Nous avons 2094 invités et 72 inscrits en ligne

AOC mon amour

  • Messages : 668
  • Remerciements reçus 0

Réponse de thierryl sur le sujet Re: la typicité d'une AOC ?

Luc Javaux écrivait:

> Le terme utilisé à l'époque est originalité, dans
> le sens que le vin doit posséder une série de
> caractéristiques qui le différencient de celui
> d'une autre AOC. Aujourd'hui, on le traduit par
> typicité, mais c'est bien entendu la même chose,
> même si tu as du mal à l'admettre...

> Luc

Enfin on y arrive!

Et justement non ce n'est pas la même chose, c'est là que tu te trompes lourdement. Quand on dit qu'un vin doit être original on laisse la liberté d'interprêtation quant à cette orginalité à mettre en avant par rapport aux autres: en effet il y a des dizaines de façon d'être original par rapport aux autres, on n'impose alors pas de caractéristiques qui devraient être communes à ces vins originaux.

Quand on met en avant la typicité, comprise comme la référence à un type, à un standard, à un modèle, on impose que le vin typique possède certaines caractéristiques (un certain style), celles en référence au modèle.

Si tu ne veux pas admettre cette différence fondamentale et ce que cela peut avoir comme conséquences, alors en effet rien ne sert de discuter.
Bonnes dégustations.
23 Mar 2010 12:46 #181

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18677
  • Remerciements reçus 3763

Réponse de Eric B sur le sujet Re: la typicité d'une AOC ?

Thierry,

Il faut comprendre dans le texte cité par luc que l'originalité concerne les vins d'une appellation par rapport à des vins d'une autre appellation. Pas celle d'un producteur par rapport à d'autres producteurs de la même appellation. On est donc bien dans l'esprit d'une typicité.
Eric
Mon blog
23 Mar 2010 13:13 #182

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26096
  • Remerciements reçus 944

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: la typicité d'une AOC ?

Je pense que c'est peine perdue Eric, avec un tel étalage de mauvaise foi, aucune discussion ne peut avancer.

Luc
23 Mar 2010 13:40 #183

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 668
  • Remerciements reçus 0

Réponse de thierryl sur le sujet Re: la typicité d'une AOC ?

Certes Eric mais cette originalité n'impose pas nécessairement un style commun identique au sein de l'AOC, le caractère commun dans cette optique se limite à l'origine géographique, aux cépages autorisés et peut-être (idéalement) à certaines pratiques qualitatives (rendements...), certainement pas à un type/style de vins jugés "typiques" ou pas par un comité de dégustation.
Bonnes dégustations.
23 Mar 2010 13:57 #184

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 668
  • Remerciements reçus 0

Réponse de thierryl sur le sujet Re: la typicité d'une AOC ?

D'ailleurs pour être précis il est fait référence à des "usages de production" loyaux et constants. Or à l'époque ces usages de productions impliquaient de facto une diversité de styles au sein même d'une seule AOC.

En effet l'homogénéisation des styles s'est en fait répandue ultérieurement du fait de pratiques productivistes: abandon de certains cépages, utilisations de clônes, utilisation des mêmes levures standards, chaptalisation...

L'objectif de Joseph Capus n'a jamais été à mon sens de tendre vers cette homogénéisation (qui n'existait pas à l'époque) mais de garantir l'origine et si possible un certain niveau qualitatif par des usages de production loyaux/qualitatifs. C'est bien différent que de décider sur dégustation qu'un vin est typique ou pas et de décréter qu'à une AOC doit correspondre un style de vin!
Bonnes dégustations.
23 Mar 2010 14:15 #185

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26096
  • Remerciements reçus 944

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: la typicité d'une AOC ?

CQFD

Luc
23 Mar 2010 14:31 #186

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3748
  • Remerciements reçus 1096

Réponse de agitateur sur le sujet Re: la typicité d'une AOC ?

Thierry,
Il y a 2 façons de voir le choses, du point de vue de l'amateur acheteur potentiel d'un vin, AOC ou pas, c'est à dire ayant obtenu l'agrément ou pas.

Si la mention "vin de pays" ou " vin de table" n'effraie pas (ce qui devrait être le cas de l'amateur averti), que le vin est bon, quoi que ne possédant pas assez de caractéristiques gustatives communes, et que son prix est en rapport avec sa qualité intrinsèque, les ventes se feront. Certes, le réseau de vente et la façon de vendre devront être adaptés: il n'est pas question dans ce cas de laisser des bouteilles à l'abandon sur un bout de linéaire.

Si ce vin déclassé présente un mauvais rapport qualité prix intrinsèque, ça veut dire qu'il a besoin de la béquille d'une étiquette prestigieuse pour se vendre. A ce moment là, en tant qu'amateur, ça ne devrait pas te heurter, et plutôt te réjouir.

Le fait de "jouer" avec le "standard" d'une AOC doit impliquer une grosse réflexion préalable de la part d'un viticulteur. Soit on joue en connaissance de cause, et on accepte les risques, et on doit être sûr du niveau de son produit. Soit on ne joue pas. Quand on joue avec la ligne blanche et qu'on prend le risque de la dépasser, ce doit être un risque stratégique pleinement analysé et mesuré; le faire sans réfléchir, c'est vraiment avoir la vue basse, façon "marketing myopia" de Levitt.
Il y a un cas de figure qu'on rencontre pas mal (en tout cas de plus en plus) et qui me gêne profondémment: le domaine X élabore un cuvée Z, qui ressemble à tout sauf à son appelation. Et là, le viti vocifère contre les "règles stupides" de cet agrément.....pour une raison simple: la valorisation va se trouvée être plus basse. Je trouve assez fort de cracher à la gueule d'un système et de le renier, alors qu'on aimerait bien profiter de ces avantages.....
23 Mar 2010 14:40 #187

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3748
  • Remerciements reçus 1096

Réponse de agitateur sur le sujet Re: la typicité d'une AOC ?

thierryl écrivait:
> ................................ C'est bien différent que de
> décider sur dégustation qu'un vin est typique ou
> pas et de décréter qu'à une AOC doit correspondre
> un style de vin!

Thierry, tu as déjà participer à ce genre de dégustation ?
Je ne dis pas que tout y est strictement parfait, ce ne l'est jamais quand l'homme intervient. Il existe bien sûr des cas discutables.
MAIS quand même, une grande majorité des vins refusés ne sont pas bons, tout simplement. Et sur le manque de typicité, cas quand même plus rare, ce n'est jamais le cas pour des "détails", du genre un nez "fleuri" alors qu'on attendrait du "fruité" (je dis çà completement au hasard, c'est pour illustrer). Maintenant, si ton rosé varois ressemble à un clairet bordelais, que ton madiran a une robe de pinot noir, que ton sauvignon sent le vin jaune, c'est sûr, tu t'expose à des soucis que je trouve légitime.
Reste ausi le cas difficile des vins présentés à la va-vite, mais absolument pas préparés: certains seront bons et "typiques" plus tard, peut être. Mais comment faire pour accepter ou refuser un vin
absolument injugeable ?
23 Mar 2010 14:58 #188

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 668
  • Remerciements reçus 0

Réponse de thierryl sur le sujet Re: la typicité d'une AOC ?

agitateur écrivait:

> Si la mention "vin de pays" ou " vin de table"
> n'effraie pas (ce qui devrait être le cas de
> l'amateur averti), que le vin est bon, quoi que ne
> possédant pas assez de caractéristiques gustatives
> communes, et que son prix est en rapport avec sa
> qualité intrinsèque, les ventes se feront. Certes,
> le réseau de vente et la façon de vendre devront
> être adaptés: il n'est pas question dans ce cas de
> laisser des bouteilles à l'abandon sur un bout de
> linéaire.

Il est évident que personnellement je fais le tri selon mes goûts sans me préoccuper de l'AOC. Par contre quand bien même le vin est de qualité les ventes se font plus difficilement dans certains secteurs, que ce soit sur des marchés à l'exportation ou dans la restauration: à ce niveau il y a bien une pénalisation inéquitable. Et ce d'autant plus quand on connait les daubes qui sous prétexte de "typicité" justement obtiennent la mention tant désirée...

>
> Le fait de "jouer" avec le "standard" d'une AOC
> doit impliquer une grosse réflexion préalable de
> la part d'un viticulteur. Soit on joue en
> connaissance de cause, et on accepte les risques,
> et on doit être sûr du niveau de son produit. Soit
> on ne joue pas. Quand on joue avec la ligne
> blanche et qu'on prend le risque de la dépasser,
> ce doit être un risque stratégique pleinement
> analysé et mesuré; le faire sans réfléchir, c'est
> vraiment avoir la vue basse, façon "marketing
> myopia" de Levitt.
> Il y a un cas de figure qu'on rencontre pas mal
> (en tout cas de plus en plus) et qui me gêne
> profondémment: le domaine X élabore un cuvée Z,
> qui ressemble à tout sauf à son appelation. Et là,
> le viti vocifère contre les "règles stupides" de
> cet agrément.....pour une raison simple: la
> valorisation va se trouvée être plus basse. Je
> trouve assez fort de cracher à la gueule d'un
> système et de le renier, alors qu'on aimerait bien
> profiter de ces avantages.....

Justement, le standard d'une part il ne se trouve nulle part dans la législation, d'autre part il n'a jamais existé historiquement, ce sont les méthodes de production "modernes" qui ont abouti à une certaine standardisation des vins. Ce "jugement" par rapport à un standard est donc non seulement illégal (dans le sens qu'il ne repose sur aucune base légale clairement établie) mais en plus historiquement infondé par rapport à l'objectif initial des AOC.

Les vignerons concernés ont donc bien raison de vociférer contre ce système qui avantage les vins typiquement médiocres issus de méthode de production peu qualitatives par rapport aux vins originaux issus de méthodes de productions qualitatives.
Bonnes dégustations.
23 Mar 2010 15:57 #189

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26096
  • Remerciements reçus 944

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: la typicité d'une AOC ?

Illégal ? Et bien qu'ils aillent en justice faire valoir leurs droits !

Par ailleurs, c'est assez amusant que tu fasses sans arrêt référence à l'histoire, car tout ce que tu écris est en totale contradiction avec ce qu'on peut lire dans les textes de Capus.

Je me permets donc de faire une nouvelle fois le même copier coller issu du site de l'INAO :

L'appellation d'origine n'est pas une simple indication de provenance ; il s'y attache une certaine idée d'originalité et de qualité.
Si un consommateur réclame un vin du Médoc, ce n'est pas seulement parce que ce vin provient du Médoc, dont il ignore d'ailleurs bien souvent la situation géographique exacte, mais parce que ce vin lui il fait éprouver un certain nombre de sensations particulières et agréables qu'il veut retrouver.
II est évident que si on servait à un consommateur, par erreur, sous le nom de Médoc, un vin de Bourgogne, ce consommateur pourrait dire : " ce vin est sans doute excellent, mais ce n'est pas celui que j'ai voulu acheter ".
II faut donc considérer dans l'appellation d'origine, non pas seulement l'origine géographique du produit, mais encore certaines qualités propres qui constituent son originalité. Or, la thèse que je qualifie de réaliste ne sépare pas l'idée d'origine de l'idée de qualité.
En face d'elle une autre a été érigée, négligeant complètement les faits et s'en tenant simplement aux lois : l'appellation d'origine indique l'origine géographique ; on n'a pas à considérer autre chose en elle et il suffit de protéger l'origine sans songer aux autres caractères du vin.


En fait, ce que tu défends, à savoir que l'AOC ne doit servir qu'à indiquer l'origine géographique, est précisément ce qui l'a conduit à l'était de délabrement dans laquelle elle se trouve actuellement. C'est assez amusant, il faut bien le dire...
L'idée de départ était donc bien qu'un vin du Médoc devait posséder un certain nombre de caractéristiques qui permettait de le différencier d'un vin de Bourgogne. Caractéristiques censées lui donner son originalité, ou si tu préfères (mais je sais que tu ne préfères pas...), sa typicité.
C'est tellement limpide dans ce texte, tellement évident, que je ne comprends pas (ou plutôt que je comprends trop bien...) pourquoi tu t'acharnes à nier cette évidence...

Luc
23 Mar 2010 16:22 #190

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18677
  • Remerciements reçus 3763

Réponse de Eric B sur le sujet Re: la typicité d'une AOC ?

Les vignerons concernés ont donc bien raison de vociférer contre ce système qui avantage les vins typiquement médiocres issus de méthode de production peu qualitatives par rapport aux vins originaux issus de méthodes de productions qualitatives.

On est toujours en plein manichéisme. J'ai tout de même l'impression qu'une bonne partie des vins rejetés le sont parce qu'il y a eu un problème lors de la vinf et/ou l'élevage et a amené de la volatile, des bretts, de l'oydation... C'est un peu facile de se plaindre ensuite en plaidant l'originalité.

Si certains vignerons ne faisaient pas du jusqu'auboutisme oenologique, ils auraient sans doute moins de problème...

Après, je reconnais que c'est débile que les vins de paille de Tissot ne soient pas reconnus comme tel pour une question de d° insuffisant. Mais ça reste plutôt l'exception.
Eric
Mon blog
23 Mar 2010 16:33 #191

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 668
  • Remerciements reçus 0

Réponse de thierryl sur le sujet Re: la typicité d'une AOC ?

Luc décidément tu mélanges tout.

Capus défendait l'idée qu'il fallait défendre l'origine géographique, la qualité et l'originalité des vins. Dans son concept d'AOC il ne pouvait y avoir l'idée de "typicité" (comprise comme un style de vin par AOC, en référence à un standard) car à cette époque au sein d'une même AOC il co existait des styles de vins différents (ce qui n'empêche pas l'existence de quelques caractéristique communes liées par exemple au cépage autorisé et au type de sol). Le "standard", le type unique au sein d'une AOC n'existait pas: l'homogénéisation est arrivée par après avec les méthodes de production modernes (clônes, levures standard, chaptalisation, chimie...).

Bref, il y a quand même une différence entre mettre en avant des vins possédant quelques caractéristiques communes liées aux cépages autorisés, au type de sol et au micro climat (ce qui les rend originaux) et promouvoir des vins "typiques" possédant un style commun (un grand nombre de caractéristiques communes) du fait de méthodes de production modernes ayant conduit à l'homogénisation. Dans un cas la diversité est possible dans l'autre elle est restreinte.

D'ailleurs je ne défends pas une notion de seule origine géographique, pour moi il faudrait que ce soit aussi lié à la qualité de méthodes de production (rendements, pratiques culturales...), mais cela n'a rien à voir avec le style des vins proposés.

Je suis juste opposé à la notion de typicité telle qu'elle est utilisée actuellement, d'ailleurs sans fondement historique ni base légale.
Bonnes dégustations.
23 Mar 2010 16:50 #192

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26096
  • Remerciements reçus 944

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: la typicité d'une AOC ?

Le seul problème, mon cher Thierry, c'est que tu ne trouveras personne ici qui défende un type unique au sein d'une AOC, et encore moins l'homogénéisation.
Et ce que toi tu appelles l'existence de quelques caractéristique communes liées par exemple au cépage autorisé et au type de sol, ce n'est rien d'autre que la typicité...

Luc
23 Mar 2010 16:56 #193

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 668
  • Remerciements reçus 0

Réponse de thierryl sur le sujet Re: la typicité d'une AOC ?

Désolé Luc mais la typicité telle qu'elle est utilisée dans les comité d'agrément c'est bien plus, c'est bien un style de vins qui est promu, en référence à un standard de l'AOC et ce au détriment de la variété, la qualité passant d'ailleurs de facto à la trappe (puisque non prise en compte dans le concept AOC).
Bonnes dégustations.
23 Mar 2010 17:08 #194

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18677
  • Remerciements reçus 3763

Réponse de Eric B sur le sujet Re: la typicité d'une AOC ?

Il faut arrêter le délire : quelle que soit la région, 99% des meilleurs producteurs français obtiennent chaque année l'appellation. Et tu ne peux pas dire qu'ils produisent des vins standards et sans âme, et ressemblant au tout venant.
Eric
Mon blog
23 Mar 2010 17:22 #195

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 668
  • Remerciements reçus 0

Réponse de thierryl sur le sujet Re: la typicité d'une AOC ?

Eric, 80% des vins sont pour moi tels que tu le décris: "des vins standards et sans âme, et ressemblant au tout venant.".

Les "meilleurs" c'est autre chose bien sûr, même si pour moi souvent ceux au top sont justement ceux qui ont des problèmes avec l'AOC.

Le délire c'est de défendre une conception qui arrive à un tel résultat.
Bonnes dégustations.
23 Mar 2010 17:32 #196

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 762
  • Remerciements reçus 0

Réponse de lanèfle sur le sujet Re: la typicité d'une AOC ?

thierryl écrivait:
> Désolé Luc mais la typicité telle qu'elle est
> utilisée dans les comité d'agrément c'est bien
> plus, c'est bien un style de vins qui est promu,
> en référence à un standard de l'AOC et ce au
> détriment de la variété, la qualité passant
> d'ailleurs de facto à la trappe
(puisque non prise
> en compte dans le concept AOC).

Thierry,

tu ne crois pas que là, sur ce message, plus encore que dans les précédents, tu pousses un peu mémé et l'AOC dans les orties ?

Si je te prends au premier degré, au pied de la lettre... alors quoi.. Les vins de... prenons un ou deux exemples au hasard.... heu... Les vins de Schueller ou ceux de je sais pas moi ... Pierre Frick, quand ils rentrent dans l'AO Alsace ou Alsace Grand Cru, ce qui est quand même, me semble-t-il le cas le plus courant, alors la qualité passe de facto à la trappe ? C'est un style standard de vin qui est promu ?

Comment ça, je raconte n'importe quoi ? Ah peut-être mais c'est pas moi qui ai commencé...:D

Nous n’avons plus de grand homme mais des petits qui grenouillent et sautillent de droite et de gauche
avec une sérénité dans l’incompétence qui force le respect. Desproges
Le blog du rustre
23 Mar 2010 17:41 #197

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18677
  • Remerciements reçus 3763

Réponse de Eric B sur le sujet Re: la typicité d'une AOC ?

Je ne parle pas de ceux-là. Je te parle des grands producteurs qui font des vins avec des rendements souvent faibles, ne levurant ni ne bidouillant leur vins, et produisent des grands vins de terroir. Je persiste à dire que parmi ceux-là, peu ont des soucis avec l'AOC. Ceux qui ont des problèmes sont souvent ceux qui jouent avec la surmaturité, des vinifs audacieuses ou un sulfitage très faible ou nul.

Pour prendre le seul exemple alsacien, Deiss fait des vins originaux qui rentrent malgré tout en AOC Alsace, alors que Schueller fait des vins beaucoup plus "casse gueule" qui se retrouvent régulièrement en vin de table. Et je trouve cela normal.
Eric
Mon blog
23 Mar 2010 17:45 #198

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18677
  • Remerciements reçus 3763

Réponse de Eric B sur le sujet Re: la typicité d'une AOC ?

C'est marrant qu'on ait pensé à Schueller en même temps ;)

Entièrement d'accord avec toi : tu as raison de signaler que les producteurs ayant des problèmes avec les AOC produisent des vins qui la plupart du temps sont reconnus par les comités d'agrément (en général leurs cuvées les plus proches de ce que l'on est sensé attendre d'un vin de cette appellation).
Eric
Mon blog
23 Mar 2010 17:51 #199

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 762
  • Remerciements reçus 0

Réponse de lanèfle sur le sujet Re: la typicité d'une AOC ?

Eric B écrivait:
> C'est marrant qu'on ait pensé à Schueller en même
> temps ;)
>

c'est vrai, c'est étrange... je me demande pourquoi ?B)-

Nous n’avons plus de grand homme mais des petits qui grenouillent et sautillent de droite et de gauche
avec une sérénité dans l’incompétence qui force le respect. Desproges
Le blog du rustre
23 Mar 2010 17:59 #200

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26096
  • Remerciements reçus 944

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: la typicité d'une AOC ?

Désolé Luc mais la typicité telle qu'elle est utilisée dans les comité d'agrément c'est bien plus, c'est bien un style de vins qui est promu, en référence à un standard de l'AOC et ce au détriment de la variété, la qualité passant d'ailleurs de facto à la trappe (puisque non prise en compte dans le concept AOC).


Affirmation gratuite qui ne résiste pas à la première dégustation à l'aveugle venue. Tu me sembles totalement en dehors de la réalité, désolé de te le dire...
J'ai quelquefois remarqué que certains producteurs de la vague bio et/ou nature affichaient presque comme des trophées leurs cuvées refusées à l'agrément, cuvées devant lesquelles se prosternaient leurs clients biobos, tellement persuadés qu'ils étaient que ce refus d'agrément ne pouvait signifier qu'une qualité et une originalité trop grandes pour être reconnues par les dégustateurs étroits d'esprit qui composent les comités d'agrément. C'est tellement facile de voir les choses de cette manière, mais comme ça marche, ils auraient tort de s'en priver...

Luc
23 Mar 2010 19:27 #201

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 54

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: la typicité d'une AOC ?

Moi, je ne connais pas grand chose en la matière. je n'interviens donc pas...
Mais je lis la rubrique et je suis perplexe face aux interventions de ThierryL.
Je ne suis absolument pas convaincu après la lecture de sa série de messages ;)

Cordialement,
Thierry
23 Mar 2010 21:02 #202

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3748
  • Remerciements reçus 1096

Réponse de agitateur sur le sujet Re: la typicité d'une AOC ?

Inventons l'AOC "Vinification défaillante", celle qui, gustativement, recouvre potentiellement toutes les AOC existantes quand elle est bien mise en oeuvre (hein, oui, quand même, c'est du travail d'expert :D ), et Thierryl sera content: certains vins de son panthéon personnel auront eux aussi dfroit l'AOC. Mais bon, d'autre coté, si ça voyais le jour, il n'aurait pas eu l'occasion de se voir présenter ces vins, et il ne les aurait pas acheté....
X(
23 Mar 2010 21:24 #203

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1354
  • Remerciements reçus 1

Réponse de LaurentM sur le sujet Re: la typicité d'une AOC ?

Luc Javaux écrivait:
> > Désolé Luc mais la typicité telle qu'elle est
> utilisée dans les comité d'agrément c'est bien
> plus, c'est bien un style de vins qui est promu,
> en référence à un standard de l'AOC et ce au
> détriment de la variété, la qualité passant
> d'ailleurs de facto à la trappe (puisque non prise
> en compte dans le concept AOC).
>
>
>
> Affirmation gratuite qui ne résiste pas à la
> première dégustation à l'aveugle venue. Tu me
> sembles totalement en dehors de la réalité, désolé
> de te le dire...
> J'ai quelquefois remarqué que certains producteurs
> de la vague bio et/ou nature affichaient presque
> comme des trophées leurs cuvées refusées à
> l'agrément, cuvées devant lesquelles se
> prosternaient leurs clients biobos, tellement
> persuadés qu'ils étaient que ce refus d'agrément
> ne pouvait signifier qu'une qualité et une
> originalité trop grandes pour être reconnues par
> les dégustateurs étroits d'esprit qui composent
> les comités d'agrément. C'est tellement facile de
> voir les choses de cette manière, mais comme ça
> marche, ils auraient tort de s'en priver...
>
>
> Luc

Luc, désolé, mais voilà le genre d'intervention qui est complètement en dehors de la réalité (moi je la vis tous les jours, cette réalité, celle de défendre, par la dégustation, les vins qu'on aime et qui sont il est vrai un peu en dehors de vos beaux canons; bien plus facile de vendre un médoc banal, que celui que j'aime et qui est en vin de table pour cause d'incompétence (ou pire ;-) du panel d'agrément), et qui plus est, cette intervention, bien plus que donner un avis qui serait respectable, dénigre le vigneron, le caviste et son client "biobo". Dommage...
Laurent - Caviste
Mes blogs Vinature et
BrutdeCrayon
23 Mar 2010 22:47 #204

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 67
  • Remerciements reçus 0

Réponse de yvon sur le sujet Re: la typicité d'une AOC ?

Quoique ne prenant part à ce débat, il est intéressant à suivre mais comme Thierry D. J'ai du mal a comprendre les propos de Thierryl alors que les interventions des autres intervenants suivent une logique qui me semble on ne peut plus correcte et indiscutable.

Par curiosité, Je suis allé relire un fil datant de 2004, actuellement page 40 dans ce forum "AOC - AOCE : suite mais pas fin..", on y retrouve aussi les mêmes protagonistes avec aussi une perplexité identique de ma part quant aux interventions de Thierryl.

Aurons nous l'occasion de suivre un troisième épisode dans 6 ans ?
Cordialement
Yvon
23 Mar 2010 22:58 #205

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3748
  • Remerciements reçus 1096

Réponse de agitateur sur le sujet Re: la typicité d'une AOC ?

LaurentM écrivait:
> ...........; bien plus facile de vendre un médoc
> banal, que celui que j'aime et qui est en vin de
> table pour cause d'incompétence (ou pire ;-) du
> panel d'agrément),

1) J'ai souligné le fait qu'un vin déclassé doit suivre des voies de commercialisation spécifique. C'est le cas, puisque tu l'as référence et que tu en assure la mise en avant. En GD, ce serait plus facile pour le médoc banal. Chez toi, le médoc banal prendrai la poussière sur les étagères. Facilité / difficulté, c'est trés relatif.
2) Est ce que ce vin est bon ? Je te fais confiance, on va dire que oui.
3) Est ce que ce vin, à l'aveugle dans une horizontale Médoc, ne sera pas perçu comme un pirate ? Je parie que oui.
4) Si ce vin n'était pas déclassé, est ce que la probabilité que tu t'y soit intéréssé, que son histoire te marque et que tu le références (par coup de coeur sincère) serait la même ? Je parie que non, tu ne l'aurait pas en magasin.
5) Est ce que tu vend plutôt bien ce vin (en le défendant de bonne foi) parce que tu as quelque chose à raconter qui interpelle tes clients ? Je parie que oui.
6) ton fournisseur doit bien rire de l'incompétence de du panel d'agrément. Il doit même le remercier. Enfin, officieusement, car officiellement il vocifère contre eux. IL existerait bien la possibilité que ce déclassement en touche une sans faire bouger l'autre chez ton viti, ceux qui sont sûr de la qualité de leur cuvée Mais, ici, ce n'est pas le cas car on n'entendrait pas parler d'incompétence de panel, propos entendus de sa bouche et que tu nous restitue.
23 Mar 2010 23:18 #206

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1354
  • Remerciements reçus 1

Réponse de LaurentM sur le sujet Re: la typicité d'une AOC ?

agitateur écrivait:
> LaurentM écrivait:
>
>
> > ...........; bien plus facile de vendre un
> médoc
> > banal, que celui que j'aime et qui est en vin
> de
> > table pour cause d'incompétence (ou pire ;-) du
> > panel d'agrément),
>
> 1) J'ai souligné le fait qu'un vin déclassé doit
> suivre des voies de commercialisation spécifique.
> C'est le cas, puisque tu l'as référence et que tu
> en assure la mise en avant. En GD, ce serait plus
> facile pour le médoc banal. Chez toi, le médoc
> banal prendrai la poussière sur les étagères.
> Facilité / difficulté, c'est trés relatif.

Je n'ai pas de médoc banal; mais j'ai des médoc plus classiques, à la dégustation, il y a concurrence, si l'on me demande un medoc et que je propose un vin de table, on me regarde plutôt de travers, sauf ceux qui connaissent le domaine, mais ils sont une petite minorité

> 2) Est ce que ce vin est bon ? Je te fais
> confiance, on va dire que oui.

Il est excellent (amhg)

> 3) Est ce que ce vin, à l'aveugle dans une
> horizontale Médoc, ne sera pas perçu comme un
> pirate ? Je parie que oui.

Je l'ai bien sûr fait dans un atelier bordeaux, pas pris pour un pirate, même toi tu y verrais un bordeaux;-), mais c'est la bouteille qui a été vidée la plus vite et une de seules ;-)

> 4) Si ce vin n'était pas déclassé, est ce que la
> probabilité que tu t'y soit intéréssé, que son
> histoire te marque et que tu le références (par
> coup de coeur sincère) serait la même ? Je parie
> que non, tu ne l'aurait pas en magasin.

Tu me prends pour un con, ce n'est pas bien, j'avais goûté les millésimes précédents, et j'ai eu à la carte le 2004 et 2005 qui sont en appellation médoc...

> 5) Est ce que tu vend plutôt bien ce vin (en le
> défendant de bonne foi) parce que tu as quelque
> chose à raconter qui interpelle tes clients ? Je
> parie que oui.

Je vends plus difficilement le vin de table que les deux autres millésimes si je laisse le choix; après dégustation c'est équivalent,
tu sais il y a bcp à raconter sur tous les vins intéressants ...
tu es encore une fois réducteur pourtant tu connais les moyens pour faire partir ça ...

> 6) ton fournisseur doit bien rire de
> l'incompétence de du panel d'agrément. Il doit
> même le remercier. Enfin, officieusement, car
> officiellement il vocifère contre eux. IL
> existerait bien la possibilité que ce déclassement
> en touche une sans faire bouger l'autre chez ton
> viti, ceux qui sont sûr de la qualité de leur
> cuvée Mais, ici, ce n'est pas le cas car on
> n'entendrait pas parler d'incompétence de panel,
> propos entendus de sa bouche et que tu nous
> restitue.

Demande à mon fournisseur, je ne l'ai pas entendu remercier le panel d'agrément, sinon, pourquoi présenter ses vins les milléismes suivants
Tu te fais un film d'une réalité que tu ne connais pas ...

bonne nuit
Laurent - Caviste
Mes blogs Vinature et
BrutdeCrayon
23 Mar 2010 23:32 #207

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18677
  • Remerciements reçus 3763

Réponse de Eric B sur le sujet Re: la typicité d'une AOC ?

Je peux témoigner que Planquette 2003 ressemble bien à un Bordeaux. J'avais écrit ici même à son sujet : au nez, nous sommes remontés dans le Bordelais: le fruit noir est de retour, crémeux, balsamique. En bouche, c'est dense, puissant, avec de la sève,une grande fraîcheur, mais aussi de la profondeur. Du beau Bordeaux! C'est d'autant plus étonnant que ce vin n'a pas obtenu l'agrément de l'appellation

Je ne crois pas que Didier se fasse gloire d'être passé en vin de table dans ce millésime. Il est clair qu'il a peu d'estime pour le comité d'agrément qui l'emm.... chaque année. Habituellement, ça finit par passer ... sauf en 2003.

Je l'admet : les vins de Didier me semble faire partie des exemples qui vont dans le sens de Thierry. Mais je me refuse à généraliser ce cas...
Eric
Mon blog
23 Mar 2010 23:58 #208

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26096
  • Remerciements reçus 944

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: la typicité d'une AOC ?

Eric, tu oublies de citer la phrase suivante, à mon avis au moins aussi intéressante, si pas plus : "C'est d'autant plus étonnant que ce vin n'a pas obtenu l'agrément de l'appellation. Mais bon, ce jour-là, un autre château qui l'avait présenté ne l'avait pas eu non plus. C'était Sociando-Mallet !!! Ce dernier l'a représenté. Didier, non."

Luc
24 Mar 2010 01:22 #209

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18677
  • Remerciements reçus 3763

Réponse de Eric B sur le sujet Re: la typicité d'une AOC ?

En fait, cette partie avait disparu de LPV à la demande de Didier. J'en conclus que tu es allé la chercher sur mon blog où j'ai omis de l'enlever 8-)

Si je me souviens bien, Didier m'avait dit que l'aventure était bien arrivé à Sociando, mais dans un autre millésime (2001, si je me souviens bien). Et que ce n'était pas sensé être révélé sur la place publique (c'est bien connu : personne ne lit mon blog, alors tout va bien ;)).
Eric
Mon blog
24 Mar 2010 06:58 #210

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck