Pas très gentil avec la Chapelle 98 ...mais tout va aller mieux , ils ont arraché les vignes non qualitatives >:D
#19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9104
  • Remerciements reçus 467

RaymondM a répondu au sujet : Re: LPV PARIS 26 mars 2008 au DAUPHIN...soirée Rhône Nord versus rouge

Chez Philippe même la langue n'est pas de bois ;) !

C'est bien simple: là ou il passe il n'y a plus de Grands Chênes .........;)

Pas de pitié pour les planches ....wonder-bra indispensable ! :D

Raymond
#20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • milleret jean luc
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Messages : 3978
  • Remerciements reçus 2

milleret jean luc a répondu au sujet : Re: LPV PARIS 26 mars 2008 au DAUPHIN...soirée Rhône Nord versus rouge

2 H 59 ... 5 H ...nos anciens ont la forme ::o...Raymond , tu prépares le menu du 1 er Mai
#21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1462
  • Remerciements reçus 5

NyGiants a répondu au sujet : Re: LPV PARIS 26 mars 2008 au DAUPHIN...soirée Rhône Nord versus rouge

milleret jean luc écrivait:
> ""Un très bon liquoreux Joh Jos Prüm Wehlener
> Sonnenuhr 2006 en fin de parcours amené dans la
> hôte du Père Noël. Très bien structuré et parfumé
> pour 7,5°.""
>
> J'aimerais bien connaitre le nom du Père
> Noël...un certain David !!

En l'espèce le Père Noël s'appelait Denis. Très beau liquoreux en effet, tout en finesse dans la veine des riesling (les moins riches en sucre, auslese?) de chez Docteur Loosen avec des notes de jasmin envoutantes, puis les fruits blancs, une touche minérale et une autre d'herbes fraichement tondues.

Ce que j'aime particulièrement dans son vin c'est sa richesse maitrisée. Tout cela est très digeste. J'ai adoré.
#22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2371
  • Remerciements reçus 1

Fabien a répondu au sujet : Re: LPV PARIS 26 mars 2008 au DAUPHIN...soirée Rhône Nord versus rouge

2 H 59 ... 5 H ...nos anciens ont la forme

l'alcool ne conserve pas que les fruits...;)


Fabien
#23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80
  • Remerciements reçus 0

emy41fr a répondu au sujet : Re: LPV PARIS 26 mars 2008 au DAUPHIN...soirée Rhône Nord versus rouge

Encore bravo a Fabien et Nicolas pour l'organisation sans faille.

Commentaire générale concernant les vins:
A part Cornas, les echantillons présentés donnaient une bonne vu d'ensemble des
appelations
Le niveau d'ensemble à fluctué entre bon et excellent sans toutefois atteindre l'exceptionel
Pour ma part, j'ai trouvé que le niveau d'ensemble des cotes roties étaient supérieur aux hermitages.

Mon avis personnel :

1- CÔTE RÔTIE Champin le Seigneur 2004 Gerin
Beau arome de fruit avec un peu d'épice,bouche souple,matiere simple,fini un peu court ***

2- CÔTE RÔTIE Brune et Blonde 2002 Guigal
Couleur plus profonde que le précedent mais nez plus discret,bouche souple avec un peu de secheresse en finale (fait en effet penser a un 2002) ,mais belle réalisation qd meme quand on connait le millésime ***

3- HERMITAGE Les Bessards 2004 Delas
Jolie nez, sur le fruit, une petite pointe animale,belle matiere ronde qui tapisse bien,tanin tres fondu,tres buvable en état, j'ai beaucoup aimé ****

4- HERMITAGE Monnier de la Sizeranne 2000 Chapoutier
Nez sur le fruit ,un peu enjoleur (d'autre dirais raccoleur),belle structure en bouche,toutefois encore un peu stricte avec une finale sur le meme registre ***(*)

5- CORNAS 2000 Clape
Nez fermé avec quelque trace de fruit rouge, bouche un peu végétal et acide avec des tanins bien présents, vin plus rustique, peu de plaisir en l'état, mais je pense beau potentiel dans 5 à 10 ans **(*) et plutot **** dans quelques années

6- CORNAS Les Reynards 1998 Allemand
Nez de gibier,passé,cuit, vin mal conservé ou ayant dépassé son apogée

7- HERMITAGE 1995 Guigal
Jolie nez avec quelques traces d'évolution, bouche fine et équilibré, bien fait mais manque un peu de concentration ***(*)

8- SYRAH DU VALAIS Barrique 2002 Papilloud
Nez un peu différents que les vins précédents, des spécialistes crient au loup
bouche un peu légere avec un creux et un petit peu de végétal,toutefois rien de rédibitoire, vin agréable sans plus ***

8bis - CROZES HERMITAGE Clos des Grives 2006 Combier
Nez épicé,net friand,bouche a l'avenant avec beaucoup de fruit,un régal comme quoi meme si l'on ait sur le top de l'appélation,il n'est pas besoin de se ruiner pour se faire plaisir j'ai adoré ****

8ter- CROZES HERMITAGE Mise en bouche 2006 Darnaud
idem précedent mais encore moins chere tres bon rapport qualité/prix ***(*)

ERMITAGE Le reverdy 2004 Ferraton
Nez d'agrume et de fruit a chair blanche,abricot ,peche,tres belle matiere,tres gras avec du fruit j'ai beaucoup aimé ****

SAINT JOSEPH Les Granits 2005 Chapoutier
nez fruité,bouche moins concentré que le précedent,bien fait ***(*)

HERMITAGE 2003 Tardieu Laurent
Nez boisé (m'a fait penser a un chardonnay du nouveau monde),mais derriere ce maquillage,la marié se présente bien,la matiere est la avec du gras , du fruit et de la longueur,a reboire dans quelques années quand le bois se sera fondu ***(*)

Suite des rouges
9- CÔTE RÔTIE 2004 Jamet
Nez net ,sur le fruit et les épices,la matiere est belle et équilibrée ,finale a l'avenant ***(*)

9bis- CÔTE RÔTIE 2000
Tres jolie nez ,plus épanouie que le précedent,belle équilible en bouche avec de la minéralité, le meilleur de la soirée pour l'instant ****(*)

10- CÔTE RÔTIE La Landonne 2004 Rostaing
Désolé l'ai pas vu passer celui la ,la fatigue commence a ma gagner ...

11- CÔTE RÔTIE Château d'Ampuis 2001 Guigal
Humm délicieux, la plus belle compléxité en bouche de la soirée ,un régal ****(*)

12- ERMITAGE Le Pavillon 1999 Chapoutier
Bouchonné,dommage car l'on présentait une belle bouteille

13- HERMITAGE La Chapelle 1998 Jaboulet
Nez sur la cerise un peu kirché, en bouche le vin est tres fondue (trop) a boire rapidement ***(*)

14- AUSTRALIE BAROSSA VALLEY Brave Faces Shiraz/Grenache 2006 Two Hands
Robe profonde, nez un peu exubérant ,fruité, bouche bien faite sans defaut majeur, mais manque un peu d'un supplément d'ame ***

voila pour conclureLes 3 vins que j'ai préféré :
Cote rotie chateau d'Ampuis 2001
Jamet 2000
Croze Combier

a bientot pour de nouvelles aventures

Eric
#24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 979
  • Remerciements reçus 35

satristim a répondu au sujet : Re: LPV PARIS 26 mars 2008 au DAUPHIN...soirée Rhône Nord versus rouge

Très belle soirée en effet, et un grand merci à Nicolas et Fabien. Les vins étaient servis à une température parfaite, et l'ordre avait sa cohérence. J'espère avoir un peu de temps plus tard pour mettre des comptes-rendus en ligne.

J'ai trouvé certains vins très beaux, d'autres au rapport qualité prix peu attractif.
Mes préférés, brut de décoffrage:
Château d'Ampuis 2001, superbe
Côte rôtie Jamet 2000, très beau et très prometteur
Côte rôtie La Landonne Rostaing 2004, très beau
Hermitage 95 Guigal et Cornas 2000 Clape ont un vrai style.
Hermitage Delas les Bressards 2004, pas mal du tout

et... l'Hermitage blanc le Reverdy 2004 de Ferraton tout simplement superbe (j'avais adoré leurs rouges au grand tasting).

Philippe,

je dois avouer que je trouve tes notes outrageusement sévères, mais c'est ta perception (qui fait sans doute écho à ces vins outrageusement boisés que tu vilipendes). Pourtant ces évaluations donnent une image presque "caricaturale" du niveau de la soirée (je reste dans ton champ sémantique). Ta moyenne se réduit sur ces deux séries à un lapidaire 12.96 (dans mon échelle, un vin noté 13 ne présente guère d'intérêt, tout court). Je me dis alors que le niveau de la dégustation, selon toi, flirte avec le grand médiocre.

Je ne veux pas relancer les sempiternels débats sur la subjectivité du goût et la valeur des notes, mais là, je n'arrive même plus à "saisir ton point de vue": je garde l'idée que déguster ensemble, c'est aussi échanger et (pour moi) apprendre ou affiner sa perception. Et là c'est comme si je n'arrivais même plus à comprendre ce que tu veux communiquer. Et quand je vois que tu nous sors de ton chapeau Leroy et Huet en fin de compte-rendu, je capitule...

Je ne peux m'empêcher de penser que ces vins (c'est dit sans tremolo, rassure-toi), ce sont aussi des vignerons, des gestes, des plantes, des désirs, des essais, des erreurs. Certains vins bu mercredi, ce sont des vins de plaisir (Darnaud), d'autres, ce sont des vins sophistiqués (Delas, Guigal, Ferraton), d'autres, droits et austères (Clape, Hermitage de Guigal), et d'autres, des daubes, soit. Mais il y avait une vraie diversité et en même temps une vraie cohérence.

Cordialement
Frédéric
#25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: LPV PARIS 26 mars 2008 au DAUPHIN...soirée Rhône Nord versus rouge

Pas regoûté Quintessence 1999 et "après tout" (marsanne, viognier, syrah) de Villard depuis ma visite au domaine, mais j'avoue aussi avoir un faible pour la tonicité fruitée des Layon de Leroy (là où le viognier tardif est tout de même souvent à la peine en termes de nerf - pas que chez Villard, au demeurant).

Au passage, je ne m'explique guère pourquoi Richard Leroy souhaite arrêter cette superbe production.

Pour une belle liqueur tonique, il faut goûter le chenin du domaine Fontcaude (cuvée le Villard).:)

Quant à Huet, on ne présente plus ...
Mais le Haut-Lieu moelleux 97 bu cette semaine a un peu déçu :
www.lapassionduvin.c...
#26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2452
  • Remerciements reçus 50

BARRET Philippe a répondu au sujet : Re: LPV PARIS 26 mars 2008 au DAUPHIN...soirée Rhône Nord versus rouge

Salut Frédéric (Satristim),

Je pense que j'ai été clair sur mon barème personnel. Certains d'entre vous trouvent sévère de noter les vins entre 10 et 16. Moi, je trouve ridicule de noter ces mêmes vins entre 14 et 19. Je rappelle qu'au Bac, 12 est (était ? je parle peut-être d'un temps trop ancien...) la mention "assez bien", 14 la mention "bien" et 16 la mention "très bien". Je le répète : à 14/20, il s'agit d'un vin que j'ai probablement envie d'acheter. Quant à mes goûts, je n'y peux rien : il y en a qui ne supportent pas la moindre pointe de nuance oxydative. Pour moi un boisé outrancier relève du même niveau de défaut. Chacun sa sensibilité. A la lecture de ton post, je vois d'ailleurs que nous avons à peu près la même hiérarchie pour cette soirée. A mon tour, donc, de ne pas comprendre ce que tu veux dire. Encore moins quand tu sembles me reprocher de sortir un Richard Leroy ou un Huet en comparaison du Condrieu de Villard. je cite ces deux vins pour dire que ce que j'attends d'un liquoreux, c'est exactement l'inverse de ce que j'ai ressenti avec ce Condrieu. En quoi est-ce condamnable ?

Cordialement.

Philippe

Philippe
#27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 979
  • Remerciements reçus 35

satristim a répondu au sujet : Re: LPV PARIS 26 mars 2008 au DAUPHIN...soirée Rhône Nord versus rouge

Hello Philippe,

je fais vite (vendredi surchargé, sorry) et comprends mieux tes notes. Merci.

Mea culpa dans ce sens. Ma réaction est sans doute trop vive.

Mais: je me dis quand même qu'on ne peut pas faire l'impasse sur certains "étalons" si on veut qu'une note ait une lisibilité. Cela ne signifie pas que ces étalons soient intouchables. Néanmoins, il faut reconnaître qu'une sorte de cadre a été établi presque culturellement.
A ma connaissance, notent notamment sur 20: Bettane, Quarin, RVF.
Dans ce cadre, un vin noté 12, c'est quasi une daube. Ceci dit, je peux en effet faire une pondération: quand tu notes x, je traduis x+2, ou alors je transforme tes notes en étoiles, ce qui les ramènent aussi dans des zones plus proches du "sens commun" (je trouve alors que noter Ampuis 2001 ***(*) cela reste sévère).
Tu prends l'exemple du bac, dans ce cadre, on sait que 12 correspond à bien. Mais le référentiel "vin" est différent. Un vigneron qui lit 12 dans un compte rendu, doit se dire que son vin est terriblement médiocre.

Mais me voilà déjà en train de refaire le débat sur les notes qui est sans doute vain.

Pour notre hiérarchie, nous sommes plutôt en phase, en effet. Sauf sur Ferraton!

Je reviendrai sur Leroy et Huet plus tard.

Cordialement et bon WE

Frédéric
#28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4349
  • Remerciements reçus 1

teddyteddy a répondu au sujet : Re: LPV PARIS 26 mars 2008 au DAUPHIN...soirée Rhône Nord versus rouge

Philippe,

Au-delà des systèmes de notation et des cotes données, je reste tout de même aussi interloqué par certains de tes commentaires, notamment quant au Clos des Grives rouge 2006 de Combier.

Je n'ai pas les connaissances scientifiques (géologiques?) nécessaires pour répondre à mon interrogation.

Comme tu sembles les avoir (sans quoi je sais que tu n'aurais pas écris ce que tu as écris!), peux-tu me préciser quels sont les éléments qui te permettent de dire que ce vin n'est issu d'aucun terroir et qu'il est reproductible partout?

Je serais également intéressé de savoir quels sont pour toi les Crozes-Hermitage représentatifs de leur terroir?

A te lire,

Laurent
#29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 584
  • Remerciements reçus 61

davidr a répondu au sujet : Re: LPV PARIS 26 mars 2008 au DAUPHIN...soirée Rhône Nord versus rouge

Me voilà à venir regarder la liste des vins du Rhône (Jamet est toujours aussi appréciable et apprécié), et je découvre un allemand à la fin, et les attaques de Jean-Luc (;)). Je vais donc 'contaminer' ce sujet...

Nicolas, l'ordre de concentration (du moins riche au plus riche pour les QmP) est le suivant : Kabinett, Spätlese, Auslese, Beerenauslese (BA) et Trockenbeerenauslese (TBA). Eiswein est à part, et souvent aussi riche qu'un BA en sucre résiduel.

L'année 2006 a produit des vins de Mosel riches. Le domaine Joh Jos Prüm a commercialisé quelques Spätlese (du Graacher Himmelreich et de la Wehlener Sonnenuhr), mais le niveau est en réalité Auslese. La pourriture (noble) a rapidement atteint les raisins en début de vendange, et les richesses sont montées. Je pense que vous avez eu la version 'normale' (et non Goldkapsel). Je la qualifierai plutôt de moelleuse, le liquoreux étant la GK. Cela peut se vérifier à la couleur de la capsule (blanche ou or), ou au numéro AP.

Jean-Luc, j'avais pensé amener une GK bientôt. Mais je les ai toutes déposées dans ma cave de stockage, çà t'apprendra! Bon d'accord, je vais en prendre une chez Tino ou alors je dois avoir quelques plus vieilles qui traînent...
Après notre conversation, j'ai encore pu parler un instant avec Carl Von Schubert. Nous aurons des 1996.
#30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck