Nous avons 711 invités et 15 inscrits en ligne

Domaine Loubet-Dewailly, Pommard

  • Messages : 77
  • Remerciements reçus 49

Sami a créé le sujet : Domaine Loubet-Dewailly, Pommard

DOMAINE LOUBET DEWAILLY




Domaine Loubet Dewailly
Caveau de dégustation
11 Impasse Notre Dame
21200
Beaune
Tél. : +33 (0)7 84 02 00 40
Mail : cdewailly@domaineloubetdewailly. com

Formule dégustation commentées de 7 vins pour 10€/personne (offerte pour tout achat d’un minimum de 3 bouteilles).

Cuverie
3 Rue Notre Dame
21630 Pommard

Coordonnées GPS : Latitude 47.009830 - Longitude 4.793790

Atelier de dégustation
3 Avenue Montespan
75016 Paris

www.domaineloubetdew...

* Facebook Domaine Loubet Dewailly

* Instagram Domaine Loubet-Dewailly

* Les vins peuvent s'acheter directement en ligne ici : www.restonsenvigne.f...





Propriétaire-récoltant (mais aussi négociant il me semble ?) de 7ha, principalement sur les hauteurs de Beaune.

Le domaine était en fermage depuis une ou deux génération et la vigneronne actuelle, Corinne Dewailly, a repris le domaine en 2013 après avoir quitté une fonction de DRH et s'être formée au lycée viticole de Beaune. C'est ce qui explique peut-etre qu'on ne trouve pas encore grand chose sur ce domaine.

Le domaine propose en rouge : un Charme Chambertin Grand Cru, deux Pommard 1er Cru (Les Rugiens Bas et Les Grands Epenots), un Volnay 1er Cru (Clos du Chêne), un Beaune 1er Cru (Les Epenottes), un Maragnes Cote de Beau et un Bourgogne aoc pinot noir.
En blanc : un Savigny-Les-Beaune (Dessus Les Vermots) et un Hautes-Côtes de Beaune (Les Rouault).
Ainsi que du Crémant.

Les vins sont étiquetés comme vin d'élevage mais comme le domaine possède 7ha, je ne sais pas exactement ce qui est du domaine-récoltant et de l'élevage. Il me semble que le Bourgogne pinot noir générique est de l'élevage et le reste (du moins en rouge) du propriétaire-récoltant mais c'est une info de mémoire et donc à prendre avec des pincettes. En tous cas, la société est toujours référencée comme société de négoce, mais la partie historique du domaine sur le site Internet précise que les cru de Pommard ont été acheté par la 3ieme génération.

On a dégusté 6 vins cet été avec ma compagne au caveau de dégustation qui se situe juste à côté de la Basilique Notre-Dame, avec une charmante terrasse intérieure ombragée, un plaisir supplémentaire sous la canicule de ce mois d’août 2020. Je n'ai pas pris des notes pour tous les vins.

:CR: Bourgogne Pinot Noir 2015 Loubet-Dewailly

C'est un vin pensé pour être un vin "de copain" à 10€ pour tous les jours. Servi frais au domaine (mais pas glacé non plus).
La robe est d'une belle couleur rubis assez typique.
Le nez est assez ouvert, fruité.
En bouche, l'équilibre est maintenu et le fruit rouge est bien présent,en particulier la cerise.
Aucune erreur pour moi, ça correspond en effet exactement à ce qu'on a envie de boire sur un simple barbecue, en apéro ou un jour en semaine sans chichi. Un chouette Bourgogne à 10€ !

J'ai bu une 2017 il y a quelques jours et j'ai retrouvé très sensiblement la même chose, donc je n'en ferai pas un CR a part. C'est peut-être mon côté débutant qui manque encore de repères et qui remarque peu de différences.

:CR: Pommard 1er Cru 'Les Grands Epenots' 2017 du domaine Loubet-Dewailly

Robe rubis profond.
Au nez, on est pris par les fruits rouges.
En bouche, on retrouve des fruits confits, ainsi qu'un côté fumé. Les tanins sont bien présents. La longueur est intéressante mais n'atteint pas celle de son grand-frère des Rugiens Bas.

:CR: Pommard 1er Cru 'Les Rugiens Bas' 2017 du domaine Loubet-Dewailly

C'est une vraie expérience de boire en comparant deux climats différents en Pommard du même millésime et de la même vigneronne avec le même travail sur les vignes et dans le chai, cela démontre à merveille l'importance des climats locaux.
A l'image des Grands Epenots, ce Rugien Bas est plein de fruits rouges, cerise confite pour moi. Mais la différence c'est qu'il est beaucoup plus "costaud" en bouche, plus riche, plus complexe. Il y a des tanins mais jamais asséchant. J'ai été extrêmement surpris par la longueur du vin en bouche. Même après avoir quitté le caveau, j'avais l'impression que je pouvais continuer à "tirer" du vin de mon palais. Il est resté un bon moment en bouche et même ma compagne a fait la remarque. J'en garde encore un souvenir agréable et je trépigne déjà d'impatience d'être dans quelques années pour remonter les quelques quilles que j'ai dans ma cave.

(c'est aussi mon premier "sujet de domaine", j'ai essayé de respecter le code des autres domaines, j'espère que je n'ai rien oublié)
#1
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Paul B., Kiravi, Garfield, JeanRX, Régisseur Ardhuy

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux