Nous avons 998 invités et 16 inscrits en ligne

Domaine Albert Boxler

  • Messages : 985
  • Remerciements reçus 1

kamuro a répondu au sujet : Re: Albert Boxler, Riesling GC Sommerberg 2010

Je comprend bien ce que tu veut dire Karim , J'ai ouvert un Brand 2010 de Boxler la semaine deniere. Et moi le fan de riesling tendu et sans surcre j'ai pris beaucoup de plaisir : un gros volume beaucoup de fraicheur , un vin deja assez complexe. J'ai peur de ne pouvoir resiter a l'envie d'ouvrir le reste du carton de 2010 :-)

Stephane
#211

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1404
  • Remerciements reçus 12

hopla67 a répondu au sujet : Re: Albert Boxler, Riesling GC Sommerberg 2010

C'est vrai que si les 2010 de Boxler (et pas que...) se caractérisent par une acidité marquée, ils n'en restent pas moins très bons actuellement.
Le Brand "K" est tout simplement renversant, certes après une bonne aération...

Christophe
#212

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19
  • Remerciements reçus 0

petitbogho a répondu au sujet : Re: Albert Boxler, Riesling GC Sommerberg "D" 2008

Bonjour, quelques semaines je ouvrir le Riesling GC Sommerberg "D" 2008, mais je tenais à vous confronter à savoir à quel stade ce vin est aujourd'hui.
Merci

Paolo

[size=x-small]ps. Je ne parle pas Francesce[/size]
#213

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 328
  • Remerciements reçus 14

bis a répondu au sujet : CR: Albert Boxler, Riesling GC Brand, cuvée K, 2010

CR: CR: Albert Boxler, Riesling GC Brand, cuvée K, 2010

Tout d'abord, merci à hopla67 pour le conseil d'aération.

Effectivement, à l'ouverture le vin se montre très discret avec une aromatique assez monolithique, avec un côté fumé. En bouche, c'est très tendu, avec encore une fois cette acidité très marquée des 2010.

Après quelques heures d'aération (4 heures de carafage), le vin se livre davantage, le nez est un peu plus exotique, toujours avec des notes de citron vert mais aussi de cardamone. En bouche, on sent un peu plus de gras mais la matière du vin est construite sur cette acidité très marquée. Je ne connais pas le taux de SR mais après mes récentes expériences avec le Sommerberg et le Sommerberg cuvée D toujours en 2010, je constate que celui-ci n'est pas très important.

Pour moi, c'est bien (il me manque toujours pour mon palais cette touche de gourmandise même si je sais que le vin est bien jeune, je préfère décidément les 2009 au même âge).

Karim

Karim
"In Vino Veritas"
#214

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4619
  • Remerciements reçus 142

aquablue a répondu au sujet : CR: Albert Boxler, Riesling Sommerberg D 2010

Bu lors de la dernière session PACA un
CR: Riesling Sommerberg D 2010 de Boxler

Quentin:
Le nez est vif, sur les fruits exotiques, l'ananas, typé Alsace, j'aime ce nez.
L'attaque est assez large, c'est ample avec des fruits exotiques, de la mangue, c'est tendu (surtout en finale). La finale est salivante est longue sur le citron et les épices.
J'aime beaucoup et je pense au Pinot Gris Rangen de Zind.

Arnaud:
Le nez est assez discret, sur des notes florales et un coté foin. C’est élégan
La bouche est très tendu, sur les fruits exotiques et une finale « citrique».. C’est tracant et très classe.. J’aime beaucoup.
#215

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4619
  • Remerciements reçus 142

aquablue a répondu au sujet : CR: Albert Boxler, Riesling Sommerberg 2010

Bu lors de la dernière session PACA un
CR: Riesling Sommerberg 2010 de Boxler

Quentin:
Le nez est plus crémeux, c'est sur les fruits exotiques avec un peu de fumé.
L'attaque est assez large avec des fruits jaunes juteux. On a un coté un peu cailloux et bonbon arlequin. Il y a une longue finlale épicée et salivante avec quelques amers.
C'est bon mais j'aime moins que le précédent.

Arnaud:
Le nez est plus expressif que le premier , sur des notes fumées et de thé, puis sur des notes exotiques ..
La bouche est plus ample sur les fruits exotiques également, avec une finale salivante. C’est un joli vin, mais qui me séduit un peu moins que le premier

Super comparaison.. Les avis divergent certains préférant le 2ème au 1er.
#216

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4619
  • Remerciements reçus 142

aquablue a répondu au sujet : CR: Albert Boxler, Pinot Gris Sommerberg Cuvée W 2010

Bu lors de la dernière session PACA un
CR: Pinot Gris Sommerberg Cuvée W 2010 de Boxler

Quentin:
Le nez est sur les fruits exotiques, les fruits de la passion, l'ananas.
A l'attaque on a un léger perlant, c'est sucré sur les fruits exotiques, l'ananas, on a des amers mais le tout est un peu simple.
Je ne suis pas plus emballé que ça même si l'accord avec le bleu marche très bien.

Arnaud:
On repart dans le sucres. Le nez pête les fruits exotiques, les fruits de la passion..
La bouche est d’une belle fraicheur, c’est gourmand et bien équilibré. J’aime beaucoup..
#217

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 567
  • Remerciements reçus 1

jpm a répondu au sujet : CR:Albert Boxler - Pinot Gris 2008

CR:Bu à midi un CR: Pinot Gris 2008, Albert Boxler:

Quelques notes de gaz carbonique à l'ouverture qui s'estompent assez rapidement dans le verre.
C'est le côté floral qui ressort très vite (rose), bouche dominée par le litchi, pamplemousse.
Belle longueur mais sensation d'alcool qui me gêne un peu en fin de bouche.
C'est un vin très bien fait, bon en l'état mais apte encore à la garde pour pas mal d'années à mon avis.

Benoît.
#218

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3723
  • Remerciements reçus 1449

Vougeot a répondu au sujet : CR:Albert Boxler - Sylvaner 2008

CR:Domaine Albert Boxler - Alsace - Sylvaner 2008

Une bouteille remarquable de simplicité et de sincérité.
Un très beau sylvaner, vif, tendu et floral qui a magnifié quelques fines de claire.
J'adore ce cépage un peu décrié qui, bien travaillé, s'avère un grand accompagnateur de la gastronomie.
Le parallèle avec un muscadet 2009 du Clos les Montys fut très intéressant.

Vincent, amateur de melon et de curé nantais
#219

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2898
  • Remerciements reçus 1

Jean-Marie Cade a répondu au sujet : Re: Albert Boxler - Sylvaner 2008

Un très beau sylvaner, vif, tendu et floral qui a magnifié quelques fines de claire.

Intéressant, à retenir pour la saison à venir !
#220

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 568
  • Remerciements reçus 61

Jon1 a répondu au sujet : CR: Albert Boxler - Riesling 2009

CR: Albert Boxler - Riesling 2009

Un vin très sympa bu sur 2 jours. Je l'ai trouvé très différent les deux jours. Le premier, le vin était assez fermé aromatiquement avec néanmoins une belle trame acide. Il s'est montré plus ouvert le 2eme jour avec des notes dominantes sur les fruits exotiques (ananas) et hydrocarbure, mais un peu moins d'acidité. Je préfère le millésime 2008 chez Boxler, et d'une manière générale 2007, 2008 et 2010 en Alsace, plutôt que 2009.

J'on / Arnaud "LPV92 - Les ptits crachoirs"
#221

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8006
  • Remerciements reçus 153

FGsuperfred a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

j'on,
j'ai gouté sommerberg 2009 et j'en tire exactement la même conclusion que toi...

frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
#222

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11435
  • Remerciements reçus 1505

jean-luc javaux a répondu au sujet : CR: Albert Boxler, Pinot Blanc "B" 2007

CR: Albert Boxler, Pinot Blanc "B" 2007
Servi à l'aveugle hier soir par un ami (pensé d'abord à Riesling,puis proposé P blanc :) il faut parfois un peu de chance) ce PB est apparemment intitulé "B" pour Brand ;de belle robe claire aux reflets gris argentés et au nez de fleurs blanches (lys,...?) avec des notes minérales,la bouche est assez ronde;ce n'est pas tout à fait sec,les sucres sont bien fondus,mais pas très long.
Si le vin est bien passé sur les filets de rougets (sauce crème avec un peu de miel) il était moins à son avantage après les rouges,le fromage et le dessert.
Excusez ce CR un peu brouillon mais pas pris de notes et nuit courte...

jlj
#223

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2577
  • Remerciements reçus 101

Gildas a répondu au sujet : Albert Boxler - les 2009

Ce n'est peut-être pas le genre d'équilibre que vous recherchez dans les 2009 jeunes, mais on en reparlera lorsque le temps aura fait son œuvre surtout pour les Sommerberg. Par contre, le sylvaner 2009 du domaine ne gagnera pas à être gardé, à la différence des 2008 et 2010 du fait d'une acidité plus faible.
Je trouve que ces différences de sensations s'expriment un peu comme le font les Marestel de Dupasquier, à la manière du millésime.

Gildas
LPV Normandie
#224

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2774
  • Remerciements reçus 5

Patrick Bottcher a répondu au sujet : Re: Albert Boxler - les 2009

Gildas,

Nous sommes tous les deux "fans" du domaine, mais je ne suis pas certain de te suivre sur ce coup-là. Comme beaucoup, nous recherchons une certaine forme de pureté saline, presque austère dans les Sommerberg. En cela, l'acidité inhérente est un élément directeur. Si on considère les 2009 ( ou les 2011), moins marqués par l'acidité (surtout la tartrique), je ne vois pas en quoi, le vieillissement pourrait modifier cet équilibre. Au contraire, même s'ils sont secs, chimiquement, je suis persuadé qu'ils vont s'aplatir avec le temps, par manque de tension.
Je préfère, au contraire, les consommer assez jeunes, au repas, (pas en méditation), et profiter ainsi de leur relative générosité, et laisser les 2008 et 2010 en cave pour les laisser devenir des trésors.

Patrick Böttcher
VinsLibres.net
#225

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2577
  • Remerciements reçus 101

Gildas a répondu au sujet : Re: Albert Boxler - les 2009

Nous sommes entièrement d'accord sur l'austérité qui caractérise les Sommerberg Patrick. Mais je suis prêt à mettre un p'tit billet que les "Somm" 2009 du domaine révèleront une autre forme d'expression qui fait qu'on aime cette cuvée dans les années où l'acidité tartrique œuvre avec aisance ;). Enfin, je suis prêt à en garder quelques unes en cave pour les ressortir lors d'une dégustation à l'aveugle par exemple B)
Jean Boxler me disait à propos de ce millésime qu'il n'aurait pas la garde des 08/10, mais qu'il devrait évoluer avec une forme de patine.
[size=x-small]Je sens que je vais être obligé d'ouvrir un Boxler ce midi (:P)[/size]

Gildas
LPV Normandie
#226

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2774
  • Remerciements reçus 5

Patrick Bottcher a répondu au sujet : Re: Albert Boxler - les 2009

On verra, Si c'est le cas, tant mieux, au demeurant

Patrick Böttcher
VinsLibres.net
#227

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4135
  • Remerciements reçus 513

HERBEY 99 a répondu au sujet : Re: Albert Boxler - les 2009

Patrick
quel recul as-tu sur la garde de millésimes un peu mou quand ils sont jeunes? J'ai personnellement comme Gildas décidé de parier sur un avenir pas trop "pourri" pour ces 2009. Souvenir de 89 pas mauvais mais je ne saurais dire comment était 89 à sa naissance.
Bonne journée
R
#228

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 48
  • Remerciements reçus 0

Philippe Ketelslegers a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

les 2009 se garderont peut-être mais n'auront jamais l'équilibre tourné vers la fraîcheur des 2008 - 2010. Là tout est affaire de goût. Personnellement, ce sera 2008 et 2010.
Bonne journée.
Philippe.

Pas de solution sans protons !
#229

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2774
  • Remerciements reçus 5

Patrick Bottcher a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

quel recul as-tu sur la garde de millésimes un peu mou quand ils sont jeunes? J'ai personnellement comme Gildas décidé de parier sur un avenir pas trop "pourri" pour ces 2009. Souvenir de 89 pas mauvais mais je ne saurais dire comment était 89 à sa naissance.

D'abord, impossible de comparer 89 (un des plus grands millésimes alsaciens de tous les temps) qui avit de la matière, du SR (mais moins de tension que 08 et 10) et 2009, où la matière est moins forte. Par bonheur, les 2009 sont techniquement secs, sinon, je pense qu'on n'en parlerait pas. Je rappelle au passage que si on regarde l'indice de satisfaction moyen des visiteurs des domaines alsaciens, 2009 a remporté bien plus de suffrrages que 2008 ou 10, parce qu'il possède cette rondeur et cette facilité à boire jeune que 10 et 08 n'ont pas. Je ne prétends donc pas ici faire une critique destructive.
Question avenir, personne n'a jamais dit qu'on était sur 2006, non plus. Je pense que 2009 devrait évoluer en garde comme 2007 (avec un poil moins de fraicheur mais plus de sensation de matière), ou comme les 2002, soit un potentiel d'apogée de 5 à 8 ans. Comme 2002 et 2007, ils ne devraient pas tarder à partir sur leurs arômes secondaires. Mais rien à voir sur les 2008, 2010 où on va, comme les 2001, se trouver sur des bijous à 10 - 20 ans et qui vont à mon avis être presque impérissables.
Pour ce qui est de la densité minérale, comme elle me paraît assez faible déjà aujourd'hui (je me base uniquement ici sur les sensations de salinité), je ne vois pas en quoi les 2009 vont pouvoir s'enrichir avec le temps.

Maintenant ma réflexion est globale sur le millésime. Il ne faut pas oublier ici tous les autres facteurs autres que ceux liés au raisin dans son climat du millésime. Il y a le terroir, il y a la fraicheur des lieux (bien que je pense que les terroirs solaires résistent mieux à la sécheresse), il y a l'âge des vignes qui concentre la matière et abaisse le rendement, il y a une belle densité de planatation et il ya surtout l'homme. Ces facteurs vont évidemment qu'il vaut mieux acheter un Sommerberg de Boxler 2009 qu'un vin plus moyen, qui en veut moins mais qui rapporte nettement plus, en 2008 ou 2010. Si j'ai suivi ce millésime comme les autres chez Boxler, c'est certes par attachement mais pas sans raison. La qualité reste là, mais pas dans un terme de très longue garde. Je ne vois d'ailleurs pas où est le problème; pêrsonne n'a jamais demandé d'invoquer les dieux pour que tous les millésimes soient "classiques, archétypiques de la fraicheur et de la matière)" et qu'on doivent attendre 15 ans pour en atteindre leur quintessence (zut, j'ai laché les 2 mots).

Patrick Böttcher
VinsLibres.net
#230

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2543
  • Remerciements reçus 105

leguitou a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

C'est pas mal d'avoir en cave des "petits" millésimes qui s'expriment rapidement.
Surtout quand on essaie de constituer une belle cave depuis peu comme c'est mon cas.
J'ai acquis des Sommerberg de Boxler : j'ai des 2009 et des 2010, je me dis que je vais pouvoir attauqer les 09 très longtemps avant les 10, je suis satisfait de me dire que je vais pouvoir jouer du tire-bouchon avant 10 ans ;)

Bien cordialement,
Guillaume
#231

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2577
  • Remerciements reçus 101

Gildas a répondu au sujet : CR: Albert Boxler - Sylvaner 2011

CR: Albert Boxler - Sylvaner 2011
J'aime le Sylvaner de chez Boxler, surtout quand il est tendu comme une arbalète. C'est typiquement le genre de vin que je recherche pour accompagner une douzaine d'huitres : ça fonctionne à tous les coups !
J'ai ouvert ce 2011, pour l'étalonner avec les 2008 et 2010 qui eux épousent parfaitement les bivalves (même si 2010 est à attendre un peu, afin que le gaz carbonique s'intègre).
Et bien ce 2011 est pas mal du tout : il possède certes moins de tension que le 2008, mais la fraîcheur est remarquable. Il est armé d'une jolie matière fruitée (fruits jaunes), du répondant et d'une belle acidité. Il passe sur des huitres, mais la gamme culinaire peut s'agrandir, du fait d'une pointe de rondeur supplémentaire à commencer par l'apéritif.
Au final, je le préfère largement au 2009.

Gildas
LPV Normandie
#232

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 658
  • Remerciements reçus 301

coach a répondu au sujet : CR: Albert Boxler – Riesling GC Sommerberg 2010

Bonjour,

Vin faisant partis d'une soiree degustation, ici

Vin 3 :

Vin ouvert le matin et épaulé , servie le soir a temperature cave (12.5°)
Belle couleur jaune prononcée avec des petits reflets verts. Le nez est assez discret sur des notes legeres d’hydrocarbures et de fleurs jaune.
En bouche c’est vif, tranchant comme un rasoir. C’ est meme perlant . L’acidité est tres présente sur des notes de citron et citron vert puis s’ouvrent sur des notes d’acacias et d’amandes. Le vin est très jeune, mais très marqué par l’acidite. Cependant on distingue une petite note de sucres résiduels juste comme il faut pour venir donner a ce vin une tres grande finesse et une très grande longueur. Les amis pour la plupart partent sur un ou deux grands domaines Allemand. Ce vin bien que trop jeune promet veritablement d’etre une bombe dans quelques années. Il s’agit de

CR: Albert Boxler – Riesling GC Sommerberg 2010

Coach
#233

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1937
  • Remerciements reçus 447

tomy63 a répondu au sujet : CR: Albert Boxler - Riesling 2009

CR: Albert Boxler - Riesling 2009

Couleur : très pâle
Nez : long à s'ouvrir, il ne se dévoilera pleinement que le lendemain. Il montre alors un beau fruité, sur la pêche, le citron et d'autres agrumes ainsi qu'un peu de miel et de mirablles. Pas très complexe mais agréable.
Bouche : entrée de bouche assez vive, très minérale, avec une belle acidité du début à la fin qui soutient bien le vin et lui donne beaucoup de fraîcheur. Un tout petit peu de sucres résiduels, bien équilibrés avec l'acidité. Ca manque juste un peu de tension.
Finale : bonne longueur sans être fantastique non plus.

Un bon Riesling, qui manque juste un peu de complexité et de tension, qui a besoin d'une bonne ouverture pour s'exprimer. Par contre, pas forcément un bon rapport q/p à 20€ environ.
#234

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 13
  • Remerciements reçus 0

Marc Alsace a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

Petite visite hier au Domaine Albert Boxler pour faire un ou deux achats.
Que dire? Peut-être ne suis-je pas arrivé au bon moment. En tout cas j'ai eu le sentiment de déranger. Jean Boxler m'a fait patienter dans la cour; il aurait été plus simple sans doute de m'installer dans dans la petite pièce de dégustation puis de s'excuser un instant pendant qu'il terminait ce qu'il avait à faire.
Puis j'ai eu droit au service minimum; aucune explication sur les subtilités des cuvées séparées "E" ou "D" sur le Sommerberg, sur les cuvées jeunes vignes etc. Comme je m'enquerrais sur le 2010 il m'a été dit à peu près "je ne peux pas vous en donner". J'ai presque eu le sentiment qu'il y avait une omerta sur ce 2010 tant célébré.
De deux choses l'une: soit tout le 2010 est épuisé et/ou réservé pour certains clients qui en ont fait la demande et dans ce cas-là il faut dire les choses clairement et j'aurais parfaitement admis la réponse. Soit, en tant que nouveau client, visiteur inconnu, Jean Boxler ne souhaitait pas s'investir plus que cela et lacher ses trésors. Et il est vrai que j'ai eu le sentiment que j'étais un cheveu sur la soupe.
J'ai donc acheté quelques bouteilles de 2011, excéllent au demeurant, et je suis parti.
J'ai sans doute eu le tort de venir un mauvais jour. A ce que je lis Jean Boxler est un garçon extrêmement compétent, passionné, méticuleux, travailleur. Et c'est bien pour cela que j'ai fait un détour dans son village. Il est vrai que mon hôte a fait une ou deux remarques, au passage, sur la charge de travail qui est la sienne, toute l'année. Et nous savons fort bien que ce n'est pas simple: travail des vignes sur un terrain difficile (ici à Niedermorschwihr), vinification, mise en bouteille, gestion des stocks, paperasses, tracasseries administratives, sollicitations innombrables des clients, sans parler des revues, des dégustateurs professionnels, des guides, comités professionnels etc. etc. Une journée de vigneron est bien remplie et parfois lorsque le client de trop arrive à l'improviste peut-on être tenté de lui claquer la porte au nez. Rassurez-vous: ce n'est pas du tout ce qui m'est arrivé. Mais je tacherai de revenir un autre jour en prenant rendez-vous pour corriger cette impression et faire des emplettes plus conséquentes à ce moment-là.

Marc
#235

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4135
  • Remerciements reçus 513

HERBEY 99 a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

Marc
si vous vous êtes présenté sans rendez-vous, ceci peut expliquer cela. Dans bien des domaines où il n'y a pas de caveau de dégustation à proprement parler il n'est pas conseillé de faire de la sorte. Vous auriez pu trouver porte close.
Concernant 2010, il est particulièrement réussi ici et les Boxler ont été dévalisés. J'ai eu moins que ce que je voulais en Riesling et pourtant j'y achète du vin depuis près de 20 ans. C'est la rançon du succès hélas!

R
#236

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1404
  • Remerciements reçus 12

hopla67 a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

Marc,

Concernant les 2010, il n'y a rien d'étonnant: la demande à été énorme suite aux excellentes notes et critiques. De plus, le rendement à été particulièrement faible sur ce millésime. Il ne restait déjà quasiment plus rien a la vente en février dernier.
Les Boxler sont charmants, il ne faut pas oublier que tout se fait en "famille" et qu'il n'y a pas à ma connaissance une personne à plein temps pour les dégustations. Venir chez eux sans rendez vous est même une prise de risque ;). Lorsque j'y suis passé, les Boxler étaient très contents de leurs 2011, cela devrait faire de belles bouteilles pour la suite.

Christophe
#237

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2774
  • Remerciements reçus 5

Patrick Bottcher a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

Même remarque... les Boxler font les choses à 3 ou 4, malgré le succès énorme de leurs vins et toujours de la plus sympathique des manières.
Dans le contexte qui est le leur, millésime à faible rendement ou pas,ne pas prendre rendez-vous est une pure aberration.
Pour en revenir à Jean, il ne fait certainement pas partie des extravertis. Il a besoin, je pense de connaître les gens pour ouvrir sa pensée, et de plus, il préfère laisser les autres interpréter librement ses vins. Il me disait, il y a quelques temps, conscient de ses qualités et ses défauts qu'il était ravi de bien vinifier à partir de terroirs majeurs, mais qu'il avait un mal fou à exprimer son travail, un peu comme son pote Felix Meyer.
Faut-il exiger de ses "humains" qu'ils soient à la fois grands vinificateurs, grands orateurs et boutiquiers hors pairs?

Patrick Böttcher
VinsLibres.net
#238

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7763
  • Remerciements reçus 708

hyllos a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

C'est assez commun les vignerons pas causants et/ou bourrus :) mais ne pas prendre rendez-vous, ça n'aide jamais. Par défaut, il vaut mieux toujours appeler, même le matin même et comprendre qu'il ne faut pas insister.
#239

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 13
  • Remerciements reçus 0

Marc Alsace a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

Bonjour à tous,

je prends bonne note de vos remarques et surtout de la recommandation de prendre RV. Notez que j'ai téléphoné mais je n'ai trouvé personne au bout du fil et comme j'étais dans le coin........
Je connais les vignerons. Un de mes excellents copains pratique ce métier et a une exploitation familiale comparable à celle de Boxler, certes moins connue. Je connais donc toutes les contraintes pour l'avoir souvent entendu les décrire. C'est pour cette raison que je n'ai vraiment pas prolongé ma visite hier tout en gardant toute mon estime pour ce vigneron qui a déjà beaucoup marqué les esprits et les palais en dépit de son age plutot jeune.

Marc
#240

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck