Nous avons 1053 invités et 21 inscrits en ligne

De l'information à la prescription : le critique entrepreneur

  • Messages : 1126
  • Remerciements reçus 204

TIMO a répondu au sujet : De l'information à la prescription : le critique entrepreneur

J'ai deux trois remarques sur ce sujet, alors je les partage :

- Je trouve un peu désolant qu'on ose se voir comme le Standard and Poor's du vin, ou de quoique ce soit d'autre. En tout cas je leur souhaite un avenir moins délictueux, moralement plus défendable et aussi plus fiable dans leur "notation"

- Cette "notation" qui ressemble comme deux gouttes d'eau à un classement de Saint-Emilion, On y confond gentiment qualité du vin, prestige de l'étiquette (AOC, vigneron, diffusion etc...) pour en déduire une "valeur" genre GC classé A = AAA. En gros, rien de neuf au soleil si ce n'est un autre spoutnik pour faire monter à l'alginate une mayonnaise déjà bien fade?

- Je n'adhère pas trop à une note sur 1 000. J'aurais préféré 10 000... Cela est sans doute lié aux contraintes de leur "algorithme complexe" élaboré par nos meilleurs "scientifiques" : cosinus de la côte (et non la cote, j'insiste) Idealwine divisé par le classement de 1855 multiplié par la moyenne mobile des notes de MB, JR et AG par la racine carrée de la note du millésime (rappel)

- L'indépendance de l'accès sur abonnement? Mais tous les participants sont impliqués dans d'autres affaires financées par la publicité... Alors je sais bien que la notion de conflit d'intérêt est "ringardo consumériste" (J'en reviens toujours pas, je le remets...) mais de l'indépendance comme ça j'en trouve à 2 euros le BIB de 5L dans un hard-discount.

Bon je m'arrête, voilà ce que j'en pense...

Timo

TIMO
#301

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80909
  • Remerciements reçus 6380

oliv a répondu au sujet : De l'information à la prescription : le critique entrepreneur

Médias
Le critique de vins, une espèce en danger.

www.wineanorak.com/w...
#302

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17672
  • Remerciements reçus 2485

Eric B a répondu au sujet : De l'information à la prescription : le critique entrepreneur

Ça rejoint le sujet sur LPV. La mort du critique, c'est le User Generated Content, dit Goode. C'est exactement la définition de ce forum.

Eric
Mon blog
#303

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5523
  • Remerciements reçus 146

sly14 a répondu au sujet : De l'information à la prescription : le critique entrepreneur

Les critiques ont été uberisées!

Sylvain
#304

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80909
  • Remerciements reçus 6380

oliv a répondu au sujet : De l'information à la prescription : le critique entrepreneur

Internet
Le poids des photos, de moins en moins de mots !

www.wbmonline.com.au...
#305

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5872
  • Remerciements reçus 1026

Marc C a répondu au sujet : De l'information à la prescription : le critique entrepreneur

Je n'y crois pas trop à la mort du critique et je ne vois pas trop ce que vient faire Uber dans l'histoire. LPV n'est pas encore une plateforme de mise en relation entre client et prestataire de service ou alors j'ai loupé quelque chose.

Pour les critiques, je veux bien qu'on puisse s'en passer à notre échelle, ça me paraît moins évident pour un importateur. Il y a une traçabilité chez le critique qui me paraît nettement moins évidente sur les UGC. Donc forcément, on a toujours un info quant à savoir ce qu'elle représente vraiment c'est une autre paire de manche

Marc
#306

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5523
  • Remerciements reçus 146

sly14 a répondu au sujet : De l'information à la prescription : le critique entrepreneur

Expression Uberiser : modèle economique basée sur le digital qui transforme ou qui chinte le modèle économique traditionnel. Or le critique est un modèle économique traditionnel.

Sylvain
#307

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80909
  • Remerciements reçus 6380

oliv a répondu au sujet : De l'information à la prescription : le critique entrepreneur

Nouveauté
"Après 4 années de dur labeur, un projet commun franco-anglais entre B+D (Bettane - Desseauve) et une ancienne banquière, Dame Ella Lister, ce projet sort de l'ombre.
De quoi s'agit-il ? Tout simplement de créer un "Standard & Poor's" ™ du vin.
Offrir aux spéculateurs - qui seront, on n'en doute pas, les premiers clients de cette nouvelle organisation - , un réel outil à jour établissant la valeur de leurs crus."

gje.mabulle.com/inde...


Pour juger sur pièce : www.worldoffinewine....
#308

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80909
  • Remerciements reçus 6380

oliv a répondu au sujet : De l'information à la prescription : le critique entrepreneur

J'ai réveillé le Krakken ! (:P)

gje.mabulle.com/inde...
#309

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 17447
  • Remerciements reçus 1299

Jérôme Pérez a répondu au sujet : De l'information à la prescription : le critique entrepreneur

Je suis d'accord avec François Mauss et ce n'est pas une surprise : oui, c'est triste.

Jérôme Pérez
#310

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 17447
  • Remerciements reçus 1299

Jérôme Pérez a répondu au sujet : De l'information à la prescription : le critique entrepreneur

la question majeure est la suivante : ceux qui aujourd'hui négocient une certaine crédibilité ne sont-ils pas en train de la ternir ? au point qu'elle vaudra sans doute moins et que le pari n'est pas forcément sur le long terme.

Et je ne leur souhaite pas le contraire parce que ce monde du vin là me débecte totalement.

Jérôme Pérez
#311

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 17447
  • Remerciements reçus 1299

Jérôme Pérez a répondu au sujet : De l'information à la prescription : le critique entrepreneur

Cette entreprise nouvelle est bien la concrétisation flagrante de ces liens bidirectionnels entre le commerce des étiquettes stars et une certaine frange de la critique.
Les besoins sont clairement réciproques car pour exister ces stars ont besoin de cette critique qui les propulse en même temps que ces critiques dans le cadre de cette logique ont réellement besoin qu'une partie de la production de vin soit spéculative. Sans compter les dérives possibles de rétribution directe de la production vers un critique qui aimerait que son vin rentre dans ce collège ou qu'il y reste.
Mais que fait Jancis Robinson dans cette merde ?

Jérôme Pérez
#312

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 331
  • Remerciements reçus 41

jfrdz a répondu au sujet : De l'information à la prescription : le critique entrepreneur

Ma récation en découvrant les caractéristiques du du Wine Lister sur le blog de F. Mauss a été "Amusant, ce poisson d'avril !". En apprenant que le truc en question se base sur outil nouveau, performant qui utilise un algorithme pointu a fait ensuite place à la méfiance: "Mais c'est l'exacte réplique du système mis au point par Bernard Madoff pour plumer ses clients hyper riches !"

Est-ce que ce genre d'outil est de nature à me perturber émotionnellement ? J'y vois plutôt les signes annonciateurs de l'éclatement d'une bulle: Les effets du retrait du prescripteur en chef (R. Parker) qu'aucun de ses challengers ne parvient à remplacer (la lecture des avis autorisés sur les Primeurs 2015 est symptomatique: les critiques partent dans tous les sens, se contredisent. Bref, Primeurs 2015 risque de tourner au fiasco pour le 12ème millésime du siècle d'affilée), la multiplication des canaux d'information peers-to-peers déstabilisent en profondeur le marché de la prescription soumis à la même spirale négative que le marché de la presse et par ricochet déséquilibre aussi le marché du vin. La folle inflation du prix des vins dans le segment du très haut de gamme ne peut pas occulter cette loi économique d'airain: les arbres ne montent pas jusqu'au ciel; tôt ou tard la bulle finit par éclater.

Pour continuer à attirer de nouveaux investisseurs et faire tourner le bastringue (au fait, quelle est la proportion des châteaux qui rachètent aux négociants bordelais les stocks d'invendus pour éviter la faillite des uns et surtout le maintien artificiel du niveau des prix pour les autres ?), il est logique de tenter de capturer de nouveaux clients un peu joueurs dans l'âme à l'aide d'outils développés par l'industrie financière. Peut-être bien que ces prochaines années nous assisterons à la montée en flèche du prix de vins de domaines parfaitement inconnus, tandis que de vieilles gloires finiront dans quelque stock de hard-dicounters. Mais une ou deux questions absolument essentielles ne recevront certainement aucune réponse: Quel est le prix du ticket d'entrée de Wine Lister ? Quelles évolutions va connaître le prix du ticket d'entrée?

_____________________________________________________________________________________
« Avez-vous déjà bu une bonne bouteille avec un connaisseur en vin ? C'est un supplice. » Nicolas Bouvier
#313

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17731
  • Remerciements reçus 1515

mgtusi a répondu au sujet : De l'information à la prescription : le critique entrepreneur

et par ric-hochet déséquilibre aussi le marché du vin

www.lelombard.com/im...

Michel
#314

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82
  • Remerciements reçus 0

kheldar a répondu au sujet : De l'information à la prescription : le critique entrepreneur

jfrdz écrivait:

> Est-ce que ce genre d'outil est de nature à nous
> perturber émotionnellement ? J'y vois plutôt les
> signes annonciateurs de l'éclatement d'une bulle:

Juste pour revenir sur cette intervention, le but de la finance (et donc du site ici présenté) est de générer de l'argent, pas de philanthropie par ici.
Du coup, que des investisseurs mettent sur la table plusieurs millions d'euros, je pense qu'ils ont, au minimum, fait une étude de marché et en ont déduit qu'il y avait un paquet d'argent à se faire.
Donc la fin de la bulle spéculative, je n'y crois par pour un sou, bien au contraire.
J'envisage plutôt une évolution du prix des GCC et autres GC bourguignons voire de petites appellations (ça m'en ferait mal au coeur) qui vont varier comme le font les actions en bourse, à savoir vente / achat dès la variation des cours.
Cela sera encore plus caustique quand cela arrivera en primeur avant la livraison des produits finis ou le prix de celui-ci sera passé par de nombreux acquéreurs successifs avant même d'être terminé (comme le fait actuellement le prix du pétrole lorsqu'il est dans les tankers).
Le grand perdant sera de façon, assez certaine, le consommateur final.
Mais concernant, les GCC, quels passionnés avaient encore les moyens de se les payer ?
Espérons que cela ne touche pas les petites pépites cachées.
#315

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 331
  • Remerciements reçus 41

jfrdz a répondu au sujet : De l'information à la prescription : le critique entrepreneur

"(...) Du coup, que des investisseurs mettent sur la table plusieurs millions d'euros, je pense qu'ils ont, au minimum, fait une étude de marché et en ont déduit qu'il y avait un paquet d'argent à se faire."




La science prédictive la plus performante, la météorologie, a un degré de précision acceptable sur cinq jours. Malgré l'utilisation de modélisations mathématiques les plus poussées. Quel crédit faut-il donner à un modèle qui, selon toute probabilité, sera une boîte noire hermétiquement cadenassée et dont dont les prévisions porteront sur l'évolution qualitative de vins sur une durée de disons 10, 20 voire 30 ans ?

Je partage aussi le point de vue que ce truc peut générer un gros paquet d'argent. Mais sous la forme d'une pyramide de Ponzi. Le ticket d'entrée dans un Hedge Fund est aussi souvent très élevé, les frais de gestion toujours astronomiques. L'investisseur peut parfois finir rincé, tandis que le gestionnaire du fond parvient lui le plus souvent à s'en sortir.

« Le vin n’est pas le son. C’est l’instrument. » Zoltán Demeter

_____________________________________________________________________________________
« Avez-vous déjà bu une bonne bouteille avec un connaisseur en vin ? C'est un supplice. » Nicolas Bouvier
#316

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82
  • Remerciements reçus 0

kheldar a répondu au sujet : De l'information à la prescription : le critique entrepreneur

jfrdz écrivait:

> La science prédictive la plus performante, la
> météorologie, a un degré de précision
> acceptable sur cinq jours. Malgré l'utilisation
> de modélisations mathématiques les plus
> poussées. Quel crédit faut-il donner à un
> modèle qui, selon toute probabilité, sera une
> boîte noire hermétiquement cadenassée et dont
> dont les prévisions porteront sur l'évolution
> qualitative de vins sur une durée de disons 10,
> 20 voire 30 ans ?

Je pense que le but de cette société n'est point de déterminer l'évolution qualitative d'un vin sur plusieurs dizaines d'années, mais bien d'évaluer son prix sur plusieurs dizaine d'années.
Mais je me trompe peut-être.
#317

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 331
  • Remerciements reçus 41

jfrdz a répondu au sujet : De l'information à la prescription : le critique entrepreneur

Hum... Dans l'univers dans lequel je vis, le niveau d'un prix reflète la qualité / la rareté d'un bien ou d'un service.

La crise de 2007 nous a néanmoins appris que des produits structurés pouvaient s'échanger à un prix considérable, alors qu'ils étaient complètement moisis. Alors que Standard & Poors continuait à leur filer du AAA.

_____________________________________________________________________________________
« Avez-vous déjà bu une bonne bouteille avec un connaisseur en vin ? C'est un supplice. » Nicolas Bouvier
#318

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82
  • Remerciements reçus 0

kheldar a répondu au sujet : De l'information à la prescription : le critique entrepreneur

jfrdz écrivait:
> Hum... Dans l'univers dans lequel je vis, le
> niveau d'un prix reflète la qualité / la rareté
> d'un bien ou d'un service.

Malheureusement, je crois que pour les " supers 1ers" et autres GC bourguignons, nous sommes très loin du rationnel quant au rapport qualité / prix.
Ces produits répondent dorénavant aux standards du Luxe où on achète une marque et un certain niveau de qualité, bien entendu, mais en aucun cas un rapport qualité / prix.
Quant à la rareté de certains supers premiers à plusieurs dizaines de milliers de bouteilles par an, hmm hmm
#319

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11435
  • Remerciements reçus 1505

jean-luc javaux a répondu au sujet : De l'information à la prescription : le critique entrepreneur

Pour ceux qui n'auraient pas lu autre part le communiqué de presse de wine-lister

jlj
#320

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5067
  • Remerciements reçus 289

ols a répondu au sujet : De l'information à la prescription : le critique entrepreneur

(tu)
#321

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2493
  • Remerciements reçus 100

hannibal a répondu au sujet : De l'information à la prescription : le critique entrepreneur

Tout ça c'est du vent. Wine-lister s'adresse exclusivement aux spéculateurs et autres acteurs commerciaux du vin haut de gamme. Les consultants (censés servir de caution technique) qui s'engagent dans cette voie le font pour le fric et rien d'autre. De ce fait, compétents ou non, ils perdent toute crédibilité aux yeux des amateurs qui attendent de leur part une intégrité sans faille (déjà notoirement remise en cause). C'est aussi simple que ça. L'amateur, s'il les apprécie bien évidemment à leur juste valeur et apprécie d'en boire de temps en temps, se fiche des "grands" vins qui ne représentent qu'une infime partie de la production, financièrement inaccessible de surcroît. Le reste n'est qu'une affaire d'investissements plus ou moins juteux pour les parasites qui prospèrent sur le dos de la bête. L'important est de la maintenir sous perfusion, et ce genre d'entreprise va précisément dans ce sens.
#322

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82
  • Remerciements reçus 0

kheldar a répondu au sujet : De l'information à la prescription : le critique entrepreneur

Mea Culpa pour ce que j'ai pu écrire plus haut qui était faux (boursicotage et compagnie)
#323

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 257
  • Remerciements reçus 3

Nico94 a répondu au sujet : De l'information à la prescription : le critique entrepreneur

Si j'étais un critique de vin reconnu (Dieu m'en préserve B) !), la dernière chose que je ferais est d'associer mon nom à un système de notation que je ne maîtriserais pas de bout en bout.

Les temps doivent être durs... 8-)

Nicolas
#324

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5745
  • Remerciements reçus 228

Martinez a répondu au sujet : De l'information à la prescription : le critique entrepreneur

De sophistiqué à sophisme, y a pas grand chose.

Jmm

Jmm
#325

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80909
  • Remerciements reçus 6380

oliv a répondu au sujet : De l'information à la prescription : le critique entrepreneur

Pour ceux qui souhaiteraient s'abonner : "to unlock Wine Lister’s full potential, a subscription will cost £90 annually ($128) or £10 monthly ($14)."

Mais... "in any case, most wine bloggers can relax. Unless your beat is the Bordeaux to Chinese market or Christies, Wine Lister is not for your readers." (:P)

www.forbes.com/sites...
#326

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 766
  • Remerciements reçus 4

Caravelas a répondu au sujet : De l'information à la prescription : le critique entrepreneur

au moins c'est clair !!

Anthony
#327

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80909
  • Remerciements reçus 6380

oliv a répondu au sujet : De l'information à la prescription : le critique entrepreneur

La source n'est pas Wine Lister mais l'avis d'un journaliste de Forbes.
Mes excuses pour cet oubli important.

[size=x-small](Ne jamais poster depuis son téléphone... ne jamais poster depuis son téléphone... ne jamais poster depuis son téléphone...)[/size]
#328

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 257
  • Remerciements reçus 3

Nico94 a répondu au sujet : De l'information à la prescription : le critique entrepreneur

Je ne crois pas que les "wine bloggers" aient jamais été inquiets de cet engin 8-)

Nicolas
#329

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 201
  • Remerciements reçus 56

RemiL a répondu au sujet : De l'information à la prescription : le critique entrepreneur

jfrdz écrivait:
>En
> apprenant que le truc en question se base sur
> outil nouveau, performant qui utilise un
> algorithme pointu a fait ensuite place à la
> méfiance: "Mais c'est l'exacte réplique du
> système mis au point par Bernard Madoff pour
> plumer ses clients hyper riches !"


N'importe quoi !

Bernard Madoff vendait des placements en promettant un retour sur investissement et en payant les anciens clients avec l'argent placé par les nouveaux.

Ici il s'agit de la vente d'informations. Donc on donne de l'argent à Wine Lister en échange d'un abonnement à un outil, et on en s'attend pas à le récupérer cet argent (ou alors on n'est pas très malin...).

Par ailleurs pour en revenir au sujet sur la critique, je ne suis même pas sûr que Wine Lister demande à B+D, Galloni ou Jancis Robinson quelque chose de particulier ! S'il s'agit simplement d'intégrer les notes dans un algorithme, un simple abonnement aux bases de données de ces critiques suffira...
#330

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck