Nous avons 2279 invités et 80 inscrits en ligne

WE Raclette : Chassagne Morey Coffinet 19, Saint-Chinian Canet Valette 2001, etc

  • matlebat
  • Portrait de matlebat Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2552
  • Remerciements reçus 2423
Bonjour à tous,



Probablement dernière raclette de la saison (bon ce n'est que la 2eme), enfin on espère... Ceci dit quant on en est à déclarer comme évènement du WE, une raclette, cela en dit long sur la vie trépidante en confinement... Sinon, CR du super Chablis ouvert dimanche dernier au débotté, sans vos copains, mais sur la tourte vigneronne... et on continue à éponger le stock de 2019 :-)

.
Fichier attaché :


Chablis, Droin Vaucoupin 2019 (vidéo 0:30) : Un nez top, de fruit blanc, de pomme, note foin, d'herbe séchée, de mousseron, pointe agrume, fond tourbée, puis léger coquille huitre, puis craie. La bouche est droite à l'attaque, jolie matière, mûre, ronde et soyeuse, puis de la fraicheur, c'est centré, puissant, profond, sur la pomme, évoluant mirabelle avec un côté acidulé, note foin humide, mousseron, pointe tourbée presque fumé, fond crayeux et coquille d'huitre. La finale est quasi fraiche, tonique en tout cas, mûr, belle empreinte et jolie longueur, de fruit blanc puis jaune, acidulée, note foin humide, fond craie et coquille d'huitre. Excellent 91-93 (16,5-17) Et si y'a doute sur les pinots entre 18 et 19, en chardonnay, je trouve les 19 superbes, mais à garder car ça envoie...

Fichier attaché :


Saint-Chinian, Canet Valette Maghani 2001 (vidéo 4:10) : Un nez de fruit noir, de mûre, de prune, pointe cerise kirchée, alcool mais légère, note épice, réglisse, voir orange sanguine, pointe de cuir/animal aussi, fond cacao et balsamique, ensemble bien défini et cohérent. La bouche est large, robuste, puissante, puis de la fraicheur, qui tend le vin, bien enrobé de tanins soyeux, précis, c'est centré sur le fruit noir, la mûre, puis plus prune, cerise, léger kirchée, note réglisse, orange sanguine, une pointe de cuir/animal, mais aussi, herbe séché, garrigue, et fond cacao et balsamique. La finale est fraiche, puissante, puis acidulée, offrant de la friandise, et persistance intéressante, de prune, mûre, léger kirch, note réglisse, pointe plus cuir et fond cacao. Joli vin dans son style puissant, qui s'est harmonisé, assagi. Excellent 92 (17) pour cette dernière bouteille qui fût ma meilleure :-)

Fichier attaché :


Volnay, Rebourgeon Mure 2019 (vidéo 6:30) : Un nez de fruit plutôt noir, prune, puis cerise, pointe grenadine, note d'épice plutôt typé patchouli, pointe de ronce, sous-bois, fond noyau, amande. La bouche est charpentée, assez dense de tanins soyeux, précis, de la structure, droite, presque fraiche pour tenir l'ensemble, c'est sérieux, sur la prune, la cerise, cette légère grenadine, acidulée, friande, note d'épice/fleur typé patchouli, fond noyau, amande, léger tourbé. La finale est fraiche, presque puissante, et persistance intéressante acidulée, sur la cerise, la grenadine, note épice, patchouli, fond noyau, amande. Un volnay sérieux, presque puissant, limite aristocratique. Excellent 91 (16,5). A attendre 3 à 5 ans qu'il se détende.

Fichier attaché :


Chassagne-Montrachet, Morey Coffinet Houillères 2019 (vidéo 8:30) : Un nez qui s'ouvre sur une fine réduction grillé, puis fruit blanc, voir jaune, mûr, note de beurre, de brioche, pointe chèvrefeuille, fond amande,  craie. La bouche est large, ample, du volume à l'attaque, puis ça se recentre, voir se tend, belle colonne vertébrale, fraiche, profonde, puissante, sur le fruit jaune, note de beurre, de brioche, puis plus chèvrefeuille, tarte citron meringuée, pointe noisette, fond d'amande, léger frangipane, de craie et fine ligne grillée. La finale est fraiche, ample, puissante et persistance intéressante de fruit jaune, note de beurre, pointe sésame grillé, fond amande, craie. Excellent 90-92 ça envoie du volume, tout en gardant une centralité, une droiture, une puissance. Whoo, boire frais pour éviter le côté entêtant, A garder 5 ans pour s'assagir mais si 18 VS 19 ça se discute en pinot, en chardonay, a nouveau, pas photo..

.
Fichier attaché :


Volnay, Rebourgeon Mure Caillerets 2019 (vidéo 10:50) : Un nez a 24H, toujours expressif (mais moins entêtant), devenu classe, de prune, de mûre, cerise noire, note myrtille puis épice, florale patchouli, ibiscus, une pointe d'élevage (presque vanille) fond d'amande, noyau caroube puis plus moka. La bouche est charpentée quasi robuste, droite, tanins soyeux, dense, c'est profond, puissant, sur la cerise burlat, la prune, la myrtille, note épice et florale plus patchouli, ibiscus que réglisse, pointe acidulée et presque vanillée, fond d'amande, noyau et moka. La finale est fraiche, puissante, belle densité, tonique, et belle persistance de fruit noir, prune, myrtille, les notes épices et floral, fond amande et moka. Très beau potentiel, explosif et puissant à l'ouverture, mais un peu désordonné, le lendemain, plus centré, dompté, mais plus en dedans aussi. Excellent 92-95 (17+) A table, une merveille... ça promet dans 10, plus surement 20 ans..

.
Fichier attaché :


Muscat, Ginglinger Caroline 2018 (vidéo 13:50) : Un nez expressif, élégant, d'agrume, orange, note fleur blanche, iris, puis plus rose, fond léger crayeux et résine. La bouche est droite, précise, gouttant sec, matière aérienne, avec du fond et de la fraicheur, sur l'orange, la mandarine, puis les notes de rose, d'iris, pointe d'amertume pamplemousse, fond de craie, léger résine. La finale est ronde bien soutenue par de la fraicheur, c'est délicat, précis, fin et persistance intéressante d'orange, de fleur rose, iris, pointe pamplemousse, et fond de craie et résine. TB-Excellent 91 (16,5). Super cuvée sèche de Muscat, un délice en apéro, sur les salades ou sur les asperges bien sûr !

Amicalement, Matthieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, philippe loiseau, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, vivienladuche, starbuck, leteckel, KosTa74
18 Avr 2021 16:30 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5530
  • Remerciements reçus 4567

 Probablement dernière raclette de la saison (bon ce n'est que la 2eme), enfin on espère...

Amicalement, Matthieu

Matthieu,

Pour ma moitié et les enfants, c’est une institution.
Je n’ai jamais réussi à négocier moins de cinq par saison.
Et ne sont pas inclues les raclettes et autre fondue au fromage ! 

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: matlebat, jaoued
18 Avr 2021 18:05 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • matlebat
  • Portrait de matlebat Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2552
  • Remerciements reçus 2423
Hello Olivier,

J'ai du aussi composer avec les exigences familiales pendant longtemps... Maintenant que les grands sont partis, il ne reste que le dernier, et la faculté (de médecine) m'a donné un bon alibi pour limiter à 2 ou 3 le nombre de Raclette durant la saison :-)

Amicalement, Matthieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard
19 Avr 2021 09:27 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck