Beethoven victime des oenologues de l'époque ?

    • Messages : 9450
    • Remerciements reçus 768

    claudius a créé le sujet : Beethoven victime des oenologues de l'époque ?

    Beethoven victime d'un oenologue ?

    il semblerait que sa surdité est à mettre à leur compte

    ici en anglais
    #1

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 11328
    • Remerciements reçus 1424

    jean-luc javaux a répondu au sujet : Re: Beethoven victime des oenologues de l'époque ?

    Je suis quand même quelque peu rassuré (j'ai eu peur de devoir arrêter ) , après lecture, vu que les techniques m'ont l'air d'avoir pas mal évolué.

    jlj
    #2

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1155
    • Remerciements reçus 0

    La part des anges a répondu au sujet : Re: Beethoven victime des oenologues de l'époque ?

    Merci Claude.

    Très intéressant.

    Il semble que les responsables et les causes soient un peu plus nombreuses, et que le "posteur"via winesearcher se soit un peu lâché dans quelques certitudes et emphases..

    Mais les faits parlent déjà un peu plus clairement qu'avant.

    Version française, avec quelques références des chercheurs (et de leurs recherches) :

    Le Monde :

    www.lemonde.fr/scien...

    Autre :

    www.medecine-des-art...

    On avait même eu droit, parmi les dizaines de théories possibles, celle ci-dessous, dont je me souviens qu'elle avait été reprise avec beaucoup de sérieux, et qui... n'a rien à voir --directement- avec le vin. C'est à devenir fou ;)

    Pansements fatals

    Par spectroscopie, Christian Reiter a détecté quatre pics très élevés de plomb correspondant aux dates des ponctions du docteur Wawruch (qui a publié par la suite un rapport circonstancié des soins qu’il a prodigués au musicien). Cette coïncidence s’explique très bien. Pour désinfecter la plaie provoquée par l’aiguille, le médecin appliquait un pansement enduit de sel de plomb, une technique courante à l’époque.

    Le docteur Reiter précise que cette exposition au plomb n’aurait pas tué un homme en bonne santé mais elle a sans doute été fatale à Beethoven, très affaibli par sa maladie (peut-être une cirrhose du foie).

    Eric
    #3

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 80531
    • Remerciements reçus 5934

    oliv a répondu au sujet : Beethoven victime des oenologues de l'époque ?

    Histoire
    Ludwig van Beethoven: le vin pour cause de ses tourments.

    Pom pom pom pom... encore un coup des vins natures ? ::oups::

    www.lalibre.be/debat...
    #4

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2883
    • Remerciements reçus 1594

    starbuck a répondu au sujet : Beethoven victime des oenologues de l'époque ?

    Oliv, je dirais plutôt: plomb plomb plomb plomb

    Sylvain
    #5

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 11328
    • Remerciements reçus 1424

    jean-luc javaux a répondu au sujet : Beethoven victime des oenologues de l'époque ?

    Les vins de Mayence ou les vins Hongrois (vins du Buda) de moindre qualité étaient fortifiés avec du monoxyde de plomb (litharge) afin de les adoucir et de retirer leur piquant.

    Il eût été préférable pour lui de fuir les vins de Buda comme la pest(e)... et de ne boire que du Champagne:

    En mars 1827, juste avant sa mort, il écrit une de ses ultimes lettres au baron Johan Pasqualati : "Comment pourrai-je assez-vous remercier pour ce champagne excellent ; comme il m’a restauré et comme il va me restaurer encore !"

    jlj
    #6

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck