Nous avons 972 invités et 69 inscrits en ligne

Domaine Albert Boxler

  • Messages : 375
  • Remerciements reçus 4

toubi a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

EricD

Merci!

Julien

_________________________________________________________
"Live and let live"
#61

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4262
  • Remerciements reçus 1

Bertrand Le Guern a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

Il est certain que cette façon d'étiqueter les différentes cuvées est étrange ... mais quand on goûte à la propriété, il n'y a pas d'ambiguïté et on part avec ce qu'on a goûté!

Sinon, les cuvées quoique différentes, ne présentent pas des différentes qualitatives énormes et en accord avec leur légère différence de prix. Ci dessous, les notes d'une dégustation la semaine dernière de vingt-trois rieslings 2002 à Toulouse. Personellemnent, alors que j'ai toujours acheté l'Eckberg (la E) ou la L31D (en général, au niveau d'une excellente VT), je n'ai pas noté de différnce qualitative significative ... mais les deux échantillons n'étaient pas côte à côte.

5. Boxler : Riesling - Grand Cru "Sommerberg" 2002 (L31E) 2002 :
DS AM17 - DS SOIR17,5 - PC17 - MS17,5 - JP17,5 - CD16 - BLG16 . Note moyenne : 16,9 - Prix : 19 €

14. Boxler : Riesling - Grand Cru "Sommerberg" 2002 (L31) 2002 :
DS AM16,5 - DS SOIR16,5/17 - PC16,5 - MS17 - JP17 - CD16 - BLG16 . Note moyenne : 16,5 - Prix : 16 €

Ce jour là, comme toujours, les Sommerberg de Boxler n'ont été surclassés que par le Rangen de Zind-Humbrecht, beaucoup plus sévèrement tarifé!

8. Zind-Humbrecht Riesling GC "Rangen de Thann" 2002 :
DS AM17,5/18 - DS SOIR17,5/18 - PC17,5 - MS17 - JP17 - CD17 - BLG17 . Note moyenne : 17,2 - Prix : 66 €

blg
#62

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26011
  • Remerciements reçus 798

Luc Javaux a répondu au sujet : CR: Albert Boxler - Riesling GC Sommerberg 1996

CR: Domaine Albert Boxler - Riesling GC Sommerberg 1996 (L31D) - **

Une déception pour cette bouteille récemment acquise sur e-bay et dont la conservation n'a peut-être pas été optimale.
La robe est d'une intensité soutenue, évoluée, d'un or profond. Le nez est marqué par un caractère oxydatif net, avec des notes de pomme blette, un fruité exotique et un caractère encaustique. Le cépage me semble difficile à reconnaître à l'aveugle. La bouche confirme le côté défectueux de la bouteille, avec une acidité tranchante, bien trop à mon goût, qui déséquilibre le tout. Dommage, car la longueur était belle.

Luc
#63

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2269
  • Remerciements reçus 0

20sang a répondu au sujet : Re: Albert Boxler - Riesling GC Sommerberg 1996

"avec une acidité tranchante, bien trop à mon goût, "

je ne voudrais pas me répéter mais c'est 1996 !!!!

Qui comme pour les bourgogne blancs de cette année parait-il, montrent des signes d'oxydation et des arômes "type champignon" ; plus cette fameuse acidité qui fait remonter les ventes de Maalox.

MAis peut-être y a t-il aussi un prob de bouteille je ne peux pas savoir. Le tableau sembole un peu noir pour n'être du qu'au millésime.

«Un homme se doit de croire en quelque chose... Moi, je crois que je vais boire un autre verre !»
#64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26011
  • Remerciements reçus 798

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Albert Boxler - Riesling GC Sommerberg 1996

Je le pense, car l'autre 1996 (du Domaine Weinbach) auquel il était comparé à l'aveugle ne présentait pas du tout ces défauts.

Luc
#65

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2269
  • Remerciements reçus 0

20sang a répondu au sujet : Re: Albert Boxler - Riesling GC Sommerberg 1996

en plus j'en ai bu une bouteille il y a un mois et si les limites du millésime se font sentir (rien goûté de grandiose en riesling en 1996) on était loin de cette description.

«Un homme se doit de croire en quelque chose... Moi, je crois que je vais boire un autre verre !»
#66

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 867
  • Remerciements reçus 0

bibibi0 a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

le plus des rieslings 96 était celui de seppi landmann en grand cru,1 monstre dans tous les sens,trés fin et puissant la fois ,sans le coté oxidatif
#67

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 204
  • Remerciements reçus 0

olidesalm a répondu au sujet : Re: Albert Boxler - Riesling GC Sommerberg 1996

Pour avoir gouté plusieurs fois ce vin je pense également pour une bouteille très certainement défectueuse.

Olivier Dranesas
#68

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8441
  • Remerciements reçus 22

Anthony a répondu au sujet : CR: Albert Boxler Alsace Grand Cru Sommerberg 2001

Bu lors du week-end LPV

CR: Alsace Grand Cru Sommerberg 2001, Albert Boxler parcelle (cuvee ?) L31D

Robe jaune vert assez fluide.
Nez élégant et raffiné, très minéral (certains parleront d’hydrocarbures), présentant une tension entre fraîcheur et sucre.

La bouche est demi-sèche, présentant une immense fraîcheur générée par une belle trame acide et une minéralité fabuleuse. Le milieu de palais démontre une structure parfaite, un équilibre hors du commun malgré une pointe résiduelle de CO2. Ce qui me marque, c’est encore une fois cette tension minérale qui génère une plénitude dont je ne me lasserai, je l’espère, jamais.

Un vin encore jeune mais un vin incroyable. Une découverte et un réel coup de cœur !

Anthony
#69

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8441
  • Remerciements reçus 22

Anthony a répondu au sujet : CR: Albert Boxler Alsace Grand Cru Sommerberg 1996

Bu lors du week-end LPV

CR: Alsace Grand Cru Sommerberg 1996, Albert Boxler

Cuvée ou parcelle L31E

Nez minéral, intense, fou !
Bouche structurée, en demi-sec, avec une acidité directrice, des notes florales raffinées et une finale goûteuse, longue et complexe. L’acidité et les SR se portent mutuellement pour donner un vin de haute voltige. J’ai adoré.

Anthony
#70

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26011
  • Remerciements reçus 798

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

J'ai tout de même été un peu étonné que personne ne semble avoir été gêné par la (trop) forte acidité de ce 1996, à mon sens bien moins intégrée que dans le 2001 que je trouve largement supérieur.

Luc
#71

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4262
  • Remerciements reçus 1

Bertrand Le Guern a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

(trop) forte acidité de ce 1996

Trop? je trouve que c'est juste ce qu'il faut pour équilibrer la richesse, la trop forte acidité c'est dans le Meyer ou le gras manque.

blg
#72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26011
  • Remerciements reçus 798

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

Disons que je l'ai trouvée un peu dissociée, avec un manque de fondu, une acidité pas vraiment mûre.

Luc
#73

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4262
  • Remerciements reçus 1

Bertrand Le Guern a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

Du point de vue structure, il y a un fort air de famille avec le muenchberg d'Ostertag (le bon) un surplus d'élégance en plus.

blg
#74

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8441
  • Remerciements reçus 22

Anthony a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

Luc, j'ai trouve cette acidite plutot rafraichissante et en contrepoids des SR.

Le 2001 me paraissait plus mineral. En fin de compte, j'ai adore les deux pour ce qu'ils sont: de grands vins !

Anthony
#75

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 17463
  • Remerciements reçus 1327

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

Luc, je suis d'accord avec toi sur la forte acidité : mais personnellement, je l'adore. Ce débat est à mon avis à rapprocher d'une discussion sur FE 2000 ou même sur l'Avize 96 de Jacquesson.

Jérôme Pérez
#76

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2269
  • Remerciements reçus 0

20sang a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

J'avoue moi aussi préférer la minéralité de 2001 à la brutalité de l'acidité du 1996. MAis encore une fois on se trouve face à deux expressions différentes d'un grand terroir dans de très bonnes mains. ensuite à chacun sa préférence

«Un homme se doit de croire en quelque chose... Moi, je crois que je vais boire un autre verre !»
#77

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : CR: Albert Boxler Riesling VT 1990

CR: Boxler Riesling VT 1990 : 14/20 – 27/1/07
Nez typé (terpénique, mandarine) avec une belle droiture en bouche; bonne tenue mais la liqueur est somme toute timide et un peu trop amère.
#78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26011
  • Remerciements reçus 798

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Albert Boxler Riesling VT 1990

Une VT de Riesling ne comporte pas forcément une liqueur importante, on peut même avoir des vins presque totalement secs.

Luc
#79

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Albert Boxler Riesling VT 1990

Je sais Luc,

Il s'agit d'une précision de la liqueur.

Par ex, j'ai trouvé grand le Clos Ste-Hune VT 89 (18/20).

Et trouvé excellent Domaine Boxler Riesling GC Sommerberg 2002 (L31DII), avec 25g de sucre (17,5/20).

J'aime bien aussi les VT charnues de Weinbach ou Zind !
#80

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5022
  • Remerciements reçus 820

Olivier Mottard a répondu au sujet : CR: Domaine Albert Boxler - Riesling Sommerberg 95 L31E

CR: Domaine Albert Boxler - Riesling Sommerberg 95 L31E

Un vin proposé à l'aveugle chez Luc.
La robe est jaune or assez soutenue.
Le nez décline une palette aromatique engageante sur les agrumes (écorce d'orange).
La bouche est belle avec son caractère tranché dans des notes d'orange sanguine.
La longueur est grande et gourmande.
Je lui ai trouvé plus de corps et de longueur que son vis à vis, le Rangen de chez Schoffit.

Olivier
#81

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26011
  • Remerciements reçus 798

Luc Javaux a répondu au sujet : CR: Domaine Albert Boxler, Riesling Sommerberg L31E, 1995

CR: Domaine Albert Boxler, Riesling Sommerberg L31E, 1995
Une bouteille achetée sur ebay en même temps qu'un 96 qui s'était révélé oxydé, j'avais donc quelques craintes, mais ce 1995 était effectivement excellent, légèrement terpénique, sur les agrumes confits, avec une pointe de sucre en attaque, très bien balancée par une forte acidité. Longue finale sur de beaux amers d'écorce d'agrumes.

Luc
#82

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1330
  • Remerciements reçus 0

marc de wolf a répondu au sujet : Re: Riesling Sommerberg 95 L31E

Rien à ajouter. En effet, une très belle bouteille que j'ai préféré au Rangen. Mais il est probable que le Rangen 95 de Schoffit a encore besoin de quelques années en cave.

cordialement,
Marc
#83

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : CR: Albert Boxler Riesling Sommerberg L31E 1995

CR: Domaine Boxler Riesling GC Sommerberg 1995 (L31E). déc 2003
Notes : DS16,5 - PC17 - PP17,5 - LG15.
Nez net de riesling évolué, dégainant des arômes typés (menthol, minéral, citron confit). Bouche riche, non dénuée de velouté mais toujours reprise en main en finale par une acidité pugnace qui peut déplaire pas son côté autoritaire, presque hostile. Ceci dit, ce vin est assurément fin, frais, long et sa vaillance virilement revendiquée atteste d’un potentiel conséquent.


Une belle bouteille, déjà , à l'époque, registre viril !
#84

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2269
  • Remerciements reçus 0

20sang a répondu au sujet : Re: Riesling Sommerberg 95 L31E

marc de wolf écrivait:
> Rien à ajouter. En effet, une très belle bouteille
> que j'ai préféré au Rangen. Mais il est probable
> que le Rangen 95 de Schoffit a encore besoin de
> quelques années en cave.

c'est toujours bon de se rassurer avec cette bonne vieille perspective de bonheur à venir (:P)
Pourquoi aurait-il plus que son homologue besoin de temps ?

«Un homme se doit de croire en quelque chose... Moi, je crois que je vais boire un autre verre !»
#85

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1777
  • Remerciements reçus 1

jallot christophe a répondu au sujet : CR: Albert Boxler "B" 2005

......gouté hier soir dans le cadre d'une dégustation à l'aveugle de 12 vins Français dont nous ne connaissions rien:

VIN N°4: CR: "B" d' Albert BOXLER 2005 100% pinot blanc!
je n'avais jamais dégusté cette cuvée de Boxler, du moins je ne m'en souviens pas, et le moins qu'on puisse dire est qu'elle me semble assez atypique (il est vrai que je ne bois pas des pinots blancs toutes les semaines!): "la robe est jaune dorée, le nez présente des notes florales et de fruits blancs et exotiques, avec une discrète note épicée que l'on retrouve en bouche, avec une certaine élégance mais un manque de densité, et le sucre résiduel qui mêlé à une certaine acidité procure une sensation de finale acidulée qui nous fera longtemps hésiter sur le cépage!...j'ai opté pour un pinot gris,pas très convaincu, et noté ce vin 15-...

je ne sais pas si nos amis "Alsaciens" connaissent mieux cette cuvée récoltée il semble sur le terroir grand cru de Brand...d'où le "B" !???

CHRISTOPHE
" le vin doit rester un plaisir et non devenir un besoin ...même si parfois, on a besoin de se faire plaisir! "
#86

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2269
  • Remerciements reçus 0

20sang a répondu au sujet : Re: Albert Boxler "B"

tu en connais assez visiblement. Cuvée issue du Brand en effet et assez confidentielle

«Un homme se doit de croire en quelque chose... Moi, je crois que je vais boire un autre verre !»
#87

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : CR: Albert Boxler : quelques 2004 et 2005

CR: Les vins de Boxler

Boxler Riesling GC Brand K 2004 : 16,5/20

• Nez délivré, incroyablement loquace, sur un citron éblouissant, des intonations de végétal, de pétrole, d’épices (cumin)
• Bouche énergétique, minérale, éveillée, dotée en même temps d’une grande douceur aromatique. Un vin vital, qui emplit la bouche.

Boxler Riesling GC Sommerberg 2004 : 17/20
• Nez puissant associant pomelo et végétal (verveine, menthol).
• Bouche plus structurée que celle du Brand. Du répondant, un très beau tactile et une grande réjouissance de fruit.

Boxler Riesling GC Sommerberg 2005 : 15,5/16
• Nez floral, fruité : rose, pamplemousse, litchi.
• Bouche plus fermée, austère, très tranchante. On y trouve peut-être un plus de végétal, d’amertume et en tout cas moins de plaisir immédiat.

Boxler Riesling GC Sommerberg E 2004 : 16,5/20
• Nez évoquant la crème au citron (avec une lichette de noix de coco), les fruits blancs, la tisane.
• Bouche dodue, avec une pointe sucrée, capable d’une belle exigence.

Boxler Riesling GC Sommerberg E 2005 : 16/20
• Senteurs agréables de miel, d’épices, de verveine, d’agrumes, de minéral.
• Bouche rayonnante, sereine, affûtée, minérale.

Boxler Riesling GC Sommerberg Vendanges Tardives Vieilles Vignes 2004 : 17/20+
• Belles senteurs fruitées et épicées de mandarine, de citron vert, de verveine, de fruit de la passion, de mangoustan, de fumée légère, de calisson.
• Bouche nette, dynamisante, forte (minérale), de qualité amère remarquable. Le sucre résiduel, mesuré, joue sur une grande longueur une partition gourmande très appréciable.

Boxler Riesling GC Sommerberg Cuvée Zacharie Vendanges Tardives 2004 : 16,5/20+

• Expression moins tonitruante mais bien fleurie et fruitée : clémentine, cédrat.
• La bouche est alors plus constrictive mais avec un fort potentiel. Un taux de sucre résiduel supérieur est ici contrebalancé par un duo acidité/minéralité qui confère à ce beau vin volumineux une personnalité oxymorique (extraversion sobre).

Très grande présence en bouche (fruit, minéral, végétal) comme sait la proposer le Riesling. Des vins anti-stress, avec du punch, privilégiant peu le sucre résiduel.
La combinaison de la générosité aromatique et de l’exigence structurelle : des vins magnifiquement stricts et parfumés.
Les 2005 paraissent plus tranchants que les 2004.
Une comparaison avec des vins du Rheingau (aériens car germaniques mais plus chargés en alcool que les vins mosellans) serait intéressante.
#88

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 298
  • Remerciements reçus 1

Thémistocle. a répondu au sujet : Re: Albert Boxler : quelques 2004 et 2005

J'ai un Riesling Sommerberg 2004 VT sans la mention vieilles vignes. Y aurait il plusieurs cuvées en surmaturité?

Lionel.

L. VAN DER GUCHT.
#89

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2269
  • Remerciements reçus 0

20sang a répondu au sujet : Re: Albert Boxler : quelques 2004 et 2005

non pas que je sache ! De toutes façons la mention vieilles vignes n'apparait jamais sur les bouteilles
Les VV c'est la cuvée L31D (ou DII parfois)

«Un homme se doit de croire en quelque chose... Moi, je crois que je vais boire un autre verre !»
#90

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck