Domaine Vincent Stoeffler, Barr

    • Messages : 60
    • Remerciements reçus 0

    JPaul a répondu au sujet : Domaine Stoeffler Riesling Kirchberg de Barr 2004

    Si je n'avais pas su qu'un riesling pouvait évoquer le pétrole, je n'y aurais sans doute pas pensé. Mais là oui odeur pétrolière et fumée aussi. Beaucoup de sucre, je ne m'y attendais pas. C'était bon, c'était frais, mais vraiment sucré . Et sur la blanquette, l'accord était limite.

    Jean-Paul
    #61

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 762
    • Remerciements reçus 0

    lanèfle a répondu au sujet : CR: Domaine Stoeffler

    Hello,

    Quelques impressions grapillées en vitesse en passant au domaine :

    Riesling Mulhforst 2007 : Enfin, un tout bon riesling bien tendu à la matière pleine. De fines notes d'hydrocarbure.

    Riesling 2009 : Mise récente. Assez rond mais sans excès. Bien fruité, très plaisant dès à présent.

    Muscat 2009 : du fruit rien que du fruit, de la fraicheur. Attention les terrasses estivales, ça va onduler !

    Pinot noir Rotenberg 2008 : Côté sudiste très marqué (très souvent sur cette cuvée), bois un peu écrasant.

    XXC 2008 : du grand pinot noir. Une matière et un velouté qui dépotent.

    Voilà, impressions fugaces évidemment...


    Nous n’avons plus de grand homme mais des petits qui grenouillent et sautillent de droite et de gauche
    avec une sérénité dans l’incompétence qui force le respect. Desproges
    Le blog du rustre
    #62

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 340
    • Remerciements reçus 1

    jpfre a répondu au sujet : CR: Domaine Stoeffler

    Bonjour,

    Visite au domaine il y a quelques jours.
    Reçu par Vincent Stoeffler, très professionnel et disponible.
    J'ai dégusté toute la (longue) gamme en 2008.

    Excellent qualité générale avec un coup de coeur particulier pour les Riesling Grand Cru du Domaine.
    J'abonde dans le sens de Vincent Stoeffler qui préfère son millésime 2008 au millésime 2007.
    Les acidités de 2008 sont magnifiques.
    - Riesling Grand Cru Kirchberg de Barr 2008 : plus tranchant que le Schoenembourg. Superbe fruité sur une acidité magnifique. belle longueur. Belle garde à prévoir.
    - Riesling Grand Cru Schoenenbourg 2008 : plus de sucre résiduel que le Kirchberg, c'est plus accessible maintenant. belle longueur également.

    COup de coeur pour le SGN Riesling 2006 : une pureté du sucre porté là encore par la minéralité du terroir. C'est très long. Excellent maintenant et pour (très) longtemps.

    A souligner les prix très sage du domaine.
    13€ pour les riesling GC
    17,5€ pour la SGN en Riesling (50cl)

    Amicalement,
    Jean-Pierre.
    #63

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 19
    • Remerciements reçus 0

    climens.03@wanadoo.fr a répondu au sujet : Re: Domaine Stoeffler

    bonjour jean pierre

    à votre avis ,il faut privilegier le schoenenbourg, ou le kirchberg en 2008.
    je suis encore tout impregnié du sujet sur les rieslings 2007, ou le schoenenbourg 2007 figure si bien.
    à votre avis peuvent-ils se conserver longtemps......

    merci par avance

    alain

    ALAIN CLUZEL
    #64

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2774
    • Remerciements reçus 5

    Patrick Bottcher a répondu au sujet : Re: Domaine Stoeffler

    à votre avis peuvent-ils se conserver longtemps......

    Minimum 15 ans, vu les acidités et la matière présente. Les aromes actuels évolueront toutefois vers des palettes plus secondaires au bout de cette période.

    Patrick Böttcher
    VinsLibres.net
    #65

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 449
    • Remerciements reçus 0

    cédric76 a répondu au sujet : Re: Domaine Stoeffler

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. écrivait:
    > bonjour jean pierre
    >
    > à votre avis ,il faut privilegier le
    > schoenenbourg, ou le kirchberg en 2008.
    > je suis encore tout impregnié du sujet sur les
    > rieslings 2007, ou le schoenenbourg 2007 figure si
    > bien.
    > à votre avis peuvent-ils se conserver
    > longtemps......
    >
    > merci par avance
    >
    > alain

    Je me suis posé la question,ma fille étant née en 2008 je pense que je vais privilégier les deux ;) et également quelques bouteilles de l'excellent Muhlforst quand celui-ce sera dispo.
    #66

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 14
    • Remerciements reçus 0

    sygmund a répondu au sujet : Re: Domaine Stoeffler

    Le Kirchberg 08 est plus structuré et équilibré, c'est une bête de garde, n'hésitez pas à ce prix là, je ne connais pas d'autres vins pouvant tenir plus de 20 ans!!!
    #67

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2774
    • Remerciements reçus 5

    Patrick Bottcher a répondu au sujet : Re: Domaine Stoeffler

    plus structuré et équilibré.....

    plus équilibré que .... ?

    Patrick Böttcher
    VinsLibres.net
    #68

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 340
    • Remerciements reçus 1

    jpfre a répondu au sujet : Re: Domaine Stoeffler

    Bonsoir Alain,

    En premier lieu veuillez excuser le retard de ma réponse ... je n'ai tout simplement pas visité le forum Alsace depuis quelques jours.

    Pour répondre à votre question sur la garde des Riesling GC 2008 et 2007, il ne fait aucun doute qu'il s'agit de deux grands millésimes pouvant être encavés.
    Pour avoir déjà dégusté plusieurs bouteilles des deux millésimes (les prix sont doux, plus facile pour boire souvent) je suis certain que les 2008 iront plus loin que les 2007.
    Pour tout vous dire j'ai une préférence pour les 2008.
    Et si je devais faire un choix, je préfère le Kirchberg encore plus tendu que le Schoenembourg.

    Amicalement,
    Jean-Pierre.
    #69

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 19
    • Remerciements reçus 0

    climens.03@wanadoo.fr a répondu au sujet : Re: Domaine Stoeffler

    jean pierre
    merci beaucoup pour ces précisions...
    le riesling étant un de mes cepages préférés,je suis déjà passé à l'acte d'achat,et j'ai déjà gouté kirchberg 2007 et schoenenbourg 2008...c'est ce que vends le domaine actuellement.
    le kirchberg 07 est un joli riesling,assez tendu ,et minéral,sans excés,avec un fruité si propre à ce cépage.
    le schoenenbourg 08, est plus ample, déjà trés agréable maintenant ...trés riche....le domaine m'a indiqué une belle acidité en 08, sur cette bouteille je ne l'ai pas décelée....
    en bref ...je suis d'accord avec vous sur la haute qualité de ces deux crus, avec en plus, un prix VRAIMENT correct. (je m'interroge cependant sur la longue garde du 08 )
    quand j'ai passé commande, mon interlocutrice m'a proposé de m'envoyer GRATUITEMENT une BOUTEILLE,afin que je puisse la gouter, et ensuite commander en connaissance de cause. je m'interesse au vin depuis 35 ans, et jamais on ne m'a proposé une telle chose.....ce domaine offre véritablement la générosité à tous les étages.
    si vous passez par l'Allier, faites moi signe, ce sera avec plaisir que l'on refera le monde devant quelques grands rieslings ..ou autre chose d'ailleurs.
    Cordialement
    Alain

    ALAIN CLUZEL
    #70

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 762
    • Remerciements reçus 0

    lanèfle a répondu au sujet : CR: Domaine Stoeffler Riesling Kronenberg 2007

    Bonjour à tous :
    CR: Domaine Vincent Stoeffler Riesling Kronenberg 2007
    Ce truc coûte dans les 8,7 € chez le viticulteur.

    La robe : Dorée et d'une limpidité parfaite, lumineuse. Sur la paroi, se vautrent des larmes abondantes et assez tenaces.

    Le nez : Assez discret mais agréable, fin : agrumes, une très légère touche de cire, amandes fraîches, une belle nuance florale.

    La bouche est ronde mais sans lourdeur, avec une sensation de sécheresse prononcée du milieu à la finale. Fine bulle. Les arômes, discrets, expriment du fruit mûr. De l’abricot, net, surtout en finale et des agrumes (le riesling est le vin fétiche à Binche).

    La finale(15-20 secondes) donne aussi pas mal dans la réglisse et le grillé et ça, c’est dommage. Il y a aussi de fines notes de noisette, et ça, c’est bien. La matière est pleine et assez veloutée, grasse même. Le tout est élégant, bien équilibré, caractérisé par ce mélange de rondeur et de sécheresse rigoureuse.

    Le lendemain : Modéré (modéré, c’est mieux que discret mais moins qu’expressif), le nez, s'ouvre sur de délicates notes florales (presque du muguet, [size=x-small]mais pas d'edelweiss[/size];)), du fruit mûr type abricot, des agrumes. Une note fumée aussi. En bouche, le vin est frais et tendu avec toujours cette note sèche et une belle note saline en fin de bouche.

    Impression générale : Vraiment bien équilibré, excellent. Très particulier avec cette sécheresse finale marquante (j'ai pas dit acidité ni minéralité). L'évolution sur deux jours est spectaculaire. A mon avis ce vin peut encore un peu dormir en cave avant de donner tout ce qu'il a.

    Un mot sur le lieu-dit : Ca provient du lieu-dit Kronenbourg, un terroir voisin du Schoenenbourg sur Zellenberg, identique au point de vue de la géologie, apparemment : des marnes et des gypses. Alors pourquoi Kronenberg et pas bourg… Non, ce n’est pas un hommage à David, mais juste une histoire de confusion avec la célèbre marque de bière (dixit Vincent Stoeffler)… Mouais… faudra qu’on m’explique.

    Bon après-midi tout le monde.


    Nous n’avons plus de grand homme mais des petits qui grenouillent et sautillent de droite et de gauche
    avec une sérénité dans l’incompétence qui force le respect. Desproges
    Le blog du rustre
    #71

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 762
    • Remerciements reçus 0

    lanèfle a répondu au sujet : CR: Domaine Vincent Stoeffler Mulhforst 2005

    CR: Domaine Vincent Stoeffler Mulhforst 2005

    Ca doit chercher dans les 8-9 €

    Robe : Une belle robe riche et lumineuse : jaune doré franc. Cristalline avec des larmes très abondantes et tenaces.

    Nez : Expressif, élégant et de plus en plus complexe au gré de l'aération. Cire d'abeille dominante et même unique au début (courant sur ce vin), puis, plus discrets, des agrumes, leurs écorces, même de nettes notes d'orange, une impression de fruit mûrs, un peu de fleur de tilleul.

    Bouche : De petites et fines bulles à l'ouverture picotent la langue (lassant cette manie des bulles). La bouche est trop ronde, peu tendue. Si tu ajoutes les arômes discrets, ce n'est pas top au début. Au début... parce que ça va s'améliorer nettement à l'aération. Et là, c’est Goldorak ce vin. Métamorphose ! Des agrumes, des fruits exotiques, un léger air de liquoreux, un peu de cailloux chauds. Une finale qui révèle enfin de la fraîcheur, magnifique, une fin un peu amère paradoxalement sur un fruité mûr sur plus de 20 secondes. La matière se révèle veloutée.

    Le lendemain : Le vin gagne à être aéré, même si la cire domine le nez et la bouche, comme souvent avec les Mulhforst de Stoeffler. L'équilibre devient plus frais. Bref, comme beaucoup de ses vins, il faut savoir l’attendre. Il est pas pressé de donner ce qu’il a, mister Mulhforst 2005.

    Impression générale : Ce n'est pas le meilleur Mulhforst que j'ai bu. Il est trop rond pour l’instant même après aération et même si la finale sauve un peu le tout. Cela reste un beau vin mais pas dans le top du producteur, le 2007 par exemple, beaucoup plus vif et sec me plaît plus.

    Un mot sur le lieu dit : C’est un terroir argilo-marneux recouvert de gneiss.


    Nous n’avons plus de grand homme mais des petits qui grenouillent et sautillent de droite et de gauche
    avec une sérénité dans l’incompétence qui force le respect. Desproges
    Le blog du rustre
    #72

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 762
    • Remerciements reçus 0

    lanèfle a répondu au sujet : CR: Riesling 2005 Stoeffler

    CR: Stoeffler Riesling "médaille d'or" 2005

    Médaille d’Or à Colmar je crois… pour ce que ça me fait… Bon et ça doit chercher dans les 6 € de mémoire. Comment un riesling normal devient médaille d'or ? Cuvée séparée ? Comment peut-elle être annoncée "médaille d'or" alors qu'elle ne l'a pas encore eue ? Si quelqu'un peut m'expliquer le mécanisme des cuvées qui d'année en année sont médaille d'or...

    Alors regarde, regarde un pneu : Couleur très pâle, presqu'argent. C’est Cristallin et très brillant. La viscosité est faible avec peu de larmes peu tenaces.

    Renifle moi ça : Assez expressif sur l'écorce d'orange, une note de cailloux (genre pierre mouillée). Un peu d'abricot. C'est mûr, agréable. Il y a une fine note de cire.

    Ca glisse dans le gosier : Bien que très tendue avec une finale fraîche voire un peu vive, la bouche est plutôt ronde avec une matière veloutée (impression tactile) . Les arômes sont modérés : notes citronnées qui augmentent en finale, amertume de sauge, finale qui pétrole un peu.

    Le lendemain : Toujours pauvre en arômes, restent le pétroleum et le fruit mûr. La structure est encore plus fraiche, tendue, presque vive. La matière affiche une belle viscosité, presque du gras.

    Et donc je dis : Un peu simple au niveau aromatique, le vin montre surtout un très bel équilibre, une belle matière et… Une grande VVB (Vitesse de Vidange de la Bouteille, copyright la nèfle).


    Nous n’avons plus de grand homme mais des petits qui grenouillent et sautillent de droite et de gauche
    avec une sérénité dans l’incompétence qui force le respect. Desproges
    Le blog du rustre
    #73

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 340
    • Remerciements reçus 1

    jpfre a répondu au sujet : CR: Riesling SGN lieu dit "Mulhforst" 2006 du domaine Stoeffler

    Alain, pas de soucis.
    L'invitation pour l'Allier est sympathique.
    Si tu passes par Strasbourg, contacte moi et nous nous ferons une dégustation.

    J'ai bu ce week-end le riesling SGN lieu dit "Mulhforst" 2006 du domaine Stoeffler.
    Superbe bouteille alliant un beau botrytis et une acidité franche.
    Ce n'est pas très long en bouche mais bon rapport Q/P.

    Amicalement,
    Jean-Pierre.
    #74

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 60
    • Remerciements reçus 0

    JPaul a répondu au sujet : Re: Domaine Stoeffler Riesling Kirchberg de Barr 2004

    JPaul écrivait:
    Beaucoup de sucre, je ne m'y attendais pas.
    > C'était bon, c'était frais, mais vraiment sucré .
    > Et sur la blanquette, l'accord était limite.

    Mais ce soir à l'apéro, ce fut un délice

    Jean-Paul
    #75

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 762
    • Remerciements reçus 0

    lanèfle a répondu au sujet : CR: Domaine Stoeffler Gewurztraminer 2003

    CR: Domaine Stoeffler Gewurztraminer 2003

    La robe d’intensité moyenne mais nettement dorée est cristalline et lumineuse.

    Le nez typique de gewurz est modéré et agréable. Il comporte, outre la rose, des notes de lilas, de sureau (un peu fortes) et de fruits mûrs.

    La bouche est ronde et un peu veloutée, sans lourdeur, sans tension mais sans mollesse. Les arômes sont expressifs entre gewurz (ce qui est somme toute, original) et franc muscat avec aussi des pêches mûres. La finale, assez réglissée est un peu amère.

    Je dois avouer un truc… cette bouteille a été commentée après 6 jours d'ouverture ! La honte… MAIS du coup… L'increvabilité des vins de Stoeffler est encore démontrée. Un peu rond mais pas pâteux. Scié par sa fraîcheur fruitée. Un gewurz variétal mais bien fait, franc, agréable.


    Nous n’avons plus de grand homme mais des petits qui grenouillent et sautillent de droite et de gauche
    avec une sérénité dans l’incompétence qui force le respect. Desproges
    Le blog du rustre
    #76

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 286
    • Remerciements reçus 6

    Florian M a répondu au sujet : CR: Domaine Stoeffler Riesling Muhlforst VT 1994 et 1989

    CR: Stoeffler, Riesling Muhlforst VT 1994

    D'une robe Or très lumineux, très légèrement cuivré, le vin offre tout d'abord des aromes d'anis étoilé, du miel de ruche, séveux. Assez ouvert, il avance doucement sur de l'Héluim de foire, les hydrocarbures, la mélasse. Du zan également, avec des arômes de fleurs blanches. C'est complexe, plus que ca ne laissait penser à l'ouverture.

    En bouche, l'attaque est tendre, bien soutenue par une belle acidité sur la finale, avec des amers et un coté salin prononcé. La finale est moyenne, pas courte, mais on aurait éspéré plus. Ceci dit, une belle tension l'accompagne et il y en a dans la bouteille. C'est goutu, gras, sur le pamplemousse rose, avec du minéral et cette sensation du caillou en bouche.

    C'est vraiment plaisant!

    Stoeffler, Riesling Muehlforst VT 1989

    A l'oeil, le vin tire sur le vert jaune, assez léger. Au nez, c'est très évolué avec des hydrocarbures très présents. Du yogurt, un peu champignoneux, sur le sous bois, puis de la paille fumée, du miel séveux. Complexe, intéressant, plaisant.

    En bouche, il se révèle sec, enfin presque. Il semble tendu, mais ne l'est pas tout à fait., J'avoue mon experience limitée sur des vins aussi agés, d'autant qu'il est en 500ml. La fin de bouche c'est sec, c'est sur. Je suis surpris, j'aime beaucoup! VT? je ne reconnais pourtant pas le botrytis, autre bémol, le bouchon, petit, visiblement pas adapté à la garde. Plus de fruit aucun, mais une acidité encore très présente qui tend le vin, malheureusement la finale est un peu courte. J'ai preferé le 94, mais qui était lui, en bouteille 75cl, cva a du jouer je pense.

    Le 89 se révèle interessant, pour un amateur comme moi, le 94 est plus plaisant à mon gout, mais les deux sont vraiment bien, et à prix abordables!!! J'aurais adoré le 94 avec l'acidité du 89...
    #77

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2214
    • Remerciements reçus 10

    denaire a répondu au sujet : CR:Domaine Stoeffler, riesling GC Kirchberg de Barr 2004

    CR: Domaine Stoeffler, Riesling GC Kirchberg de Barr 2004

    Le nez porte au départ sur les agrumes (citron confit), avec une composante florale marquée, légèrement terpénique (résine de pin), exhalant égalament des notes de beurre frais, l'ensemble est élégant et très agréable.

    La bouche est grasse, parfaitement équilibrée, marquée par de légers SR (bien intégrée), harmonieuse. La finale, longue, est assez surprenante, évoquant la noisette.

    Un très beau vin, qui a fait un festival à table, offrant de nombreux très jolis accords (notamment sur un carpaccio de truite sauvage ( + aneth, citron, huile d'olive) et sur un chèvre frais, où il s'est métamorphosé, le fromage soulignant les notes de noisette en finale). Un rapport qualité/prix exceptionnel, par ailleurs...

    Mathieu
    #78

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 603
    • Remerciements reçus 0

    stephalsace a répondu au sujet : Re: Domaine Stoeffler, riesling GC Kirchberg de Barr 2004

    6 jours c'est un minimum pour un Alsace ! j'ai souvent des alsaces que je garde une semaine sans quelle ne bouge d'un poil, d'ailleurs il n'est pas rare de déguster des bouteilles qui ont parfois plus d'une semaine d'ouverture chez les vignerons.
    #79

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 286
    • Remerciements reçus 6

    Florian M a répondu au sujet : Re: Domaine Stoeffler

    Vive le sucre! sur les VT, et encore plus sur les SGN, au fridge, avec pour seul protection le bouchon originel, on peut aisément tabler sur une vidange de 2/3 semaines... sur cetraines d 'exception, on eut aller loin, très loin... un test fait récemment: 1 an... ce n'était plus vraiment bon, mais toujours buvable! incroyable...

    Pour les secs, bien sur, c'est pas la même... ceci dit, il en existe des qui tiennent vraiment bien. Il faut dire que les vins d'Alsace sont parmi les plus forts dans cette catégorie.
    #80

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 286
    • Remerciements reçus 6

    Florian M a répondu au sujet : CR: Domaine Stoeffler Kirchberg de Barr 1992

    Pinot Gris (alors Tokay) 1992 sur le Kirschberg de Barr...

    Le vin est presque mort... domage, peut être un problème de bouteille :(
    #81

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3039
    • Remerciements reçus 4

    Jean-Christophe a répondu au sujet : CR: Domaine Stoeffler, Riesling Muhlforst 2005

    Bon, je dois boire des vins d'alsace une fois tous les 5 ans... (j'exagère à peine) Donc je ne dispose pas des mêmes repères que beaucoup d'autres pour juger les vins de cette région. Néanmoins, ce Riesling Muhlforst 2005 du Domaine Stoeffler, dégusté cet après-midi chez LaurentM, m'a séduit immédiatement par ses jolis arômes de pétrole et d'agrumes, et son bel équilibre acidité-rondeur. Un beau riesling pour un prix plutôt doux.

    JC

    Jean-Christophe
    Liège, Belgique
    #82

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 937
    • Remerciements reçus 540

    peterka a répondu au sujet : Re: Domaine Stoeffler, Riesling Muhlforst 2005

    Salut Jean-Christophe,,

    Je suis client du domaine depuis quelques années : tant le Mühlforst que le Kronenboug (ou Kronenberg) sont quasi incontournables dans leur catégorie.
    Assurément, deux maître-achats (surtout pour les personnes qui pourraient être un peu déconcertées par des rieslings plus stricts ou tendus, car le peu de SR qui est laissé leur confère un côté extrêment accessible même en vin jeune sans porter préjudice à leur structure et fraîcheur.)
    Tu dois aussi absolument goûter les deux grand crus et les pinots noirs Rotenberg et XXC.

    Pierre
    #83

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2574
    • Remerciements reçus 100

    Gildas a répondu au sujet : CR: Domaine Stoeffler, Riesling Grand Cru Kirchberg de Barr 1996

    CR: Domaine Stoeffler, Riesling Grand Cru Kirchberg de Barr 1996

    Magnifique nez, assez fin mais complexe marqué par des notes d'écorces d'orange, de mazapan, de gingembre et de menthol avec une liqueur qui se profile sans peser. En bouche, le terroir semble prendre le dessus tout en gardant les habituelles notes d'évolution : la liqueur n'est pas énorme, la sensation de sucre résiduel que l'on ressent habituellement sur cette cuvée dans sa jeunesse s'est quasiment intégrée. Ce n'est pas très long, mais l'équilibre se fait sur une acidité assez haute et se prolonge sur des notes salines assez marquées.

    Au final, un vin qui offre un nez très plaisant, rassurant, mais dont la bouche peine un peu par manque d'un peu d'épaisseur. Mais quand on connaît le prix que cette cuvée coûtait à l'époque (et qu'elle coûte toujours, un peu plus de 11 € pour le 2009), on se dit que 14 après, il s'agit d'un très bon investissement.
    A boire maintenant et pour quelques années encore .

    Gildas
    LPV Normandie
    #84

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 316
    • Remerciements reçus 0

    nicolas59270 a répondu au sujet : CR: Sylvaner 2008 Stoeffler

    Cela fait un petit moment que je n'ai pris le temps de venir parcourir les lignes de LPV, faute de temps.... Je profite pour poster quelques commentaires tout en dégustant un Sylvaner 2008 de chez Vincent Stoeffler.
    CR:
    Le vins se montre plaisant, assez vif, avec de jolies notes de fruit blancs et l'aération apporte quelques touches florales. Je note encore un léger perlant en bouche, mais rien de désagréable... La bouche est un peu plus ensoleillé que le nez, et le fruit à chair jaune se montre très gourmand... Un joli vin, frais, facile à déguster.....

    Cordialement,
    Nicolas
    #85

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 762
    • Remerciements reçus 0

    lanèfle a répondu au sujet : CR: Stoeffler Riesling VV 2005

    CR: Stoeffler Riesling Vieilles Vignes 2005

    Une belle tenue de bal façon Vienne et ses lustres d’il y a longtemps : cristal et lumière, ors impériaux, larmes de crocodile.

    Ca te laisse pas les naseaux indifférents, pour sûr. 10 sur 10 du côté de l’expression. Du soleil, du fruit : citron avec une nuance confite, épices, cire. Très différent et sans doute moins ostentatoire que le 2004 avec ses arômes passion. Mais quand un net parfum de Sauge sclarée apparaît à l'aération, il faut avouer que ça devient assez sexy.

    Ne m'envoyez pas les chiens si vous ouvrez ça avec des huîtres. ! C'est un demi-sec assumé. Soyeux au tout début avec une vivacité drue et nette qui ne fait qu'augmenter jusqu'à la fin. Il y a de la matière, de l'épaisseur. Le citron confit, le miel, les fleurs sont expressifs et joyeux. Comme souvent, je ressens de la réglisse en finale, finale de 20-25 secondes qui s’avère très saline. Le vin est tendu, salivant.

    dans les jours qui suivent, les arômes se simplifient sur le citron confit et la réglisse mais pendant trois jours au frigo, la structure ne bouge pas.

    Au niveau de l'équilibre, l'amateur de demi-secs trouvera son compte. Plus subtil que 2004, il est moins marqué par les arômes de fruit de la passion. Il me semble un peu plus riche aussi.

    EDit important (qui me fait rougir jusqu'aux racines : c'est le 2005 que je vous décris là. J'ai noté 2004 dans la version originale. Je rectifie donc le tir, ce qui rendra la description plus claire. merci Sylv1.


    Nous n’avons plus de grand homme mais des petits qui grenouillent et sautillent de droite et de gauche
    avec une sérénité dans l’incompétence qui force le respect. Desproges
    Le blog du rustre
    #86

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3039
    • Remerciements reçus 4

    Jean-Christophe a répondu au sujet : CR: Domaine Stoeffler, Riesling Muhlforst 2005

    CR: Domaine Stoeffler, Riesling Muhlforst 2005

    Après avoir découvert ce vin chez LaurentM, j'ouvrais ma première bouteille à la maison ces derniers jours. Je ne suis pas déçu du tout de mon achat! Un nez très parfumé, fruité (plutôt exotique à mon sens) et fleuri sur une trame d'hydrocarbures, avec également quelque chose de "miel". En bouche le vin est assez riche, présente à mon sens une certaine douceur (sucre) et un peu de chaleur, le tout assez bien équilibré par l'acidité et une petite amertume de fin de bouche. Longueur et ampleur impressionnantes. Excellent rapport Q/P (moins de 10 EUR si j'ai bonne mémoire).

    Faudra que je m'intéresse au reste de la gamme de ce vigneron...

    JC

    Jean-Christophe
    Liège, Belgique
    #87

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 70
    • Remerciements reçus 0

    Vincent2 a répondu au sujet : CR: Domaine Stoeffler, Riesling GC Kirchberg de Barr 2006

    CR: Stoeffler Kirchberg de Barr 2006

    Ma première rencontre avec un riesling pétrolé. J'ai beau apprécier des goûts à connotation péjorative dans le whisky (goudron, suie, cendrier froid...), là j'ai du mal à y voir une qualité, mais bon ça ne me rebute pas non plus. En bouche cet arôme ne se ressent pas du tout, c'est une explosion fruitée autour d'un équilibre bien construit. Très bon vin qui a bien accompagné des saint-jacques aux girolles, même si j'ai préféré le Montlouis Clos Habert 2007 de Chidaine que j'avais prévu sur le foie gras en entrée et dont il restait encore au moment du plat.
    #88

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 762
    • Remerciements reçus 0

    lanèfle a répondu au sujet : CR: Domaine Stoeffler : rieslings GC Kirchberg de Barr

    CR: Riesling Grand Cru Kirchberg de Barr : quelques millésimes chez Stoeffler

    Millésime 2000

    La robe : La blondeur d'une paille pas encore tout à fait mûre. C’est cristallin et brillant. Un régal pour l’œil à longuement apprécier sur une terrasse, au soleil tendre du printemps. Notez que le bouchon était totalement imbibé.

    Le pif est expressif, ce qui veut dire dans mon sabir que les arômes sont facilement reconnaissables. On est dans le registre des agrumes mûrs avec nettement du pamplemousse rose et du citron confit. On notera aussi la fleur de tilleul et pour enrichir ce fruité d’une jeunesse moqueuse, de la naphte, de la belle cire d’abeille, des épices et un côté fumé. Je plaisante avec le pétrole mais en fait c’est très léger, une note voisine de la cire mais pas tout à fait semblable.

    La bouche : Voilà un sec, frais, bien tendu de bout en bout avec une finale, vive, longue, citronnée, marquée par de beaux amers, de plus de 20 secondes. Il y a même une impression tannique sur cette fin de bouche. La matière est pleine, veloutée, dense. Les arômes sont expressifs , fruités, avec des agrumes et une composante végétale/florale qui évoque le tilleul et la fougère.

    Le lendemain : Le vin ne change pas beaucoup du côté structure alors que les arômes se tournent plus vers la cire, la naphte et le miel.

    Impression générale : Un vin superbe à mon goût : long, complexe, subtil, harmonieux. Par contre l'impression saline habituelle sur la finale des Kirchberg ne m'a pas marquée. Le jeu du temps ? A noter que 2000 est parfois décrié en Alsace comme étant trop mou.

    Riesling Cuvée XXC 2005

    Un vin refusé à l’agrément. Pour je ne sais plus quelle raison. XXC, c’est un jeu de mot latiniste qui vaut bien les miens. Il faut prononcer Vincent.

    L’habillage : très beau, avec une intensité très faible mais nettement or avec des reflets un peu oranges. Du cristal, de la lumière. On est bien.

    Au nez : sans fausse note. Un riesling élégant et modéré : tilleul, citron, craie, cire légère, fruits jaunes mûrs. Et au-delà, une nette tendance épicée. De l'orange apparaît à l'aération.

    La bouche est grasse et vive à la fois. Tendue, pleine, très saline et vive en finale. Arômes modérés mais nets et agréables : kyrielle d'agrumes : citron, mandarine, orange. Laurier, thym, abricot, touche florale (ces derniers arômes n’étant pas des agrumes, je le sais). Je crois sans peur de me tromper qu’on peut qualifier ce vin d’exubérant. La finale longue (dans les 15 secondes, j’ai compté sur mes doigts) et vive, est pleine, citronnée et épicée. Je note aussi en avalant le vin, une légère réglisse et une impression un peu tannique et amère.

    Le lendemain : Si les arômes se simplifient, (agrumes citronnés et épices), ils gagnent en éclat. La structure ne bouge pas. Le trio gras, vivacité, salinité reste harmonieux même si l'acidité finale augmente un peu.

    Impression générale : Un vin excellent, classique des bons Kirchberg de la maison avec des arômes d'anthologie. Peut-être le plus riche. Quand il était jeune, ce vin était un peu alcooleux. Je n’ai pas ressenti ce problème ici.

    Millésime 2006

    Comme les précédents, ce vin est d’abord un régal à regarder : de l’or dans un verre, de la lumière liquide.

    Pour le nez, même s’il est moins complexe que le 2000 et le 2005, ça reste expressif, partagé entre les impressions florales et fruitées : agrumes, fruits exotiques, tilleul et miel. Plus subtiles, pas désagréables, je devine du camphre, une note végétale, de la cire.

    En bouche, même si je suis un gentil et qu’on reste au-dessus du vin d’opérette de superette, c’est quand même pas le grand transport des sens. Des miens en tout cas. Même si le vin garde une certaine fraicheur, c’est la rondeur qui domine, voire une légère mollesse. Les arômes sont modérés et un peu brouillés : fruit mûr (agrumes et pêche), du miel, une finale moyennement saline sur 12 secondes avec l'éternelle réglisse des Stoeffler jeunes.

    En 48 heures cependant, le vin change beaucoup. Si le nez s’éteint, la bouche, mystérieusement devient éclatante : orange, noisette, tilleul et une finale où s'ajoutent la réglisse assagie et le menthol. Sur environ 20 secondes. La structure est veloutée, épaisse, ronde, ample mais tendue et nettement saline. Malgré tout, le peu de fraicheur perçue suffit juste à sauver de la lourdeur mais ne ravira pas les amateurs de vins vifs et même pas moi en fait.

    Un peu déçu par la rondeur. Sinon c'est un joli quart de sec mais ça ne m'embarque pas. C’est nettement le moins bon de la série.

    Millésime 2008

    Goûté chez le vigneron : Un vin clair et lumineux à l’acidité impressionnante . Ce genre d’acidité qu’on a envie de dire "aboutie". Un vin droit, long, élancé. Plutôt magnifique dans la structure mais monacal dans ses arômes.

    Millésime 2009.

    Goûté chez le vigneron. Il ressemble au 2005, en plus harmonieux, en plus léger. Assez exubérant au niveau aromatique par rapport à 2008, il ne me marque pas par l’acidité.


    Nous n’avons plus de grand homme mais des petits qui grenouillent et sautillent de droite et de gauche
    avec une sérénité dans l’incompétence qui force le respect. Desproges
    Le blog du rustre
    #89

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 762
    • Remerciements reçus 0

    lanèfle a répondu au sujet : CR: Domaine Stoeffler : pinot gris Kirchberg de Barr 2004

    CR: Domaine Stoeffler : pinot gris Kirchberg de Barr 2004

    Je ne repeindrais pas mon plafond avec ce vin. Sa paille dorée est trop peu intense pour ça. Peut-être m’en servirais-je comme lustre tant il est cristallin et lumineux.

    J’ai toujours eu du mal avec le pif des pinot gris. Celui-ci, j’y fourre le groin avec application pour en ressortir des impressions sur lesquelles je peux mettre des mots. Il faut avouer qu’on navigue dans le subtil, le peu reconnaissable et que ces notes sont des approximations pour atteindre la réalité : des notes de fruits très mûrs, d'agrumes, d'amandes, une note complexe genre argile mouillée aussi. Peut être un peu d'abricot. Mouais, quand ça commence à ressembler à une liste de courses comme ça, il vaut mieux résumer par riche, mûr et fruité. Il y a aussi, plus net en agitant le verre, un côté fumé/ réduit/ soufré pas très agréable. J’appelle ça "le prout de chameau" et je le sens régulièrement dans les pinot gris.

    En bouche aussi, ça commence par une manœuvre orchestrale dans le noir. Le vin doit respirer 4 à 5 heures pour laisser échapper (comme au nez) des notes réduites d'abord, puis causer plus fort qu’une Annie Girardot encore en pleine forme : des notes expressives de fruits mûrs, de peaux d'agrumes, de citron confit et d'épices. La structure grasse est légèrement marquée par les sucres résiduels, la rondeur. Mais une vivacité magnifique emporte le milieu de bouche et la finale, longue de 15 secondes et citronnée. La matière manque un peu de consistance et de salinité.

    Il en faut du temps et de l'air pour que s'exprime ce vin à sa pleine mesure. C'est sur un dernier cinquième de bouteille et trois jours après ouverture que le vin parle vraiment. Exit la note désagréable de camélidé. Le nez éclate sur la confiture d'orange, la nectarine et une jolie petite note de champignon et même un soupçon de jambon fumé. En bouche, c'est plus confus mais bien mûr avec une lonnngue finale marquée par la mandarine et la vivacité. L'équilibre entre rondeur et belle acidité est émoustillant au possible. J'en ai le palais retourné.

    Bref, bon après quelques heures, très bon après 5 jours, le vin à l'ouverture est fermé, trop réduit, bref loin de se révéler. Et donc, moi je laisserai dormir mes deux autres bouteilles en cave.


    Nous n’avons plus de grand homme mais des petits qui grenouillent et sautillent de droite et de gauche
    avec une sérénité dans l’incompétence qui force le respect. Desproges
    Le blog du rustre
    #90

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck