Nous avons 1396 invités et 75 inscrits en ligne

Dégustation improbable: vieux millésimes et grands domaines de Loire

  • Messages : 1378
  • Remerciements reçus 1915

bibi64 a créé le sujet : Dégustation improbable: vieux millésimes et grands domaines de Loire

Voici le compte rendu d'une dégustation à laquelle je n'aurai pas dû participer. Mais Bacchus doit veiller sur moi zX .

Ayant écourté mes vacances d'une journée sous la pression de mon fils ainé qui voulait absolument voir un copain de passage, me voici de retour au bercail une heure avant le début de la dégustation hebdomadaire de mon groupe de dégustation.
J'envoie un SMS au "sélectionneur", à tout hasard (avec le COVID nous avons revu nos procédures et il y a généralement plus de volontaires que de places, mais on ne sait jamais, il y a beaucoup de monde en vacances en ce début aout). La réponse tombe: "viens, nous ne sommes que 5".
Voilà un chouette retour de vacances B) .

Comme d'habitude, nous sommes à l'aveugle. La seule info, c'est qu'on va avoir 2 blancs et 8 rouges d'une même région.

C'est parti avec le premier blanc.
La robe est jaune dorée intense.
Le nez est ouvert, beau et complexe, sur la noisette, le pain d’épice, la mangue, le cassis, puis un côté floral sur le jasmin et un léger pétrolé au réchauffement. Ca sent le vin d’un certain âge…
L’attaque est souple et fraîche. La matière est assez légère, élégante, mais un peu fuyante. En retro, on trouve la mangue, le cassis, le pamplemousse, un léger hydrocarbure et une pointe de coing. Finale sur le miel et la mangue, soulignée par une fine amertume. Longueur moyenne.
Bialn: c'est un joli vin, avec un nez de moelleux, une bouche de sec et une aromatique très variée; mais un peu court en bouche. Très bon. 4/5.
A l’aveugle, je suis perdu entre plein de possibilités : sauvignon, manseng, riesling ou même chenin.
Le chef de cérémonie ne nous laisse par souffrir longtemps et nous donne la solution; il s'agissait de Saumur blanc L’insolite 2007 du Domaine des Roches Neuves. Nous sommes donc en Loire

Le deuxième blanc a une couleur jaune dorée assez intense, mais moins que celle du vin précédent.
Le nez est ouvert, sur un léger café, le thé vert, la noisette, puis la mangue et un peu de truffe.
Attaque souple et fraiche. C’est un vin léger, frais, tendu et salin. La retro confirme le nez, mais avec le côté thé vert qui s’exprime plus fort. Belle longueur.
C’est très bon, salin, tendu et joliment herbacé. 4/5.
Il s'agissait d'un Saumur Brézé 2001 du Clos Rougeard. Ha!? D'intéressante, la soirée devient exceptionnelle de par les étiquettes qui sont dévoilées et les vins qui vont avec, que je ne gouterai probablement plus jamais...

On passe aux rouges, avec des vins de 1993 à 2003, cette dernière année faisant même l'objet d'une mini horizontale qui finira par la cuvée la plus renommée de la région....

Bourgueil Busardières 1993 Domaine de la Chevalerie
La robe est brun-tuilé.
Le nez est ouvert, poivré, poivronné, avec un léger humus et du menthol.
L’attaque est souple et fraiche. La bouche est en ½ puissance, avec des tanins résiduels, mais l’ensemble est assez élégant et fin. La retro révèle un peu de cuir, de l’humus et de la cerise kirschée. Finale un peu terreuse, à la fois dans les arômes et dans le côté poudreux des tanins finaux. Assez long en bouche.
C’est bon à très bon, évolué, avec un joli tertiaire et encore du corps et de la structure. 3,5/5.

Bourgueil Busardières 1998 Domaine de la Chevalerie
La robe est pourpre-brun.
Le nez est assez ouvert, pas très sexy, sur des notes de fenouilh, puis d’autres senteurs herbacées et végétales incluant l’oignon. Au réchauffement, on sent des fleurs fanées et un léger volatile.
L’attaque est souple et fraiche. Très vite, on ressent une acidité très haute, à la limite de la piqure acétique. La retro confirme les notes végétales, notamment de fenouilh, senties au nez, mais on trouve un côté compost également. La finale est tannique, avec une assez belle longueur.
Malgré cette description peu engageante, j’ai noté que ce vin reste correct. 2/5.

Saint Nicolas de Bourgueil L’Envol 2002 Domaine de la Cotelleraie
Robe pourpre.
Nez ouvert, d’abord animal puis sur les fruits noirs et le poivron rouge.
L’attaque est ample et fraiche. Belle matière, fraiche, mais un peu asséchante, avec des tanins corrects. Retro sur les fruits noirs mûrs (notamment cerise) accompagné de poivron et de cuir. Finale légèrement terreuse et sèche. Assez long en bouche.
C’est bon, évolué, avec encore de l’avenir. 3,5/5

Chinon Coteau Noiré 2002 Domaine Philippe Alliet
Robe rubis.
Nez ouvert, très poivronnée, avec un peu de café.
Attaque souple et fraiche. Bouche fraiche et élégante, presque veloutée. Retro sur les fruits rouges et noirs bien mûrs, le poivron rouge et un coté animal. Finale fraiche et aromatique associée à une très belle longueur.
C’est un beau vin, concentré, expressif, à pleine maturité. Très typé cabernet franc. 4+/5.

Saint Nicolas de Bourgueil L’envol 2003 Domaine de la Cotelleraie
Robe pourpre avec un petit côté tuilé.
Nez ouvert, sur la cerise, un léger animal, le cuir, et une pointe de kirsch accompagnée par une pointe de volatile.
En bouche, c’est ample er frais, avec des tanins corrects. Retro étrange, entre l’animal et le métallique, avec aussi du poivron. Finale un peu chaude, animale (limite sueur). Belle longueur.
Conclusion : bof bof, le côté métallique gâche le plaisir. 2,5/5.
Cependant, pour être complet, les 5 autres dégustateurs ont eu un ressenti plus positif, sans le côté métallique.

Chinon Cuvée Marie 2003 Béatrice et Pascal Lambert
Robe pourpre avec un petit côté tuilé.
Nez ouvert, sur le café, les fruits cuits, la cerise, le poivron.
Attaque ample et fraiche. Bouche puissante, tannique, bien équilibrée. Retro sur les fruits noirs, le poivron rouge et une petite note animale. Finale tannique, un peu verte. Belle longueur.
Un vin ample et tannique, poivronné, assez bon. On ne sent pas le côté solaire du millésime, c’est même plutôt l’inverse. 2,5+/5.

Saumur-Champigny Les Poyeux 2003 Clos Rougeard
Robe pourpre, assez intense.
Nez assez ouvert, sur les fruits cuits, l’humus et le poivron.
Attaque ample et fraiche. Bouche ample, souple, fraiche, élégante. Retro sur la cerise trop mûre, le poivron rouge, le cuir, l’humus et une pointe animale. Finale très expressive / aromatique, avec une note de fenouilh. Très très long en bouche.
Bilan : quelle longueur ! Texture fine et élégante, avec une belle fraicheur. Très bon. 4+/5.

Saumur-Champigny Le Bourg 2003 Clos Rougeard
Robe pourpre, d’assez faible intensité, qui contraste avec les vins précédents.
Nez ouvert, superbe, sur les fleurs séchées, les fruits cuits, les épices et un côté floral sur la pivoine.
Attaque souple et fraiche. La bouche est très élégante, ample, suave, mais fraiche, presque vive. Retro sur les fleurs séchées, la cerise, le poivron et quelques épices (mais c’est moins joli que le bouquet). Finale sur le cuir et les fleurs séchées, associée à une très belle longueur.
Bilan : très bon à excellent. 4,5/5.

Ce fut une très belle soirée, avec de l'Histoire dans les bouteilles. La qualité des vins a été variable; les blancs ont bien caché leur cépage, à l'inverse des rouges qui ont dévoilé en permanence leur cabernet poivron franc.
Les rouges ont tous montré une belle capacité de vieillissement, même si les arômes ne sont pas toujours les plus séduisants.
Et puis, même si je ne suis pas plus un buveur d'étiquette, il y a toujours une émotion particulière à goûter les vins d'un domaine mythique, ne serait-ce que pour "calibrer" sa connaissance et son palais. Et parce qu'on sait la rareté de ces rencontres pour le communs des dégustateurs.

Voilà donc comment les astres se sont alignés, pour me faire rentrer plus tôt, le jour où la faible assistance a fait sortir des vieilles bouteilles de la cave au lieu des cuvées "classiques" pour les achats groupés.
Merci Bacchus!

Bibi
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, PBAES, Gildas, Alex, Jean-Paul B., monta, Olivier_26, matlebat, didierv, letournaisien, daniel.gureghian, Gibus, bertou, podyak, Moriendi, LADIDE78, TIMO, Vaudésir, condorcet, Frisette, GAET, starbuck, leteckel, jd-krasaki, FlavFirst, Damien72, ysildur, Olivier LS2, Fredimen, Kiravi, Garfield, Bug

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3297
  • Remerciements reçus 2443

starbuck a répondu au sujet : Dégustation improbable: vieux millésimes et grands domaines de Loire

"Ayant écourté mes vacances d'une journée sous la pression de mon fils ainé qui voulait absolument voir un copain de passage",

C'est marrant mais sur FB, je viens de lire un message de ton fils:

"Ayant écourté mes vacances d'une journée sous la pression de mon père qui voulait absolument participer à une dégustation de vin, j'envoie un SMS à tout hasard à un copain pour savoir s'il était encore près de chez moi ..." zX

Sylvain
#2
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Jean-Paul B., Olivier_26, Jean-Loup Guerrin, bibi64, leteckel, Fredimen

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck