Nous avons 1607 invités et 39 inscrits en ligne

L' ordonnance du Doc' était parfaite !

  • leteckel
  • Portrait de leteckel Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2190
  • Remerciements reçus 3303

L' ordonnance du Doc' était parfaite ! a été créé par leteckel

Déjà 3 ans que nous étions passés à Sens avec Rémy ( Week-end de rencontres entre LPViens - La Passion du Vin ) rencontrer Rachid (et Claire) et son pote JB.
Une nouvelle virée à Paris me donne l' occasion de passer une soirée avec le Doc'.
Pas de Madeleine cette fois car le restaurant étoilé de Sens n'a pas encore réouvert ses portes. Ce sera donc chez Rachid et Claire, avec JB, pour un repas "simple" (dans le bon sens du terme hein ;-) ) mais délicieux : après quelques grignotages, superbes cotes de boeuf + patates + tian de légumes et excellent dessert maison 
Mais bien entendu, c'est autour de jolies bouteilles (à l'aveugle of course) que nous souhaitions nous retrouver.
Même si Rachid me dit de venir les mains vides, j'ai envie de lui faire découvrir un vin que j'ai moi-même découvert récemment et qui m'avait bluffé.

Domaine Georges COMTE - Le Moutherot IGP Doubs - Les Pèlerins 2004
Non à l'aveugle pour moi donc.
A l'ouverture (et donc juste après un voyage de 3 heures en voiture), le vin se présente moyennement, avec un nez assez illisible et une bouche guère plus causante même si la structure est engageante. On remise au frigo.
Plus tard, le vin s'avère bien plus à son avantage, sur un nez qui rappelle le foin, les herbes, et un côté "minéral" très agréable, qui entrainera Rachid sur les pistes d'un Meursault Perrières (piste qu'avait également prise mon beau frère quelques semaines auparavant). En bouche, le vin est d'abord serré, mais devient dense et tendu à l'aération. Excellente longueur.
En y revenant au fromage, le vin affirme un caractère bourguignon, le chardonnay ne faisant plus beaucoup de doutes avec même un côté presque "élevé"...alors que le vin à + de 15 ans ! Très bon.
Le lendemain, une autre bouteille apportée à Paris ne se présentera pas aussi bien...(cf. le CR du "Petit Verdot".) même si mes impressions sont moins sévères que celles d'Oliv (CR à venir).




Stéphane BERNAUDEAU - Vin de France - Les Nourrissons 2019
Très joli nez pur et net. JB identifie de suite le chenin, j'adhère mais j'avoue que ce n'était pas d'une évidence folle pour moi, d'autant que j'y trouve un petit coté iodé (bien agréable cela dit).
La bouche est vive, "pêchue", dense, avec une grosse matière gourmande sur des arômes de fruits jaunes. L'élevage est parfaitement insensible. Il y a même un petit perlant qui picote la langue et qui ajoute encore de la fraicheur. Grosse longueur. Vraiment excellent.

Domaine Jean-Louis CHAVE - Hermitage 1999
Nez lardé, fumé, un pointe d'anchois, mais en même temps un paquet de fruits (pas confits du tout). L'ensemble m'emmène en vallée du Rhone, ce que confirme la bouche épicée, avec des tannins fondus, c'est presque du velours et il y a encore beaucoup de fruits. Longueur énorme pour ce vin superbe qu'on pouvait imaginé plus jeune mais qu'on cueille à son meilleur il me semble. J'ai adoré

Château RAYAS - Châteauneuf-du-Pape 2003
Nez qui me parle bien pinot noir, avec du fruit (toujours pas compoté) mais qui semble être mature. JB qui me laisse la main confirme le pronostic de grand bourgogne à point !
La bouche est énorme, fraiche (si si) avec du fruit encore bien présent.
Là aussi, c'est un vin magnifique et même la chaussette levée, je ne peux m'empêcher de penser pinot noir tellement la buvabilité du vin est grande. Un tour de force au regard du millésime.

Comme on a encore soif , Rachid va chercher un blanc à la cave pour accompagner le fromage, mais mon œil "affuté" voit sans le vouloir une étiquette que je connais...c'est un Labet. Rachid veut changer, mais nous nous ravisons car on a bien envie de goûter, au diable l'aveugle pour cette dernière bouteille.

Domaine LABET - Côtes du Jura - Fleur de savagnin "en Chalasse" 2017
Alors que le nez plait aux autres convives, ce n'est pas la cas pour moi car le côté pomme / fermentaire est trop prégnant. Ca ne fait pas forcément net.
En bouche par contre, tout est parfaitement en place, c'est énergique et puissant mais parfaitement équilibré par une grosse acidité.
Très bien (pour la bouche).

Merci Rachid (de m'avoir offert d'aussi belles bouteilles), Claire et JB pour ce très beau moment où personne n'a vu le temps passer il me semble. Je crois qu'on a oublié de cracher mais quand tout goûte merveilleusement comme ce soir là et qu'on ne se lève pas le lendemain (ah, y a que moi ! ), on se laisse aller.
Vivement une prochaine ! 



 

ArnoulD avec un D comme Dusse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Benji, Olivier Mottard, PBAES, Jean-Paul B., tht, Super-Pingouin, Jean-Bernard, matlebat, sideway, HERBEY 99, bertou, chrisdu74, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, DUROCHER, Psylo, vivienladuche, Val59, romu, sebus, Frisette, starbuck, LoneWD, Kiravi, Garfield, Vesale, JeanRX, zekioflo, Coqauvin
15 Jui 2021 21:15 #1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5637
  • Remerciements reçus 5376

Réponse de Olivier Mottard sur le sujet L' ordonnance du Doc' était parfaite !

Arnould, 

Merci pour ce superbe CR.
Je me porterais bien pâle pour avoir aussi une telle ordonnance. 
Il faudra tout de même que je me décide à exhumer un Rayas Rouge 2003 tant ton CR me fait envie.
Souvenir d’un repas au restaurant Le Grand Pré à Roaix (fermé depuis quelques années) au cours duquel Rayas Blanc 2003 nous avait été servi à l’aveugle par le sommelier : un vin bluffant dont toute la tablée a souligné l’excellence et la fraîcheur et que nous avons placé en Bourgogne, dans une appellation prestigieuse, dans un millésime équilibré … 

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Jean-Paul B., tht, leteckel
16 Jui 2021 06:08 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4415
  • Remerciements reçus 1456

Réponse de HERBEY 99 sur le sujet L' ordonnance du Doc' était parfaite !

Bonjour à tous et merci mister Arnould de ces impressions qui retranscrivent parfaitement la tonalité de la soirée. 
Concernant les vins, on a été chanceux car tous les vins se sont parfaitement bien présentés et goûtaient idéalement ( à la réserve près pour ce qui te concerne du Labet)

J'avais déjà goûté les vins de Georges Comte  qui était même passé à la maison avec  un petit carton voici quelques années. Là après quelques instants de réflexion je me suis dirigé vers un gros terroir du côté de Meursault en évoquant un Perrières tant le vin présentait une densité impressionnante. C'est typiquement le genre de vin qui peut jouer dans une dégustation de blancs beaunois et probablement semer la zizanie!!
Là le vin est avec des arômes légèrement herbacés, de foin et une structure en bouche qui ne peut en aucun cas trahir l'âge du vin. Personnellement j'ai bien aimé ce vin.
Je suggère aux garçons de réserver le reste du Comte pour le mettre  sur les fromages et de déboucher le blanc que j'avais prévu.

On enchaîne donc avec:
CR: Nourrissons 2019 de Stéphane Bernaudeau. Le cépage ne fait pas l'ombre d'un doute pour l'ami JB qui discrètement me donne le nom du vigneron et hésite sur la cuvée. Toujours autant de plaisir sur cette cuvée qui impressionne par une grande richesse mais jamais de lourdeur et une sapidité dont on ne se lasse pas. On reconnait tous à table que l'on se trouve dans l'univers des très grands vins.
Le nez est sur les fruits à chair jaune, la bouche présente un très léger perlant avec une énergie incroyable, ça envoie du tonnerre de Zeus et les prochaines années ne vont qu'améliorer cet ensemble. C'était la première de la caisse, juste pour la science!
On passe ensuite d'un point de vue solide aux choses sérieuses avec côtes de bœuf du merveilleux Jean Denaux accompagnées de quelques pommes de terre sautées et d'un tian de légumes. J'avais prévu deux vins pour escorter le plat. On commence par:

CR: Hermitage  rouge 1999 Jean Louis Chave
Dès le premier nez on se dit que l'on va passer un bon moment!! On retrouve ces notes lardées, fumées (très délicatement) un peu de menthol aussi. La bouche est une caresse fraîche et acidulée. La longueur est presque extravagante. C'est un très gros canon et bravo Jean Louis Chave de produire de telles splendeurs! Avant que la bouteille de Chave ne soit vidée je redescends à la cave attraper la seconde bouteille de rouge. A signaler que j'avais débouché les deux rouges le midi et laissé à la cave sans remettre le bouchon et ôté un fond de verre. Là il s'agit pour ce qui me concerne de la bouteille de la soirée (il y avait pourtant une concurrence féroce!)
CR: Château Rayas 2003
Les deux loustics chaud comme la braise mettent le nez sur leur verre et annoncent quasi en même temps qu'il s'agit d'un gros canon de la Côte de Nuits. Le fait est que j'aurais probablement annoncé la même chose. 
Emmanuel Reynaud a su réaliser le tour de force de livrer un vin d'une très grande fraîcheur dans un millésime où même en Bourgogne les vins compotés sont légions. RESPECT!!

On finit le repas avec:
CR: Fleur de savagnin Domaine Labet 2017
Je pensais prendre un 18 et ma main s'est malencontreusement retrouvée sur une bouteille de 17 qui actuellement présente un nez un peu brouillon auquel il faudra donner un peu de temps pour retrouver tout ce que ce vin est capable de donner.... 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, bertou, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Psylo, starbuck, leteckel, Kiravi, Garfield
17 Jui 2021 15:08 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • leteckel
  • Portrait de leteckel Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2190
  • Remerciements reçus 3303

Réponse de leteckel sur le sujet L' ordonnance du Doc' était parfaite !

CR: Hermitage  rouge 1999 Jean Louis Chave
 Là il s'agit pour ce qui me concerne de la bouteille de la soirée (il y avait pourtant une concurrence féroce!)

 


Sentiment totalement partagé même si effectivement le Rayas était superbe !

ArnoulD avec un D comme Dusse
17 Jui 2021 18:06 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck