Nous avons 701 invités et 24 inscrits en ligne

Château Soutard

  • Messages : 2116
  • Remerciements reçus 719

matlebat a répondu au sujet : CR: Château Soutard 1988

Bonjour à tous,



Saint-Emilion, Chateau Soutard 1988 : Un nez de vieux cuir, un poil too much puis arrive le cassis, et en cherchant des notes poivron rouge et fond fumé. La bouche est charpentée, droite, tanins fondus, soyeux, sur le cuir, pointe viande fraiche, fond tabac, graphite, fumé. La finale est fraiche qui a du peps, sur le cassis, puis note tabac, fond de cuir. A point B-TB 88 (15) mais la moins bonne des 3 dégustées et de loin (93 et 93 !)

Amicalement, Matthieu
#121

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 353
  • Remerciements reçus 285

Stalker a répondu au sujet : Château Soutard 1989

CR: Château Soutard 1989



La robe est sombre, mais présente quand même des nuances d'évolution sur le café. On sent le vin âgé issu d'un millésime ayant favorisé la concentration.

Il se dégage du nez une étrange (et agréable) impression de chaleur et de fraîcheur combinées. Il y a un côté confiture de mûre légèrement trop cuite, fleurs grillées par le soleil, café moulu, fèves de cacao torréfiées, tabac. Aromatiquement c'est chaud, mais ce n'est pas lourd du tout, on n'est pas dans un registre sudiste. Ca reste assez fin et délicat, avec un côté frais malgré tout, comme si le vin, fraîchement sorti de ma cave, restituait la chaleur qui l'avait vu naître, mais sans la température élévée ni l'alcool. Ou comme si on croquait dans un carreau de chocolat noir 90% qui sortait du frigo: l'aromatique est chaude mais le toucher est frais. Bref, j'essaie hein!

En bouche on retrouve la même impression, mais plus facile ici à exprimer: la confiture de mûre, la prune, voire le pruneau, le poivre, et un côté un peu fumé. Mais là encore pas de lourdeur: c'est mûr, mais pas chaleureux. L'alcool est imperceptible, les tanins totalement fondus, le vin de peu de corpulence. C'est bon, mais il y manque un peu de peps, peut-être d'acidité, de fruits frais ou de touches un peu vertes. Le vin semble alors comme endormi. J'imagine un petit vieux avachi sur son canapé en pleine canicule et qu'on a envie de réhydrater. Il y a sa pipe éteinte à côté de lui, un pot pourri de fleurs séchées sur la table basse, et une confiture de mûre qui bouillonne gentiment dans la cuisine depuis peut-être un trop longtemps. Le bruit du ventilateur qui tourne, l'épisode de Derrick qui passe à la télé... Ca donne quand même envie de faire une bonne sieste... Mais le vieillard est malgré tout bavard, et a encore beaucoup d'histoires passionnantes à raconter!

Commentaire général: Très bon. Mais je trouve que ce vin est malgré tout un peu pataud, manque d'énergie et de tension. Je ne sais pas prédire l'évolution des vins, mais je conseillerai néanmoins de ne pas trop tarder à le boire, de crainte qu'il ne s'endorme pour de bon.

Noté 15,5

artdeboire.blogspot....
#122

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 17451
  • Remerciements reçus 1311

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Château Soutard 1989

J'ai bu pas mal de ce vin dans ce millésime et si je l'ai apprécié, j'ai trouvé le style plutôt léger et rapide d'évolution. Si aujourd'hui, vous le trouvez en manque d'énergie et pataud, cela incline à penser qu'il est en effet sur la pente descendante.

Jérôme Pérez
#123

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 740
  • Remerciements reçus 11

vinocrate a répondu au sujet : Château Soutard 2007

CR: Château Soutard 2007 :

Belle surprise pour ce grand cru de St Emilion, parfaitement à maturité, très agréable tout en délicatesse.
Très bien.

Sylvain, acheteur, vendeur, collectionneur, mais surtout buveur de vins.
#124

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4109
  • Remerciements reçus 1158

Vaudésir a répondu au sujet : CR: Château Soutard Saint-Emilion Grand Cru Classé 1989 et 1985

Bu par mes acolytes lors de cette soirée www.lapassionduvin.c...

CR: Château Soutard Saint-Emilion Grand Cru Classé 1989 et 1985

Vivien:
1989: La robe est dense, sombre. Le nez est puissant, sanguin, terrien, très fruité, de haute maturité. La bouche est de haute densité, sur un style riche, mûr, solaire, là encore avec une grosse matière. On y retrouve des fruits sombres et noirs presqu’en compote, avec là aussi une profonde sensation terrienne et une superbe présence épicée. C’est un très beau vin de gastronomie, séveux et de superbe longueur. Très bien ++ / excellent

1985: La robe est sombre et très soutenue. Le nez est d’une magnifique pureté aromatique, de grande complexité, un vrai ravissement pour moi de plonger mon nez dans le verre. La bouche présente un jus absolument savoureux de très grand équilibre et d’une précision admirable. Que c’est bon un grand Saint-Emilion à maturité : la trame est aboutie, le jus est délicat, raffiné et très fin. La matière est aujourd’hui finement amadouée. Les tanins sont absolument tip top. Le fruit est toujours présent tout au long du parcours en bouche, accompagné par de belles épices, avec une délicieuse acidité en fin de bouche qui vient vivifier l’ensemble et lui redonner de la tonicité. Immense longueur. Grand vin. Il y a quand même une sensation familière entre les deux flacons, par les épices notamment…

Yves: Les deux vins ont un cousinage « nasal » assez évident je trouve ! (enfin je fais le barbot parce que moi je connais les bouteilles !!).
Les deux structures sont un peu équivalentes, ensuite les avis sont partagés sur les préférences…Nous sommes dans les deux cas sur des vins tertiaires, tabac,, humus, fumée, mais je trouve que le 1985 est certes plus leger de corps, mais avec un bouquet, une complexité supérieure.
#125

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6500
  • Remerciements reçus 3356

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Château Soutard – Saint-Emilion Grand Cru Classé – 1998

CR: Château Soutard – Saint-Emilion Grand Cru Classé – 1998

Bue lors de la Paulée de David Duband

Grande finesse, arômes tertiaires, belles fraîcheur et longueur. Sans doute un manque d’éclat pour arriver au très haut niveau des 1985 et 1989 bus tout récemment par New LPV Paris (voir ci-dessus).
Très Bien +

Jean-Loup
#126
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 353
  • Remerciements reçus 285

Stalker a répondu au sujet : Château Soutard – Saint-Emilion Grand Cru Classé – 1982

CR: Château Soutard – Saint-Emilion Grand Cru Classé – 1982



La robe est grenat assez sombre. Peu de signes d'évolution dans le disque. Je ne lui aurai pas donner son âge.

Le nez, en revanche, est bien tertiaire, sur le vieux bois, l'humus, le tabac à pipe. Un peu austère après ouverture, il mettra beaucoup de temps à s'ouvrir, en restant assez timide, même après 2 heures.

La bouche est souple, évoluant là aussi dans un registre essentiellement tertiaire. Un poil de fruits rouges, mais surtout du bois, du tabac et du chocolat. La matière a un beau volume mais ça reste un peu serré et austère. L'impression malgré tout qu'il y a derrière encore du potentiel.

Commentaire général: Bon, mais c'est une déception (relative). Le vin me semble un peu fermé, sur la réserve, il ne se révèle pas complètement. Plusieurs fois d'affilée que j'ai cette expérience avec des 1982...


Noté 14,5/20



artdeboire.blogspot....
#127
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, Damien72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19
  • Remerciements reçus 16

clinamen01 a répondu au sujet : Château Soutard – Saint-Emilion Grand Cru Classé – 1982

CR: Château SOUTARD 1982

Niveau très légèrement bas. Bouchon sec sur sa moitié supérieure.
Robe rubis avec de très légers tons orangés sur les bords.
Au nez, les fruits rouges apparaissent en premier, avec de légères notes tertiaires (sous-bois, épices).
En bouche, toujours domination des fruits. Un vin doux, élégant, qui me paraît à parfaite maturité. Aucune trace de bois ou d'élevage.
L'illustration d'un Saint-Emilion "classique" à mon sens.
Cordialement,

Benoît

jbl
#128

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck