Domaine du Clos Frantin (Albert Bichot)

    • Messages : 2250
    • Remerciements reçus 0

    M@nuel a créé le sujet : Domaine du Clos Frantin (Albert Bichot)

    DOMAINE DU CLOS FRANTIN



    Maison Albert Bichot
    6 bis, boulevard Jacques Cobeau
    21200 Beaune
    Tél. : +33 (0)3 80 24 37 37

    www.albert-bichot.co...

    * Facebook pages consacrées au Domaine du Clos Frantin

    * Instagram Domaines Albert Bichot

    Domaine acheté par la maison Albert Bichot en 1964 à  la maison Grivelet.
    13 hectares en rouge dans diverses appellations, mais aussi du blanc avec notamment du Corton-Charlemagne.






    CR: Domaine du Clos Frantin - Clos Vougeot 1996

    Le domaine possède 0.6 hectare dans ce grand cru.
    Les vignes sont situées dans la partie sud de l'appellation et s'étendent du haut jusqu'au bas du clos.

    Robe: très légèrement évoluée, elle est encore d'un beau rubis, mais n'est pas très profonde.

    Nez : à  l'ouverture, curieusement je l'ai trouvé plutôt typé bordeaux. Assez intense, belle complexité, fruits rouges, petits fruits noirs, minéral et une note fumée. Au fur et à  mesure le bouquet devient de plus en plus bourguignon.

    Bouche : la texture est fine, élégante, assez riche, en milieu de bouche la structure tannique aurait tendance à  s'imposer. La finale est plutôt aromatique et la longueur réjouissante.

    Beau vin.
    Apogée probable : 2006-2016
    91+/100

    Amitiés,
    M@nuel.
    #1
    Pièces jointes :

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: Domaine du Clos Frantin (Albert Bichot)

    Le corton-Charlemagne est désormais distribué sous l'étiquette clos du pavillon qui appartient aussi à  Bichot.
    #2

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: Domaine du Clos Frantin (Albert Bichot)

    Bonjour,

    Et bien le vosne romanée 1999 n'est toujours pas disponible. Il a un côté fermé même si on sent un potentiel exceptionnel. Combien de temps à  attendre 5 ou 10 ans ???
    #3

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4989
    • Remerciements reçus 719

    Olivier Mottard a répondu au sujet : Re: Domaine du Clos Frantin (Albert Bichot)

    Seb,

    Simplement pour info.
    Les vins du domaine du Clos Frantin ont été vinifiés jusque récemment (2000) par Alain AMBROISE, le frère de Bertrand AMBROISE (domaine de Premeaux-Prissey/Nuits-Saint-Georges).

    Je pense qu'il vinifie, comme son frère, des vins généreux, très structurés et qui doivent attendre longtemps avant de se fondre.

    Apparemment, tu as une bouteille assez prometteuse selon to CR.
    C'est plutôt réjouissant.

    Pour ta gouverne, M. Alain AMBROISE a quitté le domaine car les vins qu'il vinifiait n'étaient pas toujours ceux qui se retrouvaient en bouteille.

    Patience donc mais j'en goûterais une d'ici 1 à  2 ans pour quand même vérifier son évolution.

    Cordialement,

    Olivier
    #4

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 458
    • Remerciements reçus 0

    jean a répondu au sujet : Re: Domaine du Clos Frantin (Albert Bichot)

    N'en déplaise à  certains le Pommard 1er cru les Rugiens 1988 et le Vosne Romanée 1er cru les Malconsorts 1988 sont encore superbes aujourd'hui... un domaine que je ne connaissais pas mais on m'a fortement recommandé les vins vinifiés à  cette époque par A-Ambroise.
    #5

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 286
    • Remerciements reçus 0

    Winer Jammer a répondu au sujet : Re: Domaine du Clos Frantin (Albert Bichot)

    Bu hier le Grands Echézeaux 91:

    Nez assez intense sur des arômes de fumé et de cuir ; la bouche est suave et chaleureuse, relativement ample sur des notes de pruneau ; longueur honnête ; très bon vin mais on en attendait quand même mieux pour l’appellation.

    Winer

    La Pomerol Attitude
    winerjammer.site.voi...
    #6

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4349
    • Remerciements reçus 0

    teddyteddy a répondu au sujet : Albert Bichot Mercurey Tasteviné 2003

    Albert Bichot Mercurey Tasteviné 2003 : ***(*)

    Une robe très sombre pour un Bourgogne, brillante.
    Un joli nez sur les fruits rouges et la réglisse.
    En bouche, le vin est dense, concentré, bien équilibré, avec une jolie fraîcheur en finale, sans lourdeur, ni sécheresse tannique.
    Un réjouissant rapport qualité/prix!

    Laurent
    #7

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: Domaine du Clos Frantin (Albert Bichot) : CC 1995 + GE 1995

    Clos Frantin Corton-Charlemagne 1995 : 12/20 – 10/12/07
    Nez très décevant : boisé, caramélisé, citron confit, genêt, abricot. Tout tend vers une lourdeur écoeurante. Notes d’oxydation (beurre rance, noix). Bouche obèse, plate, courte.

    Clos Frantin Grands Echézeaux 1995 : 12,5/20 – 11/12/07
    Notes de pinot dans un registre cuit, alcoolisé, avec de la figue et du kirsch. Bouche rêche, acide, étoffée mais de largeur factice.

    Sur ces 2 vins, indignes de leur origine , nous avons été transformés en cobayes.:X
    #8

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: Domaine du Clos Frantin (Albert Bichot)

    [size=medium]Corton Charlemagne (Grd C)
    Albert Bichot
    2005[/size]

    La robe est pâle couleur paille et laisse de nombreuses larmes sur la paroi du verre.
    Le nez est discret plus sur l’élevage que sur le fruit, le vin demande à se fondre. Il exhale des senteurs de vanille bourbon assez monolithique...
    La bouche est grasse, élégante, toute en finesse, elle manque cependant de concentration. Dotée d’une belle acidité et d’un bon équilibre, elle reste sur son expression vanillée, rappelant les yaourts à la vanille... On reste un peu sur notre fin...

    Noté 15/20 (-)

    Cordialement,
    JU
    #9

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2883
    • Remerciements reçus 0

    bouhi a répondu au sujet : Re: Domaine du Clos Frantin (Albert Bichot)

    Vosne Romanée 2006 :
    nez fruité sur les fruits rouges, robe légère, légère acidité (on la sent mais elle ne fait que saliver un peu... sans ronger les gencives :) ), pas de sécheresse en bouche, longueur correcte... un vin dont on se resservirait volontiers un verre.

    Un beau Vosne que je n'ai pas du tout placé de prime abord en côtes de nuits. La couleur moins intense que ce à quoi je m'étais habitué en cote de nuits ces derniers temps. Après précision sur la régin concernée, j'étais parti sur un petit Chambolle (en un peu moins fin) de bonne naissance (très agréabe mais un peu court pour un premier cru donc je l'avais placé dès le départ en appellation village)...

    François
    #10

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 80473
    • Remerciements reçus 5906

    oliv a répondu au sujet : Re: Domaine du Clos Frantin (Albert Bichot)

    Un entretien avec Albéric Bichot sur videos.lefigaro.fr/v...
    #11

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 310
    • Remerciements reçus 13

    Hubert a répondu au sujet : CR: Maison Albert Bichot

    Au cours d'une récente dégustation de bourgognes :

    • Hautes Côtes de Beaune 2007 CR:
    Robe classique, framboise, brillante, avec quelques reflets orangés sur le disque cependant.
    Nez léger, presque fugace, où l’alcool domine encore.
    En bouche, le croquant du fruit laisse peu à peu la place aux sous-bois. L’acidité est bien présente. Faible longueur et simplicité, voire platitude. Le vin n’a pas (encore ?) trouvé son équilibre.

    • Meursault Charmes 2007 CR:
    La robe est limpide, or pâle, avec des reflets verts.
    Au nez on sent la complexité supérieure du terroir ; des notes beurrées, miellées et minérales se conjuguent harmonieusement.
    La bouche est superbe d’équilibre et de personnalité ; les agrumes, peu présents au nez, se réveillent et je perçois également de la menthe et de la pierre à fusil. Belle longueur. Ce vin remporte les suffrages ! Personnellement je le trouve excellent mais pas encore stabilisé.

    Hubert

    Hubert
    #12

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17628
    • Remerciements reçus 1451

    mgtusi a répondu au sujet : Re: Domaine du Clos Frantin (Albert Bichot)

    Bonjour Hubert

    Tu as fait une dégustation spéciale négociants ?

    C'est une simple question, il n'y a pas de jugement derrière.

    Michel
    #13

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 310
    • Remerciements reçus 13

    Hubert a répondu au sujet : Re: Domaine du Clos Frantin (Albert Bichot)

    bonjour Michel,

    je ne me sens nullement jugé par ta question !

    Oui il s'agit bien d'une dégustation organisée avec la Fédération des négociants, CR complet ICI

    Hubert

    Hubert
    #14

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17628
    • Remerciements reçus 1451

    mgtusi a répondu au sujet : Re: Domaine du Clos Frantin (Albert Bichot)

    Merci Hubert !

    J'aurais pu/du chercher de moi-même avant 8-)

    Michel
    #15

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6381
    • Remerciements reçus 3153

    Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Maison Albert Bichot, Pouilly-Fuissé "Le Clos" 2007

    CR: Maison Albert Bichot, Pouilly-Fuissé "Le Clos" 2007

    Bue au restaurant pour accompagner des coquilles Saint Jacques.

    La robe est paille, le nez s'ouvre peu à peu sur des arômes briochés puis l'amande s'impose.
    L'attaque en bouche est grasse, puis se prolonge sur les mêmes arômes et se termine par une belle fraicheur.

    Au final, un bon vin d'une maison que je n'attendais pas à ce niveau.

    Jean-Loup
    #16

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1916
    • Remerciements reçus 2

    Jéjé34 a répondu au sujet : Re: Albert Bichot Mercurey Tasteviné 2003

    Viré Clessé 2008 - Albert Bichot

    Un nez très fruité, sur la prune jaune, la mirabelle et la peche blanche.

    En bouche c'est bien balancé entre acidité et amertume.

    Un vin sans défaut, bien agréable en fait.

    "Le cerveau n'est jamais bien sain que l'amour ou le vin n'abreuvent" RONSARD
    #17

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6381
    • Remerciements reçus 3153

    Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Albert Bichot Pouilly-Fuissé Le Clos 2007

    CR: Pouilly-Fuissé Le Clos 2007

    Bue hier soir au restaurant, pour accompagner des coquilles Saint Jacques aux épices thaï.

    En fait je suis allé dans le même restaurant qu'en mars et pris le même plat ou presque (voir mon post ci-dessus) ...

    Je confirme complètement mes notes, avec une pointe anisée en plus au nez. C'est la finesse et la fraicheur de la bouche qui ont bien plu, en regard d'un chardonnay de Limoux de Gérard Bertrand bu juste auparavant.

    Jean-Loup
    #18

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3939
    • Remerciements reçus 275

    icna a répondu au sujet : CR: Maison Albert Bichot santenay charmes 2008

    CR: Maison Albert Bichot santenay charmes 2008

    La robe est assez claire.
    Le nez est sur des arômes de fruits rouges acidulés.
    En bouche le vin est sur la finesse mais garde quand même une certaine puissance. On a des fruits rouges acidulés, du poivre et longueur correcte. C'est bon pinot noir, somme tout assez classique, sur le millésime 2008 que j'aime décidément beaucoup en Bourgogne.

    Maison Albert Bichot Meursault 2007

    Ce Meursault ne m'a pas trop plu. Il est assez gras avec de la puissance, sur les fruits jaunes avec des épices et un peu d'amertume mais ça manque de tension et de pureté a mon goût.

    Quentin
    #19

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 881
    • Remerciements reçus 1

    emmane777 a répondu au sujet : Re: Maison Albert Bichot Chambolle Musigny 2005

    Chambolle Musigny 2005

    Un vin sur les fruits rouges, d'intensité moyenne, sans signe d'évolution, ; la bouche semble présenter un manque de matière, un peu fluide, et la finesse ne semble pas non plus au rendez-vous. Je note un petit côté vert qui m'étonne pour ce millésime. Dans l'ensemble assez bien dans l'absolu, avec une déception compte tenu de l'appellation et du millésime.

    Emmanuel
    #20

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 5837
    • Remerciements reçus 955

    Marc C a répondu au sujet : Re: Maison Albert Bichot Chambolle Musigny 2005

    Bonsoir Emmanuel, il s'agit d'un vin de la maison Albert Bichot ou du domaine du Clos Frantin ?

    Marc
    #21

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 881
    • Remerciements reçus 1

    emmane777 a répondu au sujet : Re: Maison Albert Bichot Chambolle Musigny 2005

    maison Albert Bichot.

    Emmanuel
    #22

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2898
    • Remerciements reçus 1

    Jean-Marie Cade a répondu au sujet : CR: Albert Bichot - Savigny-les-Beaune 2009

    CR: Savigny-les-Beaune 2009 - blanc

    Bu au restaurant, c'est un vin droit et honnête, avec un brin d'austérité, je pense que ce millésime est encore sur la retenue.

    Sur des mets adaptés, sole en sauce et canette grillée, en mangeant, le vin est presque agréable, mais aucune émotion particulière n'est à relever chez ce certifié bio AB.
    #23

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4618
    • Remerciements reçus 148

    tarkan a répondu au sujet : CR:Albert Bichot - Hautes Cotes de Beaune 2009

    CR:Bu ce midi chez les beaux parents un Hautes Cotes de Beaune 2009 qui voulaient me faire plaisir avec un bourgogne...

    Ben c'est raté... Peu d'intérêt dans ce vin, un nez absent, une matière fluette et molle et une astringence en fin de bouche... Je n'exclus pas un problème de bouteille tant ça me parait faiblard
    #24

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 554
    • Remerciements reçus 5

    Post-It a répondu au sujet : Meursault 2007 (Albert Bichot)

    Désolé si ce n'est la bonne rubrique mais je cherche le sujet dédié à A. Bichot et ne trouve que celui-ci.

    Bouteille de Meursault 2007 A. Bichot. 15E. (au lieu de 32)

    Robe or très pâle brillant.
    Nez: sensation abrasive sur le fruit jaune, puis s'arrondit et le gras sort. (gras pour un Meursault, on n'est pas dans du Châteauneuf du Pape ou du Bellet non plus!).
    En bouche, l'attaque est belle, directe, ample. Une acidité mêlée d'amertume gagne vite le palais dans une explosion de fruits jaunes encore jeunes. Je crois qu'il s'agit aussi de ma première rencontre avec une fort goût "salin". C'est iodé, sec et abrasif (poussière de silex?), et minéral donc.
    Finale moyenne sur ce titillant mêlé de salinité amère et de minéral sec et acidulé.

    C'est ma 3ème expérience en Meursault, les deux premières étant mes premiers souvenirs en vin où étonnamment j'avais eu droit de tremper mes lèvres dans un Meursault 1947 de je ne sais plus quel domaine, j'avais 12 ans (en 89). Bref je découvre ces palettes aromatiques et j'avoue être novice dans l'appellation. Je suis heureux de découvrir cette voie des bourgognes blancs mais pas forcément fan au point d'en encaver. Il va falloir apprendre et s'accoutumer.

    Alex.
    #25

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 876
    • Remerciements reçus 1

    JAD a répondu au sujet : Domaine du Clos Frantin : Vosne Romanée 2009

    Ce soir servit avec un faisan en chartreuse, l'accord fît mouche.

    Pour la première fois, j'ai pris du plaisir avec un Vosne Romanée village de la maison Bichot. Cela tranchait avec ma déception sur les Malconsorts au Grand Tasting.

    Très jeune il est vrai, mais je les aime comme cela bien qu'il aurait mérité 2 à 5 ans de garde.
    La robe est violine assez sombre, un jeunot.
    Le nez est intense, sur les fruits rouges bien mures, la violette et les épices.
    Le vin en bouche est frais et fougueux. La finale est très longue, et s'achève sur une belle note de confiture de framboise et beaucoup d'acidité.

    Un vin qui possède un réel potentiel, et dont la situation géographique de la parcelle (elle est voisine de la Tâche) y est pour beaucoup.
    Méconnu, il s'agit d'un des meilleurs Vosne en appellation village.
    Les progrès et investissements effectués par la maison Bichot on vraiment portés leurs fruits, on le voit sur tous les derniers millésimes, exception faite pour 2008 qui est loin d'être une réussite en rouge... En blanc, c'est une autre histoire...

    Ma note : 17/20

    Jean-Aubert

    "En vin est vérité cachée." (Rabelais)
    #26

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 14167
    • Remerciements reçus 8

    François Audouze a répondu au sujet : Re: Maison Albert Bichot - visite, des 2009 - un merveilleux Pommard Rugiens 1923

    Albéric Bichot et son adjoint Michel Crestanello me reçoivent au siège de la maison Albert Bichot à Beaune. Michel brosse un historique succinct de cette maison multiséculaire et nous allons au domicile du grand-père d'Albéric, le long du boulevard circulaire de Beaune, pour ouvrir deux vins rouges prévus pour le déjeuner afin qu'ils profitent de l'oxygénation lente. Le Richebourg 1966 a un bouchon noirci sur sa partie supérieure mais magnifiquement sain sur les trois quarts de sa hauteur. Son parfum fruité est prometteur. Le vin sans étiquette dont je demande à Michel de me taire le nom a un bouchon assez irréel. Sur près d'un centimètre de profondeur, je creuse avec la pointe de mon Laguiole une terre charbonneuse, toute noire qui part en poussière ou en caillots. Je pique ensuite avec la mèche longue le reste du bouchon qui monte, lentement, extrêmement noir d'ébène et gras sur son pourtour. Ce que je tire, c'est de la charpie, s'émiettant et résistant à ma traction. C'est presque un miracle qu'aucune miette ne soit tombée dans le vin. L'odeur est très prometteuse.

    Heureux des promesses des deux vins, nous allons visiter l'un des sites, celui de Pommard, avec une jolie vigne qui est un monopole, le Clos des Ursulines. Nous nous rendons ensuite à la cave Saint-Nicolas où la plus ancienne cave voûtée est dédiée aux dégustations. Visiter un domaine sans boire des vins récents, ça ne se conçoit pas.

    Le Monthelie Château de Dracy Albert Bichot 2009 a un très beau nez fruité et une amertume sympathique. En bouche, il est gouleyant, généreux, doté d'un joli poivre. Très agréable et franc, il a une belle persistance aromatique. J'aime ce vin simple mais généreux.

    Le Pommard Clos des Ursulines Domaine du Pavillon Albert Bichot 2009 a un nez plus discret. Il a plus de race, plus de matière. Il est plus tendu, au final bien rêche. C'est un joli vin très bourguignon.

    L'Aloxe-Corton Clos des Maréchaudes Domaine du Pavillon Albert Bichot 2009 a un nez élégant. On y sent beaucoup de fruit. Le message est très direct et le vin est plus gourmand. Il y a des notes de tabac. Le vin est très agréable et de beau caractère. Le tabac domine.

    Le Vosne-Romanée Les Malconsorts Domaine du Clos Frantin Albert Bichot 2009 a un nez un peu gibier. La bouche est superbe, ample. C'est un vin qui glisse tout seul tant il est bon. D'une belle élégance, c'est le plus grand des vins, d'une rare gourmandise.

    Ce qu'il faut signaler c'est que les rouges de 2009 en février 2012 se boivent superbement, avec une générosité rare.

    Le Bourgogne Chardonnay Secret de famille Albert Bichot 2010 a un nez difficile à saisir car le vin est froid. J'avoue que j'ai du mal à aimer ce vin trop simple qui ne me donne aucune émotion, même si tout indique que le travail a été bien fait.

    Le Meursault Les Charmes Domaine du Pavillon Albert Bichot 2009 a aussi un parfum estompé par le froid. Il a beaucoup de fruit. C'est un vin généreux et floral, au final assez strict. Le vin se boit bien. Il est vivant, avec une évocation de noix.

    Le Beaune Clos des Mouches Domaine du Pavillon Albert Bichot 2009 a un nez très délicat et un peu amer. A la première impression, il ne semble pas très structuré mais son joli final est élégant, riche et complexe. D'une belle minéralité, il se montre en définitive riche et beau.

    Le Corton Charlemagne Domaine du Pavillon Albert Bichot 2009, même si le bout de son nez est froid, indique un vin puissant et riche. La bouche est élégante, fine et complexe, mais beaucoup trop jeune. Sa fraîcheur vive signe un grand vin, mais beaucoup trop jeune.

    Manifestement, les blancs se sont bus beaucoup moins bien que les rouges.

    Nous nous rendons de nouveau à la maison du grand-père, où Catherine a mitonné un repas sympathique. Le grand-père collectionnait les faïences et les taste-vins, et tout au salon où à la salle-à-manger est d'une décoration raffinée. Albéric nous rejoint pour un embryon d'apéritif avec un Crémant brut rosé Albert Bichot sans année. S'il n'a pas inventé la poudre, il a au moins le mérite de ne pas être déplaisant. Plus d'un se ferait piéger en dégustation à l'aveugle.

    Nous passons à table. Sur une délicieuse tarte au saumon fumé d'une recette des grands-parents d'Albéric, nous allons goûter un Chablis Grand cru Moutonne Domaine Long-Dépaquit 2002. Mais avant de le faire, je sors de ma musette un Château Chalon Joseph Tissot 1942. Je l'ouvre à table, au risque de salir la belle nappe blanche, mais Catherine apporte une opportune serviette, car le bouchon brisé en deux risquait de faire des siennes, et je propose que nous buvions le chablis, puis le vin jaune, puis de nouveau le chablis, pour voir l'effet du vin du Jura sur le bourguignon.

    Le chablis, que l'on sent grand est assez coincé, comme s'il avait serré d'un cran de trop sa ceinture. Le vin jaune d'une très grande année est impérial. C'est un atlante peint par Rubens. Il est chatoyant, coloré, à l'alcool fort. Et le chablis bu ensuite prend une ampleur, une dimension et une profondeur inimaginables. Albéric n'en revient pas. Le Château Chalon est un multiplicateur du chablis. La cohabitation des deux vins est confondante de plaisir.

    C'est maintenant l'heure des rouges. Nous commençons par un Corton Grand Cru Clos des Maréchaudes Domaine du Pavillon Albert Bichot 2006 au fruité doucereux et chaleureux assez surprenant. Plus charmeur, je ne vois pas.

    Le Richebourg Albert Bichot 1966 a une couleur foncée au-delà de ce qu'il devrait. La première gorgée est sympathique même si le final fait très porto. Et puis le vin s'évanouit, à une vitesse surprenante. Alors que je n'ai quasiment jamais de vins qui trépassent à la suite d'une ouverture précoce, il faut que ce soit chez un vigneron qu'un tel incident se produise ! Quel impair.

    A côté de lui, le vin que Michel m'avait annoncé plus âgé est d'une couleur d'un rubis birman. Un bonheur. Son nez est très bourguignon. En bouche, s'il est bourguignon, il a la confiture de framboise d'une grand raffinement. Quel grand vin. Il justifie pleinement mon amour des vins anciens. Je me risque à deviner l'année. Ma première idée est 1929, mais 1915 n'est pas exclu même si je ne crois pas que la bouteille puisse être de 1915. Albéric me dit que je ne suis pas tombé trop loin, car c'est un Pommard Rugiens Albert Bichot 1923. Ce vin est absolument splendide, de rondeur cardinalice. Par curiosité, j'ai bu un peu du 2006 pour voir quelle réaction se crée entre les deux. Le 2006, tout dans le fruit, ne fait pas d'ombre au 1923, éblouissant de cohérence.

    La viande avec son gratin de pomme de terre est un aimable faire-valoir du 1923, alors que l'endive appelle le Château-Chalon.

    La maison Bichot a toutes les qualités des maisons familiales à taille humaine. Les vins jeunes sont convaincants, le 1923 est magistral, et la chaleur de l'accueil est amicale. C'est une belle journée bourguignonne.


    Cordialement,
    François Audouze
    #27

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1259
    • Remerciements reçus 61

    oulababa a répondu au sujet : Albert Bichot

    Ben c'est la crise pour tout le monde comme je vois...

    Xavier L.
    #28

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 5837
    • Remerciements reçus 955

    Marc C a répondu au sujet : Re: Albert Bichot

    François, merci pour ce CR détaillé. Est ce que ça a été l'occasion d'évoquer la reprise en main de la maison qui semble avoir entamé un virage qualitatif (domaine du Pavillon et Long Depaquit notamment) comme beaucoup de maisons beaunoises ces dernières années ?

    Marc
    #29

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 175
    • Remerciements reçus 0

    Tom S a répondu au sujet : Re: Maison Albert Bichot - visite, des 2009 - un merveilleux Pommard Rugiens 1923

    Merci, François, pour ce rapport très intéressant. Tu as écrit ailleurs sur les merveilles de boire un vin jaune avec d'autres vins blancs (je me souviens que c'était Champagne dans un rapport antérieur), et je suis intrigué de toi entendre parler de la combinaison avec le Chablis. Je vais devoir essayer ça!

    Merci encore pour ton travail dans la préparation de tous tes rapports.

    Très cordialement,
    Tom
    #30

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux