Nous avons 1536 invités et 12 inscrits en ligne

Ça crise en Champagne ?

  • Messages : 8093
  • Remerciements reçus 946

Réponse de hyllos sur le sujet Ça crise en Champagne ?

Le dosage de la majorité des cuvées BSA des grandes maisons tourne autour de 10 g/l.


Pour info, voilà ce que je trouve pour le dosage des versions actuelles de quelques vins (c'est pas exactement les mêmes chiffres que Flo, mais c'est dans les mêmes ordres d'idée) :

Moët et Chandon Brut Imperial : 12 g/l
Veuve Clicquot Brut : 10 g/l
Mumm Cordon Rouge : 10 g/l
Pol Roger Réserve Brut : 10 g/l
Charles Heidsieck Brut Reserve : 10 g/l
Deutz Brut Classique : 12 g/l
Nicolas Feuillatte Réserve : 10 g/l
Roederer Brut Premier : 10 g/l (9 pour Cristal 2009)
Bollinger Spécial Cuvée : 9 g/l
Krug 164eme édition : 7 g/l

A noter que les dosages ne sont pas les mêmes sur les versions magnum.

10 g/l est en effet la moyenne de ce qui se fait sur ces cuvées grand public.
22 Fév 2018 10:00 #631

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 645
  • Remerciements reçus 161

Réponse de pierrat sur le sujet Ça crise en Champagne ?

On peut sortir plein de chiffres, de toute façon c'est variable et ça dépend du tirage. Mais ça tourne assez haut au regard des canons actuels. Pour ceux à qui ça ne plaît pas il y a maintenant pas mal de versions extra brut dans les grandes maisons.
22 Fév 2018 10:06 #632

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8093
  • Remerciements reçus 946

Pierrat:
Hyllos tu te fais des discussions en tête à tête en inventant plein de choses. Je n'ai jamais dis que Deutz faisait partie du top, que c'était un vin de terroir et encore moins qu'il devait faire partie d'une liste des essentiels !!
J'ai juste dit que c'était bon. Mais pour ma part je n'en achète pas, sauf parfois William Deutz si j'ai envie de claquer beaucoup de sous.
D'ailleurs je n'achète quasiment aucun des vins de grandes maisons. Je cite juste ce qui est bon.
Et Deutz, désolé, c'est bon.


???????????

jlj


Je ne vais pas tirer sur l'ambulance mais classer dans les bons, un vin qu'on ne connaît pas... ;)

Tu as donné une liste de vins que tu positionnes dans le top de la champagne pour répondre à Michel. Je réagis sur ce point. C'est tout. Si tu dis que Deutz, c'est bon, c'est ton choix mais je te conseille, puisque tu n'en bois jamais, de faire un petit parallèle avec de vrais champagnes comme Egly Ouriet que tu sembles connaître et apprécier, Sélosse ou pour faire plus raisonnable, Mouzon, Larmandier Bernier, Chartogne, Bedel, Agrapard... etc... etc... ça devrait te convaincre de ne plus le classer dans les bons ;)

@Flo, Pol Roger dose généreusement, je le sais depuis longtemps mais ils semblent en effet doser un peu moins. Néanmoins, le dosage est bien intégré et j'aime bien le côté crémeux que cela donne au vin. C'est une texture intéressante. Pas forcément ce que je préfère, mais ça tient la route.

@Frisette : chez Ayala, je trouve que c'est surtout les cuvées "haut de gamme" qui valent le coup. A l'époque où j'en rentrais, ça sortait au prix du normal d'en face (Bollinger) et franchement Perle Nature, ça dépotait pas mal. Pour le Brut, je te rejoins, je ne rentre pas ça dans les références. Disons que ça se boit... un peu comme les autres marque

@mgtusi : tu résumes finalement bien la situation.
22 Fév 2018 10:13 #633

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8093
  • Remerciements reçus 946

Réponse de hyllos sur le sujet Ça crise en Champagne ?

On peut sortir plein de chiffres, de toute façon c'est variable et ça dépend du tirage. Mais ça tourne assez haut au regard des canons actuels. Pour ceux à qui ça ne plaît pas il y a maintenant pas mal de versions extra brut dans les grandes maisons.


En effet, ils ont sorti des versions extra-brut (bon, ceci dit, j'ai remarqué que si je n'aimais pas la version Brut, je n'aimais pas l'Extra-brut). Et je dirais que les dosages varient aussi selon les analyses et les lots cités (ça permet de s'adapter aux préjugés de la clientèle :D )... de toute façon, c'est un chiffre brut qui ne dit pas grand chose dans l'absolu. Certains sont dosé à 10g/l et sont intégrés, d'autres pas du tout. C'est plutôt ça qui importe.
22 Fév 2018 10:16 #634

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 645
  • Remerciements reçus 161

Pierrat:
Hyllos tu te fais des discussions en tête à tête en inventant plein de choses. Je n'ai jamais dis que Deutz faisait partie du top, que c'était un vin de terroir et encore moins qu'il devait faire partie d'une liste des essentiels !!
J'ai juste dit que c'était bon. Mais pour ma part je n'en achète pas, sauf parfois William Deutz si j'ai envie de claquer beaucoup de sous.
D'ailleurs je n'achète quasiment aucun des vins de grandes maisons. Je cite juste ce qui est bon.
Et Deutz, désolé, c'est bon.


???????????

jlj


Je ne vais pas tirer sur l'ambulance mais classer dans les bons, un vin qu'on ne connaît pas... ;)

Tu as donné une liste de vins que tu positionnes dans le top de la champagne pour répondre à Michel. Je réagis sur ce point. C'est tout. Si tu dis que Deutz, c'est bon, c'est ton choix mais je te conseille, puisque tu n'en bois jamais, de faire un petit parallèle avec de vrais champagnes comme Egly Ouriet que tu sembles connaître et apprécier, Sélosse ou pour faire plus raisonnable, Mouzon, Larmandier Bernier, Chartogne, Bedel, Agrapard... etc... etc... ça devrait te convaincre de ne plus le classer dans les bons ;)


Suis je entré dans la 4e dimension ? Tu déformes tous mes propos.

1) ce n'est pas parce que je ne suis pas acheteur que je ne connais pas tel ou tel produit. Je connais très bien Deutz
2) Je n'ai pas donné une liste du top de la champagne mais des grandes maisons qui font des produits que je qualifierais de bons, juste pour montrer que ce serait étonnant qu'il n'y ait que 1% à 5% de la champagne qui fasse bon
3) Ce n'est pas à moi qu'il faut donner la leçon sur les vignerons de champagne. Ma cave en est remplie.
22 Fév 2018 10:19 #635

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8093
  • Remerciements reçus 946
Ok, bien compris :)
22 Fév 2018 10:29 #636

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Roger-Constant Lemaire.
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 86
  • Remerciements reçus 25

Réponse de Roger-Constant Lemaire. sur le sujet Ça crise en Champagne ?

Je n'ai pas pu m'empêcher de répondre sur ce fil intéressant malgré tout...mais je suis absolument pas d'accord avec certains sur le jugement extrêmement sévère de la maison Deutz. Je place cette maison dans le top 5 des meilleurs, et largement...comme les amateurs qui recherchent la fraicheur et l'acidité sur un Champagne, à chaque fois que je me fais plaisir avec un Deutz je suis comblé à chaque fois. C'est frais, c'est dynamique, tout en finesse.

Non par contre j'ai entendu des chiffres vraiment bizarres sur le nombres de bon champagne dans notre si grande région...10% seulement de bon ? ... Non mais je dois rêver, faites un tour dans mon village Villers sous Châtillon par exemple..., J. Charpentier, Collard-Picard, David Coutelas, F.Remy Collard, Robert-Allait...Et ne me dites pas que ce village est une exception dans la région...c'est souvent les mêmes qui sont dégustés ici : Grand Cru ou reconnu médiatique ou ceux ayant une stratégie de distribution chez les cavistes Français... aller voir ailleurs, louez un gite en Champagne d'une semaine et faites un grand tour avec des amis...c'est incroyable de ne pas voir les très nombreuses pépites d'or dans chaque village. Nous n'avons pas tous le même budget marketing que les maisons...mais voilà de l'excellence chez les viti indépendants c'est pas rare. Bon courage.^^
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: ols, pierrat
23 Fév 2018 11:15 #637

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8093
  • Remerciements reçus 946

Réponse de hyllos sur le sujet Ça crise en Champagne ?

Je dirais, sans vouloir jouer polémique ;) que si vous placez Deutz dans le top 5, déjà, ce n'est pas crédible. Dans le top 5, même en ne prenant pas en compte les cuvées, on peut placer des dizaines de producteurs avant Deutz (pour ne faire que dans le consensuel : Krug, Selosse, Jacquesson, Mailly GC, Bedel, Agrapart, Egly-Ouriet, Billecart, Chartogne Taillet, Ulysse Colin, Delamotte, Bollinger... zut déjà plus de 5). Mais même si on abonde dans le style, l'argument fraicheur, dynamique et finesse... là, j'avoue que ça décrédibilise totalement votre propos. On peut ne pas être aussi dur que moi avec Deutz mais pour les qualifier les vins de fin et frais, il faut vraiment avoir goûté étiquette découverte en face d'un demi-sec ;)

Quant aux 10-15% en volume qu'évoquait Michel... Même en cherchant dans les indépendant (qui ne font pas tous de l'exceptionnel, loin s'en faut), il faut rappeler que les maisons de champagne représentent 70% du volume mis sur le marché. En terme de diversité, ça laisse une place énorme mais en terme de volume, on reste sur du confidentiel. Si dans ces 30% un tiers faisaient effectivement du super bon, on arriverait certes à un peu plus que ce qu'il a cité... mais franchement plus ?

Nous sommes exigeant ici, c'est vrai. Vous dites qu'on ne parle que de produits marketés, je vois ce que vous voulez dire (même si ce n'est pas vrai, je ne pense pas qu'un producteur comme Larmandier ou Mouzon ait un budget marketing démentiel). Mais si vous creusez le forum, vous verrez qu'il y a bien d'autres noms mentionnés. Oui, certains reviennent en leitmotiv mais s'ils reviennent si souvent c'est bel et bien que les dégustateurs sont satisfait. Je pense qu'en terme de diversité d'horizon, LPV est le média francophone le plus ouvert, c'est lui faire un faux procès que de dire que les mêmes sortent toujours. Je suis d'ailleurs le premier à poster sur des vins et des régions moins connues (même si généralement, ça n'excite guère les foules) ;)

Rappelons ici que la discussion cherchait à identifier les producteurs qui sont vraiment au dessus de la moyenne. Je bois et j'en goûte très souvent, des champagnes d'un peu partout, mais la satisfaction est rare et je suis désolé pour insister sur le fait qu'un Deutz, Veuve Clicquot ou Moët à 35-40€ la bouteille, c'est du marketing pur et simple, pour des vins qui offrent une qualité gustative indigente et pour moi, ça relève de l’arnaque : ces vins sont certes buvables mais dénués de la moindre personnalité et réelle qualité. Je prends toutefois bonne note des noms que vous avez proposé malgré tout. :)
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vougeot
23 Fév 2018 13:49 #638

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3916
  • Remerciements reçus 1969

Réponse de Vougeot sur le sujet Ça crise en Champagne ?

Je suis d'accord avec ce qu'Hyllos écrit.
Attention néanmoins aux termes employés. Lorsque je lis "arnaque pure et simple", je pense qu'on est pas loin de la diffamation.
Un LPVien juriste nous le confirmera probablement ; même si ce n'est pas le sujet qui nous préoccupe.
En attendant, pensez à légèrement modérer vos écrits.
Même si, je le sais aussi bien que vous, cela peut agacer les amateurs que nous sommes... ;)

Merci à tous.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: FrancoisA
23 Fév 2018 15:28 #639

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 645
  • Remerciements reçus 161

Réponse de pierrat sur le sujet Ça crise en Champagne ?

Je me demande si Hyllos le fait exprès ou s'il lit tout en diagonal, mais je crois que Roger Constant Lemaire indiquait que Deutz est dans le top 5 des Maisons de champagne. Je pense comme lui d'ailleurs. Donc il est inutile d'aller lui dire que Bedel, Mouzon et Agrapart sont meilleurs car ce n'est pas le sujet.
23 Fév 2018 15:39 #640

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12057
  • Remerciements reçus 2273

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet Ça crise en Champagne ?

Je me demande si Hyllos le fait exprès ou s'il lit tout en diagonal, mais je crois que Roger Constant Lemaire indiquait que Deutz est dans le top 5 des Maisons de champagne. Je pense comme lui d'ailleurs. Donc il est inutile d'aller lui dire que Bedel, Mouzon et Agrapart sont meilleurs car ce n'est pas le sujet.


Moi je lis:

Je n'ai pas pu m'empêcher de répondre sur ce fil intéressant malgré tout...mais je suis absolument pas d'accord avec certains sur le jugement extrêmement sévère de la maison Deutz. Je place cette maison dans le top 5 des meilleurs, et largement...

de la part de Monsieur Lemaire.

Donc, qui lit en diagonale??? ;)

jlj
23 Fév 2018 15:47 #641

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 645
  • Remerciements reçus 161

Réponse de pierrat sur le sujet Ça crise en Champagne ?

Maison ...
23 Fév 2018 15:55 #642

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 645
  • Remerciements reçus 161

Réponse de pierrat sur le sujet Ça crise en Champagne ?

23 Fév 2018 15:59 #643

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12057
  • Remerciements reçus 2273

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet Ça crise en Champagne ?

C'est seulement à Deutz que le terme "maison" est associé dans le texte de Monsieur Lemaire.
Pour Deutz, la question ne se pose pas.

Je place cette maison dans le top 5 des meilleurs
S'il s'agissait du top 5 des meilleures maisons, il y aurait un "e" à meilleur... zX

jlj
23 Fév 2018 16:12 #644

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 884
  • Remerciements reçus 1312

Réponse de ysildur sur le sujet Ça crise en Champagne ?

Ayant bu le BSA de Deutz à plusieurs reprises, c'est quand même très limite de parler d'arnaque ou de champagne bas de gamme ou que sais-je d'autre. Il est clair que son prix est loin d'être folichon. Il y a moyen de se faire plaisir, avec des vins ayant de la personnalité, pour bien moins cher auprès de vignerons indépendants. Je parlerai beaucoup plus de rapport q/p très moyen pour être plus mesuré.

D'un point de vue technique, il m'est apparu comme un champagne pas mal foutu, un zeste trop dosé pour moi, mais rien de méchant. Son style est clairement consensuel, mais il est pas mal équilibré et plus tôt à classer dans les champagnes BSA bien foutu dans le cadre des grandes maisons.
Néanmoins, après, ayant déjà bu un BSA d'une grande maison dans un concours à l'aveugle, ça fait relativiser l'intérêt pour ce genre de cuvée par rapport à des effervescents en provenance d'autres appellations (la montée en qualité des crémants en Loire, Jura ou Alsace, pour ne citer qu'eux est une réalité) .

Laurent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette, pierrat
23 Fév 2018 18:08 #645

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2457
  • Remerciements reçus 1285

Réponse de FloLevBen sur le sujet Ça crise en Champagne ?

Je suis désolé mais je vais plutôt soutenir le point de vue de Mathieu.

Certes Mathieu le dis d'une façon cash, sans y mettre les formes et sans prendre de gants, mais je suis d'accord.

Deutz ne fait pas partie pour moi du top 5 des Maisons. Si on s'appuis sur le BSA, l'avant dernière bouteille de Deutz que j'ai vue était lamentable, et la dernière tout juste bonne.
Si on se base sur la liste des Maisons sur le lien qu'indique Pierrat voilà ce qui à mon avis, sans trop prendre de risque, est devant :

- Alfred Gratien
- AR Lenoble
- Billecart Salmon
- Bollinger
- Henri Giraud
- Jacquesson
- Krug
- Leclerc Briant
- Philipponnat
- Pol Roger
- Salon
- Drappier

Bref y'a mieux.....

Parler* d'arnaque est peut être un peu fort si l'on ne prend que en compte le champagne en soit. Sinon on inclus le facteur prix, on est pas loin de l’arnaque effectivement. J'ai bu il y a 2 mois une bouteille de Brut Impérial de Moet et Chandon, et c'était proprement sacandaleux....
Et le plus malheureux dans tout ça c'est que l'image de la champagne à l'étranger c'est ça .....

Pour ce qui est des vignerons cités sur Villers sous Chatillon (j'habite à 20min) je reste un peu septique. Pour connaitre Collard Picard, Coutelas Remy Collard, ok c'est bon, mais c'est juste bon, et ça reste assez conventionnel.....

Le "problème" d'une partie des membres du Forum (moi inclus, mais c'est plus facile quand on est sur place), c'est qu'on cherche des choses pointues, avec pas mal de personnalité et globalement de très bon niveau. Donc à partir de là c'est un peut compliqué de placer des Maisons de Champagne dans cette équation, même certaines citées plus haut.

Et effectivement, je confirme que le budget marketing à proprement parlé de ces vignerons "stars" est proche du zéro et j'exagère à peine. Il y a un petit budget communication qui n'est énorme et qui passe essentiellement dans certains Salon professionnels, quelques articles de presse, échantillons.

Florent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: hyllos, Jean-Loup Guerrin, Frisette
23 Fév 2018 19:44 #646

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1896
  • Remerciements reçus 1100

Réponse de vinozzy sur le sujet Ça crise en Champagne ?

Voilà un fil qui part dans tous les sens, en restant finalement fidèle aux valeurs qui font la crise/succès en champagne : un statut de vin star qui fait des envieux, des jalousies bien compréhensibles (CA record au kilo ou à l'hectare), et suscite légitimement des attentes souvent déçues (combien d'amateurs jugent cette région à la connaissance unique de quelques cuvées trouvables par millions et impensables à avaler pour des lpviens).
Bon, j'ouvre des portes béantes jusque là.
Mais tiens, hop, je rebondis sur les dosages des BSA de grande diffusion, même de belle facture....donc 90% entre 9 et 11 gr ?
Je sors ce jour d'un travail de dégustation de 30 échantillons chez un vigneron pour les essais de dosage. C'est à dire que pour son BSA, son extra brut et son millésime, qui seront à la vente dans un an, nous avons testé respectivement tous les dosages de 0 à 8 gr/l.
Sur les bases 2013, millésime assez frais, on a validé 7 gr, puis sur l'extra brut c'est 2 gr et le bsa base 2015 ce sera 5 gr qui seront proposés à la clientèle. Dans une maison qui récolte entre 10° et 10°5 en moyenne ( pas très élevé mais dans une belle moyenne -?-).
Au delà de l'exercice très difficile car vite saturant pour un simple amateur (papilles détruites ce soir..), je retiens de la répétition de ce travail qu'en dehors de millésimes délicats en maturité (2011 par exemple) ...qu'au delà de 8gr on est souvent dans le cosmétique. Des vins très puissants et très travaillés constituent souvent au négoce la liqueur d'expédition, souvent pour donner un supplément de gout à des BSA un peu jeunes, trop neutres.
Voilà un exemple de ce qui ne donne pas envie à l'amateur de vins naturels (pas le sens bio) de gouter ces "belles" cuvées autant dosées.
A moins, mais je vous l'ai déjà écrit 100 fois, de les garder au moins 5 ans après dégorgement. Tester un Bollinge BSA ou un Deutz après 10 ans, c'est vraiment bon. Jeune, ç'est si sucré à mon goût habitué aux vins de vignerons (qui dépassent rarement 8 gr pour un BSA jeune, et avec un liqueur neutre)...
A la relecture, je crois que je n'apporte rien...tant pis, je publie, tiens !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, philippe loiseau, hyllos, Vaudésir, Frisette, jclqu, pierrat
23 Fév 2018 21:11 #647

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4910
  • Remerciements reçus 2401

Réponse de Vaudésir sur le sujet Ça crise en Champagne ?

C'est ce que je me dis en buvant un Roederer Brut premier après 4/5 ans de cave.
Stéphane
23 Fév 2018 21:27 #648

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 645
  • Remerciements reçus 161

Réponse de pierrat sur le sujet Ça crise en Champagne ?

A moins, mais je vous l'ai déjà écrit 100 fois, de les garder au moins 5 ans après dégorgement. Tester un Bollinge BSA ou un Deutz après 10 ans, c'est vraiment bon. Jeune, ç'est si sucré à mon goût habitué aux vins de vignerons (qui dépassent rarement 8 gr pour un BSA jeune, et avec un liqueur neutre)...
A la relecture, je crois que je n'apporte rien...tant pis, je publie, tiens !


Voilà un élément très important ! Le peu de BSA de grande maison que j'ai, je les bois au bout de 2/3 ans minimum. Ceci dit on remarque la même amélioration avec tous les BSA. Et un BSA de 40 ans c'est très intéressant aussi.
Cela m'amène à demander : en est il de même avec un cava ?
23 Fév 2018 22:20 #649

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8093
  • Remerciements reçus 946

Réponse de hyllos sur le sujet Ça crise en Champagne ?

A moins, mais je vous l'ai déjà écrit 100 fois, de les garder au moins 5 ans après dégorgement. Tester un Bollinge BSA ou un Deutz après 10 ans, c'est vraiment bon. Jeune, ç'est si sucré à mon goût habitué aux vins de vignerons (qui dépassent rarement 8 gr pour un BSA jeune, et avec un liqueur neutre)...
A la relecture, je crois que je n'apporte rien...tant pis, je publie, tiens !


Les BSA Bollinger que mon père a rentré ont entre 7 et 10 ans. La plupart des quilles sont oxydées et les vins n’ont jamais été meilleurs que dans les 2-3 premières années. C’est une expérience limitée mais au contraire, je ne suis pas du tout convaincu que le temps change quelque chose en positif sur ce type de vin, actuellement. Cela a sans doute été différent.
24 Fév 2018 06:47 #650

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8093
  • Remerciements reçus 946

Réponse de hyllos sur le sujet Ça crise en Champagne ?

A moins, mais je vous l'ai déjà écrit 100 fois, de les garder au moins 5 ans après dégorgement. Tester un Bollinge BSA ou un Deutz après 10 ans, c'est vraiment bon. Jeune, ç'est si sucré à mon goût habitué aux vins de vignerons (qui dépassent rarement 8 gr pour un BSA jeune, et avec un liqueur neutre)...
A la relecture, je crois que je n'apporte rien...tant pis, je publie, tiens !


Voilà un élément très important ! Le peu de BSA de grande maison que j'ai, je les bois au bout de 2/3 ans minimum. Ceci dit on remarque la même amélioration avec tous les BSA. Et un BSA de 40 ans c'est très intéressant aussi.
Cela m'amène à demander : en est il de même avec un cava ?


Si tu prends de bons producteurs et bonnes cuvées, oui. Les vieillissements sur latte sont même parfois plus long qu’en champagne. Mes IIILustros de Gramona sont fantastiques en ce moment et de mémoire ce sont des 2002.
24 Fév 2018 06:54 #651

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1896
  • Remerciements reçus 1100

Réponse de vinozzy sur le sujet Ça crise en Champagne ?

Bonjour à tous, bonjour Hyllos,

"Les BSA Bollinger que mon père a rentré ont entre 7 et 10 ans. La plupart des quilles sont oxydées"

J'ai déjà eu des gouts de bouchons. Quelques côtés cartons mouillés, plus rares, et sans doute aussi un peu de déviation entre gout de lumière et bouchon. Tout ça sur 5% à la louche. Déjà trop certes.
Mais une oxydation "prématurée"...quasi jamais. On a bien pourtant ouvert un bon millier de bouteilles de plus de 10 ans de cave sur ces 3 dernières décennies.
Il faut avouer que j'apprécie le style "oxydation ménagée" , bien conscient que là se lève une question de convenance personnelle. Et je persiste, même un black label de Lanson se révèle buvable au bout de 12/15 ans. Si, si, je sais que je choque.
L'un des 2 œnologues rencontrés cette semaine ne supporte pas la moindre note de ce type, l'autre adore cela quand la matière le permet...donc c'est aussi perso.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: pierrat
24 Fév 2018 08:02 #652

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8093
  • Remerciements reçus 946

Réponse de hyllos sur le sujet Ça crise en Champagne ?

OUi je suis d’accord mais il ne faut pas que ce soit au détriment de l’aromatique. Sur les flacons considérés, je les ai très largement préférés en jeunesse.

Mais il est aussi vrai que je n’apprecie que modérément et rarement les champagnes oxydatifs. C’est d’ailleurs une des raisons qui fait que je ne rentre plus Boulard.

J’ai aussi eu sur Bollinger SC ce côté carton. Bon... après, j’ai aussi d’edcellentes expériences de Champagne evolué, évidemment. Rarement sur les BSA de marque.

D’ailleurs, si je peux préciser... Boulard est dans un style oxydatif et ça ne me pose pas de problème. Juste, ce n’est pas ce que je préfère, ça n’en reste pas moins souvent excellent. En revanche Bollinger n’est pas sur un style oxy au départ et la, je trouve qu’on perd beaucoup au change.
24 Fév 2018 10:03 #653

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18925
  • Remerciements reçus 4085

Réponse de Eric B sur le sujet Ça crise en Champagne ?

J'ai vraiment du mal à classer Boulard dans le style oxydatif. Parce dans ce cas, avec Sélosse, on est carrément dans l'oxydé...

Si tu prends les blancs de blancs (Vieille vigne ou nature), il n'y a pas ce côté "oxydatif".

Il apparaît plus dans les cuvées où les raisins noirs sont majoritaires (voire exclusifs). Probablement parce que les raisins sont nettement plus mûrs que la plupart de ses confrères, que la malo est faite et qu'il y a un élevage bois (et un élevage sur lattes plus long que la majorité des BSA). Donc ça détonne par rapport à des vins issus de raisins moins mûrs, élevés en cuve et sans malo. Mais pour moi, ce n'est pas "oxydatif". J'appellerais ça plus "patiné". Dans ce style, Bedel me paraît encore plus "patiné".

Eric
Mon blog
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: pierrat
24 Fév 2018 10:50 #654

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8093
  • Remerciements reçus 946

Réponse de hyllos sur le sujet Ça crise en Champagne ?

Je suis d’accord pour dire que Selosse l’est bien plus (et d’ailleurs, je n’apprécie pas toujours). Mais Boulard sur Petrea et Rachais, c’est quand même marqué. Même murgiers a des notes nettes. Le BdB c’est vrai pas du tout, ni Grande Montagne, il me semble.
24 Fév 2018 11:12 #655

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18925
  • Remerciements reçus 4085

Réponse de Eric B sur le sujet Ça crise en Champagne ?

Petraea, c'est dans la logique même de la cuvée, puisque l'idée était de faire vieillir ensemble en foudre des millésimes successifs. Pas pour rien que l'on a longtemps parlé de solera pour ces cuvées inspirées de Substance, même si aujourd'hui l'on préfère parler de réserve perpétuelle.

Eric
Mon blog
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: vinozzy
24 Fév 2018 11:29 #656

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1896
  • Remerciements reçus 1100

Réponse de vinozzy sur le sujet Ça crise en Champagne ?

Je n'avais pas voulu citer Selosse pour ne pas paraître pédant. C'était par pur hasard l'objet de mon désaccord hier avec l’œnologue qui n'aime pas l'oxydatif....moi Selosse j'adore cela, lui "déteste" gentiment..en tous cas il n'oriente aucun de ses clients vers ce style;
Pour Delphine Boulard et Père, une pointe d'oxydation ménagée enrobe en effet plusieurs cuvées, Eric l'a excellemment présenté...
24 Fév 2018 12:18 #657

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18925
  • Remerciements reçus 4085

Réponse de Eric B sur le sujet Ça crise en Champagne ?

lui "déteste" gentiment.. en tous cas il n'oriente aucun de ses clients vers ce style

Il a raison : c'est comme certaines alliances ou ingrédients casse-gueule en cuisine. Soit on fait avec ça avec génie, soit on s'abstient. Sélosse réussit à produire des cuvées sur le fil du rasoir. Le plus infime changement de paramètre pourrait donner des résultats catastrophiques.

Je n'avais pas voulu citer Selosse pour ne pas paraître pédant.

Je vois que les propos de Patrick Essa traumautisent certains LPViens ;)

Eric
Mon blog
24 Fév 2018 12:30 #658

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1727
  • Remerciements reçus 699

Réponse de rkrk sur le sujet Ça crise en Champagne ?

Autant j'ai souvent constaté qu'un bon Trento ou Franciacorta (ou récemment un Alta Langa) pouvait ressembler à un bon Champagne (même s'il ne sont pas toujours d'un meilleur rapport qualité/prix), autant j'ai trouvé que les cava que j'ai pu boire (une vingtaine dont III Lustros de Gramona ou Subtil/Terrers de Recaredo ou Gran Torello) avaient une aromatique particulière qui fait que je ne les considère pas comme un vrai remplacement de Champagne (mais une alternative crédible, certainement).

Ralf
24 Fév 2018 18:55 #659

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1896
  • Remerciements reçus 1100

Réponse de vinozzy sur le sujet Ça crise en Champagne ?

En parlant d'un professionnel de l'oenologie champenoise ""en tous cas il n'oriente aucun de ses clients vers ce style"" en causant du style oxydation ménagée.

Je dirai même plus : j'ai gouté fin 2016, lors d'une séance dont le but était l'achat de vins pour une cuvée de négoce, un échantillon de vins clairs du millésime 2015 que j'ai jugé fabuleux. Il n'y manquait que les bulles...
Celui ci a été placé à l'aveugle...avant dernier..au niveau de cuvées foxées ou défectueuses. Je me suis fait tout petit...mais j'aurai bien testé d'y mettre un peu de ferments, moi...
24 Fév 2018 19:40 #660

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck