Nous avons 1580 invités et 16 inscrits en ligne

Ça crise en Champagne ?

  • Messages : 1896
  • Remerciements reçus 1100
""Bu dernièrement un blanc de blancs de JC Denois, crémant de Limoux et j'aimerais bien connaître le nombre de dégustateurs qui ne prendraient pas ce "mousseux de qualité" pour un champagne. ""

Ben moi tiens. Chez Collin à Congy, j'ai été le seul a émettre un doute sur l'origine champenoire de la cuvée servie à l'aveugle par le facétieux tolier : 3 cépages de JL Denois (qui est par ailleurs champenois, formé en champagne, travaille avec les cépages champenois assemblés et vinifiés comme en champagne, ouf).
Ce fait d'armes est si solitaire que je ne manque pas une occasion de le placer. Pas si facile de briller en société.

Pour le reste, je me fais le plaisir et le petit devoir depuis 10 ans d'ouvrir ici des fils sur des vignerons champenois dont certains cuvées pourrait valoir le double ou le triple si on accolait un nom de "star" comme dit plus haut.

Certes, sauf exception, il n'y a qu'une ou deux cuvées dans la gamme qui soit de ce niveau que je juge nécessaire pour être LPV-certifié à ma pogne. Mais bon, je vous assure qu'à raison de 2/3000 cols par cuvée, vous avez déjà de quoi emplir la cave à pas cher, damned ! Et si en dehors d'LPV on ne les connait toujours pas, on s'en fout, hein. C'est ça l'esprit d'équipe.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: mgtusi, jean-luc javaux, Frisette, jclqu
20 Fév 2018 20:45 #601

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19722
  • Remerciements reçus 3263

Dans le font je suis plutôt d'accord avec toi Michel, mais dire qu'il y a tout juste 3 millions de bonnes bouteilles c'est un tout petit peu exagéré ;)

Après effectivement, parler de terroir de façon généralisé est un peu du bullshit pour reprendre un mot à la mode. Mais c'est valable pour la Champagne, Bordeaux, La Bourgogne, La Loire, l'Alsace, Le Rhône, Languedoc.... Bref ça touche toute les régions, pour la simple et bonne raison que majoritairement le vin produit en France est dans le monde est produit en masse pour une consommation de masse. Exactement comme pour les produits alimentaires. Et dans cette masse il y a partout des exception remarquable, qui restent à l'échelle globale extrêmement minoritaire.


Si 99% vous choque, je peux descendre à 95% (soit 15 millions de bonnes bouteilles !) mais pas en deçà ; la vérité devant être entre les deux probablement.
Oui les autres régions ne sont pas mieux loties mais personne n'est encore venu nous dire que Le vin de bordeaux (ou Bourgogne, Loire, Alsace, Rhône, Languedoc) avaient une typicité due au terroir

Michel
21 Fév 2018 04:15 #602

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 645
  • Remerciements reçus 161
Tout ce qui est excessif est insignifiant
21 Fév 2018 09:30 #603

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19722
  • Remerciements reçus 3263

Tout ce qui est excessif est insignifiant


:) tu espères me vexer ?

Rien d'excessif dans mes propos ; les domaines que vous citez produisent en moyenne 100.000 bouteilles (Chartogne, De Sousa, Boulard est à moins de 50.000). Il y en a combien ? Généreusement, on peut mettre tout Bollinger (2.500.000 bouteilles). Ca risque d'être compliqué d'atteindre les dix millions de bouteilles...

Michel
21 Fév 2018 10:16 #604

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 645
  • Remerciements reçus 161
Non je dis juste que ce que tu dis est tellement excessif que c'est sans aucune valeur. Comme toutes les autres interventions qui précèdent puisqu'on a l'impression qu'on est vraiment un gogo lorsqu'on achète du champagne.

Alors pour les 1 à 5% seulement de champagnes bons, moi je compte déjà parmi les bons les grandes maisons suivantes :

- Bollinger
- Deutz
- Duval Leroy
- Drappier
- Charles H
- Jacquesson
- Gosset
- Ruinart (même si rapport QP désastreux)
- Roederer (idem)
- Ayala
- Billecart
- Philipponnat
- Delamotte
- Leclerc Briant
- Lenoble
- Joseph Perrier
- Pol Roger
- Mailly

Je vous laisse juger si je raconte n'importe quoi dans cette liste et calculer le nombre de bouteilles que ça représente.
Ensuite vous rajoutez pléthore de petits vignerons qui font un super boulot
21 Fév 2018 10:44 #605

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19722
  • Remerciements reçus 3263
Ah du factuel !
Les maisons que tu cites représentent moins de 29 millions de bouteilles ; on ajoute deux millions pour les petits producteurs (c'est généreux) et on arrive à 10% de la production totale.
Et je ne discute pas de ce que tu as mis là dedans car compter Deutz, Billecart, et autres Ruinart comme des champagnes d'une grande typicité, ça pourrait se contester. Compter toute la production est également contestable (Roederer et Bollinger par exemple)
Donc, 90% selon Pierrat. Tu t'attendais à combien ?
Détail de la production en millions de bouteilles :
Bollinger 2,5
Deutz 2,5
Duval Leroy 5
Drappier 1,6
Charles H 2
Jacquesson 0,275
Gosset 1
Ruinart 3,3
Roederer 3
Ayala 0,7
Billecart 2
Philipponnat 0,6
Delamotte 0,75
Leclerc Briant 0,2
Lenoble 0,35
Joseph Perrier 0,8
Pol Roger 1,7
Mailly 0,5

Michel
21 Fév 2018 11:15 #606

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6203
  • Remerciements reçus 3916
Dans le lot, j'ai quand même du mal à considérer comme bon, le R de Ruinart, par exemple! Moi qui aime pourtant également beaucoup Gosset, j'ai du mal aussi à inclure la cuvée "Excellence" comme étant une bonne cuvée.

Flo (Florian) LPV Forez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: hyllos
21 Fév 2018 11:29 #607

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 645
  • Remerciements reçus 161
Mgtusi, tu oublies juste un détail : ajouter les champagnes de vignerons. Mais là impossible de te donner du concret je n'ai pas la science infuse ... et toi non plus j'imagine
21 Fév 2018 11:32 #608

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19722
  • Remerciements reçus 3263

Mgtusi, tu oublies juste un détail : ajouter les champagnes de vignerons. Mais là impossible de te donner du concret je n'ai pas la science infuse ... et toi non plus j'imagine


Problème de lecture ?

Les maisons que tu cites représentent moins de 29 millions de bouteilles ; on ajoute deux millions pour les petits producteurs (c'est généreux) et on arrive à 10% de la production totale.

Michel
21 Fév 2018 11:37 #609

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3916
  • Remerciements reçus 1969

Non je dis juste que ce que tu dis est tellement excessif que c'est sans aucune valeur. Comme toutes les autres interventions qui précèdent puisqu'on a l'impression qu'on est vraiment un gogo lorsqu'on achète du champagne.


Voilà qui me paraît pour le moins... Excessif...
21 Fév 2018 11:39 #610

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8093
  • Remerciements reçus 946
Mouais d’un coup en citant Deutz et Ruinart... et on pourrait pinailler sur Bollinger et Ayala... j’ai beaucoup plus de mal à prendre Pierrat au sérieux quant à l’exemparité, l’indepassabilité et la qualité superlative du Champagne. Parce que ça, dans le genre substituante, c’est pas le plus compliqué.

Somme toute, je pense que Michel n’est pas loin de la vérité.

Pour moi, d'excellents et grands vins, de forte personnalité, sont : Chartogne-Taillet, Mouzon-Leroux, Gimmonet, Fleury, Selosse, Colin, Bedel (malgré le discours débile)... probablement des domaines débutants comme Calsac dans quelques années... on va avoir beaucoup de mal à atteindre les 15 millions de cols ! D'autant que dans les grandes maisons, si je mets Charles Heidsieck et certains vins de Pol Roger, ça reste loin des plus grands domaines en terme de chiffres bruts.
21 Fév 2018 12:22 #611

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8093
  • Remerciements reçus 946

Non je dis juste que ce que tu dis est tellement excessif que c'est sans aucune valeur. Comme toutes les autres interventions qui précèdent puisqu'on a l'impression qu'on est vraiment un gogo lorsqu'on achète du champagne.


Voilà qui me paraît pour le moins... Excessif...


D'autant plus que personne n'a dit qu'on était un gogo... ça c'est une remarquable déformation des propos. Ce n'est pas parce que je trouverais mon compte ailleurs que je vais considérer comme une idiotie d'acheter du Champagne. Il y a des vins dont on aime le caractère et il y a d'excellents champagnes dont on serait bien bête de se priver par idéologie. On en rentre peut-être simplement un peu moins... mais si on est fan de bulle sans vouloir mettre le double ou le triple pour un Champagne, on a de vraies solutions. D'ailleurs, c'est ça qui est amusant, chercher les perles rares et moins connues :)
21 Fév 2018 12:45 #612

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 645
  • Remerciements reçus 161
"j’ai beaucoup plus de mal à prendre Pierrat au sérieux quant à l’exemparité, l’indepassabilité et la qualité superlative du Champagne"

Et on me parle de déformation de propos ...

Si Deutz c'est pas bon je m'incline et je vous laisse entre grands spécialistes.
21 Fév 2018 13:30 #613

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4317
  • Remerciements reçus 1553

Réponse de icna sur le sujet Ça crise en Champagne ?

Et bien moi j'adore certains champagnes au point d'être capable de dépenser plus dans cette région que dans d'autres.
Le problème c'est que je n'aime pas le champagne en général, ça s'illustre simplement quand les copains s'évertuent a me faire découvrir leur bon petit plan (a plus de 15 euros quand même en général) et que je trouve ça trop souvent ennuyeux.
A ce niveau de qualité, j'ai déjà trouvé mieux ailleurs (foreau, muré ...) par contre quand on monte dans ce que j'appelle les grands champagnes (et je suis très sélectif selon mon goût) là je ne trouve pas d'équivalent mais le problème c'est que c'est vraiment cher et que les prix ne font que monter. ( j'ai quand même le souvenir d'une roussette de seyselle 79 qui nous avait scotché)
Pour en revenir au sujet champagne de grandes maisons ou champagne de vignerons c'est encore dans cette dernière catégorie qu'en cherchant un peu on peut avoir de l'émotion en dépensant le moins possible et en cherchant toujours le nouveau talent émergeant.
Je suis preneur de grande bulle venue d'ailleurs (encore plus si ce n'est pas cher), pour l'instant j'ai noté le vin allemand.

Quentin
21 Fév 2018 14:06 #614

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8093
  • Remerciements reçus 946

Si Deutz c'est pas bon je m'incline et je vous laisse entre grands spécialistes.


Non, Deutz, franchement, ce n'est pas ce que j'appellerais un champagne de caractère ou de terroir. On peut peut-être apprécier le style quand on est novice mais franchement, autant je peux à la rigueur comprendre qu'on aime le millésimé de Roederer, autant là... je ne vois pas ce que ça a de défendable.

Il y a 20 ans, sans doute c'était très bien (d'un autre côté, je connaissais aussi beaucoup moins le vin), mais à l'heure actuelle, on est dans la moyenne molle de la région. Ok, je veux bien ne pas les classer dans les mauvais mais on n'est clairement loin du top. Les vins sont dosés à la pelle (on parle quand même de 10g/l sur le BSA, 11g/l sur Amour...) et j'ai été réellement choqué les dernières fois que j'ai goûté ces vins, par leur trait pataud, leur absence totale d'élégance. Amour avait été bluffant de nullité. Alors, oui, je sais, il faut les laisser vieillir... mais non, classer Deutz dans les meilleurs, il faut vraiment avoir goûté avec l'étiquette devant soi.

Encore une fois, je veux bien débattre de Roederer que pour ma part je trouve surfait, en particulier Cristal qui m'a toujours paru quelconque (et ce n'est pas le 2007 ouvert l'an dernier qui me convaincra du contraire) ou encore de Ayala, qui est commercial au possible (mais avec quelques cuvées réellement intéressantes dans le premium). Mais Deutz... Pour faire une comparaison qui vous agace, c'est tout juste du niveau de Codorniu (si on fait une moyenne car c'est mieux en entrée de gamme - mais moins de 10€ vs 30...- et nettement moins bien en haut de gamme). Là, pour le coup, il ne faudrait pas s'engager à l'aveugle sur ce type de jus maquillé.

Je ne dise pas, si la vinif était mieux conduite et les dosages raisonnables. Peut-être qu'on aurait quelque chose d'intéressant, mais à l'heure actuelle on est dans le ventre mou de la production standardisée et patinée pour maximiser les ventes et le retour sur investissement.

Oui, je suis un peu dur mais voir qu'on puisse mettre ce type de vin dans une liste "d'essentiel" ou de "représentants de qualité" de la champagne, je ne peux pas laisser passer sans rien dire. Si tu t'en satisfait... tant mieux pour toi, mais j'ai quand même une autre image, un peu plus qualitative de la Champagne...
21 Fév 2018 15:06 #615

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6203
  • Remerciements reçus 3916
Autant je suis très largement d'accord avec toi, Matthieu, autant je te trouve un peu sévère sur Deutz. On est d'accord, ce n'est par essence même, pas un vin de terroir. Néanmoins, je trouve que le Brut Classic est probablement l'un des meilleurs et des plus équilibrés des grandes maisons. On est d'accord également, ce n'est pas le top du top des champagnes d'entrée de gamme...mais à mon sens, pour le dégustateur occasionnel /qui n'y connait rien/ qui ne veux rien connaître / qui veut boire du champagne / qui achète son champagne en linéaire de grande distribution (cocher la ou les bonnes réponses), et bien ce Brut Classic est sans doute le moins mauvais choix.
Par ailleurs, Amour est quand même une cuvée basée sur la finesse, avec un dosage certes généreux mais qui lui confère rondeur et gourmandise. Certes, ce n'est pas traçant, et le rapport qualité/prix est désastreux c'est évident, mais c'est une bulle très agréable il me semble. En tout cas, je l'avais fait goûter à l'aveugle pour arroser la naissance de mon fils , et elle avait été visiblement appréciée.

Flo (Florian) LPV Forez
21 Fév 2018 15:22 #616

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 645
  • Remerciements reçus 161
Hyllos tu te fais des discussions en tête à tête en inventant plein de choses. Je n'ai jamais dis que Deutz faisait partie du top, que c'était un vin de terroir et encore moins qu'il devait faire partie d'une liste des essentiels !!
J'ai juste dit que c'était bon. Mais pour ma part je n'en achète pas, sauf parfois William Deutz si j'ai envie de claquer beaucoup de sous.
D'ailleurs je n'achète quasiment aucun des vins de grandes maisons. Je cite juste ce qui est bon.
Et Deutz, désolé, c'est bon.
21 Fév 2018 15:28 #617

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8093
  • Remerciements reçus 946

Autant je suis très largement d'accord avec toi, Matthieu, autant je te trouve un peu sévère sur Deutz. On est d'accord, ce n'est par essence même, pas un vin de terroir. Néanmoins, je trouve que le Brut Classic est probablement l'un des meilleurs et des plus équilibrés des grandes maisons. On est d'accord également, ce n'est pas le top du top des champagnes d'entrée de gamme...mais à mon sens, pour le dégustateur occasionnel /qui n'y connait rien/ qui ne veux rien connaître / qui veut boire du champagne / qui achète son champagne en linéaire de grande distribution (cocher la ou les bonnes réponses), et bien ce Brut Classic est sans doute le moins mauvais choix.


En un sens tu rejoins ce que je dis, c'est du (bon) champagne de GD ;). En grande maison au dessus ? on en trouve quand même facilement. Charles Heidsieck (très loin au dessus), Bollinger, Ayala, Pol Roger, peut-être même Henriot sont meilleurs. Ce que je critique ici, c'est de placer cette maison dans les producteurs "iconiques", dans la short list de la champagne. Alors que le vin est quelconque.

Par ailleurs, Amour est quand même une cuvée basée sur la finesse, avec un dosage certes généreux mais qui lui confère rondeur et gourmandise. Certes, ce n'est pas traçant, et le rapport qualité/prix est désastreux c'est évident, mais c'est une bulle très agréable il me semble. En tout cas, je l'avais fait goûter à l'aveugle pour arroser la naissance de mon fils , et elle avait été visiblement appréciée.


Ca n'a rien de fin Amour, c'est pesant et dosé à l'écoeurement. Je ne suis pas en faveur des bruts natures non plus, mais là... pour te dire, la dernière fois que je l'ai goûté, j'ai demandé, avec surprise, s'il était étiqueté en demi-sec depuis longtemps, tellement c'était doux. Je te dis pas la tête du commercial en face :D. Oui, je suis aussi d'accord, ça passe pour Monsieur tout le monde, dans une circonstance pas prise de tête et/ou pas favorable - merci le dosage - (un peu comme Veuve Clicquot était bien passé en arrosage de 1er de l'An après un dîner roboratif). Encore une fois, ça n'a rien d'un étalon de la champagne. C'est un vin technique, dépourvu d'émotion et dosé de sorte à masquer ses faiblesses. La ficelle est épaisse mais elle est bien pensée et bien packagée :) .
21 Fév 2018 15:33 #618

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 645
  • Remerciements reçus 161
Ce qui est marrant c'est le reproche du dosage sur Deutz, mais dire que Charles Heidsieck est très au dessus qualitativement. Si on ne tient compte que du dosage, C.H ne lésine pas, c'est le moins que l'on puisse dire. Cela ne veut pas dire que je n'aime pas C. Heidsieck, au contraire .... Comme quoi on peut faire bon, même avec un dosage généreux.
21 Fév 2018 15:40 #619

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6203
  • Remerciements reçus 3916

En un sens tu rejoins ce que je dis, c'est du (bon) champagne de GD ;). En grande maison au dessus ? on en trouve quand même facilement. Charles Heidsieck (très loin au dessus), Bollinger, Ayala, Pol Roger, peut-être même Henriot sont meilleurs.


Là ou j'habite, on ne les trouve pas si facilement que celà en GD. D'accord avec toi pour Bollinger et Pol Roger, j'inclue également le Brut Premier de Roederer. D'ailleurs, au passage, moi c'est Ayala que je n'arrive pas à comprendre. Comme quoi...

Ca n'a rien de fin Amour, c'est pesant et dosé à l'écoeurement. Je ne suis pas en faveur des bruts natures non plus, mais là... pour te dire, la dernière fois que je l'ai goûté, j'ai demandé, avec surprise, s'il était étiqueté en demi-sec depuis longtemps, tellement c'était doux. Je te dis pas la tête du commercial en face :D. Oui, je suis aussi d'accord, ça passe pour Monsieur tout le monde, dans une circonstance pas prise de tête et/ou pas favorable - merci le dosage - (un peu comme Veuve Clicquot était bien passé en arrosage de 1er de l'An après un dîner roboratif).


Là aussi je te trouve sévère. On commence à connaître et savoir lire les goûts des uns et des autres avec le temps sur le forum. Et tu fais il me semble partie de ceux qui aime les blancs (très) tendus et frais. Moi un peu moins. Du coup, j'entend bien que tu n'ais pas les mêmes ressentis que moi mais le "dosé à l'écoeurement", c'est un peu caricatural à mon sens.

Encore une fois, ça n'a rien d'un étalon de la champagne. C'est un vin technique, dépourvu d'émotion et dosé de sorte à masquer ses faiblesses. La ficelle est épaisse mais elle est bien pensée et bien packagée :)


Je n'ai jamais dis non plus que c'était un étalon de la champagne, et tu l'as bien compris! ;) Pour le packaging, c'est bien fait...et des fois, ça fait du bien de goûter un vin sans le décortiquer...surtout si ça fait plaisir à Madame!!! ;)

Flo (Florian) LPV Forez
21 Fév 2018 15:46 #620

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8093
  • Remerciements reçus 946

Ce qui est marrant c'est le reproche du dosage sur Deutz, mais dire que Charles Heidsieck est très au dessus qualitativement. Si on ne tient compte que du dosage, C.H ne lésine pas, c'est le moins que l'on puisse dire. Cela ne veut pas dire que je n'aime pas C. Heidsieck, au contraire .... Comme quoi on peut faire bon, même avec un dosage généreux.


CH dose de la même manière. Si tu en cherches qui dosent encore plus, Pol Roger va te convenir. Mais le dosage n'est pas un problème, tout est une question d'équilibre et de qualité des jus au départ. Sur les dernières bouteilles goûtées (en 2016 pour les deux), il n'y a pas de comparaison en terme qualitatif entre CH et Deutz. Chez Deutz, on a clairement un dosage proéminent. Ceci dit, CH, je ne suis pas fan de la cuvée prestige non plus.
21 Fév 2018 15:49 #621

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19722
  • Remerciements reçus 3263
Résumons.
1) Les bons champagnes (aux bémols des uns et des autres sur ce qu'on considère comme bon) représentent à peine 10% de la production totale de la région.
2) Parmi ces 10%, plus de la moitié peut facilement être substituée en terme de qualité par divers effervescents français et étrangers
3) Reste une petite minorité d'excellents champagnes mais dont l'évolution des prix est décourageante.

Alors oui, ces ratios s'appliquent à toutes les autres régions mais la Champagne est la seule (bon peut-être la Bourgogne aussi) à pouvoir vendre son raisin au moins 5,5 € le kilo sans aucun problème, quel que soit le millésime, quel que soit le terroir et avec un rendement de plus de dix tonnes à l'hectare.
Il n'y a pas beaucoup de domaines bordelais (en pourcentage) qui peuvent garantir un chiffre d'affaires de 55000 € à l'hectare.

Michel
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vougeot
21 Fév 2018 15:51 #622

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2457
  • Remerciements reçus 1285
Assez bien résumé Michel.

Pour ce qui est de Deutz, et surtout du BSA j'avoue ne pas être un fan. La dernière bouteille bue face une un sparkling anglais (Chapel Down blanc de noirs 2008) au rapport qualité prix aussi mauvais que le Deutz, c'était montré meilleur que le Deutz.

Concernant le Dosage, c'est vrai que dans le BSA de Deutz il est assez mal intégré. Mais le BSA de C.H est effectivement l'un des BSA du marché le plus dosé avec 11gr/l.

En revanche Mathieu je ne comprend pas tes dires concernant les dosages chez Pol Roger, qui sont bien moindre que chez C.H ou Deutz

Florent
21 Fév 2018 16:05 #623

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4317
  • Remerciements reçus 1553


Alors oui, ces ratios s'appliquent à toutes les autres régions mais la Champagne est la seule (bon peut-être la Bourgogne aussi) à pouvoir vendre son raisin au moins 5,5 € le kilo sans aucun problème, quel que soit le millésime, quel que soit le terroir et avec un rendement de plus de dix tonnes à l'hectare.
Il n'y a pas beaucoup de domaines bordelais qui peuvent garantir un chiffre d'affaires de 55000 € à l'hectare.


Le problème qui se pose a nous c'est de trouver la région où on a le petit frisson qui fait faire des folies. Pas de chance quand c'est en champagne.

Quentin
21 Fév 2018 16:20 #624

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19722
  • Remerciements reçus 3263
Ou en Bourgogne !
Mais bon, il faut creuser, il y a encore des producteurs qui font bon à des prix humains.

Michel
21 Fév 2018 16:26 #625

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • alex73
  • Portrait de alex73
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de alex73 sur le sujet Ça crise en Champagne ?

Je ne me prétend pas être aussi connaisseur que vous, mais je vous trouve bien sévère avec Deutz. D'abord ce n'est pas un champagne qu'on trouve facilement en GD: je n'en ai jamais vu chez Carrefour, Géant , Intermarché ou autres... (il y en a par contre à Monoprix). Ensuite à chacun ses goûts, mais parmi les BSA des grandes marques que j'ai essayées le Brut Classic ne me semble pas surdosé. Du reste il existe une version "extra brutI", j'en ai une au frais mais ne l'ai pas encore goûtée. Le Brut classic est fin, élégant et possède une bulle fine, un petit goût de noisette qui me plait. Pour le prix (environ 32€). Je trouve que c'est un bon rapport Q/P. Si on passe à la gamme au-dessus, le Brut millésimé (autour de 52€) est plus vineux et plus long en bouche. Il y a là sans conteste un gap qualitatif.
Avec ma fille qui adore le champagne nous avons souvent goûté par exemple Grande Montagne de Boulard ou Vignes de Vrigny de Egly Ouriet, Pol Roger extra cuvée de réserve (bu samedi dernier), Billecart Salmon brut réserve (même zone de prix). Chaque fois on revient sur le Deutz Brut Classic...
En fait tout dépend de son palais et ... de son budget!
21 Fév 2018 16:27 #626

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80
  • Remerciements reçus 3

Assez bien résumé Michel.

Pour ce qui est de Deutz, et surtout du BSA j'avoue ne pas être un fan. La dernière bouteille bue face une un sparkling anglais (Chapel Down blanc de noirs 2008) au rapport qualité prix aussi mauvais que le Deutz, c'était montré meilleur que le Deutz.

Concernant le Dosage, c'est vrai que dans le BSA de Deutz il est assez mal intégré. Mais le BSA de C.H est effectivement l'un des BSA du marché le plus dosé avec 11gr/l.

En revanche Mathieu je ne comprend pas tes dires concernant les dosages chez Pol Roger, qui sont bien moindre que chez C.H ou Deutz


Pour Pol Roger cela dépend de la cuvée mais le BSA est à 10g/L
21 Fév 2018 18:10 #627

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12057
  • Remerciements reçus 2273

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet Champagnes de vignerons vs Champagnes de grandes maisons

Pierrat:
Hyllos tu te fais des discussions en tête à tête en inventant plein de choses. Je n'ai jamais dis que Deutz faisait partie du top, que c'était un vin de terroir et encore moins qu'il devait faire partie d'une liste des essentiels !!
J'ai juste dit que c'était bon. Mais pour ma part je n'en achète pas, sauf parfois William Deutz si j'ai envie de claquer beaucoup de sous.
D'ailleurs je n'achète quasiment aucun des vins de grandes maisons. Je cite juste ce qui est bon.
Et Deutz, désolé, c'est bon.


???????????

jlj
21 Fév 2018 21:50 #628

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2457
  • Remerciements reçus 1285

Assez bien résumé Michel.

Pour ce qui est de Deutz, et surtout du BSA j'avoue ne pas être un fan. La dernière bouteille bue face une un sparkling anglais (Chapel Down blanc de noirs 2008) au rapport qualité prix aussi mauvais que le Deutz, c'était montré meilleur que le Deutz.

Concernant le Dosage, c'est vrai que dans le BSA de Deutz il est assez mal intégré. Mais le BSA de C.H est effectivement l'un des BSA du marché le plus dosé avec 11gr/l.

En revanche Mathieu je ne comprend pas tes dires concernant les dosages chez Pol Roger, qui sont bien moindre que chez C.H ou Deutz


Pour Pol Roger cela dépend de la cuvée mais le BSA est à 10g/L



9gr/l après vérification pour le Bsa de Pol Roger.

10gr/l pour Deutz
11gr/l pour C. H
9gr/l pour Bollinger

Florent
21 Fév 2018 23:07 #629

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • alex73
  • Portrait de alex73
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de alex73 sur le sujet Ça crise en Champagne ?

Le dosage de la majorité des cuvées BSA des grandes maisons tourne autour de 10 g/l.
22 Fév 2018 09:01 #630

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck