Nous avons 1004 invités et 77 inscrits en ligne

Château Pédesclaux, Pauillac

  • Messages : 3983
  • Remerciements reçus 330

icna a répondu au sujet : Re: Château Pedesclaux

Thierry, je n'ai vraiment pas de chance avec ce leoville Poyferré 86 car je cherche encore la bonne rencontre. Celle ci était un peu madérisés avec une acidité marquée. En as tu gouté recemment car je suis de plus en plus perplexe sur ce vin?

Par contre Pedesclaux 85 se tient bien, rien d'émouvant mais ce que l'on devrait attendre au minimum d'un Bordeaux classé de 29 ans.

Bien sur je n'ai pas ton expérience mais je trouve intéressant de noter cette différence a l'instant t.

Cordialement

Quentin
#61

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21569
  • Remerciements reçus 48

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Château Pedesclaux

je trouve intéressant de noter cette différence a l'instant t.

Quentin,

Je suis d'accord avec toi.

En ce qui concerne Léoville Poyferré, je n'ai pas bu le 1986 depuis quelques années.
Je dois admettre que dans ce millésime, il me semble inférieur aux deux autres Léoville.

De manière plus générale, et je l'avais indiqué il y a quelques années dans la rubrique ad hoc, j'ai parfois été surpris par la différence de qualité entre mes bouteilles achetées en primeurs et bien conservées et celles bues chez des amis, provenant d'autres circuits et dont les bonnes conditions de conservation étaient donc moins certaines avant l'entrée dans leurs caves.
D'où provenait ta bouteille?
#62

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3983
  • Remerciements reçus 330

icna a répondu au sujet : Re: Château Pedesclaux

De la cave familiale qui est normalement plutôt très bonne et provenant (très probablement) d'achat en primeur.
Concernant les bordeaux 86 on avait eu un échantillonnage décevant lors de cette dégustation , tout provenant de la cave. (Sauf cantemerle)
Je me pose la question sur ce millésime.
Peut être que la cave est sélective anti86, les bourgognes s'y sentant bien ainsi que les vieux millesimes ;)

Cordialement

Quentin
#63

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 876
  • Remerciements reçus 1

JAD a répondu au sujet : Re: Château Pedesclaux

En ce qui concerne Pedesclaux 1985, je n'ai pas eu l'opportunité de le déguster, mais par contre Pédesclaux et Léoville Poyferré 1986, oui il y a quelques années.

On parle toujours de 1986 comme d'un très grand millésime, sur mes expériences récentes (6-7 dernières années) je dois dire que les appellations Pauillac et Saint-Julien ne m'ont pas laisser que de grands souvenirs avec des vins vifs mais parfois manquant d'élégance, et curieusement, c'est sur les quelques rares 1985 que j'ai eu le plus de bonnes surprises.
Je ne parle pas ici des très grands.
Pour ma part les plus beaux 86 que j'ai pu déguster étaient essentiellement sur St-Estèphe, Pomerol et Saint-Emilion, Margaux pas mal aussi.

Léoville Poyferré, pas mal, mais il m'a à chaque fois donné l'impression d'une légère sous-mâturité qui ne s'est jamais estompé avec le temps. Lagrange idem...
Pontet-Canet 1986 ne m'a jamais transcendé, et Pedesclaux n'en parlons pas...

Les 2 seuls Saint-julien dans ceux que j'ai dégusté qui pour moi sortent du lot dans ce millésime étaient un intemporel Saint-Pierre et un Léoville Las-Cases magistral.
Par contre je suis vraiment étonné qu'un Pedesclaux 1985 ai pu tenir la dragée haute à un Poyferré 1986... Quid de la conservation ???

Jean-Aubert

"En vin est vérité cachée." (Rabelais)
#64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3983
  • Remerciements reçus 330

icna a répondu au sujet : Re: Château Pedesclaux

Même conservation pour les deux vins!

Quentin
#65

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21569
  • Remerciements reçus 48

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Château Pedesclaux

Jean-Aubert,

D'accord avec toi: Léoville-las-Cases 1986 est somptueux.
En Pauillac, je connais un 1986 magistral, je n'en avais malheureusement acheté que trois bouteilles, Mouton-Rothschild (je n'ai pas eu la chance de goûter Lafite).
#66

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 129
  • Remerciements reçus 0

Fabolo a répondu au sujet : Château Pedesclaux 1990

Bu pendant les fêtes.

Un vin à maturité, voir sur la pente descendante.
Arômes tertiaires et un fruit subtil digne des vieux bourgognes (est-ce que l'acidité conserve le fruit ?).
Très agréable, mais en ayant bu plusieurs, celle-là était mieux que les autres.
Je suppose que la qualité du bouchon a joué et surtout le fait de la laisser debout plusieurs heures afin que la matière indésirable prenne le temps de se déposer au culot.
#67

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 81018
  • Remerciements reçus 6439

oliv a répondu au sujet : Re: Château Pedesclaux

Bordeaux
Lorenzetti dévoile le nouveau Pédesclaux !

www.terredevins.com/...
#68

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2953
  • Remerciements reçus 1713

starbuck a répondu au sujet : Re: Château Pedesclaux

Je cite :

"En attendant, l’outil façonné par Jean-Michel Wilmotte permet, dans le chai comme au château, de poursuivre la montée en qualité et de le faire savoir en accueillant les professionnels et, ponctuellement, [size=large]les grands[/size] amateurs."

Ouf, mesurant plus d'1m90 je devrais être admis pour une visite. :)

Plus sérieusement cette phrase semble plutot indiquer que les simples amateurs de Pauillac qui achètent qqs caisses dans les FAV ne sont pas forcement les bienvenus :(

Sylvain
#69

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17680
  • Remerciements reçus 2490

Eric B a répondu au sujet : Re: Château Pedesclaux

Sauf changement récent de philosophie des propriétaires, le chateau devrait être ouvert au [size=large]grand[/size] public.

Eric
Mon blog
#70

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2953
  • Remerciements reçus 1713

starbuck a répondu au sujet : Re: Château Pedesclaux

Je sais qu'il faut faire attention avec les articles de presse qui peuvent parfois déformer les propos de la personne questionnée mais pour moi, "ponctuellement des grands amateurs" n'implique pas que tous les amateurs puissent y aller.

Sylvain
#71

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 57
  • Remerciements reçus 0

VincentBG a répondu au sujet : Re: Château Pedesclaux

Bonsoir à tous,

je souhaite rassurer tout le monde. Nous avons prévu de recevoir à la propriété, sur rendez-vous, des groupes d'un maximum de 10 personnes pour favoriser une visite et une dégustation de qualité.

Au plaisir de vous voir pour vous transmettre notre passion,

Vincent Bache-Gabrielsen
Directeur d'exploitation du Château Pédesclaux
#72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2953
  • Remerciements reçus 1713

starbuck a répondu au sujet : Re: Château Pedesclaux

Merci pour la précision .
J'espère faire un "pauillac tour" avant d'être en retraite ;)

Je viens de lire les 1ères pages de cette rubrique , je vois qu'il n'y a rien d'anormal à ce que j'aime Pontet Canet 94 :)o

Sylvain
#73

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6
  • Remerciements reçus 0

Treille a répondu au sujet : Re: Château Pedesclaux

Si un "Pauillac Tour" est organisé , je te remercie de me prévenir !

Je suis volontaire.

Cordialement
#74

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2953
  • Remerciements reçus 1713

starbuck a répondu au sujet : CR: Visite au Château Pédesclaux

Vendredi dernier j'ai eu le privilège de pouvoir visiter ce château longtemps considéré comme le vilain petit canard des Grands crus Classés du Médoc.

Vincent Bache-Gabrielsen a eu la gentillesse de me consacrer 1h30 pour une visite complète.
www.chateau-pedescla...

La météo était médiocre, aussi je ne peux que vous inviter à regarder les photos sur le site qui sont bien meilleures que les miennes.
Je précise aussi que j'y étais en famille avec mon fils de 3 ans qui était fiévreux depuis plusieurs jours et qui avait une angine blanche.
J'ai dû le porter pratiquement tout au long de la visite et il manifestait régulièrement son mécontentement.
Heureusement que le directeur technique a aussi des enfants pour comprendre la situation.

Commençons par le cadre.
Je trouve que le mariage esthétique entre l'ancien et le moderne est très réussi.
Le chai bâti à flanc de coteau se marie très bien à son environnement.
Les propriétaires ont bon goût.

La visite commence par le chais ultra moderne.
Lorsque l'on pousse la porte d'entrée, on ne peut être qu'impressionné par les volumes et l'espace disponible.
Tout se faisant par gravité, il y a au milieu du chais un ascenseur qui sert entre autre à remonter le vin.
Il n'y a aucune pompe dans le chai.

Les extractions se font en douceur par pigeage à la bourguignonne mais grâce à un outil moderne





Voici le nouveau pressoir





A chaque étape, tout est mis en oeuvre pour préserver la qualité du fruit.
Dès les vendanges, une grande chambre froide permet au raisin d'attendre un peu car le tri méticuleux va un peu moins vite que l'arrivée des raisins.
Tout est vendangé à la main et un premier tri a déjà lieu dans les vignes.

La majorité des vignes ont été planté au début des années 60 avec l'idée de faire un maximum de volume.
Les nouveaux propriétaires ont entrepris un renouvellement important, 6 ha dès la première année et plus d'un hectare par an en moyenne maintenant car ils souhaitent faire un vin digne de son rang.
A ce sujet, il n'y a pas de cuvée vielles vignes car ils estiment que les jeunes vignes donnent déjà de meilleures résultats.

Des essais en bio et biodynamie sont menés sur une partie du domaine avec des micro-vinifications afin de voir ce que ça peut donner.

A tout moment de la visite, nous voyons la passion des propriétaires et de leur directeur technique.
Les investissements sont colossaux.
Il est évident que nous ne sommes pas devant un placement spéculatif dont le but serait de revendre mais bien face un investissement sur le très long terme avec l'idée de faire un grand vin.

A ce propos, qu'est-ce que ça donne dans le verre ?
Avant de rejoindre le château pour une dégustation, j'ai le privilège d'être un des premiers à visiter la vinothèque située au dernier sous-sol du chai.





Nous commençons la dégustation par:
Pédesclaux 2012
C'était une bouteille conseillée lors de la dernière foire aux vins.
Et bien je ne regrette pas d'en avoir acheté une caisse.
Le vin étonne par son accessibilité.
Le nez est sur les fruits noirs et en bouche les tannins sont déjà dociles.
Ce vin peut déjà être servi sans problème même si on peut espérer que des années de cave lui donnent plus de complexité.

Lilian Ladouys 2014 et 2015
Ce cru bourgeois de Saint-Estèphe appartient également à la famille Lorenzetti.
Le 2014 comme le 2015 sont sur les fruits noirs mais je ressens une petite astringence.
Le vin possède une belle matière mais il mérite d'attendre.
Il a selon moi surtout était défavorisé par l'effet séquence car entre ces 2 bouteilles j'ai pu déguster Pédesclaux 2014 et là on ne joue plus au même niveau.

Fleur de Pédesclaux 2014 et 2015
Je mets les 2 vins ensemble car la filiation apparaît évidente.
Ils sont surtout sur les fruits rouges, tout en rondeur et déjà facile d'accès.
Rien à voir avec l'image des bordeaux jeunes s'apparentant de façon caricaturale à des vins de castor avec un boisé outrancier.

Pédesclaux 2014
Alors celui là il ne va pas falloir le manquer dans les FAV cet automne.
Un nez déjà complexe, cassis, framboise, épices douces et des notes de tabac blond.
Un touché de bouche soyeux. J'imagine que c'est le résultat du travail entrepris dans le chai.
Le vin présente beaucoup d'amplitude et une très belle finale.
C'est Pauillac à Chambolle-Musigny !
Dommage qu'il me reste 9h de route à la sortie sinon j'en aurais bien pris un verre entier.
Vous aurez compris que c'est mon coup de coeur.

Pédesclaux 2015
Je mesure là toute la difficulté qu'il y a pour juger un vin si jeune quand on n'en a pas l'habitude
Je perçois un joli fruité avec un peu de fraîcheur.
Honnêtement à l'aveugle j'aurais sans doute dit que c'est un millésime moins solaire que 2014 mais c'est encore un bébé, laissons le grandir.
Les tannins sont toujours aussi dociles, je crois qu'il y a là une signature de la méthode Pédesclaux.

Mes enfants s'impatientent de plus en plus, il est temps de reprendre la voiture !
Je remercie chaleureusement Vincent Bache-Gabrielsen pour sa disponibilité et ses explications très claires.
Mon CR n'est sans doute pas à la hauteur de tout ce qu'il nous a appris.
Je ne peux que conseiller à tous les amateurs de faire une visite dans ce château qui est sur une pente ascendante.

Sylvain
#75
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Leo17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 37
  • Remerciements reçus 0

Stefdefrib a répondu au sujet : Château Pédesclaux 2012

Effectivement j'ai pu goûter Pedesclaux 2012 vendredi à la Coop lors de la foire aux vins et il vraiment accessible. Sans problème pour commencer à ouvrir. Vraiment un bon bordeaux.

Stéf.

Stéf
#76

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 428
  • Remerciements reçus 1

gerard a répondu au sujet : Re: Château Pédesclaux 2012

Effectivement je trouve Pedesclaux très bon depuis 2008 et en progrès constant de plus les prix sont très sages en dessous de 30€. On ne peut que féliciter les nouveaux propriétaires qui semblent avoir de gros moyens puisse qu'il rachètent toutes les propriétées en ventes dans le secteur.(Pas forcément une bonne chose )
Gérard
#77

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4114
  • Remerciements reçus 1164

Vaudésir a répondu au sujet : Re: Château Pédesclaux 2012

Le 2014 en primeur c'était pas cher.
Stéphane
#78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 131
  • Remerciements reçus 0

Alice GAIN a répondu au sujet : Re: Château Pedesclaux

Nous pouvons en effet féliciter les propriétaires mais aussi le directeur technique qu'ils ont mis à la tête du domaine et que j'ai eu l'occasion de croiser en dégustation. Monsieur Vincent BACHE GABRIELSEN a une culture du vin qui dépasse les seules frontières de Bordeaux, une curiosité ainsi qu'une ouverture d'esprit et de goût qui se marient souvent à l'élaboration intelligente de beaux vins lorsque ces derniers sont issus de beaux terroirs. J'avais constaté une évolution qualitative flagrante depuis le millésime 2011 et me retrouve pleinement dans les commentaires de Starbuck.

Belle journée
Alice

Belle Journée
Alice
#79

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 367
  • Remerciements reçus 150

IH1456 a répondu au sujet : CR: Château Pédesclaux 2004

CR: Château Pédesclaux 2004

"La vie est trop courte pour boire du Pédesclaux" disait Bob, mais lors d'une belle journée d'été, le temps était comme suspendu alors j'ai ouvert un Pédesclaux 2004...

Robe pourpre qui marque de légères traces d'évolution.
Le nez est assez envoûtant et expressif sur les fruits noirs très murs, et quelques notes tertiaires, sans aller chercher une grande complexité non plus.
La bouche est bien structurée sur des tanins fins et intégrés. L'ensemble est puissant et propose une longueur convenable. On n'est pas dans une grande subtilité ni une grande définition mais c'est correct... à mes yeux et à mon palais.

Bien. Mais il me serait intéressant de le confronter à d'autres Pauillac 2004 lors d'une horizontale.

Antoine

"en guise de sang, ô noblesse sans pareil, il coule en mon coeur la chaude liqueur d'la treille" - le grand Georges
#80

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17680
  • Remerciements reçus 2490

Eric B a répondu au sujet : Visite au château Pédesclaux


Je connais Vincent Bache-Gabrielsen depuis une dizaine d'années, et j'ai pu apprécier la qualité de son travail à Belle-Vue et Gironville. Lorsque j'ai appris que Jacky Lorenzetti lui avait confié la gestion de Pédesclaux, je me suis dit que le domaine était entre de bonnes mains. Il y a 4 ans, Vincent m'a demandé si je pouvais me charger des textes du site internet de Pédesclaux ( Jacky et Françoise Lorenzetti sont fans du livre que j'ai co-écrit avec Pierre Le Hong). J'accepte volontiers. Et me voilà quelques semaines plus tard dans le Médoc. J'y rencontre les propriétaires et Emmmanuel Cruse – d'une gentillesse et d'une accessibilité rares – je fais le tour du vignoble avec Vincent, je visite ce qui est encore le début d'un vaste chantier. Je discute avec les personnes chargée de créer le site ... et je revois Pierre, chargé de faire les cartes ;-)

Et je retourne chez moi, chargé de documents et plans de Jean-Michel Wilmotte, me montrant à quoi ressemblera Pédesclaux dans deux ans. Quelques semaines plus tard, le travail est accompli. Je retourne une nouvelle fois au domaine où Vincent me présente une mini verticale de Pédesclaux (et de Lilian-Ladouys) où je peux constater les progrès réalisé depuis 2009. Et puis, je suis retourné à mon quotidien très chargé de caviste en ligne ...

De temps en temps, je me disais que ce serait bien d'y faire un tour, histoire de voir le projet enfin abouti. Finalement, il y a deux semaines, lors d'un bref séjour dans le Médoc, j'ai enfin eu l'opportunité d'y aller. Et je ne le regrette pas.

Mon premier choc, ce n'est pas le château enchassé dans son écrin de verre – on l'a beaucoup vu dans les magazines – mais plutôt ces rangs de vignes qui n'étaient pas là il y a quatre ans ! Bon, évidemment, elles ne sont pas encore bien grandes. On a cependant l'impression qu'elles ont toujours été là. Et puis, tout est maintenant au cordeau, sans rien qui ne dépasse. Tellement loin de ce j'avais pu voir lors de ma dernière visite...

Nous allons suivre le parcours du raisin dans le chai. C'est donc ici que tout commence. C'est une chambre froide où sont stockées les caisses remplies de grappes vendangées manuellement. Deux objectifs : abaisser la température interne des baies afin de les préparer à la macération préfermentaire qui durera une 4-8 jours en cuves – l'idée est d'extraire en douceur la couleur et le fruit. La chambre froide joue également un rôle tampon dans le flux d’approvisionnement des cagettes : les vendangeurs et les trieurs peuvent travailler chacun à leur rythme, sans se gêner. Cela laisse aussi le temps de peser tranquillement toute la récolte de la parcelle vendangée, et de choisir la cuve la mieux adaptée (et éventuellement d'assembler deux petites parcelles au style proche).

Les grappes sont triées sur une longue table de tri vibrantes, et sont amenées via un tapis roulant à l'égreneur.
[img ]https://storage.canalblog.com/31/94/71856/120152909.jpg[img ]https://storage.canalblog.com/31/94/71856/120152909.jpg[/img]

Oui, égreneur. Car on est sur un système moins violent pour les baies que l'érafloir classique. Celles-ci passent sur une dernière table de tri pour un ultime contrôle, avant dêtre légèrement foulées et d'atterrir dans le cuvon ci-dessous.

Munis de roulettes, il sera amené juste au-dessus de la cuve pour être vidé pendant qu'un autre prend le relais.

Comme indiqué plus haut, le moût sera maintenu à environ 10 °C durant 4-8 jours avant de démarrer la fermentation proprement dite. Pas de remontage, de pigeage ou de délestage à ce stade. Juste un inertage et un léger brassage au CO2 pour homogénéiser la température de la cuve.

Comme nous ne ferons ensuite que descendre, je vous montre de suite le pigeur pneumatique.

Voici les fameuses cuves tronconiques à double compartiment imaginées par Vincent. Celui du bas a la capacité de recevoir le moût de celle du haut lorsqu'un délestage est effectué. En l'occurrence, il s'en fait au mois un par jour, car c'est le mode d'extraction préféré de V B-G. Il sera complété par un peu de pigeage.

Le compartiment du bas reçoit également le vin de goutte lors de l'écoulage final. C'est dans celle-ci que se fera la fermentation malolactique avant que le vin soit écoulé par gravité dans les barriques situées à l'étage inférieur.

Mais ne brûlons pas les étapes. Nous n'avons abordé pour l'instant que la moitié du délestage. Au bout de quelques heures, il faut reverser le moût sur la chapeau de marc déstructuré. Pour cela, on l'écoule par gravité dans l'une des quatre cuves-ascenseurs de 100 hl. On remonte cette dernière au-dessus de la cuve d'origine et on la vide par gravité (à l'aide de tuyaux, bien sûr). C'est en effet le principe directeur de ce chai : de l'arrivée du raisin jusqu'à la mise en bouteille, aucune pompe n'est utilisée. Un principe déjà appliqué à Cos d'Estournel, également conçu par Jean-Michel Wilmotte. Mais entre temps, des leçons ont été tirées : la double-compartimentation des cuves permet par exemple de ne faire appel à l'ascenseur que pour la remontée des moûts (et de ne pas s'en servir pour l'écoulage en fin de fermentation).


Le chai à barriques, donc, juste en dessous du cuvier.


Il est agrémenté de sculptures du chocolatier Patrick Roger. Mais celles-ci sont en bronze, car ce n'est pas dit que le chocolat apprécierait l'athmosphère humide du chai... À noter la présence de barriques signées de l'Autrichien Stockinger, réputées pour marquer peu les vins. Mais il y a tout de même des fûts Taransaud, histoire d'apporter un minimum de style bordelais.

Les cuves-ascenseurs seront utilisées lorsqu'il y aura besoin de procéder au soutirage ou à l'assemblage avant la mise en bouteille

Je vous mets une photo extraite du site, beaucoup plus réussie que les miennes, histoire d'apprécier la beauté du lieu.
On descend encore à un étage inférieur...


Et on arrive dans ce qui pourrait être le saint du saint chez Lafite ou Margaux. Chez Pédesclaux, j'en suis moins sûr, même s'il y a certainement de belles surprises dans les millésimes antérieurs à 1965.


Il y a même du 1967, "mon" année !


Nous voici dans la salle de dégustation située dans l'aile droite du château, avec une belle vue sur la Gironde...

Fleur de Pédesclaux 2015 : le nez est gourmand et élégant, mêlant les notes florales et fruitées, agrémentées de quelques épices. La bouche est fine, soyeuse, sensuelle, avec un fruit très expressif, et toujours cette touche florale. La finale est fraîche et gourmande, sans la moindre dureté. Vraiment très bon, même si l'on a du mal à croire que l'on est en train de boire un Pauillac. Il faut dire que le Merlot est ici ultra majoritaire... .

Château Pédesclaux 2015 : le nez est plus "médocain", avec du cassis, de la mûre et une pointe mentholée. Un peu d'écorce d'orange, aussi L'élevage est quasi imperceptible. La bouche est beaucoup plus tendue que la Fleur, mais la matière est aussi soyeuse et sensuelle, quoique plus dense. La finale est intense, sur le cassis, le tabac et les épices, avec toujours cette douceur tactile, signature du domaine.

J'ai aussi la chance de pouvoir goûter un échantillon du 2017 : le vin est d'une fraîcheur éclatante, encore plus fin et traçant que le 2015, sur une aromatique cassis/poivron rouge. À l'aveugle, je me demande si je ne partirais pas en Loire... C'est le premier millésime qui contient à la fois du Petit Verdot et du Cabernet Franc, car il convenu aux deux cépages. Les années précédentes, c'était soit l'un, soit l'autre.
Merci à Audrey pour cette belle visite !

Eric
Mon blog
#81
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tht, jl39, lutembi, LADIDE78, Frisette, GAET, stefdel, starbuck, jd-krasaki, Dag, éricH

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26011
  • Remerciements reçus 799

Luc Javaux a répondu au sujet : Visite au château Pédesclaux

Merci Eric.
Il n'y a pas à dire, c'est tout de même beau à observer la (re-)naissance d'un grand terroir... ;)


Luc
#82

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17680
  • Remerciements reçus 2490

Eric B a répondu au sujet : Château Pédesclaux, l'historique

Petit ajout sur l'histoire du domaine. Il porte immodestement le nom de son créateur, Pierre-Urbain Pédesclaux, courtier en vins, qui a commencé à acheter des parcelles en 1810. Ce n'est qu'en 1841 qu'un chai lui est dédié au centre de Pauillac. En 1855, il fait à peine 8 ha. Sa veuve agrandit le domaine en 1883 en achetant des terres à la famille Cruse, propriétaire de Pontet-Canet. Huit ans plus tard, Pédesclaux est vendu à Gabriel de Gastebois. Ses héritier s'en désintéressent et en confient la gestion à Lucien Jugla. Celui-ci finit par le racheter en 1951. En 1960, il fusionne Pédesclaux (environ 15 ha) et Belle-Rose (environ 13 ha). C'est le château de cette propriété disparue qui apparaît désormais sur les étiquettes. Le domaine de 28 ha sera gérée par la famille Jugla jusqu'à ce qu'il soit vendu en 2009 à Jacky Lorenzetti. Celui-ci double quasiment la surface de la propriété en achetant successivement Haut-Milon en 2009 (15 ha) et Béhéré en 2013 (5 ha).

Bref, pour résumer, moins de 25 % du vignoble était classé en 1855 et le château actuel lui a été adjoint plus d'un siècle plus tard. Sont forts, les médocains !

Eric
Mon blog
#83
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: FlavFirst

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17680
  • Remerciements reçus 2490

Eric B a répondu au sujet : Visite au château Pédesclaux

J'ajouterai que le parcellaire est à l'image de l'histoire du domaine, à savoir très morcelé. On en trouve du côté de Lynch Bages, des deux Pichons, de Pontet Canet, de Lafite et de Mouton. D'une façon générale, il sont plutôt bien placés, souvent à proximité de la Gironde. En terme de terroir, on est plus à un niveau 2ème -3ème que 5ème.

Eric
Mon blog
#84
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Agnès C

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2953
  • Remerciements reçus 1713

starbuck a répondu au sujet : Visite au château Pédesclaux

Éric, si mes souvenirs sont exacts, il me semble même que de nombreuses parcelles ont changé de mains suite à des échanges pour faciliter les travaux dans les vignes.
A terme tout Pauillac sera en GCC
Très beau reportage qui me rappelle de bons souvenirs

Sylvain
#85

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2953
  • Remerciements reçus 1713

starbuck a répondu au sujet : CR: Château Pédesclaux 2014

CR: Château Pédesclaux 2014
Dans un autre sujet, Michel trouvait que les Bordeaux 2014 étaient agréables à boire en ce moment.
Ne sachant pas trop quoi ouvrir pour ce soir, je décide de voir comment évolue ce millésime que j'avais bien apprécié peu de temps après la mise lors de ma visite au château.
Dégusté ce midi avec de la charcuterie.
Une robe violine foncée
Le nez est classiquement médocain avec du cassis, du café et un peu de poivron mûr
Par contre la bouche n'est pas typique d'un Bordeaux bu trop jeune
Beaucoup de finesse qui est peut-être due à la forte proportion de merlot (47%) à moins que ce ne soit le pigeage à la bourguignonne qui donne ce résultat.
Nous ne sommes assurément pas devant un golgoth qui auraient besoin de plusieurs décennies pour s'arrondir mais je pense tout de même qu'il est préférable de lui laisser plusieurs années en cave pour gagner en complexité et en sapidité.
Les tannins ne sont pas rugueux mais le vin doit pouvoir gagner en fluidité et en élégance.
Une expérience intéressante mais je ne pense pas ouvrir la prochaine avant 2024

Sylvain
#86
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Dag

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4078
  • Remerciements reçus 1256

LADIDE78 a répondu au sujet : CR: Fleur de Pedesclaux 2012 (second vin du Chtateau Pedesclaux)

CR:Fleur de Pedesclaux 2012 (second vin du Chtateau Pedesclaux)
Vin trés sérieux , nez sur les fruits rouges ( fraise , framboise , mures ) , accompagné par une note de vanille , la salivation est superbe , un fruit bien mure , une acidité bien intégrée accompagné par une amertume très plaisante , la matiere est très élégante , suave , soyeuse , la longueur est superbe , la persistance en bouche nous laisse une émotion sur la profondeur d un très joli fruit , oui j ai adoré ce vin , le vin de la soirée Ce vin sera superbe dans quelques années en attendant le premier vin Ma note 4 / 5 La PCVT 3.56 / 5

didier

Mal- voyant depuis 29 ans et passionné de vins comme vous tous
#87
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Lionel73

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 266
  • Remerciements reçus 120

farandolier a répondu au sujet : CR: Château Pedesclaux - Fleur de Pédesclaux - 2010

CR: Château Pédesclaux - Fleur de Pédesclaux - 2010

Bouteille choisie au hasard et dégustée directement remontée de cave, sans aucune préparation

Le nez est très avenant sur un fruité frais (cassis), l'acajou et quelques épices.

La bouche est soyeuse, fraiche et élancée, en longueur plus qu'en largeur, d'une grande sapidité sur les fruits noirs et les épices. Finale très agréable, tout en finesse sur la réglisse et les épices.

Grosse surprise sur cette bouteille dont je n'attendais pas grand chose. Il va falloir que je m'intéresse d'un peu plus prés à la grande sœur.

Mathieu
#88

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4114
  • Remerciements reçus 1164

Vaudésir a répondu au sujet : CR: Château Pedesclaux 2014

Bu avec d'autres vins www.lapassionduvin.c...

CR: Chateau Pédesclaux 2014

Robe grenat très jeune, nez frais et mur de cassis, cerises, pas de sensation d'élevage, la bouche est fraiche, mure, élancée sans manquer de matière, tanins polis, très équilibré et digeste, un 2014 bien ouvert, pas la densité ou la profondeur d'un Malescot (bu l'an dernier) du même millésime mais c'est vraiment très bon et on peut l'oublier sereinement.

Stéphane
#89

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 138
  • Remerciements reçus 71

Lionel73 a répondu au sujet : CR: Château Pédesclaux 1999

CR: Château Pédesclaux 1999
Simplement débouchée deux heures avant. Un peu plus d’aération lui aurait été bénéfique, car le vin a gagné en harmonie et en équilibre lors du repas.
Nez bois class, cuir, cerise compotée, cassis,
Bouche : joli corps, matière correcte, pas de creux, bon équilibre, tenu par une fine acidité perceptible qui s’intègrera complètement. . Finale d’une jolie persistance. Arômes de bouche : Ils dominent chacun leur tour en fonction de l’aération, au début le cassis, le cuir et le vernis plus tard, mais aussi sous bois, poussière de bois. Tanins abondants et fins en final.

On a fait plus original mais l’accord est parfait avec le gigot de marcassin mariné. Une jolie bouteille à point. C’est sur que ce n’est pas la bouteille du siècle mais j’ai plutôt été agréablement surpris compte tenu de la réputation du domaine dans ces années, notamment dans certains guides, ainsi que celle du millésime.

Lionel
#90

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck