Nous avons 1183 invités et 56 inscrits en ligne

Eclectisme en orléanais

  • Messages : 2734
  • Remerciements reçus 312

ziboss a créé le sujet : Eclectisme en orléanais

Nous nous retrouvons chez Didier en petit comité pour un thème « hors des sentiers battus ». Ca sous-entend juste des cuvées qu’on a pas l’habitude de boire ensemble (une Romanée-Conti aurait été donc dans le thème ::glou:: ) mais ca aura été beaucoup plus loin !

Tout est dégusté à l’aveugle mis à part bien sûr chacun avec ses propres apports.


Bon Avant de partir à l’aventure on accroche notre fil d’Ariane à une valeur sûre de chez nous ::dance:: .
Domaine du Clos Naudin – Vouvray Brut 2013
Chenin

Robe sans évolution, bulles fines,
Nez poire, fruits secs
En bouche la bulle est assez présente, c’est assez structuré, enrobé voir presque gras. C’est très rafraichissant grâce à la bulle et un très bon équilibre. Finale salivante avec pointe d’amertume.
Très bien


Domaine Laougué – Pacherenc du Vic-Bilh sec « Talion » 2017
Petit Courbu/Petit Manseng

Robe jaune assez soutenu assez mat
Au nez, derrière une aromatique de fruits jaunes, un boisé/caramel est assez présent mais sans être lassant peut-être parce que le côté caramel justement donne un côté ‘gourmand’ au boisé.
Bouche assez large, ronde mais s’étirant dans une longueur et une puissance assez remarquable où boisé et caramel, fruits jaunes se font ressentir mais aussi à ce stade une minéralité, comme une poudre de craie sur la langue, ce qui renforce la puissance, la jeunesse de cette cuvée.
Très bien- mais certainement au moins Très bien dans 2 ans


Domaine Rietsch – Alsace Klevener de Heiligenstein 2012
Savagnin rose (Klevener de Heiligenstein) vinifié en vin orange bon là on commence à bien rentrer dans le thème :D

Robe dorée voir ambrée
Le nez est la suie, de fumée et de fruits rouges
Bouche très bien équilibrée, élancée, fraiche et d’un bon volume. La finale est assez longue toujours sur ces arômes de suie, de fumée, de tourbe avec un peu d’amertume.
J’ai plusieurs fois eu l’impression d’avoir affaire à un Chinon…rouge. B)
Bien


Domaine Face B – IGP Côtes Catalanes « Makéba » 2017
Macabeu sur schistes

Robe jaune paille brillante
Nez floral, amande, minéral et citronné
Bouche en demi-corps, cristalline à l’équilibre redoutable, d’une belle finesse et d’une bonne longueur citronnée, amandée et minérale (pierre chaude). A part sur quelques effluves ou soubresauts aromatiques, je pense qu’il est difficile de placer ce vin autant au sud à l’aveugle.
Très bien+


Domaine La Croix Montjoie – Vézelay « La Voluptueuse » 2017
Chardonnay

Beau nez de fruits jaunes, pierreux, mais encore empreint d’un boisé/brioché assez prononcé.
En bouche le vin est assez joufflu, gras mais plutôt très bien équilibré. Là aussi le boisé/brioché assez présent mais ca reste harmonieux dans une belle longueur où fruits jaunes et agrumes trouvent leur place.
On revient à plus classique mais pour ma part je ne connaissais pas ce domaine.
Bien+ et potentiellement Très bien quand le boisé se fondra un peu plus.

Domaine Les Hautes Terres – Limoux « Célestes » 2016
Chenin

Très beau nez qui m’évoque un Chablis avec de la coquille, des notes de fruits jaunes et citronnées, c’est très précis et invite à vite plonger les lèvres.
Je trouve la bouche toute aussi jolie avec un superbe équilibre, pourtant y’a un volume important avec l’impression de tanins, c’est frais avec une finale salivante sur les fruits jaunes, des notes iodées et citronnées. La bouche est rincée et l’envie de se resservir au rendez-vous. Encore une belle découverte avec un vin à l’équilibre irréprochable.
Très bien+


Markus Molitor - Brauneberger Klostergarten - 2013
Pinot Noir

La robe est très claire, au larges pourtours grenats, tuilés mais aussi bruns que j'associe souvent à un vin fané.
Au nez c'est superbe, ça pinote magistralement avec des notes de cerise, de fruit rouges, de fleurs mais aussi d'épices légères.
La bouche est caressante, en demi corps, d'un très bon équilibre avec beaucoup de finesse et d’élégance. C'est long avec une très belle finale sur les fruits rouges, la cerise et les épices.
Un vin à parfaite maturité oo,
Sublime et une vrai claque pour moi à la découverte de l'étiquette.


Domaine de l’Anglore – Tavel « Prima » 2018
Grenache, Cinsault , Clairette

Robe très claire, grenadine aux reflets roses.
Le nez est bien ouverts sur les fruits rouges lactés, l'herbe fraîche, les épices chaudes.
Bouche demi corps là aussi, glycérinée, les épices chaudes me semblent participer à la tenue de la bouche. Fruits rouges lactés et notes herbacées prennent plutôt place en fin de bouche d'une bonne longueur.
C'est très agréable et ce vin trouve totalement sa place dans ces fins soirées chaudes.
Le lendemain le vin à perdu de son peps, longueur et structure s'étant un peu fanés laissant les fruits rouges un peu seuls.
Bien++


Domaine Henri Milan – Vin de France « Papillon Rouge » - 2017
Grenache Noir/Syrah/Cinsault/Nielluciu

Robe tres jeune, sombre au pourtour violine
1er Nez acétique, l’agitation révèle la gelée de fruits noirs
Je trouve la bouche un peu dure à cause d’une acidité un peu mordante. Mais derrière on trouve beaucoup de fraicheur et gourmandise, sur les fruits noirs et des notes florales importantes.
Le vin me semble un peu brouillon à ce stade mais doit pouvoir évoluer favorablement.
Bien+


Equipo Navazos – La bota Manzanilla Florpower 82 – 2015
Cépage Palomino Fino. En fin de vinification traditionnelle le vin titre 12°, un ajout d’alcool l’amène à 15°.

Robe évoluée
Nez clairement sur le curry, la noix
En bouche c’est tannique et je ne trouve pas spécialement qu’on ressent l’ajout d’alcool. C’est puissant et long sur la noix.
Moyen+


Château de Gaudou – Vin de France « Exception » 2017
Malbec vinifié en blanc demi-sec là on frôle l'expérience scientifique :D

J’espère que mon Didier me pardonnera mais dur dur de se renconcentrer sur de nouveaux blancs après la série des rouges et j’ai rien noté. Pourtant on était clairement dans le thème !!
Je me souviens quand-même d’un nez qui me faisait penser à l’odeur quand on rentre dans un St Maclou B)


Le cidre Argelette d’Eric Bordelet et une superbe Chartreuse 1605 des pères Chartreux clôturent les débats.


Au final, je pense pouvoir dire qu’on a bien respecter le thème et ça nous a pas empêché de se régaler !(tu)

Yann
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, didierv, bertou, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Cédric42120, Vaudésir, Frisette, oberlin, leteckel, Gerard58, Pins, Damien72, ysildur, éricH, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5629
  • Remerciements reçus 2542

Frisette a répondu au sujet : Eclectisme en orléanais

Le Molitor Brauneberger Klostergarten 2013, c'est quelque chose! Nous l'avions goûté entre beaunois et foréziens il y a quelques temps, et j'en garde encore un magnifique souvenir, avec des airs des plus beaux pinots bourguignons! Superbe.

Flo (Florian) LPV Forez
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 645
  • Remerciements reçus 378

rudy.B a répondu au sujet : Eclectisme en orléanais

Ce Talion 2017 c’est quelque chose quand même. Goûté 3 fois (au domaine puis 2 bouteilles ouvertes dont une excellente vers fin février de mémoire), à chaque il était complètement différent. Et la description que j’en lis ici est aussi totalement différente de ce que j’ai pu en boire!
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck