Nous avons 995 invités et 73 inscrits en ligne

Des méthodes culturales en viticulture

  • Messages : 19931
  • Remerciements reçus 592

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

"Tout de même, et je ne parle pas de bordeaux que je connais mal,"

je croyais pourtant avoir été clair....:)
#151

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4277
  • Remerciements reçus 45

o_g a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

Super la photo Eric :) J'ai envie de dire, si j'étais la vigne sur un sol comme ça, pourquoi descendre à 15m pour trouver la même chose, ou même pire ! Car j'imagine qu'il y a quelques nutrients en surface qui ne se trouvent pas forcément plus bas. Enfin ça confirme ce que j'ai appris étant petit (qui est peut-être faux) : il faut que la vigne souffre pour faire du bon vin ! Alors qu'elle souffre en surface ou en profondeur ...

Olivier
#152

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17678
  • Remerciements reçus 2490

Eric B a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

il faut que la vigne souffre pour faire du bon vin !

Disons que c'est un concept relatif, très variable selon les cépages. Le cabernet sauvignon endure plus la souffrance que le merlot, par exemple. Jusqu'à un certain point, plus il en ch.. plus il est bon (c'est pour cela que 2005 est une grande année).

Eric
Mon blog
#153

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 605
  • Remerciements reçus 17

Florian Beck-Hartweg a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

Je vais essayer de vous téléchager une photo assez sympa, si j'y arrive (je ne promets rien).
Mais les facteurs qui influencent l'enracinement sont nombreux et complexes, là aussi. Globalement, pour baser son raisonnement, il faut partir du fait que la racine de la vigne ira aux endroits où elle trouvera les meilleures conditions pour son approvisionnement (ouahh!). Donc globalement, sol mort et tassé, on ne risque pas de voire des racines plonger dans un milieu totalement asphyxié et vide de tout nutriment. Si on donne de l'azote en surface, aucun rique qu'elles ne plongent non plus. De même si on irrigue. Sur sol désherbé, avec apport de 30 unités d'azote par an, j'observe généralement un enracinement compris entre 5 et 20... millimètres. Oui, millimètres. Soit 0.5 à 2 cm. Puisque bien sûr, c'est les radicelles, c'est à dire le bout des racines, qui comptent pour l'approvisionnement. On observe dans ce genre des cas des racines qui partent à 20 cms sous terre, pour finalement remonter et affleurer. Je ne vous dis pas le résultat en cas de sécheresse estivale ou de fortes pluies en période de maturation....En revanche, dans les sols en bonne santé, on voit des racines plonger assez bas même sur jeunes parcelles. Ensuite, dire qu'elles descendent à 15M relève plus de l'anecdote, car même si on retrouve l'une où l'autre racine à ces profondeurs, c'est loin de constituer l'essentiel de l'alimentation de la vigne.
Donc la seule règle est qu'il n'y a pas de règle... mais que cela a une grosse influence et c'est un gros enjeu de notre travail!

Florian
#154

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80969
  • Remerciements reçus 6417

oliv a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

Environnement
Réduire l'impact environnemental des herbicides en viticulture.

www.viti-net.com/ulf...
#155

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 605
  • Remerciements reçus 17

Florian Beck-Hartweg a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

Bonsoir,
Grâce à l'aide technique d'Oliv (merci!), voici les photos, qui rejoignent d'ailleurs très bien le dernier lien (où s'y opposent, c'est selon..) qu'il a publié.
Donc, voici un comparatif vigne enherbée vs vigne désherbée. Il s'agit d'une parcelle d'une cinquantaine d'années, arrachée récemment. Un rang sur deux est désherbé chimiquement, l'autre enherbé. Il s'agit de la même parcelle, donc tous les autres facteurs sont les mêmes: même pied de vigne, même travail, même fertilisation, même sol, etc. A noter que l'enherbement n'était pas selon moi géré de la meilleure manière qui soit, et que le désherbage était raisonnable, sans désherbants de pré-levée et uniquement quand nécessaire. Donc différence amoindrie par rapport à des situations plus extrêmes.
Donc, voici la photo des pieds de vignes une fois arrachés. A noter que je ne les ai pas sélectionnés, la moyenne était ainsi.
Je les ai alignés sur la photo, tels qu'ils étaient plantés: à gauche le rang désherbé, à droite le rang enherbé. On observe très nettement les racines du côté désherbé qui vont à l'horizontale, tandis que celles du rang enherbé descendent. Incroyable à tel point c'est flagrant!

[/url] Un détail d'un des pieds: [url=http://beckhartweg.free.fr/cave/][img=http://img839.imageshack.us/img839/7227/p1070799.jpg][/url] Côté désherbé, quelques racines profondes subsistent ("couronne" du bas), contrairement à ce que j'ai observé dans des cas plus extrèmes (désherbants de pré-levée + azote apporté en surface). Par contre, au niveau de la couronne du haut, la différence est incroyable. Cela se passe de commentaires... Florian[img=http://img46.imageshack.us/img46/7367/p1070798yf.jpg]

Un détail d'un des pieds:

[/url] Côté désherbé, quelques racines profondes subsistent ("couronne" du bas), contrairement à ce que j'ai observé dans des cas plus extrèmes (désherbants de pré-levée + azote apporté en surface). Par contre, au niveau de la couronne du haut, la différence est incroyable. Cela se passe de commentaires... Florian[img=http://img839.imageshack.us/img839/7227/p1070799.jpg]

Côté désherbé, quelques racines profondes subsistent ("couronne" du bas), contrairement à ce que j'ai observé dans des cas plus extrèmes (désherbants de pré-levée + azote apporté en surface). Par contre, au niveau de la couronne du haut, la différence est incroyable. Cela se passe de commentaires...
Florian
#156

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80969
  • Remerciements reçus 6417

oliv a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

Bio
Viticulture biologique et rendement - Domaine Champy : « Le travail manuel d’aération des ceps en amont est très important » !

www.viti-net.com/act...
#157

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80969
  • Remerciements reçus 6417

oliv a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

Suisse
C’est une bombe qui va exploser le 1er juillet dans le monde des agriculteurs et des vignerons bio. Une nouvelle ordonnance sur la mise en circulation des produits phytosanitaires réglementera de façon plus stricte les divers pesticides.

«Ce texte, c’est la porte ouverte à une future interdiction de réaliser notre propre purin ou autres mélanges, redoute Marie-Thérèse Chappaz, une des plus célèbres pionnières du vin biodynamique en Valais. Je ne peux pas produire moi-même assez d’orties pour traiter mes vignes. Si je dois les acheter à un grand groupe agroalimentaire, je sais que cela va me coûter un saladier.»

www.lematin.ch/actu/...
#158

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3243
  • Remerciements reçus 492

agitateur a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

On a vu débouler dans les amphithéâtres des écoles d’agriculture des CRS pour confisquer des livres de cours où l’on parlait du purin d’orties», dit le vigneron valaisan Jacques Granges
Je sais bien que le p'tit suisse se complait parfois à faire passer son voisin français pour un attardé notoire cumulant tous les vices possibles, mais quand on lit un truc pareil, j'en viens à mon tour à émettre des doutes sur la santé mentale de ce vigneron (ou - hypothèse à ne pas négliger - sur les capacités du journalistes à recopier des propos).
J'imagine la scène que le lecteur n'aura pas manqué de s'imaginer lui même: un régiment de CRS casqués et armés fait irruption dans un amphi et confisque des bouquins aux pauvres étudiants abasourdis voir roués de coups, pour ensuite ériger un autodafé de livres sur le purin, sur fond sonore du "bruissement" de tonfas cognant sur les boucliers......

Mesdames et messieurs les jurés, la cour, je ne peux que requérir une peine d'emprisonnement ferme en institut psychiatrique pour des propos d'une telle idiotie qui relèvent à coup sûr du cas pathologique clinique lourd et incurable. Il appartient maintenant de déterminer si l'on doit enfermer le journaliste, le viticulteur, ou les 2 pour ne pas faire de jaloux......
#159

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80969
  • Remerciements reçus 6417

oliv a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

La défense demande à joindre une pièce au dossier ! ;)

Lettre de Bernard Bertrand (co auteur de "purin d’orties et Cie" ) écrite suite à l’intervention de la répression des fraudes chez un conférencier et producteur de purins végétaux et autres produits à base de plantes pour soigner des plantes.
www.tela-botanica.or...
#160

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3243
  • Remerciements reçus 492

agitateur a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

La demande de la défense est rejetée, mais vous pourrez toujours essayer de la représenter en appel :D
La DGCCRF n'est pas une compagnie de CRS.
"Conférencier", ça ne veut pas dire grand chose sauf à se faire mousser pour éblouir le quidam crédule et bas de plafond. Raël aussi est un conférencier si on va pas là....

Il y a quotidiennement des centaines de visites de la répression des fraudes dans toutes les sortes d'activités de fabrication, de transformation, d'industrialisation, etc....Quand un kébab, un restau, un commerce en général, une grande surface, un imporateur, etc...reçoit la visite de la répression des fraudes tu trouves un articles dans la presse vantant l'intervention de CRS ? Non. Sauf pour une frange de la population et de l'activité commerciale, qui ne sait verser que dans le sentimentalisme larmoyant, la duperie et les grosses ficelles pour faire s'apitoyer sur sa cause sous de fallacieux prétextes complotistes parce que c'est à la mode, et hélas ça fonctionne ). Dans ces circonstances ou tous les abus de langage et autres déformations sont bons pour essayer d'attirer ma sympathie, je ne peux manifester que mon rejet et mon dégoût à ces pratiques obscurantistes profondément malhonnêtes.
#161

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80969
  • Remerciements reçus 6417

oliv a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

Apports
Qualité physique des engrais - Trois tests pour épandre avec plus de précision (partie 2).

www.viti-net.com/act...
#162

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80969
  • Remerciements reçus 6417

oliv a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

Bio
Conversion au bio et baisse de rendement : La clé : « Une vigne équilibrée sur un sol vivant » !

www.viti-net.com/act...
#163

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80969
  • Remerciements reçus 6417

oliv a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

Champagne
L’interprofession champenoise (CIVC) vient de mettre au point le « capteur de bois de taille ». Sa particularité : il permet de réaliser des cartographies parcellaires de la vigueur et de l’expression végétative.

www.lavigne-mag.fr/a...
#164

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80969
  • Remerciements reçus 6417

oliv a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

Bio
Guide de production pour un raison "organique".

nysipm.cornell.edu/o...
#165

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80969
  • Remerciements reçus 6417

oliv a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

Vigne
Enherbement des vignobles d’Europe méridionale.

www.oeno.tm.fr/extra...
#166

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80969
  • Remerciements reçus 6417

oliv a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

Apports
Expérimentation sur la fertilisation en viticulture : quelles mesures effectuer pour quels objectifs ?

www.oeno.tm.fr/extra...
#167

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80969
  • Remerciements reçus 6417

oliv a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

Bio
Viticulture biologique et rendement - Domaine Champy : « Le travail manuel d’aération des ceps en amont est très important » !

www.viti-net.com/act...
#168

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80969
  • Remerciements reçus 6417

oliv a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

Loire
Dans le cadre de son programme de reconquête de la qualité de l’eau du Layon et de l’Aubance, le SAGE Layon – Aubance propose aux viticulteurs du territoire des Mesures Agri-Environnementales Territorialisées afin d’accompagner les évolutions de pratiques de gestion du vignoble vers un moindre usage des produits phytosanitaires.

techniloire.com/docu...
#169

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80969
  • Remerciements reçus 6417

oliv a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

Sol
Le tassement des sols en viticulture peut avoir des conséquences non négligeables sur les récoltes. Un travail de bachelor à l'EIC a fait le point sur les risques et la prévention.

193.247.189.70/agrih...
#170

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80969
  • Remerciements reçus 6417

oliv a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

Viticulture
Débutées il y a cinq ans, les expérimentations en matière de pulvérisation d’azote foliaire ont montré et démontré l’intérêt de la technique pour améliorer la fermentescibilité des moûts et le profil aromatique des vins blancs et rosés. Tour d’horizon d’une technique qui se développe.

www.reussir-vigne.co...
#171

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80969
  • Remerciements reçus 6417

oliv a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

Entretien des sols
Découverte d'un cas de résistance de l'érigéron au glyphosate !

www.lavigne-mag.fr/a...
#172

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 939
  • Remerciements reçus 21

jull a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

Ca, ca me fait bien rire!! ils resistent pas trop à mes coups de canadiens, charrues, lames, decavailloneuse les erigerons et autres mauvaises herbes....
#173

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 605
  • Remerciements reçus 17

Florian Beck-Hartweg a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

C'est surtout que les érigérons poussent seulement dans les sols tassés et nus...
#174

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

oliv écrivait:
Viticulture
Débutées il y a cinq ans, les expérimentations en matière de pulvérisation d’azote foliaire ont montré et démontré l’intérêt de la technique pour améliorer la fermentescibilité des moûts et le profil aromatique des vins blancs et rosés. Tour d’horizon d’une technique qui se développe.

www.reussir-vigne.co...
===

M'énerve !
(oui, je sais, c'est pas un scoop)

- "On parle de moût carencé quand les concentrations sont inférieures à 150 mg/l".
C'est une absurdité sans nom !
La carence est fonction du niveau de sucres à fermenter (= plus il y a de sucres plus il faut d'azote), du niveau du pH (= plus le pH est bas plus il faut d'azote) et, bien sur, des besoins nutritif de la levure (= sur une base 240 g/L de sucres et pH 3.6 les besoins des levures vont de 0.6 à 1.2 mg/L d'azote assimilable par gramme/L de sucre à fermenter).
=> Ce seuil, ce dogme, de 150 mg/L est idiot.

- "Les moûts blancs et rosés sont particulièrement concernés par les problèmes de carence : leurs conditions de vinification (débourbage sévère, appauvrissement en azote assimilable, température de fermentation basse) sont plus sujettes à des fermentations difficiles. Les carences azotées peuvent être facilement corrigées en vinification traditionnelle ou biologique (en accord avec certains cahiers de charges) par l’ajout de compléments azotés à base de sels d’ammonium en cours de fermentation. Mais ces carences peuvent aussi être corrigées par l’utilisation d’azote foliaire, notamment d’urée au moment de la véraison".
Si la cause de la carence est un débourbage trop sévère je vois mal en quoi un apport d'azote à la vigne va corriger quoi que ce soit !?

- "Au-delà de la fermentescibilité des moûts, l’apport d’azote foliaire permet également d’améliorer les concentrations en thiols variétaux des vins".
Y en a pas un peu marre des Sauvignons litière à chat ?
En outre, quid de ce fabuleux avantage quand on a des cépages exempts de thiols ?
Il y a, de plus, une corrélation nette entre la teneur initiale en azote assimilable et la production d'esters fermentaires par la levure ... ce qui peut être quelque peu contradictoire avec la sacro sainte expression du cépage !?

- "Cette association du soufre à l’azote permet d’enrichir le moût en métabolites soufrés comme le glutathion ou la cystéine, composés qui interviennent et participent à la fabrication de composés odorants".
Non sens.
Le glutathion est un antixoxydant, à ce titre il est susceptible d'avoir un effet protecteur, prétendre qu'il "[intervient] et participe à la fabrication de composés odorants" me semble, en l'état actuel de mes connaissances, un bel exemple de pipeaulogie.
En outre, c'est un antioxydant ... et un bel exemple de bullshit marketing façon tarte à la crème des fiches commerciales. Le tout est basé sur les travaux bordelais montrant que la présence 10 mg/L de glutathion à la mise ont divers effets protecteurs dans le temps. De là à en ajouter directement ou indirectement il y a un pas à franchir qui ressemble fort à de l'invocation (à quoi sert d'avoir plus de ce dont on ne sait combien on en a à l'origine, ni comment il sera utilisé et/ou détruit d'ici à la mise en bouteilles ? toujours plus ?).
#175

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3243
  • Remerciements reçus 492

agitateur a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

Surtout que le glutathion est extrêmement avide d'oxygène ( beaucoup plus que le SO2, plus que les composés phénoliques.... ).
En clair, dès qu'il y a un fifrelin d'oxygène, il va se jeter dessus, le "consommer", mais ne sera plus efficace ensuite ( d'autant plus que les doses "naturelles" de glutathion sont très faibles ).
Bref, sa présence à la mise peut avoir un effet protecteur. Mais avant tout, si l'on part de sa présence depuis la FA, il convient surtout de soigner la protection vis à vis de l'oxygène. Parce que si vous n'êtes pas protégé, tout le glutathion du monde sera bouffé joyeusement et entièrement avant la bouteille ( donc votre association soufre / azote n'aura servi à rien.)

Comme le dit André, le bullshit marketing n'est pas loin.....on est même en plein dedans X(
#176

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80969
  • Remerciements reçus 6417

oliv a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

Loire
Référentiel des produits phytosanitaires utilisables en viticulture en Val de Loire - Campagne 2011.

techniloire.com/docu...
#177

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3243
  • Remerciements reçus 492

agitateur a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

Et donc partout en France, puisqu'aucune région ne bénéficie d'un régime législatif particulier ( si ce n'est sa climatologie, mais c'est un autre débat )
D'ailleurs, il en manque peut être. Souvent, ce genre de tableau émis par des instances locales ou régionales est une synthèse des produits disponibles auprès des acteurs locaux, donc sans prétention exhaustive au niveau national.

Je ne faisais que passer, je ferme la parenthèse....
#178

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80969
  • Remerciements reçus 6417

oliv a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

Produits
En vigne, Bayer mène trois projets de solutions complémentaires aux phytos classiques. La société travaille sur une levure qui a un mode d’action antagoniste au botrytis, sur un extrait d’un micro-organisme qui stimule les défenses de la plante contre l’oïdium et sur un herbicide à base d’un extrait de plante qui a un mode d’action dessiccant. Ces deux derniers projets devraient aboutir en 2015.

www.lavigne-mag.fr/a...
#179

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80969
  • Remerciements reçus 6417

oliv a répondu au sujet : Re: Des méthodes culturales en viticulture

Viticulture
Cépages tolérants aux maladies : l’Italie adopte les variétés allemandes !

www.vitisphere.com/b...
#180

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck