Nous avons 1132 invités et 90 inscrits en ligne

Domaine Albert Boxler

  • Messages : 668
  • Remerciements reçus 0

thierryl a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

(re)bonjour Gilles,

En effet je viens de vérifier, en 2004 le Riesling Sommerberg L31D est bien une vendange tardive (revendiquée).

Sur 2007 je ne sais pas si la VT est revendiquée pour le Riesling Sommerberg L31D mais l'équilibre doit en être proche puisque ce dernier possède 25g/l de sucres résiduels.

Bonnes dégustations.
#121

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 855
  • Remerciements reçus 28

Gilles T a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

Thierry écrit: Sur 2007 je ne sais pas si la VT est revendiquée pour le Riesling Sommerberg L31D


Mes bouteilles de 2007 ne portent pas la mention VT mais, comme je le disais un peu plus haut, "1/2 Sec".
Bien cordialement,
Gilles
#122

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 668
  • Remerciements reçus 0

thierryl a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

Désolé ça m'avait échappé! Donc VT pas revendiquée en 2007. Cela dit ceci confirme donc que ce Riesling Sommerberg L31D est élaboré dans l'esprit d'une vendange tardive, parfois revendiquée parfois pas.;)

Bonnes dégustations.
#123

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2774
  • Remerciements reçus 5

Patrick Bottcher a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

Cela dépend des millésimes. Pour la cuvée D, 2004 et 2007 étaient en demi-sec très nettement et le 2007 est vendu en VT.
Ce n'est pas le cas du 2008 (goûté sur place en septembre)
Les jeunes vignes ont souvent du résiduel, du fait même, de leur jeunesse. Je conseille d'attendre 4-5 ans pour que les sucres se fondent sur cette cuvée.

Au fait, sur les millésimes récents, plutôt que d'utiliser les codes, Jean Boxler préfère nommer ces cuvées :

Riesling Grand Cru Sommerberg
Riesling Grand Cru Sommerberg JV
Riesling Grand Cru Sommerberg D
Riesling Grand Cru Sommerberg E

Patrick Böttcher
VinsLibres.net
#124

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 316
  • Remerciements reçus 0

nicolas59270 a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

Merci pour toutes ces précisions

Cordialement,
Nicolas
#125

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 17459
  • Remerciements reçus 1326

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

J'ai encore ce 2002 L31 E dans mon verre devant moi et je ne vois pas comment on peut être gêné par des sucres résiduels ! ça se boit sec et même très sec ! C'est certes riche, mais sans sucrosité. Ensuite si le millésime donne parfois quelques accents plus doux et si on reste dans des équilibres " probables" (;) pour Yves), je ne vois pas où est le problème.
La guerre des écoles en Alsace avec ou sans sr me fatigue. C'est bon ou ça ne l'est pas.

Jérôme Pérez
#126

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4135
  • Remerciements reçus 513

HERBEY 99 a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

Jérôme

la guerre des écoles à vrai dire je m'en f..., toutefois quand je débouche un Puligny ou un Chablis je sais à l'avance ce que je vais avoir dans mon verre. Pour un Riesling c'est plus délicat et il m'est arrivé de changer de vin car les SR me génaient, l'association avec le plat que je projetai n'allait pas tout simplement. J'aime Boxler mais je me régale plus volontiers avec des vins secs, parfaitement secs, Kienztler ou Trimbach pour ce citer que des noms connus.

Cordialement.
#127

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2774
  • Remerciements reçus 5

Patrick Bottcher a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

Jérôme,

J'ai pas de soucis non plus avec les SR, j'aime les vins d'Alsace sous toutes leurs formes, les prenant pour ce qu'ils sont quand ils se présentent. Ma remarque dans le cas des JV n'a que comme but de prévenir que le dégustateur peut être surpris s'il s'attend à un vin aussi sec que la cuvée classique.
Le domaine ne se formatte pas non plus à sa réputation de vins secs ciselés, la preuve en 2007 et Jean Boxler, plus que la génération précédente, prend plus les millésimes comme ils se présentent.
A ce titre, 2008 sera beaucoup plus sec, plus tendu mais avec une énorme matière derrière... Peut-être le plus grand millésime du domaine, c'est du moins ma perception

Patrick Böttcher
VinsLibres.net
#128

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 855
  • Remerciements reçus 28

Gilles T a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

Patrick écrit: Cela dépend des millésimes. Pour la cuvée D, 2004 et 2007 étaient en demi-sec très nettement et le 2007 est vendu en VT.


Bonjour Patrick et les autres,

Ben non, comme je l'ai dit plus haut, j'ai des D 2007 qui ne sont pas (en tout cas officiellement) des VT. Elles sont juste marquées 1/2 Sec. Tout cela fait un peu dialogue de sourds... :)
Pour ce qui est de la guerre des écoles en Alsace, ça me fatigue aussi et selon les circonstances (plat), le SR me gênera ou non. Ma seule exigence est de savoir ce que je vais trouver dans la bouteille avant de l'ouvrir (SR).

Cordialement,
Gilles
#129

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2774
  • Remerciements reçus 5

Patrick Bottcher a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

J'avais l'étiquette en tête, mais t'as raison... l'étiquette (blanche) des VT mais pas de mention de l'appelation...

Patrick Böttcher
VinsLibres.net
#130

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 668
  • Remerciements reçus 0

thierryl a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

"J'ai encore ce 2002 L31 E dans mon verre devant moi et je ne vois pas comment on peut être gêné par des sucres résiduels ! ça se boit sec et même très sec ! C'est certes riche, mais sans sucrosité. Ensuite si le millésime donne parfois quelques accents plus doux et si on reste dans des équilibres " probables" ( pour Yves), je ne vois pas où est le problème.
La guerre des écoles en Alsace avec ou sans sr me fatigue. C'est bon ou ça ne l'est pas."

Et bien si tu avais lu plus attentivement tu saurais qu'on essaye de cerner le profil des cuvées Riesling Sommerberg D et pas E qui lui est en effet en général sur un équilibre sec!

Quant à la "guerre des écoles" il n'en est pas question ici, on essaye juste de s'y retrouver dans les profils des différentes cuvées sur les différents millésimes.

Et pour finir, moi ce qui me fatigue c'est ceux qui nient les différences de styles...

Bonnes dégustations.
#131

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 668
  • Remerciements reçus 0

thierryl a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

Merci Patrick pour toutes ces informations et précisions. De mémoire, j'avais aussi trouvé pas mal de SR perceptibles sur certaines cuvées dans les 2006 lors de mon passage au domaine: des vins qui pour moi méritent une certaine garde.

Bonnes dégustations.
#132

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2774
  • Remerciements reçus 5

Patrick Bottcher a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

Le 2006 Sommerberg JV surtout...
Par contre, j'ai deux souvenirs et notes du GC classique et E en très sec... ( ICI et ICI ), dans le 2e cas, c'était tellement tendu et sec que notre amis "hédonsite" était un peu perturbé :D

Patrick Böttcher
VinsLibres.net
#133

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4262
  • Remerciements reçus 0

Bertrand Le Guern a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

thierryl écrit: Et bien si tu avais lu plus attentivement tu saurais qu'on essaye de cerner le profil des cuvées Riesling Sommerberg D et pas E qui lui est en effet en général sur un équilibre sec!


Je me demande qui ne sait pas lire!

Il me semble que Jérôme répondait à cette affirmation:

HERBEY 99 écrit: quelle que soit la cuvée du Sommerberg, je suis gêné en vin jeune par le SR présent dans ces vins. Un mûrissement prolongé en cave leur fait le plus grand bien afin d'équilibrer le sucre-acide. A voir selon moi au long terme.
lapassionduvin.com/p...


blg
#134

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 668
  • Remerciements reçus 0

thierryl a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

C'est ça Bertrand, une réponse à un post 9 messages plus haut, et une "sentence" générale et pas du tout une réponse à un post en particulier...8-)

Quant à ce que dit Herbey 99 j'ai exactement la même vision que lui de ces vins sur plusieurs millésimes/cuvées "récents" mais néanmoins comme le souligne Patrick le profil peut changer d'un millésime à l'autre, d'une cuvée à l'autre: difficile de généraliser.

Bonnes dégustations.
#135

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 17459
  • Remerciements reçus 1326

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

J'ai bu des L31D bien secs par exemple 2001 et 1996 et d'autres plus "tendres", même si la tension donne toujours de mon point de vue des équilibres de vins secs.
Je voulais juste dire que j'avais trouvé ce L31 E sur un profil encore plus aiguisé que les L31D que je connaissais et c'est bien ce message, 9 posts plus haut comme le souligne thierryl (qui semble vouloir me rentrer dedans à chaque fois qu'il me répond) qui a ouvert cette discussion sur le style respectif des deux cuvées.
Si c'est pour en arriver à dire "ça dépend du millésime", effectivement ça n'aurait pas dû prendre une dizaine de messages et un peu d'agacement.
Ce qui me paraît intéressant de savoir, c'est si cette différence entre ces deux cuvées est constante, est-elle due au terroir ou au choix du vigneron.
Quant à savoir si un riesling doit être totalement sec ou s'il peut avoir quelques sr, une fois de plus, je m'en moque totalement si le vin est bon, ou s'il est grand, ce qui peut-être le cas dans les deux façons de voir les choses. Trimbach ou Zind, je ne choisis pas, je respecte et je me régale. Et je trouve que Boxler est un excellent compromis.
Allez Thierryl, rentre moi dedans encore un peu, si ça te fait du bien : je te trouve très sec, avec beaucoup de tension : mais c'est sans doute un style que tu défends.

Jérôme Pérez
#136

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2774
  • Remerciements reçus 5

Patrick Bottcher a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

Ce qui me paraît intéressant de savoir, c'est si cette différence entre ces deux cuvées est constante, est-elle due au terroir ou au choix du vigneron.

Jérome, je pense que dans le cas présent des cuvées de Sommerberg, c'est assez complexe. Il y a l'effet du millésime, du terroir et la patte de Jean... (bon je sais, ca fait un peu lapalissade...).
Mais il reste toujours une constante sur les Sommerberg de Jean, c'est cette acidité tendue et cette minéralité, pour moi, une des plus belles expressions des terroirs granitiques de la région. Le plus intéressant reste de comparer son riesling Brand K avec son Sommerberg E et de le faire en parallèle avec un Brand de Humbrecht et/ou de Josmeyer et un Schlossberg de Bernhard.... sur le même millésime.

Je sens que les LPViens belges vont se taper un soir ou l'autre une soirée granitique.... (avec l'album "In Rock" du Purple en background musical)...

Patrick Böttcher
VinsLibres.net
#137

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2774
  • Remerciements reçus 5

Patrick Bottcher a répondu au sujet : CR: Albert Boxler - GC Brand 2006

A force de penser et d'entendre Sommerberg, ca m'a donné d'aller visiter le
CR: Boxler GC Brand "classique" 2006, ce midi...

La robe est jaune doré assez claire. Le nez est intense avec d'emblée de la minéralité, des agrumes citriques qui dominent. Cela s'ouvre ensuite sur des notes plus florales (fleurs blanches), un peu de camphre. Cela paraît en tous cas annoncer un vin puissant et riche.
En bouche, on est frappé par le côté rond (c'est assez gras) et fin du vin plus que par l'acidité des voisins Sommerberg. Il y a une fraicheur indéniable, mais c'est la minéralité qui domine en bouche. La finale est sur la finesse avec une petite pointe de chaleur toutefois. Un tout autre style de vin plus proche de ce que fait Josmeyer sur Hengst que des Sommerberg.
Petite remarque : en bouche, cela me paraît, en fait, entre deux eaux, en train de se chercher... possible fermeture ? A revoir dans deux ans.

[size=x-small]PS : Background : Kula Shaker : Tattva, Great Hosannah et Mystical Machine Gun[/size]

... retour trois heures plus tard sur la "chose"... beaucoup plus d'ouverture en bouche, d'amplitude, avec des agrumes maintenant présents sur la finale, de la salinité et une belle acidité portante...

Patrick Böttcher
VinsLibres.net
#138

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 668
  • Remerciements reçus 0

thierryl a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

"Si c'est pour en arriver à dire "ça dépend du millésime", effectivement ça n'aurait pas dû prendre une dizaine de messages et un peu d'agacement."

Comme je l'ai déjà dit je pense qu'il y a eu en général une évolution vers un style plus riche ces dernières années. De plus la cuvée E m'a souvent toujours semblé plus droite, moins riche (avec moins de SR), que la cuvée D. Enfin malgré ces deux tendances générales, Patrick souligne que certains millésimes se profilent sur un équilibre plus "sec" que d'autres.

"Je voulais juste dire que j'avais trouvé ce L31 E sur un profil encore plus aiguisé que les L31D que je connaissais "

Alors on est d'accord...;)

Bonnes dégustations.
#139

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 668
  • Remerciements reçus 0

thierryl a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

"Petite remarque : en bouche, cela me paraît, en fait, entre deux eaux, en train de se chercher... possible fermeture ? A revoir dans deux ans."

Lorsque je les avais goûté au domaine j'avais déjà eu exactement cette sensation de vin "pas en place", à attendre quelques années.

Bonnes dégustations.
#140

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4135
  • Remerciements reçus 513

HERBEY 99 a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

Dites-donc messieurs pas la peine de s'énerver, on boit par plaisir et normalement cela devrait adoucir nos moeurs. Je dis et je répète que j'AIME les vins de Boxler rien à redire là dessus. Simplement les sr qui trainent un peu me fatiguent et surtout que MA cuisine, je ne bois que très rarement du vin seul, ne marche pas sur des vins où la sensation de sucre est trop présente. Je connais les vins de Boxler depuis le millésime 95 et j'ai des souvenirs de Sommerberg éblouissants qui ont été d'excellents compagnons de table. C'est tout et pour ma part cette discussion qui n'en est pas vraiment une est terminée:)
#141

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4619
  • Remerciements reçus 142

aquablue a répondu au sujet : CR: Albert Boxler Sommerberg 2007

Bu ce soir un CR: Boxler Riesling Grand Cru Sommerberg 2007:

Nez: Très grande fraicheur sur les agrumes et un chouia de melon (?). notes mentholées en final. Un petit coté fumé aussi
Bouche: c'est ample puissant avec une finale toute en citron et acidité. Très long. Très aérien. J'aime beaucoup (tu) !!

Un vin qui peut vieillir longtemps j'imagine.. Ca m'étonnerait qu'il reste longtemps en cave chez moi mais bon :S

Encore une fois, merci patrick de m'avoir donné envie de découvrir ce domaine :)-D

Arnaud.
#142

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1564
  • Remerciements reçus 9

alfonso a répondu au sujet : CR: A. Boxler Sylvaner 2007

CR: Sylvaner 2007 A. Boxler

Dès l'ouverture, le nez est sur les agrumes (pamplemousses et citron) une légère touche floral également.
En bouche, beaucoup de rondeur et de fraîcheur et même une finale assez complexe qui se termine par une longueur plus que correcte!
À 6€, vraiment une belle bouteille qui peut accompagner sans problème un bon petit plat !

Alfonso

Par ailleurs, je ne me bats pas pour avoir raison, puisque j'ai raison...;) L.J.
#143

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 605
  • Remerciements reçus 17

Florian Beck-Hartweg a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

Bonjour Maxime,

Je précise que je n'ai pas goûté ce vin en particulier, mais attention à l'interprétation de ce genre de flacon.
Il n'est pas marqué uniquement VT sur l'étiquette, mais aussi Sommerberg. Cela signifie terroir granitique, donc vin en finesse et avec une belle trame acide, beaucoup de fraîcheur.
Si le producteur a fait le choix de produire une vendange tardive à cet endroit là et qu'il le mentionne, c'est car il ne recherche pas une VT avec uniquement une belle sucrosité et des arômes exotiques, mais il cherche et revendique également une véritable expression de terroir.
Je sais, tout cela est compliqué et cela peut décevoir l'amateur qui ne recherche pas ce qu'il y a dans la bouteille... prudence donc!

Bonne journée,

Florian
#144

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 766
  • Remerciements reçus 28

MB a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

Florian,

S'agissant du côté demi-sec plutôt que VT, j'étais prévenu. Je n'ai donc pas été surpris. De plus, ce flacon était également ouvert pour son acidité que je recherchais. Donc pas de souci de ce côté-là non plus.

Non ! Ce qui m'a déçu, c'est le manque de maturité du fruit. J'ai eu la même impression que lorsque l'on mange des fruits pas mûrs, un peu vert. Outre le fait que cela soit pour moi rédhibitoire, je trouve que c'est de plus contradictoire avec le caractère VT qui devrait amener, me semble-t-il, au contraire du fruit bien mûr.

Amicalement.
Maxime.
#145

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 605
  • Remerciements reçus 17

Florian Beck-Hartweg a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

Bonsoir,

Qu'est ce qui t'a donné l'impression de fruits pas mûrs?

Merci,

Florian
#146

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 766
  • Remerciements reçus 28

MB a répondu au sujet : Re: Albert Boxler

Le goût du vin en bouche.

Amicalement.
Maxime.
#147

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8006
  • Remerciements reçus 153

FGsuperfred a répondu au sujet : CR:Albert Boxler 2008 pinot blanc

CR: Albert Boxler 2008 pinot blanc

une bouteille offerte par un caviste qui se rebiffe
je n'attendais rien de particulier de ce vin à part peut-être avoir une idée du style de ce domaine dont je n'ai entendu parler qu'en termes superlatifs
le nez est somptueux sur les fruits exotiques, particulièrement les fruits de la passion et une note minérale que je n'arrive pas à définir qui me rappelle des notes de terroir volcanique, ainsi qu'une superbe fraicheur
la bouche est une merveille de peps, d'équilibre, construite sur de superbes amers nobles et une acidité très bien dosée, et surtout parfaitement sèche ce qui me sied à merveille
le milieu de bouche manque idéalement de complexité, mais ce vin est un hymne au reviens-zy tellement il est une gourmandise absolue, belle ampleur, un verre en appelle un autre, la bouteille se vide à la vitesse grand "V" si bien que y'en aura pas pour le soir
seule la finale assez moyenne que ce vin est une entrée de gamme
une bouteille procurant un plaisir incroyable pour celui qui ne l'a pas gouté, j'ai été scié à la base
très belle préparation de notre dégustation alsace qui se pointe à l'horizon de la rentrée
bien+/très bien- !


frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
#148

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 340
  • Remerciements reçus 1

jpfre a répondu au sujet : CR: Albert Boxler Sommerberg 2001

Bue au resto hier soir. CR: : Albert Boxler Sommerberg 2001
Le pied !
Nez assez retenu (pas de carafage) sur le fumé, le pamplemousse.
Une bouche très riche mais soutenue par une formidable acidité.
Les verres se vident à vue d'oeil.
En se réchauffant le nez s'exprime +
belle longueur.
C'est un grand vin de garde, impossible de deviner l'âge à l'aveugle.
Ma note : 18/20

Amicalement,
Jean-Pierre.
#149

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2214
  • Remerciements reçus 11

denaire a répondu au sujet : CR:Albert Boxler - Alsace Pinot Gris 2006

CR:Albert Boxler - Alsace Pinot Gris 2006

Le nez est superbe, très (très) mûr, il évoque la mirabelle, le coing, les fruits exotiques (litchi en tête), avec quelques notes florales (rose), assez complexe, il commence à quitter le fruit primaire.

La bouche est large, très ample, il évoque une vendange tardive par sa densité, même si la sucrosité est bien intégrée. L'équilibre est davantage construit sur l'amertume que sur l'acidité. Seul bémol : l'alcool est, en bouche, perceptible (le vin titre 14%).

Très beau vin, dans un style ultra mûr, avec pour seul regret cet alcool qui ressort un peu trop à mon goût.

Mathieu
#150

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck