Nous avons 1291 invités et 52 inscrits en ligne

Domaine Jean-Jacques Confuron

  • Messages : 970
  • Remerciements reçus 651

Jean-Paul B. a répondu au sujet : Millésime 2017 au Domaine Jean-Jacques Confuron

CR:
Passage rapide au domaine, pour récupérer 15 et 16, et goûter 17.
Accueil toujours aussi sympa.
Louis a rejoint ses parents et impulse quelques nouveautés, dans les cuvées et les pratiques, une des tendances étant de baisser les niveaux de soufre employé.

Bonne nouvelle en descendant en cave, il y a sensiblement plus de fûts alignés que l’année dernière. :)

Côte de Nuits Villages "Les Vignottes »
Belle matière, vin un petit peu strict, comme souvent.

Chambolle Musigny
Déjà très accompli, soyeux, archetype de Chambolle.
Délicieux.

Chambolle Musigny 1er cru
Plus difficile à goûter, car la malo n’est pas faite, mais on sent une belle matière.

Nuits St Georges 1er cru "Les Boudots »
Là aussi en fin de malo, avec un peu de perlant. Un vin très fruits noirs, un peu terreux. Ca devrait être très très bien.

Vosne Romanée 1er cru "Les Beaumonts »
Idem, un vin avec une grosse structure, qui promet beaucoup.

Clos Vougeot
Je suis à chaque dégustation bluffé par la façon dont la hiérarchie des crus s’exprime en cave. Là, on monte d'un cran.
Déjà très fini, le vin est absolument délicieux, charnu, et long.
Remarquable.

Romanée St Vivant
Le vin est sensiblement moins avancé dans son élevage que son voisin de chai.
Il a encore besoin de s’arrondir, mais là aussi, on sent une magnifique matière.

Bourgogne rosé
Un très joli rosé de saignée, issu de l’ensemble des cuvées du domaine. Mes bouteilles ne survivront pas à l’été. zX

Bref, un millésime très réussi, avec des volumes qui reviennent doucement à la normale.

J’ai aussi profité du passage pour récupérer mes bouteilles du Domaine Paul Meunier - Centernach, créé par Paul, l’autre fils de Sophie et Alain Meunier.
Je ne saurais trop recommander aux amateurs de se pencher sur ses vins, que ce soit le Côtes de Roussillon blanc, le Muscat de Rivesaltes, ou son Maury d’une gourmandise absolue.
Ne pas se fier à la domiciliation à Saint-Arnac, il y a là des choses de grande qualité.

Jean-Paul
#181
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, oliv, Benji, tht, bibi64, YS, Frisette, starbuck

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 182
  • Remerciements reçus 94

Jerkke a répondu au sujet : CR:Domaine Jean-Jacques Confuron, Nuits-Saint-Georges "Les Fleurières" 2015

CR: Domaine Jean-Jacques Confuron, Nuits-Saint-Georges "Les Fleurières" 2015

Pas de prise de note mais la robe est d'une couleur violette, sombre et ce vin à un nez expressif sur les fruits noirs. La matière est vraiment belle, la texture soyeuse, la bouche gourmande de fruits rouges et noirs avec une touche minérale. Je n’ai pas cette impression de gout « plus standardisé » du a la richesse du millésime, au contraire, un vin fin, délicat mais avec une certaine puissance et une belle acidité. C’est salivant !

Décidemment, j’adore ces villages 2015 !

Jerkke.
#182

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3125
  • Remerciements reçus 2097

starbuck a répondu au sujet : CR: Jean-Jacques Confuron Bourgogne 2015 Cuvée Jeunesse

CR: Jean-Jacques Confuron Bourgogne 2015 Cuvée Jeunesse

Nouvelle rencontre avec cette cuvée générique que j'apprécie beaucoup
Un nez concentré sur la cerise noire et la réglisse
Je poste un nouveau CR pour dire que je ne perçois plus aucune astringence en bouche.
La matière est imposante mais les tannins sont soyeux. Cela laisse présager de belles choses sur les crus de ce millésime.
Le vin va probablement pouvoir gagner en complexité avec plus de garde mais je pense qu'il donnera déjà bien du plaisir à ceux qui aiment ce style de pinot sur le fruit.
Je trouve que l'élevage apporte de la richesse sans dominer le vin.
Sans vouloir jouer au commercial des revendeurs, je signale à ceux qui souhaiteraient découvrir ce domaine ne prenant plus de nouveaux clients que cette cuvée se trouve actuellement assez facilement sur le net pour quelques euros de plus qu'au domaine.

Sylvain
#183

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3125
  • Remerciements reçus 2097

starbuck a répondu au sujet : Domaine Jean-Jacques Confuron

Un article pour les amateurs de ce domaine
viamo.fr/vignerons/a...

Les surfaces par appellations
www.vinbottle.com/da...

Sylvain
#184

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9530
  • Remerciements reçus 962

claudius a répondu au sujet : Domaine Jean-Jacques Confuron 2013

Domaine Jean-Jacques Confuron et les 2013

2 mots pour signaler aux heureux possesseurs des vins du domaine,
que cela vaut le coup de saisir son tire-bouchon pour essayer l’une ou autre bt du millésime 2013:
un VR Beauxmonts déjà délicieux qui demande à se polir encore un peu
un Clos Vougeot absolument superbe et prêt à boire ! ... si si je vous assure
#185

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3125
  • Remerciements reçus 2097

starbuck a répondu au sujet : CR: Les 2017 du Domaine Jean-Jacques Confuron

Comme pour Jean-Paul précédemment , c'est Louis Meunier qui nous fera la dégustation.
Notre perception des différentes cuvées sera toutefois légèrement différente. Il est vrai que les vins sont en cours d'élevage et évoluent donc constamment.
Pour l'aspect technique, Louis réalise effectivement des essais au niveau de l'utilisation du soufre.
Rien d'idéologique, il cherche simplement à baisser la quantité utilisée en espérant gagner en pureté au niveau de la qualité des vins.
Depuis plusieurs années ils ont également légèrement baissé la proportion de futs neufs pour répondre aux changements constatés chez les consommateurs.
Les vins fortement boisés étaient à la mode surtout sur le marché américain mais les clients sont maintenant demandeurs de vins qui peuvent s'apprécier plus vite.
C'est une légère évolution mais pas un changement radical. Alain Meunier avec qui nous pourrons échanger en remontant de cave nous disait que c'est tout de même dommage d'ouvrir une Saint Vivant avant 10 ans par exemple et qu'elle peut se garder bien plus longtemps.

CR: Bourgogne "cuvée jeunesse"
Comme d'habitude, un vin qui pète le fruit, facile, avec tout de même une belle matière.
Il n'y a pas à dire mais chez les bons, le Bourgogne est déjà bon !
J'expliquais à Alain et Sophie Meunier que c'est le genre de vin qu'on ouvre facilement quand on est en présence de gens qui n'accordent pas trop d'importance au vin. Ca permet de boire bon sans avoir le scrupule de servir une bouteille trop onéreuse à des gens qui boivent ça comme si c'était un cubi de rosé.

Côte de Nuits Villages "La Montagne"
Celle là n'est encore une fois pas à mon goût. Des tannins hérissés qui ne me plaisent pas trop. A revoir en bouteille en espérant que le tout s'assagisse.

Côte de Nuits Villages "Les Vignottes"
Effet séquence peut-être mais ce vin semble plus rond avec des belles notes fruitées, je dirais un peu plus fruits noirs qu'habituellement.
Un vin un peu typé "Nuits", j'en réserve un peu car c'est une cuvée qui me permet de goûter au domaine en attendant d'ouvrir les 1ers crus

Chambolle Musigny et Chambolle Musigny 1er cru
J'ignore si c'est voulu ou si c'est simplement par rapport à la disposition des futs dans la cave mais nous allons goûter les 2 Chambolle avant les Nuits
Je les note ensemble car j'ai trouvé une proximité assez marquée entre les 2 cuvées.
Le nez, sans être fermé, était tout de même plus discret qu'habituellement.
En bouche les 2 vins sont relativement soyeux sans qu'on puisse immédiatement s'écrier Chambolle
Le 1er cru possède plus de corps et la hiérarchie est bien respectée
Je ne doute pas de la qualité des vins mais je n'ai pas rencontré l'éclat habituel des Chambolle du domaine que je goûte depuis le millésime 2014

Nuits St Georges "Les Fleurières"
D'ordinaire, ce n'est pas cette cuvée qui nous fait rêver. Pourtant cette année elle va nous étonner.
Louis nous avouera avec beaucoup de franchise que malgré un ébourgeonnage et une vendange en vert, cette parcelle a connu un rendement assez inhabituel pour le domaine.
On pourrait craindre que les volumes conduisent à donner un vin trop fluet mais ce n'est absolument pas le cas.
Un joli nez "masculin" sur les fruits noirs, c'est légèrement terreux bref un vin déjà bien typé Nuits mais sans les particularismes qui nous plaisent moins sur ce village.
les tannins sont assez dociles et nous remarquons qu'il n'a aucun complexe à passer après les Chambolle.
Une belle réussite

Nuits St Georges 1er cru "Les Chaboeufs"
Un nez bien expressif, plus complexe que le village précédent.
Des belles notes épicées.
Une bouche qui possède de la rondeur avec une matière qui donne de l'amplitude. Il y a un tiers de jeune vigne dans cette cuvée, c'est peut-être ce qui la rend accessible plus rapidement.
Un Nuits tout en élégance

Nuits St Georges 1er cru "Les Boudots"
Un nez encore fermé.
Beaucoup de structure en bouche avec des tannins qui devront se polir.
Un vin qu'on imagine plein de potentiel mais difficile à apprécier à ce stade.
Une cuvée à ne pas ouvrir trop précocement.

Vosne Romanée 1er cru "Les Beaux Monts"
Beaux monts et non pas Beaumonts ! Une erreur que nous sommes nombreux à faire
Mais que cette cuvée est belle !
Un nez très complexe avec beaucoup de fruits et des épices douces.
C'est la qualité de la bouche qui symbolise cette cuvée avec beaucoup de finesse qui s'exprime avec énergie et se termine avec une finale très longue.
L'archétype d'un 1er cru vosnien

Clos Vougeot
Nous avons commencé la dégustation à 16h et c'était la 4ème de la journée.
En cette fin de dégustation, suis-je un peu fatigué ?
Toujours est-il que je goûterai ce grand cru moins bien que les années précédentes.
Habituellement nous montons encore d'un cran après les 1ers crus mais cette année je suis moins ébloui par ce Clos Vougeot que par les Beaux Monts.
Je pense sincèrement que j'ai dû passer à coté parce que Gaétan et Gérard l'ont mieux apprécié que moi.
Le vin possède une belle structure, c'est indéniable mais je n'ai pas perçu ce coté épicé avec une densité aérienne que je percevais habituellement sur cette cuvée.
Il sera intéressant de voir ce que ça donnera dans 10 ans.
C'est en tout cas un vin que j'aimerais regoûter.

Romanée St Vivant
Là on décolle
Une complexité rare au nez et une bouche qui me rappelle immédiatement ma première rencontre avec cette cuvée.
Des vagues de dentelle qui se succèdent les unes après les autres, presque sans arrêt et pendant longtemps.
C'est ample, élégant, soyeux et très long.
Si je n'avais droit qu'à une bouteille de vin par an, je choisirais cette cuvée.

Ainsi s'achève notre dernière journée bourguignonne du printemps.
Je remercie chaleureusement la famille Meunier pour son accueil, ses explications et sa bonne humeur.
Je crois savoir qu'il y aura un nouveau client sur 2017, cela vaudra sans doute, enfin je l'espère ;) , d'avoir une belle étude de terroir "made in Frisette" sur la Romanée Saint Vivant et ou sur le Clos Vougeot.
Sophie Meunier a des fiches sur les sols qui pourraient aider

Sylvain
#186
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, Alex, Jean-Paul B., bibi64, Nol, Frisette, jclqu, Pins, Pattricio

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9530
  • Remerciements reçus 962

claudius a répondu au sujet : Les 2017 du Domaine Jean-Jacques Confuron

merci mille fois je viens de recevoir l'offre et cherchais des infos (tu) :jump:
#187

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3125
  • Remerciements reçus 2097

starbuck a répondu au sujet : Domaine Jean-Jacques Confuron

J'ajoute un point concernant la parcelle des Vignottes.
Louis nous a dit qu'elle serait prochainement arrachée car il va être temps de la renouveler.
Toutefois puisque c'est une de leurs 3 cuvées principales en volume avec le NSG "Les fleurières" et l'assemblage des 3 parcelles de Chambolle village, ils devraient procéder en 2 ou 3 fois.

J'ai également évoqué la cuvée de passetoutgrain puisque je l'ai vu chez un caviste ainsi que sur leur descriptif parcellaire posté un peu plus haut.
Elle a été arraché après les vendanges 2015. C'était une parcelle co-plantée en gamay et pinot.
Elle sera replantée en séparant bien les 2 cépages.

Sylvain
#188

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9530
  • Remerciements reçus 962

claudius a répondu au sujet : Domaine Jean-Jacques Confuron - Romanée St Vivant 2009

bu ici

CR: Jean Jacques Confuron - Romanée St Vivant 2009
bouquet expressif sur les fruits noirs, cassis, en bouche chair opulente à la texture érotique, fruit mûr et riche, vin dense mais équilibré et élégant, grand pinot irrésistible avec beaucoup de sex appeal.
Prêt à boire et le restera sans aucun doute longtemps encore.
#189

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4665
  • Remerciements reçus 267

tarkan a répondu au sujet : Domaine Jean-Jacques Confuron Romanée Saint Vivant 2001

CR: Jean-Jacques Confuron Romanée Saint Vivant 2001

Nez un peu en retrait sur les fruits noirs malgré une longue aération. Robe déjà évoluée.

En bouche, l'attaque est acidulée dans un premier temps, puis la texture devient soyeuse et riche. C'est mûr mais avec une tension sous jacente qui donne beaucoup d'énergie à l'ensemble. L'ensemble est cohérent, pas encore délié à 100% à mon sens. La finale est par contre explosive, d'une intensité rare, c'est vraiment ce qui m'a frappé sur ce vin, avec une longueur explosive si bien que le vin parait plus impressionnant une fois bu que dans le palais.

Excellent.
#190
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9530
  • Remerciements reçus 962

claudius a répondu au sujet : Domaine Jean-Jacques Confuron, Nuits-Saint-Georges 1er cru aux Boudots, 2013

CR: Domaine Jean-Jacques Confuron, Nuits-Saint-Georges 1er cru aux Boudots, 2013

bouquet très expressif, fruits noirs mûrs, épices, note de terre
belle matière en bouche avec une touche sucrée presque orientale ornée d'une note mentholée,
le fruit mûr est bien soutenu par ce qu'il faut d'acidité, une forme d'opulence élégante.
C'est vraiment très bon, de loin le meilleur des 3 PN bu ces 3 derniers jours (Halinard 05 Dugat Py et Vaudoisey Creusefond Poutures 05) et c'est prêt à boire.

lors de la dégustation sur fût des 2013 je n'avais pas trop apprécié et j'avais réduit en conséquence
mes achats ... rétrospectivement une erreur

#191
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3125
  • Remerciements reçus 2097

starbuck a répondu au sujet : CR: Les 2018 du Domaine Jean-Jacques Confuron

Seulement 3 CR: sur LPV depuis mon passage au domaine l'an dernier.
Le domaine est peu commenté pourtant il semble intéresser du monde puisque c'est le seul pour lequel on me "pousse" ;) à donner rapidement mes impressions sur le nouveau millésime.
Nous y sommes passés hier lors de notre second périple printanier en Bourgogne.
Pour un aspect pratique lié à notre itinéraire, j'avais demandé à Sophie Meunier de passer en début de matinée ou en fin d'après-midi chez eux.
Elle m'avait demandé de passer assez tôt car leur journée était chargée en visites. Elle m'avait dit en plaisantant que tout le monde voulait venir en Bourgogne le 24 mai.
Effectivement lorsque nous sommes remontés de cave, il y avait un groupe de plusieurs voitures provenant de Belgique.

C'est Louis Meunier qui nous conduira en cave pour déguster ce millésime prometteur.
Auparavant nous aurons discuté avec Alain Meunier qui évoquera le passage de grêle sur le secteur Nuits/Prémeaux le jour de la finale de la coupe du monde.
Les parcelles impactées furent celle de Bourgogne, d'aligoté, Côte de Nuits village et Nuits "Les Fleurières".
Cela va se ressentir sur les volumes en forte baisse mais contrairement au gel, également sur la qualité.
La grêle, c'est un peu la double peine pour le vigneron.

Bourgogne "cuvée jeunesse"
80% de perte, il en reste un peu plus qu'en 2016 mais le vin n'a pas le niveau habituel.
On ressent une sécheresse en fin de bouche. Avec beaucoup de franchise le vigneron nous dit que c'est les effets du passage de grêle.
Il espère que l'élevage va atténuer tout ça mais rien n'est garantie.

Côte de Nuits Villages
Je commente les 3 ensembles.
Il y a cette année une nouvelle petite cuvée (1,5 pièce) qui se nomme "Aux Leureys"
Elle est réservée pour les cavistes
Comme chaque année nous préférerons "Les Vignottes" à "La montagne"
PLus de rondeur pour le premier alors que le second est plus viril avec des tannins plus stricts.
La grêle n'ayant pas arrangé les choses sur ce secteur.
Je classe la nouvelle cuvée derrière Les Vignottes mais devant La Montagne

Chambolle Musigny
J'avais hâte de goûter cette cuvée car je l'affectionne souvent et elle reste accessible au niveau prix.
Un très gros coup de coeur. C'est l'archétype d'un excellent Chambolle village.
De la rondeur, des fruits rouges et une belle structure qui s'exprime tout en finesse.
L'élevage est à peine perceptible.
Je précise que toutes les malos sont finies.
Elles se sont passées très rapidement chez eux

Nuits St Georges "Les Fleurières"
On l'avait adoré en 2017, ce sera moins le cas cette année.
Un Nuits aux tannins un peu hérissés à ce stade. Là aussi le passage de grêle a affecté la parcelle et la qualité des raisins.
A revoir en fin d'élevage puis en bouteille mais quand il faut faire des choix et se limiter en nombre de bouteilles, ce n'est pas forcément cette cuvée qui sera prioritaire.

Chambolle Musigny 1er cru
Par rapport au village, la cuvée est moins immédiate au nez mais elle a plus de structure en bouche.
Les tannins sont soyeux. On retrouve les qualités d'un Chambolle avec le supplément de matière qu'on est en droit d'attendre sur les crus.
Il s'agit toujours d'un assemblage Chatelots et Feusselottes. Louis nous confiait qu'il séparera peut-être les 2 à l'avenir car il y a maintenant des moyens techniques qui facilitent la vinification de petits volumes. Je me souviens que son père ne souhaitait pas les séparer car les parcelles sont voisines et il estimait qu'il y avait peu de différences entre ces 2 climats.
Sans parler de l'aspect pratique car il est plus facile de ne travailler qu'une cuvée en cave.
Les vignes assez anciennes sont taillées en gobelets.
Une bouteille qui sera sans doute excellente après au moins 6 ou 7 années de garde tant le potentiel parait certain.

Nuits St Georges 1er cru "Les Chaboeufs"
Un Nuits féminin avec un nez très flatteur sur la griotte et les framboises.
Une bouche docile, tout en finesse avec une belle finale en longueur.
Un 1er cru qui ne demande pas forcément beaucoup d'années de garde pour se révéler.
Je le qualifierais de Nuits St Georges moderne car il va convenir à ceux qui consomment leurs vins plus rapidement ou qui n'ont pas les capacités de stockage adaptées pour des vins de garde nécessitant un fond de roulement important en volume.

Nuits St Georges 1er cru "Les Boudots"
Un nez sur les cerises noires bien mûres.
C'est réglissé et semble déjà puissant.
La bouche est telle qu'on l'attend avec une très grosse matière.
Un vin structuré sans être trop anguleux comme d'autres années.
L'effet 2018 joue peut-être à fond ici parce qu'on retrouve un vin qui a pris les qualités de son appellation et celles du millésime.
Les tannins sont fermes sans être séchants.
C'est le type de vin plein de potentiel qui séduit Gérard.
Il ne faudra pas être pressé pour jouer du tire-bouchon mais à terme ça fera à n'en pas douter un excellent 1er cru nuiton.

Vosne Romanée 1er cru "Les Beaux Monts"
La montée en gamme se poursuit avec un vin déjà bien ouvert au nez.
C'est très complexe sur les fruits rouges et les épices douces.
La bouche prend de l'ampleur mais en finesse
Je disais l'année dernière que c'était l'archétype d'un 1er cru vosnien, je peux dire exactement la même chose cette année.
Le vin a toutefois un peu gagné en gourmandise par rapport au millésime précédent.
Il est gorgé de soleil tout en gardant une belle acidité. Une cuvée qui m'a une nouvelle fois séduit.

Clos Vougeot
Un nez marqué par les épices avec des notes de ronces qui apportent un peu de fraîcheur.
De la griotte à pleine maturité.
Une bouche assez puissante qui semble un peu moins en place que le vin précédent.
La lecture de cette cuvée est assez difficile à ce stade. Nous étions 3 et nous avons 3 avis différents.
Sur celle là je suis curieux d'avoir l'avis des trois "touristes" de vendredi prochain ;)

Romanée St Vivant
Que dire de plus que ce qui a déjà été dit !
C'est follement complexe au nez, soyeux en bouche avec beaucoup de volume et une finale interminable.
J'ai 2 gorgées dans mon verre, je ne cracherai rien et n'aurai rien à vider dans le tonneau.
On déguste et on savoure.
Il y a des vins qui ne se racontent pas mais qui se vivent.
Je mesure la chance que j'ai de pouvoir goûter cette cuvée tous les ans.
Louis nous dira que la vigne a été planté en 1926 et que c'est dans cette parcelle qu'ils ont le moins de perte de pieds.
Ils ont l'immense privilège de pouvoir travailler une telle parcelle et ils savent exprimer tout son potentiel.

A la fin de la dégustation, je faisais remarquer au vigneron que j'avais trouvé à peu près ce que je m'attendais à trouver.
Je me demande si c'est mon imaginaire qui a influencé mes ressentis ou si c'est vraiment toutes ces cuvées qui retranscrivent fidèlement les caractéristiques de leur appellation ?
Comme Gérard et Gaétan étaient globalement d'accord avec moi, on va pouvoir dire que selon nous ce millésime 2018 a permis aux différents terroirs de s'exprimer.
C'est un excellent millésime qui confirme tous les espoirs que nous pouvions avoir en Côte de Nuits

Sylvain
#192
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, Alex, Jean-Paul B., didierv, Nol, Frisette, jclqu, the_ej, Pins, Damien72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9530
  • Remerciements reçus 962

claudius a répondu au sujet : Les 2018 du Domaine Jean-Jacques Confuron

merci Sylvain, très intéressant ... et à point nommé ;)
est-il possible d'avoir aussi un échos sur les avis divergeants de Gérard et Gaëtan sur le Clos Vougeot, pers une cuvée du Domaine que j'apprécie particulièrement
#193

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3125
  • Remerciements reçus 2097

starbuck a répondu au sujet : Les 2018 du Domaine Jean-Jacques Confuron

Gaétan a adoré le nez mais moins la bouche.
Gérard l'a trouvé grand et moi je suis entre les 2 parce qu'à ce stade je préfère le Vosne mais je ne doute pas du potentiel du Clos

Sylvain
#194
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 738
  • Remerciements reçus 505

Pins a répondu au sujet : Domaine Jean-Jacques Confuron - Les 2018 sur fût

Dégusté à cette occasion: www.lapassionduvin.c...

Notre journée marathon continue, direction Premeaux-Prissey au Domaine JJ Confuron pour une dégustation des 2018 sur Fût. Nous sommes reçus par Alain Meunier qui nous fera cette dégust. En piste.

CR: Bourgogne "cuvée jeunesse":
Nez de fruit noir, bouche solide. Un vin assez tanique pour l’appellation, avec une sècheresse en fin de bouche. Pas convaincu.

CR: Côte de Nuits Villages "Aux Leureys":
Nez réduit, fruit noir, les tanins doivent s’assagir mais je goute bien cette cuvée. Fera une petite bouteille sympa dans quelques années.

CR: Côte de Nuits Villages "Les Vignottes":
On monte d’un cran, un joli vin pour l’appellation sur un jus de fruit mur accessible avec une belle amplitude en bouche.

CR: Côte de Nuits Villages "La montagne":
Nez également un peu réduit, la bouche est similaire Aux Leureys, assez tanique, tanins anguleux. Pas convaincu .

CR: Chambolle-Musigny:
Robe assez sombre, le nez pète le fruit dans un style musclé pour un Chambolle ( style différent de chez Sigaut et Amiot-Servelle) tout en étant fin.

CR: Chambolle-Musigny 1er cru:
On monte de deux crans, je trouve cette cuvée expressive, volume, structure, rondeur, toucher de bouche, longueur. Excellent. J’aurai bien encavé, mais il faut faire des choix… :whistle:

CR: Nuits Saint Georges 1er cru "Les Chaboeufs":
Un vin flatteur sur les fruits rouges, tout en délicatesse pour un Nuits Saint-Georges. Très belle trame fine et accessible.

CR: Nuits Saint Georges 1er cru "Les Boudots":
Un Nuit comme je les aime car assez dur sur cette dégust, mais une bouteille en devenir pour celui qui saura l’attendre. (15 ans je dirai) Une grosse matière, structure tanique assez ferme, nez mur et classe. En bouche, y’a du vin. Ça tapisse, et il y a du volume. La finale est longue sur des notes mentholées. Beau potentiel.

CR: Vosne-Romanée 1er cru "Les Beaux Monts":
On change de registre avec ce cru Vosnien, On revient sur un jus soyeux, fin alliant équilibre et élégance. Le toucher de bouche est top à ce stade de l’élevage. Les tanins sont polis même s’ils sont soutenus par une belle allonge et une finale qui titille par sa longueur. Ça j’encave. oo,

CR: Clos Vougeot:
Un nez frais, pas très expressif. La bouche est elle aussi sans grande expression. Comme s’il n’y avait pas de relief. Est-ce moi qui commence à sentir la fatigue… A revoir.

CR: Romanée Saint Vivant:
Autant le dire, je suis passé à côté de cette cuvée. Première rencontre avec ce GC, je m’en faisais un monde et bien que nini…
Je le mets dans la même case que le Clos Vougeot. Je pense être passé aussi à côté. A revoir donc.

Christophe
#195
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: didierv, YS, Frisette, starbuck

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1181
  • Remerciements reçus 10

Nemo73 a répondu au sujet : CR: Romanée-Saint-Vivant 2005 - Jean-Jacques Confuron

CR: Romanée-Saint-Vivant 2005 - Jean-Jacques Confuron

Très très bon, cerise mûre et cuir. Bouche bien charnue, belle acidité mesurée, équilibre. Assez long, grande fraicheur, élégance. Plus frais et subtil qu'un Noiré 2005, plus equestre et velouté qu'un Chambertin Trapet 2008 (lui-même plus floral), moins ample et généreux qu'un Barbaresco VV 2010 Roagna (un chouia sévère et strict).

Un bourgogne complet, dense, épanoui.

On se régale !

#196
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Paul B.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82016
  • Remerciements reçus 7478

oliv a répondu au sujet : Romanée-Saint-Vivant 2005 - Jean-Jacques Confuron

plus équestre


:huh:

Un vin parfait pour étalonner le millésime ?
#197
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Paul B.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1181
  • Remerciements reçus 10

Nemo73 a répondu au sujet : Romanée-Saint-Vivant 2005 - Jean-Jacques Confuron

Hiiiiiii, hippique aurait mieux convenu ! J'me suis pris les pieds dans le tapis ! Enfin, tout ça pour évoquer le cuir ! Huuuuuuuuu ! :D
#198

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 748
  • Remerciements reçus 344

AgrippA a répondu au sujet : Romanée-Saint-Vivant 2005 - Jean-Jacques Confuron

Le cuir Cordovan, bien entendu !?!
#199

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9530
  • Remerciements reçus 962

claudius a répondu au sujet : CR: Nuits-St-Georges 1er cru Aux Boudots 2011 - Jean-Jacques Confuron

CR: Nuits-St-Georges 1er cru Aux Boudots 2011 - Jean-Jacques Confuron



Beau nez sur le fruit mûr avec une pointe d'épices,
très belle bouche large et opulente sur le fruit mûr avec au 2ème plan une touche végétale qui lui donne énergie et fraîcheur,
termine sur une note de raffle agréable.
Voilà un 2011 qui est tout à fait à mon goût (tu)
#200
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9530
  • Remerciements reçus 962

claudius a répondu au sujet : Les Beaux Monts 2011 - Vosne Romanée 1er cru - Jean-Jacques Confuron

CR: Les Beaux Monts 2011 - Vosne Romanée 1er cru - Jean-Jacques Confuron



après le Aux Boudots 2011 (cf ci-dessus), la curiosité était grande ...
eh bien profil tout à fait similaire, un beau fruit mûr avec une touche végétale sur la toile de fond, la bouche est moins large mais qqpart plus raffinée, elle présente aussi plus d'allonge, un autre 2011 tout à fait à mon goût

je viens d'ouvrir un Aux Boudots 2011 de Gérard Mugneret qui s'annonce bien,
les 2011 semblent être dans phase de plénitude en ce moment ...
#201
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5452
  • Remerciements reçus 2238

Frisette a répondu au sujet : CR: Visite au domaine Jean Jacques Confuron

CR: Visite au domaine Jean Jacques Confuron



Nous voici désormais à Prémeaux Prissey, pour ce second rendez vous de la journée, qui avait très bien démarrée au domaine Morey Coffinet , avec cependant un peu de retard (40 minutes...), la faute à un excellent repas au Soufflot , à Meursault...
C'est Alain Meunier qui nous reçoit et qui nous fera découvrir une belle partie de ça gamme de vins. Découvrir? En effet, il s'agit de notre première visite à ce domaine assez discret de 8 hectares (dont seulement 4% en blanc), qui s'étend de Corgoloin à Chambolle Musigny, dont les vignes vont des plaines jusqu'aux Grands Crus. Le domaine est propriétaire à 100% du parcellaire. Il s'agit de la quatrième génération, dont Sophie Meunier (mariée à Alain) est l'héritière, puisqu'il s'agit d'un domaine complètement familial. Le domaine est un des pionniers de l'agriculture biologique, certifié depuis 1989, mais ne le revendiquant pas. Les présentations maintenant faites, nous prenons la direction de l'escalier nous menant dans une cave sombre et couverte de moisissures noires...


Les 2018


Alain Meunier nous confirme que la grêle a grandement endommagé les vignes de la Côte de Nuits, surtout sur les appellations régionales. Les Premiers et Grands Crus s'en sortent beaucoup mieux avec des rendements maintenus entre 39 et 42 hl/ha. Nous ne goûterons que des vins rouges de ce millésime, dont les robes paraissent toutes très sombres pour des vins issus du cépage pinot noir. Les élevages se déroulent dans des barriques provenant de 2 tonneliers différents (Rousseau et Remond) avec 5 variétés de chênes différentes.

Bourgogne Pinot Noir Jeunesse : issu de sols profonds, riches en argiles. 5 pièces avec un élevage de 16 mois, dont 20% de fût neuf. 100% egrappé.
On a un nez très épicé et sur la violette. On a une matière de 1/2 corps, toujours très épicé (girofle, genièvre). Il finit court. Une entrée en matière qui a malgré tout de la mâche mais qui paraît un peu dure. B

Côte de Nuits Village La Montagne : Jeunes vignes de 12 ans en altitude, sur un sol calcaire et caillouteux.
On a un nez porté sur la réduction: oeuf, fumé, soufre. La bouche présente plus de densité, avec une trame tannique déjà serrée et imposante pour ce niveau de cru. On est aussi sur un registre épicé/végétal (girofle, ronce...). Celà manque un peu de gourmandise et mérite de s'aérer. Mes amis et moi nous regardons et nous disons qu'il y a déjà du vin dans cette cuvée, même si elle n'est pas si facile d'accès!!! B

Nuits Saint Georges Les Fleurières : Vignes au sud de Nuits Saint Georges, sur un climat qui possédait beaucoup de fleurs avant la plantation de vignes.
Effectivement, le côté floral s'exprime dans une belle mesure, on a bien un nez de violette et de pivoine, assez printanier, complété par des notes fumées et d'encre. La bouche est elle aussi assez dense, un peu terrienne, avec cependant un peu moins d'accroche que le Côte de Nuits La Montagne. La matière semble belle et mûre, avec des tanins plus civilisés, qui demandent toutefois à se polir en finale. B-TB

Nuits Saint Georges 1er Cru, Les Chaboeufs : Il s'agit de jeunes vignes, plantées en 2011.
On a un nez gourmand de myrtille et de fruits rouges. La bouche est élégante, de demi-corps, avec un petit manque de matière lorsqu'on le compare aux vins précédents. Néanmoins, il est très immédiat, avec de belles notes de framboise et de groseille. Pas un monstre de puissance sur cette appellation traditionnellement assez virile. Je pense qu'il peut faire un excellent vin de restauration (service au verre?) ou à privilégier pour l'amateur lorsque l'objectif est une garde faible à moyenne. TB-E

Nuits Saint Georges 1er Cru, Aux Boudots :
On a un nez assez fermé au départ, l'aération révèle des notes d'encre, de fruits bleus type myrtille, mûre... Il y a une jolie matière crémeuse, finement épicée, épousant un très joli fruité. La longueur est belle, et se conclue de façon assez classe sur de belles notes de végétal noble. C'est un petit coup de coeur. E+oo,

Vosne Romanée 1er Cru, Les Beaux Monts : 1/3 de fût neuf, environ 14-15 mois d'élevage.
On a un joli nez floral, sur la rose séchée et la pivoine. Il y a une très jolie bouche, élégante malgré une grosse matière mûre enrobée par un léger voile fumé. Les tanins paraissent plus gras. C'est très long et vivace sur la cerise, l'ensemble paraissant déjà pratiquement prêt. Ce que nous confirme Alain Meunier nous disant que la mise en bouteille devrait être rapidement effective. E

Chambolle Musigny 1er Cru : Il s'agit d'un assemblage des 1ers Crus Feusselottes et Châtelots, issues de vignes de 88 ans. Les rendements ont été conservés puisqu'ils attiegnent 32-33 hl/ha, permettant de vinifier 6 barriques.
On a un joli nez épicé ou se mèlent des notes de ronce et de genièvre aux cerises et fleurs séchées. La bouche parait plus sucrailleuse que le Vosne Romanée 1er Cru les Beaux Monts. On est dans un registre gourmand, avec du peps, avec paradoxalement une matière également très corsée et charpentée, soutenue par des tanins puissants. Il est d'une longueur assez conséquente et finalement un cru pas très typé cambuléen. E



Clos Vougeot Grand Cru : 2 parcelles de 25 ares chacune, sur le haut du Clos côté Musigny, sur les secteurs Garenne et Marey Haut. 50% fût neuf.
On a un nez plus terrien (terre humide) et de pivoine. Il y a une grosse bouche, avec encore quelques traces de CO2. Elle s'exprime avec de la floralité de façon importante, mais également des notes de mûre et de cassis. Il y a une grosse densité de matière, avec des tannins très nombreux mais relativement poudrés, ne compromettant en rien la puissance du cru. Grosse longueur. E++ oo,



Romanée Saint Vivant Grand Cru : 0,5 ha, planté en 1922.
On a un nez beaucoup plus équilibré, et très fin, empreint d'une floralité exquise. En bouche, le vin est beaucoup plus abouti, docile, civilisé, aristocratique que le Clos Vougeot, qui paraît subitement presque grossier. La finesse est le maître-mot. On retrouve cette floralité magnifique en appui d'une trame longiligne d'une précision et d'une longueur assez incroyable, supportant des tanins très légèrement gras mais d'une finesse superlative. Indéniablement, on est face à un Grand Vin. oo, oo, oo,


Bien que des amis LPViens avaient pu enlever ma première commande au domaine au printemps, il s'agit pour mes amis et moi-même d'une très belle découverte, nous qui n'avions encore jamais eu l'occasion de croiser les vins du domaine Confuron. Au total, on a trouvé des vins expressifs, dans un registre tantôt assez dense et masculin pour certains, tantôt plus élégants et féminins pour d'autres. Il y en a donc pour tous les goûts d'autant que quelques soient les cuvées, la (grande) qualité est belle et bien là. Les matières paraissent mûres et saines, a fortiori sur ce millésime 2018. Alain Meunier nous avouera au passage que 2019 lui paraît à ce stade beaucoup plus sec et solaire, et qu'il faudra se méfier des équilibres.
Par ailleurs, j'ai trouvé que les élevages étaient assez peu marqués à ce stade de la vinification. J'ai également été impressionné par la floralité dégagée dans certains des vins du domaine, leur donnant une touche élégante et me laissant entrevoir des perspectives réjouissantes lors de leur évolution en bouteille.
Au total, c'est un superbe moment de passé, avec un homme empreint d'humilité et de discrétion. Il est désormais évident que l'an prochain, un nouveau passage s'imposera avec (qui sait?), d'autres LPViens fraîchement croisés ces derniers temps...

Nous avons récupéré un peu de temps, il est néanmoins l'heure de remonter en voiture pour nous diriger vers la dernière étape de la journée...


Flo (Florian) LPV Forez
#202
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, oliv, Olivier Mottard, dfried, Jean-Paul B., Vougeot, didierv, Marc C, breizhmanu, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, asoulier99, Psylo, Val59, starbuck, leteckel, astorg, Damien72, Vesale

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3834
  • Remerciements reçus 1685

Vougeot a répondu au sujet : Visite au domaine Jean Jacques Confuron

Salut Florian.
Merci pour ce CR très intéressant.
Le clos est cédé à quel prix ?

Vincent, amateur de melon et de curé nantais
#203

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5452
  • Remerciements reçus 2238

Frisette a répondu au sujet : Visite au domaine Jean Jacques Confuron

Clos Vougeot 2018 à 102€ TTC.
A noter que l'un de mes amis (non client) à pu repartir avec un Clos Vougeot 2012 pour le même prix je crois.

Flo (Florian) LPV Forez
#204
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vougeot

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2
  • Remerciements reçus 0

astorg a répondu au sujet : Visite au domaine Jean Jacques Confuron

Merci pour votre retour de dégustation . Pourriez vous indiquer le prix des vins (o à défaut la gamme de prix) . Cela aiderait au choix avant de prendre contact avec le viticulteur pour une commande .
Cdlt
#205

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3125
  • Remerciements reçus 2097

starbuck a répondu au sujet : Visite au domaine Jean Jacques Confuron

Je n'ai pas les tarifs sous les yeux mais de mémoire,ils sont dans la moyenne de leurs appellations.
Par contre Le domaine fonctionne avec des réservations primeurs.
Pour le millésime 2018, c'est trop tard.
De plus je ne suis pas certain qu'ils prennent de nouveaux clients mais tu peux les contacter directement pour avoir plus d'infos.

Sylvain
#206

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 170
  • Remerciements reçus 155

pierrelepecheur a répondu au sujet : Visite au domaine Jean Jacques Confuron

Avez vous déjà goûté des vins du domaine ? Parce que ce n'est pas un style qui plaît à tout le monde notamment la combinaison richesse/bois. Et quand on commande au domaine, l'addition monte très vite ! Se baser sur un CR pour acheter est un peu intrépide de mon point de vue. Mais si vous aimez les vins riches, équilibrés, et que le bois en jeunesse ne vous dérange pas, c'est un très bon domaine tenu par des gens d'une réelle gentillesse.
#207
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, Jean-Paul B.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3322
  • Remerciements reçus 756

didierv a répondu au sujet : Visite au domaine Jean Jacques Confuron

L'évolution des vins en 6 mois est étonnante
De mémoire les 2 GC Clos Vougeot et Romanée Saint Vivant ne nous avaient pas emballés plus que cela fin mai.

Didier
#208

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2095
  • Remerciements reçus 1053

jd-krasaki a répondu au sujet : CR: Jean-Jacques Confuron, Clos de Vougeot 2001

Matthias
Le nez est encore une fois sur la cerise et le noyau de cerise, un peu de sous-bois et on ressent encore un certain élevage avec un peu de bois. A l'aération, cette sensation d'élevage disparaît pour laisser place à des arômes plus terreux encore une fois très beau. La bouche repose sur une acidité marquée mais portée en harmonie avec des arômes de cerise noire. La longueur est très importante (la plus importante du groupe) et on trouve une certaine plénitude dans ce vin. Encore une fois un superbe bourgogne qui donne envie de laisser vieillir ses bouteilles afin d'avoir cette plénitude et cette impression de vin bu au bon âge. Je suis personnellement content car j'ai réservé du 2018 de ce producteur et cela me confirme mon bon a-priori sur ce dernier.

JD
Nez qui pinote, sur le cuir, le vernis, on a un fruité fin et de la chlorophylle
La bouche est fraiche, légèrement déséquilibrée par une petite sensation alcooleuse pour chipoter. Mais c'est plutôt très bien aussi !

Il s'agit d'un CR: Jean-Jacques Confuron, Clos de Vougeot 2001

Bu chez Lutèce .

JD | Lutèce
#209

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1616
  • Remerciements reçus 356

rkrk a répondu au sujet : Domaine Jean-Jacques Confuron, Nuits-Saint-Georges 1er "Boudots" 2007

CR: Domaine Jean-Jacques Confuron, Nuits-Saint-Georges 1er "Boudots" 2007

J'ai été souvent séduit par l'aromatique des Côtes de Nuits 2007 et le vin d'hier confirme mon attrait pour ce millésime séducteur.

Le nez est très parfumé, avec beaucoup de fruit (prune) et le boisé luxueux du domaine, bien fondu. En bouche, le vin est également très fruité, suave et profond. Il n'y a pas une grosse matière mais beaucoup de longueur. Le charme bourguignon en chair et (et un peu moins) en os. EXC

Ralf
#210
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: AgrippA

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux