Nous avons 1129 invités et 75 inscrits en ligne

Des vins nature(l)s

  • Messages : 17676
  • Remerciements reçus 2488

Eric B a répondu au sujet : Re: Des vins nature(l)s

> Vins nature(l)s
> Une mode ou un changement pérenne ?

> www.wineanorak.com/w...

Tout simplement le meilleur article que je n'ai jamais lu sur les vins naturels. Ca change des logorrhées qu'on peut lire habituellement sur le sujet...

Eric
Mon blog
#121

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19928
  • Remerciements reçus 584

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Des vins nature(l)s

C'est vrai que c'est un article intéressant et assez complet, même s'il n'evite pas l'ecueil finalement de tomber lui aussi dans de légers présupposés comme:

The best have an elegance that conventional wines only tend to acquire with age.

cela signifierait que les vins conventionnel ne peuvent devenir élégants qu'avec l'âge, ce qui est bien sûr faux. En outre si l'elegance des vbins naturel existe, c'est aussi et surtout souvent de par le type de vinif utilisée.

Working more naturally can often be a route to greater terroir expression because the hand of the winemaker is lighter.

je ne vois pas en quoi l'adjonction de soufre par exemple empêcherait l'expression d'un terroir et inversement il me semble que le manque de protection anihile l'expression d'un terroir, uniformisant les expressions, quand bien même elles soient gustativement agréables.
#122

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80944
  • Remerciements reçus 6401

oliv a répondu au sujet : Re: Des vins nature(l)s

Au sujet des vins nature.

www.theguardian.com/...
#123

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17676
  • Remerciements reçus 2488

Eric B a répondu au sujet : Re: Des vins nature(l)s

Encore un article super caricatural 8-)

Eric
Mon blog
#124

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8006
  • Remerciements reçus 153

FGsuperfred a répondu au sujet : Re: j'en ai marre :X...des vins nature dénaturés !

en même temps sur ce sujet, combien de lieux communs ? combien de caricatures ? et malheureusement combien d'articles réellement intéressants ?
mais qui sait ce qui se passe réellement dans certaines propriétés ? personne... l'opacité entraine des suppositions qui demeurent plus ou moins fallacieuses, plus ou moins justifiées...

frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
#125

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1126
  • Remerciements reçus 204

TIMO a répondu au sujet : Re: j'en ai marre :X...des vins nature dénaturés !

Je recommande l'article du wineanorak et notamment sa conclusion qui me convient tout à fait.
Comme quoi on peut être partisan et garder une certaine clairvoyance sur ce que représentent les vins naturels dans le monde du vin aujourd'hui.

L'article du Guardian là encore la conclusion suffit :S :
“A conventional wine … You know,” says Legeron, “it’s a sterile, inert beverage. The life has been chemically neutered and filtered and squeezed all the way out of it. A natural wine preserves the life in a vineyard; it preserves the life of the people who helped to make it – right through to the glass. There you have it: life, in a glass.” And it doesn’t even leave you with a headache.

Timo

TIMO
#126

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80944
  • Remerciements reçus 6401

oliv a répondu au sujet : Re: Des vins nature(l)s

Rien à voir avec le fond du sujet (enfin, j'espère :D), mais vous trouvez pas que mme Legeron...

img15.hostingpics.ne...

... ressemble furieusement à Dominique Lafon ?

www.comtes-lafon.fr/...

B)-
#127

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2224
  • Remerciements reçus 80

oenoJB a répondu au sujet : Re: Des vins nature(l)s

Pas faux !

La couleur du vin dans le verre me fait aussi un peu flipper...
#128

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1075
  • Remerciements reçus 612

Agnès C a répondu au sujet : Re: Des vins nature(l)s

Elle boit surement du cidre basque...

"Enivrez vous de vin, de poésie ou de vertu à votre guise, mais enivrez vous"
#129

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80944
  • Remerciements reçus 6401

oliv a répondu au sujet : Re: Des vins nature(l)s

Vins nature(l)s
Le débat continue !

www.lepanmedia.com/n...
#130

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80944
  • Remerciements reçus 6401

oliv a répondu au sujet : Re: Des vins nature(l)s

Voyage dans la tendance des vins nature(l)s.

www.independent.co.u...
#131

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1000
  • Remerciements reçus 2

abistodenas a répondu au sujet : Manifeste pour le vin naturel - Antonin Iommi-Amunategui - Ed.Epure

Après avoir rencontré Antonin et avoir lu son petit bouquin, voici une interview d'un des ardents défenseurs de la cause naturiste...
Rouge par nature. La version imagée sur le blog : abistodenas.blogspot...
(Interview d'Antonin Iommi-Amunategui, auteur du MANIFESTE POUR LE VIN NATUREL)

C'était un beau samedi de la fin mai, la place du Capitole fourmillait de gosiers secs, les terrasses pleines offraient un peu plus que de l'ombre aux nombreux toulousains en quête de fraîcheur. Ce jour là, je passais une bonne partie de mon temps avec Antonin Iommi-Amunategui, animateur du blog No Wine Is Innocent, et auteur, entre autres, de ce petit bouquin bientôt en rayon : MANIFESTE POUR LE VIN NATUREL. Nous avons déconné, mangé et surtout un peu picolé, en se promettant de remettre à plus tard toute discussion sérieuse à propos du vin naturel. Mais à la veille de sa sortie en librairie (le 14 septembre prochain), j'ai voulu en savoir un peu plus sur ce qui pourrait bien être la première brique liquide du vin naturel de demain.

Bref, sans pouvoir profiter d'un comptoir en zinc pour affuter papilles et argumentaires, c'est par claviers interposés que l'on se retrouve enfin, moi, entrain de jouer les apprentis Elkabbach du pif, et Antonin, que je m'imagine un drapeau verre de rouge à la main, quelque part entre Nation et Bastille...

Compte-rendu d'une discussion intéressante, où l'on apprend que notre blogueur parisien pourrait bien se muer en G.O. de cette troupe grandissante, et ainsi tenter d'organiser un peu cette autre vision de la viticulture qui se conjugue au naturel.
_______________________________________________________

Salut à toi révolutionnaire de la glouglousphère. Tout d'abord, on est dimanche après-midi, comment se passe ta rébellion ? Plus simplement, qu'est-ce que tu fais en ce moment même ?

Salut blogueur sudiste, le nord transmet le message depuis son canapé ! Donc là, ça glande pas mal dur.

Plus sérieusement, tu viens d'écrire un "MANIFESTE pour le vin naturel". Quand je regarde dans mon dictionnaire, plusieurs définitions se cachent derrière ce gros mot. Quelle serait la tienne ?

Manifeste. Many fiestas. Toutes les fêtes que je dois au vin naturel. Manifeste. On lâche ses écrans, on sort battre le pavé pour, collectivement, manifester. Manifeste, plus simplement, comme une affirmation et un parti pris pro-vin naturel. Étant entendu que mon argumentaire est, je crois, étayé de sources solides, variées. Je ne suis pas en roue libre dans ma bouteille bizarre ; j'ai manifestement (!) beaucoup réfléchi à tout ça avant d'écrire ce petit machin rouge.

Voilà une réponse qui égayerait mon Larousse... Bon, si je résume un peu la vingtaine de pages (sans coloriage) de ton bouquin, tu souhaites : définir un cadre législatif au vin naturel, ouvrir une réflexion sur la dimension transversale que ce genre d'allant peut avoir sur la société, tout en condamnant l'opacité des pratiques actuelles. J'ai bon ?

Tu as tout bon, en bref. Une fois ces problématiques posées, la difficulté est surtout de parvenir à un consensus : que les vignerons naturels, en premier lieu, s'accordent sur des prises de position communes et des actions collectives, donc légitimes. Sinon, si rien ne bouge, si le statu-quo perdure, d'ici un an ou deux, ils vont se faire décuver le fondement et ce sera bien tannique. Je veux dire que le vin naturel va se faire sévèrement récupérer par l'industrie pinardière, celle-là même qu'il dénonce à longueur de bouteilles. Cette récupération est déjà en cours, largement entamée : allez jeter un œil dans le rayon vin d'un supermarché, on ne compte plus les cuvées Natur-quelque-chose, les gros macarons SANS SOUFRE, etc. J'ai même lu "vin naturel" sur une étiquette d'un de ces vins-Frankenstein, alors même qu'à ce jour cette terminologie n'est pas réglementaire. Donc oui, en bref, le vin naturel a besoin d'un cadre, audacieux et légitime.

Pour cela, tu entames ton bouquin par pas mal de théorie, un brin de philo et un zeste d'utopie. Tu invoques "Jajathoustra", Nietzsche, Hakim Bey ou encore Steven Jezo-Vannier. Et la ménagère de moins de 50 ans dans tout ça ?

Elle (ou il) est directement concernée en tant que consommateur : derrière mes sorties un peu intello, l'une des questions centrales c'est quelle société de consommation voulons-nous ? On n'échappera pas à la consommation, mais il est encore temps de prendre la tangente, une voie plus humaine, qui englobe dans un destin commun plutôt cool : l'artisan-vigneron, l'artisan-caviste et l'artisan-consommateur. Et c'est évidemment un modèle exportable en-dehors du vin. D'ailleurs, j'ai bien cru voir que les "espaces culturels" d'une enseigne de GD bien connue allaient proposer le Manifeste... On est pas loin de ce que décrit Jezo-Vannier dans son pavé sur la contre-culture, quand il parle de créer l'alternative et d'en démontrer la viabilité depuis l'intérieur du système pour, in fine, le modifier sans violence.

On se croirait dans un version pacifiste des Infiltrés... Mais revenons à notre vin naturel. Pour toi un vin naturel ce doit être un vin issu de raisins propres, vendangés à la main, et vinifiés sans aucun intrant. Cela semble simple comme cadre, l'Association des Vins Naturels semble même s’atteler à pousser le bouchon un peu plus loin que sa charte, en titillant les pouvoirs publics. Tu as des news ?

Pas de news à ce jour. S'ils sèchent sur l'argumentaire qu'ils vont dégainer face aux pouvoirs publics, il y a peut-être deux-trois bullets à choper dans le Manifeste... Je pense notamment au fait de retenir le terme "naturel", très polémique mais essentiel. Ce terme est valide en l'occurrence, même associé au vin, même dans un contexte réglementaire. Pour moi ça ne fait pas de doute, et je le démontre dans le bouquin.

Durant la préparation de ton livre mais aussi dans ton quotidien, tu croises pas mal de vignerons dont les vins pourraient être qualifiés de "naturels". Que pensent-ils de ton initiative ?

Je ne suis évidemment pas légitime à moi tout seul pour mettre un coup de pied dans la fourmilière, loin de là. Le vin naturel officiel sera collectif ou ne sera pas. J'ai donc tenu à demander leur avis à plusieurs vignerons dans le Manifeste. On peut ainsi y lire les réflexions d'Olivier Cousin, Thierry Puzelat ou encore Richard Leroy, Pierre Overnoy... Et, pour te répondre, ça part un peu dans tous les sens. Certains sont favorables à une initiative qui tendrait à réglementer le vin naturel, d'autres pas du tout. On est loin d'être arrivé à ce consensus que j'appelle de mes vœux, parce qu'il est incontournable pour déplacer la montagne réglementaire. Mais je lâche pas l'affaire.

Se pose aussi la question du prix, car le vin naturel coûte souvent un peu plus cher... Quand on sait que le vin se vend en moyenne autour de 3-4 euros la bouteille, comment faire pour changer le regard du consommateur et lui faire accepter de multiplier sa mise par 2 ou 3 ?

L'une des clés serait de lui faire savoir, au consommateur, ce que contient la bouteille à 3-4 euros qu'il attrape négligemment dans le mur de vins de son Carrouf. Si on lui dit qu'il y 15 ou 16 additifs chimiques et parfois presque autant de résidus de pesticides, il aura peut-être un moment d'hésitation... La clé, c'est la transparence : il y a quoi dans une bouteille de vin, que du raisin ? On en est loin. Et l'existence officielle du vin naturel dénoncerait, en creux, cette mascarade.

L'idée d'étiquettes recensant tous les "ingrédients" présents dans une bouteille de vin semble aussi souvent revenir. Qu'en penses tu ?

Comme je le disais juste avant, c'est la même chose pour moi. Si tu valides le vin naturel - qui ne contient que du raisin et, éventuellement, un soupçon de sulfites - tu révèles, par ricochet, cette totale absence de transparence du vin conventionnel. Rendre visible et officiel le vin naturel, c'est une manière détournée (et un peu plus sexy, donc médiatisable) d'appeler à la transparence.

Ne penses-tu pas qu'une révision de la Loi Evin permettrait de sensibiliser un peu plus les Français à cet autre versant de la viticulture ?

Pour moi, franchement, la loi Evin c'est un marronnier-épouvantail qu'agitent régulièrement les journaleux du vin pour ne pas parler des vrais sujets. On boit près de 50 litres de vin par an et par habitant en France, arrêtez de nous emmerder parce que Mouton-Cadet ne peut pas avoir de spot de pub de 30 secondes sur TF1 ou qu'on ne boit pas de vin dans Top Chef. La belle affaire... La loi Evin c'est peanuts, c'est surtout un sujet bien consensuel et racoleur dans le milieu, une manière de caresser la filière dans le sens du poil. Mais le vin est bien trop important pour qu'on se contente de cette poudre aux yeux. Le vin a une responsabilité, surtout en France, celle d'être exemplaire. Et le vin naturel, en particulier, parce qu'il est en première ligne, parce qu'il est surmédiatisé, a cette opportunité historique - je pèse mes mots - d'allumer la mèche d'un changement profond, viable et durable, qui déborde largement le cadre du vin.

Tu opposes assez froidement vin naturel et vin conventionnel. Ne penses tu pas que la palette soit un peu plus large ?

Si, bien entendu. Mais si on prend 100% des vins, en volume, on doit pouvoir trancher simplement pour expliquer simplement : 90% des vins n'ont aucun intérêt et sont bourrés de saloperies, que ce soit à la vigne ou en en vinif. Quant au vin naturel, il ne représente même pas 1% du vin, mais il explose, il est surexposé, hypervisible. D'où sa responsabilité actuelle, celle de faire bouger les lignes de l'agriculture. Et si on change de modèle agricole, si on change ce qu'on bouffe, ou picole, on change tout. Au minimum, ça méritait un manifeste.

Et sinon, actuellement, quel est ton vin de chevet ?

Je n'ai vraiment pas de vin de chevet, ou alors un harem. Mais j'ai un souvenir assez récent d'un vin de Pierre Rousse (Domaine Le Pelut, Languedoc), je ne sais même plus de quelle cuvée il s'agissait, la bouteille a débaroulé en pleine soirée, elle est passée devant moi juste le temps de m'en servir un demi-verre, il y avait du pinot noir... Peu importe, c'était un vin formidable. (Attention, auto-promo : Pierre sera à Lyon, les 1 et 2 novembre, au deuxième salon Rue89 Lyon des vins.)

Quand on s'est croisé, on a bu pas mal de canons ensemble et tu m'as plusieurs fois répété qu'un vin devait être un peu sale pour te faire vibrer. Explique nous un peu ce que tu entends par là ?

Le mot "sale" peut hérisser le duvet des buveurs de vins lisses, mais c'est une boutade. En fait c'est amusant parce que je lis Kermit Lynch et ses aventures sur les routes du vin en ce moment. Et il y a un long passage sur la question de la filtration : lui ne kiffe rien plus que les vins non filtrés, mais les vignerons à qui il cause - qui ne sont pas des hippies - s'ils admettent que la filtration a tendance à castrer les vins, ont parfois du mal à ne pas s'y résoudre, pour des motifs commerciaux : le dépôt, les traces visibles sur la bouteille couchée, c'est pas vendeur. Au-delà, dans un vin naturel, il peut y avoir à boire et à manger, il peut y avoir du gaz, voire une séquence déviante. Mais je ne bois pas du vin pour me retrouver toujours avec le même liquide lisse. En vin naturel, on est surpris, chaque bouteille est - et doit être - inattendue. Parfois c'est une mauvaise surprise, le vin goûte mal, il est tordu ; mais souvent c'est une épiphanie, une révélation. On s'éclate alors, sans chichis, et on ne pourra jamais s'amuser autant avec un vin BCBG ou standardisé. Alors oui, vive les vins "sales".

Dernière question : Antonin et Hubert de Boüard sont sur un bateau. De quoi parlent-ils et qui tombe à l'eau ?

Haha. Je lui parle de sa performance dans le film d'Isabelle Saporta, tiré de son bouquin Vino Business : c'est quoi cette idée de mettre des bottes crottées et un smoking, Hub ? Ensuite, je vais me baigner.
_______________________________________________________

Et moi ? Ai-je le vin naturel dans la peau ? Je dois dire que quand j'ai acheté le petit livre rouge d'Antonin, c'était plus par curiosité que par conviction viscérale. Malgré tout, après sa lecture, je dois bien admettre que ne pas vouer une certaine forme de sympathie pour les initiatives valorisant cette viticulture à échelle humaine, responsable et éprouvée serait pure hypocrisie personnelle, car la grande majorité de ma cave se compose de ces vins. Alors, de ma simple place de consom'acteur de ce système, j'imagine cette initiative louable et même si elle n'arrivait pas dans l'immédiat à retourner une économie où les profits s'entêtent un peu trop souvent à éclipser le pan culturel d'une viticulture enivrante en tous points, elle aura au moins ouvert une parenthèse un brin utopiste dans laquelle il ne fait aucun mal à s'épanouir.

Reste à s'organiser, c'est vrai, mais la dimension libertaire de cette mouvance naturiste dénote sacrément avec l'appareil quasi militaire dirigeant une machinerie industrielle qui phagocyte notre société avec une désarmante aisance. La solution ne pourra donc uniquement venir de cette simple bande de vignerons bourrés de convictions estimables, le client aura sa part, immense, dans cette histoire.

Et dans le vaste nuancier d'une viticulture aux multiples visages, voici donc peut-être venu le temps d'officialiser la venue d'un vin naturel aux atouts bien complémentaires du reste d'une production à laquelle on évitera de l'opposer de façon systématique. Les itinéraires et les histoires que le vin sait raconter sont bien trop nombreux pour que l'on puisse éteindre une telle richesse de teintes. Reste que le temps d'un manifeste, il est tout de même intéressant de se pencher avec intérêt sur les prémices de cette révolution, rouge par nature...
#132

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1000
  • Remerciements reçus 2

abistodenas a répondu au sujet : Re: Manifeste pour le vin naturel - Antonin Iommi-Amunategui - Ed.Epure

C'est aujourd'hui que sort le Manifeste du vin naturel... si vous êtes, ou que vous passez chez votre libraire, je serais curieux de vos avis.
#133

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80944
  • Remerciements reçus 6401

oliv a répondu au sujet : Re: Des vins nature(l)s

Tendance
Faut-il officialiser les vins naturels ?

www.larvf.com/,vin-n...
#134

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80944
  • Remerciements reçus 6401

oliv a répondu au sujet : Re: Des vins nature(l)s

Billet
Le vin "nature", pire ennemi de la Nature ?

ideesliquidesetsolid...
#135

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80944
  • Remerciements reçus 6401

oliv a répondu au sujet : Re: Des vins nature(l)s

Entretien
"Dans les vins nature, la star, c’est le terroir".

www.midilibre.fr/201...
#136

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7763
  • Remerciements reçus 708

hyllos a répondu au sujet : Re: Des vins nature(l)s

Le gars passe sont temps à se contredire :) c'est assez drôle à lire.
#137

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80944
  • Remerciements reçus 6401

oliv a répondu au sujet : Re: Des vins nature(l)s

Dégustation
Vin nature : difficile d'aimer.

vinquebec.com/node/1...
#138

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80944
  • Remerciements reçus 6401

oliv a répondu au sujet : Re: Des vins nature(l)s

Entretien
Jonathan Nossiter et Antonin Iommi-Amunategui, les insurgés du vin naturel !

www.telerama.fr/mond...
#139

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2011
  • Remerciements reçus 327

daniel popp a répondu au sujet : Re: j'en ai marre :X...des vins nature dénaturés !

le pendant pas inutile des propos précédents, lors d'une interview de Pierre Casamayor, dans la dernière RVF, de Marjorie et Stéphane Gallet du domaine du Roc des Anges, convertis en bio, puis en biodynamie en 2011 :

"Qu'avez-vous contre les vins "nature" ?

Ce sont des vins de fainéant ! Ils sont bourrés de défauts, mais ils séduisent les néovignerons comme les néoconsommateurs qui s'habituent à ces faux-gouts ou les prennent pour une expression du terroir. Une régression".


Daniel
#140

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5608
  • Remerciements reçus 342

Jean-Bernard a répondu au sujet : Re: j'en ai marre :X...des vins nature dénaturés !

J ai pas tout lu, la flemme.
Mais le passage sur le vin naturel qui ne saoule pas me parait ridicule et frise l obscurantisme.
Et l'interviewer qui sert la soupe sans réagir...

JB
#141

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80944
  • Remerciements reçus 6401

oliv a répondu au sujet : Re: Des vins nature(l)s

Mouais...
10 raisons objectives (ou presque) de se mettre au vin naturel.

blog.laruchequiditou...
blog.laruchequiditou...
#142

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2011
  • Remerciements reçus 327

daniel popp a répondu au sujet : Re: j'en ai marre :X...des vins nature dénaturés !

mouais...outre l'illustration, rien de nouveau sous le soleil, vu que ce papier date de Septembre et correspond à la sortie du Manifeste pour le Vin Naturel dont il ne fait que répéter à l'envie le gloubi goulba - mêlant choses justes et tant d'âneries culminant dans l'interview croisée avec Nositer, sur Télérama.fr - de l'ami Antonin qui va finir par trouver dans cette rubrique, son meilleur outil promotionnel. 8-)

Daniel
#143

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80944
  • Remerciements reçus 6401

oliv a répondu au sujet : Re: Des vins nature(l)s

Billet
Le vin bio, « nature » et autres… est-ce bien sérieux ?

www.toutsurlevin.ca/...
#144

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80944
  • Remerciements reçus 6401

oliv a répondu au sujet : Re: Des vins nature(l)s

...
Vins naturels, vins nature : retrouvons le goût originel du vin;

www.lesoir.be/111758...
#145

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17676
  • Remerciements reçus 2488

Eric B a répondu au sujet : Re: Des vins nature(l)s

oliv écrivait:

> ...
> Vins naturels, vins nature : retrouvons le goût originel du vin;
> www.lesoir.be/111758... /2016-02-10/vins-naturels-vins-nature-retrouvons-gout-originel-du-vin[/i]

Je le trouve un peu trop positif, ce journaliste. Estimer qu'une majorité de vins nature est séduisante me parait très exagéré. Il y a encore un sacré tri à faire... 8-)

Eric
Mon blog
#146

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80944
  • Remerciements reçus 6401

oliv a répondu au sujet : Re: Des vins nature(l)s

Fin de la récré ?
L'INAO envisage de réglementer les vins natures !

www.larvf.com/,vins-...
ideesliquidesetsolid...
#147

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2011
  • Remerciements reçus 327

daniel popp a répondu au sujet : Re: j'en ai marre :X...des vins nature dénaturés !

Ah Eric, toi, comme Oliv', comme moi et bien d'autres, probablement trop exigeants et lucides, pourrions, vu nos réserves ponctuelles et argumentées, être mis sur le banc des détracteurs du vin naturel. Mais comment ne pas sourire face aux propos sympathiques, mais un peu naïfs d'Olivier Roellinger qui a rempli la cave de son restaurant Le Coquillage, de "ces vins en train de sauver l'image du vignoble français "8-) propos rapportés par l'incontournable Sébastien Lapaque - dans son edito RVF de Février - dont la fine plume, pour le moins partisane, est toute au service de "ces vins vivants produits par des artisans délicats comme des pêcheurs de perles et courageux comme des funambules". L'image poétique est jolie, mais rend d'autant plus savoureux d'imaginer la tête du sommelier Gaylord Goulette "qui ne se trompe jamais lorsque vous lui demandez d'oublier le tout venant et de se risquer du coté du bizarre":S et de son client, face à un Chant des Oiseaux daubé, de Shueller, évidemment loué dans l'article. Ce n'est pas nous qui sommes intolérants, mais plutôt les partisans à tout crins qui dans leurs bistrots, leurs articles, leurs tribunes, voudraient nous faire croire que nature signifie meilleur. Bah non, quand c'est flou, imprécis, standart...ou daubé, c'est pas bon !!!:X [size=x-small]Rachid, c'est évidemment les vins que je juge dénaturés que je rejette quand ils sont encensés.[/size];)

Dans la même RVF, l'article d'Alexis Goujard (Spécial salon "millésime bio" à Montpellier) est beaucoup moins partisan et précis dans ses arguments : "Reste le goût du vin. Nous sommes unanimes. Lorsqu'il est vinifié avec précision, un grand vin bio développe une expression pure du fruit, une certaine énergie et un équilibre plus fringuant.(...). Chez les vignerons méthodiques, les défauts qui avaient marqué les débuts du bio ont disparu (manque de netteté, arômes déviants d'écurie, d'oeuf pourri, robe instable)"

On ne peut que s'en féliciter...

Daniel
#148

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17676
  • Remerciements reçus 2488

Eric B a répondu au sujet : Re: j'en ai marre :X...des vins nature dénaturés !

Sur les progrès du bio, je suis tout à fait d'accord. Là, on peut dire qu'il y a une majorité de vin de qualité. Dans les vins "nature", on ne peut que reconnaître que ça s'est bien amélioré mais on partait de très bas. Il n'empêche qu'il y a encore à mon goût trop de vin "dénaturés" pour reprendre ton terme. Ce n'est tout de même pas normal de faire la grimace lorsqu'on sent ou goûte un vin. Au pire, un vin devrait laisser indifférent.

Pour l'avoir encore vécu ces dernières semaines, je m'oppose à l'idée qu'un vin "nature" est fragile. S'il l'est, c'est qu'il est mal fait (et il y en a un paquet qui sont mal faits) ou que les raisins dont il est issu étaient dans un mauvais état sanitaire. Je ramène pas mal de vins ouverts au boulot à la maison, et il m'arrive de les regoûter au bout d'une semaine, voire plus, alors qu'ils sont au 3/4 vides. Régulièrement, je constate qu'un vin non sulfité peut tenir plus d'une semaine à 20° et ne pas avoir une trace d'oxydation ou d'acidité volatile : il conserve un fruit d'une pureté incroyable. Alors que d'autres, au bout d'une heure, commencent déjà à partir en vrille. Sous le même vocable, on a donc des situations très différentes.

Je serai ravi que l'INAO crée une appellation "vins naturels" à condition qu'elle mette en place dans les régions des "comités de sélection" qui séparent le bon grain de l'ivraie. Cela pourrait offrir au consommateur la garantie d'un vin au minimum correct (bon, c'est un doux rêve. Déjà, dans les AOP, l'INAO a bien du mal à faire correctement son boulot).

Eric
Mon blog
#149

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5745
  • Remerciements reçus 228

Martinez a répondu au sujet : Re: j'en ai marre :X...des vins nature dénaturés !

Perso, ce qui me fait le plus rire, en gros hein..., c'est le terme énergie, dégainé avec une facilité déconcertante dès que l'on sait que l'on a un vin bio dans le godet.

A l'aveugle ! y a que ça pour y voir clair.

Jmm

Jmm
#150

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck