Domaine Emmanuel Rouget

    • Messages : 155
    • Remerciements reçus 0

    VindiciLodela a répondu au sujet : Re: Emmanuel Rouget

    Wahoo ! Grosse bouteille qui aurait pût être attendue mais tu as dû avoir beaucoup de plaisir à la lecture de ton CR ! (tu)

    Camille
    #181

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3270
    • Remerciements reçus 204

    iceteayer a répondu au sujet : Re: Emmanuel Rouget

    C'est toujours le "problème" des vins au restaurant, rarement des bouteilles à leur apogée ou alors trop souvent à des prix stratosphériques.
    Mais bon, la c'était déjà grand, mais d'ici 10/15 ans ça devrait être grand² :P

    Julien
    #182

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3270
    • Remerciements reçus 204

    iceteayer a répondu au sujet : CR:Emmanuel Rouget, Vosne-Romanée 2007

    Bu ici!

    CR:Emmanuel Rouget, Vosne-Romanée 2007

    Julien
    Nez au départ plus discret que le méo-Camuzet mais ensuite va s'ouvrir sur les fruits rouges, le menthol, un côté "patiné".
    Une bouche superbe, d'un équilibre parfait, c'est ample, sphérique, plein, loin des vins en sous maturité de ce millésime parfois. Longue finale gourmande et élégante à la fois.
    Excellent!
    Compliqué de partir sur un village et surtout sur un 2007 à l'aveugle.
    En une semaine, mes deux premiers vins de ce domaine et autant dire que je suis sur le cul...sublime...


    Florent
    Nez qui une fois ouvert ce montre très beau, bien mure et complexe.
    Bouche tout aussi mure (difficile de partir sur 2007 à l'aveugle), complexe, équilibrée. Le vin va crescendo, signe des meilleurs pour moi.
    Très belle longueur et très très beau vin, qui vaut mieux que le niveau village.
    TRES BIEN/EXCELLENT
    #183

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 326
    • Remerciements reçus 1

    christr a répondu au sujet : CR: Emmanuel Rouget - Echezeaux 1996

    CR: Emmanuel Rouget - Echezeaux 1996
    Magnifique vin dans un grand millésime. On sent la structure et la race de ce terroir. le vin a une énorme matière et une superbe densité. les tanins sont parfaitement fondus. Une superbe bouteille !
    #184

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3118
    • Remerciements reçus 3

    DidierT a répondu au sujet : Re: Emmanuel Rouget - Echezeaux 1996

    Le Cros Parentoux est immense, je ne suis donc pas étonné par l'Echezeaux 96.

    Didier
    #185

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 124
    • Remerciements reçus 0

    laurent78 a répondu au sujet : CR: Emmanuel Rouget Savigny les Beaune 2009, Emmanuel Rouget.

    Bonjour à tous,

    CR: Savigny les Beaune 2009, Emmanuel Rouget.

    Un joli nez, du fruit (plutôt rouge), assez mûr, d'une intensité satisfaisante.
    Une bouche sympathique, c'est soyeux, cela manque peut être un peu d'intensité, et de longueur.

    Un vin bien fait, agréable.

    Bon we à tous.

    Laurent.

    "C'est dans la cave que se trouve l'âme d'une maison"
    #186

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4204
    • Remerciements reçus 3

    cmch a répondu au sujet : CR: Emmanuel Rouget-Bourgogne rouge 2011.

    CR: Emmanuel Rouget Bourgogne rouge 2011 :

    bu ce w-end comme transition entre blancs et rouge, le nez est superbe nous emportant sur des notes de fruits rouges et noirs bien mûrs, de vanille, de café, de pivoine et j'en passe. La bouche est déjà bien ouverte, riche et équilibrée, les tannins sont légèrement encore présents mais ne dérangent pas du tout. La finale est superbe pour un générique, j'adore(tu)

    Salutations vineuses,

    Christophe
    #187

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4204
    • Remerciements reçus 3

    cmch a répondu au sujet : CR: Emmanuel Rouget- Echézeaux 1994.

    CR: Emmanuel Rouget - Echézeaux 1994 :

    épaulé une heure, le nez dans le verre est d'une superbe expression nous dévoilant des arômes de fraises écrasées, de fruits rouges bien mûrs, de cuir, de menthol, de truffes noires et j'en passe, quel nez !
    La bouche quant à elle est identique au nez, d'une grande expression arômatique et d'un corps bien équilibré. Ce vin est à parfaite maturité, l'exemple type d'un bel échézeaux(tu)

    Salutations vineuses,

    Christophe
    #188

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3623
    • Remerciements reçus 44

    totolouga a répondu au sujet : CR: Vosne Romanée 1er cru, Cros Parantoux 2003 Emmanuel Rouget

    Bu au restaurant, quel vin!!!!

    CR: Vosne Romanée 1er cru, Cros Parantoux 2003 Emmanuel Rouget

    Le vin est carafé une heure avant le repas. La robe est d'un rouge profond. Le nez est épicé, un peu comme un vin de Reynaud mais combiné à des fruits noirs comme la mure. C'est déja superbe au nez. Le nez des blancs m'impressionne souvent mais il est rare que j'ai autant de plaisir à sentir un rouge.
    En bouche, c'est puissant et c'est du velours, le vin tapisse littéralement la bouche, mes papilles sont réjouies!! Je n'ai pas envie de l'avaler....! Et quelle longueur portée par une légère acidité qui picote la joue pour faire durer le plaisir! Un des plus grands rouges que j'ai eu l'occasion de boire. EXCEPTIONNEL

    J'étais avec une personne au palais fin mais qui ne connait pas le vin. A la première gorgée, elle a fait "wouhaou"..... C'est un vin abordable et compréhensible par tous comme devraient l'être tous les grands vins.

    [img]http://[url=http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=830038VR2003CrosParentoux.jpg][img]http://img11.hostingpics.net/pics/830038VR2003CrosParentoux.jpg[/url][/img]

    Raphael (Singapour) à l'aise dans tous les milieux mais n'appartenant à aucun
    #189

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4204
    • Remerciements reçus 3

    cmch a répondu au sujet : Re: Vosne Romanée 1er cru, Cros Parantoux 2003 Emmanuel Rouget

    Merci pour ce beau cr(tu)
    2003(et 2001) sont des millésimes que je n'ose pas trop toucher pour l'instant car ce sont les 2 années de naissance de mes enfants mais à lecture de ces impressions, je pense que je ne tarderai pas à ouvrir une bouteille d'ici peu;)

    Salutations vineuses,

    Christophe
    #190

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 313
    • Remerciements reçus 46

    julien1984 a répondu au sujet : Re: Vosne Romanée 1er cru, Cros Parantoux 2003 Emmanuel Rouget

    Bonjour Totolouga,
    Superbe compte rendu dans lequel nous ressentons tout le plaisir que tu as pris sur cette bouteille magnifique...!! :)
    Ce terroir est l'un de ceux qui me fascine le plus avec les Amoureuses en Côte-de-Nuits...mais pas encore eu l'occasion de goûter ...

    Merci et bonne journée à tous !!

    Cordialement
    Julien

    Cordialement
    Julien
    " et là, les Dieux distendirent le Temps..."
    #191

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 26006
    • Remerciements reçus 783

    Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Vosne Romanée 1er cru, Cros Parantoux 2003 Emmanuel Rouget

    Et dire qu'il paraît que certains Grands Connaisseurs de Bourgogne sourient dans leurs chaumières quand on ose évoquer le fait que 2003 est un superbe millésime en rouge...

    Luc
    #192

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 275
    • Remerciements reçus 21

    Nicolas Arlicot a répondu au sujet : CR: Emmanuel Rouget, Bourgogne 2011

    CR: Bourgogne, Domaine E Rouget, 2011



    Bouteille bue à cette occasion .

    La robe est jeune, brillante et claire. Le nez, dominé par les fruits rouges (cerise, groseilles), évoque immédiatement un joli pinot gourmand. En bouche pas de note d’élevage, la matière est dense et soyeuse avec une acidité bien présente sans être dominante. Ça glisse tout seul, et le vin brille vraiment pas sa matière et sa densité pour ce niveau d’appellation, même si on n’a pas une complexité aromatique phénoménale. Ça reste extrêmement bien fait, dans un millésime qui pour le moment ne m’a que rarement convaincu en Bourgogne. Très Bien -.
    #193

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4204
    • Remerciements reçus 3

    cmch a répondu au sujet : CR: Emmanuel Rouget, Echézeaux 1994.

    CR: Echézeaux 1994 E.Rouget :

    ouvert de 2 heures, le vin nous dévoilent d'agréables notes de cassis, de violette, de fraises écrasées, de truffes noires, de champignons et de tabac.
    En bouche, nous sommes face à un vin de grande classe, tout y est, très bel équilibre entre la matière, l'alcool et l'acidité. On retrouve la même trame arômatique du nez tout au long de la bouche et jusqu'une finale incroyable de noblesse Nous sommes face à un grand Bourgogne, dommage que les prix explosent :(

    Salutations vineuses,

    Christophe
    #194

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2224
    • Remerciements reçus 80

    oenoJB a répondu au sujet : CR:Domaine Emmanuel Rouget, Aligoté 2011

    CR:Domaine Emmanuel Rouget, Aligoté 2011

    Robe jaune très pâle, reflets verdâtres. Nez sur des arômes de citron et de citron vert.

    En bouche, c'est tendu, droit toujours sur des arômes citronnés mais l'acidité est bien équilibrée. Simplicité aromatique mais un grand plaisir sur ce vin dégusté en compagnie d'un velouté de panais et carottes glacées.
    #195

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 5223
    • Remerciements reçus 1987

    Frisette a répondu au sujet : CR: Domaine Emmanuel Rouget, Vosne Romanée, 2008

    CR: Domaine Emmanuel Rouget, Vosne Romanée, 2008

    Bue en apesanteur!!!

    Cédric42120:
    Cela "pinote" à plein nez sur une déclinaison de cerise. Elevage légèrement perceptible par des notes de réglisse, de mine de crayon. Ensemble élégant, velouté..
    Bouche longue, fruitée, juteuse sur une belle précision de fruit. Notes graphites, trait vert. Ensemble élégant et facile à boire.
    Très Bien +

    Jean-Bernard:
    Ca pinote d'entrée avec en sus la réglisse, le graphite.
    La bouche est une caresse, tout en ayant un certaine mâche. C'est vraiment superbe.
    La finale est juteuse, on ne sent véritablement le bois que dans le bouquet, avec un côté petit en suisse en sus de la réglisse.
    Fond de verre très précis avec de la belle cerise. Un vin superbe, équilibré, à la fraicheur parfaitement intégrée.
    Je ne vois pas ce qu'on pourrait reprocher à ce 2008 gourmand et élégant.

    Frisette:
    Le premier rouge offre une robe rouge cerise claire. Le nez est un peu sanguin, sur l'encre de chine également. La bouche est fluide, complètement déliée, sur la cerise et la réglisse. L'aromatique parait un peu simple, mais pure, avec un léger kirsché. La finale un peu courte m'oriente sur un village bourguignon. Le fond de verre est sur le bonbon kréma, témoin d'un élevage pas encore totalement intégré. C'est Très Bon à Excellent (16,5/20). Je n'ai pas vu venir le millésime par contre.

    Flo (Florian) LPV Forez
    #196

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1117
    • Remerciements reçus 195

    TIMO a répondu au sujet : CR: Emmanuel Rouget, Passetoutgrain 2014

    CR: Emmanuel Rouget, Passetoutgrain 2014

    J'ai voulu m'ouvrir cette bouteille en loucdé, par ma pomme. Et bien j'aurais bien fait de m'abstenir...

    Nez très réduit, derrière la framboise, le noyau de cerise, un côté presque chocolat.
    Les arômes sont puissants avec une maturité élevée.
    En bouche l'attaque est précise, avec une acidité présente, du gaz.
    C'est ensuite assez large, des goûts puissants de fruits rouges. La réduction est encore bien là.
    Tannins fins très présents qui serrent délicatement mais fermement.

    C'est un vin bien trop jeune de très bon niveau. La petite sœur va rester un bon moment allongée.

    Timo

    TIMO
    #197

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 187
    • Remerciements reçus 48

    KONI a répondu au sujet : CR: Domaine Emmanuel Rouget Echézeaux 2006

    CR: Echézeaux 2006 Emmanuel Rouget

    Belle couleur grenat foncée, le nez revele de grandioses fragances, de cerises cuites, de mûres et cassis. En bouche on retrouve toute la finesse des vins de Rouget, puissants et veloutés, structure tannique moelleuse et d'une fraicheur incroyable. Un vin de reference, au top.

    #198
    Pièces jointes :

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 187
    • Remerciements reçus 48

    KONI a répondu au sujet : CR: Domaine Emmanuel Rouget, pinot noir 2010

    CR: Domaine Emmanuel Rouget pinot noir 2010
    Belle robe rouge clair brillante
    Des aromes de fruits rouges acidulés envahissent le verre.
    En bouche le vin est carressant et juteux. L'elevage apporte des fines notes fumées.
    Grand générique plein de finesse et de complexité.
    #199
    Pièces jointes :

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1392
    • Remerciements reçus 1

    guillaumeflesch a répondu au sujet : CR: Domaine Emmanuel Rouget, Bourgogne pinot noir 2009

    CR: Domaine Emmanuel Rouget, Bourgogne pinot noir 2009

    Belle robe brillante, d'intensité classique pour un pinot noir bourguignon traditionnel.
    Nez discret, simple, sur le fruit mûr. En bouche, le vin est fluide, d'intensité moyenne, sans grande complexité, mais équilibré et parfumé, épicé.
    Finale assez longue pour ce niveau d'appellation, agréable, avec une légère montée en puissance chaleureuse qui tonifie la perception globale.
    Un joli générique, parmi les plus plaisants en Côtes en Nuits.
    #200

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 19
    • Remerciements reçus 1

    Placeronde a répondu au sujet : CR: Emmanuel Rouget, Passetoutgrain 2014

    CR: Emmanuel Rouget, Passetoutgrain 2014

    Même tentation, même punition !
    2 bouteilles ouvertes a 1 an de distance.
    2 jus frais et légers mais fermés a double tour.

    La suivante va attendre deux ans en cave, mais a ce jour s'il n'y avait l'étiquette prestigieuse du domaine je jugerai ce vin sans intéret et me garderai bien d'y revenir.

    Eric

    Eric
    #201

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 293
    • Remerciements reçus 116

    No Sport a répondu au sujet : Emmanuel Rouget, Passetoutgrain 2014

    Je vais écrire une horreur qui va m'attirer quelques réactions catastrophées mais je ne vois pas l’intérêt d'acheter des bourgognes génériques à 20, 25, 30€, des maisons les plus prestigieuses, alors qu'il y a tellement mieux ailleurs, ou au moins aussi bien, pour 2 à 2,5 fois moins cher.
    #202
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vaudésir

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17634
    • Remerciements reçus 1455

    mgtusi a répondu au sujet : Emmanuel Rouget, Passetoutgrain 2014

    No Sport écrit: Je vais écrire une horreur qui va m'attirer quelques réactions catastrophées mais je ne vois pas l’intérêt d'acheter des bourgognes génériques à 20, 25, 30€, des maisons les plus prestigieuses, alors qu'il y a tellement mieux ailleurs, ou au moins aussi bien, pour 2 à 2,5 fois moins cher.


    Ce n'est pas mon expérience ; en revanche je ne connais pas le bourgogne de Rouget. Mais si je prends Dugat-Py, Groffier, Méo, Angerville, par exemple en pinot noir, c'est du niveau d'une appellation village. En chardonnay, les bourgognes de AC Leflaive ou Roulot sont du niveau de beaucoup de Meursault.

    Michel
    #203

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 80531
    • Remerciements reçus 5934

    oliv a répondu au sujet : Emmanuel Rouget, Passetoutgrain 2014

    Dans les maisons les plus prestigieuses, il faut aussi savoir acheter les vins qui le sont moins sur le papier pour conserver le rapport de confiance (lire son allocation).
    Quand le vin est bon, ce qui est quand même très souvent le cas chez les très bons faiseurs, on le paye cher pour son pedigree mais pas forcément si cher que ça pour le plaisir qu'il offre et qui dépasse régulièrement son appellation déclarée.

    Quand, comme ici, en revanche il déçoit, là, c'est double peine en version qui pique furieusement le derche... :pinch:
    #204
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17634
    • Remerciements reçus 1455

    mgtusi a répondu au sujet : Emmanuel Rouget, Passetoutgrain 2014

    Le sujet des petites appellations des grandes maisons mériterait un topic dédié.

    Michel
    #205

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 293
    • Remerciements reçus 116

    No Sport a répondu au sujet : Emmanuel Rouget, Passetoutgrain 2014

    L'argument d'Oliv se défend d'autant mieux qu'il est fort joliment exprimé :)

    Pour autant, si on s'en tient à cette file toute fraîche ( www.lapassionduvin.c... ), on constate que les deux points de vue sont soutenables :
    - d'aucuns y verront que Coche-Dury et Leflaive ont brillé ;
    - d'autres que le plus cher est le dernier et que des outsiders ont fait belle impression.

    Le débat est probablement assez vain donc mais je prends le parti de continuer à éviter les génériques de stars et à chercher les bons outsiders pas trop chers, ce qui constituera une résolution bienvenue pour mon portefeuille ;)
    #206
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17634
    • Remerciements reçus 1455

    mgtusi a répondu au sujet : Emmanuel Rouget, Passetoutgrain 2014

    A vrai dire je pensais plus à un partage d'expérience qu'à un débat qui risque effectivement d'être vain (comme d'ailleurs tous les débats pour les protagonistes, il n'y a que les spectateurs qui en tirent quelque chose, cf. un exemple récent)

    Michel
    #207

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 197
    • Remerciements reçus 79

    ptitcoco a répondu au sujet : Emmanuel Rouget, Passetoutgrain 2014

    mgtusi écrit: A vrai dire je pensais plus à un partage d'expérience qu'à un débat qui risque effectivement d'être vain (comme d'ailleurs tous les débats pour les protagonistes, il n'y a que les spectateurs qui en tirent quelque chose, cf. un exemple récent)


    Bonsoir,

    Pour ma part, je considère que "l'entrée de gamme" est bien souvent le témoin du niveau qualitatif d'un domaine.
    C'est le cas, je trouve, pour les bourgognes rouges chez Rossignol Trapet ou G.Barthod ou bien pour le bourgogne blanc chez Henri Germain. (de mémoire, les 3 ont un tarif entre 12-15euros).

    OAC
    #208

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 80531
    • Remerciements reçus 5934

    oliv a répondu au sujet : CR: Domaine Emmanuel Rouget, Vosne-Romanée, 2010

    After chez le Vetshow

    CR: Domaine Emmanuel Rouget, Vosne-Romanée, 2010



    Robe rubis très claire.
    Nez pur et d'une grande élégance, immédiat et ouvert, sur des notes de fruits rouges frais qui tirent sur le bleu (fraises des bois, presque myrtille) avec un enrobage épicé remarquable de précision.
    Bouche délicate et délicieuse, sur un jus infusé et haut perché au fruit croquant qui confine au parfumé.
    Rien de roboratif dans ce vin qui reste pourtant d'une évidence gourmande assez remarquable.
    La qualité des tanins absolument remarquable porte une finale aérienne toute en élégance.
    C'est superbe et pour un village, whaou ! (tu)
    #209

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 80531
    • Remerciements reçus 5934

    oliv a répondu au sujet : CR: Domaine Emmanuel Rouget, Côte de Nuits-Village, 2014

    CR: Domaine Emmanuel Rouget, Côte de Nuits-Village, 2014



    Bouchon parfait.
    Robe sur un violet léger et très clair.
    Nez marqué par des notes de caoutchouc et de brûlé fumé, plus pur le lendemain avec une libération du fruit, sur les fruits des bois et un petit côté groseille.
    Bouche légère, sur une matière fluide à l'acidité agréable mais qui manque de corps et de chair pour produire plus de gourmandise.
    Finale acidulée simplette et sans allonge.
    #210
    Pièces jointes :

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux