Terroirs granitiques

    • Messages : 5841
    • Remerciements reçus 970

    Marc C a créé le sujet : Terroirs granitiques/volcaniques

    Un début de synthèse pour que les infos données lors de la discussion "hors sujet" qui a eu lieu sur les terroirs volcaniques/granitiques ne soient pas perdues.

    Il ne reste plus qu'à compléter...

    Alsace

    Le Rangen et ses roches volcaniques
    www.alsace-route-des...
    www.oenoalsace.com/i...

    Auvergne

    Carte des différents vignobles du Massif-Central
    www.chateauloisel.co...

    Emmane777 écrit: saint pourçain (540 ha) : " sols allant des sédiments tertiaires à l'argilo-calcaire en passant par des bandes de sols granitiques ". pas que du granit donc, mais du granit mélangé aux sédiments.

    côtes d'auvergne ( 360 ha) : " à la lave se sont mêlées des scories ou des pépérites. L'absence d'élément volcanique à Madargues donne des vins souples ; les argiles rouges de Boudes leur procurent de la consistance ; l'abondance de pépérites à Chateaugay leur apporte un inimitable fumé ; les pouzzolanes de Corent en font un terroir naturel des vins rosés auvergnats". Là encore on note que c'est le mélange de lave et de sédiments et de lave qui sont intéressants.

    côte roannaise (210 ha) : "essentiellement composé de roches primaires (granite), allient avec le gamay légèreté, équilibre et fruité". Le granite est effectivement volcanique, mais très compact, donc concentré en minéraux.

    côtes du forez (180 ha) : " les sols dérivent du granite de la montagne. L'altération de la roche mère génère une arène sableuse. Localement, des buttes basaltiques s'intercalent au granite. Le gamay imprime un vin au caractère tannique, gage de vieillissement".

    Il n'y a donc pas le même type de roche dans ces vignobles, pour la plupart de granite mélangé, qu'en polynésie, où il n'y a que basalte.
    Cela dit, les vins de gamay, apparemment propices aux mélanges granitiques, peuvent être bons mais pas exceptionnels ; les surfaces d'ailleurs sont limitées, un peu plus de 1000 hectares pour tout le vignoble d'auvergne.


    Rhône

    Cornas

    Reportage du CRV de LPV
    www.lapassionduvin.c...

    Côte Rôtie

    Emmane777 écrit: Côte Rôtie : Côte Blonde : " majoritairement constituée de gneiss. L'altération de cette roche, qui contient beaucoup de silice, produit des sols de sable argileux, localement appelés arzels ; par ailleurs, les dépôts éoliens calcaires, les loess, qui recouvrent le haut du coteau, sont par endroit entrainés sur ces pentes abruptes dont ils calcarisent les sols. La nature de ce type de substrat explique le caractère de finesse qui différencie les vins de la côte blonde de la côte brune."

    Côte brune : " principalement constitués de micaschistes. Cette roche est moins riche en silice que les sols gneissiques de la côte blonde, mais beaucoup plus riche en fer, ce qui va conduire par l'altération à des sols plus argileux. Ce substrat dense et profond explique le caractère plus masculin de vins de la côte brune".


    Condrieu

    Reportage du CRV de LPV
    www.lapassionduvin.c...

    Emmane777 écrit: Condrieu : " L'altération de ces roches a donné naissance à des sols sablo-argileux friables. Le sous-sol étant fissuré, la vigne y plonge profondément ses racines, où elle puise éléments minéraux et eau. Les vents du nord qui soufflaient sur la région à l'ère glaciaire ont, par endroits , déposé des sédiments quaternaires calcaires, les loess. Remaniées par l'érosion, ces formations ont apporté des minéraux calcaires dans les terroirs viticoles acides sous-jacents".


    Hermitage

    Reportage du CRV de LPV
    www.lapassionduvin.c...

    Emmane777 écrit: Hermitage : " Formations d'âge primaire : terrains constitués de granite revouvert de micaschistes et de gneiss. Ce sont des formations très fissurées et altérées ; par dégradation, ce substrat a produit des sols d'arènes granitiques sablo-argileux fragiles.
    Formations d'âge quaternaire : Sont formées à partir de différents niveaux des anciennes terrasses alluviales superposées du Rhone, déposées au quaternaire lors de la fonte des glaciers (diluvium alpin). Les dépôts les plus anciens sont les plus hauts dans le paysage ( le Méal, Les Beaumes, Rocoules, La Croix). Les dépôts les plus récents sont les plus proches de l'actuelle vallée du Rhone ( Greffieux, Diognères). A la fin du quaternaire, des vents violents venant du nord ont déposé des dépôts éoliens calcaires, les loess, qui subsistent uniquement dans les sites où ils n'ont pas été repris par l'érosion, sur les replats en haut de côteau ( L'Hermite, Maison Blanche). "

    Là encore, tout est dit. On est loin du socle granitique plein dans lequel se faufile la vigne à coups de pioche. Ce sont le vieillissement, les fissurations, l'érosion, les apports sédimentaires et calcaires notamment par le vent, qui participent à la majestuosité de ces grands vins de côte du rhône.
    Cet exemple encore une fois est particulièrement intéressant car il montre que les différences entre les vins d'Hermitage ne sont pas liés du tout au granite, mais aux formations d'âge quaternaire, c'est dire les sédiments !


    Je rajoute ce lien vers Cavesa où chaque parcelle est décrite avec en prime un entretien avec JL Chave
    blog.cavesa.ch/index...
    Les Bessards sont mentionnés comme 100% granitiques

    Saint-Joseph

    Reportage du CRV de LPV
    www.lapassionduvin.c...

    un exemple sur sol granitique
    www.chapoutier.com/f...

    ***************************** Etranger************************************

    Italie

    Etna

    www.jancisrobinson.c...

    Un producteur

    Patrick Bottcher écrit: www.licata.be/catalo...

    #1

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 985
    • Remerciements reçus 1

    kamuro a répondu au sujet : Re: Terroirs granitiques/volcaniques

    tire du site du domaine de gravanel : ici

    A proximité de Pézenas, Neffiès est un petit village accroché aux premiers contreforts des Causses.
    C'est là que nous avons constitué notre Domaine en 2003, parcelles choisies pour la qualité de leur terroir (terrasses Villafranchiennes, coulées basaltiques d'un ancien volcan, schistes). C'est cette qualité des sols qui vaut depuis peu à cette micro région une AOC autonome en cru "Pézenas".

    Stephane
    #2

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 881
    • Remerciements reçus 1

    emmane777 a répondu au sujet : Re: Terroirs granitiques/volcaniques

    Oui, mélange certainement de différentes structures géologiques, qui peut donner un terroir particulier.
    Je goûterai bien pour me faire une idée ! Kamuro, quelle empreinte penses-tu peuvent donner les coulées de basalte sur le vin ? ( j'ai lu que çà pouvait donner un petit côté minéral, que ç'était riche en soufre, qu'il fallait un peu attendre car cela rendait le vin nerveux au début ; qu'en dis-tu ? Après tout dépend peut-être du mélange avec d'autres roches ou sédiments ? )

    Mes connaissances sur le sujet des terres basaltiques ne sont quasiment que bibliographiques.

    NB : - Le granite ( issu de magma formé par des pressions énormes sous terre et un refroidissement lent) est une roche magmatique ; Une roche volcanique est issue de la lave, qui fait effusion ou éruption hors de terre à l'air libre, et qui est formé à faible pression ( pression atmosphérique) et par refroidissement rapide (à l'air libre).

    - "les bessards" est effectivement une parcelle apparemment entièrement granitique ; mais le "jus de raisin" qui en est issu est systématiquement assemblé par Jean Louis Chave, à d'autres parcelles ; ainsi le propriétaire explique : "Si l’Hermitage ne saurait être réduit aux Bessards, on peut également affirmer qu’il n’est (peut-être) pas de grand Hermitage sans Bessards ". (blog cavesa.ch).

    Emmanuel
    #3

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1024
    • Remerciements reçus 1

    apoitou a répondu au sujet : Re: Terroirs granitiques/volcaniques

    Dans un style plus proche de chez moi (Coteau d'Aix) il y a le château de Beaulieu qui met en avant le fait qu’une grande partie du domaine se trouve sur le cratère d'un ancien volcan (en Provence Oui, oui !).
    Enfant j'allais jouer dans la carrière de basalte et confirme donc la typicité du terroir en revanche je ne sais pas déceller ce que cela confère au vin (si ce n'est que ce sont de bon coteaux d'Aix dans la cuvée Berengère).
    Alex6
    #4

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1805
    • Remerciements reçus 0

    DarthTux a répondu au sujet : Re: Terroirs granitiques/volcaniques

    Comme on parle de cailloux autant faire les choses bien.
    On ne devrais pas dire roche granitique (sauf pour le granite) mais roche plutonique.

    Et d'un coup le gabbro qui présente la même composition que le basalte mais cristallisation beaucoup plus lente et complète.
    Pour en revenir au granite son équivalent en roche volcanique est le rhyolite.

    Sinon il reste à aborder le cas de l'amphibolite qui aussi une roche métamorphique dont dérive le basalte et gabbro par une fusion partiel mais mes cours de géologie remonte à loin... et je suis incapable d'en dire plus.

    --
    François C.
    #5

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 19919
    • Remerciements reçus 561

    enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Terroirs granitiques/volcaniques

    interessant. donc le muscadet est une appellation où une partie du sous-sol est d'origine plutonique.
    #6

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 881
    • Remerciements reçus 1

    emmane777 a répondu au sujet : Re: Terroirs granitiques/volcaniques

    le terroir du Rangen n'est pas que volcanique :

    " Ses 18 hectares sont situés sur le socle primaire en bordure de la faille vosgienne, formant une large brèche de roches broyées siliceuses (Drachenfels). Ce terroir de type volcano-sédimentaire est unique en Alsace. C'est un mélange de produits volcaniques et d'érosion des reliefs montagneux primaires. "

    ( source : Benoit France, de l'Académie du Vin de France ; "Grand Atlas des Vignobles de France").

    Emmanuel
    #7

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2393
    • Remerciements reçus 390

    bertou a répondu au sujet : Re: Terroirs granitiques/volcaniques

    Sur le terroirs volcaniques, je pense immédiatement au vins de l'Etna en Sicile. Le nombre de vins que j'ai goûtés n'est pas impressionnants mais je commence à avoir une petite expérience depuis qu'un client m'a demandé de lui dire ce que je pensais des vins siciliens et que j'ai séché. J'ai réparé depuis l'erreur.

    Donc je trouve que les vins issus de la famille des Nerello sur les pentes de l'Etna on une minéralité particulière. Certains (Benanti et son Rosso di Verzella surtout) on carrément une odeur de cendre. Les Nerello donnent des vins qui ne sont pas opulents et riches mais fins avec de délicats arômes.
    Plusieurs Nero d'Avolla sur l'Etna ont aussi cette odeur mais ce n'est pas aussi flagrant que les Nerello. Plusieurs Nero au sud de l'île sur le DOC Cerasulo di Vittoria n'avait pas cette minéralité.

    Donc oui, le volcan ça donne de la minéralité.

    Bertrand

    Bertrand
    #8

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 881
    • Remerciements reçus 1

    emmane777 a répondu au sujet : Re: Terroirs granitiques/volcaniques

    Merci Bertou, c'est très intéressant !!

    je vais t'en demander un peu plus si tu es d'accord ; si j'ai bien compris, la différence entre le vin sicilien "volcanique" et "non volcanique" se situe dans la minéralité ( et en l'occurence une minéralité "cendrée") ;

    quels vins préfères-tu : les Nerellos à la minéralité très cendrée, les Nero d'Avola à la minéralité moins cendrée, ou les Nero d'Avola Cerasulo di Vittoria ? Tu aimes l'odeur de cendre dégagée par ces vins volcaniques purs ?

    En effet, j'ai lu le fil de discussion sur les vins siciliens ; tous semblent s'accorder à dire que c'est le Nero D'avola qui est le meilleur ; si c'est le Nero d'Avola qui a le moins goût de cendre sur l'Etna, cela voudrait dire que les participants de ce fil préfèrent les vins de l'Etna qui ont le moins d'odeur de cendre (et qui font donc oublier le caractère de la terre sur laquelle ils poussent) ?

    En tout cas j'ai grand hâte de me faire mon opinion moi-même, j'essaierai d'en acheter pour me faire mon idée. Merci encore.

    Emmanuel
    #9

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 19919
    • Remerciements reçus 561

    enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Terroirs granitiques/volcaniques

    Le Nero d'Avola, c'est un cépage de sicile qui n'est pas cultivé dans l'appellation Etna Rosso (ou très peu en complément) mais sur d'autres appellations siciliennes dont les terroirs sont différents.
    La minéralité (cette fameuse tarte à la crème qui veut tout et rien dire si l'on ne précise pas ce que l'on ressent) "cendrée" est certainement plus présente grâce au sol autour de l'etna qu'ailleurs, de là à dire qu'un cépage est meilleur qu'un autre....:S
    #10

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1564
    • Remerciements reçus 9

    alfonso a répondu au sujet : Re: Terroirs granitiques/volcaniques

    tout à fait Laurent! pour infos c'est le Nerello Mascarese ou Mascalese qui est utilisé dans la doc Etna rosso...

    Par ailleurs, je ne me bats pas pour avoir raison, puisque j'ai raison...;) L.J.
    #11

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2393
    • Remerciements reçus 390

    bertou a répondu au sujet : Re: Terroirs granitiques/volcaniques

    Désolé pour la boulette sur le Nero (merci de corriger ça évite les confusions), ce n'était pas un Etna mais donc des IGT que nous avions dégustés, je n'ai plus le producteur en tête. Il y avait deux bouteilles...
    Je rejoint Laurent pour dire qu'il n'y a pas de cépages meilleurs que d'autres. C'est une affaire de goût personnel après. Moi j'ai un faible pour les vins 100 % frappato.

    Bertrand
    #12

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 19919
    • Remerciements reçus 561

    enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Terroirs granitiques/volcaniques

    Exact Alfonso, avec le Nerello Cappuccio minoritaire.
    c'est vrai Bertou qu'en IGT il y a beaucoup de Néro d'Avola en Sicile.
    #13

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 881
    • Remerciements reçus 1

    emmane777 a répondu au sujet : Re: Terroirs granitiques/volcaniques

    Je suis bien d'accord qu'on ne peut dire qu'il y a des cépages meilleurs que d'autres sur tel terroir (bien que certains cépages sont préférés par beaucoup sur certains terroirs, sans être forcément "meilleurs") ; mais l'on peut avoir une préférence personnelle. Maintenant comme sur le fil de discussion " les vins siciliens" , il n'est question quasiment que de Nero d'Avola, je pensais que les vins siciliens qu'avaient préféré les participants de ce fil était le Nero d'Avola ; sans en conclure bien sûr que le Nero d'Avola est le meilleur. Je m'arrêterai là pour éviter le début de toute polémique chronophage.

    Emmanuel
    " La recherche d'explications n'attend pas le nombre de dégustations".

    Emmanuel
    #14

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 881
    • Remerciements reçus 1

    emmane777 a répondu au sujet : Re: Terroirs granitiques/volcaniques

    Vins de Santorin

    "Il existe pour simplifier deux types de vins à Santorin (nous ne parlerons pas du rouge qui, encore peu complexe, n'est bu qu'à titre de « vin de table » par les habitants).
    Il y a tout d'abord le vin blanc sec, à la fois nerveux comme un riesling et sensuel comme un vin du sud. Jeune, ce vin très vif et minéral exprime le caractère volcanique du sol naturellement riche en soufre, il peut donc être nécessaire de le laisser vieillir 2 ou 3 ans pour l'apaiser.

    Le célèbre vinsanto est quant à lui l'un des plus anciens vins du monde puisqu'on le produisait déjà du temps d'Homère ! Il s'agit d'un vin doux naturel sans adjonction d'alcool. Les raisins ont séché au soleil à même le sol, sur de la paille, pendant 2 ou 3 semaines après les vendanges. Le vin est élevé au moins 24 mois en barrique puis mis en vente au bout de 5 ans. C'est un vin très riche en sucres et peu alcoolisé qu'il faut boire très frais. Vinsanto signifie « vin de Santorin » et non « vin santo » (« vin saint ») comme on le dit en Toscane où ce type de vin est aussi réalisé. " ( source : emmanuel tresmontant, site viamichelin.com)

    " Le vin rouge sec était jusqu’à présent un vin de table uniquement dédié aux habitants de Santorini. Depuis peu, de gros efforts sont consentis afin de développer des vins rouges de qualité. Avec ses vignes indigènes, le vin rouge de Santorini se cherche une identité ce qui donne lui en ce moment à des vins relativement expérimentaux. " ( source : ricou, lpv)

    (Merci Oliv, je veillerai à mettre les sources de citations ; je réponds au-dessus pour éviter l'encombrement par les posts)

    Emmanuel
    #15

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 80515
    • Remerciements reçus 5930

    oliv a répondu au sujet : Re: Terroirs granitiques/volcaniques

    Emmanuel,
    Par respect pour les rédacteurs des articles sur le web, il est d'usage de citer ses sources.
    www.viamichelin.com/...

    Ça t'évitera, au mieux, de te faire chatouiller par un Sacha et au pire de potentiels soucis à l'équipe. ;)
    Oliv,
    #16

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 881
    • Remerciements reçus 1

    emmane777 a répondu au sujet : Re: Terroirs granitiques/volcaniques

    En comparant l'Histoire des vins de terroirs volcaniques ( contenant essentiellement de la lave) que sont les vins de l'Etna et de Santorin, on s'aperçoit qu'après un début datant de millénaires, la culture du vin s'était "endormie" et qu'elle "renait" depuis peu :

    Vins de l'Etna ; Jancis Robinson :
    " That viticulture is nothing new on Etna is evident from the ancient narrow stone terraces, many of them abandoned, that trace contour lines around the mountain (...). It is clear that vines were traditionally the most important crop on Etna, even if their produce for long found its way into blending vats on the Italian mainland, especially Calabria, and even in France.But it is only very recently that the particularly mineral-influenced wines grown on Etna’s slopes have begun a renaissance in their own right, and many of these densely-planted old terraces are being rehabilitated.

    New wave Etna wine could be said to stem from 2001 when, separately, Belgian Frank Cornelissen and Andrea Franchetti of Tenuta del Trinoro in southern Tuscany identified something special about these volcanically inspired vines and began to make wine from them. Cornelissen had been brought up with fine wine and wanted to find somewhere where he felt there was a chance to make great, completely ‘natural’ wine from old vines with minimal chemical inputs. On the slopes of Etna, or at least in a segment on the north slope between Randazzo and Linguaglossa, the climate is so protected from rain that in his seven vintages here Cornelissen has only ever had to add the most basic Bordeaux mixture, copper sulphate, and that just three times in total. Today, Cornelissen’s wines, made in terracotta amphorae, walk defiantly on the wild side, although there are some that should appeal to all palates. "

    Vins de Santorin
    " La viticulture était déja présente sur Thera au 17ième siècle avant J.C. " ( source : ricou, fil discussion " les vins de Santorin")

    "Sous les longs siècles de domination ottomane, la viticulture périclita. Le retour à la souveraineté ne fit pas redécoller le vin pour autant. Au lendemain de la seconde guerre mondiale le mildiou puis le phylloxera endommagèrent une grande partie de la vigne grecque. Un effort important en direction de la vigne fut réalisé dès cette époque dans un sens à la fois quantitatif et qualitatif.

    De nouvelles règles de classements des vins qui entrèrent en vigueur à la fin des années 60 et l'arrivée d'une nouvelle génération d'œnologues formés à l'étranger contribuèrent à une renaissance des vins de Grèce. Parallèlement, le goût des Grecs pour des vins peu élégants et riches en alcool, évolua considérablement en direction de vins plus frais et plus fruités. Les viticulteurs grecs durent donc s'adapter à un marché plus exigeant sur la qualité des produits. " (source : académie du vin.fr)

    Emmanuel
    #17

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 881
    • Remerciements reçus 1

    emmane777 a répondu au sujet : Re: Terroirs granitiques/volcaniques

    Domaine Le Conte des Floris, Côteaux du Languedoc, "La Basaltique" (en attente appellation Pézenas selon le caviste).

    Ce domaine, créé en 2000, a choisi de séparer ses vins en fonction de l'origine des sols ; à chaque type de sol correspond un mélange de cépages méticuleusement choisis par le vigneron ; ainsi l'on retrouve les appellations "Villafranchienne", "Carbonifère", et "Basaltique" ;

    "La Basaltique" présente essentiellement du Carignan ( à 80% ; le producteur, sur son site, trouve que c'est le carignan qui correspond le mieux au terroir à dominante basaltique), 10% de syrah, le reste grenache et cinsault. Même si la "Basaltique" semble selon les critiques ( cf revue de presse du site) être peut-être un peu en-deçà des autres cuvées, elle apparait tout à fait honnête. Les auteurs de la revue de presse rapportent des notes "minérales", sans s'étendre sur le sujet.

    exemple : " Daniel Le Conte des Floris aime décliner ses différents terroirs dans des cuvées séparées. Ici en l’occurrence un terroir de basalte lequel donne naissance à une bouche verticale dont la matière mûre est soutenue par la fraîcheur minérale. Les arômes de cassis,de prune macérées dans l’alcool, de poivre et les épices, voire une touche de caoutchouc (10% de syrah) témoignent de la complexité d’un vin qui affiche 14°degrés ". ( source : domaine Le Conte des Floris).

    Je l'ai dégusté ( le 2005) ; le nez présente un fruit effectivement mûr présent, avec touche fleurs blanches ; en bouche le vin est corpulent, asséchant en finale. Au total vin un peu austère, à prix un brin élevé (11 euros caviste) . Je n'ai pas perçu d'influence de la composante basaltique sur le goût.

    Emmanuel
    #18

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 5841
    • Remerciements reçus 970

    Marc C a répondu au sujet : Re: Terroirs granitiques/volcaniques

    Petite mise à jour dans le message de tête pour réparer un oubli impardonnable : les liens vers les reportages du CRV de LPV où des terroirs granitiques sont mentionnés.

    Marc
    #19

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 881
    • Remerciements reçus 1

    emmane777 a répondu au sujet : Re: Terroirs granitiques/volcaniques

    Effectivement les compte-rendus du Cercle Vallée du Rhône sont très intéressants, remarquables !! Merci Marc !

    Emmanuel
    #20

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 80515
    • Remerciements reçus 5930

    oliv a répondu au sujet : Re: Terroirs granitiques/volcaniques

    Terroirs
    Les terroirs volcaniques, des vins sans faille ?

    www.decanterchina.co...
    #21
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: E-mane, LoneWD

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 80515
    • Remerciements reçus 5930

    oliv a répondu au sujet : Terroirs granitiques

    Granit
    Le terroir d'un grand vin.

    www.wine-searcher.co...
    #22

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck