Nous avons 1619 invités et 82 inscrits en ligne

Domaine Joseph Colin

  • Messages : 470
  • Remerciements reçus 1413

Domaine Joseph Colin a été créé par Garfield

DOMAINE JOSEPH COLIN


Domaine Joseph Colin
32, rue des Lavières
21190 Saint-Aubin
Tél. : +33 (0)3 80 21 98 76
Mail : contact@josephcolin. fr

* Instagram Domaine Joseph Colin

Présentation du domaine par La Route des Blancs

Présentation du domaine par la Revue des Vins de France





Pour ceux qui seraient perdus dans la famille Colin, voici son arbre généalogique :
Charles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LucB, leteckel, RVincent, Damien72
05 Déc 2020 20:54 #1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 470
  • Remerciements reçus 1413

Réponse de Garfield sur le sujet Domaine Joseph Colin, Bourgogne "La Combe" 2018

CR: Domaine Joseph Colin, Bourgogne "La Combe" 2018



"Rising star" selon les guides anglosaxons, propulsé 1 étoile d'emblée et 2eme annoncée dans la RVF, le frère de PYCM et fils de Marc Colin fait des débuts en fanfare (en solo), son premier millésime séparé du domaine familial étant 2017. La particularité est que les vins sont très peu soufrés, le vigneron étant lui-même intolérant au soufre, et donc un style différent de celui du domaine Marc Colin ou il vinifiait auparavant.

L'occasion de gouter ce bourgogne 2018, annoncé comme très réussi, ouvert sur 48 heures.

Le premier soir, le nez est plutôt prometteur, un soupçon d'élévage, zeste d'agrumes (mandarine, clémentine), la bouche est vive, traçante, des amers marqués en finale qui s'estomperont rapidement, une finale très salivante, à ce moment la je trouve le vin atypique mais bon (j'aurais probablement plutôt dit aligoté que chardonnay a l'aveugle).

Le lendemain soir, ce n'est plus la même musique, le vin s'est décharné, perdu les notes d'agrumes, ça sent le jus de raisin légèrement alcoolisé. Et le surlendemain midi, c'est du vinaigre....

Je précise que je ne l'ai pas laissé ouvert longtemps, je me sers un verre puis vacuvin + frigo, et les bourgogne 18 de Dancer et Pillot bus récemment et conservés sur le même protocole avaient vaillament tenu 3 jours sans coup férir.

Donc grosse déception, certainement les limites du "sans soufre", et pour l'instant dans ma série de Bourgogne blanc 18 (Dancer, Morey Coffinet, Mikulski, Pillot, et donc Colin) c'est le moins bien... Il me reste un chassagne PC Vide Bourse 17, je pense qu'il ne fera pas de vieux os et surtout sera bu le jour de l'ouverture.

Bien -
Charles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, leteckel, Damien72, Kiravi, Vesale
05 Déc 2020 21:04 #2
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 470
  • Remerciements reçus 1413
CR: Domaine Joseph Colin - Chassagne-Montrachet 1er Cru "Vide-Bourse" 2017

Après une expérience mitigée avec le bourgogne 2018 décrite ci-dessus, j'étais inquiet quant à cette bouteille sur la garde prolongée vu l'évolution hyper rapide du bourgogne sur 1 journée passé de vin à vinaigre... donc prévu d'ouvrir ça durant les fêtes, chose faite (...), sur un superbe paté en croute poulet-moutarde ! Bouteille épaulée 2 heures avant service, refroidie au frigo quelques instants (mais finalement pas une bonne idée, l'aromatique se révélant vraiment au réchauffement)

Robe claire, nez sur les céréales et la pierre mouillée qui me rappelle fortement le Blanchot Dessus de T Morey Coffinet, la bouche est très belle, ample sans être grasse, un vin puissant sans être lourd, on retrouve les notes du nez et au réchauffement et aération des fruits jaunes également, finale longue ( "acidulée"), et surtout persistance importante , on est dans l'ambiance "mini"Bâtard que ce premier cru jouxte.
carte issue du site "grandsbourgognes"

Je pense que le type de vinification avec peu de soufre et peu de fût neuf permet d'approcher cette bouteille dès maintenant sans regret, à aucun moment je n'ai pensé trop jeune etc... en revanche, ça ne répond pas à la question sur le potentiel de vieillissement, car à mon gout ce Chassagne est "à point". Très bien +

Et du coup, pas pu tester la résistance à l'air pour le lendemain, la bouteille a été sifflée à une vitesse record....
Charles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Olivier_26, Vaudésir, leteckel, Vesale
22 Déc 2020 09:24 #3
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 470
  • Remerciements reçus 1413
CR: Domaine Joseph Colin, Saint Aubin premier cru "En Rémilly" 2018

Bouteille de sauvetage sur le Ganevat normand , ouverte deux heures avant service.

Vésale : A l'aveugle. Nez finement réduit, puis agrumes et surtout très caillouteux, ça sent le chardo bourguignon.
En bouche, il y a du volume, la matière fait plus "mûre" qu'au nez, toujours sur les agrumes, belle tension, finale très calcaire/saline, salivante, quelques amers marquent un peu la fin de bouche mais sans être gênants, longueur correcte,Devrait surement gagner en complexité avec un peu de garde.
Bien +

Garfield : nez sur les céréales, le pop corn, les fruits jaunes, c'est gourmand, la bouche est plus austère, très "caillou" / craie effectivement, longue, la matière est belle avec un joli toucher de bouche soyeux. Ca manque de fruit pour être très bien, surtout au prix ou c'est (40 euros caviste), c'est prometteur mais je n'ai pas voulu tenter l'été dans ma cave un peu chaude vu l'absence de protection des vins de ce domaine.
Bien + (mais je trouve le bourgogne PV Girardin bien au dessus par exemple pour la moitié du prix)
Charles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, leteckel, Vesale
11 Avr 2021 17:53 #4
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux