Château Mouton Rothschild, Pauillac

    • Messages : 6349
    • Remerciements reçus 23

    Yves Zermatten a répondu au sujet : Re: Mouton-Rothschild

    personnellement, je n'ai dégusté Mouton 90 qu'une seule fois, dans une mini horizontale comparative, et je dois dire qu'à mon avis, ce vin n'est de loin pas à la hauteur de sa réputation (cf LPV magazine lepoint sur les Bordeaux 90 : ). J'attendais tout de même plus d'un 1GCC dans ce grand millésime.

    amicalement

    Yves

    Yves Zermatten
    #61

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4671
    • Remerciements reçus 168

    dfried a répondu au sujet : Re: Mouton-Rothschild

    Mini horizontale qui me rappelle de bons souvenirs ;).

    Il y a deja au moins un an/ un an et demi j'ai eu l'occasion de tremper mes levres dans un 1998. Pas une quantite suffisante a mon goût ni pour faire un veritable CR, mais c'etait autre chose.

    Amicalement,
    dfried
    #62

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 9440
    • Remerciements reçus 757

    claudius a répondu au sujet : CR: Mouton-Rothschild 1994, 1998, 1999 & 2001

    qqes notes rapides sur CR: Mouton-Rothschild 1994, 1998, 1999 & 2001

    Mouton 2001: très décevant, manque de classe au nez et en bouche, amertume, astringeant, tanins un peu amers ... bt défectueuse? celle-ci n'avait en tous cas pas le niveau d'un 1er GCC

    Mouton 1999: nez sur le fruit noir & boisé / torréfié de très grande classe, en bouche belle matière, style moderne, très belle bt

    Mouton 1998 : impressionnant, c'est le plus grand Mouton de cette série, sans aucun doute. Très concentré, puissant, tendu, compact, un paquet de muscle qui demande à se détendre. Ne procure pas un grand plaisir actuellement, mais le potentiel impressionne.

    Mouton 1994 pour moi le meilleur Bx du millésime 1994 bu à ce jour (je ne connais pas les autres 1er GCC). Bcp de charme malgré la maturité pas optimale du fruit et des tanins. Pas de pte de sécheresse en fin de bouche comme la plupart des 94.
    #63

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6349
    • Remerciements reçus 23

    Yves Zermatten a répondu au sujet : CR:Mouton-Rothschild 1994, 1998, 1999 & 2001

    d'accord avec Claude, Mouton 2001 n'est pas au niveau de son classement. nez sans grande complexité, et surtout, une bouche qui manque de chair et de gras, avec une certaine verdeur et un indéniable manque de profondeur et de richesse. Déception.

    Le 1999 se déguste très bien maintenant, même si le nez est encore trop marqué par le bois à mon goût. La bouche est superbe au toucher, pulpeuse, élégante et concentrée, délicieuse en tout points. Très beau vin.

    le 1998 est effectivement trop tannique. Il est effectivement impressionnant de puissance et d'extrait, mais je me demande pour ma part s'iil pourra un jour digérer toute cette brutalité. J'en doute et ce n'est pas un vin que j'achèterais.

    le 94, j'ai oublié de le déguster, mais j'en avais bu une bouteille chez Paski et je crois avoir déposé un CR plus haut.

    Yves Zermatten

    Yves Zermatten
    #64

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : CR: Mouton-Rothschild 1988

    Match Léoville las Cases 1988 - Mouton Rothschild 1988
    Ouverts 3h - non carafés.
    Dégusté en semi-aveugle.
    Civet de Cheuvreuil.

    CR: Mouton Rothschild 1988
    L'aération de 3h lui aura fait du bien. Robe rubis sans véritable trace d'évolution. Plus profonde que celle de Las Cases 88 bu en parallèle. Le nez est devenu beaucoup plus complexe après aération, intégrant de divins arômes de raisins de corinthe, moka, havane, et d'épices douces. Une petite pointe de vanille vient amener une note juvénile à la texture. La structure est bouche n'est pas d'une puissance énorme, mais d'une belle densité, persistante tout au long de la bouche, plutôt sphérique aux tannins bien intégrés et veloutés. Fin de bouche équilibrée et un peu plus intense que celle de Léoville las Cases, avec encore une belle définition de fruit en rétro. Excellent aujourd'hui mais probablement tout aussi remarquable dans 5 ans.

    Intéressant de remarquer le léger avantage qualitatif de Mouton face au prétendant officieux au grade de 1er Grand Cru Classé qu'est Las Cases. Sur cette paire en tout cas, le classement historique semble se justifier. J'ai l'impression que les Bordeaux 2002, de par leur clacissisme, pourraient fort ressembler à ceux-ci dans une quinzaine d'années..

    Alain
    #65

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 21570
    • Remerciements reçus 48

    Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Mouton-Rothschild

    Heureux de lire cette note sur Mouton 1988:
    dans sa jeunesse, il me semblait très et même trop marqué par le bois neuf brûlé,
    je vois qu'il a bien évolué.

    Cordialement,
    Thierry
    #66

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : Re: Mouton-Rothschild

    Ce que tu écris ne m'étonne pas, Thierry.
    D'ailleurs, en y refléchissant, les arômes perçus aujourd'hui (moka, havane, épices douces et vanille) montrent les traces d'un élevage très présent, aujourd'hui en cours d'intégration. Il manque, à mon avis, encore un peu de fruit pour un faire réellement un Mouton de légende.. bien que ce soit un TRES beau vin!

    Alain
    #67

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6349
    • Remerciements reçus 23

    Yves Zermatten a répondu au sujet : Re: Mouton-Rothschild

    Même impression de boisé brûlé (plus que vanillé) sur les 98, 99 et 2001. Ce boisé si caractéristique est souvent la signature de Mouton.

    Yves

    Yves Zermatten
    #68

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1162
    • Remerciements reçus 0

    paski55 a répondu au sujet : CR: Mouton Rotschild 1994

    CR: Mouton-Rothschild 1994

    Déjà à l'ouverture, je suis surpris par le nez. J'appelle mon épouse pour voir si je ne suis pas en train de rêver mais non, même diagnostic. C'est un concentré de poivre....

    Bon, carafage de 3 heures.

    Le nez n'est plus aussi intense qu'à l'ouverture, mais je retrouve et retrouverai durant toute la bouteille ce côté poivré tout à fait atypique et que je n'avais jamais rencontré sur un Bordeaux.

    Et pourtant, le vin n'est pas si mal que cela avec une belle structure, un petit côté crémeux délicat mais je n'arrive pas à passer sur cette attaque poivrée....

    Ai-je confondu le poivre avec le cèdre ?

    Avez-vous déjà rencontré une bouteille de Bordeaux présentant une similitude avec cette description ?

    Je précise que ce n'est pas ma 1ère bouteille de Mouton 1994 mais que je n'avais jamais auparavant ressenti ce poivre aussi intensément.

    J'attends vos commentaires avec impatience !!


    Santé - Pascal
    #69

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2306
    • Remerciements reçus 73

    jeanclaude a répondu au sujet : Re: Mouton-Rothschild

    CR: Mouton-Rothschild 1999

    Ouvert le 25/12, Mouton 99. Très belle bouteille sur des notes fruités (cassis et fruits noirs) avec un boisé particulièrement diffus et peu marqué, tout en dentelle, sur des arômes de noisettes et de café. La matière est noble, ample et généreuse, tout en élégance et grande finesse sur des tannins soyeux et suaves. La grande classe.

    Cette superbe bouteille a accompagnée quelques douceurs comme notamment un Rayas 00, déjà grand et encore bien jeune à la fois, un Jurançon 90 du Clos Urulat, magnifique de fraîcheur, et surtout un Yquem 96, immense et sublime !!
    #70

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 9440
    • Remerciements reçus 757

    claudius a répondu au sujet : CR: Mouton-Rothschild 2002 & Pichon Comtesse 2002

    CR: Mouton-Rothschild 2002

    31 décembre 05, enfin un bon prétexte pour ouvrir une bt de ce cru dans ce millésime qui a tant fait parler de lui. Improvisation de dernière minute, après un Bollinger cuvée de base et un Las Cases 88 tellement fermé et tannique, je pense tout à coup qu'il serait intéressant de comparer Mouton 02 à la Comtesse (Pichon) du même millésime en attendant que Monsieur Las Cases veuille bien daigner dévoiler ses charmes ... plop! plop! aussitôt pensé, aussitôt chose faite

    Mouton 02: robe très intense à reflets pourpres, nez très Mouton, crème brûlée, mocca, fruits noirs, cacao, le tout avec grande élégance. La matière en bouche est somptueuse, crèmeuse, l'équilibre est étonnant. Tout y est harmonieux, les tanins puissants jouent un contrepoint parfait au fruit parfaitement mûr et riche. Pichon Comtesse gagne sur un seul point, une finesse de texture extraordinaire et supérieure à celle de Mouton. Grande longueur et rétro-olfaction explosive. Je ne suis pas déçu et pense une fois de plus que pour l'amateur passionné patient, le millésime 2002 offre qqs très belles choses dans le Bordelais et ceci à un prix très intéressant. Je repense à la dégustation des Mouton 94, 98, 99 & 2001 d'il y a 3 semaines. Ce 2002 est infiniment supérieur aux 2001 et 1999, il est moins brutal et bcp plus harmonieux que le 1998. Il est réussi et procure déjà bcp de plaisir. Nul doute qu'il évoluera de façon positive, vu son équilibre parfait. Grande bt à revoir d'ici 15 ans. Le Mouton le moins cher depuis le millésime 1994 ... acheter!

    Pichon Comtesse 02: belle robe un peu moins intense que celle de Mouton. Fin rebord du disque aqueux, pas de reflets poupres (étonnante cette différence de teinte). Le nez est moins mûr que celui de Mouton et bcp plus merlot, notes d'élevage très discrètes. Belle matière et équilibre, moins riche et puissant que Mouton. Texture d'une finesse extraordinaire! Bcp d'élégance, proportions parfaites. Les 95 & 96 bus dans leur phase de fruit étaient plus impressionnants. Très belle bt tout de même et moins de la moitié du prix de Mouton , il faut le dire.

    Le Montevetrano 2001 (millésime très réussi) bu ce midi a bcp souffert d'être bu 12h après ces 2 Pauillac. Il en paraissait presque miteux ... Le charme de Le Cupole 2003 de Trinoro bu la veille, n'a par contre pas souffert du tout, mais bien sûr rétrospectivement, la chose n'est peut-être pas très objective ... tiens Las Cases 88 s'est ouvert ;)
    #71

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3095
    • Remerciements reçus 0

    Daniel S a répondu au sujet : Re: Mouton-Rothschild

    Merci,Claudius, pour cette note qui confirme en bouteille ce que j'ai dégusté en primeur, et qui m'a fait acheter ce vin;)
    Bonne année,

    Au plaisir de te revoir,

    amitiés,

    daniel

    Cordialement
    Daniel
    #72

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 413
    • Remerciements reçus 0

    jphi a répondu au sujet : Mouton-Rothschild 1970

    Demain soir pour les 30 ans de mon frère (né le 31/12/70) je compte ouvrir ma (seule malheureusement) bouteille de MR 1970 . Ayant un peu peur de looser la préparation , je me demandais combien de temps il faudrait la décanter/carafer à l'avance. Parker ,cité sur le site d'idealwine, disait que la bouteille aurait du être carafée nettement avant la dégustation . Qu'en pensez-vous ?
    Je vous ferai mon CR la semaine prochaine...
    Merci d'avance
    #73

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 9440
    • Remerciements reçus 757

    claudius a répondu au sujet : Re: Mouton-Rothschild 1970

    unique méthode efficace: ouvrir la bt environ 1 h avant le début des festivités et goûter.

    Si le vin te paraît excellent, refermer la bt et ouvrir à nouveau 15 min avant le service

    Si tu remarques qu'il est fermé mais qu'il évolue rapidement à l'air, la technique du double carafage peut-être la bonne solution (passer le vin dans un autre contenant, nettoyer le fond et repasser le tout dans la bt d'origine

    Si tu rencontres des tanins encore massifs ou trop dominants, passer en carafe. Choisir la forme de la carafe en fonction du type de carafage désiré (+ évasée = + aération plus rapide) mais attention, trop d'aération peut aussi tuer le vin

    bonne chance et raconte-nous

    :)
    #74

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 413
    • Remerciements reçus 0

    jphi a répondu au sujet : CR: Mouton-Rothschild 1970

    CR: Mouton-Rothschild 1970

    Comme prévu voici mes commentaires sur ce MR 70 bu jeudi dernier .
    Bouteille emportée aux enchères sur Idealwine en octobre 2005. Niveau bas goulot.
    Impression générale : étiquette en parfait état ( belle gouache de Chagall) .Ouverture : bouchon quasi pourri. J'arrive néanmoins à me débrouiller avec les moyens du bord et à l'extraire sans trop de dégâts. Je préfère néamoins la double carafer car je trouve le nez assez discret en première approche (et pour le coup d'oeil également) . Bonne nouvelle pas de gout de bouchon.
    Robe : étonnament peu opaque avec teinte brune-orange
    Nez : arômes de fruits noirs, sous-bois , empyreumatiques. Complexe donc mais pas aussi puissant qu'espéré.
    En bouche, belle équilibre , acidité de bon aloi . Pas (plus) du tout d'agressivité tannique. Bonne longueur avec aromes en rétro-olfaction. A encore qq années devant lui je dirais.
    Je n'ai pas remarqué d'évolution particulière entre le débouchonnage/double carafage et la fin de la bouteille (2h environ) .
    Donc en fin de compte plutôt content pour ce second contact avec MR (après 99) et en attenant le 2002. Mais je m'attendais à un je ne sais quoi de plus pour tendre vers l'exceptionnel (peut-être difficile à atteindre pour moi) ...
    Expérience intéressante en tout cas
    #75

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6161
    • Remerciements reçus 8

    chinbourg a répondu au sujet : Re: Mouton-Rothschild 1970

    oh,la belle étiquette

    Laurent L
    #76

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet
    • Visiteur

    Guest a répondu au sujet : CR: Mouton-Rothschild 2001

    CR: Pauillac Mouton-Rothschild 2001 : 16/20+ - 11/3/06
    Belles notes bordelaises : cassis, fleurs, minéral, cèdre, moka, pain d’épices. Bouche dense, corsée. Une certaine élégance sur la réserve.
    #77

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1777
    • Remerciements reçus 1

    jallot christophe a répondu au sujet : CR: Mouton-Rothschild 1970

    CR: Mouton-Rothschild 1970
    dégusté en janvier 2005: nez dominé par des notes de sous-bois, de réglisse, assez "fin" mais pas d' une grande complexité...ce vin parait même assez "terne", quelque peu austère, pas très puissant, un peu "léger" même pour un Mouton, la bouche se termine par des tanins pas agressifs certes mais quelque peu "rustiques", longueur très moyenne...noté 15,50: pas un grand MOUTON dégusté ce jour-là, mais il semble qu' il y ait des "irrégularités" selon les bouteilles dans ce millésime...

    Pour terminer mes "MOUTON" préférés (notés plus de 16/20): 1986, le plus grand , j' en parle par ailleurs, 1998 et 2003 (très prometteur!), 1983 également, puis: 1981 et 1994...18 millésimes dégustés, mais je n' ai pas encore "touché" à mes 1996, 1999, 2000 , 2001 et 2002...vos commentaires montrent que rien ne presse...

    CHRISTOPHE
    " le vin doit rester un plaisir et non devenir un besoin ...même si parfois, on a besoin de se faire plaisir! "
    #78

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 58
    • Remerciements reçus 0

    Caladan a répondu au sujet : CR: Mouton-Rothschild 93

    CR: Mouton-Rothschild 1993

    Le premier intérêt de ce millésime, à la réputation pas très flatteuse, est son étiquette: réalisée par Balthus, elle représente une (très) jeune fille, lascivement penchée vers l'arrière, il y a avait eu une polémique aux Etats-Unis, et je crois que le chateau avait alors fait faire une seconde étiquette, plus en phase avec les normes puritaines...

    Cela dit, dans le flacon...
    Nous avons ouvert cette bouteille en famille, autour d'un excellent gigot de boeuf, carafé une petite heure.

    Au premier nez, j'ai été assez surpris, ce n'était pas très puissant, avec des arômes de truffe.

    Au bout d'une heure, la plupart des convives, dont c'était la première dégustation d'un vin de ce calibre, se sont livrés à une déchaienement de superlatifs, à ce stade, il y avait probablement beaucoup de respect pour l'éiquette.. Mais je dois dire que le nez était devenu très agréable : tendu, serré, précis, de vraies odeurs de forêt, un peu de vanille, d'ardoise... Avec un parfum pareil, on pouvait s'attendre à un feu d'artifice en bouche et à une réévaluation du millésime..

    ..et bien...

    ... et bien pas vraiment...

    En bouche donc, c'est ample, très frais, de vrais arômes de fruits confits, j'ai curieusement senti un peu de pêche (!!!), mais la longeur... pas très longue ! Sur le coup, j'ai pensé à Mondovino. Je ne sais pas si vous vous rappelez de cette scène où Hubert de Montille parle des vins "putassiers", qui "retombent tout de suite en bouche". C'était exactement ça : très court, pas très prenant, pas très persistant. Donc, bon, agréable, mais pas exactement ce que l'on attend d'un vin de ce calibre. Et pas de comparaison avec le Ducru Beaucaillou 1999 dégusté un mois avant (en plus, j'aime bien l'étiquette de Ducru: pour mon côté puritain, un chateau orange, c'est plus joli et noble!)

    En tout cas, j'espère avoir d'autres occasions de gouter ce vin dans un millsime où il sera plus mis en valeur...

    Cordialement à tous !
    #79

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17554
    • Remerciements reçus 2425

    Eric B a répondu au sujet : CR: Mouton-Rothschild 1982

    CR: Château Mouton Rotschild 1982 : robe sombre, opaque, sans trace d’évolution. Superbe nez sur le cassis, la truffe, le cuir et le moka, avec une fraîcheur mentholée . La bouche est d’une grande densité, mûre, complexe, avec des tannins veloutés et racés. L’ensemble est d’une tension et d’une fraîcheur impressionnantes. Grande finale quasi interminable.

    GRAND vin qui ne fait pas du tout son âge! D'autant que l'équivalent de deux verres étaient restés 20 heures dans une carafe large: le vin était quasiment du niveau de la veille!

    Eric
    Mon blog
    #80

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 99
    • Remerciements reçus 0

    nico le médocain a répondu au sujet : Re: Mouton-Rothschild

    BONSOIR
    J'ai de nombreux souvenir de mouton qui ne m'ont jamais déçu meme le 87 il faut savoir que c' est l' année ou le barron est décedé sauf erreur de ma part il etait don interdit de faire mauvais , la propriété avait meme louée un helicoptére pour survoler les vignes afin de sécher les rangs dû aux fortes pluies;(source trés sure)
    je posséde du 93 94 98 et 2001 avez vous des commentaires sur ces 2 derniers millésimes merci
    Bien à vous nicolas
    #81

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1777
    • Remerciements reçus 1

    jallot christophe a répondu au sujet : Re: Mouton-Rothschild

    Bonjour!
    Je n'ai pas encore dégusté le 2001, mais le 1998, dégusté l'an dernier est remarquable: très beau vin au fruit bien mûr, boisé pas trop dominant, ce qui est à noter pour un jeune MOUTON, à la fois doté d'une belle "rondeur" et d'une puissance bien "maîtrisée", grande longueur, noté 17,50...

    Pour le 1987, je suis assez d'accord, il était bien réussi pour le millésime, noté 16...mieux que le 1993 gouté 5 fois,15,90 de moyenne de notes....le 1994 est une des belles réussites du Bordelais à mon avis: 16,75 de moyenne de notes (dernière dégustation il y a 2 ans)...

    Cette semaine, dégustation à l' aveugle du MOUTON 2002 dans une soirée avec 10 grands vins: certes encore dominé par ses notes de torréfaction, de grillé, de fruits mûrs, mais doté d'une belle élégance et d'une belle structure en bouche; très beau potentiel, noté 17!...

    CHRISTOPHE
    " le vin doit rester un plaisir et non devenir un besoin ...même si parfois, on a besoin de se faire plaisir! "
    #82

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1162
    • Remerciements reçus 0

    paski55 a répondu au sujet : Mouton Rotschild 1994

    Un peu déçu par ce vin qui n'atteint pas la complexité et la suavité de Montrose dans le même millésime.

    Je l'ai trouvé encore bien fermé, avec des tannins féroces et présents qui cachaient le fruit.

    Pas vraiment enchanté !


    Santé - Pascal
    #83

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 890
    • Remerciements reçus 0

    chouffe a répondu au sujet : Re: Mouton-Rothschild

    Salut Pascal !

    Ce commentaire est bien différent de ceux que tu as fait plus haut sur ce vin. Phase transitoire ingrate ? Problème de bouteille ?

    Stéphane
    #84

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1162
    • Remerciements reçus 0

    paski55 a répondu au sujet : Re: Mouton-Rothschild

    Salut Stéphane,

    Oui, tu as raison. Il me semble toutefois (puisque j'ai un peu "pioché" dans mes 1994) que Mouton n'a pas réussi le top de 1994.

    J'ai une préférence pour Montrose et Troplong Mondot, et un gros problème avec Sociando Mallet !!

    Il serait intéressant de réunir ces vins (et d'autres) pour une verticale !


    Santé - Pascal
    #85

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 8441
    • Remerciements reçus 22

    Anthony a répondu au sujet : Re: Mouton-Rothschild

    Une verticale qui serait, somme toute, tres horizontale (:P)

    Anthony
    #86

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 99
    • Remerciements reçus 0

    nico le médocain a répondu au sujet : CR: Mouton-Rothschild 1994

    CR: Mouton-Rothschild 1994
    bonjour, hier à midi pour finir le repas d' une matinée de chasse en famille, nous ouvrons 2 btles de mouton 94
    le vin se presente sur une trés belle robe sombre, encre de chine, nez explosif cacao, cuir,cedre,fruits noir bref un volcan de senteur, en bouche l' attaque est franche , nette marqué par des tanins trés présents "c' est du lourd du trés costaud" l' équilibre bois et fruit mur est superbe, le vin est fermé replié sur lui, comme un pilier de rugby qui s' apprete à rentrer en mélée, il présage une grande garde, l' approche de la finale se fait par des notes toastés, vanillés, la finale est longue ample est génereuse. 17/20 vin un peut austére en milieu de bouche, il évoluera trés lentement, caractéristique du milésime, il sera superbe dans 8 ou 10 ans. c' etait un pur moment de plaisir en famille.
    nicolas
    #87

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3212
    • Remerciements reçus 121

    PtitPhilou a répondu au sujet : CR: Mouton-Rothschild 1985

    CR: Mouton-Rothschild 1985
    Servi en bonne compagnie (convives, mets, vins), ce 1985 s'est révélé dans toute sa splendeur : robe grenat pourpre aux bords légèrement évolués. Nez complexe, très classique du Pauillac de noble origine.
    La bouche était dense, l'attaque précise et douce, les tanins fondus, avec juste encore un peu de mordant en finale signalant que ce vin atteint son plateau de maturité pour encore quelques années. C'est le milieu de bouche qui m'a envoûté : superbe note de tabac et de cèdre. J'avais la sensation d'ouvrir une merveilleuse boîte à cigares confectionnée dans un bois noble. Très belle bouteille. Un grand Mouton (avec le 86, le 96 et le 2000, me concernant).
    A mon sens, ce vin ne fut que légèrement dominé par un Haut-Brion 1990 encore jeune. J'avoue que Haut-Brion 85, dégusté dans d'autres circonstances, m'a encore plus impressionné (de mémoire) que ce Mouton et son frère cadet 90, dégustés hier soir.
    Un grand merci à nos hôtes qui nous ont gâtés.
    #88

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1787
    • Remerciements reçus 31

    Perronnet a répondu au sujet : Mouton 2004 et le prince Charles

    Bonsoir,

    la bouteille de Mouton 2004 sera ornée d'une aquarelle du prince Charles himself, (des pins sur la Côte d'Azur, œuvre non originale, mais choisie par Philippine elle-même) pour commémorer le 100eme aniversaire de l'Entente cordiale.

    Source Decanter.

    Cordialement

    Hervé.

    P.S. Quelques réflexions "intéressantes" sur ce choix dans le forum de Parker.

    "La beauté intérieure est sans doute importante pour les personnes, mais plus encore pour les bouteilles de vin…" (Le Chat… Philippe Geluck)
    #89

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1998
    • Remerciements reçus 1

    Gael a répondu au sujet : Re: Mouton-Rothschild

    Bonjour,

    j'ai un 2002 rouge qui a un peu coulé. Me conseillez vous de le boire d'urgence, ou de le garder encore un peu, sachant qu'il est conservé en armoire cave de bonne qualité et qu'il ne coule plus ?

    Merci de vos réponses

    Gaël
    #90

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck