Nous avons 807 invités et 6 inscrits en ligne

Château Le Crock

  • Messages : 21547
  • Remerciements reçus 49

Thierry Debaisieux a créé le sujet : Château Le Crock

CHÂTEAU LE CROCK



1 Rue Paul Amilhat
33180 Saint-Estèphe
Tél. : +33 (0)5 56 59 73 05
Fax : +33 (0)5 56 59 30 33

chateaulecrock.fr

* Facebook Château Le Crock

* Instagram Château Le Crock

Horaires d'ouverture :
En saison - En continu de 10h30 à 18h30
- Juin et septembre : du Lundi au Samedi
- Juillet et Août : tous les jours
- Fermeture exceptionnelle : 14 Juillet, 15 Août et 7 Septembre
- Ouverture exceptionnelle : 8 Septembre

Hors saison (Septembre à Mai) : Sur réservation.




CR: Château Le Crock 1999

bu hier à  côté d'un mauvais Château Canon 1993,

Une déception:
Un vin bien fait, mais sans charme.
Je n'ai pu m'empêcher de penser au Haut-Marbuzet de la même année...
J'ai cherché à comparer ce style. J'ai pensé, en un peu plus construit, à de Reignac 1999.
Un oncle, amateur sans plus, a eu cette remarque significative: "je pensais que c'était un bon vin"

Je gardais un bon souvenir du dernier millésime bu à au moins 6 reprises, le Château Le Crock 1995.
Il y avait de la matière, de la concentration, un nez charmeur sur les fruits noirs et une très belle finale.

Il me reste un peu de Château Le Crock 1982.
J'avais acheté 24 bouteilles après la mise, j'en ai bu régulièrement, je n'ai jamais été déçu.

1959 et 1970 m'ont laissé de bons souvenirs.

1981 était correct.

1985 était décevant, mais 1990 donnait une très agréable bouteille.

Merci pour vos commentaires sur ce vin.
Cordialement
Thierry
#1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Le Crock

Je connais " Le crock" depuis fort longtemps et je ne l'ai jamais apprécié surtout que nous recevons seulement les petits millésimes par chez-nous tel 80, 81, 87, 91, 92 et 93. Sans plus.
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 298
  • Remerciements reçus 0

Jarles a répondu au sujet : Le Crock 1997

Bu ce soir au restaurant Château Le Crock 1997, Saint-Estèphe.

La première impression est assez bonne tant au nez qu'en bouche :

Fruits noirs, arômes de chêne à  peine perceptible, tannins fondus et soyeux et une finale toute en fraîcheur (ce que j'adore...).

Une pointe de réduction qui disparaît à  l'aération.

Le fruité est assez ample, il domine clairement.

Ce n'est pas très long, mais très agréable.

Etonnamment jeune pour un 1997, loin de son déclin.

Sébastien
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Le Crock 2000.

Nous avons eu l'occasion de goûter en dégustation LE CROCK 2000 le 7 novembre dernier :
La robe est très soutenue, le nez à  dominante florale (violette) très ouvert et défini, la bouche sur la réserve mais élégante avec la plénitude du millésime . A ne pas manquer.

Lionel.
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2298
  • Remerciements reçus 44

M@nuel a répondu au sujet : Re: Le Crock

Je me souviens avoir bu il y a 2 ans je crois un 89.
Le nez était truffé, j'ai beaucoup aimé ce bouquet mais il s'est affadi un peu dans le verre. En bouche, c'était plus classique .... et même rustique. Correct cependant.

Amitiés,
M@nuel.
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Le Crock

Même sentiment que Lionel pour le 2000. Bien réussi, mais toutefois encore un peu fermé à  mon goût (dégusté en 06/03).
Dans l'ensemble des millésimes que j'ai dégusté (95 et 97) pour ce vin, il ne m'a jamais déçu, surtout si l'on tient compte de son prix.

Philippe
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 876
  • Remerciements reçus 1

JAD a répondu au sujet : Re: Le Crock 2005

Robe Sombre intense et profonde.

Un nez persistant sur les fruits cuits, la cerise à l'eau de vie, le noyau et les épices. Encore un peu hésitant après 2 heures de carafe, la truffe, pruneau et toujours la cerise à l'eau de vie.

En bouche, c'est un vin massif, un St Estèphe viril, très masculin, tannique un vin à l'ancienne. Il me fait penser un peu à feu mes Meney 1970 qui étaient à la fois rustique au premier abord et qui finalement se révélaient aux profanes d'une très grande complexité.
Les tannins sont bien intégrés mais la matière est encore un peu trop présente mais pas asséchante. Belle acidité et très grande longueur.
Ce vin aujourd'hui se prépare pour un long sommeil qui durera au moins 10 à 15 ans avant de se trouver une place à ma table.

Difficile de le noter à ce stade ingrat, mais son potentiel est réel, c'est un grand vin en devenir, le seul grand Le Crock que j'ai pu boire avec le millésime 89, les autres m'ayant plutôt déçus de par leur côté bien fait mais trop facile à appréhender. Ici privilège du millésime sans doute : ce ne sera pas le cas, les nouveaux cuviers y ont surement contribué également...

Ma note : 15+ évoluant vers un possible 17/20... Difficile...à revoir dans 10 ans.
Pour ceux qui aime ce type de St Estèphe, Le Crock a sût garder malgré le millésime un bon rapport Q/P et cela est rare.
Je penses qu'il fait partie de mes bons achats à la FAV 2008, alors qu'au départ je ne pensais pas en acheter, je ne le regrette aucunement.

Cordialement,

Jean-Aubert

"En vin est vérité cachée." (Rabelais)
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 161
  • Remerciements reçus 1

gox570 a répondu au sujet : Re: Le Crock

ben de mon coté je l'ai gouté ce we en salon
le crock 2005 avec une bouteille ouverte depuis x minutes ...
et bien moi je l'ai trouvé super ouvert, je me souviens meme avoir demandais un petit gars du domaine si ca n'etait pas fermé a double tour:)
et j'ai été très surpris de trouver une bouteille très ouverte et deja prete a boire.
voila pour mon experience perso.
mais j'ai beaucoup apprecié le crock que je ne connaissais pas.
bouteille tres sympa et rapport q/p correcte au vu des derives du millesime !

Laurent
"in black pinot we trust"...même si on aime bien le chardonnay!
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 161
  • Remerciements reçus 2

chtirémi a répondu au sujet : Re: Le Crock 2005,2006,2002

Goûté le crock 2005 au salon du vin au kursaal de Dunkerque;
eh bien excellente surprise ce vin est simplement superbe (au nez comme en bouche)et déjà accessible;cependant il a la matière pour évoluer pendant un bon moment,espérons qu'il ne se referme pas.Et hop un magnum dans la cave,mon accolyte(pas alcoolique) a fait de même mais en rajoutant une caisse de 12....je crois que ce vin lui a bien plu....
Par contre le 2006 est vraiment vérouillé,très;même hyper tannique,il faut vraiment attendre pour le moment mais le potentiel est là.
Le 2002 est un peu plus accessible mais à peine....bref avec le crock il faut savoir attendre hormis dans les millésimes "solaires" où le fruit s'exprime avec beaucoup plus de "voluptuosité",enfin ce sont mes premières impressions pour le moment.Très belle découverte qui nous a même fait "zapper" le stand de Haut Marbuzet...par contre le stand armagnac était typ top avant de repartir:)o
Encore merci aux deux animateurs(qui se reconnaitront) du stand Cuvelier Fauvarque pour leur gentillesse;au printemps nous y avions découvert un excellent Moulin Riche 2006.)-D
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 161
  • Remerciements reçus 2

chtirémi a répondu au sujet : Re: Le Crock 2001

Débouché le crock 2001 en magnum,en fin de repas;belle robe pas du tout évoluée(heureusement);nez sur les fruits mûrs pas trop puissants;par contre en bouche,tout est bien équilibré(l'ouverture et la mise à température deux heures à l'avance lui ont fait du bien),bien fondu mais sans aucune note tertiaire;une bonne réserve de puissance sur les épices et une bonne longueur qui me dit que ce vin pouvait encore bien se garder un paquet d'année en bonne cave.
Je l'ai trouvé parfait,vraiment à point;un vin qui ne donne qu'une envie:vider la bouteille.Un 2001 en très belle forme actuellement;que va donner le magnum de 2005 dans 5 ou 6ans? comme son nom l'indique "un vin à crocker"!
Certains amateurs lui repprochent parfois ses excés tanniques(je comprends après avoir goûté le 2002!);mais il faut simplement lui laisser le temps de se fondre,par contre lors des grands millésimes(2003,2005) même si la dégustation est déjà excellente rapidemant,il est dommage d'ouvrir ces bouteilles dont l'apogée se situe plutôt vers 7 à 8ans minimum(gault millaut 2005).
Un cru à acquérir sans trop se poser de questions,l'expérience et le sérieux de la famille Cuvelier est un gage de qualité constante(au même titre que moulin riche).
#10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 876
  • Remerciements reçus 1

JAD a répondu au sujet : Re: Le Crock 2005

Re-dégusté hier soir,

Le vin a évolué d'une manière à laquelle je ne m'attendais pas. Les tanins sont plutôt fondus, le vin présente un bel équilibre, il ne s'est pas refermé contrairement à mes prévisions et ce bien au contraire.

Un vin à la fois très fin et une petite touche d'austérité en finale, un tout très St-Estèphe qui le rapproche peut-être un peu du style Calon avec un peu moins de complexité.
Ce 2005 est décidément très différent de ce que produit le château d'habitude, j'aurais parié sur un vin viril et boisé, à l'inverse, fraises des bois écrasées, bourgeon de cassis, bouche profonde et suave.

Ma note : 15,5/20+

Très beau vin, à ouvrir à priori d'ici 2 ou 3 ans et boire dans les 5 ans. Mais je préfère ne pas trop me prononcer pas sur la garde de ce millésime, car je ne sais pas vraiment ou ce vin veut aller...
En exemple : Le Crock 2000 me semble aujourd'hui encore, posséder un plus grand potentiel de garde que le 2005.

Cdlt,

Jean-Aubert

"En vin est vérité cachée." (Rabelais)
#11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21547
  • Remerciements reçus 49

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: Le Crock 1982

CR: Hier, en cherchant quelques bouteilles dans la cave, je suis tombé sur ma dernière bouteille de Le Crock 1982.
J'avais acheté ce vin, dès sa mise en bouteille en 1984, en prévision de la communion solennelle de ma fille, née en 1980.
Et depuis cet événement pendant lequel le vin s'était très bien comporté, je savais qu'il m'en restait quelques flacons, puis un seul.
Martin, mon gendre, passant ce soir à la maison, j'ai eu envie de lui faire goûter ce vin, souvenir d'un événement familial.
Je me demandais s'il allait falloir le jeter dans l'évier...
Et bien, non ! C'est une excellente surprise.
Le vin a bien vieilli, il semble même avoir encore avoir un certain potentiel de garde.
Le nez est sur un boisé évoquant le sous-bois, les épices et quelques nuances de fruits en confiture.
La bouche est élégante, équilibrée et longue. Aucun défaut dans ce vin qui ne paraît pas son âge.
Une belle surprise!!! ... Est-ce le résultat d'une cave à température presque constante?

Cordialement,
Thierry
#12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 93
  • Remerciements reçus 0

ClaudeP a répondu au sujet : Re: Le Crock 1982

J'ai eu l'occasion - accidentelle - de goûter Le Crock 2007 sur Air France jeudi dernier: très décevant, tannique, sans fruit, triste, et je l'ai abandonné immédiatement pour passer à l'autre choix Air France en classe Affaires sur Paris-Washington ce jour-là, un petit Côtes du Rhône sans prétention, mais bien plus gai et agréable...
Si cela continue dans mes déceptions avec les Bordeaux de ce niveau, je vais, moi aussi, finir par me convertir aux Côtes du Rhône - ce que, je l'avoue, j'ai déjà fait pour notre vin de table quotidien!
Bien cordialement,
Claude
P.S. - Il est loin le temps où Air France se faisait un point d'honneur de proposer des vins français de grande qualité à ses clients sur les vols iner-continentaux, contribuant ainsi au rayonnement de nos vignobles auprès de la clientèle internationale. Aujourd'hui, on a bien plus de chances de boire de bons vins - français quelquefois mais, hélas, plus souvent espagnols, italiens, chiliens, argentins, sud-africains...- sur des compagnies asiatiques ou anglo-saxonnes que sur Air France. Quant on compare le prix du billet sur un vol inter-continental en classe Affaires au coût d'une bouteille de vin de qualité honorable, cela laisse rêveur sur la qualité du marketing de la compagnie!
#13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 876
  • Remerciements reçus 1

JAD a répondu au sujet : Re: Le Crock

Je n'ai pas déguster Le Crock 2007, mais je puis dire que bien souvent, les vins produits par la famille Cuvelier (Poyferré, Moulin Riche...) m'ont déçu dans leur prime jeunesse avec un côté rugueux, austère, tannique prenant nettement le pas sur un fruit semblant ainsi réduit à sa plus simple expression.

Mis à part les millésimes 99 et 2005(qui pour moi se démarquent), j'ai toujours été confronté à une certaine austérité chez Le Crock dans les 10 premières années. Mais ne serait-ce pas là en quelque sorte une règle vertueuse pour les grands vins.
Une fois que l'élevage et les tannins sont fondus, Le Crock passe alors pour un excellent représentant de l'appellation.
Aujourd'hui, je penses que les vins des bonnes années de 85 à 95 doivent être à point.

Si je devais déguster Le Crock 2007, je l'ouvrirais en fin de mâtiné pour le soir voir le lendemain. Mais j'avoue que dans un avion, c'est un petit peu difficile à moins de faire le tour du monde...;)

Cordialement,

Jean-Aubert

"En vin est vérité cachée." (Rabelais)
#14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21547
  • Remerciements reçus 49

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Le Crock

Claude,

Depuis 1995, j'achète des Rhône, à la place des Bordeaux qui ont envahi ma cave pendant les 20 années précédentes.
Sachant que je suis converti aux Rhône et, depuis peu, aux Bourgogne, mon message laudatif sur le Crock 1982 montre que j'ai eu l'impression d'être face à une belle bouteille ;)

Cordialement
Thierry
#15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8440
  • Remerciements reçus 23

Anthony a répondu au sujet : Re: Le Crock 1982

J'ai eu l'occasion - accidentelle - de goûter Le Crock 2007 sur Air France jeudi dernier: très décevant, tannique, sans fruit, triste

Ne pas oublier que l'environnement d'une cabine d'avion (pression, sécheresse de l'air, altitude, etc.) renforce l'impression tannique et boisée de certains vins, raison pour laquelle les consultants des compagnies (dont par ex. Jancis Robinson) sélectionnent souvent des vins plus ronds et souples. Avant d'avoir un avis définitif sur Le Crock 2007, le regoûter sur le plancher des vaches :)

Anthony
#16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 200
  • Remerciements reçus 0

alex21 a répondu au sujet : Re: Le Crock

bien d'accord avec Thierry, j'ai eu l'occasion en vente aux enchères d'acheter 6 le crock 1982 et j'avais adoré
dernièrement 2003 était très bien
www.lapassionduvin.c...

alex
#17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2176
  • Remerciements reçus 928

chrisdu74 a répondu au sujet : Re: Le Crock

Ne pas oublier que l'environnement d'une cabine d'avion (pression, sécheresse de l'air, altitude, etc.) renforce l'impression tannique et boisée de certains vins, raison pour laquelle les consultants des compagnies (dont par ex. Jancis Robinson) sélectionnent souvent des vins plus ronds et souples. Avant d'avoir un avis définitif sur Le Crock 2007, le regoûter sur le plancher des vaches

Tiens, tant que j'en suis à dégrader mon KPI CR/messages postés, si on lit entre les lignes, il faut donc être incompétent pour sélectionner ce vin et le mettre sur la carte "cabine" d'une compagnie aérienne ! C'est qui le consultant chez Air France ?

Chris d'U
#18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8440
  • Remerciements reçus 23

Anthony a répondu au sujet : Re: Le Crock

Tu lis ce que tu veux C74. Je dis simplement que les conditions de cabine sont propices à retrouver des CR tels que lus sur ce vin, et que si certains se basent dessus pour leurs décisions d'achat (et dans le but de boire ce vin à table), ils risquent de passer à côté.

Anthony
#19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 49
  • Remerciements reçus 0

Fran6theRiff a répondu au sujet : Re: Le Crock

Bonjour
Je viens d'attraper cette discussion au vol, c'est le cas de le dire!
Je me permet d'intervenir, car je suis navigant à air france et donc voilà un sujet que je connais bien.
Il est évident que l'avion n'est pas la meilleur endroit pour la degustation; il faut aussi savoir outre les phénomène de préssurisation, que les vins qui nous sont chargés dans les galleys, suivent une chaine du froid, donc sont à des températures trés froides pour des vins rouges,ce qui n'est pas l'idéal pour l'épanouissement du vin. De plus, les bouteilles sont parfois débouchées au sol, pour ètre de suite rebouchées,ou débouchées en plein vol, pour ètre servi de suite,donc aucune aération.Voilà pour les conditions de service,sans parler des odeurs de produit vaisselle dans les verres!
Celà fait 18 ans que je vole,et j'ai vu passer de belles bouteilles dans les avions: pichon contesse, lafon rochet, cantemerle, giscours,beychevelle...et quelques magnifiques côte rotie et bourgognes. A l'époque, Mr Faure-Brac etait consultant à air france, mais je dois avouer que la qualité des bouteilles est moins bonne aujourd'hui.
Cela dit, j'ai beaucoup de fois servi ce "le crock 2007" a des passagers, et le retour était souvent trés bon. Personellement, je reconnais un manque de finesse, et un boisé important à ce vin. Mais heureusement que tous nos passagers ne sont pas des LPViens ;)

au plaisir de voler un jour avec vous

francis
#20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82309
  • Remerciements reçus 7853

oliv a répondu au sujet : Re: Le Crock

Faudra porter réclamation auprès d'Olivier Poussier ! B)

Au passage :
L'environnement particulier d'une cabine d'avion
Les vins sont sélectionnés pour leurs bonnes capacités à s'adapter aux contraintes liées à l'environnement particulier du transport aérien. La sécheresse et la pressurisation de la cabine affaiblissent le niveau de perception gustative. Les manipulations des bouteilles et les variations de température peuvent altérer les vins fragiles. Le froid rend les vins plus anguleux. Cependant, l'aération naturelle qui s'opère au service leur permet de retrouver rapidement leur entière complexité. Les vins sélectionnés sont ainsi jeunes et charpentés.
corporate.airfrance....
#21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 876
  • Remerciements reçus 1

JAD a répondu au sujet : Re: Le Crock

Fran6theRiff écrivait:
Personellement, je reconnais un manque
> de finesse, et un boisé important à ce vin. Mais
> heureusement que tous nos passagers ne sont pas
> des LPViens ;)
>
> au plaisir de voler un jour avec vous
>
> francis


C'est effectivement un des reproches que j'ai souvent fait à ce vin, mais 1999 et 2005 sont tout sauf boisé, ce qui me fait dire qu'il ne faut pas non plus en faire une généralité, et Le Crock produit aussi de grand vins qui méritent que l'on s'y attarde. ils vieillisent aussi très bien.

Cdlt,

Jean-Aubert

"En vin est vérité cachée." (Rabelais)
#22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 200
  • Remerciements reçus 0

alex21 a répondu au sujet : Re: Le Crock

Bu ce week end 2 demi bouteilles de le crock, une de 2003, l'autre de 2005.

Toutes les 2 excellentes. cependant le 2005 était décevant le premier soir, un autre vin le lendemain, et un fond de verre resté encore qq heure de plus en dit long sur son potentiel d'évolution

alex
#23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 589
  • Remerciements reçus 4

grenache a répondu au sujet : Re: Le Crock 2001

Un vin que je ne connais pas du tout.
Je me retrouve bien dans le commentaire de chtirémi, avec un vin bien fondu, à point. La bouche est très agréable, tout en douceur. On y retrouve de beaux arômes de fruits noirs.
Vraiment une belle rencontre avec ce vin, qui est une heureuse surprise.

Cordialement

Eric
#24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 200
  • Remerciements reçus 0

alex21 a répondu au sujet : Re: Le Crock 2001

Bu au restaurant hier soir un le crock 2004.
moins tanique et puissant que les 2003 et 2005 gouté récement, moins de potentiel j imagine mais un vin très agréable, prêt à boire,
alex
#25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1814
  • Remerciements reçus 0

DamienH a répondu au sujet : CR: Le Crock 2005

CR: Très belles bouteille, achetée ici, à un pilier du site, qui se reconnaîtra et que je félicite pour cette trouvaille... s'il se défausse de tels flacons, ça laisse entrevoir une cave saturée de pépites! Car ce vin était très bon, et si son potentiel de garde est évident, le boire comme ça, dans la force de la jeunesse prête à basculer vers l'âge mûr, c'est un grand plaisir. Belle trame tannique bien polie, une signature généreuse qui me fit penser au Château de France, dans ce registre bordelais bien loin de l'autérité légendaire de l'appellation. Elevage parfaitement intégré, puissance et longueur. Un petit régal!

"Damien pour ce soir, va nous chercher une bouteille de précision à la cave."
Ma grand mère, 89 ans.
#26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 265
  • Remerciements reçus 2

Freewind a répondu au sujet : Le Crock ouvert au printemps des châteaux du Médoc 31 mars et 1er avril 2012

L’heure du déjeuner nous conduit au Château Le Crock qui propose, pour 13 euros : entrée (charcuterie et terrine), plat (pièce de bœuf grillée et frites), fromage, dessert (fondant au chocolat), vin rouge (et carafe d’eau) et café. C’est peu onéreux et bon, l’ambiance est sympathique avec un service souriant, un chef de culture (Robert Magimel) radieux et attentionné, une organisation efficacement orchestrée par Florence Cuvelier (toutes les places étaient prises et le service parvenait à suivre malgré l’imprévu d’un groupe devant arriver le lendemain et ayant précipité sa visite). Faut-il préciser que j’y retourne l’année prochaine (en souhaitant que Le Crock réitère) ?
Sur cette commune de Saint-Estèphe, la grave se montre ostentatoirement à certains endroits, mais les reliefs (c’est à l’occasion vallonné) dévoilent finalement une variété de terroirs. Avant notre arrivée au Château Le Crock, notre itinéraire longe le Cos D’estournel, malheureusement une fois de plus fermé ; j’irai cet été. Au château Le Crock, la cerise sur le gâteau, c’est la visite conduite par le maître des lieux, Didier Cuvelier, qui partage en famille la propriété du château ainsi que celle de Léoville Poyferré. Il livre au passage quelques nostalgies, puisque l’imposante demeure du Château Le Crock fut le lieu de réunions de famille cadencées par le travail à la vigne.
On sait que les Saint-Estèphe appellent la patience. Quelques bonnes années de cave précèdent leur disponibilité. Le Crock, m’a-t-on dit, ne déroge pas à cette règle stéphanoise, l’austérité caractérisant la jeunesse du cru. Et bien j’ai été surpris de constater que cette règle plie ici quelques peu avec les jeunes millésimes proposés, et c’est agréable. Le primeur 2011, avec toutes les précautions qu’il convient de prendre à cet égard lorsqu’on est amateur, est d’un bon présage. J’emmène un 2002 pour apprécier l’évolution d’un millésime réputé petit.
L’arrêt au Château Le Crock fut très agréable. Au plaisir de vous y rencontrer (ne venez toutefois pas trop nombreux, que j’y garde une place…).

compte-rendu de mon escapade à cette adresse www.lapassionduvin.c...
#27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1392
  • Remerciements reçus 1

guillaumeflesch a répondu au sujet : Le Crock 2009

Le Crock 2009
Très brièvement : très bon rapport qualité prix, au point que j'en recommande 6 ce soir.
Le nez m'enchante, profond, complexe, très fruité, finement crémeux, aristocratique. En bouche, les tanins sont présents mais civilisés, assez fondus à l'attaque et en milieu de bouche. Le jus est ample, rond, charnu, gras. La finale est excellente de longueur et de goût. Patienter encore un peu, que les tanins se fondent complètement, car ils reviennent en toute fin de bouche, sans nuire au plaisir.
Note plaisir = 16,5/20 ; note Saint-Estèphe = pas assez bu de St Estèphe pour comparer
#28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21547
  • Remerciements reçus 49

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Le Crock

Guillaume,

J'ai bu pas mal de millésimes de ce vin dans des brasseries du Nord et j'ai eu, à chaque fois, cette même impression de bon rapport qualité/prix.
J'avais acheté 24 bouteilles de 1982 et j'en ai laissé vieillir quelques-unes, j'ai été surpris par le potentiel de garde de ce millésime, bon jusqu'en 2010.
Après, Meyney et les Ormes de Pez me charment plus dans certains millésimes...
#29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1392
  • Remerciements reçus 1

guillaumeflesch a répondu au sujet : Re: Le Crock

J'en prends bonne note Thierry, en particulier pour Meyney que je ne connais pas, mais que je vais tacher de découvrir sur ton conseil !
#30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck