Domaine Rossignol Trapet, Latricières Chambertin 2000

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet
    • Visiteur

    Guest a créé le sujet : Domaine Rossignol Trapet, Gevrey-Chambertin

    DOMAINE ROSSIGNOL-TRAPET



    4 rue de la petite issue
    21220 Gevrey-Chambertin
    Tél. : +33 (0)3 80 51 87 26
    Mail : info@rossignol-trapet. com

    www.rossignol-trapet...

    * Facebook Domaine Rossignol-Trapet

    * Instagram Domaine Rossignol-Trapet

    Dégustations sur rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h.




    Intéressé par votre avis SVP.

    Je reste très ému de dégustations de Latricières Chambertin et Chambertin 1997 de ce domaine.
    1. au prix de premiers crus des concurrents...
    2. pour une fois des vins orientes vers la finesse et non vers la puissance...

    Un petit commentaire sur la recherche de puissance sur le cépage en question: c'est a croire que les vinificateurs font parfois le contraire des dégustateurs de thé (un parallèle entre extraction et temps d'infusion) !
    #1
    Pièces jointes :

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: Rossignol Trapet

    ah un amateur de thé !!

    C'est vrai que plus on monte en gamme dans le thé et moins il est puissant et tanique et moins on le laisse infuser. la montée en qualité se fait dans la finesse et la compléxité et surtout pas dans la puissance !
    #2

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: Rossignol Trapet

    Bonsoir,

    De mon coté ai gouté un Chambertin 98 (bon d'accord c'est un infanticide!!), ceci dit très bonne surprise au niveau élégance et matière. Un trame tannique très serré donnant une certaine austérité mais quel potentiel!!
    Vrai peu d'extraction on a le sentiment que Trapet travaille plutot à l'ancienne (Au regard de Dugat Py et autres Charlopin qui sont résoluments modernes et largement surcotés) et laisse parlé le terroir.
    Au niveau de la puissance, il faut bien voir qu'effectivement Trapet est considéré comme un vigneron "traditionnel" qui colle aux caractéristiques du millésime. Or 97 est bon sans être exceptionnel loin de là, et je pense qu'il a fait le choix de travailler sur la finesse plutot que la puissance (de m^me que 98 au demeurant). Je pense qu'il faudrait gouter un Latricière ds un beau millésime tel que 96 ou 99 pour se faire une idée plus précise de la puissance à attendre chez lui.

    A+

    JBL
    #3

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: Rossignol Trapet

    J'ai essaye le Clos Prieur 98 et le Gevrey village 99, mais ils sont encore completement fermés... Ils sont tendus, et la finesse n'est en rien de la mollesse!

    Encore un parallèle asiatique... dans la tempête le roseau plie mais ne casse pas... contrairement au chêne!

    Merci de vos commentaires, continuons!
    #4

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6349
    • Remerciements reçus 23

    Yves Zermatten a répondu au sujet : CR: Domaine Rossignol Trapet, Latricières-Chambertin, 2000

    CR: Latricières-Chambertin 2000
    J'ai enlevé quelques bouteilles de ce vin pour un bon prix dans une vente aux enchères (180 euros les 6 bt), achetées impulsivement sur le souvenir d'un magnifique Chambertin 98 de Trapet bu chez Olif, malgré la mauvais réputation du millésime. Je viens de les récupérer à Zurich et je n'ai pas pu résister à la tentation d'en ouvrir une immédiatement...la tentation oui, mais aussi la curiosité de voir si je ne m'étais pas planté ;)

    au premier contact : le choc ! les premières gouttes versées dans le verre me paraissent transparentes à côté de ce que j'ai l'habitude boire ;) bon, je remplis abondamment le verre et la robe gagne en densité. Cela me tranquilise un peu ;) Je plonge mon nez dans le verre, un Riedel Bourgogne de la série Vinum, et d'emblée, je retrouve tout ce que j'aime dans le Bourgogne. Je suis immédiatement conquis par la complexité de ce bouquet, malgré la relative jeunesse de ce vin. Noble, sur les nuances d'épices, de cuir, de groseilles et de cerise. on passerait des heures à humer ce vin.

    La bouche est fluide, de demi-corps, avec un toucher soyeux à l'attaque, plus grenu en finale, un équilibre somptueux et une expression aromatique d'une grande sensualité. On sent que l'on est pas dans un grand millésime solaire, mais je suis vraiment impressionné par l'élégance et la classe de cette bouteille. L'acidité est bien présente, presque mordante, et je me dis que ce vin devrait être au sommet dans trois ou quatre ans, voire plus. J'ai oublié de dire que le boisé était parfaitement intégré et servant le vin

    J'avais envie d'un bon Côtes de Nuits frais, fin, élégant, digeste et croquant de griotte. Cette bouteille à parfaitement satisfait toutes mes attentes.

    Yves Zermatten

    Yves Zermatten
    #5

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4989
    • Remerciements reçus 719

    Olivier Mottard a répondu au sujet : CR: Rossignol Trapet

    Les vins sont goûtés lors d'une dégustation organisée par l'a.s.b.l. Les Compagnons du Cep.

    Beaune 1er cru "Teuron" 2003

    Un nez sur la fraise.
    La structure du vin est fondue dans une très belle longueur et un bel équilibre. Il manque cependant un peu d'expression fruitée pour atteindre le meilleur niveau.

    Savigny-les-Beaune "Les Bas Liard" 2003

    Le nez ne s'exprime pas au mieux, masqué par une légère réduction.
    Le vin apparaît un peu fermé, les tanins assèchent un peu la finale même si l'équilibre est présent et la longueur belle.

    Gevrey-Chambertin 2003

    Un nez épicé mais aussi fruité sur la cerise et un léger boisé.
    La bouche est très soyeuse dans un très bel équilibre et une grande longueur.
    Chapeau pour un "simple" village.

    Cordialement,

    Olivier
    #6

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4989
    • Remerciements reçus 719

    Olivier Mottard a répondu au sujet : CR: Rossignol Trapet

    CR: Dernier jour du voyage. Nous avons rendez-vous avec Nicolas Rossignol au domaine Rossignol-trapet à Gevrey-Chambertin.
    Les notes sont de Alain Hinant et Olivier Mottard.

    Gevrey-Chambertin 2004

    Un beau nez sur les fruits noirs évoquant le cassis.
    La bouche propose une belle tension qui procure beaucoup de finesse et de fraîcheur dans des arômes fruités.
    Le vin est long, équilibré et suave.

    Beaune 1er cru Theurons 2004

    Un nez fin, délicat et fruité.
    La bouche est très élégante sur sa belle onctuosité alliée à une belle fraîcheur dans une grande longueur.

    Gevrey-Chambertin 1er cru Clos Prieur 2004

    Un nez au boisé très léger et de fruit rouge.
    Une bouche aérienne, fruitée aux tanins fins et élégants.
    Grande longueur et très beau vin.

    Chapelle-Chambertin Grand Cru 2004

    Un nez moins ouvert sur des notes d'épice et de fruit rouge (fraise).
    La bouche est avant tout caractérisée par une très grande finesse sur des notes de cerise.
    L'ensemble est très fin, aux tanins très mûrs dans une longueur interminable.
    Superbe.

    Gevrey-Chambertin 1er cru Clos Prieur 2002

    Un nez doux sur des notes de fraise avec une impression de belle sucrosité.
    En bouche, le vin se montre suave mais extrêmement frais.
    Il a absorbé totalement son élevage et vogue tranquillement vers sa maturité sans se presser.
    Très grande longueur.

    Chambertin Grand Cru 2002

    Un nez proposant une corbeille de fruits rouge et noir enveloppé par une légère torréfaction.
    En bouche, c'est le choc : un corps imposant aux tanins mûrs dans un équilibre aérien.
    Fraîcheur, suavité, tension et finesse caractérisent cet ensemble dont la longueur à du mal à s'éteindre.
    Superbe et grand.

    Un nouveau témoin de la réussite des beaux 2004 avec des vins au fruité gourmand et à la belle tension, corsetés de tanins mûrs et enrobés.
    2 exemples de 2002 qui, si ils sont accessibles aujourd'hui, sont loin d'avoir livré tout leur potentiel.
    Seconde visite au domaine et confirmation de la haute tenue de la gamme.

    Cordialement,

    Olivier
    #7

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 26005
    • Remerciements reçus 781

    Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Rossignol Trapet

    Merci Olivier pour ces nombreux CR bourguignons, comme d'habitude de grande qualité.

    Luc
    #8

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4989
    • Remerciements reçus 719

    Olivier Mottard a répondu au sujet : Re: Rossignol Trapet

    Au plaisir :)

    Olivier
    #9

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 65
    • Remerciements reçus 0

    le buisson a répondu au sujet : Re: Rossignol Trapet

    De passage ce vendredi 17 novembre au domaine, je confirme la qualité remarquable des vins de ce domaine ainsi qu'un accueil chaleureux. Je ne rajouterai rien au commentaires du gevrey village 2004 et du beaune teurons 2004 si ce n'est que ces vins sont déjà d'une belle harmonie et équilibre.
    La gamme des grands crus se caractérise par plus de complexité et de longueur...
    Le latricière 2002 me semble déjà plus "accessible" que le chambertin du même millésime. Je suis impatient de regouter ses deux magnifiques cuvées dans quelques années...

    Dany
    #10

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 528
    • Remerciements reçus 0

    seb a répondu au sujet : CR: Domaine Rossignol Trapet, Gevrey-Chambertin "Aux Etelois" 2005

    CR: Gevrey-Chambertin "Aux Etelois" 2005

    nez fin et distingué sur la cerise. Joli touché de bouche, fruité sur la fraise, la cerise. Structure large, tendue, belle longueur qui se termine sur une petite pointe de minéralité, qui apporte un surplus de complexité. La trame tannique est d'une grande finesse.
    Une jolie bouteille mais qui semble encore largement sur la réserve, à attendre.... encore longtemps.
    #11

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2953
    • Remerciements reçus 3

    arnaudm a répondu au sujet : Re: Rossignol Trapet

    " à attendre.... encore longtemps"
    C'est vraiment l'impression que me donnent tous les 05 que je déguste actuellement en rouge et en blanc . c'est très bon jeune , mais j'ai rarement un tel sentiment sur un millésime .

    "Mes goûts sont simples : je me contente de ce qu'il y a de meilleur ". O.Wilde
    #12

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 528
    • Remerciements reçus 0

    seb a répondu au sujet : Re: Rossignol Trapet

    J'ai vraiment aucun recul sur la Bourgogne, mais ce vin m'a paru bien constitué pour affronter le temps. Pour moi ça tombe bien 2005 est l'année de naissance de ma fille.
    #13

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 787
    • Remerciements reçus 116

    Alain Hinant a répondu au sujet : Re: Rossignol Trapet

    Tout à fait d'accord avec vous Messieurs, à part 2 viticulteurs ou leurs cuvées de base étaient plus accéssibles, les autres vins goutés en Bourgogne sont vraiment sur la réserve, on sent un véritable potentiel de garde, avec de la structure, des tanins ronds mais présents, vraiment très, très beau.
    Je n'avais plus rencontré ce genre de vins depuis 2002 en Bourgogne (tous ses messages ne vont pas arranger la pénurie actuelle des 2005)

    Amicalement,
    Alain Hinant
    #14

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 528
    • Remerciements reçus 0

    seb a répondu au sujet : CR: Domaine Rossignol Trapet, Gevrey-Chambertin, 2005

    CR: Domaine Rossignol Trapet, Gevrey-Chambertin, 2005

    Ce vin m'a paru plus ouvert que la cuvée "aux ételois", bien que le style des deux vins soit proche. Un vin tout en finesse, tension,longueur, des arômes intenses sur les fruits rouges, des tannins remarquablement intégrés.
    Vraiment beaucoup de plaisir avec cette très belle bouteille.
    #15

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 787
    • Remerciements reçus 116

    Alain Hinant a répondu au sujet : CR: Domaine Rossignol Trapet, Gevrey-Chambertin 1er cru Petite Chapelle, 2003

    CR: Domaine Rossignol Trapet, Gevrey-Chambertin 1er cru Petite Chapelle, 2003

    Dégusté en compagnie d’Olivier, le vin est ouvert depuis 2 heures et carafé 1 heure.

    La robe est rubis, uniforme, pas de dégradation sur le bord du disque, légère évolution.
    Sans remuer le verre, le nez est fruits rouges, fraise et framboise, en agitant ces sensations sont renforcées, le nez est élégant.
    Très belle structure en bouche, suave, très ample, une rondeur apportée par un grand corps, la bouche est fruitée, aucune trace d’élevage, très bel équilibre, belle longueur.
    Un vin de (grand) plaisir, avec une bouche magnifique et un fruité qui l’est tout autant.
    Très bel exercice pour ce millésime particulier.

    Amicalement,
    Alain Hinant
    #16

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4989
    • Remerciements reçus 719

    Olivier Mottard a répondu au sujet : CR:Domaine Rossignol-Trapet - Gevrey-Chambertin 1er cru Petite Chapelle 2003

    CR:Gevrey-Chambertin 1er cru Petite Chapelle 2003

    La robe est plus uniforme que le Gevrey de Geantet-Pansiot, d'une belle teinte rubis.
    Après un côté légèrement beurré, apparaissent des notes de fruits frais sur la fraise et la framboise.
    En bouche, après une entrée fruitée, le corps développe une belle amplitude, avec une suite tout à fait convaincante.
    La finale est longue mais ici pas marquée par la légère amertume du Gevrey de Geantet-Pansiot. Belle longueur dans des notes fruitées et aucune trace d'élevage.
    Très beau vin.

    Olivier
    #17

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 215
    • Remerciements reçus 0

    NicolasL a répondu au sujet : CR: Domaine Rossignol Trapet, Chambertin, 1996

    Bonjour,
    enorme deception sur un CR: Chambertin 1996 ; je m'explique :

    a l'ouverture, a 12h pour le soir, le bouchon sort bien, un leger depot de pourriture sur le dessus, le dessous (a l'interieur) est tres propre. Une fine lampee dans le verre, une belle couleur tuilee, mais sans exces ; plus orange que marron. Peut-etre deja trop orange pour le millesime ?
    Au nez, horreur, le verre est remplie de SOUFRE, a un niveau qu'il n'est pas possible de garder le nez au-dessus du verre. Ca prend le nez immediatement, et ca chatouille tres desagreablement. Cela dit, en passant outre ce premier voile nauseabond, on discerne une matiere, certes un peu vieille, mais parfumee (on reconnait le pinot noir). Ouf, il semble qu'il y ait quelque chose de bon derriere ce premier voile.
    Je goutte et ...c'est pas terrible, mais toujours ce sentiment de "y a quekchoz derriere !"
    Je laisse le fond du verre a cote de la bouteille et j'attend.

    J'y retourne a 15h, le voile soufre dans le verre s'est attenue, mais pas plus que ca. Pouah ! Je decide de carafer, au point ou j'en suis, autant tout essayer avant de finir dans l'evier.

    21h - Je vide le verre (pas d'evolution), et le remplis a nouveau avec un peu du contenu de la carafe. Ca piquotte toujours beaucoup, tres entetant, meme s'il subsiste encore une trame tannique/fruit derriere tout ca...mais, bon, c'est pas buvable pour autant.

    Ce matin, 8h, ca transpire toujours le soufre dans la carafe.
    Je verrais ca ce soir.

    Dure deception, mais je n'incrimine toutefois pas le domaine. 1ere experience avec eux, mais je compte bien retenter ma chance, et meme descendre les voir tres prochainement.

    Pour me venger, j'ai ouvert un Clos des Lambrays 02 (un peu jeune certes, mais je voulais assurer un peu le coup cette fois).
    Tres joli, du fruit a plus quoi savoir en faire (fraise, cassis) mais pas une matiere tres profonde/dense, peu de tanins, tres feminin (vous me direz, on est a Morey Saint-Denis, c'est normal ?!), et puis je ne lui ai pas laisse le temps de s'oxygener (les invites commencaient a mourir de soif).

    S'il est arrive a l'un d'entre vous le meme genre de scenario catastrophe, je suis interesse des suites a donner (sinon, zoup, dans l'evier).

    Bonne journee a tous
    Nico
    #18

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1334
    • Remerciements reçus 109

    herve2 a répondu au sujet : CR: Rossignol Trapet

    Visite hier au domaine pour enlever les 2005. Reçus, mon épouse et moi, par un des frères Rossignol (qu'il m'excuse, je n'ai pas retenu son prénom).
    Direction la cave pour une dégustation de plusieurs millésimes.

    D'abord, quelques 2004, histoire de vérifier que l'on y décèle définitivement aucune trace de verdeur, de moisi et autres particularismes bettaniens bien fielleux !!! Le Beaune Teurons est très fin, comme d'habitude (pas trop mon truc, mais c'est le cas pour tous les millésimes) et il vaut mieux le gouter avant le Gevrey village 2004, beaucoup plus (mieux ?) constitué !! Pas la même côte, pas le même terroir. Derrière, le Latricières montre toute sa supériorité, déjà très expressif, charmeur, long en bouche !!! Ensuite, le Chapelle-Chambertin se dévoile beaucoup moins que le Latricières, plus serré, mais avec autant de structure, si ce n'est plus !!! Il flatte moins immédiatement les sens mais ira au moins aussi loin que son prédécesseur !!! Le Chambertin, lui, paraît se présenter comme une synthèse de ces qualités, entre expression et tension !!!

    En 2005, on goute le Beaune Teurons et le Gevrey Village. Les robes sont plus noires qu'en 2004 et les vins plus serrés, moins flatteurs que les 2004 !!! Superbe trâme acide qui tend les vins, leur donne une droiture qui devrait demander à l'amateur de les oublier en cave quelques années avant de les boire.

    Les 2006, goutés sur fut, se présentent différemment selon l'avancement de l'élevage. Le Teurons, en pleine malo, se présente assez difficilement. Le Gevrey village présente quelques notes de réduction qui n'occultent pas une très belle structure. La dégustation comparée de trois premiers crus se révèle très intéressante, dévoilant des personnalités très tranchées. Le Gevrey Combottes se montre très gras, dense et volubile en bouche. La Petite Chapelle, elle, rentre les épaules, se révèle toute en droiture et tension, sans aucune fioriture. Le Cherbaudes, lui, livre un visage très Chambolle avec des notes très florales, tout en acidité fraîche et une très belle longueur !!! Le maître des lieux nous confirme que ces différentes perceptions sont bien celles de ces crus !! Vraiment passionnantes ces descentes de cave !!! Le Latricières se montre, comme en 2004, le plus expressif des grands crus du domaine, le Chambertin semblant une nouvelle fois vouloir traduire une synthèse, entre expressivité et tension. Pas encore en place (le moins en place de tous les 2006 goutés) mais joliment prometteur.

    Pour finir, On déguste un Chambertin 1996, ouvert quelques minutes plus tôt. Le millésime se révèle par une trâme acide marquée mais pas rédhibitoire du tout, de magnifiques arômes évoluant vers le tertiaire se dévoilant dans une robe ne montrant aucun signe de fatigue. Ceux qui en possèdent peuvent les ouvrir tranquillement avec confiance.

    Merci encore à notre hôte. Evidemment, on reviendra.

    Cordialement,

    Hervé
    #19

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 215
    • Remerciements reçus 0

    NicolasL a répondu au sujet : Re: Rossignol Trapet

    Bouh, j'ai pas eu de chance alors avec mon Chambertin 96 ?! (Voir 2 post au-dessus...).
    Je me vengerais, j'irais prochainement chez eux et j'en gouterais plein, na !
    #20

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 97
    • Remerciements reçus 0

    vr a répondu au sujet : Re: Rossignol Trapet

    CR: Beaune Teurons 2004 a fait l'épate avec un potof entre amis récemment, je vais finir vite les 6 bouteilles que j'avais acheté, un superbe fruit, une texture chatoyante et une belle longueur portée par l'acidité toute discrète

    CR: Gevrey-Chambertin village 1999 s'est bu tout seul ce midi, une invitation à découvrir les 1ers et grands dans quelques années, il commence tout juste à se mettre en place, il fait "jeune", mais offre déjà la complexité qu'on peut attendre de son âge

    CR: Chambertin 1997 du domaine reste une de mes plus belles expériences de ce village!
    #21

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 18
    • Remerciements reçus 0

    nonsolodivino a répondu au sujet : CR: Domaine Rossignol-Trapet

    Une visite en Bourgogne: samedi 17.11.2007

    Le traditionnel voyage en Bourgogne ou mieux dans la Côte d'Or il représente pour nous le point culminant de la saison. L'objectif était d'approfondir la connaissance des terroirs et des producteurs de Gevrey-Chambertin, Vosne-Romanée, Meursault, Volnay, Pommard et Saint Aubin.

    Domaine Rossignol-Trapet a Gevrey-Chambertin

    Nicolas Rossignol il nous attende au Domaine le 17 novembre 2007. Avec son frère David il dirige l'entreprise familiale crée par la division, en 1990, des propriétés du Domaine Trapet. Le patrimoine viticole qui s'étend sur 15 hectares, est d'inestimable valeur. Second seul à ce d'Armand Rousseau, il possède des parcelles dans le Grands Crus de Chambertin, Latricières-Chambertin, Chapelle-Chambertin et dans les meilleurs Premiers Crus limitrophe. Nicolas nous explique que depuis le 2004 la conduction de la vigne a été modifiée en suivant les théories de la culture biodynamique, technique qui permet de sauvegarder la flore et l'évolution des sols. Les vendanges sont manuelles avec des sélections des raisins parfaitement mûrs et seulement partialement égrappés. Les fermentations sont activées par des levures naturelles, la proportion de fûts neufs est raisonnée selon le niveau des appellations (max. 50% pour le Grands Crus).

    Nous dégustons les échantillons du millésime 2006, quelque vin doivent encore terminer la fermentation malolactique, donc avec la possibilité de trouver des vins pas bien définis, surtout sous le profil aromatique.

    Bourgogne Rouge 2006
    Les raisins sont vendangés dans deux parcelles, une située à Couchey, petit village situé à 5 km à nord de Gevrey-Chambertin, l'autre, la plus étendue, à Gevrey; vignes qui ont un âge moyen de 15 ans.
    Le vin, pas trop corsé, est agréable et frais avec des souvenirs de petits fruits de bois et fraise. Les bas rendements donnes un vin de satisfaisante structure, le final est agréable et discrètement long. Une bonne version régionale. Bien 14,5-15/20

    Gevrey-Chambertin 2006
    Ce village est une cuvée des diverses parcelles disséminées dans la commune. En Combe, Clos de Combe, Crais, Justice, Fourneaux, Grandes Raies, Puits-de-le- Barraque... forment une surface de 3.8 hectares qu'ils donne un vin fin et élégant qui présente des notes floréals et de fraise, l’attaque est souple suivi par une belle progression des tannins et une belle minéralité. Le long final est gourmand. Bien + 16-16,5/20

    Gevrey-Chambertin 2005
    L'homogénéité de l'extraordinaire millésime 2005 a donné à ce village une belle structure, les tannins sont vigoureux et confirment une excellente matière. Les arômes se développent sur des notes de griotte, myrtilles, réglisse, violette et élégantes épices orientaux, pendant qu'au palais il est rond et juteux. Très bon. 17/20 Un vin à acquérir sans hésiter surtout pour son juste rapport qualité prix.

    Gevrey-Chambertin Aux Etelois 2006
    Etelois est un lieu-dit village qui s'étendent immédiatement sous Griotte-Chambertin, la surface de propriété des frères Rossignol est de 0,4 hectares. Il présente d'abord une légère réduction, qui avec l'oxygénation, développe des nuances mûres, rose canine, épices doux. L'attaque est volumineux et souple, les tannins sont intenses mais doux, la structure est bien soutenue par une belle fraîcheur qui donne un long final avec une belle minéralité. Très bon. 16.5-17/20

    Beaune 1er cru le Teurons 2006
    Cette appellation représente, avec les Grèves et le Clos de Mouche, un des majeurs 1ers crus de Beaune. La propriété occupe 1,17 hectares situés dans la partie haute de l’appellation. Vignes de 25 ans, qui se trouvent sur un sol rouge avec beaucoup cailloux, une parcelle toujours chaude et bien protégée par les vents. Le vin qui n'a pas encore terminé la malolactique présente une acidité élevée et une sévérité évidente, de toute façon il garantit une excellente matière et consistance. Un territoire, nous assure Nicolas, qui normalement produit des vins élégants. Dans l'évaluation nous comptons sur son expérience. Bien + 16-16.50/20

    Beaune 1er cru le Teurons 2005
    Pour comprendre tout ce qu'a été cité par Nicolas nous dégustons le millésime 2005. Le vin est superbe, il s'exprime sur des notes fraîches, avec des souvenirs floraux, myrtilles et cerise mûre. L'entrée est presque discrète puis une impressionnante progression de sensations qu'ils confluent dans un final interminable. Fin et séducteur 17.50/20

    Gevrey-Chambertin 1er Cherbaudes 2006
    Cherbaudes est un 1er cru situé a nord de Chapelle-Chambertin, et sous Clos de Bèze et Mazis-Chambertin. Il offre des arômes de petits fruits de bois et légères nuances d'épices douces. En bouche il est direct, les tanins sont vigoureux mais de premières qualités; le final est longue et légèrement marqué par le bois. Très bon 16.5-17/20

    Gevrey-Chambertin 1er crus Aux Combotte 2006
    Aux Combotte est le plus à sud des 1er crus, il sépare les Grands Crus de Gevrey-Chambertin de ceux de Morey-Saint Denis. Il offre un nez solaire avec un fruit dense, les nuances sont de chocolat et réglisse. Au palais il est doux, soyeux et élégant, déjà bien équilibré; le finale en bouche est long et gourmand. Très bien 16.5-17/20

    Gevrey-Chambertin 1er crus Les Corbeaux 2006
    Cette "appellation" confine au nord avec le Grand Cru de Mazis-Chambertin. Au nez le fruit est mûr et équilibré avec des notes de réglisse et minéraux; l'attaque est souple, les tanins bien présentent donnes une belle progression en offrant un final très longue. Très très bon. 17-17.5/20

    Gevrey-Chambertin 1er Clos Prieur 2006
    Clos Prieur était un clos entouré par un mur en pierre sèche qui appartenait au prieur de la puissante Abbaye de Bèze situé à environ 50 Kms au nord de Gevrey-Chambertin. La parcelle de 0.25 hectares est sous Mazis-Chambertin, les vignes de 25 ans sont situés sur des faibles pentes avec une haute densité de 12'500 pieds par hectare. Au premier nez il est austère et fermé, il nécessité de l’oxygénation pour développer notes de cuir, réglisse et petits fruits de bois. En bouche il est riche, la matière est bien balancée par une belle acidité, une minéralité remarquable confère au final grande élégance. Un vin de grand potentiel. 17.5-18/20

    Gevrey-Chambertin 1er La Petite Chappelle 2006
    La Petite-Chapelle est une exception pour le Bourgogne parce que le nom ne vient pas d'un "lieu-dit", ce diminutif fut utilisé pour la différencier de la Grand-Chapelle, mieux connu comme Chapelle-Chambertin. En effet il est positionné immédiatement sous le Grand Cru, sur pentes légères qu'ils assurent un bon drainage naturel, le sol est assez profond et riche d'argile. La parcelle de propriété a une surface de 0.52 hectares avec des vignes d'environ 30 ans, relativement jeunes pour les paramètre de la Bourgogne. L'année 2006 nous offre sensations chaudes et d'épices doux avec un fruit mûr et dense. L'attaque est riche de matière, caractérisée par tanins bien équilibrés, le final est élégant et frais avec une persistance très longue, les retours sont de cannelle. Très beau potentiel 17-17.5/20

    Latricières-Chambertin 2006
    Latricières-Chambertin est le prolongement vers le sud de Chambertin, l'étymologie du terme latin "tricae" indique une place "de peu de valeur où la propre terre n'est pas fertile." En effet le sol est peu profond et maigre, il pouvait s’adapter exclusivement à la culture de la vigne. Les 7 hectares sont subdivisés entre 9 propriétaires qu'ils disposent des parcelles entre 1.5 et 0.16 hectares.La propriété de Nicolas et David Rossignol est de 0.73 hectares. L'année 2006 permet une spontanéité incroyable, le nez est élégant et parfaitement mûr, avec des notes de rose canine, cerises sauvages, café et une nuance minérale. L'entrée en bouche est déjà équilibrée et harmonieuse, caractéristiques qu'ils développera dans l'arc des prochains 10-15 ans. Le final est très long et extrêmement élégant sans aspérité. Parfait, déjà agréable. 17.5-18/20

    Latricières-Chambertin 2004
    Un vin séduisant qui exprime encore plus dans cette année son élégance, la structure associe des magnifiques tannins à un volume bien équilibré avec une fraîcheur estimable. Le final est épicié et minéraux. Toujours sur un niveau considérables. 17/20

    Chapelle-Chambertin 2006
    Est positionné sous Chambertin-Clos de Bèze séparé seulement par la Rue des Grands Crus, le nom dérive par l'existence d'une chapelle construite en 1155 par les moines de Bèze et plusieurs fois reconstruite au cours des siècles mais définitivement détruit après la Révolution Française. L'exposition des deux parcelles des Rossignol (1.95 hectares) regardes vers levant, les pentes sont faibles mais suffisants pour obtenir un drainage idéal. Le sol est peu profond 40 cm. avec des terres brunes qui couvrent une couche de roche calcaire qu'il émerge, souvent, du terrain. Il est le moins connu des Grands Crus de la zone, parce que le 7 propriétaires qu’ils se divisent les 5.5 hectares ont aussi des parcelles dans les vignobles plus prestigieux de Gevrey. Au nez il a un impact aromatique fort et de belle maturité: griotte, fleurs, fruits de bois, grains de café, … La bouche est volumineuse, soyeux et chaude, le tout géré par une belle fraîcheur, avec une vif minéralité final. Très bon 17-17.50/20

    Chambertin Grand Cru
    Chambertin est le plus célèbre entre les crus de Gevrey, 12.9 hectares de vignoble qui furent le champ d'un certain "Bertin." Les Burgundi arrivèrent ici dans le V siècle pour une occupation, un de ceux-ci possédait un champ adjacent au Clos de Bèze, son nom il était Bertin et sa propriété elle fut baptisée "Champs de Bertin." On reporte que sur l'exemple des moines ses voisins, Bertin décide de cultiver la propre parcelle à vignoble et d'utiliser les mêmes cépages. Documents de 1566 relèvent l'existence d'un Grand Chambertin d'environ 8.5 hectares et d'un Petit Chambertin d'environ 4.5 hectares, le totale de ces deux zones correspond à la surface actuelle. Il est compris entre la zone boisée qui occupe la partie supérieure de la colline, et la Rue des Grands Crus, Latricières à sud et Clos-de-Bèze au nord à une hauteur compris entre les 270 et les 280 mètres. Il a des pentes moins important que le Clos de Bèze, et bien qu’il soit de petites dimensions les caractéristiques microclimatique ne sont pas homogènes. Les courants d'air froid peuvent influencer sur la période de maturité des raisins, les vingt froids qu'ils vont disparaître dans la partie nord du vignoble, à la frontière avec le Clos de Bèze permettent la juste maturation des raisins avec une semaine d'avance. Il regard parfaitement vers orient et il bénéficie des premiers rayons matinaux, il appuie sur un sol de roche calcaire couvert d'une couche fine de éboulis et de terres brunes les plus aptes au Pinot Noir. Les 12.9 hectares sont divisés entre 21 producteurs, avec des parcelles entre 0.05 hectares, comme celle de Dugat-Py et Thomas-Moillard, e de 1.95 hectares comme celle de propriété du Domaine Rousseau. Le Domaine Rossignol-Trapet couvrent une surface de 1.6 hectares, vignobles avec un âge moyen de 55 ans, la densité est de 12'500 souche par hectare.

    Chambertin 2006
    La force et l'élégance de ce vin est sublime même si encore réticent à se montrer, il exprime un fond floral, mûre, myrtilles et minéral avec des nuances boisé. En bouche il est superbe, l'attaque a grande énergie, fraîcheur et élégance, l'union de ces sensations donne un final d’incroyable séduction. Après l’extraordinaire millésime 2005 une grande confirmation. Grand vin. 18-18.5/20

    Chambertin 2005 (goûté à la Paulée de Meursault le lundi suivant)
    Ce millésime il représente une des meilleures expressions de cette appellation. Un vin extraordinaire, presque parfait en tous ses composants: le fruit est parfait et intrigant, la matière est concentrée, la longueur interminable, le potentiel énorme. Immense. 19/20

    Chambertin 2004
    Dans une année irrégulière Nicolas e David Rossignol ont garanti un produit de valeur absolue évidemment moins puissant que de l'année 2005 mais apte à exprimer grande élégance et finesse. L'attaque est délicate suivi par une très belle progression, les tanins bien intégrés dans la structure, le final est de grand équilibre avec une très belle veine minérale. Harmonieux. 18/20

    Stefano & Giorgio
    www.nonsolodivino.ov...
    #22

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 787
    • Remerciements reçus 116

    Alain Hinant a répondu au sujet : Domaine Rossignol-Trapet

    Bonjour Nonsolodivino,
    Très beau CR.

    Tout a fait d'accord avec tes commentaires sur les vins du millésime 2006, Olivier et moi les avons gouté 2 jours avant toi et notre ressenti est un copier collé de ton CR.

    Amicalement,
    Alain Hinant
    #23

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 449
    • Remerciements reçus 0

    cédric76 a répondu au sujet : Re: Domaine Rossignol-Trapet

    Je possède une bouteille de Latricière Chambertin 1992, pour ceux qui l'ont bu, à quoi dois-je m'attendre? Plus généralement, que vaut le millésime 1992 en bourgogne?
    #24

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 773
    • Remerciements reçus 0

    patrick13012 a répondu au sujet : Re: Domaine Rossignol-Trapet

    En blanc c'est une bombe! En rouge c'est plus difficile...

    «On distingue dans l'eau son propre visage mais dans le vin on aperçoit le cœur d'un autre.»
    Patrick
    #25

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 449
    • Remerciements reçus 0

    cédric76 a répondu au sujet : Re: Rossignol Trapet

    Merci Patrick pour ta réponse, je demandais cela car j'ai la possibilité d'avoir d'autres bouteilles de Latricière 1992 à environ 32 euros le flacon, je vais donc m'abstenir.
    #26

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1334
    • Remerciements reçus 109

    herve2 a répondu au sujet : Re: Rossignol Trapet

    1992 a réservé de très belles surprises en Bourgogne rouge !!! C'est un millésime qui souffre malheureusement de la comparaison avec les Bourgogne blancs et d'un amalgame avec le caractère piteux des Bordeaux rouge. Mais 1992 a donné des Bourgogne rouge de belles tenues (d'ailleurs, de mémoire, la RVF avait titré lors d'une dégustation de 1992 : "La Bourgogne évite l'annus horibilis").

    Je serais par contre plus circonspect sur le domaine Rossignol-Trapet à cette époque. Je ne sais pas si le domaine avait déjà été repris en main par les frères Rossignol. Je n'ai jamais gouté de 1992 de ce domaine mais le souvenir des seuls 1990 me suffirait à me méfier.

    Cependant, puisque tu possèdes une bt, tu peux l'ouvrir. Elle ne gagnera plus rien à vieillir. Et qui sait, tu auras peut-être une belle surprise. C'est tout de même une belle étiquette.

    Cordialement,

    Hervé
    #27

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 449
    • Remerciements reçus 0

    cédric76 a répondu au sujet : Re: Rossignol Trapet

    Merci hervé, j'en prend bonne note et livrerais mes impressions sur cette bouteille.
    #28

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 773
    • Remerciements reçus 0

    patrick13012 a répondu au sujet : Re: Rossignol Trapet

    Tous les 92 rouges que j'ai bu étaient cuits de chez cuits, mais je n'en ai pas bu des centaines non plus...

    «On distingue dans l'eau son propre visage mais dans le vin on aperçoit le cœur d'un autre.»
    Patrick
    #29

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1334
    • Remerciements reçus 109

    herve2 a répondu au sujet : Re: Rossignol Trapet

    Evidemment, on ne parle pas d'un Mercurey village Lambda ou d'un Chorey d'un producteur inconnu mais, dans ce millésime, les belles étiquettes n'ont rien à voir avec les grandes étiquettes bordelaises !!!

    Picorés dans mes notes perso :

    CR: Bonnes Mares 1992 (F. Mugnier) dégusté en Juin 03 : "Robe pourpre, légers reflets bruns légèrement évolués, loin d’être délavée. Nez très expressif, mûr, complexe. Kirsch, terre… Vin frais, long. Une merveille d’harmonie. Garde assurée."

    CR: Clos des Lambrays 1992 dégusté en juillet 05 : Robe rubis éclatant, disque évolué, pelure d’oignon. Nez entre mie de pain, fruits rouges, kirsch. Fugace pointe d’orange sanguine. Légères touches d’humus, de feuilles mortes.
    La bouche est vive. Très jolie fraîcheur. Cependant, apparition intermittente d’une petite pointe acidulée sur le bout de la langue. Sans doute un petit excès d’acide tartrique . La longueur d’abord moyenne, s’allongera à l’aération, tout comme le vin gagnera en corps. Une sensation de chaleur en fin de bouche ne s’éternisera pas.
    A l’aération, le nez se complexifie encore : zan, miel, goudron.
    Réellement, une très grande surprise pour cette bouteille à parfaite maturité.

    Moi, à 32 €, je n'hésiterais pas une seconde et je tenterais bien le coup.

    Cordialement,

    Hervé
    #30

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux