Nous avons 476 invités et 11 inscrits en ligne

Château Guiraud, Sauternes

  • Messages : 1558
  • Remerciements reçus 412

H. Seldon a répondu au sujet : CR: Château Guiraud, Sauternes 2005

CR: Sur le dessert, le Guiraud 2005 (demi-bouteille) est sur l'écorce d'orange, le fruit confituré, le miel. Grosse longueur, explosivité au nez, il lui manque un peu d'acidité pour porter le plaisir un cran au dessus. Grosse longueur, c'est vraiment pas mal. Moins bon que les derniers liquoreux du domaine de souch cuvée Marie Katallin. Très bien

Notation : Moyen : les vins sans intérêt ; Assez bien : vins à boire pour la curiosité ; Bien : bon vin, à faire découvrir ; Très bien : vin remarquable ; Excellent : vins de très haut niveau, une rare réussite; Splendide : grand vin qui justifie le temps passé ici !
#451

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6503
  • Remerciements reçus 3359

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Château Guiraud – Sauternes – 1996

CR: Château Guiraud – Sauternes – 1996



Bue lors d'une dégustation de Pinot Gris VT et de Sauternes relatée ICI

La robe est très ambrée et dense, arborant presque la couleur d’un armagnac.
Le nez est puissant mais malheureusement sur des odeurs de térébenthine, d’éther, de quinquina et de colle blanche sur un fond miellé et de raisins secs. Après aération, il se montre plus avenant en s’axant sur de l’orange amère.
La bouche est bien équilibrée entre sucre et acidité, mais l’aromatique n’est pas au niveau , même si elle est plus agréable qu’au nez. L’allonge est fort intéressante.
Certains ont trouvé que ce vin était oxydé. Pour moi c’est de la déviance.
ED
C’est étonnant car les trois bouteilles de chaque vin sont goûtées avant puis, après feu vert, mélangées dans une grande carafe pour que chaque dégustateur ait la même chose dans son verre. Les trois bouteilles auraient donc le même problème.
Contacté, le domaine ne comprend pas et évoque un problème de lot…

Jean-Loup
#452
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 28
  • Remerciements reçus 29

Fanfreluche a répondu au sujet : CR: Château Guiraud 1985

CR: Château Guiraud 1985

Festivités de Noël en décalé, bouteille dégustée sur 3 jours avec foie gras maison. (son alter égo, lui aussi dégusté sur les 3 jours Château Gilette 2005)

Premier soir, bouteille au bouchon encore ferme ce qui n'a pas empêché une petite casse vite rattrapée. Robe miellée, d'un bel ambre. Odeur au col, un peu de moisissure de haut de bouchon, mangue discrète.

Après deux heures d'ouverture nez très discret qui ne révèle que peu d'esquisses de saveurs.
A la bouche une acidité/fraîcheur tirant presque sur la menthe, ce qui nous laisse dire que cette belle trentenaire nous réserve une belle tenue. Quatre fonds de verres sur le premier soir, le Gilette 2005 opulent, gras et tropical laisse en bouche une bien plus belle impression.

J 2 - Toujours sur le foie gras maison (pressé mi cuit cuisson au four, poivre, sel et 4 épices, le même que la veille).
Nez qui reste toujours d'une admirable discrétion. on ne saurait dire si ce verre souhaite appeler la narine. Mis en bouche en ce deuxième jour ce Guiraud 85 laisse éclater un petit feu d'artifice. Des arômes mangue et ananas, mais sans opulence, la sucrosité qui supporte le côté fruit mûr et tropical n'est pas trop prononcé ( ce que je reproche à de nombreux sauternes ). En fin de bouche, cette fraîcheur de premier jour reste toujours présente, mais non comme une évidence, comme un souvenir de la veille qui permet au nectar d'appeler au temps, au plaisir, à la deuxième, troisième gorgée, au verre de plus.
De son côté Gilette 2005 se ferme, se dérègle, perd son équilibre du premier jour, nous laissant dire que nous le regoûterons dans une dizaine d'années. Le fruit est là, l'alcool est là, l'enthousiasme aussi, mais la plénitude et la beauté se cultivent.

J 3 - Au déjeuner, avec la fin de cette belle terrine de foie gras maison. Ce n'est pas lui mais moi. Il ne reste que trois petits verres pour quatre convives. Sa discrète opulence, sa tropicale fraicheur sur nos lèvres, nos langues et le fonds de nos palets à l'affût de ces dernières esquisses de bonheur. Comme des accrocs à une nouvelle drogue dure, nous dégustons les dernières goutes de ce nectar. Car comme souvent dit et peu officié, nous aurions dû au jour de l'ouverture ne pas toucher au flacon, le laisser de sa sagesse nous apprendre la patience. Plénitude, beauté et bonheur.
Gilette 2005 commence à se détendre. Laissant augurer un futur agréable. Comme dirait l'ancien, " rien ne sert de courir, il faut partir à point ".

En espérant vous avoir fait sentir un peu de ce vin,

François
#453
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: breizhmanu, Jean-Loup Guerrin

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6503
  • Remerciements reçus 3359

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : Château Guiraud 1985

En espérant vous avoir fait sentir un peu de ce vin

Ton CR très détaillé a atteint le but visé, François !

Quelques remarques de ma part :


la sucrosité qui supporte le côté fruit mûr et tropical n'est pas trop prononcée

C'est assez souvent le cas pour un Sauternes de cet âge et c'est ce que recherchent pas mal de LPViens d'après ce que je lis. Mais si pour toi c'est un défaut, c'est que tu es un "bec à sucres" et que tu peux donc les apprécier bien plus jeunes. En revanche tu perdras en complexité. Dilemme…

De son côté Gilette 2005 se ferme, se dérègle, perd son équilibre du premier jour, nous laissant dire que nous le regoûterons dans une dizaine d'années.

J'aurais plutôt tendance à dire qu'un vin qui ne tient pas très bien le temps après ouverture de la bouteille ne doit pas être trop gardé. Mais cela m'étonne beaucoup pour un vin comme Gilette 2005, un vrai bébé, ce que confirme le commentaire qui le concerne à J3.

Un commentaire sur Gilette 1985 dans son propre fil serait bienvenu.

Enfin, quid des accords avec le foie gras ? Je crois comprendre que les convives étaient des fans de ce type d'accord et cela a dû les combler ?

Amitiés œnophiles,
Jean-Loup
#454

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 821
  • Remerciements reçus 533

david84 a répondu au sujet : Château Guiraud, Sauternes

Concernant le château Gilette 2005 : es-tu sûr du millésime ?

David
LPV Vaucluse
#455

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6503
  • Remerciements reçus 3359

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : Château Guiraud, Sauternes

David a raison et j'aurais dû réagir également : Gilette n'est en général commercialisé que 20 ans après son millésime.

Jean-Loup
#456
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: david84

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3234
  • Remerciements reçus 171

PtitPhilou a répondu au sujet : Château Guiraud, Sauternes

Le 95 doit être actuellement en vente, voire les 96 et 97, mais pas 2005, c'est sûr.
Plutôt le château les Justices alors, de la même famille, Gonet-Médeville ?
#457
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, Fanfreluche

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 28
  • Remerciements reçus 29

Fanfreluche a répondu au sujet : Château Guiraud 1985

Jean-Loup Guerrin écrit:

la sucrosité qui supporte le côté fruit mûr et tropical n'est pas trop prononcée

C'est assez souvent le cas pour un Sauternes de cet âge et c'est ce que recherchent pas mal de LPViens d'après ce que je lis. Mais si pour toi c'est un défaut, c'est que tu es un "bec à sucres" et que tu peux donc les apprécier bien plus jeunes. En revanche tu perdras en complexité. Dilemme…


Sûrement pas un défaut, je suis même très heureux que la sucrosité soit discrète. Les liquoreux trop portés sur la sensation de sucre ne sont vraiment pas ma tasse de thé !

Jean-Loup Guerrin écrit: Enfin, quid des accords avec le foie gras ? Je crois comprendre que les convives étaient des fans de ce type d'accord et cela a dû les combler ?


Oui en effet, ce sont des gens qui aiment ce genre d'accord "classique". Tout le monde était ravi. Pour ma part je préfère un bon chenin demi sec sur un foie gras, mais tous les goûts et les couleurs sont dans la nature !

Et par contre mes excuses, c'est bien un JUSTICE 2005 et non un Gilette, qui lui dort encore chez les Medeville !
#458

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6503
  • Remerciements reçus 3359

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : Château Guiraud 1985

J'aurais dû reprendre la citation complète :

la sucrosité qui supporte le côté fruit mûr et tropical n'est pas trop prononcé ( ce que je reproche à de nombreux sauternes )

Mais le reproche peut être compris comme portant aussi bien sur les Sauternes à la sucrosité pas trop prononcée (ce que j'avais compris) que sur les Sauternes à la sucrosité trop prononcée (ce que tu as voulu dire et maintenant c'est clarifié :cheer: ).

Jean-Loup
#459

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 894
  • Remerciements reçus 813

sebus a répondu au sujet : CR: Château Guiraud, Sauternes 1975

CR: Château Guiraud, Sauternes 1975

Pour accompagner le foie gras du réveillon

Robe magnifique très ambrée et brillante
Nez de safran et d'orange amère, d'intensité assez moyenne
Bouche à la liqueur fine, à l'équilibre plutôt intéressant, mais manquant d'énergie et surtout d'intensité aromatique et de complexité.
Je pense que le vin aurait mérité d'être ouvert bien à l'avance. L'aspect positif, c'est qu'il n'a impacté le palais pour le plat et le vin rouge suivant.

Sébastien
#460

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 138
  • Remerciements reçus 71

Lionel73 a répondu au sujet : CR: Château Guiraud, Sauternes 1995

CR: Château Guiraud 1995

Nez d’encaustique, fruits à coque, noix, bouche le sucre est bien fondu, le vin fait plus évolué que son âge. Encaustique, rancio, noix, caramel, raisins secs. La matière est assez légère, le vin ne possède pas d’acidité rafraichissante mais le taux de sucre résiduel faible fait que l’équilibre est plutôt bon, longueur assez courte. Bon dans son style, plutôt un vin d’esprit et d’accord que de dégustation pure. J’ai aimé tel qu’il était dans les circonstances mais j’en attendais un peu plus. Très bien sur le foie gras.
B++

Lionel
#461

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19
  • Remerciements reçus 16

clinamen01 a répondu au sujet : Château Guiraud, Sauternes 1986

CR: Château GUIRAUD 1986

Couleur légèrement ambrée.
Nez peu complexe.
En bouche, c'est la puissance qui l'emporte, mais avec peu de complexité.
Un vin relativement décevant.

Cordialement,
Benoît

jbl
#462

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6503
  • Remerciements reçus 3359

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Château Guiraud - Petit Guiraud - Sauternes - 2013

CR: Château Guiraud - Petit Guiraud - Sauternes - 2013



Il s'agit d'une bouteille de 37,5 cl.

La robe est bien claire, avec un léger doré : ce n'est vraiment pas la première cuvée du château !
Moyennement ouvert, le nez propose quand même de l'écorce d'orange et un peu de miel.
La bouche étonne par sa très faible liqueur, on est sur un moelleux et pas un liquoreux, un moelleux à la limite du demi-sec ?
La sapidité est également faible, comme la finale, bref c'est un vin "sucré" simple et léger.
Assez Bien
Conclusion : un très "petit" Guiraud dans un millésime peu favorable…

NB: j'aurais bien aimé voir le CR d'Oliv sur ce vin dans sa série "A la guerre comme à la guerre". Sa place n'y est sans doute pas mais il aurait certainement trouvé comment l'y placer. ;)

Jean-Loup
#463
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oberlin

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck