Entraîner son nez

    • Messages : 64
    • Remerciements reçus 14

    Kaldébaran a créé le sujet : Entraîner son nez

    Bonjour LPV !

    J'ai, comme beaucoup de novices, du mal à identifier clairement les aromes d'un vin. En ce sens, je cherche à améliorer mes capacités olfactives afin de mieux les percevoir.

    Dans cette quête de compétences, j'ai ciblé "Le Nez du Vin" des éditions Jean Lenoir. Le coffret m'a l'air très efficace et le jeu ludique. Mais le prix de 300€ tend à me freiner un peu.
    www.lenez.com/fr/cof...

    En parallèle, j'ai trouvé, pour moitié moins cher, le coffret pulltex contenant 40 flacons différents.
    www.fnac.com/mp22139...

    Enfin, pour 310€, Vinofil propose une boîte de 88 arômes différents comprenant les arômes minéraux non inclus dans le coffret Lenoir.
    www.aromaster.com/fr...

    Ma question est toute simple : quel produit me conseillez vous ? Si vous avez testé l'un ou l'autre de ces coffrets, quel est votre retour d'expérience ? Est-ce pertinent d'utiliser une telle boite à arômes ?

    En vous remerciant d'avance,

    Damien
    #1

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17580
    • Remerciements reçus 2444

    Eric B a répondu au sujet : Entraîner son nez

    Personnellement, je trouve que ça n'a aucun intérêt. Rien ne vaut les parfums originels des fruits et autres autres substances, beaucoup plus complexes et variés que ces petits flacons.

    Si tu prends par exemple le cassis, tu vas l'avoir sous plein de formes dans un vin :

    - la feuille (ou bourgeon) de cassis
    - le fruit frais
    - la confiture de cassis qui mijote
    - la liqueur de cassis
    - le bonbon Krema au cassis

    Je pourrais faire à peu près pareil avec le citron, la framboise, la fraise... Tout résumer une petite fiole qui ne ressemble que très vaguement aux arômes originels me semble illusoire.

    Donc, le vrai truc, c'est d'être curieux, d'aller sur les marchés, dans les jardins botaniques, sentir des plantes aromatiques, les fleurs, les fruits... s'imprégner de leur parfums. Par exemple, sur un étal d'agrumes (large choix à Grand frais), gratter légèrement avec l'ongle la peau des différentes variétés (pour libérer l'huile essentielle) et sentir la différence entre un citron, une bergamote, un citron vert, un combava, une mandarine, une clementine, une orange, un pomelo, etc.

    Eric
    Mon blog
    #2
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Gibus, LADIDE78

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 64
    • Remerciements reçus 14

    Kaldébaran a répondu au sujet : Entraîner son nez

    Merci Eric pour ton commentaire ! En effet, cela paraît plus efficace d'aller sur un marché pour sentir les arômes sur l'étal. Cependant, je retourne au Japon sous peu et, là-bas, je ne trouve pas forcément les mêmes fruits et légumes, ni les mêmes fleurs. Bon, vous me direz, les principaux y sont (et à des prix exorbitant du type 1,50€ la pomme). En France, il est évident qu'aller sur un marché humer les senteurs des fruits et légumes est plus judicieux. Encore faut-il connaître les fruits, légumes et fleurs que l'on voit (je ne vois pas à quoi ressemble l'aubépine par exemple, sans aller chercher sur internet).

    Par ailleurs, l'intérêt d'une "box des arômes" est aussi didactique. Par exemple, si demain je me sens suffisamment prêt pour enseigner les bases du vin à un public néophyte, avoir une boîte de ce type permet aux débutants de rapidement sentir les arômes adéquat. Tous n'ont pas fait travailler leur odorat. Cependant, je suis conscient de ne pas avoir mentionné ce point précédemment.

    Merci du conseil en tout cas !
    #3

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17580
    • Remerciements reçus 2444

    Eric B a répondu au sujet : Entraîner son nez

    Si les vins sentaient vraiment ce que sentent ces fioles, je crois que je changerais de passion ;)

    Eric
    Mon blog
    #4

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 11328
    • Remerciements reçus 1424

    jean-luc javaux a répondu au sujet : Entraîner son nez

    Mets ton nez dans le maximum de choses que tu rencontres et mémorise...

    jlj
    #5

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2184
    • Remerciements reçus 748

    GILT a répondu au sujet : Entraîner son nez

    je suis tout à fait d'accord avec les avis précédents.
    J'ai acheté il y a fort longtemps le nez du vin mais, à part pour des jeux de société, ce ne fut pas très utile à l'apprentissage de la dégustation ( palette peu large, odeur un peu caricaturale,...).
    Il faut effectivement apprendre à sentir ( repas, nature,...).
    Il est également intéressant d'intégrer un bon groupe ou un bon cours de dégustation : l'enseignant ou les dégustateurs aguerris te permettront de mettre des noms sur des sensations.

    Gilles
    #6

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4035
    • Remerciements reçus 1100

    Vaudésir a répondu au sujet : Entraîner son nez

    Le plus important pour moi c'est de reconnaitre les mauvaises odeurs donc les défauts, car entre une mandarine ou clémentine, une marmotte ou bigarreau, ce qui compte c'est que ce soit beau.
    #7

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 64
    • Remerciements reçus 14

    Kaldébaran a répondu au sujet : Entraîner son nez

    Il est également intéressant d'intégrer un bon groupe ou un bon cours de dégustation : l'enseignant ou les dégustateurs aguerris te permettront de mettre des noms sur des sensations.

    J'aimerais ! De tout cœur ! Mais je ne trouve pas. Pourtant je cherche.

    Merci encore pour vos avis ! Je vais très certainement m'économiser quelques centaines d'euros, et y revenir peut-être plus tard pour me servir de base pour dispenser des cours.

    Ce qui est bien avec ce type de boîte, c'est de les avoir à portée. Pour les marchés, faut se déplacer et selon où l'on se trouve c'est pas si facile. Mais si ce sont des odeurs caricaturales, ce n'est pas terrible...
    #8

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2423
    • Remerciements reçus 166

    Alex a répondu au sujet : Entraîner son nez

    Je déconseille également l’achat.
    Nous nous sommes amusés à jouer en famille, en fin de repas certes (donc sans doute avec une qualité de perception bien moindre B) ) mais ça a été à mon sens un des plus joyeux fiasco imaginable car les odeurs proposés sont tellement marquées et « chimiques » que, comme Eric, si le vin avait ses arômes je prendrais la poudre d’escampette...

    Alors parfois à la lecture du sus-dit arôme proposé (et non identifié le plus souvent) oui c’est sûr, c’est comme quand la chaussette tombe et les fameux : ah oui.... !!!!

    Bref pour s’amuser en équipe à être le moins mauvais possible alors oui on rigole bien.

    A y voir une quelconque source d’apprentissage pédagogique alors là, non !!

    Et celui que j’ai essayé devait être un des plus cher (le premier cité je crois bien) avec un superbe écrin...

    Accessoirement un des pires rapports qualité prix qu’il m’ait été donné de voir.

    A l’image de la clé du vin et son vieillissement magique, d’une profonde inutilité..

    Alex
    #9

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17580
    • Remerciements reçus 2444

    Eric B a répondu au sujet : Entraîner son nez

    L'autre méthode simple, c'est d'acheter des vins régulièrement commentés sur LPV et de les boire en regardant ce qui se dit sur le forum. Tu essaieras de retrouver les arômes décrits ainsi que les textures/structures. Ca te permettra de voir aussi de quel LPVien tu te sens le plus proche en terme de ressenti (il y a une chance que les vins qu'il aime, tu les apprécieras aussi).

    Eric
    Mon blog
    #10
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: francois999

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1880
    • Remerciements reçus 704

    jd-krasaki a répondu au sujet : Entraîner son nez

    Kaldébaran écrit: Merci encore pour vos avis ! Je vais très certainement m'économiser quelques centaines d'euros, et y revenir peut-être plus tard pour me servir de base pour dispenser des cours.


    Pour des ateliers d'initiation, un bon choix de bouteilles monocépages suffisamment lisibles (et variétales) sont largement suffisantes pour sentir la vanille, le pamplemousse, le cassis, la violette, le poivre etc. (et en plus ça se boit). Pour des cours au delà du niveau initiation, les boites à odeurs sont inutiles.

    Sinon pour l'anecdote je recommande la visite du cassissium de Nuits St Georges, on peut y goûter et acheter une demi centaine de sirops aux arômes assez bien fait. (certains sont pur fruit, dont il me semble, celui de cassis). Pour initier les enfants à la dégustation c'est parfait :)

    JD | Lutèce
    #11

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 64
    • Remerciements reçus 14

    Kaldébaran a répondu au sujet : Entraîner son nez

    Effectivement, c'est une très bonne idée ! Je vais m'y pencher de ce pas.

    Merci encore pour ces suggestions ! Quels sont vos exercices pour "entraîner" votre nez ?
    #12

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 448
    • Remerciements reçus 186

    ClémentQ a répondu au sujet : Entraîner son nez

    Eric B écrit: Si tu prends par exemple le cassis, tu vas l'avoir sous plein de formes dans un vin :

    - la feuille (ou bourgeon) de cassis
    - le fruit frais
    - la confiture de cassis qui mijote
    - la liqueur de cassis
    - le bonbon Krema au cassis

    Je pourrais faire à peu près pareil avec le citron, la framboise, la fraise... Tout résumer une petite fiole qui ne ressemble que très vaguement aux arômes originels me semble illusoire.

    Même dans la petite édition du Nez du vin, il y a cassis (qui a clairement l'odeur d'un sirop de cassis concentré) et bourgeon de cassis (qui a clairement l'odeur d'un bourgeon de cassis) ;) "L'arôme originel" n'a pas de sens, c'est quoi l'arôme originel d'une cerise ? La cerise du nez du vin me rappelle énormément les chewing-gums Hollywood cerise que je mangeais quand j'étais gosse, la fraise me rappelle la fraise des bois qui me reste sur les mains après une balade en forêt, et la framboise m'évoque un mauvais sirop de framboise (ou bonbon Krema framboise, même combat). Il m'est arrivé assez souvent de sentir et boire un vin et de me dire "ça sent une fiole du coffret mais je ne sais plus laquelle", de sortir le coffret et de me dire "ah oui bien sûr" (pour les fruits). Pour d'autres arômes comme le beurre ou le pain grillé, je les trouve aussi très très proches de ce qu'on peut sentir dans certains blancs de Bourgogne. Il est certain que ce coffret m'a permis d'entraîner mon nez, je le vois d'une façon évidente quand je commente les vins avec des amis où je trouve des arômes très rapidement et que mes amis répondent en coeur "ah oui !". Et puis c'est tellement ludique !
    #13

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 448
    • Remerciements reçus 186

    ClémentQ a répondu au sujet : Entraîner son nez

    Et précisons que pour entraîner son nez, on s'en fout de toute façon du lien entre arômes et vins. C'est le processus de chercher ce que nous rappelle un arôme qui fait qu'on devient meilleur, peu importe que cet arôme soit présent dans les vins qu'on boit. Et deuxième chose, on travaille sa mémoire olfactive en travaillant à l'aveugle. On a sous le nez un arôme pour la première fois de sa vie ? Soit. On teste une semaine après pour voir si on s'en souvient ou non et on progresse ainsi.
    #14

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17580
    • Remerciements reçus 2444

    Eric B a répondu au sujet : Entraîner son nez

    c'est quoi l'arôme originel d'une cerise ? La cerise du nez du vin me rappelle énormément les chewing-gums Hollywood cerise que je mangeais quand j'étais gosse,

    Ben ça dépend, de quelle cerise on parle. La cerise a encore plus de variantes que le cassis, et il faudrait un coffret Nez du vin rien que pour elle. Entre la merise, la griotte, la bigarreau, la burlat, la cerise noire, le noyau, le marasquin, le Mon chéri ®, la confiture de cerise noire, etc... Mais je n'ai que rarement senti le Hollywood ® à la cerise en mettant le nez sur un verre.. (pas plus que le Paic citron ®, ce que sent la fiole citron de Jean Lenoir).

    Eric
    Mon blog
    #15

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 448
    • Remerciements reçus 186

    ClémentQ a répondu au sujet : Entraîner son nez

    Donc c'est bien ce que je dis, l'arôme originel ça n'existe pas. Le Nez du vin de Jean Lenoir donne une facette parmi tant d'autres. Je ne crois pas que les fruits de mon jardin écrasés entre mes doigts se retrouvent plus dans un verre de vin que les odeurs des fioles du coffret. Et encore une fois, si le but est d'exercer son odorat, peu importe :)
    #16

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17580
    • Remerciements reçus 2444

    Eric B a répondu au sujet : Entraîner son nez

    Le Nez du vin de Jean Lenoir donne une facette parmi tant d'autres.

    Ben c'est justement le piège, à mon sens. Des personnes qui auront comme référentiel les arômes de Lenoir risquent de passer à côté de pas mal de nuances de cerises, de cassis, etc. car elles ne ressembleront pas du tout aux fioles du coffret.

    Rien ne vaut la curiosité permanente et le contact physique avec de vraies matières/fruits/fleurs...

    J'avais fait il y a 7 ans un commentaire de toutes les fioles. Je le remets ici :

    1. Citron : aïe, ça commence mal ! Ca sent le Paic citron !!! Si vous trouvez un vin qui sent ça ... je vous offre un flacon de liquide-vaisselle !

    2. Pamplemousse : c'est pas trop mal, mais cela fait plus penser à l'huile essentielle de la peau qu'au jus/à la pulpe de pamplemousse (enfin , pomelos pour être précis). Or, c'est plutôt ces dernier que l'on retrouve dans le vin.

    3. Orange : même impression. On est sur l'huile essentielle. Or un vin ne sent jamais ça. L'odeur d'orange la plus typique est plutôt celle de l'orange confite, plus douce et moins "agressive".

    4 . Ananas : là, ça fait ananas au sirop trop cuit. Ca manque de fruit et de fraîcheur.

    5 . banane : il faut reconnaître lorsque c'est réussi. Pas que ça sente vraiment la banane. Mais que ça exprime parfaitement ce que l'on veut dire lorsqu'un Beaujolais sent la banane.

    6. Litchi : espèce d'odeur de rose sirupeuse. Bof...

    7. Melon : sirop de melon. Sans intérêt

    8. Muscat : ne donne qu'une très pâle idée du Muscat.

    9. Pomme : sent la pomme ultra-mûre, confite. Peut-être intéressant pour retrouver le goût de la pomme dans le pommeau, mais dans le vin. L'odeur classique de pomme dans le vin est beaucoup plus fraîche (comme dans beaucoup de Champagne).

    10. Poire : C'est nettement mieux.

    11. Coing : pâte de coing desséchée. C'est la saison des coings. Mettez-en un dans votre cuisine et reniflez-le une fois par jour. Ce sera beaucoup plus instructif ... et plus proche de ce que l'on trouve dans certains chenins.

    12. Fraise : là, c'est la fraise Haribo dans toute splendeur. A fuir !!!

    13. Framboise : ça ressemble mais ça fait un peu sirop. Elle ne se présentera jamais comme cela dans un vin.

    14. Groseille : bof.

    15. Cassis : pas trop mal, même si trop "cuit" à mon goût.

    16. Myrtille : ça sent tout sauf la myrtille, entre fraise, framboise et notes florales.

    17. Mûre : capiteux. Entre yaourt au fruit et liqueur bon marché. Bof...

    18. Cerise : on ne sent que le noyau et l'amande amère, avec ce côté "Colle Cléopâtre". Du fruit !!!!!

    19. Abricot : version ultra confiturée que l'on peut trouver sur certains liquoreux. Mais pas sur des vins secs avec de la Roussanne.

    20. Pêche : bonbon Kréma à la pêche. Hum...

    21. Amande (noyau) : ressemble beaucoup au 18, mais c'est plus normal...

    22. Pruneau : en voilà un qui a l'odeur de ce que l'on ressent en sentant un vin rouge élevé d'une façon oxydative. J'aime bien.

    23. Noix : achetez vous une bonne huile de noix. Ce sera mieux.

    24. Aubépine : ça a le côté miellé artificiel des encaustiques pour parquets. Non !!!

    25. Acacia : là aussi, ça fait artificiel, alors que l'arôme des fleurs d'acacia est sublime !

    26. Tilleul : pas mal du tout ! Peut aider vraiment le dégustateur.

    27. Miel : ça pue !!! Sent la savonnette dite "au miel"

    28. Rose : eau de toilette un peu sucrée . L'odeur de rose d'un vin est beaucoup plus belle et vraie.

    29. Violette : bof...

    30. Poivron vert : pour moi, ça sent plutôt le Patchouli... Ce serait bien d'avoir quelque chose de plus ressemblant, car on retrouve souvent cet arôme dans les vins

    31. Champignon : là, impressionnant. On se croirait au coeur d'une champignonnière !

    32. Truffe. Pas mal du tout !

    33. Levure : là, je comprends pas. Ca ne sent pas du tout la levure, mais l'anis... Va comprendre ?

    34. Cèdre : très bien.

    35. Pin : un peu trop Saint-Marc

    36. Réglisse : pas mal, mais trop "sirupeux" pour pouvoir le retrouver ainsi dans des rouges "secs"

    37. Bourgeon de cassis : je pensais que c'était facile à reproduire. Ben non...

    38. Foin coupé : hum...

    39. Thym : bien !

    40. Vanille : bien aussi ! Si ça pouvait durer...

    41. Cannelle : beeeurrrrkkk !!! Raté... Alors que ça sent si bon, la cannelle.

    42. Clou de girofle : pas mal du tout.

    43. Poivre : correct, mais assez loin du poivre senti dans la Syrah...

    44. Safran : fidèle et proche de l'odeur sentie dans les liquoreux.

    45. cuir : bien.

    46. Musc : peut-être proche de la réalité, mais je ne vois pas comment l'on pourrait trouver cet odeur dans un vin. Par contre, dans un after-shave masculin, no blème...

    47. Beurre frais : là, c'est crédible.

    48. Pain grillé : au secours !!!

    49. Amande grillée : correct. Un peu trop artificiel, tout de même.

    50. Noisette grillée : plutôt pralinée. Proche de la noisette que l'on trouve dans certains Jerez, mais très éloigné de la noisette murisaltienne.

    51. Caramel : bien. Un peu Flamby...

    52. Café : bof....

    53. Chocolat noir : une réussite !

    54. Fumée : itou.

    Eric
    Mon blog
    #17
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 26006
    • Remerciements reçus 783

    Luc Javaux a répondu au sujet : Entraîner son nez

    Je suis d’accord, achat inutile, je peux le dire parce que je l’ai acheté...
    Il est dans une bibliothèque et n’en bouge jamais.
    Par ailleurs, ne pas attacher une importance démesurée au nez, être capable de dépister une longue série d’arômes n’a jamais fait et ne fera jamais un bon dégustateur.


    Luc
    #18
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, mgtusi

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 448
    • Remerciements reçus 186

    ClémentQ a répondu au sujet : Entraîner son nez

    Eric B écrit: Le Nez du vin de Jean Lenoir donne une facette parmi tant d'autres.

    Ben c'est justement le piège, à mon sens. Des personnes qui auront comme référentiel les arômes de Lenoir risquent de passer à côté de pas mal de nuances de cerises, de cassis, etc. car elles ne ressembleront pas du tout aux fioles du coffret.

    Rien ne vaut la curiosité permanente et le contact physique avec de vraies matières/fruits/fleurs...

    Mais c'est exactement pareil avec n'importe quoi. Si tu sens juste les arômes des fruits à Grand Frais et pas dans le coffret tu vas aussi passer à côté de certaines choses. Notre désaccord vient du fait que tu présupposes que les arômes des "vrais fruits" se retrouvent plus dans le vin que les arômes des fioles, et pas moi. Ce n'est clairement pas ce que j'observe, et d'ailleurs faites l'expérience avec un non initié au vin : il n'est quasiment jamais capable de déceler les arômes dans un verre de vin alors qu'il connaît très bien les fruits de son jardin. Et puis j'insiste encore, si c'est pour entraîner son odorat et sa mémoire olfactive, le coffret permet de jouer à l'aveugle et c'est terriblement efficace.
    #19

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17580
    • Remerciements reçus 2444

    Eric B a répondu au sujet : Entraîner son nez

    il n'est quasiment jamais capable de déceler les arômes dans un verre de vin alors qu'il connaît très bien les fruits de son jardin.

    Ca, c'est parce qu'il intellectualise trop la chose. Il cherche à analyser, à décortiquer. Alors qu'on doit au contraire être dans le lâcher-prise et à laisser remonter des souvenirs liés à des odeurs (souvent d'enfance comme tu l'évoquais tout à l'heure)

    Eric
    Mon blog
    #20

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 448
    • Remerciements reçus 186

    ClémentQ a répondu au sujet : Entraîner son nez

    Pour avoir fait l'expérience avec des gens qui n'intellectualisent rien, elle ne s'est pas révélée plus concluante. Après c'est sûr on peut partir, pour des raisons qui m'échappent toujours, du postulat que les arômes des "vrais fruits" se retrouvent dans un verre de vin plus que les molécules utilisées dans les fioles de Jean Lenoir, et ensuite trouver tout un tas de justifications basées sur rien pour valider ce postulat. Mais ce n'est pas ma façon de faire ! J'étais moi-même très sceptique quand j'ai acheté ce coffret et je ne peux que constater que ça a grandement amélioré mon odorat. Si on le laisse dans une bibliothèque sans le toucher, c'est moins efficace c'est sûr :)
    #21

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 5223
    • Remerciements reçus 1988

    Frisette a répondu au sujet : Entraîner son nez

    ClémentQ écrit: [...]Et puis j'insiste encore, si c'est pour entraîner son odorat et sa mémoire olfactive, le coffret permet de jouer à l'aveugle et c'est terriblement efficace.


    Quitte à jouer, je préfère ouvrir une bouteille de plus!

    Flo (Florian) LPV Forez
    #22
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Eric B

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 448
    • Remerciements reçus 186

    ClémentQ a répondu au sujet : Entraîner son nez

    Aha, oui mais ce n'est pas du tout le même exercice.
    #23

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17580
    • Remerciements reçus 2444

    Eric B a répondu au sujet : Entraîner son nez

    on peut partir, pour des raisons qui m'échappent toujours, du postulat que les arômes des "vrais fruits" se retrouvent dans un verre de vin plus que les molécules utilisées dans les fioles de Jean Lenoir, et ensuite trouver tout un tas de justifications basées sur rien pour valider ce postulat.

    Ce n'est pas un postulat : les molécules aromatiques présentes dans les vins sont présentes dans les vrais fruits (cf livre "Les arômes dun vin" de Moisseeff et Casamayor).

    Eric
    Mon blog
    #24

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 448
    • Remerciements reçus 186

    ClémentQ a répondu au sujet : Entraîner son nez

    Ca n'entre pas du tout en contradiction avec ma phrase, ça :)
    #25

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17580
    • Remerciements reçus 2444

    Eric B a répondu au sujet : Entraîner son nez

    Ce que j'ai un peu de mal à comprendre, c'est qu'un passionné de cuisine comme toi se rattache à des arômes caricaturaux pour la plupart, alors qu'il y a tellement mieux dans la vraie vie. Un vin sentira plus le lemon curd ou la citronnade maison que la fiole de Lenoir qui pue le Paic citron.

    Eric
    Mon blog
    #26

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 448
    • Remerciements reçus 186

    ClémentQ a répondu au sujet : Entraîner son nez

    Je suis tout à fait d'accord avec toi pour la fiole citron de Jean Lenoir, je n'ai jamais trouvé un vin qui me rappelle cette odeur et j'espère ne jamais en trouver. En revanche, de deux choses l'une : pour pas mal d'autres fioles, cette affirmation n'est pas valable ; et pour ce qui est de travailler son odorat, que ça sente le citron, le paic citron ou la bouse de vache, ça n'a pas d'importance.

    Et puis caricaturaux de quoi ? La fiole fraise est caricaturale de l'odeur d'une vraie fraise ? Par définition, oui ! Mais quand je sens Musardises des Grandes Costes (que j'adore), je sens plus la fiole de Jean Lenoir que la fraise délicieuse de mon jardin, honnêtement. (et je ne saurais expliquer pourquoi)

    Du reste je sens absolument tous les rayons de Grand Frais depuis que je suis gosse, l'un n'empêche pas l'autre. C'est complémentaire, parce que pour ce qui est d'entraîner son nez (titre du sujet), l'aveugle est indispensable et ça Grand Frais ne le permet pas.

    A mon avis, le gros défaut de ce coffret est qu'on en a vite fait le tour. Je connais toutes les odeurs par coeur depuis un moment (j'ai la version 24 fioles uniquement)... Je le sors encore de temps en temps pour lire de façon anecdotique quelques trucs dans les livrets en compléments, et avec des amis (que ce soit en buvant du vin ou non).
    #27

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 26006
    • Remerciements reçus 783

    Luc Javaux a répondu au sujet : Entraîner son nez

    ClémentQ écrit: Si on le laisse dans une bibliothèque sans le toucher, c'est moins efficace c'est sûr :)


    Il est bien évident qu'avant de m'en lasser, je l'ai utilisé assez régulièrement, et ai organisé des petits jeux avec mon club de dégustation.
    C'est amusant. Mais c'est surtout très cher et peu utile, dans le cadre de l'apprentissage de la dégustation.


    Luc
    #28

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17580
    • Remerciements reçus 2444

    Eric B a répondu au sujet : Entraîner son nez

    entraîner son nez (titre du sujet), l'aveugle est indispensable

    Je ne vois pas pourquoi. Quand on goûte un vin à l'aveugle, c'est pour juger de sa qualité sans être influencé par l'étiquette. Mais pour que le cerveau crée une association entre le visuel d'un produit (fruit, fleur, aliment, cuir...) et son odeur, l'aveugle ne me parait pas judicieux, et même préjudiciable.

    L'idée est de pouvoir mettre des mots sur ce que l'on ressent en mettant le nez sur un verre. Pas d'apprendre par coeur les fioles de Jean Lenoir.

    Eric
    Mon blog
    #29

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 26006
    • Remerciements reçus 783

    Luc Javaux a répondu au sujet : Entraîner son nez

    Sauf que l’expérience a montré que lorsqu’on sert le même vin, coloré artificiellement avec un colorant inodore, la description du nez change du tout au tout selon que le vin soit blanc ou rouge. Dans le premier cas, on évoque fruits blancs et fleurs blanches, dans le second fruits rouges et fleurs rouges. Raison de plus pour ne pas accorder plus d’importance qu’il n’en mérite à ce paramètre particulièrement aléatoire.


    Luc
    #30

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck