Nous avons 841 invités et 14 inscrits en ligne

Maison Trimbach

  • Messages : 21552
  • Remerciements reçus 48

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: Trimbach Clos Sainte Hune Riesling 2000

CR: vendredi soir, au Fox,
lapassionduvin.com/p...
sur un plateau de fromages belges, un Clos Sainte Hune 2000 de Trimbach
Une superbe bouteille !
Un nez complexe allant des fleurs aux touches de fruits secs en passant par des nuances minérales.
Une bouche incroyable d'élégance et de longueur. Savoureuse, elle est cristalline et n'en finit pas de finir.
C'est un "choc gustatif", on ne parvient pas à faire le tour du vin ni à en découvrir toute la complexité avec une bouteille pour 6.
Pour moi, ce sera un grand souvenir.
#811

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21552
  • Remerciements reçus 48

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: Trimbach Frédéric Emile 2009 et Clos Sainte Hune 2004

CR: Hier soir au Pegasus
lapassionduvin.com/p...

Frédéric Emile 2009:
Un vin déjà accessible.
Nez sur les agrumes, le pétrole et des nuances minérales.
Bouche concentrée et savoureuse, ample, avec une très jolie trame acide qui contribue à la grande longueur.

Clos Sainte Hune 2004:
Les qualités d'u Frédéric Emile au superlatif.
Nez magnifique sur les agrumes, allant de la mandarine à l'orange amère, le pétrole et un fond minéral.
Bouche incroyable d'élégance, de concentration et d'équilibre. Superbe finale qui oublie de finir.
Un très grand vin !
#812

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21552
  • Remerciements reçus 48

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: Trimbach - Riesling Cuvée Frédéric Emile 2001

CR: Après les deux belles bouteilles bues hier soir, j'ai eu envie d'ouvrir un de mes Frédéric Emile 2001

La robe est "or neuf".
Le nez agréable et complexe fait penser aux fleurs de printemps miellées, aux agrumes et au pétrole.
La bouche savoureuse offre un superbe équilibre entre la concentration et l'acidité. Le vin est ample, frais et très long avec une acidité aux saveurs d'agrumes qui donne un charme fou à la finale.

Un très beau vin qui a encore un avenir certain.
#813

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82076
  • Remerciements reçus 7499

oliv a répondu au sujet : Re: Trimbach Clos Ste Hune 1990

Alsace
Clos Ste Hune 1990, l'histoire d'un vin de légende.

www.decanter.com/lea...
#814

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2213
  • Remerciements reçus 1036

matlebat a répondu au sujet : CR: Trimbach Frederic Emile 2009

Bonjour à tous,

Bue lors de cette dégustation : lapassionduvin.com/p...
CR:
Vin 5 : Un nez qui pétrole sur le citron, agrume, note de mirabelle, fond silex, ça fait très Trimbach FE. La bouche confirme avec cette attaque droite, tendue, ciselée puis c'est plus ample, belle matière bien mûre, sur la mirabelle, l'agrume, note tourbée classe et fond pétrole. La finale est ronde, ample puis ça se tend, c'est puissant, long, avec une belle persistance de citron mirabelle note tourbée et fond pétrole. Je suis sur 2007 mais non, c'est bien un Riesling Trimbach Frederic Emile mais 2009. Excellent 93 (17) et belle réussite pour un 2009.

Amicalkement Matthieu
#815

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 976
  • Remerciements reçus 155

mauss.th a répondu au sujet : Re: Trimbach Clos Ste Hune 1990

oliv écrivait:
> Alsace
> Clos Ste Hune 1990, l'histoire d'un vin de
> légende.
>
> www.decanter.com/lea...
> -clos-ste-hune-1990-297948/

J'ai pu gouter ce Ste Hune 1990, et pour moi c'est le plus grand Ste Hune que j'ai gouté (7/8 millésimes tastés).
Ce que je trouve marrant dans cette histoire, c'est qu'autant la famille Trimbach que des clients viscéralement attachés au domaine, ont toujours défendu l'idée de faire des vins secs secs secs. Ici à Bordeaux, j'en connais qui se réjouissent à chaque fois de dire qu'il n'y a QUE 2/3gr de SR dans Frédéric Emile et Ste Hune, et aiment notamment à les opposer ainsi aux rieslings allemands, avec des niveaux de sucre toujours plus élevé (mais aussi d'acidité).

Or dans ce 1990 légendaire, il y a 5,6gr de SR, et c'est un des très rares (peut être le seul?) Ste Hune marqué aromatiquement par le botrytis.
Peut-être est il meilleur comme ca? Peut-être au contraire que ce 90 plait beaucoup car il est simplement "différent" des autres années?

Je ne sais pas, mais je trouve cela plutôt marrant que le Ste Hune jugé le plus grand soit celui qui est finalement le moins Ste Hune.
#816

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21552
  • Remerciements reçus 48

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Trimbach

Trimbach Frederic Emile mais 2009. Excellent 93 (17) et belle réussite pour un 2009.


Matthieu,

Nous sommes d'accord.
J'ai bu deux fois ce 2009 avec grand plaisir.
#817

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2213
  • Remerciements reçus 1036

matlebat a répondu au sujet : Re: Trimbach

Thierry ;-)
Amicalement, Matthieu
#818

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82076
  • Remerciements reçus 7499

oliv a répondu au sujet : Re: Maison Trimbach

Alsace
La mention des Grands Crus est désormais inévitable selon Jean Trimbach.

www.thedrinksbusines...
#819

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82076
  • Remerciements reçus 7499

oliv a répondu au sujet : CR: Maison Trimbach, Alsace Riesling, Cuvée Frédéric Emile, 2005

CR: Maison Trimbach, Alsace Riesling, Cuvée Frédéric Emile, 2005



Bouchon en état neuf.
Premier nez assez comprimé, discret mais qui va se poser lentement à l'aération pour révéler un ensemble droit, assez monacal mais d'une grande précision, compromis classieux de notes d'agrumes, entre l'orange et le citron vert et de senteurs minérales, sur la pierre humide et un fin pétrole.
Bouche racée, attaquant sur un beau volume plein qu'une acidité qui arrive dans un second temps mobilise en lui donnant la propulsion nécessaire.
Mais c'est l'apparition de très beaux amers qui donnent la structure nécessaire à ce très joli vin qui manque juste un peu d'intensité et de capacité de relance pour être grand.
Belle finale avec de la persistance, pas d'une puissance énorme mais d'une jolie longueur assurée par une amertume parfaitement intégrée.

Vraiment très bon.
#820
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21552
  • Remerciements reçus 48

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: Trimbach Clos Sainte Hune Riesling 1998

CR: hier, dans une dégustation de 16 vins, un Clos Sainte Hune 1998 de Trimbach.

Un excellent vin, nettement plus "jeune" que le 2000 bu il y a quelques semaines.
Un nez élégant sur les agrumes et le minéral.
Une bouche parfaite d'équilibre entre une matière concentrée et une acidité délicieuse, un volume et une finale remarquables.
Un délice!

Il a mis à mal le Bâtard-Montrachet 2000 du Domaine Leflaive servi après lui.
Il a fallu revenir à un Meursault de Ente pour pouvoir découvrir ensuite les qualités du Bâtard.
#821

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21552
  • Remerciements reçus 48

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: Trimbach Sélection de Vieilles Vignes Riesling 2012

CR: Sélection de Vieilles Vignes Riesling 2012 Trimbach.

Nez puissant et agréable sur le citron, l'orange et les hydrocarbures avec des nuances qui me font penser au silex.
Bouche plaisante faite d'une harmonieuse rencontre entre une acidité citronnée et une matière concentrée, un peu grasse, aux saveurs d'hydrocarbures. L'ensemble est ample, frais et long avec une finale qui s'étire grâce à l'acidité.

Je trouve ce vin bon et même très bon.
#822

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2100
  • Remerciements reçus 1059

jd-krasaki a répondu au sujet : CR: Trimbach - Réserve Personnelle Pinot gris 2010

Bu chez LPV Lutèce
CR:
Trimbach - Réserve Personnelle Pinot gris 2010
Note moyenne : 13.06 Classement : 10/17

JD : Nez exotique, fruité, brioché, bouche fraîche et tendue, sucre intégré, manquant un poil de matière, finale un peu courte. 14/20.
JC : Robe jaune or clair, nez sur les fruits jaunes et une petite note caoutchouc qui revient. En bouche, l’acidité est assez prononcée, j’y retrouve de l’amertume et un manque d’équilibre, surtout en face du Rangen. 12/20


JD | Lutèce
#823

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 131
  • Remerciements reçus 1

Alice GAIN a répondu au sujet : CR: Maison Trimbach, Alsace Riesling, Cuvée Frédéric Emile, Vendange Tardive, 1983

Magnifique vin d'une grande complexité aromatique et d'une longueur incroyable.
CR: Maison Trimbach, Alsace Riesling, Cuvée Frédéric Emile, Vendange Tardive, 1983
Dégusté au restaurant sans passage en carafe, sur un compressé de foie gras aux agrumes puis sur un filet de Saint-Pierre à la pêche et au safran, le vin s'est dégusté sec, gras et goûteux. Un vin exceptionnel Offrant des parfums de mangue rôtie, de citron confit, de nectarine, prune jaune cuite et de safran. Superbe, un grand moment de plaisir.

Belle journée

Alice

Belle Journée
Alice
#824

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1179
  • Remerciements reçus 218

bulgalsa a répondu au sujet : CR: Trimbach Sélection de Vieilles Vignes Riesling 2012

CR: Trimbach Sélection de Vieilles Vignes Riesling 2012

Il me semble avoir lu des messages de plusieurs intervenants dans cette rubrique mentionnant que les vins de ce domaine, certains du moins, sont bien faits mais ne procurent pas d’émotion particulière .

A l’instant-même où je déguste cette bouteille Trimbach Riesling Vieilles Vignes 2012 me viennent immédiatement à l’esprit ces commentaires, alors même que je n’y pensais pas une seconde auparavant. C’est vrai, il est bien fait, sur une trame solide, un bon équilibre, un caractère sec sans faille, une vivacité de bon aloi, des arômes terpéniques prédominant au nez secondés par des arômes d’agrumes, mais sans dégager ce supplément d’émotion qu’on est en droit (ou pas) d’attendre. A noter cependant une excellente persistance arômatique.

Finalement, en relisant mon propre message, je me dis que ce que je dois retenir, plutôt que de savoir qu’il ne m’a pas soulevé au plafond, c’est d’avoir bu un bon vin, classique, puisqu’après tout « une trame solide, un bon équilibre, un caractère sec sans faille, une vivacité de bon aloi », c’est déjà pas mal, non?

Luc
#825

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21552
  • Remerciements reçus 48

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Trimbach

Luc,

Après t'avoir lu,,j'ai ouvert à nouveau, ce soir, une Sélection de Vieilles Vignes 2012.
Il est vrai qu'on est nettement en dessous du Frédéric Emile.
Mais c'est bon et deux fois moins cher.
#826

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 766
  • Remerciements reçus 4

Caravelas a répondu au sujet : CR: Domaine Trimbach - Clos Sainte Hune 2005 - Alsace

CR: Domaine Trimbach - Clos Sainte Hune 2005 - Alsace

Bu lors de cette Soirée

Florent
Nez éxubérant sur le pétrole , les fruits jaunes , le miel et le litchi.
En bouche, c'est remarquable d'équilibre, la texture file en bouche en étant persistante à la fois. Il manque toutefois quelque chose, une certaine matière, une ampleur ou une puissance à ce vin.
La longueur est magnifique.

Sebastien
On revient sur un blanc avec le dessert (Entremets à la vanille, framboise et chocolat blanc sur un biscuit à l’amande)
Au nez, on perçoit quelques notes de fruits exotiques, fruits jaune. Florent y perçoit des notes de pétrole que j’ai du mal à distinguer.
La bouche montre les notes perçues au nez, avec un belle matière, une longueur très longue, mais avec un je ne sais quoi que fait qu’on reste sur notre faim, que le vin est en phase de fermeture, demandant encore du sommeil pour se réveiller et nous montrer tout son potentiel.

Caravelas
Nez ouvert, sur les fruits jaunes, une pointe de litchi et de rose assez étonnante rétrospectivement
Le vin se goute parfaitement sec mais manque un peu de direction, de cohérence, on ne sait pas où il va, il est un peu pataud pour un sec et n'a pas de sucre à proposer pour faire "sec tendre" voire demi sec.
Finalement, on ne sait pas trop ce qu'on boit...
L'aromatique est timide, ça fait assez austère (morne plutôt car il y a des austérité que j'aime beaucoup, sur les vins secs avec une grosse tension) et j'évoque d'ailleurs le style Trimbach.
La finale ne m'a pas marqué, elle manque de vie et est à l'image de la bouche, un peu morne et plate.
Je suis un peu dur parce qu'honnêtement, c'est pas un mauvais vin mais je tombe véritablement des nues à la découverte de l'étiquette.
Le vin ne tient pas son rang pour moi, pas du tout, on est censé être au sommet des vins d'Alsace....
Dès lors, le prix me semble totalement absurde pour ce qu'il y avait dans le verre ce soir là, même si sa position dans la dégustation ne l'a clairement pas aidé.
Un vin que je n'achèterai pas, même pour un tiers du prix.

Anthony
#827

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 58
  • Remerciements reçus 7

pentaprisme a répondu au sujet : Re: Trimbach Riesling Réserve 2013

CR: Trimbach Riesling Réserve 2013

Un riesling sans grande prétention. L'acidité est bien là sans verser dans l'excès, donnant un vin équilibré. L'aromatique est ici en demi-teinte, ce vin n'a pas grand chose à (me) raconter. A environ 17€ la quille, c'est une petite déception.
#828

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3135
  • Remerciements reçus 2108

starbuck a répondu au sujet : CR: Domaine Trimbach, cuvée Frederic Emile 2007

un repas, mes amis ...

Bu en apéritif, ce riesling me plait beaucoup.
De belles notes d'agrumes assez gourmandes, je dirais presque exotiques qui viennent compléter des touches minérales mais surtout un vin qui pétrole plein pot.
Mes amis sont assez d'accord avec moi, il y a une grosse marche qualitative par rapport à d'autres riesling plus courants.
La finale est très pure, toute en longueur. A cinq avec deux épouses la bouteille est rapidement terminée, à table maintenant.

Sylvain
#829

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82076
  • Remerciements reçus 7499

oliv a répondu au sujet : Re: Villa d'Este Wine Symposium 2015: Une verticale du Clos Ste Hune - Maison Trimbach

Villa d'Este Wine Symposium 2015

Une verticale du Clos Ste Hune - Maison Trimbach





Clos Ste Hune, 2010
Année froide, millésime de petits rendements (coulure) avec de l'acidité et de la concentration



Robe sur un doré léger marqué de très fins reflets verts.
Nez puissant, complexe, dense et serré, compromis de notes d’hydrocarbure et minérales puis de crème de menthe, l’aération libérant une étonnante touche de liqueur de framboise.
La bouche est tendue et très concentrée, sur une acidité tranchante qui lance un toucher dense et impactant, provoquant une sensation comprimée d’extraits secs énormes qui doivent se fondre pour libérer leur matière. L’aromatique fine et serrée, sur le citron vert et des touches minérales participe de cette impression de légère austérité.
Finale énorme de puissance, sur des amers structurants et toujours cette acidité laser qui étirent le vin.
A attendre impérativement afin de décomprimer ce superbe ensemble.
Très beau ! Vivement plus tard ! (tu)


Clos Ste Hune, 2005
Été sec, avec une bonne réponse des sols calcaires au stress hydrique



Robe jaune paille enrobée de vert de gris.
Nez fin, un peu austère, sur le minéral (pierre frottée, craie humide) et au fruit citronné agréable.
Très jolie bouche pleine et posée, d’une ampleur agréable et d’un équilibre franc apporté par une belle acidité sans aridité.
L’aromatique est délicate, entre les agrumes et le minéral.
Finale d’une bonne persistance sans être interminable, comme si le vin se situait entre deux âges et refusait de choisir totalement son camp entre sa fraicheur de jeunesse et la complexité d’évolution qu’apporte la garde.
A attendre, je pense.


Clos Ste Hune, 1995
Année classique, avec quelques traces de pourriture noble sur les parcelles aux sols les plus légers



Robe sur un doré grisé léger.
Superbe nez offrant un bouquet complexe, sur les fruits secs (abricot, papaye), le tabac blond, senteurs enrobées de notes fraiches et noble de menthe avec un côté crémeux. Superbe !
La bouche est magnifique, dense en attaque, sur une acidité vertébrale qui lance de manière très bien intégrée une matière très structurée. L’ensemble est d’un charme aromatique certain mais reste assez pointu et dense, tout en tension et en tranchant.
La finale est puissante, marquée d’une acidité presque ferme.
Un vin à qui il ne manque qu’un peu de chair pour offrir plus de confort en bouche et déclencher alors un énorme plaisir.
Très bon ! (tu) Et à revoir à table où quelque chose me dit qu'il pourrait bien marquer des points.


Clos Ste Hune, 1990
Année de maturité des raisins parfaite, avec une pourriture noble de grande qualité



Robe d'un doré très fin.
Nez délicat, complexe et précis, sur la peau d'agrumes (le citron et à l'aération de superbes notes de pamplemousse) puis des notes minérales difficiles à décrire mais qui créent un bouquet fin d'une grande noblesse d'expression.
La bouche suit un parcours similaire, délicate en attaque, sur une matière posée qui semblerait presque fragile si n'était un équilibre absolument monumental qui étire en profondeur une manière absolument remarquable de précision !
La construction de ce vin mérite les plus grands superlatifs, emplissant la bouche d'une puissance certaine sans rien sacrifier à la finesse ni à la précision, sur une aromatique délicieuse au point d'évolution parfait.
La finale est magnifique d'élégance, réussissant à unir une puissance contenue et une extrême délicatesse dans un ensemble classieux comme seuls les plus grands vins parviennent à le faire.
Somptueux ! (tu)(tu)


Clos Ste Hune, 1983
Hiver clément mais pluvieux, comme le printemps. Été chaud et sec.
Vendanges du 6 au 27 octobre puis du 21 au 24 novembre




Robe étonnante car la plus claire de la dégustation, presque cristalline.
Nez chafouin, presque rébarbatif, sur des notes médicinales (sparadrap) et d'alcool de pharmacie.
Bouche un peu lente en attaque, sur une matière large et glycérinée mais qui manque de tenue et de capacité de rebond malgré la présence d'une belle acidité.
L'aromatique pierreuse et terne n'arrange pas l'affaire en rendant le tout très austère.
Quelques amers relancent un peu la finale en faisant saliver mais force est de constater que ce vin manque de charme.
Une bouteille en dedans ?
Je n'ai pas aimé.


Clos Ste Hune, 1976
Eté caniculaire, sans une goutte d'eau de juin à septembre.
Des orages de mi-septembre ont permis le développement de la pourriture noble.


images.glop.fr/OlivL...
Robe vieil or ambré, nettement plus teintée que tous les autres vins de la verticale.
Nez complexe, un peu instable, sur des notes d'évolution certaine, sur le cuir, les fruits secs, la datte, de petites senteurs empyreumatiques.
La bouche se joue en deux temps, semblant large et quasi massive en attaque, sur une matière très riche, l'acidité arrive en milieu de bouche pour trancher dans cette masse et la mobiliser, offrant alors un ensemble très puissant, trop peut-être pour la dégustation mais qui doit pouvoir faire un malheur à table, sur un grand prisme de plats de la cuisine classique.
L'ensemble est d'une impeccable tenue, sur une complexité aromatique d'évolution très intéressante, sur des notes de tabac blond, de peau d'orange séchée et de pierre humide.
La finale est d'une énorme persistance, presque d'une décadence baroque dans sa richesse pourtant sans sucrosité.
Très beau. Et sûrement grandiose à table. (tu)


Clos Ste Hune, 1971
[size=x-small]Eté chaud mais temps froid pendant les vendanges.
Millésime de petits rendements dus à la coulure[/size]




Robe sur un doré net.
Nez évolué, très beau compromis de notes torréfiées et empyreumatiques (chocolat, café, poudre noire) et fruitées, sur l'ananas confit.
La bouche contraste fortement avec le 1976, immédiatement nerveuse et tranchante, sur une construction tonique et rythmée au moyen d'une superbe acidité qui propulse le vin dans un ensemble profond et d'une jolie chair à la droiture certaine .
L'aromatique est complexe, bel ensemble franc et précis de goûts de menthe poivrée, de grain de café avec encore un fruit bien vivant et qui s'exprime sur un léger exotisme (ananas, papaye).
Très jolie finale salivante à souhait et dont la tension froide ne verse jamais dans le strident.
Très beau mais à réserver quand même aux amateurs de vins tranchants.


Clos Ste Hune, 1966



Robe vieil or.
Nez sur un immédiat grillé, entre le maïs soufflé, la peau de poulet grillé, des notes de pierre humide puis de marmelade d'orange.
Grande attaque dense et charnue à la fois, avec une puissance fondue au déroulé impressionnant sans aucun point de faiblesse.
L'aromatique complexe et franche, sur des goûts d'évolution finement grillés rafraichis par des notes mentholées et encore du fruit (mandarine) participe à étirer et donner du rythme à ce superbe ensemble.
L'équilibre est remarquablement réussi, sur une matière suave et nerveuse à la fois particulièrement agréable en bouche.
Finale très puissante, presque brutale par des amers qui appellent la table pour se rééquilibrer et d'une persistance mentholée impressionnante.
Superbe ! (tu)



Tour de table avec Pierre Trimbach, Eric Rousseau et Helmut Dönnhoff

Une magnifique dégustation qui illustre le très haut niveau et l'impressionnante tenue à la garde du Clos Ste Hune.

Un vin puissant, dense, au tranchant toujours parfaitement assumé et auquel la patine des ans apporte un fondu indispensable pour dépasser son austérité de jeunesse qui peut parfois sembler brutale.

Oliv

La lecture de Kevin Shin de ce moment.

www.cellartracker.co...


Et celle d'Antonio Galloni : vinous.com/articles/...
#830

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 353
  • Remerciements reçus 34

Julien MICHEL a répondu au sujet : Re: Trimbach

Autant de beaux millésimes de CSH ça fait rêver ! Comme quoi il fait enterrer ses CSH...;)
#831

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 716
  • Remerciements reçus 6

psykopat a répondu au sujet : CR:Domaine Trimbach Riesling Clos Ste Hune 2001

CR:Domaine Trimbach Riesling Clos Ste Hune 2001CR:
Un nez sur la livèche, les agrumes, la mirabelle, la thuya et la menthe citronnelle.
En bouche, c'est tendue, droit, mais ça manque de coffre (surtout après le monstre du Rangen) et son petit côté protestant, austère ne fait rien pour améliorer la chose. Bien+

CénoSillicaphobe approuvé
www.leverasoif.com
www.australian-rarit...
Ni Dieu ni maître, même buveur....
#832

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4315
  • Remerciements reçus 1421

Vaudésir a répondu au sujet : CR:Domaine Trimbach Riesling Cuvée Frédéric Emile 2005

Domaine Trimbach Riesling Cuvée Frédéric Emile 2005
CR:
Bu lors de cette soirée lapassionduvin.com/p...

Moi: Robe jaune claire, nez intense, maturité et tension, bouche mur et fraiche d’une belle intensité, équilibre superbe, salinité, encore un très beau calibre TB++/EXC

Christophe : Très élégant droit minéral. Un fin sur la finesse. Bien

Stéphane
#833

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1763
  • Remerciements reçus 770

dt a répondu au sujet : CR: Gewurztraminer réserve personnelle VT 1967 - domaine Trimbach

CR: Gewurztraminer réserve personnelle VT 1967 - domaine Trimbach

Ma dernière bouteille. Servie pour ce réveillon du 24 avec un beau foie gras en terrine.
Robe évoluée, bronze. Nez remarquable de netteté avec des notes de rose, de poivre, de litchi, d'herbes médicinales. Pour un un vin de presque 50 ans, on est encore bien loin des arômes tout tertiaires .... Bouche avec beaucoup de relief, sans mollesse. Les sucres sont fondus, l'équilibre est majestueux et l'impression de fraîcheur est assez étonnante finalement.
Beaucoup de plaisir. Un grand vin tout simplement. (tu)

Denis

Denis
#834

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 365
  • Remerciements reçus 253

Moriendi a répondu au sujet : CR: Domaine Trimbach - Riesling sélection de vieilles vignes 2012

CR: Domaine Trimbach - Riesling sélection de vieilles vignes 2012

Cette bouteille a accompagné des coquilles Saint-Jacques au bouillon thaï. Le nez, fortement marqué par les agrumes et surtout le citron, répond de suite aux odeurs de citronnelle qui se dégagent du plat.

En bouche le vin se révèle très sec, voire vif, relevant les arômes de curry du bouillon. C'est un vin bien structuré, assez puissant, bien équilibré, peut-être un peu monolithique à cause de sa finale sur le citron. C'est solide, bien fait et manquant d'un je-ne-sais-quoi difficile à définir pour totalement emporter l'adhésion.

“Ce matin, après avoir entendu un astronome parler de milliards de soleils, j'ai renoncé à faire ma toilette : à quoi bon se laver encore ?” - Cioran // Serge
#835
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Thierry Debaisieux

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21552
  • Remerciements reçus 48

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: Domaine Trimbach - Riesling sélection de vieilles vignes 2012

Merci pour cette analyse du Vieilles Vignes 2012 que j'ai déjà commenté.
Elle décrit parfaitement les impressions que procure ce vin.
Ce n'est pas du niveau de Frédéric Emile, mais, vu le prix demandé, cela me semble être un achat assez intéressant.
#836

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2311
  • Remerciements reçus 924

GILT a répondu au sujet : CR: Domaine Trimbach - Gewurztraminer 2001

CR: domaine Trimbach Gewurtztraminer 2001

Belle robe dorée.
Nez fondu sur la rose et le litchi.
La bouche présente équilibre et complexité;litchi et rose prédominent.
Le sucre est fondu.
Belle bouteille servie sur un curry de Gambas au coco.

Cordialement.

Gilles
#837

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82076
  • Remerciements reçus 7499

oliv a répondu au sujet : Maison Trimbach, Riesling, Frédéric Emile, 2008

Un dîner au Laurent autour de la truffe noire

CR: Maison Trimbach, Riesling, Frédéric Emile, 2008



Robe claire, sur un doré très léger.
Beau nez fin et droit, sur la peau d'agrumes, le citron vert enrobé de délicates notes minérales (naphte) dans un ensemble très élégant.
Bouche à l'attaque laser, sur une construction élancée et ultra tonique mais à l'acidité structurelle parfaitement intégrée à une matière dense à cœur et qui permet d'éviter tout effet de morsure ou de déséquilibre.
Les goûts sont en pleine phase avec les aromes du nez, sans exubérance mais d'une grande précision.
Finale qui claque sur le palais, salivante et désaltérante tout en laissant une superbe et longue impression d'extraits secs. J'adore !
Splendide ! (tu)
#838

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 362
  • Remerciements reçus 114

Jullux a répondu au sujet : Maison Trimbach

J’ai eu la chance hier soir de participer à une belle dégustation des vins du domaine Trimbach présentés par François Wilhelm (« FW »), cousin de la famille et ambassadeur de ses vins.

Costume et cravate de rigueur (nous sommes au cercle Munster), ambiance classe, tables dressées, et une trentaine de convives.

A ma table deux amis, des connaisseurs, et Antoine Clasen, directeur chez Bernard Massard et distributeur des vins Trimbach à Luxembourg.

Pour accompagner la série des vins, des tapas et amuses bouches notamment :
- saumon avec pamplemousse oignon œufs de limpe
- toast foie gras baie de genièvre, graine de tournesol torréfié, gelée citronné et graine de pavot
- risotto orange et mangue, gambas
- Espuma crème pomme de terre et cèpes
- poisson bar de ligne assez fort avec algues séchés
- plateau de fromage (maroilles, bleu, Comté 24 mois, reblochon)
- mignardise sucrées
(pour ce que j’ai pu / pense avoir identifié, car les assiettes n’ont pas été présentées et je n’ai pas mis la main sur le menu)

Après une présentation du Domaine par FW (+ de 50 hectares à Ribeauvillé, + achat de raisins à des viticulteurs) de la famille (13ième génération, avec Anne), de la production (1 million de bouteille par an), et du terroir (barrière des Vosges, faille de Ribeauvillé), et du style Trimbach, la dégustation commence.

La plupart des vins seront commentés par FW.

1er vin CR: Domaine Trimbach, Muscat 2015 :
Muscat net très plaisant aux arômes très fruités, sur les fruits jaunes, exotiques et blancs, impression de douceur au nez, mais bien sec en bouche une belle expression du cépage, joli vin gourmand à croquer !

2ième vin CR: Domaine Trimbach, Riesling réserve 2013 :
Vin très peu expressif au nez, en bouche, très sec, trop pour moi, je n’adhère pas. J’ai bu le 2011 il y a peu qui était bien fait bcp plus expressif et moins nerveux. Peut-être faut-il attendre mais en l’état vin difficile à boire sauf si on aime les vins tendus comme des strings.
Le caractère très sec des riesling est un des traceurs de la maison Trimbach, mais là c’est un peu pousser mémé dans les orties.

3ième Vin CR: Domaine Trimbach, Vieilles Vignes 2014 :
Une évolution sur le précédent avec nez plus expressif, une bouche plus grasse, thanks god ! Vin agréable.
Commence alors une verticale sur la cuvée Frederic Emile

4ième vin CR: Domaine Trimbach, Cuvée Frederic Emile, 2007 :
Un des rieslings préférés de la soirée, nez complexe, sur le citron, les fruits jaunes et blanc, un petit côté pétrolé et après 15 min d’aération, des notes de pain toasté. En bouche, c’est tendu mais avec un final gourmand et d’une longueur remarquable. J’ai une bouteille dans ma cave, je vais certainement grossir les rangs, ET j’attendrai quelques années avant d’y revenir.

5ième vin CR: Domaine Trimbach, Cuvée Frederic Emile, 2008 :
FW est fier de nous annoncer que ce vin a obtenu la note de 20/20 par Bettane. Année plus froide que 2007, le vin est plus tendu, plus précis, les notes d’hydro carbures perçues sur le précédent se sont éteintes, il emportera la majorité des suffrages autour de la table et sera désigné comme le meilleur des 3 Frederic Emile.

6ième vin CR: Domaine Trimbach, Cuvée Frederic Emile, 2009 :
L’année la plus chaude des trois ce qui se ressent dans le verre. Belle attaque, une bouche ample, mais le vin s’arrête net et tombe sur une amertume un poil désagréable. Certainement pas le moment de l’ouvrir.
Perso ma préférence, ira sur le 2007.

7ième vin CR: Domaine Trimbach, Clos Saint Hune, 2008 :
On y arrive, le mythique, la Rolls Royce du domaine. Celui que Parker veut emmener sur son île déserte. Très beau nez, complexe et évolutif, commence par des notes fruits secs et légèrement confis, ça se confirme en bouche avec départ sec puis un twist final sur des notes gourmandes plus douces et un final, vanille et réglisse. Splendide. Mon préféré de la soirée. A cacher dans les bonnes caves mais trop cher pour ma petite bourse. Mon anniversaire arrive, vais me le faire offrir :) .

8ième Vin CR: Domaine Trimbach, Clos Saint Hune, 2011 :
Au nez et en bouche ce riesling sera facile à aborder et très agréable avec une belle fraicheur. J’ai l’impression d’un aparté dans la soirée, et je l’aurais certainement désigné comme l’intru car j’ai du mal à retrouver les traceurs communs que j’ai perçu dans les autres vins tout au long de la dégustation. Le Vin est généreux et délicat, et ce qui est étonnant, déjà prêt à être bu.
Il est temps de quitter les rieslings pour finir avec les Gewurtz et pinot gris. Mais ma mémoire commence à faire défaut car je n’ai pas pris de notes et j’essaye de restituer ce qu’il me reste de la dégustation donc désolé si c’est incomplet / imprécis.

9ième Vin CR: Domaine Trimbach, Pinot Gris réserve, 2014 :
Il sera servi pour le fromage en même temps que la Cuvée des Seigneurs de Ribeaupierre et le plateau de fromage. Nez très désagréable sur …la boite de thon ?, pas mieux en bouche, je n’insisterai pas.

10ième Vin CR: Domaine Trimbach, Cuvée des Seigneurs de Ribeaupierre, ???
Je ne me souviens plus de l’année et je comptais sur la photo souvenir pour m’en rappeler mais il y doit y avoir une petite erreur puisque comme vous le constaterez il est absent sur la photo au profit de la Cuvée Frederic Emile 2007 représentée 2X. Je me souviens d’un vin avec un nez magnifique très expressif sur la rose et le litchi qui se confirmera en bouche, généreux et équilibré. S’accordera parfaitement avec le Maroille et le bleu.

11ième Vin CR: Domaine Trimbach, Vendange tardive, 2007
Vin moelleux, remarquable d’équilibre, qui ne s’envole pas dans l’excès de douceur mais qui au contraire reste maîtrisé et fini sur une légère note boisée, de sève, très agréable.

Il est temps de saluer ma table, FW et de me retirer. Nous (mes amis et moi) avons passé une soirée inoubliable et c'est de loin la meilleure degustation que j'ai faite de ma courte vie de passionné. La première payante également (30 euros), mais vu la qualité de la prestation, le lieu, le service, il s'agit plus d'une (heureuse) contribution à l'organisation de la soirée qu'une retribution des vins.

#839
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, oliv, peterka, Frisette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20
  • Remerciements reçus 0

Michael S. a répondu au sujet : CR:Maison Trimbach - Riesling Cuvée Frédéric Emile 1999

CR:Maison Trimbach - Riesling Cuvée Frédéric Emile 1999

La robe est de couleur or foncé.
Le nez n'est pas très expressif, juste quelques notes d'hydrocarbure.
La bouche manque de fraicheur à mon goût, je trouve ce vin un peu austère.
Dans l'ensemble un peu déçu de cette bouteille car la même bue il y a 6 mois était encore en pleine forme.

Note : B-
#840

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck