Nous avons 1940 invités et 50 inscrits en ligne

Au piano, il met le paquet, Denaire !

  • oliv
  • Portrait de oliv Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Super Utilisateur
  • Messages : 84604
  • Remerciements reçus 10883

Au piano, il met le paquet, Denaire ! a été créé par oliv

Au piano, il met le paquet, Denaire !


Sur LPV, il y a du cador !

On a tous dans nos connaissances proches un dégustateur régionaliste, ce genre de spécialiste vinogeeké qui arpente sa région de prédilection tous les week end au point de pouvoir vous raconter la différence entre le terroir schisteux à droite sous le Clos de la Mère Cédesse, le comparer au granit en bas à gauche du 1er cru du Père Mafrost comme vous repérer à 10 mètres à l'heure du casse croûte l'apparition d'une cicadelle sur une feuille de vigne au printemps et aller même jusqu'à vous décliner l'identité secrète du modèle de caleçon préféré de son vigneron favori !

Y'a aussi les pointus des fourneaux, ces chefs officieux qui vous déclinent à l'infini des assiettes qu'on mettrait bien sous cadre tellement elles vous irradient les pupilles et vous retournent les papilles !

Je ne donnerai pas les noms des Golgoths de la pile, ces amateurs mordus au tavco dont la nature acheteuse a horreur du vide en cave au point que leurs achats feraient rougir la majorité des cavistes !

Pis y'a le Denaire ! (:P)

Ce p'tit gars là, c'est la synthèse ultime entre des neurones qui fonctionnent à la vitesse de la lumière, un humour affuté au laser et un palais étalonné au Bureau des Poids et Mesures.
Il a débarqué un jour de session Gunthard avec la dégaine sage, sereine et décontractée du type à tête bien faite qu'a rien à prouver mais tout à offrir !
A ses débuts assis en bout de rang, dans le virage réservé aux bizuts, nous l'avons vu petit à petit gagner ses galons de titulaire à coups de saillies drolatiques, d'apports éclectiques et de dérapages remarquablement contrôlés comme le GC les apprécie tant.

Donc quand le Mathieu nous balance une petit invit' du samedi soir façon "un petit repas peinard, sans chichi, mains dans les poches, ça vous tente ?", on aurait dû se méfier...

Car vous allez voir qu'il a mis l'paquet, Denaire... :)-D

A taaaaaaable !

Oliv
CR:







Domaine Rolet, Crémant du Jura, 2007
Toast à la tapenade et tarama

La robe est pâle et le train de bulles important.
Le nez au repos est un peu chahuté, sur des notes désagréables de fin de soirée difficile chez les PACA... >:D<
A l'aération, des notes florales apparaissent.
La bouche m'a semblé déséquilibrée, sur un dosage important qui peine à compenser une matière de demi corps.
Le résultat proposé est plutôt aigre doux et ne me convainc pas vraiment.
A revoir sur une autre bouteille (pour les noces d'étain de Mathieu ?;) )




Domaine Gérard Boulay, Sancerre, Comtesse, 2007
Huitres Gillardeau n°3 & Fruit de la Passion

La robe est peu teintée, sur un joli jaune paille.
Le nez est évident, très puissamment marqué par des notes de citron vert, presque de citronnelle.
Ça parle pointu et incisif !
La bouche prend une tournure un peu plus large et offre un volume important, à la limite de l'imposant avec des goûts d'agrumes et de pierre frottée.
La matière est ample, d'une grande maturité et si le vin ne manque pas d'acidité, ce sont des amers de grandes qualités qui permettent à la finale d'éviter l'écueil de la sucrosité et de s'étirer en longueur.
Très beau vin, que j'ai pris pour un riesling !

Alors que moi, je l'aime bien, ce joli petit mollusque, lui, ne m'aime pas...
Donc par amitié pour les copains et afin de ne pas les éclabousser de mon talent d'acteur sans marraine en rejouant la scène du trône d'Haut Le Coeur à Oléron, je passe la bête aux copains et leur laisse donc la main pour vous narrer l'accord ! ;)




Domaine Meyer Fonné, Riesling, Pfoeller, 2007
Blanc de seiche grillé au beurre de combava, salade d'agrumes, roquette et cresson

La robe est sur un léger doré.
Le nez est d'une grande élégance, fin, sur un compromis entre des notes minérales légères (pétrole, pierre humide) et de fruits exotiques.
La bouche est superbe, sur un impeccable équilibre entre une belle matière concentrée sans excès et une fine acidité bien intégrée.
L'ensemble produit est aérien, léger, guilleret et sacrément agréable à boire.
La finale longue, nette et fraiche, sur de fins amers vous crie : "reprends-en !"
Très belle bouteille dont j'ai apprécié la franchise et la modestie remarquablement bien assumée ! (tu)

L'accord avec le plat est monumental ! (:D
La finesse et légèreté du vin, que ce soit dans sa structure cristalline comme dans sa netteté aromatique répondent idéalement au caractère fondant de la seiche, ses saveurs exotiques jouant un mano à mano de premier ordre avec la salade d'agrumes et avec le combawa !

Un grand moment de plaisir ! (tu)


***


Le chef Denaire commence son festival !

***



Domaine Guy Amiot, Chassagne Montrachet 1er Cru Les Chaumées, 2008
Saumon mi cuit, sauce soja, sésame et chou de Bruxelles

La robe est assez peu teintée, sur le jaune paille.
Le nez est marqué par un élevage insistant dont les senteurs fumées lactées masquent un bel ensemble floral.
La bouche confirme cette impression où un bel équilibre matière/acidité me semble vampirisé par cet élevage prégnant, dominant en l'état.
La finale s'ouvre sur des notes presque douceâtres.
Un vin qui ne m'a pas convenu en l'état.
La matière est belle donc l'ensemble peut peut-être se fondre.
A revoir car pas à mon goût actuellement.

Le saumon est cuit à basse température et fond littéralement dans la bouche.
Les notes grillées du sésame complexifient la sauce à base de soja pendant que le chou de bruxelles croquant apporte de la fraicheur.
L'assiette disparait à la vitesse de la lumière !

Un plat délicieux ! (:D




Domaine Hatzidakis, Santorin, Pyrgos, 2004
St Jacques nacrée, topinambour et potimarron, sauce crémée et amandes

La robe hésite entre le vieil or et le bronze.
Le nez est puissant, complexe, évolutif. Il passe de notes fumées, de fruits secs, de citron confit à des senteurs plus oxydatives, sur le cuir avec un passage au repos par des notes moins maitrisées de cidre bouché.
La bouche est énorme, sur un équilibre incroyable entre une matière assez gigantesque, aussi large que profonde, sur un toucher glycériné et une perception de concentration littéralement impactante.
L'ensemble pourrait être impossible à boire si n'était la présence d'une acidité dantesque qui réussit l'exploit de dégraisser ce mammouth.
Le vin est d'une grande puissance, avec des amers présents qui structurent une charge alcoolique importante.
La finale est d'une grande persistance et exige le plat pour ne pas verser dans l'excès.
Un vin impressionnant, même pour les palais pas de fillette !

Si le vin est presque trop puissant pour la finesse de la St Jacques, il s'accorde fantastiquement bien avec le potimarron et peut être plus encore avec les notes de fond d'artichaut du topinambour comme avec les amandes !
L'ensemble devient alors littéralement fusionnel et permet au vin de trouver un point d'équilibre que j'ai trouvé remarquable.
Un nouveau grand moment ! Bravo Mathieu ! (:D


***


Le Santa et Legui sont intenables ! :D

***



Clos Rougeard, Saumur Champigny, Les Poyeux, 2004
Joues de boeuf confites, sauce vin rouge, rattes du Touquet.

La robe est sur un bordeaux assez clair.
Le nez est strict, sur les fruits noirs, la fourrure, une note végétale et épicée.
La bouche attaque sur un bel équilibre entre une matière élégante, presque suave et une acidité rafraichissante.
La douceur perçue est malheureusement un peu chahutée en milieu de bouche par une pointe végétale qui durcit le vin.
La finale confirme cette dureté en séchant un peu.
Un bon vin mais pas de coup de cœur car un peu austère en l'état.

La sauce au vin est diaboliquement gourmande et la joue fond sous la langue.
Pas besoin de changer les assiettes, elles sont comme neuves !
Je fais un gros effort pour pas réclamer du rab' ! B)

On n'insistera jamais assez sur la qualité de ces plats d'hiver, en particulier leur capacité à mettre les vins en valeur !




Domaine de la Grange des Pères, 2007
Magret de Canard, girolles, olives noires et fenouil confit, sauce au vin, réglisse et jus d'orange

La robe est sombre et jeune, sur des notes presque bleutées.
Le nez est marquée par des notes sanguines et de viande crue puis des senteurs lactées qui m'évoquent le yaourt et qui masquent un joli fruité (fraise).
La bouche vire sur le noir, notamment sur d'évidentes notes de violette.
Le vin est suave presque doux ce qui, malgré une évidente qualité de tanins et d'extraction, l'alourdit et le banalise.
Cette perception de sucrosité (impression de sucer un bonbon à la violette) a pour effet de plomber la finale en saturant le palais.
Le vin est bon mais monolithique, sans complexité.
Grand étonnement et déception à la tombée de la chaussette.

Là encore, Mathieu nous sort un plat d'une évidence gourmande absolument remarquable.
La cuisson du canard est parfaite et le duo hachis d'olives noires et notes tertiaires des girolles apportent une complexité de goûts géniale !

Un plat encore une fois brillant, à retenir pour de beaux accords potentiel avec les vins de Syrah (avis personnel) ! (tu)





Lucien Aviet & Fils, Arbois, Vin Jaune, 2003
Comté 24 mois, Mimolette vieille, Parmesan, Morbier

La robe est sur le vieil or.
Le nez est puissant, sur des notes de curry, de peau d'orange séchée, de cuir et de résine.
La bouche est construite autour d'une grande acidité qui étire le vin et fait saliver.
L'aromatique est d'une grande complexité, sur des notes très épicées qui s'accordent très bien avec les fromages.
La finale est très longue et claque sur le palais.
Un très beau vin, jouant plutôt dans un registre puissant.




Vin de sureau

La robe est très claire, presque pas teintée.
Le nez est évident, entêtant, sur des senteurs de raisin frais, de réglisse, on est à la limite de l'eau de Cologne !
La bouche confirme cette impression par des goûts rococos qui partent dans tous les sens, de la violette au bâton de réglisse en passant par d'évidentes notes végétales.
La sucrosité est aussi massive que la finale est chaleureuse.
Un vin trop parfumé et à la bouche doucereuse qui en met plein le nez comme la bouche mais que je trouve au final un peu écœurant.
Un Muscat ?
Raté, c'est un vin maison élaboré à partir de fleurs de sureau !

Il est fort, ce Mathieu ! :)-D




Weingut Karl Erbes, Ürziger Würzgarten, Riesling Auslese ***, 1996
Rosace de mangue, pamplemousse et fruit de la passion

La robe est sur un joli doré.
Le nez est élégant, assez discret, sur des notes de pierres frottées, de fruits exotiques avec une pointe naphtée presque mentholée.
La bouche est superbe d'équilibre !
Le vin est construit sur une liqueur au beau volume qu'une superbe acidité étire.
L'ensemble produit est superbe d'énergie et offre de délicieux goûts de crème au beurre et de menthe poivrée.
La finale est longue et s'accorde remarquablement bien avec le goût de la mangue et les amers du pamplemousse.
Très beau vin, délicieux et aérien ! (tu)
***


Allez, zou, au lit.
Demain, y'a école !




Mazette, le lendemain d'un repas pareil, construit autour d'une cuisine superbe et d'accords brillants dans une atmosphère génialement décontractée et si agréablement amicale, quand faut choper une queue de poêle pour préparer le repas dominical, je vous jure que ça complexe !

Un énorme merci à Maëllis et Mathieu pour leur accueil généreux et simple comme à mes acolytes frénétiques pour cette mémorable soirée.
Une de plus ! (tu)

A très vite à tous,
Oliv
03 Nov 2012 23:17 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12057
  • Remerciements reçus 2273

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet Re: Au piano, il met le paquet, Denaire !

Super Oliv... même si je te sens au bord de la crise Denaire,là... :P

jlj
03 Nov 2012 23:32 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 942
  • Remerciements reçus 42

Réponse de jull sur le sujet Re: Au piano, il met le paquet, Denaire !

Il nous avait caché ca le Matthieu!!!
Je suis partant pour un face à face à Beaune avec ton ami, mais on te laisse au piano, et nous on joue du tire bouchon!
Sinon Oliv, j'adore toujours autant tes comptes rendu, par contre avec tout ce que tu t'enfiles dans le cornet et la panse, tu fais comment pour garder la ligne????

des becs à tous
03 Nov 2012 23:45 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2021
  • Remerciements reçus 356

Réponse de daniel popp sur le sujet Re: Au piano, il met le paquet, Denaire !

Au piano, il met le paquet, Denaire !

Avec un titre pareil, je pensais que Mathieu t' avait fait un remake de Jerry Lee Lewis !!

Pyrgos 2004....dire que j' ai failli l' apporter à la place d' Ossian à la Totolouga's party, un vrai vin pour Jerry Lee !

Daniel
03 Nov 2012 23:50 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 867
  • Remerciements reçus 0

Réponse de bibibi0 sur le sujet Re: Au piano, il met le paquet, Denaire !

Bravo pour les commentaires toujours aussi captivant ,
et bien sur , au cuisinier , mais comment fait il pour encore réussir à dresser de belles assiettes aprés avoir bu autant de canons? ::o

cordialement
didier
04 Nov 2012 08:51 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4662
  • Remerciements reçus 255

Réponse de aquablue sur le sujet Re: Au piano, il met le paquet, Denaire !

Superbe !! Bravo à Mathieu et madame !! Je sais pas comment vous faites pour cuisiner autant de plats, ce que je n'ai jamais réussi à faire dans une cuisine ... Quand à oliv et ses Crs, fidèle à eux mêmes, au top ...

Décu pour vous sur Poyeux 2004 qui était magnifique il y a qques années (qui m'a fait découvrir le domaine) et pour GDP, que j'ai déja gouté beaucoup mieux que ça..

[size=small](Vivement qu'on se croise)[/size]

Arnaud
04 Nov 2012 09:14 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4276
  • Remerciements reçus 60

Réponse de o_g sur le sujet Re: Au piano, il met le paquet, Denaire !

Je n'aurai qu'un mot : Wooow ! :)

O.
04 Nov 2012 09:14 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3643
  • Remerciements reçus 1397

Réponse de PtitPhilou sur le sujet Re: Au piano, il met le paquet, Denaire !

Impressionnant, tant par le compte-rendu (on finit presque par s'y habituer :D) et surtout par la cuisine et l'éclectisme du choix des vins. (tu)
Un formidable et grand Gunthard, ce Matthieu. J'espère avoir enfin l'occasion de faire sa connaissance, car même à distance, il impressionne (je jour où je serai capable de sortir de tels plats n'est pas encore prêt d'arriver...).

Bravo à Matthieu&sa femme et aux participants.
Bises
Phil
04 Nov 2012 09:15 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 687
  • Remerciements reçus 234

Réponse de Sylv1 sur le sujet Re: Au piano, il met le paquet, Denaire !

Bravo pour ton CR !

Sylvain
04 Nov 2012 09:19 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4276
  • Remerciements reçus 60

Réponse de o_g sur le sujet Re: Au piano, il met le paquet, Denaire !

Ce qui me laisse sur le croupion, c'est la capacité à sortir une telle ribambelle de plats, à température et à cuisson et en son heure. A part en ayant une armée secrète de petites mains cachée quelque part ente la buanderie et le garde manger, je vois pas !

O.
04 Nov 2012 09:32 #10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 323
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Pab06 sur le sujet Re: Au piano, il met le paquet, Denaire !

Superbe repas et magnifique CR !
Bravo à Oliv et à ses hôtes (tu)

Cordialement.
Pablo
LPV Nice
04 Nov 2012 09:49 #11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • oliv
  • Portrait de oliv Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Super Utilisateur
  • Messages : 84604
  • Remerciements reçus 10883

Réponse de oliv sur le sujet Re: Au piano, il met le paquet, Denaire !

	Je sais pas comment vous faites pour cuisiner autant de plats, ce que je n'ai jamais réussi à faire dans une cuisine ...
Alors là, les gars, vous ne croyez pas si bien dire !
Et j'ai passé la soirée, le lendemain et les jours suivants à me poser la même question.

Je pense que le Mathieu, il a dû être mordu une nuit de pleine lune par un Jean Philippe Durand car ce repas m'en a rappelé d'autres !
Chaque plat est ainsi arrivé à table à cuisson et température idéales, impeccablement dressé et ce, malgré la défection sur le tôt du marmiton venu en support mais dont les excès de la veille ont eu raison de la bonne volonté.

Et pourtant, j'ai pas vu le chef recracher plus que ses convives....

Toujours se méfier des p'tits gars tout secs, ça tient souvent bien mieux la route que les armoires à glace au foie fragile.

Amitiés à tous,
Oliv
04 Nov 2012 10:15 #12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5858
  • Remerciements reçus 456

Réponse de sly14 sur le sujet Re: Au piano, il met le paquet, Denaire !

Bravo! La soirée devait être vraiment sympathique! En plus, c'est joliment conté.

Cordialement,

Sylvain
04 Nov 2012 10:24 #13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 999
  • Remerciements reçus 2

Réponse de abistodenas sur le sujet Re: Au piano, il met le paquet, Denaire !

Dommage que les Gunthards ne soient pas plus au Sud... c'est un coup à faire des infidélités...

Bravo pour le CR qui transpire la bonne humeur et où les plus "belles" bouteilles sont souvent les plus "amicales"...
04 Nov 2012 10:50 #14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3321
  • Remerciements reçus 317

Réponse de whogshrog43 sur le sujet Re: Au piano, il met le paquet, Denaire !

Oui çà a du être un travail de folie pour sortir un tel repas : bravo Mathieu !! Je suis d'ailleurs preneur de ta recette de basse temp pour le saumon et de tes huitres au fruit de la passion ??

Pour les vins GdP 07 et Poyeux 04, le seules fois où le les ai bi ils étaient conformes à la descritpion d'Oliv...

Amicalement.
Nico
___________________________
Longue vie aux mangeurs d'étoiles...
20* : les vins de rêve / De 19,5 à 18* : les vins exceptionnels / De 17,5 à 16*: les vins excellents / De 15,5 à 13,5* : les bons vins / De 13 à 11,5* : les vins corrects / 11* et moins : les vins médiocres *A mon goût à l'instant t
04 Nov 2012 11:38 #15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2026
  • Remerciements reçus 1034

Réponse de sideway sur le sujet Re: Au piano, il met le paquet, Denaire !

C'en est trop ! Voilà 10 minutes que je cherche mes mots pour qualifier la joie sans cesse renouvelée que j'ai à lire ces textes où le plaisir de la table le dispute à l'amitié ...

Bravo Oliv et bravo Mathieu ! (tu)

Frèdè
04 Nov 2012 12:31 #16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20120
  • Remerciements reçus 1133

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Re: Au piano, il met le paquet, Denaire !

Sinon Oliv, j'adore toujours autant tes comptes rendu, par contre avec tout ce que tu t'enfiles dans le cornet et la panse, tu fais comment pour garder la ligne????

bah justement, il la garde pas :P
04 Nov 2012 13:05 #17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12057
  • Remerciements reçus 2273

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet Re: Au piano, il met le paquet, Denaire !

bah justement, il la garde pas

Enzo,dis-nous tout!

jlj
04 Nov 2012 13:41 #18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • oliv
  • Portrait de oliv Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Super Utilisateur
  • Messages : 84604
  • Remerciements reçus 10883

Réponse de oliv sur le sujet Re: Au piano, il met le paquet, Denaire !

Une semaine d'oenosport de combats en Bresse = -2kgs
Deux semaines de régime crétin en Grèce = - 7kgs

Pas besoin d'écouter les sous entendus jaloux du nimois à la taille de guêpe, j'ai de la marge ! :P
04 Nov 2012 13:50 #19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4276
  • Remerciements reçus 60

Réponse de o_g sur le sujet Re: Au piano, il met le paquet, Denaire !

Une semaine d'oenosport de combats en Bresse = -2kgs

Le "no sports", me rappelle Churchill à qui on demandait le secret de sa santé et qui répondit : "No sports".

O.
04 Nov 2012 13:55 #20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • oliv
  • Portrait de oliv Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Super Utilisateur
  • Messages : 84604
  • Remerciements reçus 10883

Réponse de oliv sur le sujet Re: Au piano, il met le paquet, Denaire !

Notre grand diététicien adepte de l'effort, du sang et des larmes, le Dr Javaux, ne cesse de défendre cette idée ! :D
04 Nov 2012 14:42 #21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 947

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: Au piano, il met le paquet, Denaire !



Luc
04 Nov 2012 14:54 #22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 926
  • Remerciements reçus 210

Réponse de Gilles T sur le sujet Re: Au piano, il met le paquet, Denaire !

La citation complète de Churchill serait :

Je mange, je fume et je bois. Et j'ai une excellente santé, parce que la nourriture endort les microbes, la fumée les asphyxie et l'alcool leur donne le coup de grâce ! Enfin, mon secret c'est le sport.... JAMAIS de sport !

Cordialement,
Gilles
04 Nov 2012 14:59 #23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • oliv
  • Portrait de oliv Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Super Utilisateur
  • Messages : 84604
  • Remerciements reçus 10883

Réponse de oliv sur le sujet Re: Au piano, il met le paquet, Denaire !

Mince, je fume pas !
C'est grave, docteur ? B)

Oliv
04 Nov 2012 15:02 #24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 926
  • Remerciements reçus 210

Réponse de Gilles T sur le sujet Re: Au piano, il met le paquet, Denaire !

Celle-ci, de George Bernard Shaw, n'est pas mal non plus :

Le seul sport que j'aie jamais pratiqué, c'est la marche à pied, quand je suivais les enterrements de mes amis sportifs.

Cdt,
Gilles
04 Nov 2012 15:39 #25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 656
  • Remerciements reçus 3

Réponse de Thibaultmmm sur le sujet Re: Au piano, il met le paquet, Denaire !

Le repas qui arrive à magnifier le vin, a ce niveau, il faut se reconvertir, car c'est fameux....(tu)

Gros boulot...::o

Le CR est lui magnifiquement documenté, un régal...>:D<

Thibault
Un homme qui ne boit que de l'eau a un secret à cacher à ses semblables...
04 Nov 2012 18:44 #26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20120
  • Remerciements reçus 1133

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Re: Au piano, il met le paquet, Denaire !

Une semaine d'oenosport de combats en Bresse = -2kgs
Deux semaines de régime crétin en Grèce = - 7kgs
Pas besoin d'écouter les sous entendus jaloux du nimois à la taille de guêpe, j'ai de la marge !


pour la Grèce j'veux bien te croire, pour le reste, no comment, je connais tes abdos mais le respect de ta réputation m'oblige à de la retenue (et Brunette pourrait lire) >:D<
04 Nov 2012 19:02 #27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5867
  • Remerciements reçus 400

Réponse de Martinez sur le sujet Re: Au piano, il met le paquet, Denaire !

C'est fou comme Oliv arrive à nous donner à chaque fois, une petite part de ses agapes, par l'intermédiaire de ses superbes CRs.

Encore une fois : magistral.

Jmm

Jmm
04 Nov 2012 22:48 #28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2826
  • Remerciements reçus 498

Réponse de Benji sur le sujet Re: Au piano, il met le paquet, Denaire !

Bravo pour le dîner (jolis dressages !!) et merci à Oliv pour la rédaction du compte-rendu !
Je note la vertu (et le risque...) de ne présenter qu'un vin par plat. Un jour, plus sage peut-être, je parviendrai à m'y tenir...
Benji

Benji
04 Nov 2012 22:57 #29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2291
  • Remerciements reçus 431

Réponse de denaire sur le sujet Re: Au piano, il met le paquet, Denaire !

Bon, camarade oliv, un immense merci pour ce superbe CR(tu)(tu), je ne suis pas sûr que tous les compliments soient mérités, mais je prends avec plaisir!

Sinon, c'était une bien chouette soirée. Tous les vins ne se sont pas goûtés comme il était prévu, mais c'est le jeu... Quelques impressions à venir, il faut juste que je prenne le temps de faire un semblant de CR (ce n'est pas le seul que j'aie en retard...;)).

Je suis partant pour un face à face à Beaune avec ton ami, mais on te laisse au piano, et nous on joue du tire bouchon!


Ça, ça doit pouvoir se faire! Cela dit pour l'instant, mes WE à Beaune, on a clairement passé plus de temps à jouer du tire bouchon que du couteau et de la casserole... B)- A moins qu'on considère le fait de sortir le jambon persillé du papier du boucher comme de la cuisine:D

Avec un titre pareil, je pensais que Mathieu t' avait fait un remake de Jerry Lee Lewis !!


:D:D

Décu pour vous sur Poyeux 2004 qui était magnifique il y a qques années (qui m'a fait découvrir le domaine) et pour GDP, que j'ai déja gouté beaucoup mieux que ça..


Le Poyeux 2004 était en effet un peu en demi-teinte. En ce qui me concerne, j'ai bien aimé, mais rien d'exceptionnel non plus. Le millésime doit quand même avoir ses limites, j'imagine (affirmation totalement gratuite, car je n'ai aucune expérience du domaine). Encore que les (nombreux) CR sur lpv soient partagés, et pour certains très positifs. GDP 07, je l'ai aussi mieux goûté, c'était clairement la déception de la soirée. Espérons que c'était la bouteille (il m'en reste deux...).

Ce qui me laisse sur le croupion, c'est la capacité à sortir une telle ribambelle de plats, à température et à cuisson et en son heure. A part en ayant une armée secrète de petites mains cachée quelque part ente la buanderie et le garde manger, je vois pas !


Bon, alors en fait, pour tout te dire, à la base j'avais un associé en cuisine - mon frérot - mais les jeunes et l'engagement bénévole, hein, c'est plus ce que c'était;), et le petit avait fait quelques excès la veille.:)o N'écoutant que son courage, il aura quand même eu le temps de gratter quelques girolles, de couper les pamplemousses et quelques joyeusetés du genre... avant de défaillir au bout du deuxième plat et de rater tout le reste, le pôvre.

Et pourtant, j'ai pas vu le chef recracher plus que ses convives....


Euh, non, en effet, j'ai un peu omis de cracher. Et, comment dire, ça n'allait pas en s'arrangeant, heureusement qu'il n'y avait pas plus de plats...B)

Je note la vertu (et le risque...) de ne présenter qu'un vin par plat. Un jour, plus sage peut-être, je parviendrai à m'y tenir...


En fait j'avais envie de na pas les servir par paire, pour éviter les effets de comparaison entre vins, qui finissent toujours pas désavantager un des deux vins (cela dit on peut aussi en jouer, pour que l'un soit clairement le faire-valoir de l'autre...). Et comme je ne voulais pas non plus les servir tout seuls, ça a fait un vin par plat. Mais l'inflation du nombre de plats a ses limites, la plupart du temps cela reste difficile d'éviter d'avoir plusieurs vins par plat...

Mathieu
05 Nov 2012 00:56 #30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck