Nous avons 972 invités et 15 inscrits en ligne

Domaine Albert Boxler

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Albert Boxler : quelques 2004 et 2005

De toutes façons la mention vieilles vignes n'apparait jamais sur les bouteilles

Je crois que si, sur les 2004 ...
Pour les millésimes suivants, cela a encore changé et il reste très difficile de se répérer dans la gamme ...
#91

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 298
  • Remerciements reçus 1

Thémistocle. a répondu au sujet : Re: Albert Boxler : quelques 2004 et 2005

Merci à tous deux. Je reste dans l'expectative. Le flou de l'étiquetage très critique il y a quelques années est un des facteurs m'ayant éloigné du domaine.

Bien à vous tous,

Lionel.

L. VAN DER GUCHT.
#92

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 855
  • Remerciements reçus 28

Gilles T a répondu au sujet : Re: Albert Boxler : quelques 2004 et 2005

Apès vérification, voilà ce que je trouve sur mes bouteilles :
Riesling Grand Cru Sommerberg D Vieilles Vignes Vendanges Tardives 2004
Bonne soirée,
Gilles
#93

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2269
  • Remerciements reçus 0

20sang a répondu au sujet : Re: Albert Boxler : quelques 2004 et 2005

Je crois qu'il est venu à un étiquetage plus compréhensible par tout un chacun...

«Un homme se doit de croire en quelque chose... Moi, je crois que je vais boire un autre verre !»
#94

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 138
  • Remerciements reçus 0

citox1960 a répondu au sujet : Re: Albert Boxler : quelques 2004 et 2005

Pour ce qui est de 2006, visiblement le Sommerberg D est Vielles Vignes, dans sa commercialisation actuelle, mais cette mention ne figure pas sur l'étiquette, alors qu'elle l'est bien sur le tarif communiqué par Sylvie Boxler.
J'en profite pour mettre en évidence la gentillesse du couple Boxler, que ce soit chez eux ou par téléphone, ce qui m'arrive hélas plus souvent dans ma lointaine Belgique.

Patrick Böttcher

Patrick Böttcher
Un verre sans vin d'Alsace est comme une vie sans vie
#95

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1649
  • Remerciements reçus 3

Arrakis a répondu au sujet : Re: Riesling Sommerberg 95 L31E

Sûr que 1996 est à éviter.

mapassionduvin.over-...
L'amour des vins !
#96

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 204
  • Remerciements reçus 0

olidesalm a répondu au sujet : Re: Riesling Sommerberg 95 L31E

Ah bon , expliquez nous pourquoi 1996 est à éviter?

Olivier Dranesas
#97

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 792
  • Remerciements reçus 0

Damien G a répondu au sujet : CR: Albert Boxler Riesling GC Brand L31 2006

CR: Riesling GC Brand L31 2006 Boxler :
Bouteille bue à l'aveugle en compagnie de Jean Luc et du Pédago, la robe est clair, presque à reflets gris.
Le premier nez, est très "crayeux", envie de partir dans la Loire, puis on sent des fruits jaunes, puis exotiques au fur et à mesure que le vin se réchauffe dans le verre et qu'il s'aère. Une légère senteur variétale pétrolée typique du riesling apparaissant en arrière plan me fait deviner le cépage.
La première bouche est dissociée, avec une attaque belle et complète avec des notes fumées et une fin de bouche trop acidulée qui me dérange un peu. Puis le vin se transforme littéralement à l'aération et au réchauffement, il gagne énormément en harmonie et un superbe équilibre apparaît enfin, gommant complètement ma première impression d'acidité. Le vin ne finira pas de s'ouvrir et surtout de s'allonger, c'est la première fois que je vois une telle évolution d'un blanc à l'aération dans le verre. Nous avons failli passer à côté, c'est sûr.
L'impression générale est un vin avec une allonge magnifique, plus dans la subtilité et la délicatesse que la puissance, fortement marqué par son terroir et très peu par le variétal.

Damien
#98

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3982
  • Remerciements reçus 2

milleret jean luc a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

""c'est la première fois que je vois une telle évolution d'un blanc à l'aération dans le verre. Nous avons failli passer à côté"""

Damien , c'était également vrai pour la bouteille de Foreau 2002 dégustée dernièrement .....et toujours chez notre ami le pédago ( en tête à tête ..devant un match de foot à la TV ) .

Sinon , magnifique commentaire de dégustation ....je constate que la petite sortie de ski de fond à la Féclaz a été bénéfique .

Il me tarde de vous retrouver Samedi soir ...un Krug Clos du Mesnil 92 est annoncé .!!
#99

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 792
  • Remerciements reçus 0

Damien G a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

Clos du Mesnil 82 Jean Luc.
Et c'est juste pour attaquer les preliminaires.....;)

Damien
#100

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 87
  • Remerciements reçus 0

chrsitophe D a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

Damien G écrivait:
> > L'impression générale est un vin avec une allonge
> magnifique, plus dans la subtilité et la
> délicatesse que la puissance, fortement marqué par
> son terroir et très peu par le variétal.

Exactement cela, bravo Damien!!
c'est vrai qu'à cause de ma température de dégustation trop basse, on a vraiment failli rater ce vin.

vivement samedi , j'aurais fini de stresser dans ma cuisine pour la préparation du repas!!

christophe D
#101

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 87
  • Remerciements reçus 0

chrsitophe D a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

J'oubliais, si le repas nous apporte autant de plaisir que notre dernier repas ensemble (la semaine dernière avec Jean Luc et Damien) , je serais le plus heureux:
saucisses de longeole (apportée par Jean Luc) accompagnées de pommes de terre vapeur et de choux: un bonheur de simplicité.
un petit mot sur ces sublimes saucisses: saucisse de porc maigre avec un gras gélatineux relevée de graine de fenouil. je crois que c'est une spécialité du bord du lac Léman.

christophe D
#102

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8441
  • Remerciements reçus 22

Anthony a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

Une saucisse aux choux quoi ! ;)

Anthony
#103

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3982
  • Remerciements reçus 2

milleret jean luc a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

Anthony ....

Les longeoles au fenouil. ' spécialité que l'on retrouve surtout .sur la Haute Savoie ( je les achète chez un artisan boucher de la vallée verte à Boège 74 . .

C'est une spécialité de saucisses faîte avec 1/3 de boyaux cuits / 1/3 de viande porc / 1/3 de couennes et du fenouil.

Ingrédients

4 saucisses / 1kg de pommes de terre / beurre frais

Préparation et cuisson: 50 minutes

Mettre les saucisses à cuire à l'eau froide après les avoir piquées, dès que l'eau bout baisser le feu.

Un quart d'heure après ajouter les pommes de terre épeluchées, coupées en deux; laisser mijoter jusqu'à cuisson des pommes de terre. Servir avec du beurre frais.

La gastronomie Savoyarde

En effet , nous avons passé une magnifique soirée ...comme je les aime , c'est à dire en toutee simplicité !!

Mais notre ami le pédago a décidé de se lancer dans la " cuisine gastro " pour ce prochain samedi .....je lui conseille de ne pas trop déguster le jour même sur le salon de Bron .>:D
#104

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 792
  • Remerciements reçus 0

Damien G a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

Par contre l'accord longeoles/bananes, bof, hein Christophe? N'allait pas chez lui boire du rouge, il n'en que du qui "Tache", ce soir là, c'était celui qui "tache" et non qui "Tâche" malheureusement......un vilain Moulin à Vent de Duboeuf, roi des bananes en primeur, en direct de la Martinique! :D

Je te pardonnerai ce weekend je pense.

Damien
#105

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2577
  • Remerciements reçus 101

Gildas a répondu au sujet : CR: Visite du domaine Albert Boxler

CR: Visite du domaine Albert Boxler (Niedermorschwihr, 68)

Nous poursuivons notre périple alsacien. Notre "base vie" étant à Wintzenheim (que nous aurons l'occasion de retrouver pour un autre domaine) nous partons à quelques kilomètres plus au nord pour atterrir à Niedermorschwihr.

Le village est situé à tout juste 10 kms de Colmar. Il abrite le Grand Cru Sommerberg dont la surface au sous-sol granitique (28 ha) est partagée avec la commune de Katzenthal, elle même plus au nord.
"Sommerberg", c'est le terroir de prédilection du Riesling. Une sorte de cadeau du ciel pour Jean Boxler. Mais un cadeau qui se mérite, parfois au péril d'une vie. En effet, la déclivité atteint des pourcentages tels, qu'elle rend le travail de la vigne très compliqué. Le meilleur exemple, ou plutôt le plus triste serait de rendre hommage à Jean-Bernard Weinzorn, qui perdit la vie l'été dernier alors qu'il travaillait sur les pentes du Sommerberg. Un accident d'engin agricole lui fût fatal. Lui qui avait pourtant tout donné à cette terre...
Les 4 ha de Sommerberg détenus par le domaine sont exploités en coteaux et en terrasses. Le désherbage y est manuel. C'est "un boulot de chien" nous dit Jean !

Il exploite également 2 ha de Grand Cru Brand (58 ha au total) sur la commune de Turckheim avec un sous sol granitique et un sol sableux. Ce terroir donne des vins fins et fruités.

Le domaine Boxler existe depuis 1672. Il est tenu à ce jour par Jean, petit-fils d'Albert. Jean a grandit avec le vin. Tout petit déjà, son terrain de jeu, c'était la cave. Son père lui laissait de quoi faire des "expériences" tout en vinifiant. Il faisait alors ses premières armes.

Sylvaner 2007 : aromatique à souhait, la bouche est d'une belle et fine acidité. Bon

Pinot Blanc 2006 Auxerrois : encore bien aromatique, assez classique, manque peut-être d'un peu de tension.

Pinot Blanc Grand Cru Brand 2006 : le fruit est en avant dans un style plus opulant que son prédécesseur. Jolie finale iodée et longueur correcte. Bien

Riesling 2007 : le vin est droit marqué par les agrumes et des saveurs citronnées. Légère finale végétale qui confère de la délicatesse et de l'élégance. Bon

Riesling 2007 Gd Cru Sommerberg JV (Jeunes Vignes) : située en bas de la parcelle du grand cru, les jeunes vignes donnent un style assez enrobé voir beurré. Bouche parfaitement équilibrée avec un grain poivré et épicé. La redondance se fait avec bonheur pour de longues secondes. Très bien.

Riesling 2007 Sommerberg : là, les vignes ont plus de 30 ans. Le terroir s'exprime au travers de cette bouteille par un style minéral, droit et marqué d'agrumes. A encaver absolument. Superbe

Riesling 2007 Sommerberg "E" : E pour Eckberg, un lieu dit intégré dans le Sommerberg. Un vin superbement aérien, dans un style riche de fruits blancs (8 g de SR). Très bon

De part l'expérience des ainés mais aussi par la sienne, Jean Boxler a constaté qu'il y a une différence dans certaines parcelles d'un même terroir qui se ressentent dans l'âme et la structure du vin. C'est pourquoi il les vinifie et les embouteille séparément.

Riesling 2007 Grand Cru Brand "K" : K pour "Kirschberg". Le vin se montre plus puissant plus mur aussi que les autres. L'impression d'un vin claquant avec une superbe pureté. Encore un très beau vin

Riesling 2007 Brand : un peu plus stricte mais un peu plus longiligne aussi, le vin se goûte avec une sensation un peu sucrée (15 g de SR). Fort heureusement l'acidité est bien là pour tenir le tout.

Riesling 2007 Sommerberg "D" : il s'agit là de vieilles vignes de la parcelle "Dudenstein". Un vin complexe alliant des arômes murs et confits, de fruits secs et de Gewurzt. Un peu de sucre en bouche mais de haute tenue.

Pinot Gris 2007 : des arômes viandés et assez légers.

Pinot Gris 2007 Sommerberg : plus racé, plus profond et surtout une bouche trèèèèès féminine ! (40 gr de SR).

Pinot Gris 2007 Brand : il est encore un peu fermé le bougre, mais annonce un fort potentiel sur des touches anisées. Bien

Gewurztraminer 2007 : du fruit, du fruit, du fruit ! Déjà en place et si plaisant. A boire, à boire, à boire maintenant pour le plaisir.

Riesling 2007 Sommerberg Vendanges Tardives "cuvée Zacharie" : une cuvée en hommage au futur vinificateur du domaine (le fils de Jean) ? Le vin présente d'étonnantes notes de Riesling évolué (terpeniques) enrobées par un sucre somme toute présent, mais tenue par une belle fraîcheur mentholée et une finale légèrement végétale.

La dégustation de la gamme vinifiée par Jean Boxler nous permet de "conclure" plusieurs choses :
- les vins sont très élégants, fins, sveltes, cohérents. Ils ont fiere allure et peuvent sans conteste plaire à beaucoup, mais sans tomber dans un style facile (lisez, avec un certain taux de sucre, qui peut plaire certes, mais dont beaucoup de producteurs n'hésitent pas à franchir le pas pour tomber dans la facilité d'attirer un large public).
- les Riesling sont superbes, marqués d'une identité propre grâce à une savante vinification ayant pour principe la séparation des parcelles à l'intérieur des grands crus. 2007 se présente comme un beau millésime, avec de la profondeur et de la sève.
- enfin, Jean est d'une grande gentillesse, qui en toute modestie ne refuse pas à dire que le métier de vigneron est avant tout celui d'un paysan.

Domaine Albert Boxler
78, rue 3 Epis
68230 NIEDERMORSCHWIHR
+33 3 89 27 11 32
@ Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Gildas
LPV Normandie
#106

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2214
  • Remerciements reçus 11

denaire a répondu au sujet : CR:Albert Boxler, Alsace Pinot Blanc 2006

CR:Albert Boxler, Alsace Pinot Blanc 2006

Nez expressif, sur les fruits jaunes, notes florales.
Bouche légèrement perlante, grasse avec des SR un peu présents, bonne longueur, fraîcheur citronnée qui tend le vin vers une finale sur la pêche blanche.
Joli vin (6,5€ au domaine).

Mathieu
#107

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 17444
  • Remerciements reçus 1290

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Albert Boxler, Pinot Blanc 2006

merci à Gildas pour cet excellent reportage.
Pas de L31 d ou e ? dans cette dégustation ?
Je trouve quand même cette distinction un peu tiré par les cheveux, d'autant plus que le myope n'y voit aucune différence. La mention sur l'étiquette est vraiment écrit très petit. Pourquoi donc le domaine entretient-il ce doute ?

Autre question, vous qui avez goûté 2007, pensez vous comme le disait Olivier Humbrecht que ce soit un grand millésime ?

Jérôme Pérez
#108

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 867
  • Remerciements reçus 0

bibibi0 a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

jérome
je pense que les cuvées dont tu parles sont plus ou moins vendues à l'avance ,aux anciens clients ,ils ne font pas forcément dégusté ,pour avoir goutté l'ensemble ,il y a 2 ans ,je trouve des sérieuses différences dans les cuvées de riesling, trés intéressant de voir que sur un même terroir ,on puisse faire des vins qui ne se ressemblent pas.
Je confirme qu'il n'est pas facile de le retrouver sur les étiquettes:D
cordialement
#109

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2774
  • Remerciements reçus 5

Patrick Bottcher a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

Jérome,

Tous les 2007 du Haut Rhin que j'ai goûtés à ce jour (+- 20 domaines) sont assez structurés sur l'acidité (quelquefois tranchante) du fruit assez citrique, souvent de la salinité (Agathe B.) et aussi pas mal de résiduel, ce qui rejoint les commentaires d'Olivier Humbrecht.
J'attend ma livraison de Boxler et d'Humbrecht pour donner mon avis sur les ZH et à mon avis conforter le très chouette CR de Gildas, qui rejoint en tout point les impressions que Sylvie et Jean Boxler m'ont donné par téléphone...

Je pense, effectivement, que quand tout cela va se fondre, cela donnera de très belles bouteilles mais 2007 reste un millésime de vigneron, ça, ils le disent tous.

Cordialement

Patrick Böttcher
VinsLibres.net
#110

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11
  • Remerciements reçus 0

gillougillou a répondu au sujet : CR: Albert Boxler Crémant d'Alsace

On en parle peu mais un achat récent au domaine de crémant fut une réussite.

Très fine bulles, très sec, vivacité racée et longueur.

Gilles.
#111

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2577
  • Remerciements reçus 101

Gildas a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

Jérôme,
Pardon de ne répondre que maintenant, mais je pense avoir oublié de suivre le fil du post ;)

Pas de L31 d ou e dans cette dégustation chez Albert Boxler ou tout du moins, c'est une mention qui n'a pas été portée à notre connaissance :S

Concernant le millésime, pour avoir fait gouté "quelques" 2007 lors de notre "Alsace Tour", celui-ci s'annonce très beau, confirmé à chaque fois par les vignerons eux-même. L'acidité est très belle, fine, ossature du vin en quelque sorte. Mais le fruit n'en reste pas pour autant en retrait, bien au contraire. Bref, 2007 j'aime beaucoup (tu)

Gildas
LPV Normandie
#112

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : CR: Albert Boxler Grand Cru Sommerberg Riesling 2004

CR:
[size=medium]Albert Boxler, Grand Cru Sommerberg (terroir granitique), Riesling 2004.[/size]

- Belle robe dorée, vive.
- Le nez est sur le citron confit et les fruits à chaire blanche, ainsi que sur les fleures blanches.
- L’attaque est douce en raison de légers sucres résiduels perçus, bien que ces derniers soient accompagnés d’une acidité et d’une salinité bienvenues et si typiques du cépage, conférant au vin sa belle tenue. Le vin offre un joli fruit évoquant la prune jaune et la pêche, fruit retrouvé plutôt en final, le milieu de bouche étant un peu plus fluet...

Le vin demande à s’épanouir, il est bâti pour supporter une certaine garde et offrir selon moi un plaisir plus intense dans quelques années, lorsque le vin aura digéré un peu ses sucres. A ce jour, il est un vin d’une complexité remarquable mal mise en avant, il est un vin se dégustant plus sur la finale…

Cordialement,
JU
#113

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 17444
  • Remerciements reçus 1290

Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: Albert Boxler, riesling sommerberg 2002 L31E

CR: Albert Boxler, riesling sommerberg 2002 L31E
Les arômes sont largement dominés par des notes minérales typiques du riesling (en d'autres terme, c'est l'hydrocarbure qui domine) mais pointent des notes de citron et de truffe, mais aussi de rhubarbe.
En bouche, j'ai été frappé par cette extrême acidité, que j'ai personnellement trouvée tranchante. Là encore, c'est ce minéral qui domine, avec la truffe et la rhubarbe. J'aime la vivacité, mais là, c'est ma limite. La longueur est extrême et impressionnante sur des notes citriques.
L31D plus facile que L31E ?

Ce vin regoûté juste un peu plus tard chez moi (en fait, je suis parti en volant la bouteille de Bertrand) m'est apparu un peu moins aiguisé et pour tut dire meilleur et même tout à fait à mon goût. On n'est pas dans les sommets de 2001, mais plutôt proche de 1996.

Clos mathis 2002 d'Ostertag, dégusté en parallèle était bien moins élégant avec une amertume forte, tout aussi marqué par les effluves pétrolées.

Jérôme Pérez
#114

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 855
  • Remerciements reçus 28

Gilles T a répondu au sujet : Re: Albert Boxler, riesling sommerberg 2002 L31E

Jérôme écrit: L31D plus facile que L31E ?


Sans doute, car plus riche (avec plus de SR) et moins tendue sur les millésimes que j'ai bus. Mais je n'ai pas goûté 2002.
Bonne fin de W-E,
Gilles
#115

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4135
  • Remerciements reçus 513

HERBEY 99 a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

Bonjour

quelle que soit la cuvée du Sommerberg, je suis gêné en vin jeune par le SR présent dans ces vins. Un mûrissement prolongé en cave leur fait le plus grand bien afin d'équilibrer le sucre-acide. A voir selon moi au long terme.
En revanche un Geisberg 99 de Kienztzler s'est révélé récemment éblouissant de longueur et de pureté. Une toute autre école assurément qui a de plus en plus d'attrait pour mon palais et ma manière de cuisiner.
#116

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 668
  • Remerciements reçus 0

thierryl a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

Je suis un peu étonné par les avis sur le L31D versus L31E. En effet, j'étais passé au domaine il y a quelques années et j'avais dégusté les 2004: il était alors clair que le L31D était considéré une vendange tardive (non revendiquée?) et L31E une cuvée "normale". Je ne sais pas si c'est le cas sur les autres millésimes mais si oui il est bien compréhensible et normal que ces 2 cuvées se goûtent fort différemment!

Question SR, moi aussi je préfère les laisser vieillir, par contre je pense que c'est une tendance assez récente du domaine de faire des vins plus riches (depuis 5-6 ans??).

Bonnes dégustations.
#117

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 855
  • Remerciements reçus 28

Gilles T a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

Bonjour,
Pour ce qui concerne le millésime 2007, les bouteilles de E font 75 cl, alors que le D est en 50 cl. Je crois même que le D porte la mention 1/2 Sec. Ce qui est certain, c'est que E et D correspondent à deux parcelles différentes dans le Sommerberg.
Bon après-midi,
Gilles
#118

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 668
  • Remerciements reçus 0

thierryl a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

Merci Gilles pour cette précision, cela confirmerait donc que le L31D est considéré comme une VT (même si non revendiquée) et le L31E comme une cuvée "normale". En effet question parcelle, E c'est pour Eckberg.

Bonnes dégustations.
#119

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 855
  • Remerciements reçus 28

Gilles T a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

Thierry écrit: cela confirmerait donc que le L31D est considéré comme une VT (même si non revendiquée)


Re-bonjour Thierry,
Je ne sais pas si le D, en 2007, rentre pour autant dans les clous pour pouvoir revendiquer la mention VT. Il y a parfois des Sommerberg qui revendiquent la mention mais je ne sais plus si cela a été le cas en 2007 (en revanche, je suis sûr que oui pour 2004 par exemple). En revanche, en 2007, il y a eu une SGN.
Bien cordialement,
Gilles
#120

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck