Nous avons 716 invités et 16 inscrits en ligne

Quelques vins espagnols

  • Messages : 1128
  • Remerciements reçus 1317

sebus a créé le sujet : Quelques vins espagnols

Petit retour sur quelques vins dégustés récemment.

Bodega Picos de Cabariezo, Vino de Cantabria, Seleccion 2018
assemblage de mencia, syrah et autres cépages

Robe pourpre
Nez affreux qui sent...la piquette, franchement c'est la première image qui me vient en tête . L'aération amène une vague sensation fruitée...
L'attaque en bouche pourrait laisser penser que c'est pas si grave tout ça, sauf que la suite est pire; une acidité stridente mais surtout, des amers pachydermiques, qui font durer le déplaisir.
Ce breuvage se hisse sans aucun effort sur la première marche de mon podium des plus mauvais vins bus cette année. Imbuvable les deux premiers jours! Enfin, regoûté pour la science pendant une semaine, il semble s'améliorer au fil des jours pour devenir parfaitement quelconque, mais buvable. Bref, bizarre, j'ai voulu jouer la carte régionale, j'ai perdu !


Bodega Ochoa, Navarra, Moscatel Vendemia Tardia 2016
100% Moscatel de Grano Menudo

Robe plutôt claire
Un nez pas des plus expansifs, sur des fruits jaunes mûris au soleil quelques notes florales. 
La bouche est sirupeuse et ronde,  elle réussit à ne pas tomber dans la lourdeur malgré son déficit d'acidité,  mais cela manque de dynamisme et de relief la finale est assez discrète, et s'évanouit plutôt rapidement. 
Un vin honnête qui se boit facilement mais pas enthousiasmant, un peu plus intéressant à déguster en l'accordant avec un queso de Cabrales.


Bodegas y Vinedos Ponce, Clos Lojen, Manchuela, 2019
100% Bobal

Robe pourpre plutôt transparente
Le nez évoque un univers un peu nature, une pointe fermière, mais qui ne masque pas un beau fruité rouge, l'aération dissipe le caractère fermier/réduit et propose en plus des fruits des herbes du maquis et peut-être même un peu d'orange sanguine.
L'attaque est fraîche et souple, une petite sensation de perlant vient titiller la langue, la finale se fait en deux temps, d'abord souple et fruitée à l'image de la matière, puis une rétro un peu plus austère qui s'assoit sur un socle amer. 
Le lendemain, du fruit toujours, le vin est moins austère et offre plus de gourmandise, son caractère perlant tu n'as pas complètement disparu. 
Au total, un canon sympa que l'on boit avec plaisir, à l'apéro sur des mets légers.


Envìnate, Ycoden-Daute-Isora, Benje 2019
100% Listán Blanco

Robe presque dorée
A l'ouverture, le nez est à fond sur le pétard, la bouche saline et percutante. Ça promet, laissons-le respirer, pendant la popote.
La réduction/pétard ne disparaît pas, le nez propose aussi des arômes de pomme et de fruits jaunes, des sensations à la fois gourmande et fraîche, des notes épicées et peut être un peu iodées aussi. C'est moyennement expressif mais très agréable. 
Attaque de bouche vive, l'acidité se met en place rapidement pour équilibrer une belle matière, les amers sont présents mais dosés, la finale saline et salivante s'exprime sur l'aromatique du nez, moyennement intense, mais pourtant très causante et assez longue.
J'ai beaucoup aimé ce vin, qui s'accorde à merveille avec des olives farcies aux anchois, et deux délicieuses et belles découvertes charcutières ; de la Presa Bellota et de la Cecina de Black Angus
L'accord avec le riz aux fruits de mer cuit au four n'est pas si bon; il fait ressortir l'acidité du vin et écrase son aromatique. Si l'accord avait fonctionné, la bouteille y serait passé tant un verre appelle le suivant. Belle découverte. !


Bodega Península Vinicultores, Cebreros 2018
100% Grenache

Robe carmin à rubis.
Le nez est causant dès l'ouverture sur les agrumes qui dominent le bouquet, le pomélo surtout, un registre floral et un peu épicé. En verre opaque, j'aurais pu partir sans difficultés sur un blanc avec ces intenses notes d'agrumes.
La bouche se construit en deux temps: une première partie d'un abord fluide et facile puis le vin sans véritablement prendre de volume monte en puissance aromatique avec une trame tannique accrocheuse, ponctuée d'amers finaux étirants. Cela donne une sensation de vin costaud/serré/puissant. Il écrase une délicieuse Presa ibérica poêlée. 
Le lendemain, il s'affine quelque peu tout en gardant cet aromatique agrumes/florale.
Ça me plait bien mais il faut un plat qui puisse le soutenir.


Alvar De Dios Hernández, Toro, Tio Uco 2018
Tinta de Toro 90 %, Garnacha 10 %

Robe grenat, assez transparente
Nez peu causant, mais qui parait frais. 
Bouche à l'attaque un peu perlante, un vin au profil souple, à l'acidité un peu élevée en milieu de bouche et à l'amertume persistante qui me dérange en finale, tout ceci sans véritable expression aromatique. 
Je n'ai pas aimé ce vin qui ne s'est pas mieux goûté les jours suivants.


Pour finir, quelques vins au verre:

Bodegas Solar de Estraunza, Rioja crianza 2016
100% Tempranillo

Issu d'une bouteille largement entamée.
Robe sombre
Au nez, un boisé vanillé d'école, on cherche le fruit. 
Bouche plutôt glissante et assez fraiche finalement, une finale aux tanins et à l'amertume perceptibles, longuement vanillée/boisée (le pif ne mentait pas!) 
Pas mon style de vin, rapidement écœurant.

Pazo de Rubianes, Rias Baixas, 201?
100% albarino

Issu d'une bouteille largement entamée.
Robe légèrement soutenue
Nez de peche, de melon et depomme, ce nez m'évoque le viognier mais la bouche adopte un profil plus nerveux que ce que l'on peut croiser avec ce cépage, la matière est un peu solaire mais équilibrée par une belle acidité et une finale saline.
Sympa a l'apéro.


Pago del Vicario, Vino tinto de Castilla, 50-50 2016
50% Tempranillo et 50% Cabernet Sauvignon
ouvert minute

Robe sombre
Le nez est ultra boisé, c'est violent, il te prévient proprement sur ce que va être la bouche; Du bois, du bois, du bois, gros s'accroche tannique finale, un vin très prégnant, mais pas du tout agréable pour moi.


Bodegas Juan Gil, Jumilla, 2017
100% Monastrell

ouvert minute
Robe bien sombre
Nez assez ouvert d'emblée, un fruité noir et mûr, une note de bois fondue et au service du fruit, des épices.
La bouche est juteuse et très fruitée, un fruit mûr, le volume est léger à moyen, légère astringence finale (le vin est un peu frais) une belle longueur fruitée, épicée, c'est assez frais et tout à fait plaisant.


Merci de m'avoir lu.

Sébastien
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, oliv, dfried, bibi64, DUROCHER, jd-krasaki, ysildur, Kiravi, niema

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 544
  • Remerciements reçus 216

FlavFirst a répondu au sujet : Quelques vins espagnols

J'ai goûté le dernier au restau en Espagne et en effet c'était un très joli vin sans la lourdeur qu'on retrouve parfois sur les vins espagnols, le mourvèdre semble donner de jolies choses de ce côté-là des Pyrénées.
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck