Nous avons 1549 invités et 58 inscrits en ligne

CR: Les Rieslings Grands Crus coulent à flot pour New LPV Paris

  • Messages : 4315
  • Remerciements reçus 1421

Vaudésir a créé le sujet : CR: Les Rieslings Grands Crus coulent à flot pour New LPV Paris

Bonsoir;

J’avais peut être loupé la soirée Pessac et la série de Haut Bailly dont j'attend le CR :DD mais celle-ci me tenait encore plus à cœur depuis mon escapade Alsaco-Chablisienne, tout le monde a joué le jeu avec des bouteilles d’un très haut niveau de mon point de vue, une seule déception, des plus que des confirmations s’il en était besoin pour les autres avec une trilogie de liquoreux (un peu hors périmètre) presque hors norme pour finir.

Comme d’habitude je ne ferai pas un récit de parfumeur mais de surtout ressentis et d’émotions lors de cette soirée , je laisse les subtils détails aux autres.

Une petite mise en bouche pour faire patienter avant les Grands Crus

CR: Domaine Zind Humbrecht Muscat 1983

La robe est claire qui fait très jeune, nez s’orientant vers le raisin, la bouche est légèrement perlante ? un encéphalogramme linéaire, très plat, il y a du vin mais cela semble un peu dépassé, personne ne voit le cépage, Sylvaner, Pinot Blanc, un assemblage, la cuvée des chasseurs? sont cités au hasard :oops: . +

Première paire Nord terroir Sableux(il me semble)-Sud terroir marnes et calcaires même millésime

CR: Riesling Fronholz 2014 Domaine Ostertag

a) Robe claire, un nez mur et pur, en bouche légère rondeur mais une tension qui s’affirme en finale, un vin très équilibré.+++
Pas un GC mais pas loin

CR: Riesling GC Rosacker Domaine 2014 Mittnacht Frères

b) Robe claire aussi, nez plus fin, citronné, fraicheur, en bouche on retrouve cela, assez tendu, c’est long, moins de volume mais parfaitement exécuté aussi. +++(+)

Deuxième paire Nord terroir arènes granitiques –Sud granit millésimes différents

CR: Riesling GC Frankstein 2013 Domaine Beck Hartweg

a) Robe claire, nez pas net, bouche un peu perlante, champignon, très déséquilibré, aucune relance, gros défaut ils nous semblent. :X (+)

CR: Riesling GC Brand 2011 Domaine Albert Boxler

b) Robe claire aussi, au nez c’est fin et mur, en bouche un beau déroulé, c’est élégant, notes citronné, une belle allonge, ne manque ni de volume, ni de tension, un beau calibre qui s’ouvrira de plus en plus au fil du repas.++++

Troisième paire Nord terroir sableux- Sud terroir marnes recouvertes de calcaires coquilliers même millésime

CR: Riesling GC Muenchberg 2012 Domaine Ostertag

a) Robe légèrement dorée , le nez une réplique du 1a, en plus mur et plus complexe, en bouche on retrouve un superbe équilibre, cette complexité, doté d’une belle allonge à défaut d’acidité, ça ne doit pas être le style de la maison mais c’est super abouti, très très beau. ++++(+) zX

CR: Riesling GC Schoenenbourg 2012 Domaine Bott-Geyl

b) Robe identique , nez mur , fruit blanc, pomme, en bouche de la densité, c’est mur, un peu de SR pour moi, finale, épicé, gingembre qui donne une belle fraicheur, pas pleinement convaincu de mon coté, aurait besoin que les sucres s’affinent, mais un beau truc aussi.+++(+)

Quatrième paire Nord sableux- Sud Marnes dolomitiques millésime identique

CR: Riesling Fronholz 2007 Domaine Ostertag

a) Robe claire, nez fin, bouche ou tout est parfaitement aligné, de la maturité de l’équilibre que dire de plus , efficace, très bien fait encore. +++ Toujours dans les bons coups celui la.

CR: Riesling GC Geisberg 2007 Domaine Kientzler

b) Robe claire, nez fin, citronné, frais, en bouche on retrouve cette tension , c’est longiligne sans manquer de matière , de l’allonge , bel équilibre pour moi, beaucoup aimé ::glou:: . ++++

Cinquième paire Sud arènes granitiques et marno-calcaire millésime différents

CR: Riesling GC Sommerberg 2010 Domaine Albert Boxler

a) robe claire, nez pur , frais, citron, en bouche malgré un léger perlant, c’est dynamique, allonge terrible et très, très belle matière, ça envoie clairement du jus, à revoir dans 5/10 ans ou plus. The « Riesling » ::turn:: de la soirée pour moi.+++++

CR: Riesling GC Vorbourg 2007 Clos Saint Landelin Domaine Muré

b) Robe claire aussi, nez fin , mur, bouche équilibré, rien à dire c’est bien fait, un beau spécimen encore, mais le premier lui aura fait de l’ombre. +++(+)
Mon classement perso des riesling pour ce soir :

1 : Sommerberg 2010 Boxler
2 : Muenchberg 2012 Ostertag
3 : Geisberg 2007 Kientzler et Brand 2011 Boxler

Maintenant passons à notre trilogie avec les desserts que l’on avait pas
[/b]

CR: Riesling Auslese 2002 Kallstadter Saumagen Domaine Koehler Riprecht

a) Robe jaune étincelant, nez vif et mur, bouche mur , dense et tendu, de la richesse avec beaucoup d’énergie, une superbe allonge, tip, top :jump: .+++++

CR: Sauternes Château Filhot 1928

b) Robe rose, fait très âgé, un nez envoutant, complexe, pate de fruit, coing, etc.., en bouche passé une certaine matière au début, le vin s’allonge et devient très sec, plus de sucre, sûrement un très gros calibre mais la finale manquera pour moi de gourmandise, peu connaisseur je ne pourrai avoir un jugement objectif . ++++(+)

CR: Gewurtztraminer SGN 1983 de l’INRA Domaine viticole de Colmar

c) Robe bien dorée, nez riche, mur, bouche, pleine, sucre très fin, très bel équilibre pour moi, un sucre d’orge avec de la fraicheur.++++

Encore un grand merci à tous les contributeurs pour leurs excellents apports et même plus pour certains, j’ai loupé les Pessac je n’ai pas loupé les Riesling et c’était tellement bon que certains n’arrivaient plus à recracher , le lendemain a sans doute du être un peu difficile.

Prochaine soirée : La cote Chalonnaise si vous le voulez bien

Stéphane
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Gildas, Vougeot, Marc C, sideway, Moriendi, LADIDE78, vivienladuche, Frisette, leteckel, LoneWD, Romain.V, éricH

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11755
  • Remerciements reçus 1761

jean-luc javaux a répondu au sujet : Les Rieslings Grands Crus coulent à flot pour New LPV Paris

personne ne voit le cépage, Sylnar, Pinot Blanc, un assemblage,

Pour ma culture, c'est quoi ce Sylnar??? :?

jlj
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4315
  • Remerciements reçus 1421

Vaudésir a répondu au sujet : Les Rieslings Grands Crus coulent à flot pour New LPV Paris

Sylvaner bien sur, sylnar une coquille.
Stéphane
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1763
  • Remerciements reçus 770

dt a répondu au sujet : Les Rieslings Grands Crus coulent à flot pour New LPV Paris

Belle dégustation et choix de qualité. (tu)
Mais décidément, les commentaires avant l’annonce du vin, je n’y arrive pas. Je trouve que ça plombe la lecture. À chaque fois je me demande de quel vin on parle ...

Denis
#4
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 305
  • Remerciements reçus 30

lugdunum a répondu au sujet : Les Rieslings Grands Crus coulent à flot pour New LPV Paris

magnifique dégustation !
Comme Denis j'ai du mal avec les commentaires avant la présentation du vin :(
Max
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4315
  • Remerciements reçus 1421

Vaudésir a répondu au sujet : Les Rieslings Grands Crus coulent à flot pour New LPV Paris

J'ai remis de l'ordre pour plus de comprehension B)
Stéphane
#6
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, dt, condorcet, leteckel, lugdunum

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1232
  • Remerciements reçus 1071

vivienladuche a répondu au sujet : Les Rieslings Grands Crus coulent à flot pour New LPV Paris

Le riesling, c'est mon dada, mais plutôt de l'autre côté de la frontière...
Quand je propose à Stéphane d'inclure quelques rieslings secs des grands terroirs d'Hattenheim en Rheingau des années 80, le refus est catégorique!!! :dash:
Bon bah tant pis pour toi :woohoo:


Les Rieslings Grands Crus coulent à flot pour New LPV Paris

CR:


Vin n°1 :
La robe est or clair. Un nez de champignon, de sous-bois d’abord, s’ouvrant sur des fruits exotiques en fin de nez puis sur du litchi et de l’abricot. La bouche est pour moi fatiguée, champignonnée, carton mouillé, relativement décharnée et tient par son acidité. Ce n’est pas ma tasse de thé je l’avoue. Je pars sur très un vieux sylvaner en pensant à une année riche. Très moyen
Il s’agit de : Domaine Zind-Humbrecht – Alsace – Muscat d’Alsace 1983


Paire n°1 :

Vin n°2 :
Robe or clair. Nez pétrolant, fruits blancs, citron. Bouche assez cristalline, jolie tension, calcaire, caillouteux, tranchant, assez pur, traçant, jolie longueur. Vin tonique très agréable. Bien ++

Vin n°3 :
La robe est or pâle. Un nez de citron jaune mûr. La bouche est grasse, assez riche, ronde, mûre, beau citron jaune, le tout dans un style qui semble assez technique et travaillé. Un vin relativement gastronomique, où l’acidité est bien perçue sur la finale. Joli vin. Bien ++

Il s’agit de :
Domaine Mittnacht Frères – Alsace GC Rosacker – Riesling 2014
Domaine Ostertag – Alsace Fronholz – Riesling 2014



Paire n°2 :

Vin n°4 :
La robe est or dorée. Le nez est riche, voluptueux, pâtissier, sucre d’orge. Fort contraste avec la buche qui est à la fois austère et abrupte (pour ne pas dire brutale), à la fois très acide et amère, avec du perlant. Très moyen

Vin n°5 :
La robe est or brillante. Le nez est très fin, terpénique, citron, mangue. En bouche, c’est un grand équilibre entre le jus, la matière, la profondeur et l’aromatique. Voici un vin qui possède du fond, construit à la fois sur la largeur et la longueur, avec une forte expression aromatique, de la richesse, un jus salin, du citron glacé délicieux et pur, évoluant sur une pure déclinaison de citron jaune. Un vin de grande sapidité, subtilité, intensité, salinité et profondeur. Magnifique bouteille !!! Excellent

Il s’agit de :
Domaine Beck-Hartweg – Alsace GC Frankstein – Riesling 2013
Domaine Boxler – Alsace GC Brand – Riesling 2011



Paire n°3 :

Vin n°6:
La robe est d’un or brillant soutenue. Un nez de pommes au four, de miel. La bouche est très opulente, ronde, marquée par le miel, très riche, très mûre, là encore semblant travaillée dans un style assez gastronomique. Beaucoup de volume sur l’attaque. Un vin qui manque pour moi d’acidité. C’est bon, mais je reste sur ma faim (on en deviendrait difficile de nos jours !!!). Bien ++

Vin n°7 :
La robe est or, très brillante, colorée et soutenue. Nez de belle profondeur, avec un citron jaune très mûr presque associée à une sensation de caramel de citron. La bouche est d’une rare élégance, de superbe densité, toute en fruit, avec un jus racé, complexe, travaillé, accompagné d’une très belle salinité et d’une acidité absolument juste (quel beau citron de grande fraîcheur et de juste maturité). Là encore, on sent un vin issu d’une technique et d’un travail remarquables pour ne pas dire de la superbe œuvre. C’est sphérique. Il y a tout dans ce vin, où l’on retrouve en plus un côté sèveux et juteux. Grande longueur. Magnifique vin. Excellent (+)

Il s’agit de :
Domaine Bott-Geyl – Alsace GC Schoenenbourg – Riesling 2012
Domaine Ostertag – Alsace GC Muenchberg – Riesling 2012



Paire n°4 :

Vin n°8:
La robe est or. Le nez est terpénique, assez riche. La bouche est à la fois riche, grasse, mais aussi et surtout très minérale, avec presque une sensation granitique. Un vin à la fois riche, large, juteux et doté d’une belle longueur. Très bien

Vin n°9 :
La robe est or, cristalline. Le nez est très minéral, on respire le caillou à plein poumons et évolue bergamote et citron vert. La bouche est très traçante, de grande droiture, d’austérité noble, le tout porté par une superbe minéralité. On y retrouve une grande matière, un grand volume et une superbe aromatique de citron vert, cédrat, d’agrumes, avec une acidité très présente et vibrante. Un vin très très sec, très long et très beau. J’aime beaucoup (et pas seulement parce que c’est mon apport…). Très bien ++

Il s’agit de :
Domaine Ostertag – Alsace Fronholz – Riesling 2007
Domaine Kientzler – Alsace GC Geisberg – Riesling 2007



Paire n°5 :

Vin n°10 :
La robe est soutenue, or. Le nez est terpénique, avec des notes de fruits blancs principalement dominant quelques agrumes. La bouche est de grande structure, avec un grand volume, un cédrat riche et mûr, du citron glacé, accompagnant une grande minéralité. Le vin est porté par une énorme acidité (très pure), une grande salinité et une très belle longueur. Voici un très beau riesling. Très bien +

Vin n°11 :
La robe est d’un or clair. Le nez est très riche, très puissant, très terpénique, intense, relativement démonstratif. La bouche est d’un énorme volume, une puissance exceptionnelle, le vin emporte tout sur son passage, de par sa richesse, sa largeur, tellement que j’en viens à penser que le vin est très jeune et encore un peu déséquilibré par cette immense puissance. Le vin est doté d’une grosse acidité, alliée à quelques sucres résiduels perceptibles. La longueur est démentielle. En l’état, c’est un infanticide, ce vin est un monstre non encore amadoué et éduqué. Lorsque l’ensemble se sera harmonisé et équilibré, nous serons face à une bouteille exceptionnelle qui rentrera potentiellement au panthéon des très grands rieslings. Très bien + en l’état avec un potentiel excellent ++ à mon avis d’ici 7-10 ans.

Il s’agit de :
Domaine René Muré – Alsace GC Vorbourg – Clos Saint-Landelin – Riesling 2007
Domaine Boxler – Alsace GC Sommerberg – Riesling 2010



Les susucres

Vin n°12 :
La robe est d’un or très doré. Nez très complexe allant de la pomme au four au sucre d’orge, en passant par le litchi et les fruits exotiques, avec une touche d’hydrocarbures (un assemblage de riesling et de gewurztraminer ???). La bouche est sur un équilibre presque sec, avec beaucoup de fruits exotiques, on sent un vin en pleine plénitude de l’âge, qui aurait grandement digéré les sucres résiduels qu’il possédait. Connaissant Joseph, je pars sur un vin d’un millésime ancien et assez riche comme 1985 ou 1989. Belle bouteille. Très bien (+)
Il s’agit de : Domaine Viticole de l’INRA – Alsace – Gewurztraminer Sélection de Grains Nobles 1983

Vin n°14 :
La robe est très brillante, or clair. Le nez est confit, sucre d’orge, orgeat, cédrat. La bouche fait preuve d’un immense équilibre avec un jus de grande noblesse. Le vin joue sur un style de subtile finesse, en alliant les ressentis juteux, délectable, sapide, fraîcheur, salinité. Remarquable aromatique alliée à une juste acidité et de fins sucres résiduels qui achèvent de donner à ce vin cette sensation qu’on pourrait en boire des litres sans être jamais rassasié… Excellent (et c’était ma dernière malheureusement…)
Il s’agit de : Weingut Koehler-Ruprecht – Pfalz – Kallstadter Saumagen – Riesling Auslese 2002

Vin n°15 :
Un dernier vin va nous être servi ce soir… La robe est d’un caramel clair intense. Au nez on retrouve ces notes de caramel, mais aussi de café, de moka, de thé, de dates confites, de pâte de fruits, voire même d’écorce d’orange confite (mmmh, ça annonce le grand liquoreux). C’est profond, dense, assez entêtant. Et alors que je m’attends à retrouver une belle essence de vin liquoreux en bouche, la sensation est saisissante… Le vin est de grand équilibre mais presque totalement sec !!! On y retrouve toutes les sensations d’un grand liquoreux de Sauternes dans la pleine maturité avec ces notes de café italien du plus bel effet, de raisins secs, de thé, de fruits confits, le tout porté par une intense richesse, une grande profondeur, mais je suis dérouté par le fait que le vin ait absolument intégré tous ses sucres et j’en viens à douter de son origine, la robe ne dénotant pas non plus à mon avis un âge canonique. Quel est cet extra-terrestre ???
Il s’agit de : Château Filhot – Sauternes – 1928 (grand cru classé)
C’est un vin de grande émotion, de méditation assurément, absolument déconcertant. Je ne sais pas noter ce vin tellement à part. Magnifique oui bien-sûr, intemporel plus certainement. Je suis impressionné par l’extrême jeunesse de ce vin. Oui c’est un immense millésime, oui c’était une autre époque de Filhot, LA GRANDE ÉPOQUE. Mais de là à être confronté à un vin aussi vivant âgé de près de 90 ans… J’en reste totalement bluffé !!! (Message subliminal à Jean-Loup : il n’y a pas qu’à 25 ans qu’on est jeune…) Merci infiniment Fabien pour ce beau cadeau.

Voilà. Une soirée de niveau élevé quant à la qualité des vins.
Les vins de Boxler ne cesseront de m'enthousiasmer, la qualité est superlative. Chez Ostertag, le Muenchberg est véritablement un chef d’œuvre.
Quant à l'aboutissement de cette soirée, que dire de ce Château Filhot 1928??? Pas seulement que c'est le vin le plus ancien qu'il m'ait été permis de goûter. C'est un vin hors du temps, ou qui arrête le temps peut-être...?


@ bientôt pour la Côte Châlonnaise... ::sos::



Portez-vous bien +++


PS : pour les Pessac-Léognan, ça va venir, ça va venir... :cartj:
#7
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Gildas, Gombi, Vougeot, Moriendi, Vaudésir, DUROCHER, Agnès C, Frisette, Damien72, éricH

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3847
  • Remerciements reçus 1751

Vougeot a répondu au sujet : Les Rieslings Grands Crus coulent à flot pour New LPV Paris

Merci pour ce très beau compte-rendu, Vivien.
Mention spéciale pour la magnifique description de Filhot 1928. J'ai vraiment eu l'impression de le déguster avec vous !
Nul doute qu'un spécialiste des vins anciens n'aurait pas mieux retranscrit le merveilleux moment que vous avez vécu... ;)

Vincent, amateur de melon et de curé nantais
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4315
  • Remerciements reçus 1421

Vaudésir a répondu au sujet : Les Rieslings Grands Crus coulent à flot pour New LPV Paris

Vivien j'ai été beau joueur quand même je t'ai accordé l'auslese 2002 :DD
Magnifique CR comme d'habitude (tu)
Stéphane
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 295
  • Remerciements reçus 241

éricH a répondu au sujet : Les Rieslings Grands Crus coulent à flot pour New LPV Paris

Merci à Stéphane et Vivien pour ces deux beaux CR.
Après la dégustation sur la thématique « clos » de LPV Lutèce, j’étais très inquiet pour l’avenir du riesling Clos Saint-Landelin 2007. Votre bouteille semblait se présenter beaucoup mieux surtout en face du Sommerberg de Boxler. Je suis un peu plus rassuré pour mes trois bouteilles restantes que je destine à une garde longue (c’est l’année de naissance de ma fille).
Eric
#10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 192
  • Remerciements reçus 94

cozzano a répondu au sujet : Les Rieslings Grands Crus coulent à flot pour New LPV Paris

dt écrit: Belle dégustation et choix de qualité. (tu)
Mais décidément, les commentaires avant l’annonce du vin, je n’y arrive pas. Je trouve que ça plombe la lecture. À chaque fois je me demande de quel vin on parle ...


Pareil c est très compliqué à lire
#11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4315
  • Remerciements reçus 1421

Vaudésir a répondu au sujet : Les Rieslings Grands Crus coulent à flot pour New LPV Paris

éricH écrit: Merci à Stéphane et Vivien pour ces deux beaux CR.
Après la dégustation sur la thématique « clos » de LPV Lutèce, j’étais très inquiet pour l’avenir du riesling Clos Saint-Landelin 2007. Votre bouteille semblait se présenter beaucoup mieux surtout en face du Sommerberg de Boxler. Je suis un peu plus rassuré pour mes trois bouteilles restantes que je destine à une garde longue (c’est l’année de naissance de ma fille).
Eric


Oui Eric,
Comparé à votre dégustation notre bouteille ne montrait aucun signe d'évolution, peut être un défaut sur la tienne, je l'espère pour tes autres.

Stéphane
#12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 661
  • Remerciements reçus 113

romu a répondu au sujet : Les Rieslings Grands Crus coulent à flot pour New LPV Paris

Merci pour ces C.R, attention toutefois d'ouvrir le Muenchberg 2012 d'Ostertag au moins 24H à l'avance, je l'ai appris à mes dépends ou comment passer d'un vin pataud à un magnifique vin tendu...

Romu
AlcoholicA depuis 23 ans.
#13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 295
  • Remerciements reçus 241

éricH a répondu au sujet : Les Rieslings Grands Crus coulent à flot pour New LPV Paris

Vaudésir écrit:

éricH écrit: Merci à Stéphane et Vivien pour ces deux beaux CR.
Après la dégustation sur la thématique « clos » de LPV Lutèce, j’étais très inquiet pour l’avenir du riesling Clos Saint-Landelin 2007. Votre bouteille semblait se présenter beaucoup mieux surtout en face du Sommerberg de Boxler. Je suis un peu plus rassuré pour mes trois bouteilles restantes que je destine à une garde longue (c’est l’année de naissance de ma fille).
Eric


Oui Eric,
Comparé à votre dégustation notre bouteille ne montrait aucun signe d'évolution, peut être un défaut sur la tienne, je l'espère pour tes autres.

Stéphane


Petit quiproquo : je ne fais pas partie de LPV Lutèce.
J’habite en Alsace. Lutèce, ça doit être en France de l’intérieur.
En fait, j’aurais dû écrire : Après la lecture du CR de la thématique « clos » de LPV Lutèce.
Peu importe. L’essentiel est de savoir qu’il reste des bouteilles de riesling Clos Saint-Landelin 2007 qui pètent la forme et les miennes appartiennent assurément à cette catégorie.B)

Eric
#14
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vaudésir, jclqu

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck