Nous avons 1521 invités et 61 inscrits en ligne

Château Coutet

  • Messages : 3295
  • Remerciements reçus 2442

starbuck a répondu au sujet : CR: Château Coutet, Barsac 1989

CR: Château Coutet, Barsac 1989



Bu à la maison pour fêter les 40 ans d'un cousin.
Très beau nez sur les fruits exotiques avec un peu de miel de fleurs printanières.
Une bouche tonique avec une pointe d'acidité qui donne de la relance et de la légèreté à l'ensemble.
C'est gourmand tout en gardant beaucoup de finesse. Toute la tablée a aimé.
Très bel accord avec un gâteau à la mirabelle ( sans alcool) qui était également raffiné.
Merci Gérard

Sylvain
#151
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3295
  • Remerciements reçus 2442

starbuck a répondu au sujet : CR: Château Coutet, Barsac 1990

CR: Château Coutet, Barsac 1990

Je poursuis ma découverte de ce château avec le millésime 90
Le bouchon d'une grande qualité est à peine marqué
Un nez gourmand et frais. Des fruits jaunes confits bien sur mais un peu de pamplemousse sucré.
En bouche le vin s'exprime en finesse avec une belle acidité.
La finale est très belle et nous gardons en bouche ses arômes plaisants.
Je retrouve les qualités du 89 sans être capable de dire si j'en préfère un tant ils me semblent présenter des caractéristiques communes.
La production du château Coutet semble vraiment être à mon goût.

Sylvain
#152

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2021
  • Remerciements reçus 351

daniel popp a répondu au sujet : Château Coutet, Barsac 2014

CR: Château Coutet, Barsac 2014
ccr tiré de Catherine et les garçons jouent au saute-mouton de Bordeaux.

Démarrer la dégustation par un liquoreux, fleuron de Barsac, repose sur le constat doublé d'une certaine frustration dont les producteurs témoignent, que ces vins sucrés se goutent rarement très jeunes, à l'apéritif ; l'usage fait qu'on les réserve nettement plus âgés, au dessert, au roquefort, au foie gras ou au canard à l'orange. Comme il semblait un peu hasardeux de le gouter à la fin des blancs, juste avant les rouges, je l'ai placé au début des agapes.

Le nez plein, généreux semble avoir les bras grands ouverts. Comme s'il disait oui au fruit tendu qui déferle, gorgé de fraicheur. Une impression de franchise assez incroyable, presque lumineuse, absolument identique à ce que j'avais ressenti lors de la soirée de dégustation Primeurs 2014 chez Lavinia, qui m'avait convaincu d'en réserver 6 bouteilles.
En bouche, toujours cette fraicheur qui fait tanguer le volume, aérer la puissance, que la finesse du fil acide décline pour atteindre l'équilibre d'une ultime tension antagoniste entre le fruit, l'alcool et le sucre déployant de longs amers savoureux. Si jeune encore que l'équilibre idéal évoqué, déjà bien présent, ne s'actualisera totalement que lorsque le sucre s'assagira, totalement reposé dans cette tension revigorante qui semble faire voguer le vin.

Daniel
#153

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 407
  • Remerciements reçus 242

IH1456 a répondu au sujet : CR: Coutet 1986 et Coutet 2002

CR: Coutet 1986 et Coutet 2002
bus en "mini-verticale"

Coutet 1986
Robe paille foncée limpide. Nez sur des notes exotiques. Bouche très fine, sucres parfaitement intégrés, belle liqueur plus sur du passerillage que du botrytis me semble-t-il. Notes de caramel, de tatin. Très belle unité, avec une trame acide bienvenue, grande élégance, finale citronnée, sur une belle amertume.

Coutet 2002
Robe paille presqu'aussi foncée que le 86, déjà évoluée donc. Nez plus prenant, concentré, exotique. La bouche est plus lourde, plus liquoreuse peut-être, mais aussi moins fine. L'impression est écoeurante par rapport au 86, elle est présente jusqu'en finale, c'est "sucraillon"... les sucres ne sont clairement pas intégrés. C'est beaucoup plus grossier, la comparaison est difficile pour ce 2002 !

Antoine

"en guise de sang, ô noblesse sans pareil, il coule en mon coeur la chaude liqueur d'la treille" - le grand Georges
#154

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6843
  • Remerciements reçus 4440

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Château Coutet – Barsac – 2002

CR: Château Coutet – Barsac – 2002



Bue lors d'une belle dégustation de vins de monocépage, ou presque, relatée ICI

Bouteille ouverte et épaulée pendant trois bonnes heures puis passée en carafe une demi-heure.
C’est la deuxième entorse au thème de la dégustation, 23 % de sauvignon et 2 % de muscadelle venant s’assembler au sémillon largement dominant.

La robe est très dense et très ambrée.
Le nez signale un botrytis pur, sur de l’abricot confit et du miel, avec une touche d’agrumes rafraichissante.
Tous les ingrédients d’un très beau Sauternes sont là : une belle liqueur sans trop de sucres (millésime oblige), une grande acidité, une bonne sapidité et une persistance respectable. La finale de bonne tenue est très salivante.
Très Bien +(+)

Le vin réussit un beau mariage avec des cannelés maison d’anthologie (5 / 5 pour son croustillant extérieur, son fondant intérieur et sa saveur !) car il gagne en tension : 4 / 5

Jean-Loup
#155
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vougeot, Damien72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1084
  • Remerciements reçus 322

DaGau a répondu au sujet : CR: Château Coutet 1990

CR: Château Coutet, Barsac premier grand cru classé, 1990



Robe jaune orangée, mate. Nez agrumes. La bouche en puissance. Proximité pour un nez plus massif. "Botrytis". "Coing". "Bergamote confite." Epaisseur sensible en contraste ('contre' 10,5° d'alcool).

Et VDE a insisté pour servir les deux liquoreux en fin de repas, bien pensé. Le premier est unanimement loué, j'ajoute que le second ne démérite pas.

Bue lors d'une dégustation www.lapassionduvin.c...
#156
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1134
  • Remerciements reçus 425

Nicoco a répondu au sujet : CR: Château Coutet 2008

CR: Château Coutet 2008

Bouteille ouverte pour accompagner une poulette farcie à base de mangoustan et litchis.

Le millésime, pour ce genre de vin, est bien entendu jeune mais nous n’avions pas de liquoreux avec nous, donc on a fait avec les moyens du bord (caviste).

Ce Coutet est un bon liquoreux et l’accord met / vin a bien fonctionné.
On y retrouve de la complexité et très belle longueur avec une balance qui penche pour le moment d’avantage sur la sucrosité que sur l’acidité mais cela devrait se fondre avec l’âge. Les arômes sont orientés vers les fruits exotiques (litchi, mangue, ananas), crème de citron meringuée, cire, coing.

A re-gouter d’ici une bonne dizaine d’années, mais en l’état c’est déjà très agréable.

Bien +
Nicolas
#157
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3295
  • Remerciements reçus 2442

starbuck a répondu au sujet : CR: Château Coutet 1989 - Barsac

A la St Sylvain, on n'est pas voyant, on est de vin

CR: Château Coutet 1989
Pour finir, ce Sauternes que j'avais mieux goûté une fois précédente.
La fatigue à ce moment du repas a sans doute joué en sa défaveur.
Je l'ai goûté à nouveau tranquillement le dimanche soir et j'ai retrouvé toutes les qualités de cette cuvée.
Un très beau rôti, des fruits jaunes confits avec tout de même une belle fraîcheur.
J'en viens à me demander s'il ne faut pas que je réserve ce type de vin pour des repas moins arrosés dans lesquels ils trouveront plus facilement leur place sur un beau dessert.

J'ajoute que je viens de finir la bouteille 8j après l'ouverture.
Elle était simplement rebouchée au frigo et elle a été ouverte plusieurs fois durant la semaine.
Le vin est aussi bon que 24h après l'ouverture.
Les sauternes semblent vraiment inoxydables

Sylvain
#158

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 488
  • Remerciements reçus 735

vvigne a répondu au sujet : CR: Château Coutet 1990

Bu ici
www.lapassionduvin.c...

CR: Château Coutet 1990

Légèrement puis franchement bouchonné...
Le vin semblait bon mais pas d'une densité folle.
#159

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 552
  • Remerciements reçus 41

Selassie a répondu au sujet : CR: Château Coutet - Barsac 1976

CR: Château Coutet - Barsac 1976
Bu ici



Sébastien : Robe Dorée/ambrée léger
Nez qui tabasse le safran et la marmalade d'orange, un brin pétroleux
Bouche intense et fraîche en attaque mais les amers font rapidement leur apparition, finale sur l'écorce d'orange amère intense, mais un poil chaleureuse. Un équilibre qui me correspond moins.

Adnane : Un safran majoritaire se dégage au 1er nez, d'étonnantes notes pétrolées suivent. Si je pars assez rapidement sur un chenin, l'attaque demi-corps, l'alcool, la faible acidité et la finale sur le champignon me détournent de cette piste. Pour autant, je ne suis pas le 1er fan.
*(*)

Benjamin : Je pars sur un chenin qui n'en est pas un. Nez pétroleux et confiture d'orange qui me séduit d'emblée. Même si le vin se défend très bien, il semble manquer légèrement d'équilibre.

Bernard : Ah un Sauternes,enfin un Barsac,comme j’ai aimé ça par le passé. Les goûts changent, le déficit d’acidité me gêne un peu mais les amers(agrumes) sont les biens venus.Le volume est là, le vin se tient bien,content de re-goûter ce 1er Cru Classé encore très avenant.

Martin : Nez vraiment magnifique sur le safran, avec une touche de pétrole. La bouche est gourmande, délicieuse, digeste et peu lourd. J'ai adoré. Excellent.

Martin
#160

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 407
  • Remerciements reçus 242

IH1456 a répondu au sujet : CR: Château Coutet 1990

CR: Château Coutet 1990
Barsac

Le niveau de la bouteille est très légèrement bas.
Le bouchon est sorti d'une pièce, en parfait état, sans difficulté. Il est imbibé aux 4/5.
La robe est de couleur caramel pas trop foncé, pas très évoluée.

Nez riche et assez typique de barsac, notes de safran et d'abricot confit.
La bouche est de grandes élégance et distinction, encore jeune mais au moelleux tout de même très bien intégré. Equilibre et fraîcheur sont au rendez-vous, donnant au breuvage une insolente jeunesse ! Le botrytis est bien présent mais très fin, en majesté. Seule la longueur en bouche paraît limitée, 5 ou 6 caudalies, pas plus.
Le lendemain, nez plus ouvert, somptueux, notes de crème brûlée, embruns marins, caramel beurre salé, tarte tatin. Un des plus beaux qu'il m'ait été donné de sentir. La bouche est un modèle d'équilibre, même si l'ensemble paraît moins complexe que Lafaurie Peyraguey 1990. Le vin ne fait pas son âge. La longueur me semble augmentée par rapport à la veille.

TB++

Antoine

"en guise de sang, ô noblesse sans pareil, il coule en mon coeur la chaude liqueur d'la treille" - le grand Georges
#161
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Moriendi, Jean-Loup Guerrin

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5798
  • Remerciements reçus 286

Martinez a répondu au sujet : CR: Château Coutet 2015

CR: Château Coutet 2015
Barsac

Bouteille 37,5 cl

Dégusté sur une semaine.

Pour moi, un Sauternes exceptionnel.

Equilibre, pureté, complexité, intensité, fraîcheur, longueur : tout y est. Tout ce qui fait le grand sauternes tel qu'on l'imagine.

Ce qui marque c'est l'expression parfaite de ce que l'on nomme le rôti car épuré de tout ce qui parfois le rend excessif, cela aidé par une acidité d'une justesse absolu.

Le format 37,5 cl m'a poussé à en acheter. La qualité m' a poussé à en acheter encore plus.

Jmm
#162
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, Val59

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6843
  • Remerciements reçus 4440

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Château Coutet – Barsac – 2015

CR: Château Coutet – Barsac – 2015



Bue lors d'une dégustation de Pinot Gris VT et Sauternes relatée ICI

La robe arbore un or dense
Le nez d’une grande intensité affiche un botrytis noble, avec ses arômes d’écorce d’orange très prégnants, mais aussi de miel et d’abricot sec. Une touche résineuse vient complexifier ce bel ensemble.
La bouche est dense, dotée d’une très belle sapidité et de sucres présents, certes, mais déjà bien intégrés. Une acidité vertébrale l’anime et lui apporte du relief, notamment dans la belle finale épurée.
Un Sauternes incroyablement bon alors qu’il est si jeune, mais c’est la magie de Barsac et de Coutet !
Excellent

Une expérience qui confirme le CR de Martinez ci-dessus et qui me conforte dans mon choix d'en avoir acheté en primeurs pour la naissance de mon premier petit-fils !

Jean-Loup
#163
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Lomax

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 131
  • Remerciements reçus 136

Bug a répondu au sujet : CR: Château Coutet 1986

CR: Château Coutet 1986

Le bouchon est entièrement imbibé, pour un niveau "normal".
Robe dorée.
Le nez se fait discret à l'ouverture, sur les agrumes et l'alcool. Après aération, l'orange est rejoint par des notes beurrées, de miel et de caramel.
La bouche est ronde, portée par une belle acidité sur le citron et une légère amertume sur l'écorce d'orange. De l'ananas confit apparaît en milieu de bouche avec une très longue finale sur le miel.

B+, même si légèrement en deçà de la précédente bouteille (TB/TB+ pour le reste des convives), dégusté sur un foie gras & chutney d'oranges.

Laurent
#164

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2350
  • Remerciements reçus 1014

GILT a répondu au sujet : Verticale de Château Coutet - Barsac

Janvier commence sur le sucre avec cette dégustation de château Coutet sur plusieurs millésimes.
Les bouteilles ont été dégustées à l'aveugle et dans un ordre aléatoire.

CR: Château Coutet 1988

Un vin d'un beau doré intense.
Le nez est discret sur des fruits exotiques.
La bouche évoque le caramel; elle sait rester fraiche grâce à une belle acidité même si elle se termine par une pointe de chaleur.
Bon vin.

CR: Château Coutet 1997

La couleur est proche du précédent et le nez a la même discrétion.
Le sucre est plus présent et il y a un beau rôti ; du bonbon anglais, une petite amertume.
Un vin plus puissant que je trouve très bon.

CR: Château Coutet 2016

La couleur est plus légère.Le nez est discret mais brille par une belle finesse sur les agrumes, l'abricot.
La bouche est élégante et fraiche ; long et droit, ce vin parait plus léger que les précédents.
J'y trouve une trace herbacée.
Excellent vin.

CR: Château Coutet 2014

Couleur à l'image du précédente ; le nez est moins élégant notamment par des évocations de terre.
La bouche est plus sur la liqueur et est légèrement pâteuse.
Cela reste un bon vin long et droit.

CR: Château Coutet 2001

Une belle robe d'un doré intense.
Le nez présente une note oxydative pas très agréable.
La bouche reste fraiche et présente une belle liqueur.
Une amertume assez marquée le met en dessous des précédents.
Vin correct.

CR: Château Coutet 1983

Une robe d'un doré modéré.
Le nez est léger et élégant sur les fruits exotiques.
Une bouche légère, rafraichissante qui me plait beaucoup .
Très bon vin.

CR: Château Coutet 1990
Vin orange.
Le nez est de belle intensité sur l'orange, le caramel, le miel.
La bouche est riche avec une matière puissante; elle évoque clairement l'ananas.Quelle liqueur !
Très beau vin encore bien jeune.

CR: Château Coutet 1985

Vin doré au nez très discret, presque absent.
La bouche est également légère et évoque la terre.
Pas terrible cette bouteille.

CR: Château Coutet 2015

La robe est d'un doré léger.
Le nez est particulièrement intense; elle est complexe sur la vanille, l'ananas, le zeste d'oranges, l'abricot, le miel.
La bouche est puissante avec un sucre bien présent mais intégré.Cela reste frais avec une belle acidité.
Un vin excellent.

CR: Château Coutet 1978

La matière semble belle et fraiche mais est gâchée par le BOUCHON !


Une belle dégustation même si elle ne fut pas des plus faciles; en tout cas de biens beaux vins avec peu de défauts .

Gilles
#165
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Nicoco, Frisette, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6843
  • Remerciements reçus 4440

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : Château Coutet

Les deux millésimes que tu as préférés sont les deux plus jeunes et ils sont vraiment très jeunes !
Cela va plutôt à l'encontre de ce que l'on lit ici ou là sur LPV : il faudrait attendre vingt ans ou plus pour que les sucres se fondent.
Alors, Gilles, tu es un bec à super-sucres ?

Jean-Loup
#166

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2350
  • Remerciements reçus 1014

GILT a répondu au sujet : Château Coutet

Je dois être effectivement un bec sucré !
J'ai trouvé paradoxalement que les millésimes les plus jeunes étaient sur un style plus léger, frais alors que la plupart des anciens n'avaient pas mangé leur sucre.
Changement de style ?
De beaux sauternes !

Gilles
#167

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17921
  • Remerciements reçus 1767

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Château Coutet

reste également à savoir si dans les grands millésimes la cuvée madame ne déshabille pas un peu la cuvée château (1988, 2001, ...)

Jérôme Pérez
#168

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2350
  • Remerciements reçus 1014

GILT a répondu au sujet : Château Coutet

C'est assurément une bonne question .

Gilles
#169

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck