Nous avons 1781 invités et 55 inscrits en ligne

Champagne Larmandier-Bernier

  • Messages : 1218
  • Remerciements reçus 23

Julien Ko a répondu au sujet : Re: LARMANDIER BERNIER

Je demandais juste car je n'ai jamais eu cette sensation avec ce rosé de LB.
Concernant le carafage, je dois aimer la sucette à la craie alors :D

Julien
#181

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 638
  • Remerciements reçus 2

Le Jad a répondu au sujet : Re: LARMANDIER BERNIER rosé de saignée

LR 80511 j'en déduis aussi avec mon cerveau de mathématicien que c'est base 2008, dégorgé en 2011, mais je crois que sur mes bouteilles c'est pas écrit pareil! alors j'ai du mal à déduire.

Jad.
#182

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 766
  • Remerciements reçus 4

Caravelas a répondu au sujet : CR: Terre de Vertus 2007 - Larmandier Bernier

CR: Terre de Vertus 2007 - Larmandier Bernier

[size=small]1er cru
100% Chardonnay, non dosé

Dégorgement 10/2012[/size]

Nez légèrement brioché et d'agrumes.
La bouche est droite, avec une jolie bulle pas envahissante, très crayeuse, bien équilibrée, pure. C'est bon.
Finale sur une amertume assez forte (genre peau d'agrume) que j'aurai préféré moins marquée. Très belle persistance.
Un champagne sérieux, que j'ai apprécié. Bien + / Très Bien

[size=small]Note: Il s'agit d'une bouteille "réellement" millésimé, le 2007 est indiqué sur la contre étiquette. La raison doit être que vu le dégorgement plus tardif, la bouteille a effectivement passée au moins 3 ans sur lattes.[/size]

Anthony
#183

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 833
  • Remerciements reçus 0

PY Cainjo a répondu au sujet : Re: LARMANDIER BERNIER

La cuvée Terre de Vertus a toujours été issue d'une seule vendange et la plupart du temps vendue après au moins 3 ans de bouteille ce qui en fait un millésime à part entière.
Néanmoins, pour éviter de créer un effet de masse et de proposer plusieurs millésimes (le millésime de Vieilles Vignes de Cramant est toujours clairement revendiqué), Pierre Larmandier a toujours opté pour une indication plus discrète du millésime pour cette cuvée.
#184

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 118
  • Remerciements reçus 26

Leaudvin a répondu au sujet : CR:LARMANDIER BERNIER Rosé de Saignée

CR: LARMANDIER BERNIER Rosé de Saignée

Robe saumon foncé (?).
Nez très engageant sur les baies rouges et la groseille.
Attaque vive et franche. Bulles omniprésentes. Belle matière dense, vineuse, friande avec une belle mâche. L'aromatique reste sur les fruits rouges. Finale un peu courte et sèche qui ne gâche cependant pas l'équilibre de cette cuvée.

Une bouteille faite pour la table qui ne joue pas sur la distinction mais surprend et enchante par sa sincérité diabolique. Pour ma part, ce fut une expérience insolite, tout à fait à mon goût.

Bruno
#185

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3619
  • Remerciements reçus 44

totolouga a répondu au sujet : Re: LARMANDIER BERNIER Rosé de Saignée

Bruno,
C'est un de mes (peut être mon...) champagnes préférés, [je précise que je ne suis pas expert en champagne], acheté sur les bons conseils d'Oliv la première fois...... jamais décu par cette cuvée ni les autres de Sylvie Sophie et Pierre Larmandier.

Raphael (Singapour) à l'aise dans tous les milieux mais n'appartenant à aucun
#186

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 833
  • Remerciements reçus 0

PY Cainjo a répondu au sujet : Re: LARMANDIER BERNIER

Euh, c'est sophie et pas sylvie, et les vins c'est pierre...
#187

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3619
  • Remerciements reçus 44

totolouga a répondu au sujet : Re: LARMANDIER BERNIER Rosé de Saignée

C'est corrigé, merci.

Raphael (Singapour) à l'aise dans tous les milieux mais n'appartenant à aucun
#188

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 768
  • Remerciements reçus 6

yannhry a répondu au sujet : CR: LARMANDIER BERNIER -Terre de Vertus 2007 Non dosé

CR: LARMANDIER BERNIER -Terre de Vertus 2007

Bouteille ouverte hier soir pour accompagner la désormais traditionnelle soirée du samedi soir en amoureux huîtres-champagne :-)
Je voulais quelque chose de tranchant et ça a été le cas.
Nez assez discret sur la noisette. La bulle est vive, fine mais pas envahissante.
La bouche est très tendue, beaucoup de fruit et une longueur très correcte.
À parfaitement accompagné les huîtres.

Yann
#189

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 657
  • Remerciements reçus 3

Thibaultmmm a répondu au sujet : Re: LARMANDIER BERNIER -Terre de Vertus 2007 Non dosé

Qqun pourrais t-il me dire les prix actualisés au domaine ???

Thibault
Un homme qui ne boit que de l'eau a un secret à cacher à ses semblables...
#190

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1558
  • Remerciements reçus 45

crossbow a répondu au sujet : Re: LARMANDIER BERNIER -Terre de Vertus 2007 Non dosé

Thibaultmmm écrivait:
> Qqun pourrais t-il me dire les prix actualisés au
> domaine ???

Le domaine, ils répondent vite et bien, mais les prix sont proches des cavistes en ligne pour ce que j'ai vérifié
en espérant pas me tromper
#191

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 657
  • Remerciements reçus 3

Thibaultmmm a répondu au sujet : Re: LARMANDIER BERNIER

Ok tu as raison ils sont très réactifs...(tu)

Thibault
Un homme qui ne boit que de l'eau a un secret à cacher à ses semblables...
#192

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 206
  • Remerciements reçus 1

emmanuel vaganay a répondu au sujet : CR: LARMANDIER BERNIER cramant VV 2006

CR: LARMANDIER BERNIER cramant VV 2006
Bu sur un apéro costaud (gambas poilées déglacées au xérès) parmegianno....
Verre à Champagne Peugeot lavés à l'eau claire.
Aucune date de dégorgement...
Un champagne à la robe soutenue, vermeil. Beaucoup de mousse.
Le nez est superbe de fraîcheur
L'attaque est nette, précise, rectiligne, grande tension pour ce blanc de blanc!
La finale révèle des amers très nobles.
Ce vin est éblouissant!

Fraternellement,

Emmanuel
#193

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 848
  • Remerciements reçus 40

Steuf a répondu au sujet : CR: LARMANDIER BERNIER -Terre de Vertus 2008 Non dosé

CR: LARMANDIER BERNIER -Terre de Vertus 2008 Non dosé

imageshack.com/a/img...
imageshack.com/a/img...
imageshack.com/a/img...

Premiere approche sur cette maison, dont j'ai souvent lu beaucoup de bien. Soin apporte au bouchon personnalise, et la capsule sur laquelle on peut lire "abusus non tollit usum" nous rappelle a la moderation moderee. Pas de date de degorgement visible.

Nez: A l'ouverture du bouchon se degage une odeur delicieuse de noisette avec la pression qui pousse le bouchon hors du goulot. Belle entree en matiere, une etape (le "pop" ) qui me marque rarement olfactivement parlant. Un nez discret, sur les fleurs, une touche vanillee, fin, des relents de craie. Un peu plus de rondeur a l'aeration, mais cela reste en retrait...je reste sur ma faim avec ce nez ferme; seuls 3 heures d'aeration lui seront benefiques, le vin se reveille, se complexifie, devient enchanteur et voluptueux.

Bouche: La encore en bouche, c'est la discretion assuree...attaque discrete, le vin ne se livre pas, hormis une sensation assez fruitee, il manque une tension que j'attendais sur une cuvee non dosee, meme si l'acidite est presente, mais la encore trop en retrait. On retrouve le blanc de blanc en finale avec des accents plus gras.
Bref, nous ne sommes pas emballes face a ce vin trop silencieux, peut etre ouvert un peu jeune...mais que dire, en comparant ce qui est comparable, d'un Jacquesson 736 basé sur le meme millesime, magnifique recemment? Un possible degorgement recent de cette bouteille qui ne joue pas en sa faveur? L'aeration lui fera prendre certes un peu d'ampleur, une rondeur que je n'attendais dailleurs pas forcement (sucre residuels dus a une vinif en cave un peu froide?), mais qui s'accompagne malheureusement de beaucoup trop de bulles a mon gout. Au final, un peu transparent, a revoir en l'etat...le nez s'ouvre beaucoup plus que la bouche au fur et a mesure de la degustation de la bouteille. Bien + apres aeration, en devenir.

Edit: Changement notable apres 3heures d'aeration...je recommanderai presque un carafage, au moins une longue aeration. Un brun d'amertume, mais surtout la salinite est alors de mise en finale!

Stéphane
#194

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 577
  • Remerciements reçus 4

Popovic a répondu au sujet : Re: LARMANDIER BERNIER -Terre de Vertus 2008 Non dosé

La date de dégorgement est gravée en bas de la bouteille. De mémoire, je crois que le domaine commercialise des vins 6 mois après le dégorgement.

Cordialement,

Thibault.
#195

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 848
  • Remerciements reçus 40

Steuf a répondu au sujet : Re: LARMANDIER BERNIER -Terre de Vertus 2008 Non dosé

Thibault, je ne vois qu'en bas de la contre etiquette la mention"RM 25913-01" = degorgement 25/09/13? Ceci expliquant alors cela?

Stéphane
#196

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17992
  • Remerciements reçus 2845

Eric B a répondu au sujet : Re: LARMANDIER BERNIER -Terre de Vertus 2008 Non dosé

Perso, je trouve cette cuvée excellente lorsqu'elle a 2-3 ans après le dégorgement.

Eric
Mon blog
#197

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 848
  • Remerciements reçus 40

Steuf a répondu au sujet : Re: LARMANDIER BERNIER -Terre de Vertus 2008 Non dosé

Au vu de son developpement soudain et fulgurant 3 heures apres l'ouverture, je peux te rejoindre Eric. Par contre, il y a 2 heures, je n'avais pas, mais alors pas du tout cette lecture. Je vais racheter quelques flacons car je sens que quelque chose peut se developper sur ce vin manifestement deguste trop jeune.

Stéphane
#198

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 577
  • Remerciements reçus 4

Popovic a répondu au sujet : Re: LARMANDIER BERNIER -Terre de Vertus 2008 Non dosé

Stéphane,
Non pas sur la contre-étiquette mais à même le verre. C'est gravé. Normalement, trois lettres capitales indiquent la cuvée, suivies de 6 chiffres pour le jour, le mois et l'année. Je viens de regarder dans ma cave sur la cuvée Longitude. Le code débute par LON. Sans doute la tienne doit suivre la même logique.

Cordialement,

Thibault.

Édit: lapassionduvin.com/p...
Un message de Julien sans doute plus complet que le mien; le premier chiffre correspondant à l'année de récolte.
#199

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 848
  • Remerciements reçus 40

Steuf a répondu au sujet : Re: LARMANDIER BERNIER -Terre de Vertus 2008 Non dosé

Thibault, Bingo!
Alors, suite de la partie de cache cache : TDV 81212 donc un degorgement qui a 15 mois.

Edit: Auto-flagellation, c'est explique page 8, je ne suis remonte qu'a la page 9. Flemaritude sanctionnee.

Stéphane
#200

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 833
  • Remerciements reçus 0

PY Cainjo a répondu au sujet : Re: LARMANDIER BERNIER

Le code commençant par RM est le numéro officiel de récoltant.
#201

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 267
  • Remerciements reçus 0

cyril G a répondu au sujet : Re: LARMANDIER BERNIER -Terre de Vertus 2008 Non dosé

Les vins de Larmandier sont souvent dégorgés un peu tôt à mon goût. A mon avis il faut les encaver quelques mois/années avant de les boire.
#202

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 848
  • Remerciements reçus 40

Steuf a répondu au sujet : CR: LARMANDIER BERNIER Vieille Vigne de Cramant 2006

CR: Champagne LARMANDIER BERNIER Vieille Vigne de Cramant 2006

imageshack.com/a/img...

Degorgement 06/12/12. Extra Brut.

Apres une premiere experience mitigee la semaine derniere sur Terres de Vertus 2008, j'ouvre cette bouteille de Vieille Vigne de Cramant 2006, en anticipant consciemment cette fois-ci un possible besoin d'aeration, voire de carafage (quoique pas encore convaincu par ce processus pour un mousseux) mais sans pour autant le faire, ni lire d'autres commentaires ou compte rendus sur cette bouteille, sur LPV ou ailleurs afin de savoir s'il est de bon ton de faire sauter le muselet. Je decide donc d'ignorer sciemment une situation (le besoin potentiel d'aeration de mon champagne) qui peut etre eventuellement nuisible au plaisir de mes papilles, lui refusant meme peut etre encore sa potentielle existantialite - "Mais le champagne, si je l'aere, il va perdre ses bulles! Et le Pop du debouchage alors?" comme quoi les prejuges ont la carapace dure. A posteriori, un premier signe avant courreur que cette degustation ne sera pas aussi "smooth" qu'un Paris-Londres en 1ere classe sur Eurostar.

Face a mon semi-desarroi datant de la semaine derniere, Eric B me rapporte que 2-3 ans apres degorgement, Terres de Vertus se bonnifie nettement; je m'imagine alors que cela est peut etre egalement le cas sur cette bouteille qui trone devant moi, sachant que ces 2 flacons de Larmandier-Bernier ont ete achete en meme temps, entreposes cote a cote sur leur petit casier, et remontes de la cave au meme moment. Bref, un destin partage qui renforce encore plus a mes yeux leurs liens de parentes et - l'inconscient reprenant le dessus - leur maniere similaires de reagir face a une meme situation. Cependant, nous ne sommes que 2 a la maison et la raison ethylique a su me faire separer les 2 siamoises pur produit de mon petit esprit, afin de repondre avec raison a notre besoin ce soir la.
Vaillante et ephemere survivante a mon actuelle debouchonnite aigue, Vieille Vigne de Cramant 2006 est a la fraiche au frigo, mais je me dis qu'il vaudrait mieux la descendre a la cave - ayant fait le deuil de sa feu frangine - puisque je pense au fond de moi qu'il vaut mieux attendre pour lui rendre vie, ou la descendre, a chacun son point de vue...mais je decide soudainement de l'ouvrir, allez comprendre pourquoi, en etouffant sereinement cette part de moi garante de mon self control.
Je deroule alors mon petit carnet de notes, parfois chiantes a lire car pas vraiment vibrantes, et je commence comme a mon habitude:

Oeil: Robe tres claire au vu de l'age du champagne, fines bulles.

Nez: A l'ouverture, un nez patissier, sur le pain grille, les amandes et les pistaches, dans une impression de fraicheur. Des notes de tabac froid se cachent derriere une vinosite discrete. Un nez qui ne me transporte pas, mais attendons la bouche tout de meme...

Bouche: Un champagne vivant, ou l'on sent quelque chose grouiller, des soubressauts, avec des notes patissieres en arriere plan, dans une enveloppe acide sur une finale un peu courte...bref un CR classique au possible (qui a dit chiant, la bas?) comme j'en fait histoire d'enrichir la base de donnees...mais tres rapidement, je me retrouve face a un vin qui va nous en faire voir de toutes les couleurs, et qui changera de caractere de maniere notoiremment etonnante au fil de la bouteille. Avec le recul, il me vient alors l'image d'une enfance turbulante: des bulles fines, mais drolement agressives en bouche, dans une vivacite debordante d'energie, un peu trop piquante voir presque decapante, des bulles qui agissent sur ma langue comme une mitraillette de Messerschmidt en rase campagne francaise au debut des annees 40.

2/ La crise d'adolescence: Et la, patatra: 10 minutes apres ouverture, la bouche est envahie par une amertume desagreable, sur des agrumes agressifs...devant les attentes que suscitent cette passion du vin, et apres un debut de bouteille correct mais un peu houleux, vient un sentiment de deception, voire meme d'irritation, encore 40 ou 50 € de foutus en l'air, apres la semi-bonne Terre de Vertus 2008 quelques jours avant....la desillusion s'estompant, certainement soulagee par les Petits Mouchoirs de Guillaume Canet faisant passer mon esprit a autre chose, ma flute quasi pleine restera donc sur la table basse pendant presque 3/4 d'heure, avant qu'un reflexe de pure curiosite - couplee peut etre a un gosier asseche par la "malediction Larmandier-Bernier" qui commence a fleurir dans mon esprit, "franchement je ne comprends vraiment pas tout cette litterature face a ce jus d'agrumes desagreable" - me pousse a re-gouter l'objet de la deception liquide encore (un peu) fraiche dans la flute et beaucoup plus dans mon esprit...

3/ ...et re patatra, propulsion surprenante et presque violente dans l'age adulte, avec le plaquage subtil mais ferme d'un raisonnement reflechi et structure, convaincant et invitant a l'echange, a la discussion aboutie, constructive et serieuse: le miracle de l'esprit...et de l'evolution, exit l'ado turbulent, place a l'adulte reflechi: le vin s'est metamorphose, l'acidite est integree, les agrumes et leur amertume se sont assagis, un cote vegetal ressort dans une bulle domestiquee...tout ce qui m'est apparu difficile a apprehender a l'ouverture, voire franchement repoussant 10 minutes apres, tout ce qui etait difficulte s'etait comme evapore, ou plutot avait tourne le dos au cote obscur de la Force, pour revenir encore plus fort, plus attrayant, voir seduisant comme jamais, de retour parmi le monde civilise, et se dote d'un aplomb et d'une impressionante maitrise de soi, transpirant de serenite. "Je sais ce que je fais, d'ou je viens, qui je suis" me dit la Vieille Vigne, moi qui suis pour ainsi dire a l'instant T aussi paume qu'aux commandes d'un 747 que je dois manoeuvrer en bout de piste.

Bref, une bouteille qui a sucite emotionS chez moi, qui n'a cesse de me surprendre tout au long de sa degustation et qui, dans un dernier pied de nez agent-provocateur, s'est termine sans meme que je m'en apercoive, le dernier verre esperé ne laissant que quelques goutes s'echapper du goulot. Vieille Vigne a rendu l'ame sans dire au revoir, la classe de son evanescence faisant echo a la distinction qu'elle offrira a mon palais dans le crepuscule des dernieres larmes petillantes roulant le long de la flute. Un depart aussi desarconnant que les impressions qu'elle aura laisse au cours de notre dialogue avec elle...comme une bonne intrigue, elle est la ou on ne l'attends pas, et j'aurai souhaite ne pas arriver si tot a l'epilogue, dont j'ai une derniere fois bien sciemment (ou inconsciemment?) choisi d'ignorer l'existence: la boucle bouclee?
J'aurai pourtant aime entendre "I'll Be Back" du goulot de la Vieille Vignator.

Une bien belle experience - des bouteilles qui me donnent du fil a retordre comme ca, j'en redemande - dont je retire les lecons suivantes:
- Tantot docile et lisible, tantot agressive et jouant la confrontation pure et sans merci, une bouteille qui m'envoie a 6000 tours, apres m'avoir laisse tombe en panne d'essence, bref un "quelque chose" (Un quelqu'un chose?) qui me fait me sentir vivant, certes en me bousculant, mais je lui pardonne bien volontiers, voire la remercie meme: je touche peut etre du doigt une des raisons de cette passion.
- Le plaisir est amplifie face a la difficulte, voire aux soubressauts emotionnels provoques, et ce meme si ce n'est certainement pas la meilleure bouteille de champagne qu'il m'ait ete donne de boire, ni meme la meilleure bouteille tout court de ces 10 derniers jours.
- Le plaisir se transforme, et l'on depasse meme sa signification initiale pour arriver a comprendre une bouteille qui reflete instantanement, tel un mirroir, ce que je suis ou ce que je ressens a un instant precis. Si tout ne fut pas agreable, ce flacon a su me faire vibrer dans l'emotion, et m'a renvoye une image de moi meme en instantane.
- La carafe vient de me faire la magistrale demonstration qu'elle a plus que jamais sa place avec un champagne digne de ce nom. Peut etre la sortirai-je en connaissance de cause la prochaine fois, ou peut etre pas...

Ce qui compte, c'est bien le voyage, pas la destination. Ce proverbe gitan tappe furieusement dans le mille.

Edit: Orthographe titre

Stéphane
#203

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3619
  • Remerciements reçus 44

totolouga a répondu au sujet : Re: LARMANDIER BERNIER Vieilles Vignes de Cramant 2006

Stéphane,
Superbe prose qui égaie mes premières heures de la matinée. Je viens de lire ton CR passant comme toi de la déception (mince il est encore décu par cette maison de champagne que j'adore) au sourire lorsque finalement ton émotion naît! (:D
Je n'ai pas encore goûté mes VV de Cramant 2005 et comme toi j'ai du mal à aérer le champagne, encore moins le carafer mais dorénavant je le ferai sur les belles cuvées car il est possible que je sois passé à coté de Bollinger Rosé GA 2002 et d'autres par excès de précipitation !

Bonne journée...

Raphael (Singapour) à l'aise dans tous les milieux mais n'appartenant à aucun
#204

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 657
  • Remerciements reçus 3

Thibaultmmm a répondu au sujet : Re: LARMANDIER BERNIER

Joliment exprimé...(tu)

J'aime servir ces Champagnes non pas dans des flutes (horreur), ni même des verres à Champagne mais dans des verres à vin, idéalement pour moi les Riedel gd cru Riesling... On évite dès lors l'écueil du carafage que je trouve un rien brutal...
Ceux-ci donnent à ce genre de vins puissants et serrés l'aération qui leurs sont indispensables...
Certes on perd en visuel, mais en arômes c'est bluffant... Et on profite enfin de toutes leurs lentes et douces évolutions...B)-

Thibault
Un homme qui ne boit que de l'eau a un secret à cacher à ses semblables...
#205

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1879
  • Remerciements reçus 480

sideway a répondu au sujet : Re: LARMANDIER BERNIER

Steuf écrit: nous ne sommes que 2 a la maison et la raison ethylique a su me faire separer les 2 siamoises pur produit de mon petit esprit, afin de repondre avec raison a notre besoin ce soir la.


On se croirait presque dans Le Horla !

En tout cas bravo, très beau texte qui rend bien compte de ce qu'on peut éprouver face à ce genre de bouteille dont on attend beaucoup. (tu)

Frèdè
#206

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 267
  • Remerciements reçus 0

cyril G a répondu au sujet : Re: LARMANDIER BERNIER

La carafe vient de me faire la magistrale demonstration qu'elle a plus que jamais sa place avec un champagne digne de ce nom

Digne de ce nom ? Ce n'est pas la qualité intrinsèque d'un champagne qui impose le carafage, mais le fait qu'il soit puissant et fermé. Le carafage je le conçoit sur un Larmandier récemment dégorgé, sur un Clos de Goisses jeune, un Egly jeune, etc ...
#207

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 848
  • Remerciements reçus 40

Steuf a répondu au sujet : Re: LARMANDIER BERNIER

Cyril,

Je te rejoins, je precise ma pensee, en essayant de ne pas generaliser: un champagne puissant et ferme peut laisser entrevoir des qualites intrinseques palpables mais encore timides a un l'instant T derriere lesquelles on peut parfois deviner un potentiel certain ; cependant, tous les champagnes ne possedent pas ces composantes qui peuvent justifier un carafage (puissance par exemple), c'est ce que j'entends par " digne de ce nom". Si ce n'est pas la qualite intrinseque globale d'un champagne qui impose le carafage, certains elements composants de cette qualite inherente peuvent le justifier (la puissance en tant qu'element que je peux considerer comme element qualitatif, mais pas uniquement) .
En reprenant ta phrase, je relie (relier) dans l'ordre la deuxieme partie avec la premiere: dans le cas present, un champagne puissant et ferme meritera un carafage pour reveler sa, voir ses qualites intrinseques.

On est bien d'accord que ce n'est pas une solution miracle mais un remede eventuel a ce qu'a laisse entrevoir un premier contact qui reclamait un peu d'aide pour se montrer sous un meilleur jour, somme toute comme les autres vins.

Sinon Thibault, au sujet de la forme des verres, je devrais parler de "tulipes" plutot que de flutes, mais je vais devoir tester le verre a vin.

Stéphane
#208

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3619
  • Remerciements reçus 44

totolouga a répondu au sujet : CR: LARMANDIER BERNIER Vieilles Vignes de Cramant Grand Cru 2005

CR: Vieilles Vignes de Cramant Grand Cru 2005

Ouverte et servie non carafée.
Ouhaou ca mousse lors du service et ca moussera autant le lendemain ! Je ne suis pas très connaisseur en Champagne mais j'aime ça surtout quand c'est évolué vers le toasté....Je ne pensais pas ouvrir ces 2005 avant longtemps mais a priori il est prêt....

La bulle est très très fine !
Le nez est toasté comme je l'aime, sur le pain grillé, la brioche.
En bouche le vin est vif et explose en bouche. La longueur est belle et salivante, le vin laisse en bouche une légère amertume agréable qui le fait durer longtemps ! Bien +
Mariage merveilleux avec un Risotto cuit avec un reste de vieux Mumm des années 70 congelé puis un bouillon, je n'avais pas de parmesan j'y ai mis quelques copeaux d'Emmental et surtout pas mal de truffes d'été......(:D

Le lendemain, ca mousse toujours autant ! Le nez n'a pas changé, en bouche le vin s'est assagi, la longueur est toujours impressionnante peut être plus que la veille . C'est très bon mais je vais surement les laisser vieillir encore quelques années pour accentuer le coté toasté ! Très Bien

Raphael (Singapour) à l'aise dans tous les milieux mais n'appartenant à aucun
#209

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 638
  • Remerciements reçus 2

Le Jad a répondu au sujet : CR: LARMANDIER BERNIER Rosé de Saignée

CR: Larmandier Bernier Rosé de Saignée (au moins 4 ans de dégorgement)

J'ai adoré ce vin à chaque fois que je l'ai bu. J'ai laissé reposer quelques flacons en cave et en ai ouvert un récemment.
Le nez est sur la prune, le pruneau. On trouve un peu de cerise et de fraise. La bouche est désagréable avec des amers envahissants, c'est complètement délié. Une très longue aération n'y change rien. Le lendemain c'est pareil.

Je pensais que cette cuvée pouvait éventuellement perdre un peu en fraîcheur mais évoluer favorablement (cf un CR d'Oliv plus haut dans ce fil). J'ai assisté à un effondrement!

Problème de bouteille? Faut-il boire cette cuvée dans sa jeunesse? Je n'ai hélas pas eu de réponse du domaine via leur site internet.

Jad.
#210

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck