Nous avons 683 invités et 12 inscrits en ligne

Domaine de la Romanée Conti

  • Messages : 4204
  • Remerciements reçus 3

cmch a répondu au sujet : Re: Domaine de la Romanée Conti

Merci pour cette narration, c'est toujours un moment fort lorsque j'ouvre avec des amis un vin du domaine mais lorsque l'on a la chance de participer en précence du maître des lieux à une telle dégusttaion, c'est l'extase absolue>:D<

Salutations vineuses,

Christophe
#841

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26011
  • Remerciements reçus 797

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Domaine de la Romanée Conti

Christophe, tu m'invites quand tu veux... B)

Luc
#842

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1162
  • Remerciements reçus 38

Xtof a répondu au sujet : CR: Domaine de la Romanée Conti

CR:

Oliv,

Merci pour ce beau CR!

Ayant dégusté le Grands Echezeaux 1999 il y a 2 semaines, je partage totalement ton avis sur ce vin. Il nous a fallu le carafer environ 2h pour qu'il commence à s'exprimer. Je pense que c'est souvent le cas pour les millésimes solaires au DRC : ils demandent une grande garde pour affiner leur matière et développer cette évanescence et cette gourmandise que j'aime particulièrement. Verrons-nous les 2009 à maturité? :)o

D'ailleurs j'ai remarqué que les millésimes moins réputés, mais à maturité tels que 57, 67, 72, 81 et même 92 sur une Conti, m'ont procuré des moments d'émotion magnifiques.

Finalement, je te rejoins totalement sur la magie de la RSV 2001 que j'ai goûté l'an dernier : un grand moment. De même pour la 2000 mais dans un style différent.

Christophe
#843

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 106
  • Remerciements reçus 2

DJ a répondu au sujet : Re: Domaine de la Romanée Conti

Effectivement beaucoup d'émotion dans ce beau texte.

Merci Oliv
#844

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1998
  • Remerciements reçus 1

Gael a répondu au sujet : CR: Domaine de la Romanée Conti - Romanee Saint Vivant - 2004

Domaine de la Romanée Conti - Romanee Saint Vivant - 2004

Première rencontre émouvante avec un vin du domaine. Pour un mariage.

Sans notes, souvenir d'une bouteille qui prend beaucoup plus d'ampleur avec une bonne aération.
Nez très frais et élégant, très légèrement marqué par des notes un peu végétales. Rose, épices, c'est très fin avec quelques notes de réduction.
La bouche fait dans la finesse, la dentelle et le soyeux, sur un fond toujours épicé. C'est relativement long.
C'est beau et bourguignon, c'est bon, voire très bon.
Mais c'est surtout émouvant de tremper ses lèvres pour la première fois dans ce mythe, de le déboucher, de le sentir, de voir l'étiquette.
C'est un sommet dans ma vie d'amateur. C'est sur.
#845

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19928
  • Remerciements reçus 584

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Domaine de la Romanée Conti

perso ce n'est pas l'etiquette qui m'a émue la première fois (c'etait à l'aveugle), mais ce qu'il y avait dans le verre et que j'ai partagé avec l'oliv et qu'il a redoublé cette fois-ci, la RSV 01.
[size=x-small](merci alain, c'etait inoubliable, parce qu'avec mes amis).[/size]
#846

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1998
  • Remerciements reçus 1

Gael a répondu au sujet : Re: Domaine de la Romanée Conti

Et bien moi c'est l'ensemble.

Et a un mariage, a 5, on a pas forcément envie de boire à l'aveugle. Les préoccupations sont autres.

Gaël
#847

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4204
  • Remerciements reçus 3

cmch a répondu au sujet : Re: Domaine de la Romanée Conti

Qui sait Luc, un jour peut-être nos routes se croiseront...

Christophe
#848

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14168
  • Remerciements reçus 8

François Audouze a répondu au sujet : CR: Aubert de Villaine présente les 2009 du Domaine de la Romanée Conti

Chaque année, Aubert de Villaine vient présenter au siège de la société "Grains Nobles" les vins du domaine de la Romanée Conti du millésime qui a trois ans. Dans l'étroite cave voûtée probablement aussi vieille que la parcelle de la Romanée Conti, ou peu s'en faut, les habitués sont nombreux à venir célébrer le vin le plus emblématique du monde. Ils vont écouter religieusement Aubert de Villaine qui parle tout doucement, et Michel Bettane qui ajoute des anecdotes colorées sur les vins, pendant que Bernard Burtschy prend des notes sur son ordinateur.

Aubert de Villaine parle du film de l'année 2009 et dit qu'en août 2009 on savait déjà que l'année serait bonne, même si le début d'année fut assez difficile. Août fut chaud, marqué fort classiquement par l'orage du 15 août. Le beau temps a duré jusqu'en octobre. Les vendanges ont été faites du 10 au 18 septembre. Les raisins fins étaient très fins.

Pendant qu'Aubert continue ses considérations sur ce grand millésime, on nous sert un Pernand-Vergelesses 1er cru Ile de Vergelesses Chandon de Briailles 2007 dont Pascal Marquet, le directeur de Grains Nobles, nous dit à titre de boutade qu'il sert à aviner nos verres. Je dirais plutôt qu'il sert à préparer nos palais. Le vin a un nez pur assez linéaire. La bouche est agréable, accueillante, au final bien frais. Ce n'est pas un vin long et complexe. C'est plus un vin de repas de copains, vin carré sans grande originalité. Il est bien fait et plutôt gourmand.

Une fois le décor planté, nous commençons par le Corton Grand Cru Prince Florent de Mérode 2009 dont le domaine de la Romanée Conti est le fermier depuis novembre 2008, suite à plusieurs décès successifs dans la famille du prince. Il y a trois climats en Corton dans ce domaine : le Clos du Roi, les Bressandes et les Renardes. Mais Aubert n'a pas voulu faire les trois et a préféré se concentrer pour la première année sur les plus vieilles vignes. La couleur du vin est assez foncée. Le nez est profond et charmant. Le contraste est vif avec le vin précédent car ce vin est profond, riche, poivré, conquérant. Le final est strict et pur. C'est un vin soldat qui deviendra un vin de plaisir. La sensation est végétale. Aubert de Villaine dit qu'il y a peut-être un peu trop de fût neuf. Le rendement de ce vin est en 2009 de 24 ou 25 hecto/ha. Aubert de Villaine indique qu'en 2012, le rendement est de seulement 11 hecto/ha. Il ajoute : "ce vin regarde vers la terre et ne regarde pas vers le ciel". Il a un grand potentiel de vieillissement. Il est sauvage, gibier.

L'Echézeaux domaine de la Romanée Conti 2009 a une jolie robe rouge, plus foncée que celle du Corton. Le nez est caractéristique du domaine, profond, pénétrant. Voilà, tout le charme du domaine est là. Soyeux, délicat, subtil, ce vin a en finale une jolie râpe. Il a une forte trace en bouche. C'est un beau vin, que j'aime toujours, car c'est lui qui ouvre la porte des saveurs du domaine. Il les pianote avec douceur. Il y a un peu de feuille de cassis dans le final. Ce vin a une belle râpe et un beau végétal. J'aime sa délicatesse.

Le Grands-Echézeaux domaine de la Romanée Conti 2009 est un peu plus foncé. Le nez est très semblable au précédent, mais on sent une structure plus pleine. Le vin est plus volontaire, aussi on perd un peu l'impression de subtilité de l'Echézeaux. Le vin est plus riche, mais à ce stade de sa vie, je préfère le précédent. Le Grands-Echézeaux est un vin de plaisir, généreux, souriant. Mais plus que l'Echézeaux, il aura besoin de temps. Il a une grande rémanence gustative. Il sera très grand.

La Romanée Saint-Vivant domaine de la Romanée Conti 2009 est aussi un peu plus foncée. Le nez est très végétal avec un peu de pierre à fusil. L'attaque est fluide, douce, charmeuse. Tout est en finesse. Il a la grâce de l'Echézeaux, avec une finesse et une noblesse en plus. Féminin, il a la grâce, mais aussi la matière. Fraîcheur, équilibre, nez intense, ce vin montre tout le potentiel de subtilité de la Romanée Conti. Il est tellement gourmand que je bois vite mon verre, sans en garder pour des comparaisons ultérieures.

Le Richebourg domaine de la Romanée Conti 2009 est un vin plutôt foncé. Le nez est profond, fonceur. Il est un peu réduit, faisant penser en traces au caramel. La bouche est fruitée, gourmande. C'est un guerrier après la Romanée Saint-Vivant. Il est plus conquérant mais n'est pas encore bien assemblé. Il faut vraiment attendre alors que les vins jouant plus sur la subtilité sont plus faciles à boire aujourd'hui. Ce sera une bombe dans quinze ans. Le nez est de feuille de cassis, et la râpe va vers l'amertume. Il a un grand potentiel de richesse et de grandeur, à attendre patiemment.

La Tâche domaine de la Romanée Conti 2009 est d'un rouge à peine moins soutenu. Le nez est très profond, marqué par la jeunesse au point que l'on a une impression de soufre. En bouche, il est voluptueux, riche. Aubert de Villaine dit : "sans violence". Il a une matière et une structure très fortes. Les tannins sont riches. La fraîcheur est un peu mentholée. Le final est plein de grâce et contraste avec l'attaque forte. Ce qui me frappe, au-delà de la gourmandise, c'est la fraîcheur finale. Il faut attendre. Il est moins glorieux et épanoui que celui que j'ai bu lors de la paulée de l'Académie du Vin de France. C'est un très grand vin.

La Romanée Conti domaine de la Romanée Conti 2009 est d'un rouge assez clair. Le nez est d'un raffinement extrême mais pas très expansif. L'attaque, c'est du velours. Ensuite, en milieu de bouche, c'est un combat de saveurs. Et ce qui frappe, c'est la complexité, la profondeur et la conviction. Le vin raconte, et interpelle tous azimuts. C'est un vin d'une pénétration extrême. On est dans le fruit, et la rose et le sel ne sont pas là. Ils apparaîtront plus tard. Ce vin trompette. Il est tellement complexe qu'il est là où on ne l'attend pas. Il joue avec le dégustateur. Si La Tâche n'est pas encore assemblée, la Romanée Conti est divine. Ce vin est une leçon, tout en subtilité. Il prendra d'autres caractéristiques dans dix ans. C'est un rêve.

Le Montrachet domaine de la Romanée Conti 2009 est d'un jaune déjà un peu doré. Le nez est intense, d'un vin plus âgé. Il est opulent et lacté. En bouche, c'est un coup de massue tellement il est grand, fort, équilibré, riche et rare. Aubert de Villaine dit qu'il est plus minéral que d'habitude. Il est très grand, profond, encore jeune. Je ressens des pâtes de fruits, de la figue et du café, avec des arômes faciles à lire. C'est un vin d'une richesse rare, trop jeune encore. C'est un vin magnifique qu'il faudra attendre.

On sent, après ce voyage incroyable que l'on est face à une très grande année qu'il faudra savoir attendre. Mon classement en fonction de ce que j'ai bu ce soir, qui ne se reproduirait jamais de la même façon, est : 1 - Romanée Conti, 2 - Montrachet, 3 - Romanée Saint-Vivant.

Plusieurs de ces vins pourraient devenir légendaires.


Cordialement,
François Audouze
#849

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2953
  • Remerciements reçus 3

arnaudm a répondu au sujet : Re: Domaine de la Romanée Conti

Merci pour ces notes . Le problème c'est qu'on en a pour beaucoup d'entre nous très peu en cave , et qu'on ne va jamais oser les ouvrir par peur de passer à côté pour cause de jeunesse ........si c'est pour les garder 25 ans , nos enfants vont se régaler....Pas facile à gérer ce genre de millésime au DRC .

"Mes goûts sont simples : je me contente de ce qu'il y a de meilleur ". O.Wilde
#850

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 205
  • Remerciements reçus 0

Donovan a répondu au sujet : CR: Horizontale 2009 du Domaine de la Romanée Conti

Bonsoir,

Egalement présent à cette Horizontale 2009 du Domaine de la Romanée Conti organisée par Grains Nobles, voici mon compte-rendu :

Du discours introductif d'Aubert de Villaine, j'ai retenu que tous les millesimes en "9" étaient grands au Domaine de la Romanée Conti sauf 1939. Ainsi 2009 est considéré comme très réussi, solaire mais avec un coté tendre , feminin dont 2005 était dépourvu. 2009 serait donc proche de 1959.
La récolte a été belle : 30hl/ha en moyenne, les fruits étaient magnifiques, la grillure éliminée au ramassage et il y avait un peu de millerandage.

On commence par un Pernand-Vergelesses 1er cru Ile de Vergelesses Chandon de Briailles 2007 : Robe rouge clair, nez de mûre et groseille, souple en bouche avec des notes de mûre, amertume et léger dessèchement en finale. Ce vin est fort sympathique et offre un bon rapport qualité prix.

On continue sur le Corton Grand Cru Prince Florent de Mérode 2009 : belle robe rouge foncé; nez métallique/sanguin; en bouche on sent des arômes de framboise, de lard, de gibier et une nuance de fumé, la finale est assez dure. C'est un vin puissant, jeune, terrien, mâle qui ne correspondait pas à l'idée que je me faisais des vins du domaine , écart qui s'est confirmé par la suite en dégustant les autres vins.

L''Echézeaux domaine de la Romanée Conti 2009 offre un contraste saisissant avec le corton : la robe est rouge rubis; le nez est épicé, floral (pivoine); la bouche est souple, fruitée sucrée au début puis vive en finale : les tannins ressortent et une nuance d'orange sanguine apparaît. Le gout de ce vin persiste longtemps en bouche après l'avoir bu. Après l'avoir laisser évoluer 30mn de plus dans le verre, je n'ai pas décelé d'évolution notable. Ce vin est déjà très bon et très fin.

Avec le Grands-Echézeaux domaine de la Romanée Conti 2009, j'ai à nouveau la sensation d'atteindre un nouveau palier (et ce ne sera pas la dernière fois de la soirée). La robe est rouge rubis foncé (avec des nuances de rose). Au nez, aux épices et aromes floraux déjà perçus dans l'Echézaux s'ajoutent des notes de bois précieux; en bouche, l'aspect fruité/sucré est aussi présent mais enrobé d'une matière beaucoup plus dense et avec des arômes de mure et de gibier. Ce vin est clairement un bébé (joufflu ?) mais je le préfère à l'Echézeaux. Après l'avoir laisser évoluer 30mn de plus dans le verre, j'ai trouvé qu'il était plus souple que précedemment.

La Romanée Saint-Vivant domaine de la Romanée Conti 2009 est le premier vin de la soirée qui m'ait vraiment impressionné, La robe est rouge rubis avec des nuances brique, le nez est à la fois giboyant et végétal, la bouche est d'une largeur incroyable : une seule gorgée donne l'impression d'avoir du velours qui tapisse tout le palais, la langue, les joues : comme si on avait déployé un drap de soie dans sa bouche. Les arômes en bouche sont difficilement descriptibles mais j'ai cru percevoir une note sont d'orange sanguine, de mûre et une sensation légèrement sucrée. Un vin ample et doux.

Le Richebourg domaine de la Romanée Conti 2009 est tout aussi impressionnant que son prédécesseur mais différemment : la Romanée Saint-Vivant était une caresse,le Richebourg est plutôt une claque.
De robe rouge foncé, ce vin a un nez puissant où l'on perçoit une légère réduction, des arômes de goudron et de gibier. Une sensation de sucré est perçue en bouche au début mais on sent presque immédiatement une grosse montée en puissance du vin sur fond de fruits rouge, de résine et de gibier. Ce vin est un colosse. Après l'avoir laisser évoluer 30mn de plus dans le verre, j'ai trouvé que des notes de caramel apparaissaient et qu'une légère acidité se faisait sentir.

Arrive la Tâche domaine de la Romanée Conti 2009, que j'attendais impatiemment car étant un des deux monopoles du domaine. La robe est rouge rubis foncé, le nez présente des traces de réduction qui se dissipent au bout de cinq minutes pour faire place à des arômes de mure style "ronce sauvage". En bouche, je perçois encore cette sensation de sucré (très légère ici)et ensuite une impression de longueur infinie s'impose, comme si une rose s'étendait de ma bouche jusqu'à mon estomac. Autant, la Romanée Saint Vivant était horizontale, autant la Tâche est verticale, pure. Après l'avoir laisser évoluer 30mn de plus dans le verre, j'ai trouvé que des notes de tabac apparaissaient .

Et enfin nous est servi la Romanée Conti domaine de la Romanée Conti 2009 (qui se dégusterait au mieux après 30 ans de garde d'après Aubert de Villaine). La robe est rouge-rose, le nez comporte des touches de cèdre et véhicule une sensation de fraîcheur intense, de pureté absolue. En bouche, j'ai l'impression que ce vin est la somme des qualités des vins précédents : sa largeur est incroyable, sa longueur infinie. Au début on perçoit cette explosion du vin dans la bouche puis sa longueur puis une touche d'acidité qui ne dérange absolument pas. J'ai perçu une légère trace de sel et une sensation de rape juste avant la finale de ce vin qui m'est resté en bouche tout le reste de la soirée (même après le diner, même après un thé...). Ce vin est déjà parfait aujourd'hui, je ne peux même pas imaginer ce qu'il sera demain.Après l'avoir laisser évoluer 30mn de plus dans le verre, j'ai trouvé que des notes de mure et de cassis apparaissaient .

Après un tel vin, j'ai sans doute moins apprécié le Montrachet domaine de la Romanée Conti 2009 que si je l'avais dégusté seul ou avec d'autres vins blancs. Sa robe est lumineuse entre le jaune citron et le doré. Son nez est citronné, mineral avec des touches de fruit exotique et de figue. En bouche, il est très droit, très long, citronné au début puis apparaît une sensation de grillé et des arômes de fleurs blanches. C'est un très très beau vin blanc.

En conclusion, cette soirée était mémorable, Aubert de Villaine et Michel Bettane très interessants et j'avais un voisin de table fort sympathique qui s'appelait Francois A. et qui connaissait très bien le domaine. :)

Gregory

Grégory
#851

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14168
  • Remerciements reçus 8

François Audouze a répondu au sujet : Re: Horizontale 2009 du Domaine de la Romanée Conti

Gregory,
Ravi de t'avoir rencontré.
Bravo pour tes notes.


Cordialement,
François Audouze
#852

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80909
  • Remerciements reçus 6380

oliv a répondu au sujet : Domaine de la Romanée Conti

Bourgogne
La Romanée Conti est-elle un lieu sacré et magique ? Son « pouvoir mythique » raconté par Aubert de Villaine !

www.bourgogne-live.c...
#853

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1257
  • Remerciements reçus 0

flog a répondu au sujet : Re: Domaine de la Romanée Conti

Bourgogne
La Romanée Conti est-elle un lieu sacré et magique ? Son « pouvoir mythique » raconté par Aubert de Villaine !

[ www.bourgogne-live.com ]

voici l'ITW en intégralité

Sur le blog de Bon vivant.

Je ne retrouve plus la vidéo...

Cordialement
Florian
#854

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4204
  • Remerciements reçus 3

cmch a répondu au sujet : Re: Domaine de la Romanée Conti

Certains diront que oui, d'autres que non:D

Christophe
#855

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3291
  • Remerciements reçus 202

whogshrog43 a répondu au sujet : CR: ECHEZEAUX 2004 Grand Cru du Domaine de la Romanée Conti

Bonjour à tous,

bu dans la série de vendredi ( http://lapassionduvin.com/phorum/read.php?40,727214 ) un CR: ECHEZEAUX 2004 Grand Cru du Domaine de la Romanée Conti ouvert une heure :

Cédric :

Nez intense sur les fruits rouges: fraises , cerises noires avec un côté floral ( pivoine ), un léger cremeux, de la fumée froide, des embruns marins, des épices.. Le nez est collé sur le verre et chacun y va de sa petite touche aromatique tellement celui-ci est complexe mais toujours profond sur ces beaux fruits rouges à la fois frais et cuits...
En bouche, le vin file droit ...on ose comparer sa texture avec celle d'un grand blanc d'une belle pureté, avec en plus, ici, une aromatique de vin rouge...Ce vin est légèrement minéral et racé par une pointe épicée, que j'associais sur la persistance au clou de girofle..
Le vin est long, persistant..bref..que pourrait il avoir de plus ? et quelle buvabilité..! Grand vin ..merci Nico thumbs down

Moi :

Alors disons le tout de suite, le nez du premier rouge m'a procuré une très grande émotion, le genre d'émotion après laquelle court tout amateur de vin. un nez d'une classe et d'une complexité folle : les embruns, la fraise, les petits fruits rouge, de très belle notes de fumée froide, la mure sauvage, la ronce, le jus de cerise puis une floralité incroyable, un véritable pot pourri où dominent la rose, la pivoine puis les épices, l'écorce d'orange, le poivre blanc, le tout rafraichi par une tout petite point de volatile. Un nez de rêve qui a failli me tirer une larme...
En bouche, la première gorgée voit la volatile devinée au nez prendre dangereusement le dessus puis puis...la bouche se met en place et se présente à nous une bouche de demie corps d'une grande précision et d'une grande énergie : la bouche est ciselée au millimètre, se présente droit,e tendue, énergique, ultra fraiche, portée par une très belle acidité et une trame saline qui amènent le vin très très loin sur une finale épicée (clou de girofle ou un truc du genre).
Un vin, où nous avons eu autour de la table la sensation de nous approcher du divin...un très grand moment pour nous tous. Un rouge dans mon panthéon donc et qu'il est inutile de noter. Il aurait vraiment fallu me casser un bras (private joke) pour rater cet Echezeaux 2004 du Domaine de la Romané Conti.

JB :

Le nez tourbillonne, réglisse, fumée, fleurs puissantes.
En bouche petite alerte avec une acidité volatile qui ressort un peu. Cela se calmera à l'aération.
Le corps est structuré, précis et étiré mais le vin développe autour une puissance remarquable, un tourniquet de saveur et d'arômes.
Fond de verre sur le tabac. Un vin savoureux au possible et plein de personnalité.
Pour moi c'est un vin d'épicurien qui appelle des plats riches et goutus.

Amicalement.
Nico
___________________________
Longue vie aux mangeurs d'étoiles...
20* : les vins de rêve / De 19,5 à 18* : les vins exceptionnels / De 17,5 à 16*: les vins excellents / De 15,5 à 13,5* : les bons vins / De 13 à 11,5* : les vins corrects / 11* et moins : les vins médiocres *A...
#856

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17731
  • Remerciements reçus 1515

mgtusi a répondu au sujet : Re: Domaine de la Romanée Conti

Pas de géranium ? Pas de coccinelle ?

Michel
#857

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2715
  • Remerciements reçus 356

Cédric42120 a répondu au sujet : Re: Domaine de la Romanée Conti

Bonjour Michel,
Tu seras qu'on a pensé à toi, dès la découverte du millésime..B)-
C'est quand même magique LPV, 3 gars que tu connais pas, ont pensé à toi dans le nord de la Loire, ce vendredi là ..;) ah la célébrité ..

Passes de bonnes fêtes :)-D
slts Cédric

Cédric - LPV FOREZ
#858

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17731
  • Remerciements reçus 1515

mgtusi a répondu au sujet : Re: Domaine de la Romanée Conti

Sincèrement, cela me va droit au coeur !

Michel
#859

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3291
  • Remerciements reçus 202

whogshrog43 a répondu au sujet : Re: ECHEZEAUX 2004 Grand Cru du Domaine de la Romanée Conti

C'est vrai en plus ;)

Sans rire, pas l'ombre d'un signe de sous maturité.

Amicalement.
Nico
___________________________
Longue vie aux mangeurs d'étoiles...
20* : les vins de rêve / De 19,5 à 18* : les vins exceptionnels / De 17,5 à 16*: les vins excellents / De 15,5 à 13,5* : les bons vins / De 13 à 11,5* : les vins corrects / 11* et moins : les vins médiocres *A...
#860

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26011
  • Remerciements reçus 797

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: ECHEZEAUX 2004 Grand Cru du Domaine de la Romanée Conti

Vos CR sont tout de même très floraux. Et je rappelle que le géranium est une fleur.
Inutile de répondre à ce message caractéristique de ma mauvaise foi, je suis déjà sorti.

Luc
#861

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9
  • Remerciements reçus 0

galacida a répondu au sujet : Re: Domaine de la Romanée Conti

mes photos des coleurs 2009 DRC?
excusez-moi.mais mon francais est vraiment mauvais.
je suis seulement un mordu amateure.
j`ais les impressions seulement en anglais ou en allemand.
encore une fois,excusez-moi.
(photos sont de la 2009 DRC degustation , en suisse(Martel))
Je ne crois pas que je peux décrire les vins mieux, comme Mr.Audouze ou Donovan.
Romanée St.Vivant

La Tâche

Corton

Richebourg

Echezeaux

Grands Echezeaux

Romanée-Conti

Le Montrachet

Roman
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
http:/www.wine2d4.com
#862

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7763
  • Remerciements reçus 708

hyllos a répondu au sujet : Re: ECHEZEAUX 2004 Grand Cru du Domaine de la Romanée Conti

J'ai goûté cet Echezeaux 2004, il y a quelques années... c'était une très belle bouteille.
#863

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3291
  • Remerciements reçus 202

whogshrog43 a répondu au sujet : CR: Romané Saint Vivant 1972 Marey-Monge "associé à H. de Villaine de la Romané Conti"

Bonjour à tous,

Bu dans la série de mardi soir ( http://lapassionduvin.com/phorum/read.php?40,728439 ) une CR: Romanée Saint Vivant 1972 (!!) Marey-Monge* "associé à H. de Villaine de la Romanée Conti"

Moi :

Un nez très délicat sur l'olive, une pointe de truffe, la tapenade puis rapidement la ronce, le végétal "noble'"(coté queue de cerise), la mure sauvage et surtout une magnifique rose...
En bouche, le vin est de de demie corps, sculptée, ciselée, droite,tendue portée par une belle acidité qui malheureusement parait un peut dissociée sur la seconde partie de la bouche qui parait du coup un peu décharnée... Ca me rappelle le vin que j'ai commentée la semaine dernière...une DRC ? Twingo winking smiley !! enfin bingo ou presque car il s'agit d'une Romanée Saint Vivant 1972 (!!) Marey-Monge* "associé à H. de Villaine de la Romanée Conti" (je copie ce qu'il y a sur l'étiquette). Certes le vin a passé sa on apogée mais a encore une histoire à raconter et pour moi cette histoire plein de délicatesse, même si elle finit un peu mal, j'ai eu grand plaisir à l'écouter : 17,5/20

*en fait à cette époque la RSV n'appartenait pas encore à la Romanée Conti même si vinifié par la famille de Villaine d'où le nom "Marey-monge" qui était le propriétaire de la parcelle. Que qq1 n'hésite pas à me corriger si je me trompe...

Pascal :

RSV 1972 , un nez magnifique tout en dentelle, tres feminin , une vrai caresse , c'est touchant, la bouche a plus de mal a suivre, la structure est encore la et tient le vin mais il accuse la fatique et je pense surtout que cette année 1972 restera terrible pour le vignoble français...
Je remercie particulièrement Fred l'apporteur de cette bouteille pour le clin d'oeil (je fetais mes 40 ans cette année donc année de naissance oblige) , au final très content d'avoir bu et surtout senti un vin de ce niveau pour cette année.

Amicalement.
Nico
___________________________
Longue vie aux mangeurs d'étoiles...
20* : les vins de rêve / De 19,5 à 18* : les vins exceptionnels / De 17,5 à 16*: les vins excellents / De 15,5 à 13,5* : les bons vins / De 13 à 11,5* : les vins corrects / 11* et moins : les vins médiocres *A...
#864

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14168
  • Remerciements reçus 8

François Audouze a répondu au sujet : CR: Vins bus en cave au domaine de la Romanée Conti

Vins bus en cave à la Romanée Conti.
Comme nous sommes un groupe de 15, Aubert de Villaine exclut de faire boire les vins en fûts, car la pratique de la pipette est trop compliquée avec autant de monde.
Nous allons donc dans la cave de dégustation dans l'ancien siège de la Romanée Conti.

Le seul vin qu'annoncera Aubert de Villaine, c'est le Vosne Romanée Domaine de la Romanée Conti 2004, car les autres seront bus à l'aveugle. Ce vin a un joli nez, un peu piquant et poivré. Il est de belle structure. C'est un vin généreux mais de petite longueur.

La Romanée Saint-Vivant Domaine de la Romanée Conti 2006 a un nez plus intense et une bouche plus voluptueuse. C'est un vin raffiné, riche de bel équilibre. Je ressens sa finesse. Aubert de Villaine dit qu'il est dans un moment d'adolescence. Il parle avec poésie de la colère du vin qui se sent enfermé dans sa bouteille et a envie de s'exprimer. J'aime beaucoup ce vin.

L'Echézeaux Domaine de la Romanée Conti 1999 est d'un style très différent. Il est plus court que le précédent mais plus riche. Je ressens de la verdeur dans le final. Le vin est un peu rêche mais l'on sent la finesse de la trame et du velouté.

La Tâche Domaine de la Romanée Conti 1992 a un nez très joli. Aubert de Villaine nous dit que l'année a été condamnée par les critiques. On sent un vin plus vieux, très délicat. Il a de la rondeur, mais il est servi froid, ce qui limite un peu le plaisir. On sent quand même son beau fruit et sa belle complexité. C'est un vin que j'ai toujours apprécié.

En sentant à l'aveugle la Romanée Conti Domaine de la Romanée Conti 1956, j'ai une illumination. Alors que je ne pratique pas la dégustation à l'aveugle et que je n'y excelle pas, cette illumination est incroyable : je suis sûr d'avoir reconnu le vin que nous buvons. Et ce qui est curieux, c'est que je n'ai pas le moindre doute. J'ose dire : "je sais ce que c'est" et c'est bien la Romanée Conti 1956 que j'ai déjà bue. Le nez est pour moi totalement Romanée Conti, avec cette suggestion de pétales de roses fanées. Le final est extraordinaire. Ce vin rebouché en 1995 est absolument immense. Son élégance est extrême. Aubert de Villaine nous dit que c'est un vin dont la chair a disparu, qui vit dans une autre dimension, celle de l'esprit du vin. Pour moi, c'est l'âme de la Romanée Conti.

Le Montrachet Domaine de la Romanée Conti 1977 a une couleur déjà marquée par l'âge. Le nez me gêne un peu. L'attaque en bouche est citronnée, très jolie, avec un petit manque de vivacité. Il faut attendre qu'il se réchauffe, car le miel apparaît. Le vin s'améliore et devient même grand.

J'ai senti qu'Aubert de Villaine était heureux de retrouver ces vins dont certains n'avaient été ouverts par lui qu'il y a longtemps. Tout le monde a apprécié la justesse et la pertinence de ses propos sur ses vins et son domaine. Chacun a été sensible a sa grande générosité.


Cordialement,
François Audouze
#865

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3662
  • Remerciements reçus 2

rzac23 a répondu au sujet : Re: Vins bus en cave au domaine de la Romanée Conti

Une question : pourquoi tu t'evertues à chaque vin de mettre "Domaine de la Romanée Conti" ? C'est pour que tu en sois bien sûr ou par souci que l'on comprenne bien :) ? À moins que ce ne soit une pure formule stylistique, un peu pompeuse à mes yeux !


Franck L. "Patatement vôtre"
LPV Haute Normandie.
#866

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14168
  • Remerciements reçus 8

François Audouze a répondu au sujet : CR: Quelques vins du domaine de la Romanée Conti lors d'un repas

Les vins sont servis en séries de cinq.
Le Grands Echézeaux Domaine de la Romanée Conti 1989 a un nez assez fermé. Il faut dire que les verres Lalique, à mon avis, enferment les parfums au lieu de les épanouir. La bouche est d'une extrême délicatesse. C'est grand.

Le Richebourg Domaine de la Romanée Conti 1996 est très joli, plus précis, plus tendu, plus vif.

La Tâche Domaine de la Romanée Conti 2003, c'est le charme, l'élégance. Il est enjôleur, envoûtant. Il est plus strict dans le final. C'est à l'attaque qu'il gagne les cœurs. Quand il s'étend dans le verre, il est d'un velours extrême. Ce vin est fantastique.

La Romanée Conti Domaine de la Romanée Conti 2003 me frappe par sa profondeur. Il y a une belle complexité et la rose fanée que l'on n'est pas obligé de chercher. Elle est là. C'est incroyable comme elle est déjà expressive et longue. C'est une très belle réussite. Ce vin, c'est la longueur et la profondeur. Sa rémanence en bouche est infinie. La Tâche 2003 est plus généreuse et a un final plus glorieux, mais le vin est moins profond que la Romanée Conti 2003.

La Romanée Saint-Vivant Domaine de la Romanée Conti 2005, c'est la joie de vivre, la tension extrême. Ce vin claque. Il n'est pas féminin, il fonce. Son final est magnifique.

Nous passons à la deuxième série.
La Romanée Conti Domaine de la Romanée Conti 1959 a un nez un peu évolué. Le vin est un peu coincé et je sens qu'il faut attendre, car la complexité est encore un peu timide. Elle est un peu décevante, car on en attend trop, un peu comme le Richebourg 1959 que j'ai ouvert récemment et qui m'a déçu. Mais quand il s'étend, il montre qu'il est grand.

La Romanée Conti Domaine de la Romanée Conti 1957 a un nez plus vivant. Le vin est plus vivant que le 1959. Sa trame est très belle. Le vin est très beau, vivant et expressif. Le vin est toutefois nettement moins émouvant que le 1956 ouvert à la dernière minute et froid dans les caves du domaine.

La Tâche Domaine de la Romanée Conti 1947 a un nez très beau. Sa bouche est d'une extrême présence. Il est un peu abîmé dans le final mais c'est un très beau vin. Quand il s'épanouit, il devient fantastique et je note : "ce vin vaut plus de 100 points". Je note encore : "ce vin est fou". C'est probablement l'un des plus grand vins de ce voyage dans la Romanée Conti. Son velours est légendaire. Je note toutefois que ce vin est moins complexe que la Romanée Conti 2003 qui me plait énormément.

La Tâche Domaine de la Romanée Conti 1944 même si elle est fatiguée est intéressante. Sa couleur est très brune. C'est un très beau vin avec un peu de café dans le goût.

Le Grand Vin de Bourgogne Tâche Romanée Chevillot Négociant 1928 est un vin qui m'est totalement inconnu. La couleur est très brune. Le nez est de charbon et de terre. La bouche est superbe, qui contraste avec l'œil et le nez. Le final est un peu vieux, mais le milieu de bouche est très émouvant. Le vin est très joli, même s'il a un peu de fatigue, car le message est intact et la trame est riche. Toutefois, ce vin est plus historique que réel.

Nous passons à la troisième série.
La Romanée Conti Domaine de la Romanée Conti 1997 est très généreuse et très Romanée Conti. C'est une Romanée Conti "naturelle", facile à vivre. Ce vin est "top". Il est si facile !

La Romanée Conti Domaine de la Romanée Conti 1978 a un bel équilibre et une belle opulence. Le vin est un peu torréfié et je commence a éprouver mes limites de dégustateur. Je le trouve lui aussi un peu serré.

La Tâche Domaine de la Romanée Conti magnum 1982 magnifique est un vin généreux et opulent. Elle est très domaine de la Romanée Conti. C'est un vin magique. Quand il s'épanouit il devient fantastique. Il a l'âme du domaine de la Romanée Conti. Il est émouvant au possible.

Le Richebourg Domaine de la Romanée Conti 1963 a un nez intense de truffe. C'est un joli vin. Au fil du temps il montre un peu sa fatigue. Au troisième passage, son final est fatigué.

On voit en lisant ce texte que les vins de la Romanée Conti se comportent bien dans les années dites petites.


Cordialement,
François Audouze
#867

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14168
  • Remerciements reçus 8

François Audouze a répondu au sujet : Re: Domaine de la Romanée Conti

.


Cordialement,
François Audouze
#868

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19928
  • Remerciements reçus 584

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Quelques vins du domaine de la Romanée Conti lors d'un repas

Une question : pourquoi tu t'evertues à chaque vin de mettre "Domaine de la Romanée Conti" ? C'est pour que tu en sois bien sûr ou par souci que l'on comprenne bien smiling smiley ? À moins que ce ne soit une pure formule stylistique, un peu pompeuse à mes yeux !

euuhh Franck, je fais pareil. appellation + nom du domaine+ nom de cuvée+millésime, je ne vois pas où est le côté pompeux là? et crois-moi je le vois souvent chez FA ;)
#869

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14168
  • Remerciements reçus 8

François Audouze a répondu au sujet : CR: Quelques vins du domaine de la Romanée Conti lors d'un autre repas

Le programme n'avait prévu que des vins rouges et c'eût été difficile avec le début du menu, aussi René a ouvert un Montrachet Domaine de la Romanée Conti 2007. Il est magnifique et l'on sent le lait et la pâtisserie. Il est riche, généreux, au final gourmand. Ce vin a une longueur extrême. Il est l'élégance incarnée. Le Montrachet Domaine de la Romanée Conti 2008 a un nez très élégant. Il est plus pétrole. Il est plus minéral et a plus de botrytis que le 2007. Ce vin est profond. On sent le miel. Autant le 2007 est prêt à boire maintenant avec plaisir autant il faut garder encore les 2008.

La Romanée Saint-Vivant Domaine de la Romanée Conti 2007 a un nez très domaine de la Romanée Conti. La bouche est élégante mais aussi stricte et mesurée. C'est un vin élégant qui reste mesuré et courtois. C'est un grand vin.

La Tâche Domaine de la Romanée Conti 2002 a un nez puissant de folle jeunesse. En bouche il est joyeux, tout en charme, mais aussi puissant. Il a tout à fait le style du domaine. Ce vin est glorieux.

L'Echézeaux Domaine de la Romanée Conti 1993 a un nez discret. La bouche se marie magnifiquement avec les cèpes. Ce vin est élégant, sans avoir la personnalité de La Tâche. Avec le temps il gagne du corps.

La Romanée Saint-Vivant Domaine de la Romanée Conti 1997 reste stricte mais très domaine de la Romanée Conti.

Le Richebourg Domaine de la Romanée Conti 1990 a un nez d'une pureté remarquable. Il est d'une élégance extrême. Il marie accomplissement et cohérence. Ce vin est dans un état de grâce. Il a une longueur infinie.

La Romanée Conti Domaine de la Romanée Conti 1983 a un nez subtil. Sur la Saint-Jacques à la truffe, le vin est glorieux. Il a une longueur infinie. J'aime cette Romanée Conti que j'ai bue de nombreuses fois. On voit que ce n'est pas une année de puissance mais le vin a une élégance à la Coco Chanel. La rose et le sel sont là.

La Romanée Saint-Vivant Domaine de la Romanée Conti 1981 a un très joli nez. C'est beau en bouche même si l'on est très loin de la Romanée Conti 83.

La Romanée Saint-Vivant Domaine de la Romanée Conti 1975 a un nez très domaine de la Romanée Conti. Il y a beaucoup de sel. En bouche le vin est beaucoup plus gourmand que ce que le nez suggère. Ce vin se comporte nettement au dessus de ce qu'on en attendrait.

La Tâche Domaine de la Romanée Conti 1973 a un nez très joli et une bouche gourmande. Quelle belle surprise pour un vin de cette année !
Les quatre derniers vins sont surprenants, car de petites années et brillants. La Romanée Conti 1983 a quelque chose de plus que les autres par la complexité de son final. Mais le plus incroyable et le gagnant de ces quatre est pour moi le 1975, contre toute attente et je suis ravi de voir qu'autour de la table, on pense comme moi.

Le Richebourg Domaine de la Romanée Conti 1956 a un nez très domaine de la Romanée Conti avec une puissance rare. Il a des points communs avec la Romanée Conti 1956 de ce matin, mais servi à table, il est plus opulent. Il a un peu d'amertume en fin de bouche, mais le vin est très joli.

Le nez de la Romanée Conti Domaine de la Romanée Conti 1954 n'est pas parfait. En bouche, il est un peu fatigué, un peu "amantillado". Il fait brûlé, mais il a quand même quelque chose à dire, ce qui rend la 1956 plus vivante encore.

La Romanée Conti Domaine de la Romanée Conti 1944 qui est mon apport a une couleur bien moche. Le nez est un peu vinaigre. En bouche le vin n'est pas stupide mais il est notoirement insuffisant. On sent un peu de chocolat. Il n'est pas mort en bouche, mais je suis furieux.

Le Richebourg Domaine de la Romanée Conti 1945 a un nez un peu camphré. La bouche est belle même si un peu chimique. René est beaucoup plus tendre avec ce vin que je ne le suis. Cette série de quatre vins est faible, le 1956 étant le plus vivant, très beau.

Le Richebourg Domaine de la Romanée Conti 1943 ajouté pour me faire plaisir puisque c'est mon année a une belle couleur. Le nez a du champignon, dont l'intensité ne va jamais baisser. Il faut attendre pour le goûter, mais il ne deviendra jamais ce que j'ai connu de ce vin, un des plus grands du Domaine de la Romanée Conti que j'aie bu. L'odeur de champignon empêche de l'aimer.

Le Richebourg Domaine de la Romanée Conti magnum 1940 a une couleur très brune. Le nez est correct mais limite. Le vin n'est pas mal, mais montre un peu trop de fatigue. Le final est trop fatigué.

La Tâche Domaine de la Romanée Conti magnum 1940 a une couleur aussi très fatiguée. Le nez est meilleur. En bouche, c'est très buvable même si c'est un peu fatigué. Le final est très limité.

La Romanée Conti Domaine de la Romanée Conti 1937 a une couleur beaucoup plus belle, même si elle est un peu trouble. Il y a un peu de tabac dans le nez de ce vin. Le vin a une belle attaque et un final un peu imprécis à ce stade.

La Romanée Conti Domaine de la Romanée Conti Van der Meulen 1929 a une couleur foncée. Le nez est très joli. On sent un vin un peu fortifié, un peu torréfié. C'est un beau vin, mais ce n'est pas la légende.

La Romanée Conti Domaine de la Romanée Conti Van der Meulen 1923 a une couleur aussi foncée. Le nez est très velouté et c'est le premier vin dont je sens la fraîcheur mentholée. C'est le 1929 en nettement mieux. C'est un très grand vin et l'expression d'un vin préphylloxérique.

La Romanée Conti Domaine de la Romanée Conti 1922 qui est mon deuxième apport a une couleur claire. Il est magnifique. C'est le meilleur des vins de cette série à quatre Romanée Conti. Il a la fraîcheur et une tension extrême. Je suis tellement content que ce vin rattrape le 1944.
La Romanée Conti 1937 s'améliore et on peut constater que les 22 et 37 ont des couleurs claires et sont définitivement ce que la Romanée Conti doit être, alors que les 23 et 29 ont des couleurs plus foncées et donnent l'impression que les vins ont été fortifiés par Van der Meulen. Le 1937 s'est amélioré et ressemble beaucoup au 1922 qui est maintenant royal. Si on se souvient bien, le 1922 sentait la mort et le 1944 avait un beau parfum. Les voies du vin sont impénétrables.

La Romanée Conti Domaine de la Romanée Conti 1935 a un très joli nez de Romanée Conti. En bouche, c'est une très grande Romanée Conti. Le match est ouvert entre 1922, 1935 et 1937. C'est peut-être le 1935 qui est le plus riche, mais il est peut-être aussi légèrement fortifié. C'est donc le 1922 qui gagne devant 1937 et 1935 cependant que le 1923 devient de plus en plus charmant.

Nous venons de boire six vins de Romanée Conti de vignes préphylloxériques : 1922, 1923, 1929, 1935, 1937, 1944 ! Le 1935 a une grande puissance, de l'alcool, mais c'est un beau vin, le 1923 devient plus élégant, poivré, c'est un grand vin même s'il a été un peu aidé. Le 1922 est l'élégance absolue, avec le raffinement et la pureté de la Romanée Conti. Le 1937 est la délicatesse, le petit frère du 1922 même s'il est un peu moins beau. La fraîcheur mentholée du 1935 est étonnante car inhabituelle.

La Tâche Domaine de la Romanée Conti 1962 a une couleur entre brun et rouge. Le nez est grandiose. Le vin est doux mais profond. C'est un très grand vin mais ce n'est pas la légende que j'attendais. La dernière goutte du 1922 est de la rose pure. Je suis ému.

La Tâche Domaine de la Romanée Conti 1959 a la même couleur que le 1962. Le nez est imparfait. La bouche est beaucoup plus gourmande. Il est généreux mais il n'est pas parfait. Décidément, je n'ai pas de chance avec les 1959.

Ce qu'on peut constater, c'est que tous les vins jeunes et les plus vieux sont spectaculairement bons. Ce sont les vins des âges intermédiaires des années 40 et 50 qui ont posé des problèmes. Quand on constate que la Romanée Conti 1956 bue en cave est sans doute l'une des plus belles de ce jour, cela montre qu'il y a un vrai problème de conservation des vins des années des décennies 40 et 50. Mais le positif gagne tellement devant le négatif que je vis un moment unique. René, en mal de générosité, demande si nous avons encore de l'énergie. Je dis oui.

Et arrive le vin que j'appelle "le vin John Wayne". Dans tous les westerns de cet acteur américain, la victoire arrive toujours au dernier moment du film. Eh bien, la Romanée Conti Domaine de la Romanée Conti 1969, c'est un peu ça. Elle a une couleur claire, un nez authentique de Romanée Conti. Elle est parfaite, élégante, belle, même s'il y a un petit manque de tension. A ce stade, nous sommes capables de nous consacrer au vin uniquement, l'un des plus beaux de ce soir.


Cordialement,
François Audouze
#870

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux