Nous avons 1250 invités et 85 inscrits en ligne

Le Négoce et ses petites habitudes

  • Messages : 4112
  • Remerciements reçus 1164

Vaudésir a répondu au sujet : Le Négoce et ses petites habitudes

herve2 écrit: Michel,

c'est parce que, dans ces cas là, ils ont entièrement basculé dans le statut négoce. C'est à dire que dès la vendange, le produit passe directement sous le statu négoce. Rien n'empêche évidemment le viticulteur de compléter les vins de ses vignes d'achats de raisin ou de mout.

Cordialement,

Hervé


Pas compris? Tu es en train de dire qu'un viticulteur peux compléter sa récolte faible par des raisins provenant dont on ne sais ou?
Si tu as droit à x hl/ha sur ton appellation et que tu n'en fais que la moitié, tu completes avec les copains qui te fournissent et tu declares tout en négoce, c'est ca.
#151

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19931
  • Remerciements reçus 593

enzo daviolo a répondu au sujet : Le Négoce et ses petites habitudes

oliv écrit: Edito
Un coup de gueule pile dans le sujet par notre ami Philippe Barret.
www.lerougeetleblanc...


Très bon article et même coup de gueule pour ma part 5 ans plus tôt.
c'est vrai qu'aujourd'hui ça se multiplie sans qu'on ne voit de différence sur l’étiquette trop souvent.

Si tu as droit à x hl/ha sur ton appellation et que tu n'en fais que la moitié, tu complètes avec les copains qui te fournissent et tu déclares tout en négoce, c'est ça.

si c'est sur la même appellation oui tu le peux, mais c’est un jeu dangereux, vaut mieux que tes achats ne dénaturent pas le style du vigneron.
#152

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17743
  • Remerciements reçus 1525

mgtusi a répondu au sujet : Le Négoce et ses petites habitudes

herve2 écrit: c'est parce que, dans ces cas là, ils ont entièrement basculé dans le statut négoce.


Et comment le consommateur le sait ? Et qu'est-ce qui va différencier une année "tout négoce" d'une année normale ? (pour le consommateur j'entends).

Michel
#153

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2868
  • Remerciements reçus 82

winaddict33 a répondu au sujet : Le Négoce et ses petites habitudes

mgtusi écrit:

herve2 écrit: c'est parce que, dans ces cas là, ils ont entièrement basculé dans le statut négoce.


Et comment le consommateur le sait ? Et qu'est-ce qui va différencier une année "tout négoce" d'une année normale ? (pour le consommateur j'entends).


Si certains LPViens sont sensibles à ce sujet, la majorité des acheteurs sont au delà de ces considérations... La signature leur suffit pour être rassurés dans leurs achats.

Christian winaddict33, amateur pendant 20 ans, passionné depuis 2002.
#154

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19931
  • Remerciements reçus 593

enzo daviolo a répondu au sujet : Le Négoce et ses petites habitudes

La signature leur suffit pour être rassurés dans leurs achats.

rassurés ou trompés?
#155

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1358
  • Remerciements reçus 166

herve2 a répondu au sujet : Le Négoce et ses petites habitudes

Un négociant-vinificateur a le droit (c'est même sa fonction) d'acheter des raisins ou des mouts pour les vinifier puis les commercialiser. Rien ne l'empêche donc d'acheter ses propres raisins, issus de sa structure récoltant, et de les compléter avec des achats de raisin ou de mouts venant d'autres domaines.
Cela peut paraître évidemment foireux pour celui qui ne s'est jamais posé la question mais la plupart jouent le jeu très clairement.
Certains gardent deux structures différentes pour éviter les méprises ou incompréhensions, mais cela nécessite un double jeu d'écritures fastidieux. Certains en arrivent, par simplification, à tout passer sous la structure négoce, y compris pour les vins totalement issus en totalité de leur structure "récoltant". D'autres le font par obligation. Les frères Ramonet ont fait perdurer leur activité en scindant d'un côté les vignes (Noël) et de l'autre la vinification et commercialisation (Jean-Claude). Jean-Claude achetant maintenant intégralement les vins à une structure autre que celle qui vinifie, il le fait forcément sous le statut de négociant-vinificateur, bien qu'il n'y ait à ma connaissance aucun apport de vin extérieur à l'entité historique "Domaine Ramonet".
Pour d'autres, effectivement, c'est plus flou et guère mis en avant. Par exemple, j'ai appris au fil d'une conversation au domaine, il y a des années, qu'un célèbre domaine de Rully commercialisait en partie des vins issus d'achats de raisins ou de mout. C'est vrai que lorsqu'on l'apprend comme ça, ça égratigne un peu l'image que l'on avait. Bien que lorsque l'on va sur le site, on croit comprendre que certains vins sont effectivement issus de raisins ou mouts achetés.
Pas simple.
Pour s'y retrouver, regarder les mentions sur les CRD, tant qu'il y en a.

Cordialement,

Hervé
#156
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5882
  • Remerciements reçus 1046

Marc C a répondu au sujet : Le Négoce et ses petites habitudes

C'est le cas chez Drouhin chez qui au moins le Chambolle 1er Cru et le Gevrey village sont issus d'un mélange de raisins "domaine" et "négoce". La mention domaine ne figure pas sur l'étiquette.

J'avoue qu'au fond, ça ne me traumatise pas plus que ça même si j'apprécie toujours d'avoir les informations les plus complètes du type "récolté, vinifié, élevé" ou simplement "élevé".

Marc
#157

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck